AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Les cicatrices de la vie

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité


Mar 16 Fév 2016 - 3:27

Rappel du premier message :



Je m'aventure seul et en possession de mes moyens. Je n'oublie pas ces instants hors du temps, ressassé dans un tumulte continu. Ma mémoire ne faiblit pas de ces moments où le règne de la certitude a pris fin pour la naissance d'un chapitre sous le signe des hostilités. Elle me colle à la peau pendant que j'accoste sur mon navire d'infortune, cette coque en forme de cercueil qui se pose sur le rivage. Un mal de crâne sévit mon être et me fait vaciller sur des routes terreuses me menant au cœur de Mock Town. Mes jambes retracent le souvenir de la bataille inéluctable, ses frères d'armes qui sont tombés et ceux sauvés. Je foule les sentiers et c'est mon âme qui se déchire quand j'aperçois que tout a été reconstruit, on ne remarque plus les traces de cette guerre dans la terre et les hommes à moitié endormis... Vous ne savez pas... Ce qu'on a dû vivre sur cette maudite île ! Non !

Il n'y a qu'un bar miteux pour soulager ma peine immense. Alors j'entre dans l'obscur troquet et les portes grincent, mais il n'y a personne à l'endroit où le barman jette un oeil... Le vent, se dit-il ? Mh... J'aurais dû apparaître entre-temps, ne pas laisser d'effet de surprise.

- Hé Patron ! C'est qui le patron, ici ?
- ...

Il ne me répond pas et continue d'essuyer son verre avec son chiffon à deux berrys. Je lui demande de me servir un verre de rhum, me regarde l'air de dire si j'ai les sous et lui rétorque que c'est sa gueule dans le caniveau s'il ne me sert pas convenablement mon Rhum. Je vais lui en toucher deux mots à son Patron ! Tu crois que ça m'effraie de savoir ce qu'il en pense ? Je suis Mizukawa Sutero ! Pas le dernier des branquignoles.

Le contenu du verre au fond de mon gosier, je respire. Et calmement, je demande une petite info...

- Jackob Miles ? Ça te dit quelque chose ?



Dernière édition par Mizukawa B. Sutero le Mar 1 Mar 2016 - 14:22, édité 1 fois
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 3 Mar 2016 - 0:57

Tu l'as sans doute oublié, mais cet agent à qui tu proposes ton aide pour t'en sortir est capable des mêmes prouesses que toi à savoir que le Geppou que tu utilises, il est aussi capable de le pratiquer. Malgré tout il ne tremble pas de peur devant l'attaque de ton adversaire, mais bien d'excitation, maintenant qu'il te tient il peut tout simplement décider de serrer son étreinte et te prendre la vie. Deux morts au lieu d'une, si ce n'est pas une bonne journée pour un agent du CP.

Quoi qu'il en soit il ne réalise pas ses sombres dessins et décide de suivre les ordres qui viennent d'en haut, bien plus haut que lui. Si tu n'avais pas une autre cible à tuer, il n'aurait pas hésité à t'envoyer toi aussi dans le monde des morts et aurait simplement expliqué dans un rapport que Jacob et toi vous vous étiez entre-tué. Ta vie à moins de valeur aux yeux du Gouvernement Mondial que celle de ce déserteur de Shishibukai, voilà pourquoi il te laisse en vie et que de ton côté tu penses qu'il manque de courage.


"Je pensais que Jacob aurait gagner, d'ailleurs nous souhaitions qu'il l'emporte, mais bon ce n'est pas grave. Un faible ne peut pas devenir capitaine corsaire."

Attrapant son Den Den Mushi pour contacter ses supérieurs et leur transmettre la réussite de leur plan concernant la mort d'un des Supernovas et la purge des pirates de Jaya, ton interlocuteur te lance très rapidement l'information que tu souhaitais obtenir.

"Ta cible se trouve sur Strong World."

Après avoir utilisé leur réseau d'information, le Gouvernement Mondial avait réussi à localiser l'ancien Shishibukai, maintenant à toi de terminer le travail.

"Une dernière chose, nous ne tolèrerons pas la traitrise. Tu as un passif long comme le bras, tu as trahi Mantle Shoma et ce dernier à fermer en quelque sorte les yeux sur ta trahison, mais si jamais tu venais à nous trahir, un certain amiral se ferait une joie de te punir comme il se doit, ne l'oublie jamais. On en trahit pas le Gouvernement Mondial."

Si les grands bonnets souhaitaient la victoire de Jacob, c'est parce qu'il n'avait trahi personne pour en arriver jusque là, on ne peut pas en dire autant de toi, alors maintenant il te faudra être bien prudent à l'avenir.

"Cette île doit être débarrassée des pirates, alors tu as 24h pour disparaître, passer ce délai tu sais ce qui t'attend."

Voilà que l'agent du CP9 laisse tomber sur le sol L'Eternal Pose qui te faut pour te rendre sur Strong World, un cadeau bien utile.

"Laisse L'Eternal Pose que tu as reçu pour rejoindre cette île sur le sable, je le récupérerais une fois mon rapport terminé."
Invité
Invité


Jeu 3 Mar 2016 - 1:13


Qui vous dit que j'ai trahi Mantle Shoma ? Un large sourire et un soulagement après cette victoire se dessine sur mes traits effacés. Au point où je ne t'entends pas ces dernières paroles, trop pris dans ma conquête de ce monde qui s'offre à moi. Toussant fortement du sang qui gicle sur le sable, je me ressaisis en lançant un regard noir sur l'agent. Un regard qu'il ne peut voir. Sa maladresse dans ses mots écorche mes sentiments et me blesse au plus profond de mon être... Non, je rigole ! M'enfin ! J'obéis pas à ses principes du deuxième siècle et sa débilité maladive me fait presque vomir.

24 heures, le temps suffisant pour me rétablir et reprendre la route. Faire le plein d'énergie, voler de quoi manger, bifurquer là et autre part. Mais il me faudra plus de 24 heures pour me remettre complètement de ce combat. Alors je décide de rester un peu plus. Invisible comme je suis, c'est pas ce vieux connard prétentieux qui en saura quelque chose. Mais je ne veux pas faire capoter ma mission et j'ai vraiment hâte de foutre une raclée à Matsuya, depuis le temps... Alors je respecte malgré tout le délai quitte à me poser sur une île X à un moment pour recharger complètement les batteries.

Je laisse derrière-moi qu'une main de fer. Une parole est une parole. Je gagne l'Eternal de Jaya comme promis, pourquoi le laisserai-je derrière-moi ? On dira qu'il a été emporté dans les flots avec Jacob Miles. T'as qu'à marquer ça dans ton rapport. Nous nous reverrons l'agent.

Délivré du mal et la douleur, je vogue en empruntant une trajectoire incertaine. Vais-je échouer, gagner ? Nombreuses sont les cicatrices de la vie.


Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2