AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Nouveau départ

avatar
Klerio Pleiton


Feuille de personnage
Dorikis: 650
Popularité: 0
Intégrité: 0

2016-02-18, 00:46

Cela faisait deux semaines qu'il était en route. Deux semaines passées sur un navire marchand qui partait de son île. Il avait vécu toute sa vie sur cette île et n'avait jamais vraiment réfléchi à ce qu'il ferait une fois partit. Il avait un but oui, mais le chemin pour y arriver était un parfait mystère. Plusieurs options s'était offertes à lui. Il y avait l'île de Torino et son arbre géant, il était fort possible d'y trouver des plantes intéressantes et pourquoi pas des remèdes différents. L'île d'Endaur était aussi une destination possible, avec sa grande forêt, cela promettait aussi un grand nombre de plantes, encore fallait-il trouver l'île. Enfin, le royaume de Bliss avait son intérêt, il pourrait y trouver un navire pour lui permettre de voyager plus facilement. Chaque destination avait son intérêt, il passa donc du temps à planifier son voyage en fonction de ses objectifs.

Ce fut finalement l'île de Torino qui retint son attention. Il pourrait surement y trouver des renseignements intéressant et commencer à collecter des ressources. Il lui restait cependant à trouver un capitaine qui l'y emmènerait. Peu d'hommes pouvaient se targuer de connaitre l'île et encore moins comptaient s'y rendre. On lui parla d'un vieux marin, un pêcheur qui disait connaitre l'île, car il irait chercher son poisson dans les environs. Klerio se rendit donc dans le bar où devait se trouver le marin.

L'endroit où il arriva était plutôt crasseux. Les ombres régnaient dans cet endroit. Il n'y avait que quelques bougies pour fournir juste assez de lumière pour voir où on allait. Il y avait du monde, assit sur les différentes tables en bois, sur les tabourets au bar voire debout autour de tables hautes. Les clients n'était clairement pas des enfants de cœur. Un chandelier éclairait la pièce, se balançant lorsque la porte s'ouvrait et se fermait. le jeu d'ombre donnait un air encore plus intimidant aux hommes et femmes qui discutaient bruyamment. Une odeur mélangeant transpiration, tabac et alcool chargeait l'air. Ce qui était assez agressif pour un nez sensible étant donné la chaleur qui régnait dans ce trou. D'un coté on jouait au lancer de couteaux, de l'autre on pariait sur un combat de chien. Enfin, certains s'occupaient avec des jeux d'argent sous l’œil vigilant des croupiers, qui ressemblaient plutôt à des videurs.

C'est dans cette cohue que Klerio se faufilait à la recherche du dit marin. Le médecin marchait au milieu de la foule, un grand sourire sur les lèvres. Il tournait la tête rapidement vers toutes les directions, observant tous ce qu'il s'y passait. Il se fraya une place jusqu'au bar en jouant du coude, recevant au passage quelques grognements. "Bonjour mon brave sauriez vous m'indiquer où trouver Markus le blond ?" Tous les visages à proximité se tournèrent vers lui tandis que le barman le fixa quelques secondes. Il posa lentement le verre qu'il essuyait depuis une bonne dizaine de minutes, puis rapprocha sa tête du moustachu "et tu lui veux quoi à Markus ?" Il faut savoir que l'homme était un montagne de muscles, mesurait bien deux mètres de haut et une barbe épaisse couvrait son visage. Il était chauve, et son crâne brillait à la lueur des bougies. Tous ceux à portée d'oreille observait la scène tandis que les animations continuaient dans le reste de la taverne. "On m'a dit qu'il pourrait m'emmener sur l'île de Torino, qu'il pêche dans le coin et connait bien l'endroit." Répondit Klerio sans broncher. *je me demande si les staff fait aussi partie d'un club de lutte* Mais tandis que son esprit commençait à vagabonder, tout son entourage éclatât de rire. Rapidement c'est toute la taverne qui s'embrasa dans une euphorie générale. Quelqu'un s'exclama "cet ivrogne ? naviguer ? il ne saurait même pas tenir droit sur le pont d'un navire et encore moins lire une carte !" Il pointait du doigt une table sur laquelle était affalé un vieil hommes aux cheveux gris et gras, la barbe mal rasée parsemée de ce qui semblait être des morceaux de pain. sa tête était collée à la table et baignait dans une flaque d'un liquide non identifiable. Klerio s'en approcha d'un pas hésitant, mais avant qu'il arrive à la table de l'ivrogne, deux hommes lui barrèrent la route. "fait demi-tour" annonça sèchement l'un d'eux.
-demi-tour ? Désolé mais je ne peux pas.
-si tu te tire pas d'ici ça va mal finir. L'homme posa sa main sur la garde de son sabre tandis que son compagnon souriait montrant deux rangées de dents incomplètes. Les deux hommes portaient des tenues amples, celui qui parlait portait aussi un tricorne.
-dites moi, vous l'avez eu où ce chapeau ?
-heu...l'homme se demandait d'où sortait cette question, mais Klerio repris avant d'attendre une réponse
-non parce que je me suis toujours demandé où en trouver un, c'est quand même super ces chapeaux, ça va super bien avec votre look
-mais tu...
-Il parait que ce sont surtout les pirates qui portent des tricornes, je me demande pourquoi
-hey ! tu...
-peut-être que c'est un style, une mode, qui sait.
-oh ! tu vas...La brute commençait à s'énerver mais on ne lui laissait pas aligner plus que quelques mots, Klerio lui tournait autour en examinant le chapeau sous toutes ses coutures et avant que les deux hommes comprennent ce qui se passe le curieux était assit à la table du vieillard
-Alors comme ça vous connaissez le chemin de Torino, vous êtes réveillé ? Les deux compères qui se trouvaient toujours debout devant la table dégainèrent leurs armes tandis que le publique amusé faisait un peu de place
-Tu te fous de nous ? sais-tu seulement qui on est ?
-hey oh vous dormez encore ? Klerio poussait l'épaule du marin qui remua légèrement
-ok cette fois s'en est assez, personne ne se moque de l'équipage de jambe de fer !
Le médecin se leva pour faire face aux deux hommes armés, mais avant qu'ils aient compris ce qui se passait il leur envoya un coups d'épée en pleine tête à chacun sans avoir dégainé l'arme, ce qui les envoya tous les deux à terre, assommés.
-c'est mal poli d'interrompre la discutions des autres. Tandis qu'il se rasseyait des murmures se faisait entendre dans la salle et deux hommes aux carrures impressionnantes ramassèrent le duo de comateux pour les jeter dehors. Comme si rien ne s'était passé, les diverses animations reprirent leur cour normal.
*où j'en étais ? ah oui, il faut absolument que je réveille ce type*
"allez, réveillez vous !
-hmmmm" Il détacha sa tête de la table, sa barbe restant à moitié collée. Il avait un oeil à moitié fermé tandis que l'autre était complètement vitreux et rouge. C'est d'une voix grave et rocailleuse qu'il lança: "Barman, remet moi la même !" Il se redressa alors et s'effondra en arrière sur le dossier de la chaise, elle même collée au mur.
avatar
Klerio Pleiton


Feuille de personnage
Dorikis: 650
Popularité: 0
Intégrité: 0

2016-02-18, 13:50

Klerio se retrouvait dans une impasse, l'homme ne semblait pas vouloir bouger. Un serveur déposa une bouteille sur la table dont l'homme s'empara sans attendre. Avant qu'il n'ai le temps de l'ouvrir, une autre main s'agrippa au breuvage. "Markus, j'ai besoin de votre aide." L'homme leva la tête, l'air d'être encore à moitié endormi "lâche cette bouteille petit, je peux rien faire pour toi
-Mais vous êtes le seul qui peut m’emmener là-bas !
-je suis sûr que plein de monde peu t’emmener si tu cherche sur le port. L'homme tira la bouteille vers lui et la déboucha.
-Personne ne connait le chemin vers Torino ici. La phrase stoppa le pêcheur dans son mouvement, il avait la bouteille à portée de lèvres. Celle-ci fut reposée sur table tandis que l'homme rapprocha sa tête de son interlocuteur.
-Et qu'est-ce que tu lui veux à Torino ? L'halène de Markus était ignoble mais sa voie s’éclairait un peu plus à chaque seconde.
-J'ai cru comprendre que s'était l'endroit idéal pour se renseigner sur les plantes médicinales.
-tu vas me dire que tu veux te rendre là-bas juste pour quelques bouquins sur les plantes ?
-oui, vous n'imaginez même pas tout ce qu'on peut faire avec les bonnes combinaisons ! Le rythme de ses paroles s’accéléraient au fur et à mesure tandis qu'un sourire éclairait son visage. Des remèdes en tout genre, des alcools aussi et puis...
-oh oh ! calme toi, je peux pas t'aider, un point c'est tout. Le sourire du médecin s'effaça
-mais pourquoi ? je peux payer si c'est ce qui vous intéresse.
-tu ne comprends pas...tu n'est pas le premier à me le demander. Klerio écoutait le vieil homme sans trop savoir quoi dire. Quelqu'un m'a déjà demandé de l'y emmener pour piller la région. Avec tous les pirates qui se sont fait coulés dans la zone il s'imagine qu'un véritable trésor se trouve là-bas.
-Mais je ne suis pas un pirate, je ne veux que me renseigner, pas piller l'endroit.
-peut-être mais si je met les pieds dehors de cette taverne, son équipage me sautera dessus pour me forcer la main...ici je suis en sécurité, ils ne s'attaqueront pas à moi.
-je pourrai vous protéger.
-toi ? me protéger contre jambe de fer ?
-vous voulez dire le capitaine des deux types que je viens d’assommer ? Le marin se tourna pour observer la salle, puis il regarda Klerio droit dans les yeux
-tu es sois complètement fou ou complètement ignorant...dans tous les cas tu me plais bien...ok je t’emmène." Aussi-tôt dit, l'homme se leva, il manqua de s'effondrer aussi tôt, mais après une bonne minute à prendre ses marques, il commença à marcher vers la sortie. Il fut interrompu par le barman qui l'appelait: "hey Markus ! Tu comptes pas partir sans régler ta note !
-Bien sûr que non Joe, mon ami comptait justement s'en charger, n'est-ce pas ?"

Le moustachu se demanda s'il avait fait le bon choix en venant chercher ce vieux loup de mer, mais il était trop tard pour renoncer maintenant.
Page 1 sur 1