AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Ton Pardon

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Dim 28 Fév 2016 - 21:18

Voilà trois jours que Shoma et son groupe attendaient le réveil de Luka et du feu follet. Le duo de pirate n'étaient plus en état de bouger et depuis que Shoma s'occupa de leur état de santé, il n'y avait eu aucune amélioration significative. Leur vie n'était plus en jeu, mais ils devaient rester sous soin et surveillance médicale. Shoma étant la seule personne capable d'agir rapidement en cas de complication, il ne pouvait pas les quitter des yeux.

Dans un certain souci de prudence, Shoma divisa son groupe en deux unités. Le premier groupe composé de Maria, Opacho et Hishiji devaient se rendre à Nanohana afin d'acheter des médicaments et revenir au plus vite. Avec plus de matériel médical, Shoma allait être plus a même d'améliorer leur état de santé et favoriser un retour à la normale. Le second groupe composé de Phoenix et des deux autres nouveaux lieutenants des Spectres, allaient quant à eux se rendre à Nanohana afin de chercher Mizu et garder un oeil sur lui.

C'est ainsi que le capitaine pirate se retrouva seul à veiller sur le corps de ses deux patients. Le temps semblait long, mais docteur de métier, Shoma savait que la patience était une qualité importante qui devait animer chaque pratiquant du secteur médical.

Devant la charge de travail qui lui incombait, Shoma était épuisé et pourtant il puisait dans ses dernières ressources afin de tenir bon. Le soleil et la chaleur qui réglaient à Alabasta n'était pas clément et cela demandait bien plus d'effort au capitaine pirate qui devait en plus composer avec un centre médical de fortune qui frisait l'insalubrité.

Entre deux séances de garde, Shoma s'autorisait quelques pauses durant lesquelles il en profitait pour d'hydrater et se reposer, mais le danger du désert frappait souvent et contrariait le pirate dans son temps à lui. Quand ce n'était pas les serpents, il y avait des fennecs, quelques curieux un peu trop insistant, voir quelques tempêtes de sable.

Heureusement pour Shoma il n'y avait pas plus d'un jour d'attente compte tenue de le distance entre la ville et leur camps de fortune, ce qui laissait l'étoile du sud optimiste quant à la rapidité de ses compagnons dans la tâche qu'il leur confia, le reste ne dépendait plus que de la volonté de vivre des deux pirates.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Dim 28 Fév 2016 - 23:28

Le sommeil était pesant. La jeune fille ne savait pas depuis combien de temps elle dormait mais elle n'en pouvait déjà plus. Les cauchemards à répétition et toutes ces voix qu'elle entendait la rendait folle. Ce fut sur ces pensées et une dernière série d'horreur que la petite aveugle ouvrit les yeux, signe qu'elle était réveillée. Elle calma d'abord son souffle, un peu perdue, où était-elle ? Que faisait-elle? Wow! Pas trop vite. Son cerveau venait de signifier qu'il voulait bien la réveiller à condition qu'elle ne fasse pas des folies philosophiques... Pensons donc calmement et sereinement. Luka pris une grande respiration, l'air chaud pénétra dans ces poumons, que faisait elle avant de dormir...?

La fillette laissa les informations remonter jusqu'à elle, ce fut comme un éclaire un soir d'orage, rapide et violent. La grotte, le désert, le serpent, les gens... Elle se souvenait vaguement des derniers instants, elle avait commencé à ententdre des voix, encore, mais soudains on l'avait soulevée, portée malgré sa désapprobation... Ces personnes lui avait fait souffrir le martyre, elle c'était sentie comme un vulgaire sac de pomme de terre qu'on jette à terre... Puis un transport plus doux et enfin plus rien. Était-elle morte ? La gamine se redressa vivement en position assise sur cette pensée, la douleur qu'elle ressentit dans tout sont corps lui répondirent à la négatives. Elle attendit que son cerveaux arrête de danser la samba dans son crâne pour pousser sa réfléxion.

Qui? Ce fut la question logique qui lui parvint en premier. Qui était la personne qui l'avait retrouvée? Pourquoi l'avait-on sauvée? La plupart de ses blessures avaient été pansée. Elle passa doucement ses doigts sur son bras, un bandage se trouvait à l'endroit de la morsure, sa cheville, toujours douloureuse cependant, pouvait bouger. Elle avait mal partout mais elle ne se sentait plus à bout de force, seulement faible. Il y avait tout un monde entre les deux pour la jeune fille. Alors qu'elle auscultait elle même le travaille de son ou ses sauveurs sur son corps, se battant furieusement contre les vertiges qui lui intimaient de retourner s'allonger, la réponse à sa question principale entra dans...l'infirmerie emménagé. Luka ne le voyait pas, mais elle le ressentit nettement. Elle savait qui il était.

L'enfant fut prise de nombreux sentiments. Alors c'était lui qui l'avait sauvée de la mort...était-ce pour lui faire subir bien pire? Cet élan de négativité fut sévèrement sanctionné par quelques nausées.
Shoma.
Elle était à la fois heureuse de le voir, soulagée de ne plus être seule, mais la peur de sa reaction, l'appréhension et le malaise était ce qui dominait le plus chez la petite...après tout elle avait regretté de ne pas avoir put lui dire la vérité mais maintenant qu'elle y était...pouvait-elle revenir en arrière ? La tout de suite maintenant cet homme tenait sa vie entre ses mains, elle se sentait malgré elle piégée. Si la réponse ne lui plaisait pas ou ne lui suffisait pas, elle mourrait. Aussi simplement que ça.

La jeune fille se reprit en main, elle avait été tellement surprise que tout ce qu'elle avait pensé avait du se lire sur son visage. Il fallait qu'elle se lève. Elle donna l'impulsion à son corps, força sur les muscles endoloris pour commencer son ascension. Elle cru entendre le capitaine lui intimer de rester tranquille mais elle continua. Ce fut son propre corps qui répondit à la fillette qu'il n'était pas près à supporter la surcharge de travail au réveil et elle regagna durement le sol. Sonnée par l'effort, elle fut surprise de voir que Shoma c'était rapproché d'elle...quand ? Il lui adressa quelques mots qu'elle ne comprit pas. Elle ne savait pas si son désarrois se lisait aussi sur son visage, mais la gamine ne savait pas par quoi commencer... Elle ne comprenait pas un traitre mot de ce que son vis à vis lui disait...

Elle sentait que ses nerfs à fleur de peau allaient lâcher et qu'elle allait se mettre à pleurer comme une enfant, qu'elle était soit dit en passant, mais elle tenait bon, elle ne pouvait pas craquer pour si peu. De toute façon, elle venait d'échapper à la mort alors, autant dire ce qu'elle avait à dire que ça plaise ou non au capitaine.

-Sh...Shoma...

Sa voix était hésitante, tant parce qu'elle cherchait ses mots que parce que sa gorge n'avait pas sorti un son depuis un bout de temps. Prenant son courage à deux mains, elle prononça les mots qu'elle avait sur le cœur :

-...je suis désolée, je n'ai pas réussi à résonner Mizukawa...

Elle se sentait encore plus coupable maintenant qu'il était là. Pour Luka elle était en partie responsable de ce qui s'était passé bien que dans les faits elle n'avait rien à voir. Elle attendait que sa sentence tombe. Peut être la croirait-il et lui demanderait-il seulement des informations, mais peut-être penserait-il que la jeune femme mentait et que son honnêteté était factice. De toute façon la petite avait dit ce qu'elle voulait lui dire. À y repenser elle aurait pu le saluer, le remercier...mais c'était la chose qui la travaillait le plus.
Et ce mal de crâne qui ne voulait pas cesser...
Keel Okumura
Keel Okumura

♦ Localisation : Paumé. Comme d'hab
♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 1831
Popularité: -51
Intégrité: -15

Lun 29 Fév 2016 - 0:19

- gémissement -

 Combien de temps cela va t'il encore durer? Les secondes parraissent des heures et les minutes des journées, cet enfer ne finira t'il jamais?

Qui est cette personne? Depuis quand se trouve t'elle ici? Pourquoi ressemble t'elle trait pour trait à Keel? Où suis je?

  Tant de questionnements sur ce qu'il se passe me viennent à l'esprit, mais une chose est claire, on essaie de me virer de la tête de Keel. Ce décor morbide ne disparaît pas, pourtant Keel devrait être inconscient... J'entend sa voix murmurer douloureusement:

Luka... reste avec moi... Luka...

  Soudain, le Keel maléfique, appelons le de cette façon, apparaît devant moi et brandit sa lame en direction de ma gorge. Il murmure avec un grand sourire gâché par tout le sang étranger dégoulinant sur son visage:

Cela fait bien longtemps n'est-ce pas?

  Lui semble me connaître, mais moi n'y parvient pas, pourtant, une aura aussi maléfique ne pourrait pas me sortir aussi facilement du crâne. Il lève son sabre, s'apprêtant à me séparer la tête de mon corps mais j'évite de justesse avec une roulade et une fuite désespérée vers un bâtiment embrasé.

Genten ni modorimasu

 Le bâtiment me servant de cachette s'effondre, je tranche les décombre à l'aide du Kurikara pour sauver ma peau quand le sol tout autour de moi s'embrase.

Je veux.... mourir

 Cette phrase continue de raisonner dans ma tête, c'est la première fois que Keel dit une chose pareil. Quel est ce traumatisme qui le ronge, quel évènement à bien pu déclencher tout cela? Et que signifie Genten ni modorimasu? Pourquoi ai-je cette impression que quelque chose m'échappe.

 Le Keel maléfique pénètre dans le cercle de flamme, des cris résonnent dans tout les sens, des cris de femmes, d'enfant, des cris de personnes se faisant tuer les unes après les autres. L'étranger me regarde toujours avec sont sourire fendant son visage en deux, il me glisse quelques mots avant de se jeter sur moi:

Expérimentation 03B45M7, alias Monokana Shinobu.

Ces mots me pétrifie pour une raison m'étant inconnue, que veut-il dire par là? C'est alors qu'au moment où la lame s'apprête à me traverser de part en part que tout disparaît, une douleurs attroce réveil mon véritable hôte.
http://www.onepiece-requiem.net/t12759-keel-okumura-le-demon-a-l-oeil-pourprehttp://www.onepiece-requiem.net/t12816-keel-okumura
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 1 Mar 2016 - 4:01

Ce qui est bien lorsque l'on est le seul médecin de garde, c'est qu'on est également la première personne à voir le patient à son réveil et Shoma pu voir la réaction de ses deux pirates qu'il avait soignés. Luka fut la première à se réveiller du groupe, c'est également elle qu'il souhaitait interroger à son réveil. Bien sûr s'il en avait beaucoup sur la patate au début, Shoma ne pouvait pas ignorer qu'il ressentait quelques sentiments bienveillant à son égard.

Passer de colère à inquiétude, puis à un sentiment paternaliste qu'il ne pouvait pas nommer n'était pas son genre et pourtant au fond de lui au fil des jours passer à prendre soin d'elle, il s'était adouci à son égard, mais par fierté et aussi par envie d'obtenir la vérité, il avait gardé sa carapace rigide qui le poussait à aller au bout de ses convictions. Il voulait tout savoir, tout connaître de ce qui s'était passé.

De toute évidence sa quête de vérité passait avant tout, mais en bon médecin il savait que le moment n'était pas venu. Ni l'un, ni l'autre n'était en mesure de se lever et encore moins de parler. Après tout ce qu'il avait fait, après ses efforts et la patience dont il dû faire preuve, Shoma savait qu'il était préférable et mieux d'attendre que ces deux-là se reposent plus que tout, alors quand il vit la jeune femme se lever et commencer à parler tout en fondant en larme il dut se résoudre à agir.

Ce n'était pas le capitaine pirate qui agissait, mais le médecin qui ne voulait pas que ses patients aggravent leur cas. La vérité était précieuse, mais elle ne devait pas se faire au détriment du reste. Luka semblait sincère dans son début de confession, mais il était bien trop tôt pour cela, alors le médecin décida qu'elle retournerait dormir encore un bon moment.


"L'heure n'est pas à la confession, mais au repos. Une fois que tu seras en forme, je serais enclin à entendre ce que tu souhaites me dire, mais pour l'instant tu vas gentiment dormir."

Connaissant les capacités de la jeune femme et son aberration des médecins et des soins Shoma avait garder un peu de tranquillisant au cas où un cas de force majeur devait subvenir et sans la moindre once d'hésitation il injecta dans le bras de la jeune femme une demi-dose du liquide. Avec ce qu'elle avait reçu, nul doute qu'elle était partie pour une bonne nuit de sommeil.

Une fois qu'elle se sera réveillée et que son état serait meilleur, alors il écouterait l'ensemble de sa confession et déciderait par la suite de son sort.


"Encore toi ! Tu es un étrange phénomène."

Quelques secondes après le retour au pays des rêves de Luka, ce fut au tour du feu follet de se réveiller. Shoma avait pu constater au combien ce jeune homme avait des problèmes d'ordre mental. Ce qui était certain c'est qu'à l'intérieur de sa tête il n'était pas seul. Shoma ne savait pas combien de conscience se partageaient ce corps, mais il était plus d'un. Un cas de folie très intéressant à étudier si la situation n'était pas aussi compliquée pour eux.

Tout comme Luka, le jeune homme reçu une bonne dose de tranquillisant, à son tour il retournerait au pays des rêves. En regardant le feu follet retourner d'où il venait Shoma se dit qu'il ferait mieux de lui demander son prénom quand il se réveillera. C'est tout de même chiant d'avoir une personne en face de soit, d'être à deux doigts de le tuer sans même connaître le nom à écrire sur la pierre tombale.

Tout allait pouvoir se régler très vite. Les deux protagonistes étaient au croisement de leur vie. Une fois réveillée ils se livreraient et pourront savoir si oui ou non ils allaient avoir la chance de vivre plus longtemps. Une chose est certaine une fois réveillé, leur plaidoyer se devait d'être intéressant, vrai et plein de sincérité.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Jeu 3 Mar 2016 - 0:32

Luka était frustrée, frustrée et en colère. Elle n'avait pas compris un seul mot qu'avait prononcé Shoma et c'était peu  de dire qu'elle avait mal vécu son retour au lymbes de force. Elle ne comprenait pas son geste...elle qui voulait s'exprimer on la faisait taire... Shoma ne perdait rien pour attendre!
La gamine avait été surprise par la piqure, elle avait voulu répliquer! Bien entendu, comment répliquer face à un Shoma en quasi total possession de ses moyens...alors qu'elle...bref. Puis cette sensation, si il y avait bien une sensation dans le monde et dans sa courte vie qu'elle haïssait plus que tout c'était CETTE sensation! Vous savez, quand on vous anesthésie, qu'on vous TRANQUILLISE! L'impression de perdre pied avec la réalité! Que votre corps se transforme en coton, que vous ne savez plus rien mais que vous lutez pour rester éveillé. Ne plus sentir ses lèvres, perdre l'odorat...La sensation fraîche du liquide qui se repend dans vos vaisseaux...puis le fourmillement de vos membres les uns après les autres à une vitesse hallucinante. On a beau lutter, on n‘y peut rien, même Luka après toute ces années... Enfin vous ne sentez plus rien, vous sombrez. Oui, c'était précisément tout ça que Luka haïssait le plus, elle préférerait souffrir que de le ressentir.

Mais elle n'avait pas eu le choix. La fillette était désormais retournée, quelque peu énervée, à sa triste solitude dans les méhandres de son subconscient. Elle se tortura l'esprit, essayant de comprendre les gestes de cet homme, mais elle finit par s'endormir réellement. Comme à son habitude, son sommeil fut agité de diverse rêves, du sang, des pleures, des larmes, du bruit puis du silence, des voix connues et inconnues... Rien d'extraordinaire. Elle rêva du passé, enfin de celui qu'elle connaissait et elle refit Le rêve. Encore.

Lien:
 

Autant dire que tous les sentiments qu'elle avait pu ressentir à l'égard de quiconque furent balayés, envoyés au second plan. Elle refit cet horrible cauchemard dont elle ne se souviendrais pas. Réveille d'ailleurs provoqué par la fin de celui-ci.

La petite émergea à nouveau. Jamais deux sans trois? Luka n'espérait franchement pas. Moins stressée que la première fois, moins surprise aussi, elle prit son temps. Chez la jeune fille, le lever était un instant hors du commun, un moment détaché du temps où la petite  qui n'arrivait pas à s'exprimer  et que Luka avait bridé pouvait être, sans gêne apparente. On retrouvait une enfant de son âge, peut être même plus jeune, encore ensommeillée. Seule tâche au tableau, mais qui n'était, pour la plupart, visible que par un œil aguerrit, ses mauvaises habitudes qui était vestiges d'un passé sombre.
Quelques instants après le réveil, la petite aveugle s'asseyait, plus ou moins difficilement, elle arborait une petite bouille adorable, empreinte du sommeil qu'elle venait de quitter. Venait ensuite la première manie qu'elle avait prise, elle ouvrait ces mains devant son visage comme pour vérifier quelque chose, bien qu'actuellement cela lui soit impossible à cause de ses yeux. Elle faisait ensuite bouger ses poignés, vérifiant la libertés de ceux-ci... À ce moment là, la jeune fille avait repris ses souvenirs post-sommeil la plupart du temps.

Sa colère était retombée, après tout, elle n'était pas stupide, Shoma avait surement agis pour son bien-être. Si elle devait obéir à un médecin, cet homme serait surement le seul. Elle n'allait pas dire qu'elle accourrait au moindres bobos ou qu'elle n'essayerait pas de passer à autre chose...mais s’il lui ordonnait de s'assoir pour recevoir des soins, elle le ferait. Elle n'était pas en confiance mais elle savait qu'il ne lui ferait pas de mal, pas si il n'avait pas de bonne raison en tout cas. Actuellement encore vaseuse, elle sentait quelques courbatures, des bleus qui devaient être les restes de magnifiques hématomes... Sa cheville faisait un peu mal, mais rien d'insupportable. Son dos quant-à lui avait bien entamé la cicatrisation...elle en garderait des cicatrices. Les soins avaient été tardif, les plaies profondes... Pas qu'elle en soit gênée. Après tout ce n'était pas les premières ! Elle pouvait presque en retirer une fierté de les avoir fait seule et de ne pas avoir était charcutée par un autre.

L'aveugle avait beau avoir l'air d'une petite chose mignonne et fragiles, elle n'en était pas moins sur ses gardes en permanence. C'était sa deuxieme habitude. À la manière d'un chat elle écoutait le moindre bruit pour compenser son incapacité de vision. Le moindre son lui faisait arrêter tout mouvements ou tourner la tête et ce, sans même qu'elle ni réfléchisse.
Enfin elle avait ce troisième tic, elle passait son doigt sur ses blessures, comme pour vérifier un quelconque nombre ou une quelconque cicatrisation. Elle faisait de longs mouvements lents qui malgré le côté sombre restaient beaux et gracieux. Le tout avec une concentration sans faille, un petit air mélancolique, la chose avait presque quelque chose de sacré.
Aprés ceci, la jeune fille se mettait de côté et posait ses pieds au sol pour " voir" les alentours. C'etait ainsi qu'elle terminait son rituel de réveille. Chose qu'elle ne put faire à cause du sable...la fillette ne put retenir une moue de mécontentement.  À ce moment de la journée elle pouvait être très expressive par rapport au reste, c'était son moment de solitude à elle. Ce qu'elle ne savait pas en revanche, c'était qu'aujourd'hui elle n'était pas tout à fait seule. Un homme ce tenait non loin d'elle assis et n'avait surement rien manqué. Shoma veillait ses patients et cela, Luka n’y avait pas pensé.
Keel Okumura
Keel Okumura

♦ Localisation : Paumé. Comme d'hab
♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 1831
Popularité: -51
Intégrité: -15

Ven 4 Mar 2016 - 1:07

*Attend! quoi?*

A peine mon hôte a t'il eu le temps d'ouvrir les yeux et de voir sa jeune amie en train de plonger dans un profond sommeil que l'étranger lui plante une seringue dans le bras. Qu'est ce que c'est encore? Le corps de Keel s'engourdit, commençant par le bras jusqu'à la pointe des pieds, et le voilà replongé dans ses rêves.
Gavé de rester coincé à ne rien faire dans la tête de cet imbécile, je prend le contrôle du corps pour en dégourdir un peu les jambes. Quelle est ma surprise quand je découvre la lourdeur du corps tout entier de mon hôte. Incapable de bouger ne serait-ce qu'un muscle en dessous de la tête, me voilà condamné à rester immobile pendant un bon bout de temps semble-t-il.

Bon, bah plus qu'a dormir si je n'ai que ça à faire.

Je ferme les yeux et plonge dans les tréfonds mémoriaux de mon hôte, et oui, je peux faire ça, c'est pas trop la classe? Bref, il est nécessaire que je cherche d'où peut bien provenir les choses vues la dernière fois.

Une personne normalement constituée ne peut jamais se souvenir de tout ce qui s'est déroulé dans sa vie entièrement, c'est un mécanisme humain permettant d'éviter la folie ou tout simplement la surchauffe mentale.

Cependant, il existe certaine exception ayant des capacité mémorielles hors du commun, celles-ci pourront vous raconter chaque détail d'un évènement passé dans sa vie, aussi facilement pour un jour récent que pour un jour éloigné.

Or, pensons maintenant de cette façon, il n'y a jamais une seule et unique exception, en effet, il peut y en avoir plusieurs type, et prenons alors le strict contraire de ce que nous venons de citer, imaginons une personne dont les souvenir se retrouveraient effacer, qu'importe la date, vous allez surement me dire "mais oui, ça existe, c'est l'Alzheimer ", et bien vous avez tout faux, je parle ici d'une défaillance mémorielle innée, c'est-à-dire que la personne en question l'a dès sa naissance.

Il y a en ce monde plusieurs type de personne ayant des défaillances mémorielles, et Keel n'en n'est pas exclu. Sa défaillance mémorielle est, appelons la de cette façon, du type "tunnel". Ce genre de défaillance est le fait d'oublier tout une période de son existence, presque comme si il n'avait jamais vécu celle-ci, disons presque que c'est comme si durant cette période il n'avait pas existé.

Malgré ce grand nombre de défaillance, le cerveau humain enregistre et garde une copie compressée des document mémoriaux dans une archive très petite du cerveau. De ce fait on peut alors contredire toute science de l'oubli grâce à cette théorie.

Mon but est comme vous l'avez compris de retrouver ces archives et de comprendre ce qu'il se passe réellement dans la tête de mon hôte, même si j'ai beau m'y trouver en permanence. J'arrive au mémoires de Keel, les souvenir affluent. Je plonge dans le puit mémoriel et commence à chercher le moindre petit indice ou simple détail qui pourrait m'aider. J'arrive alors au tunnel, rien, le noir total, un espace sans vie, sans lumière, sans personne, juste le néant. Un tunnel datant encore de ses moments chez les révolutionnaires. Qu'est ce qui a bien pu se passer à cette époque pour que Keel puisse avoir un tunnel?

Les souvenirs réapparaissent le tunnel semble se terminer ici, on dirait qu'il partait en mer à ce moment là? Je revois les visages des hommes du camps, Keel ne semble pas les avoir oubliés eux, Jean-Freo, Harry, Stein, Le Chef et tout les autres, dire que j'ai voulu les tuer plusieurs fois moi, j'éprouve quand même une certaine nostalgie.

C'est alors que quelque chose d'autre attire mon attention ou plutôt me surprend, je viens de découvrir que Keel ne possède pas un, mais deux tunnels, mais, à quelle époque appartient-il? La taille de celui-ci est gigantesque, surement 10 fois plus grand que l'autre si ce n'est pas 15.

Au bout du tunnel j'atteint enfin ma destination, la zone des archives mémorielles. Suis-je réellement au bon endroit? Soudain, derrière moi apparaît brusquement le faux Keel qui me glisse a l'oreille:

Alors comme ça on veux fouiner là où on ne devrait pas?

Je sursaute et m'éloigne de mon assaillant.

*Qui es-tu? Répond moi maintenant! Qu'as tu fais du vrai Keel?

Toutes ces réponses sont pourtant évidente, puisque tu n'as personne d'autre que ton cher Keel, et qui plus est, le vrai

Il se met devant moi. Sort son sabre et le pointe vers moi.

En tout cas, tu n'as pas à aller ici, va t'en.

Il semble que je n'ai pas le choix et que je vais devoir vaicre cet imposteur pour passer. Le kurikara apparaît devant moi, je le dégaine et me met en garde. Mon adversaire en fait de même.
http://www.onepiece-requiem.net/t12759-keel-okumura-le-demon-a-l-oeil-pourprehttp://www.onepiece-requiem.net/t12816-keel-okumura
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Dim 6 Mar 2016 - 2:25

Plusieurs heures venaient de s'écouler et Luka retrouva la chaleur d'Alabasta en se réveillant. Devant elle, Shoma. Le capitaine pirate s'était accordé quelques heures de sommeil avant de retrouver la jeune femme plus fraiche qu'au moment il décida de l'envoyer dormir. Maintenant qu'elle savait où elle se trouvait, qu'elle savait qui lui avait sauvé la vie, elle allait pouvoir tout raconter, tout expliquer, tenter de sauver sa vie.

Le docteur qui avait décidé de prendre soin d'eux et de faire en sorte de les sauver de la mort qui prenait de plus en plus le dessus était maintenant loin et elle devait faire face à Shoma, l'homme, celui qui venait d'être trahi et qui n'arrivait pas à s'enlever cette trahison de sa tête.

S'il n'était pas un homme droit dans ses bottes, un homme qui savait faire preuve de raison, toute cette histoire aurait pu lui faire perdre la tête, car cela le tourmentait jour et lui. Cette histoire le rongeait au point de ne plus vivre que par cette histoire, de ne vivre que pour ce moment. S'en était devenu une obsession, un germe de folie qui prenait le dessus sur sa conscience.

Le sang, le meurtre, la mort. Shoma voyait encore et encore ces visages qui le tourmentaient, le visage des gens qu'il avait tué et qui le poussait à faire de même avec eux, avec les traitres, avec Mizukawa. Son salut était peut-être dans le pardon, mais ce germe de folie surpassait de plus en plus sa raison, voilà pourquoi avant qu'il ne soit trop tard, elle devait tenter de vider son sac avec une vérité qui la sauverait.


"Je t'écoute, raconte ce qui sait passer, avant de dormir tu as parlé de Mizu."
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Jeu 10 Mar 2016 - 23:21

La voix grave résonna dans la petite infirmerie de fortune. Luka ne fut qu'à moitié surprise, après tout il était le médecin et le capitaine. Il l'avais peut être soigné mais c'était parce qu'elle était l'une des traitres...Cette pensée la fit grimacer intérieurement. Elle dirait ce qu'elle savait, la vérité. Après tout elle s'était résignée à mourir il y a quelques jours, elle pouvait bien le refaire non ? Elle pouvait bien subir les colères de cet homme, si au moins ça l’apaisait un tout petit peu, elle aurait été utile.

La petite perdit son air enfantin, elle redevint Luka, la jeune fille qui vivait dans le monde des grands. Celle qui ne laisse pas ses sentiments s'exprimer, celle qui a perdu l'innocence. Son visage se voila, l’atmosphère de tranquillité et de sérénité se brisa. Le tableau d'il y a à peine quelques secondes semblait loin voire inexistant. Elle n'avait pas peur. Non, elle n'avait plus peur était plus juste. Elle ne regrettait pas ses choix. Mourir de la main de cet homme serait surement mieux, elle n'avait pas l'affront d'être tuée comme un objet mais comme une pirate, de ce fait, quel que soit l'issue de cette conversation, l'aveugle accepterait. Elle commença, sa voix ne tremblait pas, elle était posée, claire, comme à son habitude.

-Avant de commencer, je tiens à te dire que ma version est incomplète. Malgré toutes mes recherches il m'est impossible d'affirmer tout ce qui c'est passé. Il faudra te tourner vers quelqu'un d'autre.

Le silence s'était fait, tout le désert écoutait la petite fille parler.

-Comme tu le sait j'ai quitté Weatheria affaiblit, Boyn n'a pas été de tout repos non plus et je ne saurais te dire comment je suis revenue sur la Lépreuse...Je pense que Mizu ou Keel a dû me porter.  

La fillette avait passé pas mal de temps au coté de Shoma, pourtant , l'ambiance entre eux éloignait ses souvenirs qui parurent lointains, comme une époque révolue, le carrousel que l'on doit quitter en grandissant... Pourtant une douce nostalgie l'avait emprunt à l'annonce du nom de ce bateau, elle y avait passé des hauts et des bas, embêté pas mal de gens, mais au fond elle s'y sentait bien.

-Qu'elle ne fut pas ma surprise de découvrir à mon réveil ce si grand bateau vide. Le chahut incessant qui le caractérisait si bien avait disparut. En ce qui pour moi avait semblé être une nuit, l’atmosphère avait changé radicalement. J'ai par la suite appris que Mizukawa dirigeait le bateau. Que Keel était aussi à son bord. Les hommes m'ont dit que le capitaine avait jeté par dessus bord les infidèles, c'est à ce moment là que j'ai commencé à comprendre ce qui s'était passé.  

Elle marqua une pause, que devait elle faire ensuite ? parler de Mizu ? des quelques aventures qu'ils avaient fait ? du quotidien ? Ce qui intéressait son vis a vis c'était la tête...

-Je ne sais plus ce que j'ai pu te dire avant de retourner dormir. Tout est encore un peu flou. Mais je tiens à m'excuser de mon manque de discernement. Si je n'avait pas été distraite, j'aurais peut être eu une chance de résonner Mizu même si une partie du mal était déjà fait. Je n'ai pas été capable de voir que mon capitaine s'éloignait. Petit a petit j'ai eu l'impression de le voir changer...

Elle s'éloignait, la jeune fille devait donner les informations qu'il voulait elle n'était pas chez un psy.
La gamine raconta brièvement ce qu'elle avait pu trouver auprès des hommes du bateau, des idées de Mizu, de ses discours...

-Il cherchait une place haut gradé, si on est arrivé sur cette île c'est par ce qu'on cherchait un homme... Je ne sais plus son nom, à vrai dire je n'étais pas dans un état...enfin...On s'est séparé en arrivant ici, j'ai suivis Keel, je l'ai perdu. J'ai ensuite erré dans le désert jusqu’à ce que tu arrive. Désoler de ne pouvoir t'en dire davantage. En plus d'être une traitre, je suis une mauvaise informatrice et sûrement encore moins un bon otage. Je ne pense pas t'être beaucoup plus utile.

Ces derniers mots lui avaient échappé, elle ne tenait pas à mourir, elle ne voyait pas non plus ce qu'elle pouvait bien faire en restant en vie. Ces dernières phrases n'étaient que le reflet de sa pensée. La petite Luka était simplement perdue, encore et toujours. Elle lui offrit un petit sourire triste en accompagnement de ses mots. Un sourire sincère pour une fois. Il pouvait bien se mettre en colère, la frapper ou même la tuer, elle n'avait que ça à lui offrir.
Content ou pas, la fillette était apaisée. Elle avait dit ce qu'elle voulait dire maintenant elle attendait de voir la suite.
Keel Okumura
Keel Okumura

♦ Localisation : Paumé. Comme d'hab
♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 1831
Popularité: -51
Intégrité: -15

Sam 12 Mar 2016 - 12:28

Nos lames s'entrecroisent, mais aucun son ne retentit, les coups se succèdent mais aucun ne nous deux n'a encore blessé l'autre, le combat risque d'être long. Qu'y a t-il dans les mémoires de Keel pour que ce démon refuse de me laisser y aller? Le seul moyen serai donc d'entamer la discussion avec lui?

Hey toi! Vas-tu enfin me dire qui tu es!!?

Il ne m'écoute pas et continue de lancer ses attaques.

Qu'est ce que tu sais de moi !!! Quel est ce sabre que tu tiens!! Pourquoi refuses-tu de me laisser passer!! Pourquoi fais-tu tant de mal à Keel !!! Tu n'a pas le droit de prendre son apparence alors que tu n'hésite pas à tuer des gens!!

Il s'arrête et me lance un regard noir, il s'approche rapidement de moi et m'attrape par le col pour ensuite me plaquer contre un mur après ,m'avoir désarmé.

écoute moi bien. La personne que tu connais n'est pas entière, ne dit plus jamais que je lui fait du mal, tu ne connais pas cette personne. Keel n'est pas comme tu le pense.

Un grand sourire fend soudainement son visage en deux, je n'aime pas quand ça arrive, j'ai un très mauvais présage, j'ai l'impression qu'il va me dire quelque chose que je vais regretté d'avoir voulu savoir.

En fin de compte, peut-être que tu me sera utile. Après tout, il a besoin de ça. Oui, il doit être avec toi.

De quoi parles-tu?

Mais du ...

Il me chuchote alors plusieurs information, des chose que oui je n'aurai jamais voulu savoir, non, plutôt ... me souvenir. J'essai de l'éloigner, pour qu'il arrête de me rappeler tout ça, mais il résiste et continue de me torturer mentalement avec tout ces dires.

... mais il n'était plus lui même.

Il me lâche et me laisse tomber au sol, trop d'information m'ont été administrée en même temps, je ne sait pas quoi lui répondre, des larmes coules de mes yeux... des larme? Pourquoi je pleure face à tout ça... c'est pitoyable. Après tout, tous ce qu'il vient de dire n'est que pure vérité, ai-je honte d'avoir oublié? Ai-je peur de retrouver une telle vie? Ma tête me fait mal, j'ai l'impression qu'elle va exploser. Je relève la tête, les yeux larmoyant, mon interlocuteur me regarde, toujours son perpétuel sourire au visage, j'ai presque l'impression qu'il se moque de moi, après tout, je suis pitoyable, je n'ai même pas l'état d'esprit à lui en vouloir, je ne fait que le regarder. Il se tourne pour s'en aller et me dit en même temps:

Maintenant que tu sait tout, c'est à toi de jouer, si tu était allé dans la salle des archives mémorielles... -il se tourne vers moi- ... Tu serais morte.

Il reprend son chemin dans un grand rire s'effaçant peu à peu, comme son image et sa présence. Mon entourage devient noir, plus rien n'est visible tout autour de moi, et à mon tour, je disparais.
http://www.onepiece-requiem.net/t12759-keel-okumura-le-demon-a-l-oeil-pourprehttp://www.onepiece-requiem.net/t12816-keel-okumura
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 22 Mar 2016 - 0:22

Ceux qui ne savant pas ce qui se passe dans la tête de Shoma ne sont pas capables de comprendre ce qui lui arrive. Un mot, une phrase de travers et le capitaine pirate envoyait la jeune femme dans l'autre monde, c'était une certitude, mais en même temps il était tiraillé, car comme Mizukawa avant lui, Shoma avait également déceler le potentiel que renfermait la jeune femme. Un potentiel intéressant, grand et sans doute dépassant le niveau de ses plus fidèles compagnons.

Perdre un élément comme Luka était du gâchis et cela pour n'importe quel groupe. Cependant, perdre un élément que l'on pense important afin de garder une certaine cohésion, est un choix, une décision que Shoma pourrait prendre sans broncher, sans pitié, si cela signifiait garder auprès de lui des personnes dignes de confiance qui sont prêtes à mettre leur vie entre ses mains et en même temps à attendre la même chose en retour.

Shoma était un bon père de famille, un bon frère, un bon ami, un leader que l'on aimait suivre si l'on pouvait rester près de lui sans juger ses actes et ses actions. La fin justifie les moyens. Peu de gens savent pourquoi Shoma est ainsi, pourquoi il est cruel, pourquoi il peut tuer sans distinction et se baigne dans le mal, seul ceux qui savent sont histoire peuvent comprendre et c'est justement pour cela que pour lui, la fidélité est quelque chose d'important, d'inamovible, c'est une règle d'or.

Luka ne répondait pas à toutes les interrogations que se posait Shoma, mais il y avait une chose que la jeune femme dit qui interpella Shoma. Il est vrai qu'après le combat contre Auron, elle ne se trouvait pas en état, ce qui pourrait expliquer qu'elle ne faisait pas partie des têtes dirigeantes dans cette trahison. Cette information, Shoma l'avait complètement négligé, mais ce qui gênait encore plus Shoma c'est ce lien qui unit la jeune femme à la personne derrière cette trahison. Luka est plus que jamais relié à Mizu.

Quand Mizu était entra chez les Spectres, la jeune femme ne jurait que par lui et ne voyait de capitaine que l'homme au pouvoir de l'invisibilité. Plus tard, ce dernier disparu et laissa la jeune femme seul au milieu de ses nouveaux compagnons, compagnons qu'elle ne voulait pas reconnaître comme tel. Au retour de Mizu, elle se retrouve au beau milieu d'une affaire de trahison qui touche au plus haut point Shoma, la plaçant dans une situation délicate.

Le temps était venu pour elle de faire un choix. Luka, Mizu, ils n'étaient pas les premiers à déserter, pas les premiers à trahir la bannière des Spectres, mais contrairement aux autres, de cette trahison découla nombre de victime au sein de l'équipage, de la famille de Shoma. Des compagnons d'armes, des hommes qui ne juraient que par lui depuis plusieurs années avaient trouvé la mort par loyauté à son égard.

Le choix qui s'offrait à elle était simple et depuis le départ elle aurait déjà du le comprendre. Il n'y a qu'un seul chef au sein des Red Spectres, ce chef n'est autre que la personne qui vient de lui sauver la vie, cette personne n'est nul autre que Mantle Shoma. Ceux qui rejoignent le groupe doive se faire à l'idée, que leur ancien chef, perd toute fonction en entrant dans cette famille de pirate. Mizu était un capitaine pirate avant, un lieutenant pendant et aujourd'hui un traitre. Quel que soit les liens qu'elle entretient, entretenait avec lui, elle devait prendre Shoma comme seul et unique capitaine.

Cela peut sembler être un ordre, quelque chose d'imposer, mais c'est ainsi, c'est l'ordre naturelle des choses. Après ce qu'elle révéla, Shoma compris que Mizukawa n'avait nullement l'intention de disparaître en tant que capitaine pour suivre un autre et n'être qu'une ombre, qu'un second couteau aux yeux du monde.

Pour le moment, Luka venait de gagner assez de temps pour voir le soleil se coucher et se lever bon nombre de fois, mais elle devait savoir une chose, le pardon est une chose qu'un homme tel que Shoma peut accorder une fois, mais pas deux. Ses voyages à travers le monde, ses rencontres lui ont permis de déceler quand une personne tente de sauver sa vie face à une mort imminente, percer à jour les mensonges, mais rien dans l'attitude de la jeune femme, dans son intonation ne laissait entrevoir une quelconque ruse ou duperie.


"J'ai décidé de vous laisser vivre toi et ton compagnon ! Je pense que ce que tu viens de dire est vrai."

Avec cette dernière phrase, le sort du duo était sceller, ils allaient pouvoir vivre un bon moment encore.

"Mizukawa où moi, il ne peut y avoir qu'un seul capitaine, si tu restes dans mon équipage, l'équipage qui à pris soin de toi depuis ton arrivée, alors tu vas devoir faire une croix sur ce traître."

Tout venait d'être dit, si la jeune femme souhaitait être auprès de son ancien capitaine, celui-là même qui la laisser pour morte dans ce désert, elle était libre de le rejoindre, si elle voulait briser les chaînes qui le liaient à lui et entamer une nouvelle page de sa vie, elle pouvait rester et devenir un pirate des Red Spectres.

Quittant la cabane, Shoma s'en alla, d'autre occupation plus importante l'attendait à l'extérieur.








FIn de ma participation au rp ;)
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Keel Okumura
Keel Okumura

♦ Localisation : Paumé. Comme d'hab
♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 1831
Popularité: -51
Intégrité: -15

Jeu 21 Avr 2016 - 16:19

-Mal de tête-
Humpf...
-Vision floue-
Où suis-je?
-Bourdon incessant au oreilles-
Que c'est-il passé...

-Plus rien-
LUKA!!!!!

Je me redresse précipitamment sans tenir compte de mes blessure, le corps de ma chère sœur est étendu non loin de moi, sa poitrine bouge et son visage à l'air serein, la petite semble aller bien.

Ouf, elle respire...

Je regarde tout autour de moi pour voir un peu ce qui m'entoure, pas grand chose visiblement, juste une sorte de tente, une chaise et quelques bandages usager. Je me lève pour inspecter l'extérieur, mais certaines brûlure me font encore souffrir, on dirait que ma jambe est également fracturée tout comme mes côtes.

Aïeeeuuuu!! Ta mère!! C'est pas agréable.

 J'ai visiblement reçu des soin, ma jambe a une attèle improvisée, j'ai des bandage sur la quasi totalité de mon torse et mon œil n'est plus gonflé. Mais malgré la souffrance encore présente, j'insiste à me lever et y parvient au bout d'une ou deux minute, en effet, c'est regrettable, je doit avoir l'air pitoyable.

Bref! -Prenant mes armes et me rhabillant- Où est-ce que je me retrouve cette fois? Hum...réfléchissons... capturé... vide...Luka...morte...vide...vide... ... ... vide?

Je tente désespérément de me creuser les méninges pour me rappeler les éventuels choses que j'aurai pu oublier mais mon estomac m'en empêche en criant famine de plus belle.

Hum... tant pis -Avec un petit sourire niais-  ♪ ♪ ♪ ♪ ♫ Où est le garde manger ♫ ♫ ♫ ♪ ♪

Je fouille un peu partout dans l'abri à la recherche d'un quelconque truc pouvant me rassasié tout en chantonnant. Soudain, mon attention est attirée par une magnifique bête dehors, bien grasse, avec un pelage magnifique disant tout sur la tendresse de la chaire.

*Chameau... ...manger*

Je sort et me positionne juste à l'entrée de l'abri

... ... -Regarde à droite ... ... -Regarde à gauche ... ... -Derrière?-... ...-Petit rire béa-Petit petit, approche, vient par ici

 Je m'approche doucement de l'animal, l'air tranquille, venant en "ami". Me voilà alors à presque 50 centimètre de lui que je commence à poser ma main sur mon sabre.

Ouiiiii, gentiiiiil ~

 J'ai a peine le temps de dégainer qu'il me crache en pleine face...

... ... NON MAIS TU TE PREND POUR UN LAMA OU QUOI???? ESPECE DE GROS DEGEULASSE!!!

 Il se met à courir.

NON MAIS REVIENT SALE ENCULÉ!! JE VAIS TE FAIRE TATER DE MA LAME!!!!

 Je dégaine mon sabre et me met à courser l'immonde animal tout en boitant légèrement pour le massacrer quand tout à coup je vois un homme louche pénétrer dans l'abri.

Ah non, t'as pas intérêt à faire du mal à Lulu!!

 J'oublie l'animal et le laisse s'en aller pour m'occuper d'une affaire plus pressante. Déjà, qui c'est ce mec, qu'est-ce qu'il vient foutre ici, et enfin, qu'est-ce qu'il veux à Lulu?

Hoy!

 Ma voix ne semble pas lui parvenir à cette distance, je repart vers l'abri mais trébuche subitement, pris d'une douleur intense aux jambes.

Ah sa race!! ... Bordel!!! C'est douloureux!!

 Je retient ma respiration et mords ma lèvre inferieure pour me relever, je n'ai pas de temps à perdre avec ça. Je me dirige alors le plus vite possible vers l'abri et lance à l'étranger:

Hoy!! Qu'est-ce que tu vient faire ici, si tu touche un cheveux de Luka, je te ferai passer un sale quart d'heure!!

 Je réalise alors que l'homme en face de moi est la personne qui m'avait capturé précédemment, pourquoi en a t-il après Luka? C'est vrai que les enfant ont un bon prix sur le marché de l'esclavage.

Va jouer ailleurs! Laisse Luka tranquille, tu ne l'aura pas!

Mes jambes tremblent, j'ai du mal a rester debout, ma respiration est forte et ma lèvre commence à saigner à force de la mordre, je suis dans un sale état malgré les trace de soin qui semblent m'avoir été prodigués. Si un combat se déclare, je risque de mordre la poussière, mais peu importe.

Tu m'as entendu ou tu veux que je répète? Dégage!!

 Merde, je me sent partir, il faut que je reste éveillé,ce n'est pas le moment de m'endormir, et où est Mono? Qu'est ce qu'il ce passe bordel de merde.

Aaaaaaaaaah!!

Je ne sent plus mon corps, je ne sait même pas par quel miracle il tient encore debout, je continue de fixer l'Homme qui se dirige alors vers moi.

Ouai, c'est ça, vient! Prend moi au lieu d'elle, quitte à ce que l'un de nous deux soit capturé et meurt, autant que ce soit moi! Tu m'as bien compris?
http://www.onepiece-requiem.net/t12759-keel-okumura-le-demon-a-l-oeil-pourprehttp://www.onepiece-requiem.net/t12816-keel-okumura
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mer 27 Avr 2016 - 11:31

Shoma laissa sur place une jeune fille choquée. Pourquoi ? C'était le seul mot qui envahissait son esprit. Pourquoi la croire ? Pourquoi lui laisser la vie sauve ? Pourquoi lui laisser le choix ? Tout ça à cause de son instinct ? Non, elle ne pouvait le croire. Elle l'avait haïe, elle c'était comportée comme une sauvage dans son équipage et aujourd'hui elle était une traitre... Pourtant elle avait encore une chance... Pourquoi ? La fillette c'était préparée, elle avait pensé que peut importe l'issue elle l'accepterait, mais c'était bien cette issue là qu'elle avait négligé. Elle était déboussolée, le capitaine ne s'était même pas énervé... Lui qui porte la traîtrise en horreur et qui peut se révéler si cruel...il ne s'était pas énervé...il ne l'avait pas frappé...elle était en vie...

L'homme était partit, laissant Luka décider de son futur... La tournure que prenait les évènements était pour le moins surprenante... Que devait-elle faire ? Rester auprès de son sauveur ? Partir à la recherche de son père capitaine ? Laisser tout en plan et repartir seule...? La jeune fille étouffait, elle n'était sûre de rien, elle n'arrivait pas à prévoir ce qui allait se passer...

La gamine décida de se lever, elle eut un peu de mal mais réussi tout de même à le faire. Elle se déplaça lentement vers la sortie puis, lorsqu'elle fut dehors, la petite se laissa retomber contre le mur. L'enfant avait besoin d'air. Elle se retrouvait à nouveau dans ce désert qui avait faillit être son tombeau... L'étendue de sable, la chaleur du vent, le silence presque parfait...

Durant un temps Luka fut dans un état comateux, elle ne réagissait plus, perdue dans ces pensées. Elle était plutôt pitoyable comme gamine. Shoma avait bien fais son travail, la plupart de ses blessures étaient rétablies. Sa cheville et son dos la faisaient toujours souffrir, mais rien d'insupportable. La fillette se trouvait lamentable, comment avait-elle fait pour finir dans cet état...Elle n'avait même pas rencontré d'ennemi... Avait elle le niveau ?

Son esprits suivait un fil décousu, elle passait d'un sujet à l'autre sans vraiment s'arrêter sur chacun d'eux. Elle voulait une réponse mais elle n'arrivait pas à prendre une décision... Après plusieurs heures non productives, la petite décida qu'elle devait aller dormir. Elle se sentait encore fatiguée, son corps avait récupéré mais elle manquait d'énergie. Luka prendrait une décision après.
L'aveugle retourna à l'intérieur, elle allait se recoucher quand un bruit retient son attention. Une personne dormait là...Shoma avait parlé d'un compagnon ...après une rapide analyse, la jeune fille compris vite qu'il s'agissait de Keel.

Après tout ce qui c'était passé quel était son point de vue à lui? Même si la fillette décidait de suivre Shoma, Keel lui suivrait sûrement Mizu. Et si elle décidait de suivre Mizu...? Elle avait était abandonnée. Mizu comme Keel l'avaient laissé... Son frère ne devait même plus faire attention à elle, elle était une gamine bien trop faible, trop agaçante...
Sa décision était prise. Luka voulait devenir plus forte, la petite voulait se protéger seule, elle ne pouvait plus rester dans l'ombre de ses capitaines. Si elle retournait auprès de Mizu, elle n'arriverait jamais à s'améliorer comme elle le souhaitait, Mizu était protecteur, peut-être trop. Keel aussi d'ailleurs. Seule il serait plus difficile aussi de devenir plus forte. Shoma était surement la meilleure option, à ces côtés elle pourrait continuer à avancer.

La jeune fille se laissa retomber sur le lit improvisé, elle n'était pas sûre de son choix mais elle ne put se poser la question très longtemps car la fatigue l'emporta aussitôt. Ces temps si, elle dormait un peu beaucoup, non ? Rapidement elle s'ombra dans un sommeil profond et agité.
Ce ne fut qu'un long moment plus tard que la petite fille fut réveillée par de grands cris. Elle émergea rapidement et se précipita à l'extérieur comme elle put pour comprendre ce qu'il se passait. La voix appartenait à Keel et il semblait hurler...après...euh...Une bestiole...ou un Lama ? Enfin normalement ya pas beaucoup de Lamas dans le desert...du coup? Au moins il semblait aller bien, pas pour longtemps s'il courait sous ce soleil de plomb, mais pour le moment ça aller.

Luka s'appuya sur le mur pour reposer sa cheville et se tenir droite. L'autre courait comme un dingue. Sans même le voir, l'aveugle pouvait l'entendre. Sortit de nul part, une main se posa sur son épaule, la fillette sursauta et l'Homme se dirigea vers la voix de Keel. En un contact, l'enfant savait qui c'était, son capitaine était revenu, Shoma était de retour.
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mer 18 Mai 2016 - 23:48

Depuis plusieurs heures Shoma avait pris la décision de laisser en vie les deux pirates malgré ce qu'il pouvait représenter. Quand bien même il aurait décidé de mettre un terme à leur existence, cela ne changerait rien, il est impossible de changer le passé et devait faire avec. Avec le recul, si court soit-il Shoma compris que le problème ne venait pas forcément de ses recrues, mais peut-être de lui. Peut-être était-il pas assez exigent lors de ses recrutements, peut-être n'avait-il pas le flair nécessaire afin de choisir les hommes et femmes qui l'entourent.

Malgré tout il n'allait pas revenir sur sa décision de les laisser vivre et de les conduire jusqu'en ville où ils seraient plus à même de choisir leur destin. Rester ou partir. Oui, Shoma devenait tendre, oui il avait la trahison en horreur et pourtant il fermait une nouvelle fois les yeux sur des actes difficilement contestables. C'est un demi-tour à 180°, c'est à l'opposé de ce qu'il souhaite transmettre comme valeur, c'est tout le contraire de ce qu'il était.

Peut-on comprendre un homme incompris ? Qu'importe que personne n'arrive à comprendre pourquoi ses actes ne sont pas en accord avec ce qu'il est et représente, il est le seul capitaine et juge de ses agissements. Comprendra qui pourra. Maintenant que tout ce bordel prenait un sens, se rangeait peu à peu, il restait une dernière chose à faire et pas des moindres. Faire en sorte que ce petit parasite qui espère sauver la vie de Luka en échange de son sacrifice, sans même savoir les tenant et aboutissant.

Comment expliquer à un fou que sa vie n'est plus en danger quand ce dernier est persuadé du contraire ? Comment faire entendre raison à ce genre de personne qui opte pour le combat plutôt que la voie des mots pour se faire comprendre, sans compter qu'avec un corps dans un tel état le moindre choc brutal pourrait s'avérer fatal. S'il décida de ne pas les tuer, Shoma ne se laisserait certainement pas faire si ce dernier souhaitait plus que tout rejoindre ses ancêtres, car pour lui le jeune garçon n'était rien.


"Je te laisse dix secondes pour te calmer et aucun sang ne sera versé aujourd'hui."

Cette seule phrase était assez puissante pour calmer les ardeurs du feu follet ? Pas sûr, mais en voyant Shoma approcher Luka sans lui faire du mal le jeune compris que son ancien adversaire et sauveur n'allait pas attenter à la vie de son amie. Les choses entraient en ordre et le duo de pirates accepta l'offre du capitaine des Red Spectres. En suivant ses ordres, ils espéraient ainsi vivre plus longtemps et ils avaient raison, c'était la meilleure chose à faire.

Plus tard le groupe se mit en marche, Shoma avait perdu assez de temps au milieu du désert et avec un gros poisson à aller chercher, un poisson du nom de Mizukawa qui se trouvait actuellement tout proche de leur campement et qui n'attendait plus qu'une chose, être pêché par Shoma lui-même.

Sur le chemin menant à la tanière du traître, Shoma ne parla pas aux deux pirates, pas une phrase ne leur était adressés, pas un mot. Dans la tête de Shoma tout était clair, ils seraient considérés comme des pirates "alliés" une fois que leur choix d'orientation aura été fait. Une fois arrivée en ville ils seront libre de faire ce que bon leur semble et s'il était leur choix, alors ils pourraient retrouver un peu de grâce à ses yeux, un peu de considération.

Tout comme leur capitaine, les lieutenants de Shoma ne lâchaient pas un mot aux deux pirates. Ces derniers étaient comme isolés du groupe, comme s'ils avaient la peste noire et s'ils pouvaient ressentir cette tension presque palpable, Luka et Keel pouvaient s'estimer chanceux. Chanceux d'être en vie, chanceux d'avoir trouvé les mots adéquat pour calmer la colère de l'étoile du Sud à leur encontre. Rare étaient les jours où Shoma agissait avec un peu de compassion.

La quête à travers le désert toucha à sa fin, le groupe fini par entrevoir les murailles de la ville et avec elles, l'espoir d'une autre vie, d'un renouveau pour eux. Ils étaient enfin libre d'aller et d'agir à leur guise, libre à eux de rester sur les traces des Spectres. Quoi qu'il en soit au niveau de la porte de la ville le groupe se sépara, pour ce qui l'attendait Shoma n'avait pas besoin de leur présence, alors il s'en alla avec ses hommes laissant les autres derrières.

Ce n'est que plus tard, bien plus tard, une fois que son le rendez-vous qu'il avait avec Mizukawa que Shoma compritcomprit que les deux pirates avaient choisi de rester avec lui, de faire en sorte de racheter leur faute, de prouver qu'ils n'étaient pas à la solde de l'homme qu'ils pensaient suivre en tant que capitaine. Même s'ils devaient partir de zéro, ils le feraient avec les Spectres.











ps : j'ai du revenir sur le rp afin de le conclure à la demande de Luka et Keel.
Je ne demande pas récompense pour ce rp.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1