AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'art du sabre [Quête]

Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Sam 19 Mar 2016 - 16:29

Cela fait des jours déjà que je suis sur cette maudite île, je mène une petite vie tranquille, n’hésitant pas à pêcher ou encore à chasser pour manger, j’accompagne ma viande avec les quelques racines, fruits et légumes que je trouve sur l’île. Les racines, j’ai appris qu’il en a des bonnes et d’autres dégueulasses, je suis vraiment coupé du monde, je ne reçois même pas le journal livrés par la mouette !

Comment je fais pour me raser ? J’ai polie une pierre afin qu’elle coupe un minimum et je m’en sers comme rasoir, je sais j’aurais pu me servir de mon sabre mais bon… un sabre je crains plus qu’une maudite pierre coupante.

Je commence à réfléchir sur le « Comment partir de l’île ? » oui, je commence à manquer de munition, pour la chasse au pistolet je risque d’être bientôt obligé de courir après mes proies avec l’épée et en plus je n’ai presque plus de clope ! Et comme tout le monde le sait, les clopes… pour moi c’est vital ! Merde !

Le soleil tape, je me suis habitué à l’atmosphère de cette île qui au début peut paraître étouffante mais quand on reste, c’est plaisant finalement.

Durant mon séjour j’ai bronzé… et je ne vais pas finir de cuir jusqu’à que je parte de cette île.

J’ai encore affronté ours, tigre, macaque déchaîné et pleins d’autres bestioles dans ces fourré. Un point positif c’est que l’histoire de « l’Esprit de la forêt » fait encore effet, je ne suis plus emmerdé par les gens de l’île, ils gardent leurs distances puis à vrai dire… il le vaut mieux pour eux ! Même si je n’aime pas blesser les gens « innocent » ils ne restent pas moins que des indigènes, des personnes à qui il manque quelques évolutions pour vraiment ce moderniser.

D’ailleurs je me suis dit, qu’un jour lorsque je partirai et je reviendrai ici, je les aiderai à évoluer enfin et à faire en sorte qu’ils se développent, oui je sais, je suis bien trop gentil. J’ai pensé aussi à un projet de faire pourquoi pas une station balnéaire… bien sûr ce ne sont que des rêves qui demandent à se réaliser mais… il faut qu’un jour je revois la civilisation et que je réussisse à m’enfuir d’ici eheh !

J’ai pensé à fabriquer des radeaux etc… mais vu comme Grand Line est imprévisible et en plus je ne suis pas un ingénieur naval… l’opération s’annonce compliquée !

Je m’étire, je me ballade, je pense. Je secoue ma sacoche de munition, j’entends quelques bouts de métal s’entrechoquer, il ne me reste vraiment plus grand-chose en balle…, il faut vraiment que je m’entraîne à réutiliser des armes tranchantes. J’ai perdu un peu la main à force de prendre la facilité avec le flingue.

Aujourd’hui je vais me trouver des proies de qualités pour refaire mes premiers pas dans le maniement du sabre, je m’enfonce dans la forêt, essayant d’être le plus discret possible pour ne pas apeurés les petits animaux, je m’accroupis et j’avance tout doucement.

Du moins j’ai fait ça durant quelques secondes avant d’être soûlé par cette activité, je me suis du coup affalé par terre et je me suis mis à regarder le ciel à travers les arbres et leurs branches me surplombant. Une bonne sieste s’impose, oui, un élan de flemmardise parmi tant d’autres qui m’a pris.

Je ferme l’œil et je respire calmement et doucement. Je me relaxe sous cette douce brise qui me caresse la joue, l’herbe me chatouille les bras, une fleur vient se poser sur mon front avant de repartir dans les secondes d’après exécuter un long voyage au gré du vent.

Quel doux moment… j’aimerai qu’il dure éternellement… . Et aussi… zzzZZZZZzzzz.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Lun 11 Avr 2016 - 22:44

Je soulève mes paupières lourdes, les rayons du soleil rougeâtre me font légèrement mal aux yeux, combien de temps j’avais dormi ? Je dirais bien deux voire trois heures. Je me lève un peu engourdi, la faune autour de moi semble silencieuse comme tout à l’heure. J’ai d’ailleurs bien eu de la chance de ne pas m’être fait attaquer par un animal sauvage durant ce laps de temps !

Je repris ma route, cette fois-ci je revenais sur mes pas, je devais rentrer avant qu’il fasse nuit noir.

Sur ma route, alors que l’obscurité gagne du terrain j’aperçois une lumière rayonner sur les feuillages de ma droite, quelques petits rayons me parviennent grâce aux feuillages moins épais que d’autres.

Je me faufile parmi la flore et je passe mon unique œil entre les feuillages afin d’observer d’où provient cette lumière qui n’est sans doute pas celle du soleil.

En regardant durant quelques secondes je réussis à voir une silhouette danser, elle tient quelque chose dans les mains et danse autour de lumière, il s’agit là d’un feu de bois, le bois est tenu par des pierres qui forment un rond autour de lui. Je regarde la silhouette dansante, elle semble être celle d’un homme, deux bras, deux jambes, pas de seins en revanche beaucoup de cheveux et ma foi bien coiffé !

Lorsqu’il passe derrière le feu de camp en effet, je peux voir très bien son visage masculin et plutôt sérieux. Ses yeux de couleur… noirs, tout comme sa chevelure, son haut assez large tout comme son bas. La seule différence c’est que le haut est blanc et le bas noir. Son pantalon qui lui est large est tenu par une ceinture ronde et mauve. Aux pieds il porte des sandalettes tout comme moi, je trouve d’ailleurs qu’il me ressemble niveau vestimentaire. Au moins il se met à son aise comme j’adore l’être !

Enfin au bout de quelques secondes d’observations encore plus détaillées j’ai enfin pu me rendre compte qu’il tient un katana d’une finesse et d’une beauté remarquable de plus sa manière de le tenir et de le bouger comme il le fait, avec beaucoup de précision... il le rend encore plus magnifique. Cette grâce, cette élégance, je n’ai jamais vu ça avant. Même lorsque père m’entraînait son maniement était plus brute que ça.

Je décide après quelques minutes d’espionnage de sortir de ma cachette et d’aller à sa rencontre, après tout il semble seul et au moindre faux pas je peux lui tirer une balle dans la tête et c’en ai fini.

Les branches et les feuilles craquèlent, se brise ou font n’importe qu’elle autre bruit lors de mon passage ce qui attire l’attention de l’homme au katana. Il se retourna brusquement, prêt à attaquer avec son katana, sans doute qu’il a cru à une bête sauvage.

Enfin lorsqu’il vit que c’était moi, un homme il baissa sa garde et souffla un coup.

- Pfiouu, j’ai cru que c’était un tigre ou encore je ne sais quoi ! Content de voir enfin de voir un homme sur cette île. A qui ai-je l’honore ?

Nayant pas spécialement parlé avec quelqu’un depuis des jours je bafouille un peu avant de me présenter.

- Dae… Wa… je suis un voyageur qui a  échoué sur cette île et vous ?

Jai pensé qu’il est plus judicieux de seulement me présenter sous un faux « métier » que de me présenter avec mon nom et prénom. Il me répond directement à son tour.

- Je suis un voyageur aussi, Fujime Iwami ou encore connu sous le surnom de « Sans rival » !

Javoue que ce fameux « sans rival » attire ma curiosité, je souhaite même le défier. Peut-être  que si je lui demande… .

- Oh, sans rival ? Que dirais-tu d’échanger quelques coups de sabre ! En plus cela tombe-bien, j’ai acquis récemment un sabre que je voudrai mieux maîtriser, une situation idéale dis-moi !

Il me sourit et me lance.

- Tu me diras ton nom si je te bats ?!

Un large sourire se dessine aussi mon visage, j’accepte le défi.

- Nous verrons si tu me bats, « Sans-Rival » !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Mar 12 Avr 2016 - 20:57

Sa maîtrise du sabre est exceptionnelle, je n’ai jamais vu ça auparavant. Il n’arrête pas de parer mes coups, même ceux les plus puissants, il effectue ses gestes en plus avec une facilité déconcertante… . Cela se voit qu’il est à l’aise avec son arme, il sait parfaitement bien le maîtriser.

Mon père m’a toujours appris de l’utiliser avec force alors que lui il ajuste, il jongle entre précision, agilité et force. J’ai cru pendant un instant qu’il n’avait pas de katana mais une plume dans les mains. Une telle légèreté, il l’utilise comme le prolongement de son bras, il fait partie intégrale de lui… c’est ça ! Il faut que je l’utilise de la même manière ! Comme si je ne fais qu’un avec le sabre, tout comme lui !

Mon sabre fait un bruit pas possible lorsqu’il rencontre le sien, alors que son katana lui semble glisser, il est beaucoup moins rude.

Depuis que j’essaie de l’imiter je sens que ma maîtrise aussi devient meilleure mais j’ai tellement de chose à apprendre et à assimiler. Je ne peux m’empêcher de sourire suite à cette découverte, je me sens plus à l’aise aussi même si il m’a fallu plusieurs minutes et échanges avant de comprendre.

Latmosphère fait place à la bonne humeur, non seulement je suis heureux d’apprendre à mieux manier mon sabre mais aussi de rencontrer enfin quelqu’un qui n’est pas sauvage ! Bordel !
Comme je le pensais, au bout d’un moment il me mit la lame sous la gorge pour me dire que j’ai perdu.


Cest normal, il perd en patience et désire savoir plus sur moi mais comment j’allais rebondir sans qu’il me reconnaisse et souhaite me tuer si il n’aime pas les pirates ?! Au pire je lui dis que mon nom et prénom puis à la rigueur si il n’est pas content une balle dans la tête ira bien… . Non, je ne suis pas non plus tout le temps obligé de tuer ! Putain !

Alors que je me combats dans mes pensées il me pose la question fatidique.

- Tu as perdu ! En même temps normal, Kishin no Gekido fait partie des 51 lames et son maître sait parfaitement où le mener ! Aller, maintenant dis-moi qui tu es !

Oh, alors sa lame ferait partie des fameuses lames légendaires de ce monde très convoitée… et si… oui, j’ai qu’à le lui prendre fufufu !

Bon comme je suis un homme de parole aussi de mon côté je décide de partager mon identité mais seulement le nom et prénom.

- Je… je m’appelle Daemon Wall.

Je le regarde, me préparant à une tentative d’attaque de sa part il parut plutôt pensif. Il murmure même en pensant.

- … Daemon Wall… ça me dit quelque chose… hm… .

Le voyant pensif j’eus la brillante idée de le replonger dans un nouvel affrontement afin de m’entraîner.

- Eh Fujime ! Apprends-moi à mieux maîtriser mon sabre ! Je t’en prie ! Combattons de nouveau !

Dubitatif durant quelques secondes il me sourit un grand coup et accepte sans plus attendre. Je lis très clairement qu’en lui son orgueil est au plus haut et j’en profite afin de lui brouiller la piste, évité qu’il pense à mon identité !

En tout cas j’ai très clairement un objectif en tête, apprendre un maximum de sa maîtrise sur le sabre et piquer son katana avant de me barrer ! Fufufu ! Certes ce n’est pas très bon pour mon karma mais après tout… je suis un pirate ! Déjà très mal réputé et c’est une chance qu’il ne m’ait pas déjà remit en place !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Mar 12 Avr 2016 - 22:39

Nos échangent se font plus rapidement et plus délicat. A mon tour je joue de ma précision et de l’agilité que j’ai afin de pénétrer sa garde. Je le vois, il est déjà plus en difficulté, il reste toujours autant sur la défensive mais cette fois il ne pare pas pour voir mon niveau mais parce qu’il est réellement en position difficile. J’ajuste ma force, ma souplesse et ma rapidité. Les choquent des sabres sont beaucoup moins bruyants et violent que tout à l’heure.

Certes je le sens dans une position délicate mais j’arrive à déceler qu’il ne donne pas tout encore de sa personne, comment fait-il ?! De mon côté je peine à tout ajuster ! Me voyant pensif il me sourit et me dit.

- Tu sais, tu ne peux pas arriver à assimiler une chose qui prend plusieurs années en quelques secondes sauf si tu es un prodige mais rare sont les prodiges ! Eheheh !

Je sue, à grosse goutte d’ailleurs. Lorsque je le regarde il ne semble même pas essoufflé, viendrais-ce aussi de la clope ? Non, je pense surtout que c’est une différence dû à l’entraînement beaucoup plus strict qu’il a reçu ! Il me raconte sa jeunesse durant nos échangent, il semble vraiment être relaxer alors qu’il est en combat ! D’où lui vient cette confiance ?! Je ne comprends pas !

- Durant toute ma jeunesse j’ai grandi à Shimotsuki et mon père m’a entraîné jusqu’à il y a deux mois, avant que je ne parte sur la mer pour l’aventure et prouver ma force ! Toi que recherches-tu ?

Plus fatigué et essoufflé, je peine à lui parler lors de nos échangent ou du moins j’y vais à mon rythme, un mot par geste.

- Je… viens… d’une île… qui… s’est fait rasée…par la Marine ! Ma… famille…est morte sur le coup ! Je cherche… à me venger !

Alors que je finis mon histoire il semble se figer, je ne sais pas ce qui lui passe par la tête mais je continue mon mouvement jusqu’à son cou, je m’arrête avant de toucher sa peau alors qu’il baisse sa garde je rie, j’ai gagné !

- Ahahah ! Tu as baissé ta garde trop tôt, j’ai gagné !

Son regard se rive dans le vide, qui a-t-il bon dieu ?! Il m’aurait fait une attaque cérébrale ?! Non, il se remet à bouger et redirige son regard sur moi, il relève son katana et essaie de m’asséner un coup direct, je ne comprends pas encore trop ce qu’il se passe mais grâce à mes réflexes je réussis à décaler son coup pour qu’à la fin il m’érafle juste la joue. Bordel, qu’est-ce qu’il a ?!

- Oh ! Tu es fou de m’attaquer comme ça ! Tu as failli me faire mourir !

Il semble être perturbé, il balbutie quelques mots que j’arrive à peine à décrypter.

- J’ai… déjà entendu cette histoire… tu es… le Borgne ! Le second de l’équipage des Hyènes et celui qui n’arrêtait pas d’attaquer la Marine sur East Blue !

Merde il sait tout… Je hausse les épaules et je le corrige sur quelques détails.


- Anciennement oui ! Maintenant comme tu le vois je suis seul… mais oui je suis encore un pirate… bon à vrai dire je le serai à vie ! Eheh !


Je sentis en lui la colère exploser, lorsqu’il m’a donné le coup suivant, lorsque je l’ai paré je sentis clairement qu’une puissance équivalente entre lui et moi est présente. Je grimace en forçant, lui aussi. Nous rapprochons nos visages pendant que nos lames forcent entre elles.

- Tu es recherché pour 52 Millions de berrys ! Je vais te capturer et empocher la somme ! Tout le monde verra que même toi, le terrifiant Borgne a péri sous ma lame ! Prends-ça comme un honneur pour une pourriture comme toi !

Jesquisse un énorme sourire à entendre ma nouvelle prime, je suis recherché pour 52 millions de berrys WHAAA j’ai quasiment doublé, avant j’étais connu à 28 millions ! Eheh ! Je deviens de plus en plus populaire dis-donc !

Sous la pression, je sens mon sabre de moins bonne qualité commencer à faiblir, c’est qu’il est plutôt fragile.

Dun geste rapide je le recule ce qui fait avancer d’un coup et assez rapidement mon adversaire. J’en profite pour me déporter sur le côté et lui donner un coup à la tête avec le pommeau de mon sabre. Cela ne suffit pas pour l’assommer pour à lui laisser une bosse oui. A terre, il fit une roulade en arrière et se remit sur ses jambes assez vite.

- Tu t’es foutu de moi depuis le début pirate ! Sale enflure ! T’sais pas qui je suis moi ! Je suis l’homme qu’on surnomme le « Sans-Rival » ! De plus, je suis un chasseur de prime !

Effectivement, je comprends mieux pourquoi il est de mauvaise humeur maintenant, un chasseur de prime sympathisant avec un homme valant des millions c’est la loose totale ! Dommage, j’aurais bien aimé continuer cet entraînement qui ma foi m’aurait fait le plus grand bien ! Mais bon, ce combat ne pourra que me servir d’entraînement aussi ! Aller, c’est l’heure de se donner vraiment à fond !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Mar 12 Avr 2016 - 23:31

Mon sabre sous chaque échange se fait de plus en plus fragile, il n’est plus très loin de se briser ! Merde ! Si j’avais su, beh j’en aurais acheté un de meilleure qualité ! Fait chier ! De plus cette enflure sait où il n’est plus loin de se briser et il continue de creuser là où il ne faut pas !

Jai beau utiliser ma rapidité, mon agilité ou ma précision rien n’y fait ! Il arrive toujours à taper là où mon sabre à ma mal ! De plus il n’arrête pas de gagner du terrain, depuis tout à l’heure je ne fais que reculer en parant du mieux que je peux pendant qu’il me bombarde avec des coups puissants.

Enfin vaut mieux ça, ainsi je récupère un peu de mon précédent combat avec lui au lieu de faire comme lui et m’épuiser vite ! D’ailleurs je vois quelques gouttes de sueurs se former sur son front, c’est bon signe !  Lui aussi il commence à fatiguer ! Certes son entraînement a été plus rude que le mien mais son endurance reste assez moyenne ! Pour moi ce sera bientôt l’heure de la contre-attaque !

Je ressens en moi une sorte de nouveau souffle parcourir mes muscles et mon corps, je suis de nouveau d’attaque ! La moindre occasion je ne la louperai pas ! Au moment où je dis ça, il le lit en moi, que je retrouve espoir mais pour lui hors de question que je ne vois cette lumière, il recule à son tour, quelques mètres seulement nous sépare. Il finit par utiliser son katana dans le vide mais ce qui suivit je ne m’y attendais pas du tout ! Il pourfendit l’air et lance sur moi une sorte de lame d’air.

- SLASH AIRRR !!!

QUOI ?! Cette vague d’air lorsqu’elle m’atteignit je la sentis passer. Elle m’a entaillé juste en dessous des pectoraux et bien comme il faut ! Suite à ce coup je m’agenouille à cause de la douleur que je ressens de gauche à droite sur mon torse. Cette coupure qui me lacère. Je serre fortement les dents. Je ne sais pas d’où il me sort ça mais j’avoue que c’était cool ! En revanche pas le temps d’avoir de l’admiration pour mon ennemi, je ne dois pas rester à distance avec lui, il peut aussi m’attaquer à distance !

Je me relève, supportant la douleur bien présente qui me fait grimacer et encore plus suer. Je cours sur lui, je vois qu’il commence à faire comme précédemment, avant qu’il n’attaque de nouveau une zone noire apparue, elle s’est étendue extrêmement vite autour de nous, je l’ai produit. Toujours dans ma course, je commence à sauter, pendant que lui fait son attaque au sol, une gigantesque lame d’air se propagea et s’agrandit-en-dessous de moi. Ouf, je l’ai échappé bel ! Lors de mon assaut aérien je brandis mon sabre au-dessus de moi, m’apprêtant à lui donner un coup verticale prêt à le découper en deux mais lorsque je le rabats sur lui, sans que je ne m’en doute il lève son bras avec lequel il tient son katana, comme si il me voyait ! Durant un instant je crus qu’il me voyait !

Lorsque mon sabre s’est rabattu sur son katana il finit par réellement se briser et je finis mon saut sur la terre en face, glissant sur le sol jusqu’à atteindre les buissons et mangeant la terre.

Un peu sonné, je me relève en titubant. Je n’ai plus de sabre, ou du moins une moitié, ma chambre noire est encore-là mais c’est une question de temps avant qu’il lance des assauts à distances avec sa lame.

Comment le vaincre ?! Sa garde est parfaite… je ne peux pas atteindre ne serait-ce son épaule ou encore ses hanches, son buste est trop bien protégé… eh, mais justement ! Pendant que j’y pense il ne protège pas ses membres inférieurs ! C’est là où je frapperai !

Alors que je réfléchis à comment abattre cet arbre avec des racines bien plantées il se mit à parler dans le noir, s’adressant directement à moi mais dans la mauvaise direction.

- Tu es un lâche à attaquer dans le noir ! Tu n’es pas digne d’être un sabreur ! Et encore moins d’être un homme !

Sa phrase me fait bien rire, surtout que ce n’est pas la première fois que je l’entends et comme à tous ceux qui l’ont précédemment je vais me répéter encore une fois.

- Très bien Fujime, je vais me répéter comme pour les autres, je suis un pirate, pas un enfant de chœur. Je suis là pour tuer, voler ou piller, pas pour jouer à la dinette !

A la fin de ma phrase je me jette sur lui, bien décidé d’en finir avec ce combat mais lorsque je suis arrivé à quelques centimètres de lui cet enfoiré a écouté le bruit de mes pas et a constaté ma distance, à peine à moins d’un mètre il lance une attaque avec son katana de manière circulaire. N’ayant pas vu le coup avant je me suis protégé avec mes habits et mes côtes, heureusement pour moi, le pistolet se trouva à cet endroit-là, il atténua les dégâts malgré que je me suis retrouvé projeté sur plusieurs mètres, gueulant de douleur à cause d’une nouvelle douleur qui me brûlait tout le côté gauche. Je vois déjà trouve… en même temps… ces blessures ne font pas rire les mouettes… je commence à être un peu engourdi… il faut que j’en finisse au plus vite… réellement.

Je me relève, m’appuyant sur un arbre juste à côté pour me faciliter la tâche et essayer de moins souffrir. Je prends le pommeau de mon sabre avec ma bouche, le temps que je plonge ma main droite dans ma poche intérieure pour voir l’état du pistolet… rien à y faire… il est coupé en deux. Merde, je suis obligé de résoudre ça au corps à corps. Je reprends ma moitié de sabre dans la main droite, la main gauche tient mes côtes, j’ai mal mais faire ainsi atténue un peu la douleur alors… faisons comme ça. Il est temps pour moi de lancer le dernier assaut, celui où je gagnerai, celui où il subira mon courroux.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Mer 13 Avr 2016 - 0:12

Je tangue, ma tête tourne, mes yeux voient troubles et par-dessus le marché je me sens fatigué ! Il faut que je tienne jusqu’à l’avoir battu ! Bien déterminé à en finir je trouve en moi la force pour marcher jusqu’à lui, me préparant à me jeter au sol au cas où il lance une attaque comme la précédente.

Je m’avance, j’y vais avec une allure plutôt lente et lourde. Des branches craquèlent sous mes sandales, les feuilles bruissent sous mon poids et lui se sert de ces bruits pour me repérer. Quel garnement ce Fujime. Il lance un regard direct dans ma direction malgré qu’il soit aveugle, un regard à vous glacer le sang qui m’a stoppé durant quelques secondes aussi. Je vois très bien qu’il est résolu aussi à en découdre et qu’il veut absolument me capturer ou me tuer. Je le vois, il a la main sur le pommeau de son katana prêt à attaquer, prêt à trancher... prêt à tuer.

Doutant du bruit il lance une nouvelle attaque de manière horizontale dans ma direction, je me jette pour le coup par terre afin d’éviter de me retrouver de nouveau entaillé à un autre endroit. En sautant sur le sol avec le choc mes blessures me relance de plus belles ! A vrai dire la douleur était constante mais supportable, à cause du choc elle est devenue soudainement intense et vive. Ne souhaitant pas me relever je me mis même à ramper, moitié de lame dans la main. Il faut absolument que j’atteigne ses jambes !

Enragé, je continue ma course lente, je serre les dents pour la douleur, j’y suis presque, seulement quelques centimètres nous sépare !

Je soulève ma moitié de lame et enfin, je lui dans l’arrière du genou, ce qui lui arrache un hurlement de douleur et qui l’oblige à tomber, privé d’un appui auquel il ne s’y attendait pas. En revanche je n’ai pas prévu qu’il tombe sur moi, ma chambre noire s’effaça, elle ne me sert plus à rien désormais. Je le soulève, si près et à terre il ne peut plus utiliser son katana, je me glisse sur lui grâce à une roulade sur le côté, je le chope par le col et je lui assène plusieurs coups de poings en hurlant.

- THREE PUNCH !!!!!

Jhurle le nom de ma technique plusieurs fois d’affilée, je ne veux pas qu’il se réveille dans 10 minutes, je veux qu’il soit assommé et c’est le seul moyen ! Je lui donne plusieurs coups puissants dans son crâne afin qu’il me laisse, je ne veux pas crever ! Je ne veux pas le buter ! Je veux juste m’échapper !

Je m’épuise à faire ça, au bout d’une dizaine de de coups je m’arrête, m’assurant qu’il est assommé. Je le secoue, je regarde son visage défiguré, non il ne bouge plus mais il respire… VICTOIRE !!!

Je me glisse sur le côté, soufflant un bon coup et grimaçant, j’ai déjà oublié que je suis bien blessé… . Pas de temps à perdre, je dois fuir d’ici… et vite !

Je le fouille vite fait, trouvant une énorme bourse de berrys et bien sûr, je prends son katana de valeur ! Eheh ! Après tout je l’ai bien mérité ! Je finis par m’en aller en titubant. Me dirigeant dans ma cabane avant de perdre conscience au bout d’un quart d’heure de course dans la forêt, dans la nuit.

Ce fut un immense trou noir.

Je me réveille dans ma cabane, comment cela se fait-il ?! J’entends quelqu’un dehors, les pas se rapprochent, je cherche quelque chose pour me défendre avant de tomber sur le katana que j’ai volé, je le dégaine vite et là je vois une silhouette féminine, étonnant… . Elle s’agenouille et passe la tête dans la cabane… je la reconnais ! Il s’agit de la chamane de l’île ! Je recule, tenant le katana en avant. Je la regarde sourire.

- Si j’avais voulu ta mort Daemon Wall je l’aurais fait depuis longtemps. Je n’aurais pas pris la peine de te faire tous ces bandages !

Effectivement, je me regardais durant quelques secondes et je vis les bandages. Je me mis à bafouiller.

- Que… que me voulez-vous ?!

Elle rit légèrement et enchaîne.

- Je viens te dire, il est temps que tu partes, un navire marchand arrivera d’ici quelques jours, je veux que tu le prennes.

Etonné, je range mon arme et je la regarde circonspect.

- Pourquoi me dire ça ? Et comment savez-vous que je souhaite partir ?

Elle rit de nouveau et me répondit.

- Je sais beaucoup de choses que les personnes ne savent pas. Comme je vois certaines choses que d’autres ne voient pas. Il est temps pour moi de partir maintenant. Au revoir Daemon Wall et… la prochaine fois que tu reviens apporte plutôt des bien faits à l’île.

Que veut-elle dire par là ? Ok, je veux bien la croire pour le navire mais pourquoi je reviendrai ici ?! En tout cas très sympa de sa part de m’avoir soigné… bref, il est temps pour moi de me reposer et de faire comme elle a dit, de partir dès que j’en ai l’occasion eheh.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1