AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Don't make me angry. [ft Seth]

Minami Sora
Minami Sora

♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 625
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 19 Mar 2016 - 20:00


Tandis que le vent soufflait contre son visage, Sora étira ses articulations avant de prendre une énorme inspiration. Il expira, sautilla un peu sur place puis courut en direction de la rambarde du navire. Le jeune homme prit appui le garde-corps afin de s'élancer dans les airs. L'acrobate fit une acrobatie aérienne spectaculaire puis atterrit avec souplesse sur ses deux jambes. Fier de son acrobatie, ses yeux cherchèrent de l'admiration sur les visages environnants, mais personne ne semblait avoir remarqué l'arrivée de l'artiste. Le quai étaient bondé mais aucun applaudissement n'était venu l'accueillir, mais peu lui importait. Rokade était un coin où pullulait les scélérats. Selon Sora, il n'y avait rien d'étonnant à ce que des criminels soient incapables de reconnaître un artiste au premier coup d’œil.

Sora n'était pas venu sur cette île avec le but de faire le show, mais dans le but de s'y installer un certain temps. L'autorité de la Marine n'étant pas reconnu en cet endroit, l'homme masqué s'était dit que cet endroit était parfait pour un pirate dans son genre. Il essaierait de se tisser des relations et de rejoindre un équipage, voir de créer le sien. Il était certain qu'il n'allait pas atteindre Grand Line tout seul. Cependant, pour l'heure, il avait un vase à récupérer. Il l'avait obtenu en pigeonnant un pirate qui n'avait pas réussi à entrevoir la qualité de la sculpture. L’œuvre avait l'air simple à première vue, mais un oeil expert pouvait voir la beauté là où un œil normal ne verrait rien. De plus, le vase avait été signé par un individu connu dans le milieu artistique, ce qui augmentait la valeur de l'objet.

Malheureusement pour Sora, le précédent possesseur du vase, ayant découvert tardivement la véritable valeur du vase, décida de le voler et de s'enfuir en direction de Rokade. Déterminé à récupérer son bien, Sora avait fait la traversée en s'invitant à bord d'un navire de contrebandiers. Au cours de son voyage jusqu'à l'île, il avait pu récolter des informations sur le type en question. L'homme travaillait pour une femme nommée Mama. D'après certains dires, Mama était la patronne de la prostitution de Rokade. Sora était indifférent à la prostitution. Il trouvait ce métier dégradant, mais il ne serait pas le genre de personne à mettre un terme à cela. Le jeune homme ne pensait qu'à lui et se souciait peu de la souffrance des personnes contraintes d'offrir leur corps en échange d'argent.


Vous êtes bien Mama ?


Sora l'avait trouvé sans difficulté. Tout pirate qui a besoin d'une vidange passe chez Mama. Combien de fois avait-il entendu cette phrase en cherchant Mama ?  


Oui, vous voulez une chambre et une fille ? C'est...


Non, l'un de vos gars m'a piqué un vase.
(Sora sortit une feuille sur lequel était dessiné le vase.) J'aimerais le récupérer.

Petit, tu ne sais pas comment ça marche ici. Ne crois pas une seule seconde  que tu bénéficieras de mes services sans m'en rendre en retour. Tu m'as bien l'air bâti donc je te propose un deal.  (Elle fit mine de réfléchir avant de dire.) Des gars me doivent de l'argent et j'aimerais que tu les fasses raquer. Si tu me ramènes ce qu'ils me doivent, je m'arrangerais pour que tu récupères ton quoi déjà ? Ton vase. Bref tu t'en sens capable ?

Vous me prenez pour qui ? Je vaux dix hommes. Que dis-je ? Cent hommes ! (Sora bomba le torse et sourit.) Donnez moi tous les détails.

Sora était décidé à casser quelques gueules pour récupérer son vase.
http://www.onepiece-requiem.net/t16967-minami-sora-the-boy-behind-the-mask
Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Sam 19 Mar 2016 - 22:37










Seth & Minami
« Don't make me angry. »




Une journée comme les autres sur les dock de la Rokade. Après avoir finis de réparer le mât d'un navire de contrebandier, l' équipe dont je faisais partis avait reçus pour tâche de récupérer toutes les ressources réutilisables de la carcasse d'un vaisseau de la marine qui s'était échoué sur l'ile il y a plusieurs décennies de ça.
Les chefs n'aimaient pas trop qu'on gaspille mais, comme de bien entendu tout sur ce rafiot était bon pour la casse.La coque avait littéralement explosé contre les récifs, les canons étaient tellement oxydés qu'ils en étaient méconnaissables et je ne parle même pas de la voilure qui avait tout bonnement disparu.
Bref, une grosse perte de temps ! Ainsi s'était achevé la mâtiné.

Je me laisse tomber sur une chaise du bordel, je cherche Yume des yeux mais ne la trouve pas. Mama devait l'avoir envoyé faire quelques basses besognes.Résigné, c'est dans un grand soupir que j'accepte l'inévitable.
Cette journée est vraiment merdique.
Laissant mon menton tomber sur la surface de la table, je ferme les yeux et somnole doucement.
Je perd la notion de temps, Mama est tellement occupé qu'elle ne prend même pas le temps de me grogner dessus.
Je crois savoir qu'elle avait la visite de client important aujourd'hui... Ca devait représenter une belle petite somme d'argent pour qu'elle soit aussi agitée. Rien n'été plus important pour Mama que l'argent.
C'est alors qu'un gars apparu dans le bordel. Il fonça droit sur la tenancière et commença à lui parler d'une voix assurée qui me fait sourire. Ah... Il ne doit pas venir de la Rokade pour parler comme ça à la matriarche de l'île. Un petit coup de frais qui me réveille de ma torpeur.
Je me redresse un peu sur ma chaise et tend l'oreille. Ils parlaient d'un vase... Et Mama voulait même l'aider en échange d'un service. Elle doit vraiment être très préoccupée pour ne pas l'envoyer bouler. Elle cherche surement à l'occuper le temps que son rendez-vous soit fini. Et voilà que le jeune homme lui demande des hommes en soutien. Voyant une possibilité de mettre un peu de piment dans cette journée, je me lève et interpelle les le vieille.

«  Mama ! Laisse-moi allez avec lui... Je m'ennuie... » Je vois les yeux noirs de l'octogénaire briller doucement. Je lui donne l'occasion de se débarrasser à la fois du nouveau venu et de moi pour le reste de la journée. Elle pourrai récupérer l'argent qu'on lui doit sans craindre notre intrusion pour ses affaires si importante. « Tu veux l'envoyer récupérer le fric de Greg j'imagine ? Je le briefe sur le chemin. »

« Bien, je te laisse allez avec lui. »

Je lève les mains vers le jeune homme pour l'invité à me suivre. Je reprend la parole quand on franchit la porte du bordel.

« Bon. On va chez Fred, c'est une petite frappe qui fait du racket dans les bas quartier de la ville.. Oui car là, tu n'en as peut-être pas conscience mais... On est dans les beaux quartiers de la ville... » Je jette un regard peu amène sur les trottoir crasseux et les caniveaux débordant d'immondice. « Il doit un million à Mama... Il est assez idiot pour croire qu'on peut échapper à quelqu'un comme elle... Tu n'es pas de la région mais, ne sous-estime pas Mama. Son nom a plus de poids que nos poings. Ah moi c'est Seth ! Je sais que tu as demandé 100 hommes pour t'accompagner mais qu'on soit clair. Mama ne te les aurais pas donné et je les vaux largement. » Je lui tend la main et lui adresse un grand sourire débordant de bonne humeur. « Enchanté ! »


© Kibara sur Epicode.

Minami Sora
Minami Sora

♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 625
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 20 Mar 2016 - 21:22


Sora ne tenait plus en place. Le jeune homme était bouillant et voulait en découdre au plus vite. Il était sur le point de demander à Mama une description physique de sa première cible avant qu'un inconnu agisse avant lui. Le type, assis sur une chaise, interpella Mama. Il s'ennuyait selon ses dires et il souhaitait accompagner le pirate dans sa mission. Ce dernier voulut protester, car il n'avait pas besoin d'un larbin de Mama. Il ne valait pas une centaine d'hommes, mais c'était un combattant aguerri passé professionnel dans l'art du cassage de gueules. Cependant, dès lors où l'homme aux cheveux rouges se leva, Sora se dit qu'être accompagné par une telle personne n'était pas une mauvaise idée en soi. Le bonhomme dépassait les deux mètres et dégageait une certaine force. De plus, ce gars avait le mérite de connaître le coin, au contraire du nouveau venu.

Le grand bonhomme ouvra la marche en direction de la sortie alors que Sora jeta un dernier regard à Mama. Il n'était pas stupide. Cette vieille chouette avait trouvé un ingénieux moyen de se débarrasser de lui à ce moment-là. Mais il n'oubliera pas de se montrer plus agressif quand il réclamera son vase à son retour. Dehors, son nouveau compagnon fit une remarque sur les quartiers de la ville. D'après lui, ils étaient dans les beaux quartiers. Sora s'autorisa un rire amer. Des beaux quartiers, il n'y avait rien de beau dans ces quartiers. L'artiste ne put s'empêcher de faire une analogie entre son île natale et la Rokade. La cité de Sansa était loin devant la Rokade en terme de magnificence et de beauté. Sora se demanda finalement s'il allait rester longtemps sur cette île. Allait-il supporter la laideur de l'endroit ?

Quoiqu'il en soit, Sora avait d'autres choses à faire comme s'occuper d'un racket. Sa première cible était une petite frappe, Fred. Un apéritif dinatoire selon Sora. Il était certain qu'il ne ferait qu'une seule bouchée de ce petit con. Le gars à la chevelure rouge lui conseilla aussi de se méfier de Mama. Elle n'était pas aussi inoffensive qu'il n'y parait. Le pirate se retint d'éclater de rire. Personne ne le faisait peur, encore moins une femme qui avait l'âge de sa grand-mère. Cependant, si ce que disait son nouveau camarade sur Mama se révélait être vraie, Sora tâcherait de se montrer prudent lors d'une hypothétique confrontation avec la dame.


* Ce gars a l'air sympa. Il pourra m'en apprendre plus sur la Rokade et ses règles. *


Seth se présenta comme étant un homme valant à peu près cent hommes. Un mince sourire déforma les lèvres de Sora. Ainsi donc, quelqu'un de sa trempe avait fini par croiser sa route. Le jeune homme avait hâte de voir si cette personne était aussi forte qu'elle le prétendait. Sora retira son masque à gaz, qu'il n'avait pas retiré depuis son arrivée sur une île. Laisser son visage à découvert était une façon pour lui d’accorder un peu de sa confiance à quelqu'un.

Sora. Enchanté. (Sora serra la main de Seth.) Tu es quoi pour Mama ? Son gigolo ?

Sora avait posé cette dernière question par pure curiosité. En attendant la réponse de Seth, il remit son masque à gaz. Il n'aimait plus laisser son visage à l'air libre.
http://www.onepiece-requiem.net/t16967-minami-sora-the-boy-behind-the-mask
Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Sam 26 Mar 2016 - 0:23










Seth & Minami
« Don't make me angry. »




Le jeune homme enlève son masque et pour la première fois je vois son visage. Il devait avoir mon âge. Ses cheveux bleus et ses iris émeraude jure étrangement avec le lieux. Un peu comme une tache de peinture au milieux d'une allée !
Je lui serre chaleureusement la main avant d'éclater d'un grand rire sec... Il venait de me demander si j'étais le gigolo de Mama !!

« Ahahaha... Mon dieu non... Quoi qu'elle ne serait peut être pas contre qui sait ! » Je lui donne une grande tape dans le dos en continuant de rire. « Non Mama est ma logeuse ! Je lui répare son bordel et lui verse mon salaire de charpentier en échange du gît et du couverts. Du provisoire bien sûr... » Du provisoire qui commence à durer ! Je lui fais un signe de tête pour lui indiquer le chemin à prendre tendis qu'il remet son étrange masque à gaz. « Et ton masque là... t'es asthmatique ou un truc du genre ? »

Les gens ce promenant avec ça sont assez rare dans le coin. Puis je suis assez mal à l'aise avec se genre de truc... Surement car sa me rappelle un peu trop les dragon céleste et la bulle qui leur encadre le visage.
Porte t'il son masque pour des raisons de santé ? Pour cacher son visage ? Ou comme les enfoirés qui ont volés ma vie, pense t'il avoir trop de valeur pour respirer le même oxygène que nous ? En tout cas s'il ne porte que pour des raisons esthétiques je trouverai ça très étrange et à la fois stylé ! Mais bon, l'esthétisme pour quelqu'un qui comme moi vie sur une île aussi amère est quelque chose de bien mystérieux.

« Parle moi de ton vase... il a temps de valeur que ça ? Il y à de l'or à l’intérieur ou des pierres précieuse ? »

J'ai du mal à concevoir qu'un simple vase en faïence ou céramique est de la valeur... à moins qu'il soit lui même en or ?


© Kibara sur Epicode.

Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1