AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un premier pas .: YUME :.

Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Lun 28 Mar 2016 - 1:53




« Un premier pas  »




Une légère brise agite ma crinière rouge et m'arrache un petit frisson. Au dessus de  moi la nuit avait succédée au jour et si la lune qui était pleine aurait pu éclairé les environs, il fallait  cependant compter sur la présence d'épais nuages rendant l'atmosphère sombre et lourde de tension.
Silencieusement je commence à enlever les bandages qui entoure ma taille et repense à l'étrange semaine qui venait de se passer.

Cela faisait une semaine que Yume et moi avions fuis de justesse le bordel de Mama et les hommes de Dimitri. Un capitaine pirate de triste réputation.
Ma blessure avait mis du temps à cicatriser suffisamment pour que Yume accepte de me laisser sortir et donc de nous risquer à prendre la mer. Nous n'avions plus notre place ici ! Mama ne nous pardonnerais jamais et l'avoir comme ennemis nous met dans une position dès plus délicate.
De plus, le capitaine pirate était toujours là. Notre informatrice nous avait rapporté qu'il était toujours dans le coin, fouillant la moindre parcelle de la région pour finir ce qu'il avait commencé avec Yume et se venger de celui qui lui avait gâché son plaisir c'est à dire... Moi.
J'avais bien envie de montrer ma manière de penser à ce vieux pirate bien trop accroché à sa gloire d'entant mais je m'étais promis de mettre mon amie en sécurité.

Mon bandage tombe au sol et je jette un regard satisfait à cette nouvelle cicatrice. Je m'assure que ma lame sois bien aiguisé et je me retourne.
Yume finissait de préparer ses affaires elle avait récupérée le fusil de précision qu'elle avait cachée ici quelques semaines plus tôt. Son arme de prédilection ! Avec se jouet, il lui était presque impossible de louper une cible.
Le ciel joué pour nous, camouflés par les nuages nous allons être plus difficile à découvrir. Je rabat la capuche de ma veste sur mon visage, Yume et moi avions convenu qu'il serait plus facile de prendre la fuite en restant anonyme.

« Yume... Il est l'heure. Yukube doit presque être au point de rendez-vous. »

J'avais conclu un deal avec Yukube. En échange des informations qui m'ont permis de sauver Yume, elle prendrait la mer avec nous. Elle avait été utile, nous rapportant des vivres et des informations mais surtout en repérant un bateau qui devait partir cette nuit à 23H.
En général les navires évités de naviguer à la nuit tombé mais avec des cargaisons aussi douteuses que celles qui véhiculées par la Rokade, les capitaines appréciés la discrétion apportée par une nuit sans étoile.
Notre objectif ? Le Vaillant une frégate légère qui allait naviguer en direction d'Est Blue. Je ne savais pas ce qu'elle devait transporter et cela n'avais pas d'importance.

Le plus important était de quitter cette île le plus vite possible.




C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Yume Ryokou
Yume Ryokou

♦ Localisation : Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 991
Popularité: -8
Intégrité: -8

Mar 29 Mar 2016 - 17:33










Yume & Seth
« Un premier pas... »




LUne semaine c'est passé entre aujourd'hui et le jour au nous avons fuis du bordel de Mama.
Semaine qui est selon moi s'est passé d'une lenteur incomparable. Semaine que nous avons passé , caché à guetter jour et nuits les pirates qui pouvaient nous tomber d'un moment à l'autre sur le coin du nez.
Nous avons établi un système de tour de garde, les deux premières nuits j'ai insisté pour les faires seuls , Seth avait besoin de se reposer après avoir enduré son horrible blessure. Mais c'est une tête de mule et il a bien sur refusé.... La fierté des hommes parfois je vous jure... Néanmoins je gardais l'oeil ouvert au cas ou il se passait quelque chose de grave .

A mon réveil Pablo n'était plus là mais il nous avait laissé tout un petit matériel qui permettait de panser la blessure de Seth. C'est comme ca que je me suis transformé en pseudo infirmière à lui changer une fois par jour son pansement et étaler de la pommade pour éviter toute infection. Je ne pense pas être très doué mais on avait pas vraiment le choix …

Je finis de boucler mon sac : de la nourriture pour le voyage , le reste de médicament que Pablo nous a laissé et quelques objets que j'ai trouvé et que j'ai pensé utile de prendre au cas : corde, vieux tissue....

- Yume...Il est l'heure. Yukube doit presque etre au point de rendez-vous

J'hoche la tête et je me relève, je place sur mon épaule mon fusil de précision retenue par une sangle qui me permet de le placer en « bandoulière » . Je me recouvre avec une cape apporté par Yukube.
Et serre la sangle de mon arme.  Je me place aux côtés de mon ami, je le regarde et lui souris , il me rend mon sourire , je sens qu'il est tendu, je le comprends je le suis aussi.
Sans rien dire nous emboîtons le pas en direction du port : nous allons devoir être rapide et prudent . Je jette à plusieurs moments des regards un peu partout , et essaye de paraître le plus tendu possible.

Plus nous avançons plus l'air marin afflux dans mes narines et plus je suis rassurée, chaque pas nous rapproche un peu plus de notre fuite . Une fois sur le bateau nous serons sauvés , nous serons libres et nous n'aurons plus de compte à rendre ni a Mama ni a personne d'autres.
J'aperçois le port qui se rapproche, je lève la tête en direction de mon ami d'enfance et lui sourit. Je glisse ma main dans la sienne et la serre heureuse d'être arrivée à destination et sur le point de quitter cette île maudite.

Je lui souris et cette fois-ci mon sourire et beaucoup plus chaleureux que le précédent.


© Kibara sur Epicode.

Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Mar 29 Mar 2016 - 22:32




« Un premier pas  »


Je serre doucement la main que Yume venait de glisser dans la mienne, un geste que je lui interdisait généralement par pudeur mais que je lui accordé volontiers aujourd'hui.
D'une façon ou d'une autre, nous allons faire nos adieux à cette île ce soir.
Nous marchons avec lenteur sans vouloir attiré l'attention des passant. Encapuchonné nous avions encore quelques heures devant nous.

Nos pas nous conduisent devant une petite épicerie. Je lève mes yeux vers la porte, sur un écriteau jaune légèrement rouillé je lis « Fermé ».
J'approche ma main et toque trois coups. Je me rappelle de cette épicerie et des bonbons que j'avais dérobé et un petit sourire nostalgique nait sur mes lèvres.
J'entend le cliquetis de la serrure s'ouvrir et la porte s’entrebâiller laissant apparaître la silhouette élancé de Yukube. Je ne peux pas m’empêcher de froncer les sourcils. Même si sans elle je n'aurais pas pu sauver Yume je ne peut pas m'empêcher de me méfier d'elle.
Yukube est opportuniste et égoïste. Mais je lui avais fait la promesse de la laisser nous accompagner et même que nous allions la protégé. Etant un homme de parole je n'avais guerre le choix ! Même si j'aurai préféré la laisser derrière nous.

« Je n'étais pas sur que vous viendrez... »
« Un deal est un deal... C'est quoi ça ? » Demandais- je en montrant un coffre que la jeune femme devait porter avec ses de mains.
« Je ne sais pas... J'ai pris le premier coffre que j'ai vu dans la réserve de Mama. »
« Peut être de l'or... » Marmonnais-je plein d'émotion....
« Ou mieux... » Murmura Yume d'une voix vibrante. « De la pastèque.... »
Nous regardons Yume avec des yeux ronds... Elle était sérieuse...
« Bref... Ca ne va pas nous aider à passer inaperçus. »
« J'ai vendu mes fesses pendants pas mal d'années ! Je ne partirais pas les mains libres. »
« Comme tu veux. » Je jette un regard Yume qui hoche la tête. « Allez... On continue. »

Yukume ce glissa entre nous, elle est la plus fragile de notre groupe. Marchant en tête de groupe, mon imposante silhouette me permet de camoufler le lourd coffre au passants qui croise notre groupe
Derrière moi j'entend les filles chuchoter sans pour autant entendre ce qu'elle dise. Tous mes sens sont en éveil, essayant d'anticiper le moindre obstacle.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E



Pour voir Yukube -> ici
Yume Ryokou
Yume Ryokou

♦ Localisation : Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 991
Popularité: -8
Intégrité: -8

Sam 2 Avr 2016 - 0:47










Yume & Seth.
«Un premier pas »




LDernière ligne droite après que Yukube nous ait rejoints, nous prenons le chemin vers notre embarcation.
Encapuchonné et l’obscurité de la nuit nous permet de nous déplacer sans risquez d’être vue. Je jette un regard discret en direction de Seth , il est tendu je le sent.
Yukube également à du mal à se contenir mais c’est de la peur que je décèle en elle, oui elle est morte de trouille. Mais nous ne devons pas céder à la panique.
Alors que je marche droit devant moi je sens une main se poser sur mon poignet. Je sursaute. Lorsque je regarde la jeune femme son regard se fait fuyant.

- Ecoute Yume je voudrais te dire quelque chose…(je la regarde muette, elle prend une grande inspiration) Je suis vraiment désolée pour tout ce que je t’ai fait subir au bordel et…
- Oh… ce n’est rien et puis de toute façon le passé appartient seulement au passé , laissons ce genre de chose derrière nous.
- NON

Je la regarde bouche-bée sa voix c’est fait si brusque. Seth a tourné le coin de l’œil dans notre direction . Je comprends qu’il faut éviter de se faire remarquer et ce que viens de faire Yukube ne va pas nous aider à rester discret. Je pose mon index sur ma bouche.

- Chuuuut ! Il faut rester discret !
- Désolé…Enfin je voulais dire … que rien n’excusera mon comportement de toutes ces dernières années mais sache que je m’en veux… Oui j’ai été stupide…pire que ca même. Mais je me suis jamais entendu avec ta mère et j’ai reporté toute ma haine sur toi. J’ai été jalouse qu’elle puisse quitter cet enfer et que moi je sois condamner à rester ici . Alors je m’en suis prise à sa monnaie d’échange…toi… Et maintenant c’est grace à toi enfin à vous deux que je vais pouvoir m’enfuir… Mer…

Je ne la laisse pas finir et la prends dans mes bras. Oui je l’ai souvent haï mais je fais partie de ceux qui pense que tout le monde peut changer et avoir une deuxième chance et je prends cette déclaration comme une main qu’elle me tend. Même si je ne le conçois pas je peux comprendre ses agissements et je préfère tirer un trait sur le comportement d’une femme poussée par le souhait de s’enfuir et quitter un enfer.
D’abord hésitante elle finit par me serrer dans ses bras .
Mais quelques secondes plus tard tout bascule, tout se passe extrêmement je n’ai pas temps de comprendre que se retrouve sa lame a la main en train de mettre hors d’état de nuire un homme.
Autour de moi des dizaines d’hommes afflux. Je pousse Yukube en direction d’une petite ruelle.

- Cache-toi!

D’un coup sec je retire ma cape et récupère mon arme. Quelques secondes me suffisent pour que je puisse blesser une petite poignée d’homme.
Je cherche Seth du regard , notre plan de fuite est compromis il va falloir agir vite…très vite.


© Kibara sur Epicode.

Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Jeu 7 Avr 2016 - 22:04




« Un premier pas  »




Je laisse les deux filles discuter derrière sans faire attention à leur sujet de conversation. De toute façon je ne faisais pas confiance à Yukube. Bien trop manipulatrice pour être honnête ! Je ne préfère pas écouter les boniments  qu'elle raconte à mon amie et préfère me concentrer entièrement sur les environs.
Yume est bien trop maline pour ne pas se méfier de la prostitué. Elle est cependant beaucoup trop naïve et à tendance à voir les gens meilleurs que ce qu'il ne le sont.
C'est aussi pour ça que je me suis juré de la protégé elle et son esprit encore pur. Elle n'est pas habité par la haine ou le ressentiment mais juste par la curiosité et une inestimable joie de vivre. Je veux protéger la lumière qui vie dans ses yeux ! Je veux la voir traverser le monde avec la même flamme.

Les minutes passes. Nous arrivons dans une artères principale de la ville, la dernière avant d'arriver au quais où nous allons pouvoir prendre le navire direction la liberté.
Le cinéma de Yukube me donne la nausée, voilà que Yume la prend dans ses bras maintenant.... Comment assurer la sécurité de quelqu'un qui ne semble pas avoir le moindre instinct de survie ?

Brièvement les nuages s'éclipsent et un rayon lunaire nous inonde de sa clarté argenté.
C'est là que je la vois. Comme un éclair sur le toit d'une maison.
Je sais déjà ce qu'il va se passer et je n'ai pas le temps de crier un avertissement au deux femmes. Ma concentration entière ce dirige vers la poignée de mon épée.
Je la saisi avec la main droite tout en me propulsant dans un saut puissant. Je dégaine et dans un éclat de métal je pare l'attaque d'un premier adversaire qui avait aussi sortis sa lame.
Les deux lames s'entrechoque dans un bruit de métal qui m'arrache un frisson d'excitation. Existe t'il un sons plus doux que celui de deux épées rentrant en collision ?
Malgré moi un sourire nait sur mon visage et tendis que je retombe au sol en même temps que mon adversaire, j’aperçois du clin de l'oeil un second sabreur tombant du ciel droit au dessus de moi.
Je n'ai pas le temps de diriger une seconde fois ma lame pour le trancher aussi je me contente  de tendre la main, mon bras passe a côté de sa lame et je le saisi par le poignée.

« Si tu es si pressé de retrouver le plancher des vaches... » Je bande mes muscles et projette mon adversaire vers le sol. Il me dépasse dans la chute et tombe dans un grand panache de fumée. « Passe donc en en premier ! » Dans un bruit sourd mes 140 kilos tombe sur sa colonne vertébrale.
Je l'entend poussé un cris étouffé tendis que je m'élance au devant du premier sabreur.

Je ne lui laisse pas le temps de prendre une position défensive, déjà ma lame s'enfonce profondément dans son genoux gauche.
Je fais taire son cris de douleur par un puissant coup de poing dans la mâchoire. Il tombe inconscient sur le sol.
« Sois content que Yume n'aime pas les morts inutiles... » Je suis ravis de constater que derrière moi mon ami à déjà sortis son arme et mis Yukube en sécurité.

Les ennuis ne font que commencé cependant... je lève les yeux vers le ciels et vois une quarantaine d'hommes armés d'armes diverses nous observer depuis les toits.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E



Pour voir Yukube -> ici
Yume Ryokou
Yume Ryokou

♦ Localisation : Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 991
Popularité: -8
Intégrité: -8

Dim 10 Avr 2016 - 17:19










Yume & Seth
« Un premier pas... »




LQuelques secondes ont suffit pour faire chavirer nos plans. Alors que tout se passait bien : Seth m'a sauvé des griffes de ce pirte ,nous avons réussi à nous cacher durant une semaine entière , Seth est rescapé d'une grave blessure.  Et maintenant une dizaines de mètres nous sépare de notre porte de sortie. Je relève la tête un instant et observe la scène qui se déroule autour de moi.
Un peu plus loin à ma droite Seth se bat l'épée à la main. Ses yeux se posent sur moi et nous échangeons un regard complice  . Je comprends se qu'il me dit sans échanger un mot.

« Fais attention à toi... » Je lui répond par un sourire « Ne t'inquiètes pas ! »

Je détourne mon regard de mon camarade et me concentre dans la bataille qui se déroule, un véritable champ de bataille.
Je me retourne et assène un coup de pied violent dans l'entrejambe du pirate qui fonçait sur moi. Il pousse un cri de douleur et tombe au sol.

« Désolé mais je n'avais pas le choix... »


Je fait volte face, devant moi , trois hommes court dans ma direction une épée à la main , je récupère mon arme. Ferme un œil, je vise , le doigt sur la détente. Seth apparaît devant moi pour se charger d'eux. Je pousse un grognement d'exaspération, je tourne à ma droite pour m'occuper des autres. Une fois encore Seth ne me laisse pas le temps de tirer , il s'interpose entre nous. Un peu plus loin en face de lui d'autres ennemis fonce dans sa direction. Je pars à la course, mon arme accroché dans mon dos, arrivée au niveau de Seth je prend appuie sur ses épaules et bondit en prenant appuie sur lui tout en poussant un cris.

« SEEETH , laisse moi me débrouiller seul !!!!! »

J’atterris sur l'un d'eux, rapidement je retire mon fusil de mon épaule , la retourne et me serre de la crosse pour les frapper. 1, 2 , 3 coups et les voilà au sol. Un coup d'oeil en direction de Seth , son regard inquiet se pose sur moi. Ce moment d'inattention lui vaut un coup de son adversaire. A l'aide du viseur je lui tire dessus. La balle pourfend les airs et se loge dans la jointure de son épaule , qui rend son bras inutilisable. Il lâche son épée en hurlant, je tire une autre dans son autre épaule, il s'écroule au sol. J'espère par cette acte prouver à Seth que je suis capable de me débrouiller.
Je regarde autour de moi, la bataille n'est pas encore terminé, je reprend doucement mon souffle.

Coup de poing , coup de pied , tire j'enchaîne les attaques mais j'ai l'impression que le nombre d'ennemis ne baissera pas. Nous ne devons pas lâcher. Nous nous sommes préparés pendants des années pour un seul et unique jour : il est arrivé , a nous donner tout se qu'on a.


© Kibara sur Epicode.

Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Dim 10 Avr 2016 - 21:15




« Un premier pas  »




Yume et moi ne sommes que deux mais de longues années de préparation nous ont amenées à ce jour.
A peine avais-je fais tomber deux premiers adversaire que je cherche mon amie du regard.
Je lui adresse un regard inquiet. J'avais foi en sa force mais la moindre erreur pouvait nous amener à une mort prématuré.
Elle me souri, essayant de me rassurer de m'intimer que tout allez bien se passer. J'aurais aimé avoir son optimisme !
De nouveaux adversaires arrives, trop pour que je puisse les compter facilement mais comme je l'avais pressentis en observant les toits ils étaient une quarantaine. Ma main serre plus fort la garde de ma lame. J'incline ma lame vers le sol le bras tendu sur le côté et je m'élance vers nos adversaire dans un cri de rage.

Derrière j'entend le fusil de Yume qui commence à cracher ses balles d'acier.
Je tourne ma tête vers elle et vois plusieurs pirate tomber. Elle se bat magnifiquement bien ! Elle sera une magnifique reine des pirates.
Je n'oublie pas les valeurs qui font d'elle la personne que j'ai décidé de protéger et au lieux de viser les points vitaux je tranche net tendon et articulation. Sur mon sillage sanglant je ne laisse qu'une trainé de sang brillante et des adversaires au sol beuglants de douleur.
Je doute que se traitement soit préférable à la mort mais je respecte les ordres de Yume et continue ma danse macabre.

En pleine confusion je vois de l'oeil trois adversaire fondre rapidement sur mon amie. Mon sang ne fais qu'un tour !
Je saute en l'air et pause mes deux pieds sur le visage d'un de mes adversaire pour prendre appuis et je m'élance à la manière d'un missile furieux vers eux.
Ma lame décrit un grand arc de cercle tendis que je retombe au sol, des gouttes de sang éclabousse mon visage et je me risque de lancer un regard puis appuyé à Yume pour voir si elle avait été blessé.
Aucune blessure apparente ! Cependant je sent son regard sévère me transpercer tendis qu'elle ouvre la bouche pour parler :

« SEEETH , laisse moi me débrouiller seul !!!!! »

Je souri en me retournant. Elle pouvait bien pensé ce qu'elle voulait ! Je la considére peut être comme ma capitaine mais aucun grade ne va la protéger mes instincts protecteurs. Je lui devais la vie et la chance d'avoir trouver la force de continuer à avancer.
Elle était devenue mon soleil et il était hors de question que je la néglige.

Le combat continue, une trentaine de corps jonchent maintenant le sol, victime de la trop grande « bonté » de Yume. Je continue à la surveiller tout en me battant.
J'en perd en vigilance et je sent une lame effleurer mon épaule, créant une longue estafilade le long de ma clavicule. Tendis que je pousse un grognement de douleur mon amie est déjà à pied d'oeuvre et d'un coup de feu elle met à terre l'homme qui ma blessé.
Si elle espérai me rendre moins protecteur elle se met le doigt dans l'oeil ! Je ne doute pas de sa force cependant combien de guerrier aussi doué qu'elle si ce n'est plus sont déjà tombé au combat ?

Je vois un groupe de huit ennemis courir vers nous à vive allure, je pousse un cris surpuissant semblant venir des entrailles d'une bête puissante et terrible avant de prononcer, mon accent Dressorosien semblant ressurgir pour l'occasion :

« Espada - El baile del lobo ! »

Je saute en l'air et tourne sur moi même de plus en vite jusqu'à atteindre une vitesse suffisante pour tout trancher sur mon passage.
Je suis aveugle dans cette posture et je tombe ainsi au milieux du tas des adversaire tranchant quelques bras et jambes sur mon passage...
Ils ne sont pas mort. Pas encore... Yume n'allait pas trop me disputer.

Un premier pas .: YUME :. ExRnQ1vhGxo_YNQ33-Wtfq6Y_tg@100x100


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E



Yume Ryokou
Yume Ryokou

♦ Localisation : Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 991
Popularité: -8
Intégrité: -8

Lun 11 Avr 2016 - 23:58










Yume & Seth
« Un premier pas... »





-   Lâche moi !!

Un des ennemis a réussi à me saisir par derrière. Il maintient mais bras en arrière que j’essaye de dégager en me tournant dans tous les sens. Rien à faire , le bougre à la technique.

- Désolé mais je ne vais pas avoir le choix…

Je balance violemment ma jambe en arrière qui vient percuter directement ses bijoux de famille. Il me lâche et attrape ce qui reste de sa virilité avant de tomber à genoux. Les mains sur les hanches je ne suis pas peu fière d’avoir réussis à me libérer de mon ravisseur. Je cherche du regard mon camarade. Mes yeux le trouve rapidement. Il tournoie au milieu d’adversaire qui valse dans une danse macabre. Des bras, des jambes volent dans tous les sens dans une giclé de sang rouge écarlate. Je pose une main sur ma bouche , les yeux écarquillés.

- SEEEETH!!!!

Je cours dans sa direction , un pirate se dresse entre lui est moi , je fais tourner mon fusil et dans un cri de rage lui assène un coup violent de crosse , il tombe au sol. Je saute par-dessus les corps agonisant qui jonchent le sol, ces hommes qui se tortillent de douleur.
Arrivé à la hauteur de mon ami je lui donne un coup derrière la tête .

- Seth !!! Tu m’avais promis de ne peux pas les tuer !! Regarde les !!!

Mes yeux se posent sur mes pieds, qui pataugent dans le sang encore frais. Je me mord la lèvre inférieur le fixe d’un air accusateur.  
Au loin il en reste un, il nous fixe et se met subitement à hurler.

- Bande de rat !! Vous allez le payer !

Sa main dégaine son pistolet mais malheureusement pour lui je suis plus rapide, a peine avait-il tendu son arme , que ma balle se loge dans sa clavicule pendant qu’une deuxième fonce dans ses rotules.
Autour de nous seul le silence de la nuit est déchiré par les cris de douleurs. Du sang , des corps meurtri voilà à quoi ressemble le port de la Rokade. Je marche quelques mètre avant de me poser sur le sol, je ferme les yeux et prend une grande inspiration soulagée que ca soit terminé.
Une brise vint bousculer l’étonnante tranquillité de la nuit, la lune pleine nous observe et éclair nos visage en sueur.
La nuit risque encore d’être bien longue…



© Kibara sur Epicode.

Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Mer 13 Avr 2016 - 1:40




« Un premier pas  »


Forcément Yume commence à râler concernant l'étant dans lequel j'avais laissé mes derniers adversaires et tendis qu'elle achève le dernier pirate j'essuie ma lame sur un ennemi se tordant de douleur suite à l'amputation délicate de ses deux mains.

« Ils ne sont pas encore mort... » Une foi ma lame propre je me retourne vers elle et croise les bras sur ma poitrine pour lui lâcher un regard sévère. «  La majorité d'entre-eux vivront... Comme tu me l'a demandé. Mais n'oublie pas que chaque personnes que tu laisses vivre avec une balle dans la rotule c'est une personne de plus susceptible de prendre sa revanche. » Je tourne autour d'elle lentement  regardant avec morne les corps rampants que nous avions laissé derrière nous. « Si tu veux être capitaine d'un navire pirate il faut prendre les bonne décisions et laisser vivre d'éventuels adversaire n'en est pas une. Puis... » Je caresse le pommeau de mon épée du bout des doigts. « Je préfèrerai mourir l'arme au poing plutôt que de vivre car un adversaire à eu pitié de moi. Un guerrier ne crains pas la mort la côtoyer fait justement de lui quelqu'un de plus fort. » Je lève ma main vers son visage et lui caresse la joue avec mon pouce, la regardant brièvement dans les yeux. Je la suis justement car elle prenait ce genre de décision débiles et basé sur sentiments et émotions et voilà que je lui reproche de ne pas agir avec plus de barbarisme.
Je suppose que j'allais devoir être la partie sombre de la pièce que nous composons. « N'écoute pas ce que je dis... tu t'es bien battu... Bien va chercher l'autre pu... va chercher Yukube. Nous devons partir d'ici le plus vite possible. »

Je regarde mon amie trottiner rapidement vers sa nouvelle amie dont je me méfie toujours autant et j'entend un ricanement à mes pieds.
Je baisse les yeux, il s'agissait d'un pirate que Yume avait mis à terre avec un tir particulièrement bien placé.

« Capitaine pirate... Cette gosse veut devenir capitaine pirate sans tuer ? Ahahaha... » Tousse «  Elle ne sait pas du tout dans quoi elle se lance pas vrai ? »
« Non je ne crois pas. »
« Mais toi oui... et tu l’encourage dans sa manœuvre... t'es un sadique ou quoi ? »
« Non. Je veux croire que quelqu’un comme elle peut aller aussi loin. Le monde aurait besoin de plus de personne comme elle. »
« Tu n'es qu'un putain d'idéaliste ! »

Je conclus le débats en lui donnant un grand coup de pied dans la mâchoire qui l'expédie droit dans les bras de Morphée. Je sais qu'il à raison et que les événements finiront surement par entamer la fraicheur et l’innocence de Yume.
Mais je ferais tout pour éviter d'en arriver là !


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Yume Ryokou
Yume Ryokou

♦ Localisation : Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 991
Popularité: -8
Intégrité: -8

Mer 13 Avr 2016 - 21:36










Yume & Seth
« Un premier pas... »





Je déteste quand il me sermonne, il me fait la leçon encore…j’ai l’impression qu’il me voit encore comme une petite fille.
Je descends du toit et me retourne vers lui et tel la personne mature que je suis , je lui tire la langue. Ma grimace terminé c’est fière que je continue ma route. Mes doigts effleure ma joue , celle que Seth a touché… ma peau est en ébullition comme si le passage de ses doigts avaient creusés  un sillon de braise.
Je chasse ses étranges pensées le plus aussi loin que possible. Arrivée sur à l’entrée du port je regarde autour de moi à la recherche de « ma nouvelle amie ». J’espère qu’il ne lui ai rien arrivé.

- Yukube ? Tu peux sortir c’est fini !

Dans une ruelle sombre l’ombre d’un corps se dessine , un corps au courbe féminine , elle s’approche et se stop , visiblement hésitante.

- T’es sur ? Il n’y a plus de danger ?
- Oui je t’assure tu peux venir. (Elle ne bouge toujours pas) Fais moi confiance Yukube , je te promet qu’il ne t’arrivera rien.

Un pas, puis deux , elle sort lentement de sa cacher encapuchonné, son visage à l’abris. Elle s’arrête quelques instants pour tourner vigoureusement la tête. Elle me regarde , je lui souris et essaye de lui transmettre toute la confiance que je peux. Je la sens hésiter mais finalement elle s’approche de moi. Elle me sourit.

BANG

Un bruit sourd déchire le silence de la nuit, tout se passe au ralenti. Le regard d’effroi de Yukube, son corps qui tombe dans une chute infinie. Je lève la tête vers Seth il semble tout aussi perturbait que moi. Le bruit étouffé du corps de mon ami me sort de mon étrange transe et me ramène à la dure réalité.

- YUKUBE !!!!

Je me précipite à ses côté, et tire le corps contre moi, je la retourne. Je plaque une main contre   ma bouche retenant un cris près à jaillir d’entre mes lèvres. Un rond au milieu du front duquel du sang coule lentement et tâche la peau diaphane de la jeune femme. Ses yeux sans vie sont rivés sur les étoiles. Mes mains se mettent à trembler, mon corps , mon esprit refuse d’admettre cette affreuse réalité. Des larmes perlent le coin de mes yeux , et je me retiens …de toutes mes forces… pour contenir ce sentiment de tristesse et de haine qui me ronge.
Je pose mes yeux sur son corps inerte, je lui avais promis…promis qu’il ne lui arriverait rien...  je lui ai promis…promis…
Je cris, à la recherche de mon soutien…

- SEEEEETH !!!!!!!!

J’ai besoin de lui…un peu plus à chaque seconde je perds pied…




© Kibara sur Epicode.

Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Sam 16 Avr 2016 - 3:31




« Un premier pas  »


Le calme précède la tempête au moins au tant qu'elle est susceptible de l'annoncer.
Et parfois, il est possible qu'il soit seulement l'annonciateur d'une tempête encore plus grosse que celle qui s'est pourtant terminé.

Laissant les cadavres sanglants de nos adversaires derrières nous, nous n'avions pu faire que quelques pas avant qu'une détonation ce fit entendre.
Je me tourne au moment ou la balle se loge dans la boîte crânienne de Yukube au beau milieu de son front. Ca tête est violemment projeté en arrière tendis que son corps suis cette dernière dans une courte chute qui me semble pourtant duré une éternité.
Le temps s'arrête pendant quelques secondes comme suspendu à ce moment. Un lourd silence glacial m'étreint le cœur. Je n'aimais pas trop Yukube... mais j'avais juré de la protéger. Encore une promesse que je n'ai pas su tenir.
Je fais quelques pas vers Yume qui cris mon nom... et tendis que je pose ma main sur son épaule je cherche des yeux le tireur.
Je ne met pas longtemps à le trouver.

Il marchait vers nous. J'entendis d'abord un claquement sec raisonnant sur les pavés de la route. Le son est  régulier et n'avait rien de très impressionnant. Et pourtant... Pourtant mon instinct me disais qu'il n'en était rien.
Arrive alors Dimitri et sa jambe de bois. A sa main un pistolet à silex. Je peux deviner le canon de son arme encore chaud après avoir servis à abattre Yukube.
Il pose sur nous un regard glacial et ouvris la bouche. Sa voix grave et cinglante semble déchirer l'atmosphère oppressante que son arrivé a provoqué.

« La putain est morte... » Les jointures de mon poing ce ferment dans un craquement sinistre et je devine que derrière moi Yume  enrager. « Il n'a pas été compliqué de la suivre pour vous retrouvez... Cette gamine n'était pas très douée... » Il dirige le canon de son arme vers moi et sans plus de cérémonie tire un coup de feux. Sans grand mal je lève ma lame pour dévier le tir. « Ah... ca m'aurais presque déçus... » Ses lèvres sombres s'étirent dans un sourire sinistre qui me donne froid dans le dos. « C'est toi le garçon qui a gâché mon plaisir la dernière fois... Je ne vais pas te tuer tout de suite... Je prendrais soins de te laisser suffisamment conscient pour que tu me vois prendre ton amie... et la ravager.... encore... et encore... »

Il était fort... Je le sentais. Trop fort pour que je fasse le poids.
Mes yeux ce tournent vers Yume et je prend une décision qui je sais va la contrarier. Cependant je n'allais pas trahir une promesse de plus aujourd'hui.
Je la prend par la main et la force à ce relever en l'attirant vers moi. Mes yeux rubis fondent dans l'ambre de ses iris tendis que je lui murmure doucement.

« Le vaillant... départ dans 20 minutes... vie... »

Sans attendre qu'elle ne puisse qu’esquisser le moindre signe de protestation, je l'attrape par le col de son haut et je la projette avec toute la force colossale que les dieux m'ont octroyé vers le port. Je connais assez bien la région pour savoir qu'elle était surement tombé dans l'eau du moins je l'espère...

Je lève mon épée vers Dimitri, la pointe de ma lame orienté droit vers son cœur.

« Je t'attend sac à merde... »


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E



On joue ça au dé ? Pair tu tombe dans l'eau imper tu te mange le pavé ?Razz

Dimitri : Portrait
Yume Ryokou
Yume Ryokou

♦ Localisation : Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 991
Popularité: -8
Intégrité: -8

Lun 18 Avr 2016 - 22:09










Yume & Seth
« Un premier pas... »





- Le vaillant... départ dans 20 minutes... vie..

Je n’ai pas compris le sens de ses paroles. Avant que je n’ai le temps de cligner des yeux et réaliser ce qui était en train de se passer je me retrouve dans les airs. La chute fut rapide et brutale.
Quelques secondes suffisent pour que j’atterrisse dans une caisse rempli de filet de pêcheur. La violence de la chute brise la caisse en question. Je me relève difficilement en poussant un gémissement de douleur. Qu’est-ce qui lui a pris ? Il ne va pas bien ! Il croit vraiment que je vais le laisser l’affronter seul ? Il se fourre carrément un doigt dans l’œil.

Je me frotte l’arrière du crâne. La chute m’a au moins permis de me remettre les idées en places. Ce n’est pas le moment de pleurer pour la mort de Yokube, j’aurais tout le temps nécessaire quand Dimitri sera hors d’état de nuire…

Malheureusement je n’ai aucune arme pour me défendre, ce n’est pas très malin de la part de Seth d’avoir agis de la sorte , me voilà a plusieurs mètre d’eux sans rien pour me défendre .
Yume réfléchis…. Le clochet !!
En haut de la vieille église se trouve mon vieux fusil de précision avec lequel je m’entrainais . Je n’ai plus de temps à perdre , Seth va devoir patienter quelques minutes et tenir bon avant mon retour.
Sans attendre je cours à en perdre haleine en direction de l’église, mes muscles brûlent et me supplie d’arrêter mais je n’ai pas le temps pour ce genre de futilité. Je cours le plus vite que je peux et plusieurs minutes se sont écoulés lorsque j’arrive aux bas des marches. Je reprends mon souffle difficilement et me jette sur celle-ci que je gravit deux par deux.
Je manque d’air , je dois aller plus vite…encore…toujours plus rapide…

Arrivée en haut je regarde autour de moi et me précipite à l’ endroit où j’ai caché mon arme. Je suis rassuré quand je la vois dans son emplacement , elle n’a pas bougé. Je la récupère doucement , et l’observe sous toutes ses coutures , elle a l’air suffisamment en bonne état pour fonctionner. Malheureusement l’obscurité de la nuit m’empêche de tirer ici , ce qui pourtant aurait était un véritable avantage : il va falloir que je me rapproche. Mon joujou à la main je refait le chemin à l’envers , mais je m’arrête à plusieurs pâté de maison avant le port. Je grimpe sur la maison la plus haute et me plaque à plein ventre sur le sol. Heureusement pour moi la lune est clémente et irradie les lieux de sa lumière.
Je ferme un œil et vise. Cible verrouillé. Je prends une grande inspiration et appuie sur la gâchette qui reste bloqué. J’appuie plusieurs fois mais rien n’y fais elle reste bloqué.

- PUTAIN !!! Qu’est ce qu’il t’arrive ????

Je démonte rapidement et examine , je souffle et enlève toutes les crasses qui se sont infiltré durant tout ce temps inutilisé . Je me remet en position , une fois encore j’essaye de calmer les battements de mon cœur en prenant une grande inspiration. D’abord hésitante je finis par appuyer avec conviction sur la gâchette qui suite fois ne bloque pas.
Je tire deux balles.




© Kibara sur Epicode.

Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Jeu 21 Avr 2016 - 1:37




« Un premier pas  »




Le son de nos deux lames s'entrechoquant déchiré la quiétude de la nuit. J'avais propulsé Yume dans la mer ( je le croyais tout du moins ) et maintenant je devais lui offrir le temps de fuir.

Estocade, parade, coup haut, parade, pas de côté, esquive...
Un œil externe et non aguerris pourrait croire que le duel est équilibré. Petit à petit j'arrivé même à détourné l'attention de Dimitri du port pour le conduire vers le centre ville, loin de Yume et de son ticket pour la liberté.
Cependant la vérité était bien plus cruelle que ça. Dimitri me domine.
Ce n'est pas une question de force mais de technique et d'expérience.  Fort de plusieurs années de combat, mon adversaire semble lire à travers mes mouvements et anticipe le moindre de mes gestes.
Il ce permet même d'arborer un sourire moqueur.
Au bout d'une dizaine de minutes ou je n'arrive qu'à bloquer ses attaques au prix de réflexes dont je ne me croyais pas capable, il parvint à me désarmer et à me projeter à une dizaine de mètres de là avec un grand coup de pieds dans l'abdomen.

« Ahahaha... Tu t'es mis deux fois sur mon chemin gamin. Deux fois de trop... »

J'étais allongé sur le dos, incapable de faire le moindre mouvement tendis qu'il abat la pointe de sa lame vers mon cœur.
Mais jamais elle ne trouve son chemin.
Deux coups de feux que l'adrénaline ne me permet pas d'entendre semble avoir été tiré. Dimitri semble comme pétrifié tendis que deux tâches ensanglantés commencent à s’épanouir sur sa chemise beige.
Yume... Elle m'a sauvé la vie ! Mais elle aurait quand même du filer comme je lui avais dis... Les yeux de Dimitri ce levèrent vers le haut, je l'imagine entrain de repérer la provenance des tirs... Comme si j'allais le laissé faire !

« JE SUIS TON ADVERSAIRE !! »

Et tu es le notre... pas très jolie un deux contre un mais contre ce genre de monstre nous n'avons pas le choix.
Etant au sol, je lui fait un balayage du pied et parvint à le mettre à terre en fauchant sa jambe de bois.  Je me rue aussitôt sur lui, montant à califourchon sur son corps décharné pour commencer à lui donner de grands coups de poing dans le visage.
Un... deux... Trois...
Il parvint à m'échapper avant que je lui donne le quatrième ! Je me retourne vivement prêt à encaisser sa contre attaque mais au lieux de ça je le vois courir en direction de Yume. Arme au poing.
Sa voix ce fait clairement entendre alors qu'il zigzague dans sa direction pour rendre la visée plus difficile.

« Espèce de petite... Si je ne peux pas t'avoir, personne ne t'auras. »
« Tu ne la toucheras pas... ! »

Je m'élance à la poursuite de Dimitri.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Yume Ryokou
Yume Ryokou

♦ Localisation : Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 991
Popularité: -8
Intégrité: -8

Dim 24 Avr 2016 - 0:18










Yume & Seth
« Un premier pas... »





- Le vaillant... départ dans 20 minutes... vie..

Alors que Dimitri était à deux doigts de mettre fin aux jour de Seth , mes balles l’arrête net dans sa progression. Du sang imprègne le tissue de sa chemise et je le vois se relever. Il fouille les alentours du regard et je vois ses yeux qui se posent sur moi. Pendant une seconde qui me semble durer une éternité nous nous fixons droit dans les yeux. Alors je revois ses mains et ses lèvres sur mon corps, un frisson de dégout me parcours le corps rien qu’en repensant à ce cauchemar éveillé.

Seth en profite pour se jeter sur lui et le ruer de coups. Mais ça ne dure qu’un bref instant , il réussit à se libérer avec souplesse. Après un dernier regard dans ma direction il part à la course.

- Espèce de petite... Si je ne peux pas t'avoir, personne ne t'auras.
- Tu ne la toucheras pas... !

Toujours perchée sur le toit je le vois courir à tout allure vers moi , je décide de le lui tirer dessus. Malheureusement je n’ai plus aucune balle et si je n’ai plus rien pour nous défendre je ne donne pas cher de notre peau . Ma priorité est de récupérer mon arme de précision restée à côté du corps de mon ami. Je saute de mon perchoir et prend mes jambes à mon cou, quelques secondes lui suffit pour me rattraper : le voilà à quelques mètres derrière moi , Seth sur ses talons. Je jette de vifs coups d’œil dans sa direction pour évaluer régulièrement la distance qui nous sépare.
Sa jambe de bois ne n’a pas l’air de le ralentir où alors c’est un excellent coureur de base et que sa vitesse de pointe avant était hallucinante .
J’écoute le claquement du bois sur le pavé du sol de plus en plus fort , il se rapproche de moi c’est certain.
Au loin j’aperçois enfin mon arme sur le sol. À quelques mètres de celle-ci je plonge littéralement sur le sol et l’attrape. Je me retourne pour lui tirer dessus mais il est plus rapide que moi. Je sens une douleur qui me coupe la respiration au niveau de l’abdomen , mes mains crispées sur mon arme nous sommes envoyé à plusieurs mètres de lui , notre course se stoppant lorsque mon dos percute violemment un mur . Je pose une main au niveau du coup que je viens de recevoir et reprend doucement ma respiration.
Il frappe fort le salop.

Alors que je n’ai pas le temps de me relever , le revoilà se jetant sur moi , j’ai à peine le temps d’esquiver le coup et je n’ai pas non plus le temps pour lui tirer dessus. D’un coup de poignet je retourne mon petit joujou et lui assène un puissant coup de crosse au creux de l’estomac. Je n’ai pas le temps de me réjouir de mon coup que je reçois un coup de poing rapide et bien placé qui me sonne légèrement . Je lâche mon arme et profite de ce moment de latence pour écraser mon ventre d’un puissant coup de pied. Puis second rejoint le premier , encore et encore.
La bile remonte et je vomie à ses pieds

Ses coups sont si violent que plusieurs côtes se brisent , je pousse un cri de douleur. Il s’arrête et écrase avec force mon visage sur le sol. À mes côtés mon arme , je tends mon bras et quelques millimètre me manque pour que je puisse l’attraper. Je tends de toute mes forces mais rien y fait.
Je ne vois pas Seth.
Dimitri explose d’un rire gras, qui me file froid dans le dos. Je sens son pied s’enfoncer un peu plus sur ma tête, j’ai l’impression qu’elle va exploser. Tout mon corps me fait souffrir.

- Là c’est parfait, pas assez vigoureuse pour se défendre , mais assez consciente pour profiter. Ca va être parfait… Regarde bien le rouquin ce que je vais lui faire à ta petite protégée !! (Il se baisse et me tire par les cheveux me forçant à lever le visage dans sa direction). Et toi ma belle profite bien !

Son rire explose sur le port, je vois à plusieurs mètres de moi , le corps de Yukube inerte sur le sol. Je prie les dieux et leur demande de me pardonner pour avoir failli en ma promesse que tout irait bien…Parce qu’à ce moment précis tout va mal.





© Kibara sur Epicode.

Seth D. Soto
Seth D. Soto

♦ Localisation : La Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 905
Popularité: -12
Intégrité: -12

Mar 3 Mai 2016 - 21:37




« Un premier pas  »


Je sent mon esprit chancelé.
Je suis dans un sale état, je ne sais pas exactement quel os s'est rompus mais le dernier coup administrer par mon adversaire avait réussis à produire un craquement sec et particulièrement écoeurant. Mon corps n'était que douleurs tendis que j'entend au loin d'autre bruit de lutte.
Yume n'avais pas encore dis son dernier mot ! Je n'en attend pas moins d'elle... Mais Dimitri est fort. Plus fort que nous ! A nous deux nous arrivons à peine à le tenir en respect.
Mais avec les multiples blessures qu'il avait pris... il allait finir par céder !

« Yume... »

Je murmure son prénom en essayant de me relever, sans succès.
Je lève mes yeux vers elle. Dimitri a réussis à la mettre au sol, il est au dessus d'elle et sans entendre sa voix je pouvais déjà deviner les écoeurantes menaces qu'il était en train de lui proférer.
Ma jambe gauche refuse cependant de bouger. Je baisse mes yeux vers elle et remarque dans un grognement d’insatisfaction que ma rotule s'était simplement déboité.
La manœuvre n'était pas compliqué ni même longue... Juste douloureuse.
D'un geste sec je ré-emboite ma rotule en écrasant mon visage dans la boue présente sur le sol pour étouffer le cris de douleur qui traverse mon corps.
Enfin je me remet sur mes deux jambes... Je n'étais pas aussi rapide que quelques minutes auparavant mais suffisamment en tout cas pour trottiner vers les Dimitri trop occupé à arracher avec brutalité les vêtements de Yume pour repérer mon avancé. Sale pervers...

Je me penche pour ramasser l'un des pistolets que mon amie avait fait tomber dans la bataille et je continue à avancer. Je suis mauvais tireur je ne vais pas prendre de risque de louper mon coup.
Je fais dix mètre de plus quand je vois le corps de Dimitri faisant mine de se tourner vers moi... Je ne prend pas le temps de réfléchir et je charge mon arme prêt à vider le chargeur sur mon adversaire.
Le bruit de la culasse de l'arme l'avertis pour de bon. Et il pivota sur lui même... Trop tard...
J'appuis sur la détente de manière ininterrompus encore après qu'un son métallique m'avertis que mon chargeur était vide.
J'avais cependant pu tirer quatre coup de feux. Mon premier tir loupa le pirate mais les suivent arrivèrent cependant à trouver le chemin de sa cage thoracique.

Je n'attend pas de savoir les dégâts que les projectiles font et je le rejoins dans un bond du désespoir pour tomber lourdement sur lui.
Cloué par mes 140 kilos au sol, je commence à lui distribuer de grand coup de poings bien décidé à ne m'arrêté qu'au moment ou je n'aurais juste plus la force d'esquisser le moindre geste.

« Tu.... NE.... LA.... TOUCHE....RA... PLUS..... JAMAIS.... !!!!!! »



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Yume Ryokou
Yume Ryokou

♦ Localisation : Rokade

Feuille de personnage
Dorikis: 991
Popularité: -8
Intégrité: -8

Mer 4 Mai 2016 - 12:07










Yume & Seth
« Un premier pas... »





Je me débat , autant que mon corps blessé me le permet, mais dans ses mains je ne suis qu'une poupée de chiffon qu'il manipule à sa guise. Un courant d'air traverse la peau nue de mon corps. Son visage au-dessus de moi il ressemble à une bête , un monstre qui essaierai de me dévorer. J'essaye de crier mais je manque d'air et aucun son ne sors de ma bouche.
Quatre coups de feux retentissent , je ne sens plus ses mains sur on corps. Je n'ai pas le temps de réagir qu'une ombre s'abat violemment sur mon agresseur.
Je plisse les yeux et se que je vois me glace le sang, cet homme au visage déformé par la haine qui est devenue une machine à tuer c'est Seth. Il abat sans s'arrêter de violent coup de poing sur Dimitri.

« Tu.... NE.... LA.... TOUCHE....RA... PLUS..... JAMAIS.... !!!!!! »

Je n'ose pas bouger, la scène que je vois me terrifie, sa voix que je trouve d'ordinaire si douce et apaisante s'est transformé en râle de bête sauvage assoiffé de sang. Ses coups ne cessent pas. Pourquoi n'arrete-t-il pas ? Il est hors d'état de nuire , mais la danse macabre de ses poings continue.
Je force sur mes corde vocal mais seul un murmure franchie mes lèvres gonflées.

« Seth...arrête... »

Rien. Il ne m'écoute pas, je reprend un peu plus fort.

« Seth...Arrête tu vas le tuer...(toujours rien)...Seth il a compris ...Arrete... »

Alors qu'il ne réagit pas , son visage figé dans une expression que je ne souhaite jamais revoir : déformé par la colère et l'adréline. Ce que j'ai sous les yeux ne ressemble en rien à mon ami.
Je me relève avec difficulté , sentant une douleur fulgurante qui m'arrache un cri que j'éttouffe en me mordant la lèvre inférieur. Une fois debout je m'approche derrière lui , tend ma main pour la poser contre son dos dans l'espoir de le calmer.
Il ne fait pas attention a moi.
En balançant son bras en arrière pour assainir un coup de plus à notre adversaire , son coude percute avec violence ma pommette me projetant en arrière. Mon corps n'ayant pas la force de résister je tombe lourdement sur le sol, pavé.
Il ne scille pas une seule seconde , et ne réalise pas qu'il vient de me donner un coup. Je me relève en prenant appuie sur mes avant-bras. Il faut que je l'arrête ou il le tuera. Je fouille des yeux les alentours . A quelque mètre mon fusil, je rampe jusqu'à lui tend le bras en direction du ciel et tire.

« ASSEZ ! »

Ses mouvements cessent , j'ai son attention. J'halète , mes os brisés sont une horreur et me prive de l'air nécessaire. A quatre pattes j'avance lentement vers lui et me positionne en face pour qu'il puisse me regarder. Je baisse les yeux sur l'homme qui a essayé de souiller à deux reprises, son visage est méconnaissable , la bile me monte à la gorge en le regardant.Il est encore en vie , il échappé à la mort de peu. Je détourne les yeux pour me concentrer sur mon ami qui a le regard vague.
Doucement j’attrape son visage dans mes mains et le relève , je plonge mes pupilles ambrés dans les siennes.

« S’il te plaît…arrête…Il ne me fera plus de mal… c’est finie , tu m’as sauvé . (Il ne réagit toujours pas , mon pouce caresse sa joue) Regarde moi je vais bien ! Le tué ne servirai à rien , je comprends la haine que tu as envers lui mais le tuer ne ferait que mettre un poids sur ta conscience et je ne veux pas que tu vive avec ça. Je sais que tu peux te contrôler et je sais que tu veux me protéger mais ne le tue pas…S’il te plaît …pour moi…Juste partons tous les deux , fuyons comme nous l’avons prévu depuis le début …Fais moi confiance !»

Je lache son visage et lui tend la main , et je ne souhaite qu’une chose à ce moment : c’est qu’il prenne ma main et non le chemin noir qui le poussera à le tuer.




© Kibara sur Epicode.

Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1