AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Insomnie

avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 19 Avr 2016 - 13:56

Non loin du port principale de la ville, dans une petite crique à l'abri des regards, le vent souffle sur le pont d'une goélette à fumier jonchant les falaises de l'île. À son bord, le maître d'oeuvre épluche les derniers avis de recherche fraîchement tombés du mois dernier et tente désespérément de trouver sa prochaine cible.

- Cookie ! Cookie ! … COOOOKIIIIE !
- A table, enfin ?!
- Ah bah vous êtes là !
- Pourquoi faut que tu m’appelle comme ça … J’croyais qu’on mangeait moi …
- Cookie-san ! Au fight club … dit elle en reprenant son souffle
- Quoi tu as encore démonté du pirate, tu les as enfermés et amenés sur le bateau ? Et alors ? Ça fait une semaine que tu fais ça, ils doivent bien être 100 sur le pont à croupir dans leurs geôles. D’ailleurs faudrait que t’arrête d’en ramener, on va plus avoir de place. Surtout pour des primés à Moins de cinq millions chacun …
- Nan c’est pas ça ! J’me suis fais battre capitaine !
- COMMENT ?!
- Oui, par un type qui est … s'arrête-elle alors de parler, voyant les avis de recherche dans la main de son supérieur du nom de Cookie
- Qui est quoi ? Continue !
- Putain cette affiche que vous avez dans la main !
- Quoi, j’épluche les dernières nouveautés, y’a eu pas mal de grabuge à navarone et ces enfoirés ont vus leur primes grimper en flèche …
- Mais c’est lui ! Phoenix D. Juusei !
- Bordel de merde ! T’en est sûre ?
- Affirmatif.
- Non d’une mouette en toc … Ma petite Nancy, on va enfin pouvoir rentabiliser notre affaire avec un seul gros poisson Zwhazwhazwhazwha !
- D’accord mon capitaine ! Par contre il faut vraiment faire quelque chose pour votre rire, il est terriblement … bizarre.
- Oui j’en ai bien conscience. C’est très certainement l’héritage de ma mère … Sacrée Môman …
- Là n’est pas la question capitaine, quels sont vos ordres ? Dois-je le neutraliser ?!
- Tu t’es vu ? Il t’a lynché le minois en deux secondes …
- Mais je n’ai rien fais pour contre-attaquer ensuite ! Si je veux, je peux le battre !
- Si tu sais ce que tu fais …
- Merci capitaine Cookie ! Je ne vous décevrais pas !


Foulant les planches de son bureau, Nancy la rouquine quitte le navire pour botter des fesses.

- Hophophop ! Où tu vas ?
- Capturer Phoenix bien évidemment !
- Reviens ici, il est tard. Tu t’y rendra demain matin. Là tout de suite j’ai faim … Et tu sais que j’suis très mauvais cuisinier …
- Ok … Vous voulez quoi ?
- De la soupe à la rouille s’il te plait !
- D’accord …
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 19 Avr 2016 - 14:00

De l'autre côté de l'île, là où personne ne peut venir fouiner, le Sanbi bouffe les algues marines collés aux rochers. Sur son dos, l'équipage des Red Spectres prend le temps de s'offrir une énième beuverie patientant pour le retour de leur capitaine parti pour le chantier navale.

Chantier navale au sein duquel je dois me rendre également pour constater l'avancer des travaux de mon navire, mais préférant le voir en plein jour, je me repose contre les pics de la tortue, une assiette de patate et de viandes sur les genoux.

Le feu réchauffe nos corps et l'alcool, nos esprits. Mais un peu nos corps également. Dans un état second, tous s'endorment la bave aux lèvres après plusieurs heures de chahuts. Le calme vient enfin bercer ce mal de crâne dû à leur petite fête, moi qui n'ai pas bu de la soirée. Étrange pour un assoiffé de saké … Mais je reste à penser que cette petite rouquine possède quelque chose que je convoite ou peut-être, est-ce l'inverse ? Le regard qu'elle m'a lancé cette après-midi me laisse pensif. Alors, cette nuit, le sommeil risque d'être difficile à trouver …

Tant qu'à passer une nuit blanche, autant me vider la tête et faire tout ce qui est en mon pouvoir pour améliorer mes capacités de combat. La route est encore longue jusqu'au nouveau monde et il me faut progresser pour ne pas échouer dans la plus dangereuse des mers. Ce s'rait dommage tout de même …

Dégainant fièrement le meitou en ma possession, je scrute fièrement chaque ligne qui le compose comme si c'était la première et dernière que je le voyais. Étrange sentiment que la sensation de puissance dont il me procure. Les deux mains serrant de toutes mes forces le manche de l'arme, je m'apprête à tenter la rumeur qui fait de cette lame, une légende.

C'est après de bref mouvements de lame, donnant naissance à diverses membranes d'airs, je peux ressentir la pleine puissance s'en dégager. Ou plutôt non, pas de la puissance. Cette aura filtrant mon corps semble si … étrange; comme si une présence émanait du fer de cette lame. Et le sentiment de divinité couronne mon égo, face à la mer.

Et c'est alors qu'un évènement sans précèdent se passe sous mes yeux déconcertés de la logique des choses. Le fer encore tremblant suite à ma dernière vague d'air, il résonne tel un appel de la nature, rassemblant le moindre animal à mes côtés. Les poissons remontent à la surface respirant l'air constituant notre terre, les mouettes viennent se poser sur les arbres environnants et le Sanbi … émet un cri dont personne n'a encore entendu le son, surprenant l'équipage endormit quelques heures plus tôt.

Sursautant de leur sommeil les uns après les autres, tous se demandent ce qu'il se passe, me retournant la question. Mais qu'est-ce que j'en sais ? Foutrement rien. Je reste là émerveillé par la beauté des évènements un sentiment de contrôle céleste entre les mains. Si ce sabre abrite un pouvoir et qu'il consiste à s'adresser aux forces de la nature, alors il me plaît de plus en plus …

Tous s'inquiètent des mouvements du Sanbi et moi, je m'en délecte grandement. La nature est avec moi et me donne étrangement un sentiment de grandeur. Voyant qu'au moindre mouvement de fer, la carapace de la tortue s'agite, tous me demandent d'arrêter. L'un d'entre eux me menace d'un pistolet, la peur se lisant dans les yeux, ce qui me brusque violemment. Si tu ne souhaites pas devenir plus fort, n'essaye pas d'entraîner les autres dans ta chute. Mais voyant mon danger grandissant, les mouettes se mettent à attaquer les hommes, les désarmant grâce à leur bec.

Étrange mais impressionnante, les rumeurs qu'on m'a racontées à son sujet sont belles et bien vraies, cette lame contrôle la nature … !
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 19 Avr 2016 - 14:04

La nuit nous fait signe que sa mission quotidienne est terminée et laisse place à son compagnon de toujours pour nous souhaiter une magnifique énième journée en ce monde.

Les évènements de la nuit en ont bousculés plus d'un et certain se réveillent mécontent par tant d'agissements. D'autres possédant le sommeil lourd, n'ont rien remarqués, mais se font brieffer par les autres. L'un d'entre eux possède de nouvelles facultés et cette personne n'est autre que moi-même.

De mon côté, je me sens remplis d'une pleine confiance en cet item légendaire qui orne mes obliques, de son mètre quatre-vingt. Grand par sa taille, mais également grand par sa force. Ce meitou n'est autre qu'une arme surpuissant faisant des rêves des hommes une réalité.

Mais en cette matinée pleine d'émotion, le danger nous guette.

Le ciel gronde malgré l'azur qui le compose. Presque impossible à desceller par le chahut navale d'à côté, ce bruit étrange devient de plus en plus audible, ça s'approche rapidement. Puis dans le ciel, les nuages s'écartent prenant la forme de légère couronne brumeuse. Une personne en est responsable et ce n'est autre que la rouquine. Perçant le ciel de ses pas de lune, elle s'avance au-dessus de nous puis retombe, pas à pas, entre nous autre pirate.

Les cheveux au vent, elle relève la tête, tire une latte du bout de ses lèvres et nous recrache la fumée au visage.

J'suis bien étonné de la voir ici et de constater qu'elle appartient au cipher pol. Du moins, cette technique je la connais, Mizukawa me l'a déjà démontré et m'a gentiment expliqué les origines de cette dernière. Alors, soit elle est un agent du gouvernement, soit elle l'a apprise par le biais de quelqu'un d'autre lui-même agent ou ex-agent. C'est la seule chose que je peux prévoir sur elle. Sinon, son anonymat reste pour moi un réel mystère qui me doit être éclaircit.


- Et bien, c’est une jolie danse que tu nous as fais là. Sinon tu peux m’dire comment tu t’app’ *

Le pied enfoncé au creux de mon visage, elle m'envoie valser au loin, m'écrasant contre les arbres en contre bas.

Ce dernier sur lequel mon corps a percuté, se brise en deux, sous l'effet du choc. Au loin, j'aperçois son regard froid et ténébreux fixant ma personne et personne d'autre. Les hommes qui l'entouraient, elle semble n'en avoir rien à carré, celui qui l'intéresse c'est moi. Est-elle vexé par ma victoire de la veille ? Pourtant, je n'ai pas triché. Mais il semblerait qu'elle n'ai pas voulu rétorqué à mon égard sur le coup. Mais maintenant que je peux voir son potentiel cette petite me plaît bien …

Me relevant alors tout en secouant mes habits des débris de l'arbre, j'esquisse le sourire de l'homme heureux, heureux de trouver une première prétendante quant à mon nouvel équipage.


- Dis moi … Une place dans la première flotte de Shoma ça te tente ?

Puis l'air surprise, elle rechigne mon invitation tirant une nouvelle fois sur son cigare avec ses lèvres juteuses. À croire que le fait qu'on soit des membres des Red Spectres l'étonne. C'est sûr que lorsqu'on prononce son nom, on a une légère goutte de sueur froide qui nous glisse le long d'la colonne; comme si on venait de voir l'un des enfants de satan. Ça tombe bien, j'en suis moi-même un.
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 19 Avr 2016 - 14:09

- Tu crois réellement que j’suis du genre à apprécier la vie de pirate ? Les ordures dans ton genre je les traquais pour le compte du gouvernement il y a de ça quelques années. Désormais, nous sommes à notre propre compte. Et ta tête … peut nous permettre de vivre pas mal de temps aisément. Si je suis là, c’est pour toi Juusei !

Irréel. Cette petite est donc une chasseuse de prime. Le fait qu'elle se présente de la sorte démontre le pourquoi du comment de cette attaque. Elle souhaite ma tête, il ne lui reste plus qu'une seule chose à faire alors.

Tandis qu'elle bavarde tranquillement sur le dos du Sanbi, les hommes d'équipage s'apprêtent à l'appréhender furtivement, un filet dans les mains. Mais une sauterelle reste malheureusement difficile à attraper. Frappant l'ai de nouveau, elle esquive la tentative d'emprisonnement pour s'envoler au-dessus d'eux afin de retomber entre le petit groupe. Les fauchant d'un coup de pied circulaire, elle affirme sa bonne position de leader et empêche ses ennemis de lui tendre un piège. Puis vient mon tour, sachant que les autres sont neutralisés, elle s'échappe au grès du vent vers ma direction, le poing droit fermé, son éternel cigare à la bouche.

Pleurant ses coups sur ma personne, elle tente désespérément de m'atteindre. Mais peut-être suis-je encore trop naïf ? Absorbé par ses coups poings que je contre sans trop de problème, son pied s'élève sur le côté pour trouver mon épaule, me décalant de ma position initiale. Rien de bien méchant, je lui attrape alors la cheville, l'emprisonnant de part mon fruit et lui fait goûter l'eau fraiche de l'océan. Un bain dès l'matin peut sûrement la réveiller …

Puis je la regarde se débattre, coulant dans ce fond de port, la panique au visage. Oui, tes yeux ne voient plus très bien et tes mouvements semblent s'inverser brusquement … Tu tentes en vain, de remonter à la surface par le battement de tes pieds dans l'eau, ce que ces derniers semblent faire le contraire. Tu coules fâcheusement au fin fond de la mer, pensant que quelqu'un te sauvera. Malheureusement, il est trop tard.

Mais il me vient une idée somptueuse. Cette petite sotte a employé le pronom nous, confirmant la présence de quelqu'un d'autre, ou du point, de d'autres personnes. Ce pourrait-il qu'ils viennent la chercher ? Ce n'est pas toujours sûr. Mais faire de son corps, l'otage idéale, est certainement le meilleur moyen de faire rappliquer ces petits amis ici afin de mettre un terme à leur petite traque aux pirates.


- Moustik, va m’la chercher.

Ne pouvant aller dans l’eau, un larbin s’en charge et me ramène le colis. Ce serait pas l’jour de crever bêtement en oubliant que je possède un de ces satanés fruits du démon …
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 19 Avr 2016 - 17:42

C'est à grand coup de baffe que Moustik la réveille, la joie au coin des lèvres. Lui qui aime tant frapper les autres. Que dieu lui vienne en aide le jour où il tombera sur plus puissant que lui … Mais heureusement pour son matricule, il y a toujours quelqu'un pour le défendre et pour défendre tous ce tas d'ahuris d'ailleurs.

Enchaînée à l'un des pics centraux de la tortue, la rouquine recrache une partie de l'eau qu'elle a ingurgité durant sa descente aux enfers et tousse la peine qu'elle ressent. La négociation peut enfin commencer.

Nan pas de négociation … Ni même de pour-parler …

Simplement de la torture.


- Tu sais … Je déteste être en retard. Et normalement, ce matin, j’devais me rendre quelque part pour récupérer quelque chose. Puis tout à coup, tu te décide à rappliquer comme ça, telle une fleur au printemps et décides de foutre ce putain de bordel parmi nous. Alors dis moi … Qui t’envoie ?
- Putain mais qu’est-ce que tu m’as fais … ?
- Répondre par une question à une question, c’est pas très poli tu sais …
- Tu peux toujours aller te faire foutre … prononce t-elle, la fatigue à la bouche.
- Moustik.

*SBAFFE*

- Je veux simplement comprendre.
- Y’a rien à comprendre …
- Moustik …

*SBAFFE*

- Putain arrête ça !
- C’est pas moi, c’est Moustik héhéhé
- Puis arrête de dire son nom, ça m’donne mal à la tête.
- Oh tu sais, Moustik peut te coller des baignes toute la sainte putain de journée. C’est sa grande passion, un vrai malade … Mais il arrêtera de t’embêter quand tu nous diras pour qui tu travailles et où est-ce que tous tes potes se trouvent. On veut juste savoir ça. Après on te laisse tranquille. Marché conclu ?
- Hors de question de traiter avec des pirates …


*SBAFFE*

- Le truc, c’est que ma patience a des limites. Alors dis moi ce que je veux savoir et tout se passera bien. Car à la prochaine étape, on en a fini avec les baffes de Moustik. Et si tu souhaites vraiment passer à l’étape supérieur, je te conseil de t’accrocher. Moi dans ta position, je parlerais puis je partirais sans faire d’histoire …
- On sait tous les deux très bien, que j’sortirais pas vivante d’ici. Alors à quoi bon ?
- Ah ça … On ne sait pas ce que le destin nous réserve. Tu sais hier j’étais mort; pourtant je suis devant toi aujourd’hui. Ce que je veux, ce ne sont que de simples informations. Puis après je te laisse tranquille. Marché conclu ?

Un silence de mort résonne dans la crique pendant que je lui tends ma main. C'qui est ironique, c'est qu'elle est attachée autour d'un poteau. Alors, théoriquement, elle ne peut pas me serrer la paluche … Mais elle sait très bien que ce que je veux, ce ne sont que des mots. Peut-elle se permettre fidélité aux autres qu'elle tente désespérément de cacher ? Certainement, mais elle mourra. Peut-elle les balancer ? Certainement mais elle mourra tout de même, comme ses compagnons. Le choix de la laisser en vie me traverse l'esprit, mais plus le temps passe et plus le sablier lui donnant recours à la chance s'épuise de son sable fin …

TicTac,TicTac, l'horloge tourne et le temps passe à une de ces vitesses …
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 19 Avr 2016 - 17:47

Pendant qu'elle use de son temps pour réfléchir, je lui arrache un de ses délicieux cigares du soutif et me grille quelques lattes, à seulement quelques mètres d'elle. Les pieds en éventails, je peux entendre le fer chauffé glisser dans l'eau froide sonnant comme l'heure d'une conversation épicée en perspective.

- Tu es sûr de ton choix ?

Aucun son ne sort de sa bouche, témoignant de sa fragilité la plus débile. Appuyant la tête de mort forgée contre sa joue, je reste insensible tel le marbre face à ses cris de douleurs. La regardant avec intensité, je force le fer à son paroxysme, calcinant son doux et joli visage.

- T’as les joues toute rouge c’est trop mignon. J’espère que c’est pas moi qui te met dans un tel état, sinon j’vais me mettre à rougir moi aussi héhéhé . En tout cas, te voilà membre à part entière de mon équipage. Puis, une oeuvre d’art doit être signé par son maitre tu ne crois pas ?

Je sors alors une dague de derrière ma ceinture puis m’agenouille devant elle, reniflant le doux parfum de limaille composant la fine lame.

Et en toute simplicité, j’inscrits mes initiales sur sa peau de déesse, en la faisant membre à part entière de ma famille. Les cheveux vernis de sueur, elle me regarde à travers les mèches tombant devant son visage, le regard haineux.


- Fais pas cette tête, tu fais partis du groupe maintenant.

Je regarde alors le ciel, voyant l’astre solaire atteindre sa frénésie matinale, pour décider de partir au sein du KGB, récupérer le navire de mes ambitions. Enfilant alors cette toile de jute qui me sert depuis presque toujours, je disparais dans la brume du port laissant la minette aux gaillards.

- Lui faite pas de mal en mon absence. Puis surveiller que personne ne s’approche trop du Sanbi, il se pourrait qu’on essaye de venir la chercher. Et ce serait dommage qu’elle ne soit plus là à mon retour …

Le maitre du temps n’est malheureusement pas celui de la clairvoyance.
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1