AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Entrevue capitale !

avatar
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Mer 4 Mai 2016 - 11:58


Marie-Joie…

Après plus d’une journée de navigation, nous étions enfin arrivés à bon port. Sur le pont du navire, j’observais la rêverie d’un air songeur. Cet immense château qui trônait au beau milieu de la capitale ne me rappelait pas que de bons souvenirs. D’ailleurs, ça devrait faire quoi ? Plus de trente ans que je n’avais pas mis les pieds sur les terres sacrés de la sainte capitale, non ? Depuis gosse quoi. Mon enfance, je l’avais surtout passé entre Alabasta et Marineford. Normal donc. J’eus un soupir avant de voir Missa me rejoindre, sourire aux lèvres. C’était une belle rousse toute en courbes qui s’était chargée de mon escorte. Très affable aussi, mais que je n’avais pas cherché à draguer ne serait-ce qu’une seule fois. Prouesse olympique. En même temps, il faut dire que je n’avais pas eu la tête à ça tout le long du trajet alors qu’elle m’avait laissé entrevoir des failles et signes qui ne trompaient pas. Mais peut-être qu'un peu plus tard, il y aurait moyen de se rattraper.

- « J’espère que le trajet a été agréable, amiral. »

- « Très. Maintenant, allons voir l’amirale en chef. »

- « Déjà ? Mais, il n’est que sept heures du matin, monsieur. »

- « Ah… ? Je suppose qu’on doit foutre autre chose pour passer le temps alors... »

- « Je vous propose un petit déjeuner. Si vous le voulez bien. Ensuite, je vous… »

- « SAAAALEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEM !!! »


Une voix criarde fit écho dans toute la baie où le navire avait accosté et interpella tout le monde. Mon corps s’était raidi tout d’un coup. Aucun doute possible sur l’identité de la personne, mais aucun quoi. Alors que je voulais bouger pour aller me planquer quelque part, une silhouette fit soudainement son apparition dans les airs et se finit par se réceptionner avec grâce sur le pont où nous étions. Et même pas le temps de réagir que ladite silhouette avait sauté sur moi avant de me faire basculer et de me faire tomber. Ma nuque heurta assez violemment le plancher et mon visage fut tout de suite assailli par de gros boobs sortis de nulle part. Cette force, ce plaquage, cette odeur, cette voix… Pas d’erreurs. « SALEEEEEEEM !!! NYAAAAAAAAAAH ! » Jeremiah Dessign. La seule. L’unique. Derrière, une troupe de médécins se pressaient déjà. Toujours à faire des dommages. Mais contrairement à ce qu’on pouvait penser…

- « JEREMIAH ! PAR PITIÉ, LÂCHE-MOI !!!! »

Je supportais pas du tout cette meuf ! Mais alors pas du tout ! La beauté ne justifiait pas tout ! Encore moins ses séances de câlins forcés. Ma paluche droite s’écrasa contre son visage et je me mis à serrer ses joues pour ne pas qu’elle approche ses lèvres encore plus de mon visage qu’elle voulait torpiller de bisous. Déjà qu’elle avait été à deux doigts de m’étouffer avec ses gros seins, manquerait plus qu’elle me couvre la gueule de rouge à lèvres alors que j’étais allé sensé voir l’amirale en chef. Mais la bimbo tenait bon. Pas question de me lâcher pour elle ! D’ailleurs, elle n’arrêtait pas de répéter mon prénom ponctué par des « nyaaaaaah » ou autres cris hystériques. A ce train-là, j’étais pas prêt de m’en débarrasser, surtout qu’elle savait que je ne risquais pas de lui taper dessus. Missa, un peu jalouse, tentait de la calmer, mais impossible de lui faire entendre raison. J’étais sa proie et elle comptait bien me dévorer tout cru.

C’est alors que dans un dernier effort surhumain, je pointai ma gauche. Jeremiah se calma un moment, tourna la tête vers Ethan et Yamamoto, avant qu’un sourire ne barre son visage. Le p’tit gars taciturne aux côtés de son con de capitaine, c’est pile son genre. Alors, non sans me faire un bisou sur le front, elle se releva et se dirigea comme si de rien était vers le gamin. Soufflant bruyamment, je finis par me relever à l’aide de Missa qui affichait un air franchement désolé. J’eus un sourire pour elle avant de lui faire comprendre que c’était pas la première fois et que c’était franchement pas grand-chose. Lorsque nous faisions nos classes ensemble, j’avais connu pire. Bien pire même. Mais là, vu qu’elle avait une autre attraction, il valait mieux que j’en profite pour m’éclipser. C’est ainsi que je me frayai un chemin à l’aide de Missa parmi la horde de toubibs qui suivaient cette folle de Jeremiah, avant de me diriger à grands pas vers la rêverie.

Après un bon bain et un p’tit repas, je serai certainement apte à faire face à l’amirale en chef.
http://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
avatar
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Mer 4 Mai 2016 - 12:56


Deux heures plus tard…

- « Monsieur Fenyang ? C’est l’heure. L’amirale est prête à vous recevoir. »

Quelques temps après avoir pris un bon bain ainsi qu’un petit déjeuner pour faire plaisir à Missa avec qui j’avais échangé des banalités, j’étais enfin prêt pour aller m’entretenir avec ma supérieure. J’aurai pu prendre mon temps et demander audience plus tard, mais il me fallait en finir avec cette case. J’avais pas mal de questions à lui poser, mais énormément pas mal de demandes aussi ; en plus du fait que la femme qu’elle était m’intriguait assez. J’avais toujours voué une admiration pour Shiro et quelle ne fut pas ma déception de savoir qu’il n’avait pas été retenu pour être l’amiral en chef. Cependant, je ne sous-estimais clairement pas la vierge d’acier. Elle était réputée pour sa force, mais également pour son caractère bien vache. Autant dire que cette réunion promettait. Sa dureté ne m’étonnerait pas.

- « Si vous voulez bien entrez. »

Correctement vêtu pour la circonstance -Costard taillé sur mesure, cravate et manteau de vice-amiral qui allait avec-, j’attendis qu’un soldat m’ouvre la porte du bureau de l’amiral pour y entrer. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le bureau était grand. Comme toutes les pièces importantes de la rêverie, vous me direz. A quelques mètres de moi était assise la fameuse Kenora Makuen, amirale en chef. Sans aucun stress ou peur, je m’avançai naturellement vers son bureau, avant de me stopper à une distance respectable. Là, le salut militaire fut de rigueur. Bien longtemps d’ailleurs que je n’avais pas adopté cette posture devant quelqu’un et ce depuis ma dernière rencontre avec l’amiral Shiro. « Mes hommages, amirale. » Je restai au garde-à-vous, mais non sans reprendre la parole une nouvelle fois :

- « Je vous remercie de l'honneur que vous me faites en me recevant aussi vite. »

Plus qu’à attendre sa réaction.
http://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
avatar
Kenora Makuen
PNJ
CopperHead
♦♦♦ Amiral en Chef ♦♦♦

♦ Équipage : Amirauté de la Marine

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -1000
Intégrité: 1000

Mer 4 Mai 2016 - 13:15

Assise derrière son bureau, la vierge d'acier relève à peine les yeux vers toi. Le mépris dont elle fait preuve est, semble-t-il, une seconde nature chez elle. Rien de personnel donc, puisqu'il s'agit au fond simplement de son caractère, et sa réputation à ce propos la colle de près. Tu n'es donc pas déstabiliser par ses manières un peu sèches, alors qu'elle t'invite d'un mouvement de la tête et d'une oeillade sévère à prendre place en face d'elle, sur l'une des chaises molletonnées disposées près de son bureau.

Que dire de plus ? Elle se penche, pose les coudes sur la surface de son bureau et croise les mains en face d'elle. Son dos est droit, sa prestance n'est pas à mettre en doute. Comme la fermeté dans sa voix :

Faisons vite. Que voulez-vous, Vice-Amiral Fenyang ?
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marinhttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marin
avatar
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Mer 4 Mai 2016 - 14:57


Ooooh. Et Red parait-il, a réussi à conquérir une pareille femme. Fortiche le gars, je dois le reconnaitre. Même le sérial dragueur que j’étais ne pouvais qu’être admiratif, du moins, sur ce point-là. Bah après, c’était pas comme si je m’attendais à autre chose…

- « Ne pas être affecté à une base. Ceci est ma première requête. J’aimerais avoir le loisir de sillonner Grand Line selon mon bon vouloir, comme mon père le faisait auparavant. »


Je marquai une courte pause pour abandonner mon salut militaire et posai mes mains sur le dossier du fauteuil sans pour autant m’y asseoir. Vu que cette entrevue promettait d’être courte, nul besoin de prendre mes aises. Là-dessus, j’ouvris une deuxième fois la bouche :

- « J’aimerais avoir un effectif de 3000 hommes dont le quart proviendrait de la marine d’élite.

Deux caravelles, quatre croiseurs et deux cuirassés pour ma flotte personnelle avec tous les éternals pose de toutes les bases et garnisons de la marine situées sur Grand Line pour m’éviter des détours inutiles et des trajets hasardeux en cas de problèmes majeurs.

Si vous n’avez pas de projets pour le Léviathan, j’aimerais qu’il me soit confié pour démultiplier ma force de frappe. »


Nouvelle pause. A aucun moment ma voix ne flancha. A aucun moment mon regard ne vacilla.

- « Étant fraichement promu, j’aimerais avoir accès à toutes les informations sensibles auxquelles je peux prétendre avec mon grade. A cela, je voudrais également ajouter à mes compétences quelques techniques du rokushiki. J’aimerais donc que vous m’assigniez n’importe quelle personne que vous jugez apte et capable de m’aider et m'aiguiller dans les deux cas. »


Je réfléchis en vitesse, pendant cinq autres secondes. Si elle n’avait pas de temps à perdre, nul besoin de parler de mon vécu sur Alabasta, ni d’entamer une discussion sur l’idéologie de la justice. Ça devait clairement pas être son trip. Bah, tant pis. J’aurai le loisir d’en parler avec l’amiral Shiro.

- « Pour ma dernière requête, j’aimerais que vous me confiez un escargophone dorée. Au cas où je tomberais sur une ile appartenant à des révolutionnaires. Ou sur un bastion de pirates importants comme Armada. Ce sera tout. »


Dernière édition par Alheïri S. Fenyang le Sam 14 Mai 2016 - 19:10, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
avatar
Kenora Makuen
PNJ
CopperHead
♦♦♦ Amiral en Chef ♦♦♦

♦ Équipage : Amirauté de la Marine

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -1000
Intégrité: 1000

Ven 6 Mai 2016 - 10:46

L'amirale fronce un sourcil en t'écoutant déblatérer tes demandes et exigences. Après que tu ais terminé, elle n'a pas bougé d'un pouce mais te fixe comme si elle lisait à l'intérieur de toi d'un regard toujours aussi farouche.

Vous voulez mon navire, rien que ça ? La réponse est sèche, comme elle. Vous pensez que je n'en ai pas l'utilité ou que je ne le mérite pas, peut-être, Vice-Amiral Fenyang ? Demande-t-elle d'une voix aussi tranchante que ses yeux qui te découperaient n'importe quoi sur place avant d'ajouter : Surtout après en avoir abandonné le commandement pendant un moment en le laissant aux mains de traitres, sans explication de surcroit, je ne crois pas avoir très envie de vous laisser vous amuser avec si c'est pour le revoir finir chez des déchets borderline.

Pour le reste, elle hausse les épaules puis hoche la tête.

Il y a des formulaires à remplir, je verrais ce que je trouve pour vous apprendre ce que vous voulez, en disant ça elle sort de l'un des tiroirs un des escargophones. Le silence tombe, on sonne à l'autre bout, et l'amirale exige après avoir eu une réponse rapide, un "allo" formel, qu'on lui amène tout un tas de truc qui l'ennuie profondément pour le vice-amiral Fenyang. Tu as l'occasion d'entendre cette "discussion" si on peut appeler ça comme ça, vu qu'il n'y a qu'elle qui parle, d'une manière formelle, et il ne suffit que d'un "noté" à peine articulé avant qu'elle ne raccroche pour qu'elle revienne vers toi : Pour les informations que vous désirez, il faudra voir ce que mes agents souhaitent partager. Et ils sont assez peu partageur à ce sujet. Comme il s'agit de "secrets" farouchement défendus. Je n'ai pas besoin de vous donner la définition d'un secret, n'est-ce pas ?

Dans ses yeux clairs, elle te fixe en attendant ta réponse, qui a tout intérêt à correspondre à ce qu'elle désire. Elle n'a besoin de rien pour se montrer effrayante parfois.

Vous visez une île en particulier, Vice-Amiral ? Demande-t-elle avec une pointe de curiosité à peine discernable à propos de l'escargophone doré.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marinhttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marin
avatar
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Ven 6 Mai 2016 - 13:01


- « Je ne l’ai pas abandonné, tout comme je ne prétends pas que vous ne le méritez pas. Toutes mes excuses pour mon insolence, amirale. »

Je joins mes mains et incline légèrement ma tête. Un geste d’excuses courant à Alabasta qui est resté dans mes habitudes.

- « J’ai été très longtemps loin de l’amirauté. Je me contenterai donc de ce que ces agents voudront bien me faire savoir. Me mettre à jour à ce niveau serait déjà un bon début dans l’exercice de mes nouvelles fonctions. »


Inutile d’ajouter que certains vice-amiraux comme Jeremiah ou mon père peuvent me tenir informé de certains faits importants. Quant à la dernière question…

- « Mes suspicions se portent sur les iles aux alentours d’Alabasta. J’ai réussi à tuer un révolutionnaire infiltré dans une caravane de bandits du désert et cette perte a engendré la réaction immédiate de Peyn Aucho, un atout de la révolution. La rapidité avec laquelle il m’a traqué m’a fait penser qu’il était posté non loin de l’île. Il m’a même avoué avoir monté toute une opération visant une partie d’Alabasta. Qui plus est, j’ai eu l’occasion d’entendre certaines rumeurs sur des mouvements révolutionnaires dans ce secteur. Bien entendu, les rumeurs sont ce qu’elles sont, mais sur cette ile, elles m’ont permises et à maintes reprises de sauver plusieurs personnes, dont l’intégralité de la famille royale. J’y accorde donc plus ou moins de crédit. »

L’air presque pensif, j’eus une pensée pour cette petite idiote d’Annabella, mais je revins bien vite à la discussion avec ma supérieure.

- « Avoir des ressources humaines et matérielles pourraient justement m’aider à enquêter plus efficacement.  »
http://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
avatar
Kenora Makuen
PNJ
CopperHead
♦♦♦ Amiral en Chef ♦♦♦

♦ Équipage : Amirauté de la Marine

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -1000
Intégrité: 1000

Ven 6 Mai 2016 - 13:12

Vous ne l'avez pas abandonné ? Rétorque-t-elle. Alors comment expliquez-vous votre absence sans un mot pour personne durant tout ce temps ou le fait que vos subordonnées qui ont en repris le commandement aient, tour à tour, désertés la marine ?

Tu pourrais presque entendre ce qu'elle sous-entend dans sa tête : Qu'avec ton départ, tout est parti à vau-l'eau, et c'est comme si elle t'en tenait pour responsable. Du reste, elle t'écoute le plus simplement du monde, avant de revenir vers toi :

Alabasta ne fait pas parti de nos territoires, Vice-Amiral. Vous êtes un natif là-bas, je crois. Ca ne nous donne pas pour autant des droits sur cette île, et une intervention pourrait être très mal venue de notre part.

Être dans l'amirauté, c'est aussi prendre conscience des limites du gouvernement. Tu fais parti de la marine, tu as un grade tout à fait enviable, mais toutes les terres ne sont pas unies sous un même drapeau, et la famille Nerfertari est bien la dernière à vouloir s'associer avec la Marine. Du moins, aux dernières nouvelles. Mais tu as capté l'attention de l'amirale à propos des révolutionnaires sur place et de ce qu'il s'y trame. Ca ne l'inquiète pas. Non, ça attise un peu plus sa curiosité et son envie d'y être aussi. Sauf qu'elle a d'autres chats à fouetter et qu'il n'est pas encore venu l'heure des distractions pour elle.

Pour ces raisons... Utiliser un escargophone doré là-bas serait parfaitement stupide, vous me comprenez ?

Mais ailleurs, sur une île de déchets, de pirates, où personne ne risque d'incident diplomatique, par contre... Elle ne sera jamais contre.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marinhttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marin
avatar
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Ven 6 Mai 2016 - 13:53

- « Je n’ai aucune excuse. Mais je tiens à clarifier le fait que j’ai eu un accident ce fameux jour. Protéger les dragons célestes est de notre devoir. J’ai cru bon le faire et j’ai payé le prix fort : Une noyade, des traumatismes et une perte de mémoire. Si des pêcheurs dans les environs ne m’avaient pas secouru in-extremis, je serai bel et bien mort à l’heure actuelle. La rééducation a duré des mois. Ma mémoire n’est m’est revenue qu’un mois avant que je fasse mon retour. J’ai eu des moments de doutes je le reconnais, mais à aucun moment je n’ai sciemment abandonné le Léviathan. Ce projet était très important pour moi. N’en doutez pas une seule seconde. »

Pour le reste, j’eus un pincement au cœur. Et pour la première fois depuis des lustres, j’eus une pensée pour Oswald et surtout pour Lilou…

- « Je n’ai rien à dire sur leur trahison. Je ne pouvais pas un seul instant imaginer que ma disparition conduirait à ces circonstances. Ma faiblesse a engendré ces faits. Croyez bien que j’en suis désolé et que je suis justement prêt à me racheter. Quitte à les traquer et à les défaire moi-même. »


Mon cœur se déchira, mais je n’avais d’autres choix que de réparer les torts que j’avais causés. Quitte à tuer tous ces gens qui ont quitté la marine.

- « Il y a méprise amirale. Je me sans doute mal exprimé. En vérité, je parlais des iles environnantes. Ce sont des cibles potentielles. Pas Alabasta. Elle n’est pas sous la coupe des révolutionnaires et je doute qu'ils puissent s'y installer vu l'efficacité de l'armée locale. L’île est d’ailleurs bien trop grande pour qu’un buster call puisse être efficace et je suis effectivement bien placé pour savoir qu’elle ne relève pas de notre juridiction. Après, je suis persuadé que la reine même avec réticence, me laisserait agir sur ses Terres si jamais il y a lieu de le faire. »

C’est pas ce que j’ai jamais fait quand j’y pense. Pis, la médaille dont la reine m’a fait honneur parlait pour moi. Ce n’était pas de la prétention gratuite.

- « Sillonner Grand Line revient aussi à tomber sur des surprises. Parfois le hasard fait bien les choses et l’escargophone doré peut toujours servir… »

Sans que je ne le sache, nous étions mentalement raccords. Ouais, bousiller des pirates, ça faisait aussi partie du contrat.
http://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
avatar
Kenora Makuen
PNJ
CopperHead
♦♦♦ Amiral en Chef ♦♦♦

♦ Équipage : Amirauté de la Marine

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -1000
Intégrité: 1000

Ven 6 Mai 2016 - 14:03

Elle ne prend même pas la peine d'essayer de cacher le mépris qu'elle éprouve sur l'instant alors qu'elle t'entend parler de cette pause que tu as été contraint de prendre. Encore moins quand tu mentionnes tes anciens coéquipiers. L'amirale fait partie de ces gens qui pourraient se relever et continuer à se battre les deux jambes couper, ou les deux bras dans le plâtre. Avec une volonté de fer, un peu comme leur caractère. C'est sans doute ce qui lui vaut sa réputation.

Ca serait un bon début, en effet, lance-t-elle en s'installant contre le dossier de sa chaise. Nettoyer vos... Erreurs passés.

Voilà qu'elle se montre "tolérante". Un mot à prendre avec des pincettes et beaucoup de guillemets en parlant d'elle. Elle est loin d'être magnanime, mais elle aime quand les choses sont claires. Comme s'il n'y avait aucune nuance de gris dans sa tête. Tout est blanc, ou noir. Ne jamais faire les choses à moitié.

Menez votre enquête autour d'Alabasta, à propos de ces révolutionnaires. Je vous ferais parvenir un denden doré si ça en vaut la peine pour vous à ce moment-là. Voyez ça comme... Un cadeau selon la réussite de votre entreprise, pour vous motiver. J'imagine que, quand on cherche, on trouve. Et on a toujours tendance à trouver quand on a très envie de chercher.

Elle marque une pause, un petit sourire satisfait, le seul que tu verras sans doute.

Autre chose, Fenyang ?
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marinhttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marin
avatar
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Ven 6 Mai 2016 - 14:26


Me faire parvenir un escargophone doré ? Le sens de l’objet se perdait s’il n’était pas avec moi au moment de l'urgence de la situation. Mais soit, je n’insisterais pas plus. On verrait bien ce que donneraient mes enquêtes une fois que je m’y pencherais sérieusement. Pour le reste, il n’y avait plus rien à dire. Me racheter de mes erreurs passées, hein ? Il a des jours comme ça où je me disais que démissionner était peut-être la meilleure chose à faire. Kenora et Kenpachi étaient tellement différents…

- « J’ai juste une dernière question si vous me le permettez : Pourquoi cette promotion récente ? »

Oui, j’étais fort. Oui, il n’y avait pas de pistons avec elle. Mais si passer de contre-amiral à vice-amiral était possible, ce fait était quand même rare. Je n’étais pas particulièrement obsédé par la question au point de chercher un symbole derrière. Juste curieux, surtout qu’elle avait clairement été assez méprisante à certains moments de la discussion. Après, elle pouvait clairement me foutre à la porte sans répondre ou me foutre une réponse violente/ironique. Vu le personnage…
http://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
avatar
Kenora Makuen
PNJ
CopperHead
♦♦♦ Amiral en Chef ♦♦♦

♦ Équipage : Amirauté de la Marine

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -1000
Intégrité: 1000

Sam 7 Mai 2016 - 18:53

L'amiral Shiro n'a cessé de me vanter vos mérites, de dire que vous aviez fait vos preuves, que vous êtes un homme juste et droit et qu'il croit en vous. Il pense qu'on a besoin d'un homme comme vous pour prendre la relève, plus tard.

Elle pousse un soupir, dubitative sûrement.

Je pense que j'ai besoin de voir d'autres preuves, pour ma part.

Et elle fronce un sourcil, attendant de voir si tu as besoin d'autre chose.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marinhttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marin
avatar
Alheïri S. Fenyang

••• Vice Amiral •••

♦ Localisation : Un peu partout.
♦ Équipage : Jaegers.

Feuille de personnage
Dorikis: 11945
Popularité: +1200
Intégrité: 1170

Sam 7 Mai 2016 - 19:21


Cet amiral n’était clairement pas mon idole pour rien. C’est lui qui aurait dû devenir amiral en chef. Bon et sage. Quel homme !

- « Ce sera tout, amirale. Merci de m’avoir accordé cette entrevue. »

Inutile de lui dire que j’attends avec impatience qu’on me refile mon matos et que j’ai envie de me barrer de la sainte capitale.

Sur cette pensée, le salut militaire s’en suivit avant que je ne prenne congé de ma supérieure.
Une tarée que j’espérais ne pas revoir avant bien longtemps.
http://www.onepiece-requiem.net/t13084-ft-de-salem
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1