AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'affrontement éternel !

avatar
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : The Dawn Swift

Feuille de personnage
Dorikis: 7633
Popularité: +809
Intégrité: 813

Dim 8 Mai 2016 - 15:27


La fin de notre escale m'avait laissé un goût amer dans la bouche. Je m'étais réveillé avec un mal de tête impossible à décrire et une hypersensibilité aux sons et à la lumière, une sorte de gueule de bois en sorte, la nausée en moins. Pour rien arranger à mon état le Salem m'avait foutu un pain après m'avoir incendié les tympans. On a passé un peu de temps à s’entraîner avant que finalement, le taxi de Salem ramène son gros cul de navire. Gros cul qu'il a fallut suivre à une lenteur désespérante. On se faisait tellement chié qu'on a même finit par carguer les voiles et sortir les avirons. Du moins, c'est ce qu'on a dit, il y avait plus une idée de renforcement en endurance et en puissance pour l'équipage.

Salem m'avait prévenu qu'une officière s'était entichée de lui mais sauterait sur Ethan dés qu'elle le verrait. Il avait raison, j'ai donc abandonné mon subordonné au bon soin de la demoiselle en question. Salem lui allait s'occuper de l'amirale en chef. J'aurai pu l’accompagner mais j'étais pas particulièrement intéressé. Ensuite, j'étais pas hyper excité d'arriver dans la capitale mondiale, berceau d'une bandes de fils à papa en bocaux qui pètent pas plus haut que leur cul. Je préférais les villes avec un style architectural plus traditionnel et de préférence sous la neige au pied d'une montagnes au sommet qui se perd dans les nuage. Cette ville possédait néanmoins, un atout majeur, elle abritait en son sein le «  Havre blanc », bar réputé pour ses alcools de hautes qualités et ses plats fortement protéinés. Mais surtout, pour être un point de rassemblement des marins d'élites de passage ou en faction. Et pas n'importes quels marins d'élites, les cadors, je doutais même d’être probablement le moins qualifié de tout le lot qui y sera présent. Une coutume y avait aussi cours : Trois jours sans nuits, Rester 72 heures entières sans dormir à boire, bouffer et déconner avec les forces en présences. Un rituel pour faire le vide total et faire une coupure nette avec le boulot pendant quelque temps.
On parlait de ce lieu et de ce rituel que ce soit au Ban ou dans d'autres QG de la marines. Il y avait même selon la légende, le major en personne qui a posé une record invaincu depuis des années, résistant 146 heures et 28 minutes au sommeil et à la boisson.

La battisse était reconnaissable de loin, un large bâtiment peinturluré de rouge, bleu et blanc avec pour seul pinceau la queue d'un renard vivant. Des affiches de criminels célèbres placardées à l'aides d'armes diverses et signées par celui qui s'était occupé de la sale trognes qui occupait l'affiche. D'une main je pousse la lourde porte d'entrée, premier test pour prouver que l'on était digne de ce lieu. Il fallait avoir une force considérable pour l'ouvrir. Un large groupe de cadors étaient rassemblés autour d'une table au centre de la pièce, l'un d'eux était même debout contant une histoire armé d'un pilon de poulet.

-Alors, le pirate m'a dit: Mes couilles sur ton front et ça fait un dindon. Alors je lui ai explosé sa race avant de lui clouer ses couilles sur le front !

J'adore l'ambiance ! Un poil gore et avec une image que je ne préfères pas me donner, mais on allait bien se marrer. Groc, le Gorille des mers, le barman, ancien catcheur et marin d'élite s'approche de moi et me serre la pogne de sa poigne d'acier. On bataille quelques secondes avant qu'il ne hoche la tête et me présente la table de son bras puissant, j'étais accepté.

-Lieutenant d'élite Yamamoto Kogaku rejoint la bagarre.
http://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
avatar
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : The Dawn Swift

Feuille de personnage
Dorikis: 7633
Popularité: +809
Intégrité: 813

Ven 20 Mai 2016 - 18:22

J'avouerai que je ne m'étais pas rendu en ce lieu sans arrières pensées. Durant les quelques jours et la courte traversée qui me séparait de mon affrontement avec Salem, j'avais pas mal ressassé ce qui s'était passé, surtout les derniers instants. Mon corps était parvenu à produire une énergie suffisante pour parer une attaque puissante. Je possède donc le haki, plus spécifiquement celui de l'armement.
Mon état après ma première utilisation de ce don m'avait quelque peu découragée de retenter l'expérience directement. J'avais réfléchis à comment l'utiliser et comment le déclencher, mais au final, ma réflexion s'était arrêtée sur demand l'avis « d'experts ». Donc me rendre la où il y a des monstres du combat... et avec un peu de chance, sans Moloch. J'avais eu la mauvaise surprise de voir son nom sur l'une des affiches... et il n'était pas la, quelle chance.

Après une série d'histoires de plus en plus exagérées et gores, comme si celui qui faisait son job le moins proprement et pouvait reconnaître chaque organes répandus sur le sol était celui qui avait la plus grosses, mes nouveaux potes ont finis par se calmer. J'ai moi même lancé quelques histoires grossièrement exagérée ou totalement inventée pour gagner au change. Après quelques heures de conversation diverses, je suis parvenus à amener la conversation sur le haki. Alors, le moustachu m'enfonça deux doigts dans les narines et un coup dans le plexus avant de me sortir :

-Quoi ? Tu connais pas le Haki Jonathan ? Savais tu que toutes ton énergie vitale passait par le souffle ?
-Quoi ?
-'Tain, je suis tombé sur un champion ?
-Quoi ?
-T'as l'étoffe des champions gamin ! Je vais t'apprendre ma technique secrète le Hamon !

Sur ce le mec prend une grande inspiration avant d'attraper une bouteille. Alors son poing se couvre d'une sorte de pellicule noire il gueule « Hamon black Overdrive ! » et il explose la bouteille d'un coup puissant manquant d'éborgner toute l'assistance. Satisfait, il agite son poing noir sous mon nez me pressant de « Tavu ? Tavu ? ». Alors, le barman me pose une main sur l'épaule avant de me souffler « Ne vous en faites pas, c'est normal, ces gars approchent les 80 heures, ils comment à halluciner... Si dans cinq heures ils sont toujours la, pourriez vous les raccompagner ? ». J’accepte d'un hochement de tête. Donc une série de mec bourré en pleine hallu vont m'expliquer le haki génial. Et pourquoi il commence à me parler de Hamon ce con ?

-Regarde, respire, pis tu fais bouger l'alcool dans ton verre et tu pourras tuer Dio !
-Dio ?
-Dio ! Celui qui a tué ton père Jonathan ! Ton frère !

Oulah... il est loin lui, c'est pas jojo dis donc.

-Ça marche comment ?

-Euh... Tu respires et t'utilises l'énergie du soleil ! Et faut être passé à une couille de la mort !
-Racontes pas de la merde à Trunk !

Naaaaah... Je veux plus qu'on m'explique.

-Tu dois avoir les boules Trunk, faut que tu sois un bon Sayan et que tu haïsses tout le monde avec l'envie de tous les défoncer ! Faut que tu te focus sur ta rage pour tous les démonter ! Et surtout, hurler plus fort que ton adversaire.

Donc, se concentrer sur une chose, avoir fait un câlin à la mort et maîtriser son souffle comme dans les arts mariaux. De nombreux maîtres en art-martiaux apparente, si je me goure pas, au ki, l'acte de contrôler sa respiration pour obtenir plus de puissance dans les coups. Il y a probablement une théorie scientifique concrète pour expliquer en quoi gonfler ses poumons peut aider à dégager plus de puissances. Mais j'en suis pas particulièrement intéressé, ça marche en général, pas besoin de savoir plus.

-Il faut que tu crois aux autres qui croient en toi et avoir l’estomac plein !
-euh...
-Raconte pas n'importe quoi Lambo... faut juste concentrer sa détermination, produire un feu juste par la volonté, le feu qui montre ta volonté !

Je tourne la tête vers le dernier.

-Ça marche comment ?
-Ta gueule, c'est magique, par contre, je peux te dire à quoi cela sert... Le haki de l'armement peut être défini comme une augmentation de la puissance de frappe et de la résistance. Donc possibilité de casser des matériaux plus durs. Ainsi que La capacité de toucher des logia. Mais aussi une capacité de créer un bouclier permettant de bloquer et de repousser certains coups Avant la maîtrise totale, la plupart des gens ne peuvent l'utiliser que deux fois pendant un combat.
-Wow... c'est super théorique.
-J'ai lu ça dans le « haki pour les nuls » de maître séga.
-Maître séga ?
-Il est plus fort que toi !
-aaaaah
-Il ne nous reste plus qu'une chose à faire pour apprendre au petit à utiliser son don !
-Non, c’est trop dangereux !
-On doit le faire !
-Mais si on croise les rayons tout explose !
-Quoi ?
-D'ailleurs qui est Dio ?
-Un vampire mec !
-Il doit pas vaincre Dio, il doit défoncer Freezer mec !
-Freequi ?
-Un alien !
-Les gars vous êtes trop loin rentrez chez vous ! Il doit affronter un pacifista qui mesure 3 galaxies !
-Alors, il ne nous reste plus qu'un dernier recours avant de rentrer ! On a dépassé les 72 heures de toutes façons !
-Vous êtes sûr que vous voulez faire ça les gars ?
-Oaui.

Après cet interlude tout a fait incompréhensible, ils se mettent à taper sur la table en rythme... non pas ça. L'hymne du Ban, non tout mais pas ça !

-Attaquons l'exercice pour apprendre le haki !

Nooooon, un remake, je veux pas ! Je veux sortir d'ici ! Déjà que la chansons de base est franchement nulle, alors une parodie faites par une bande de mec bourrés et crevés sur l'inspiration du moment, ça va être la mort. En plus ils chantent faux !

-Es tu un couillu ? On va vérifiiiiiiiiiiier


Non!En plus ils allongent les syllabes pour coller à la chansons et combler leur manque d'idée...

-On fera un vrai haki de toooooooi !

Ça veux rien dire !

-Comme le poing dans la gueule d'un piraaaate qui lui brise le nez !
En lui brisant les couilles on le vaincra !


Quel rapport ? Et pourquoi on parle de couilles depuis tout à l'heure, merde quoi.

-J'ai écrasé un équipage à dos de Bison.
-J'ai arrête une météorite.
-J'ai détruit un galion avec une glaire.
-Comme un homme sois plus violent que.... un ouragan !

La vous copiez l'originale les gars...

-Comme un homme, fais des tsunamis de tes coups de poings !

Peut mieux faire.

-Sois plus badass que Lara Fabian !

Euh...

-Comme une nuit de beuverie sur un volcan !

Ça ça claque voila, c'est ça qu'on veut ! Bon je vais chanter avec eux tient !

-Avec pouvoaaare du Haki tu va les oblitérer ! Des cranes de pirates tu vas briser !
Be haki !
Plein de fois plus violent que ta maman !
Be Haki !
Encore plus fort qu'un mohican !
Be Haki !
Bien plus puissant que tout les forbans !
Be haki !
Tu vas leur briser les dents !


Bon, ils ont changé de langue, mais c'est génial comme idée... en plus, j'ai l'impression d'entendre un vrai cœur, je suis motivé la ! Si l'on oublie qu'ils se forcent à faire des rimes en « an » avant de laisser tomber... Néanmoins, cela réveille en moi quelques souvenirs qui font frémir mon sang. Dans mon village natal, il y avait une série de rites de passages qui étaient organisés. Tout les jeunes d'une même tranche d'age du village étaient rassemblés en pleine nuit sur la place publique et ensuite, les initiés entonnaient un sorte d'hymne tribal accompagné de percussion de plus en plus rapides. Enfin, toujours accompagnés par ces cris, nous partions vivre quelques jours entre nous à l'extérieur du village. Une pratique autant pour forger le caractères des jeunes que pour les pousser à s'entraider et à produire une certaine intimités entre eux. Un peu avant que je ne me décide à me concentrer sur mon entraînement limitant au minimum mes relations avec le monde extérieur. Encore aujourd'hui je tente de combler ce manque de contact. Réparer cette connerie que tu peux avoir en tant que gosses, se créer sa propre histoire tragique pour s'isoler du groupe et se représenter comme un loup solitaire. Se convaincre que tu n'as besoins de personnes et que tu seras un fier marin sans peur et sans reproches... que des conneries. Faudrait vraiment que j’arrête de boire, ça me rend nostalgique. Un homme peut par l'alcool oublier, mais il ne peut se pardonner. Je m'ébroue pour tenter de me défaire de ces souvenirs. Mes nouveaux compagnons frappent à un rythme de plus en plus effrénés répétant le dernier couplet. Le moustachu me présente une bouteille vide.

-Be Haki !
Détruit la bouteille !
Be Haki !  
Détruit la bouteille !


Peu à peu, aidé par l'alcool qui flotte dans mes veines, je me laisse porter par le rythme. Mon corps vit au rythme des percussions et des chants et mon esprit ne se focalise plus que sur une tâche. Lentement, mon poing s'obscurcit avant de faire voler la bouteilles aux éclats. Alors je rejoins, les chants d'ovations pour ma réussites. Ces gars avaient de drôles de méthodes, mais ils savaient comment faire rentre leur comparses dans un sorte d'état second permettant d'activer le haki presque inconsciemment. On écluse encore deux trois verres avant de payer la note et de sortir de l'établissement.

-Écoute fiston, t'as du potentiel, donc entraînes toi de ton coté pour maîtriser le haki.
-Dans quelques années, tu seras capable de rejoindre un colonel sur le nouveau monde, crois moi.
-Mais pas Moloch, t'inquiètes !
-Hein ? Comment ?
-Je t'ai vu te fritter avec lui au Ban, pas trop mauvais comme combat. Il a bien obligé les gens à la boucler. Mais quand ton nom apparaît, on peut pas s’empêcher de se dire « Hé, c'est pas le gamin qui... », tu vois le genre.

On a encore causé quelques minutes sur le pas de la porte avant de se séparer. Quand j'étais rentré, l'aube venait à peine de se lever, à présent, il était fin d'après midi. Le temps était vraiment passé vite. Bon, je vais boire un litre d'eau, me foutre des doigts dans la glotte, boire un autre litre et prendre un bain. Sur le chemin du retour, je tente de remettre tant bien que mal mes idées en places. Donc le haki joue sur une maîtrise parfaite du corps et de l'esprit accompagné de détermination et de visualisation pour l'activer. Pensant cela, je fais courir quelques striures noirâtres sur ma peau avant de laisser flotter un sourire sur mes lèvres.
http://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Page 1 sur 1