AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Je suis avec vous.

Halewin Valatherna
Halewin Valatherna
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Avec l'ennemi

Feuille de personnage
Dorikis: 1060
Popularité: 10
Intégrité: -10

Sam 14 Mai 2016 - 12:23

La neige surf sur le vent et chute comme une débutante après une petite prise de vitesse. Une température assez basse comme tous les jours de l'année sur cette île. Le mot île ne lui va pas tellement comme un legging sur une obèse, on voit que c'est maladroit, qu'il y a un certain gêne dans cette situation. Dire que c'est la plus grande prison à ciel ouvert est certainement déjà plus acceptable mais politiquement incorrecte. Le soleil s'est levé depuis quelques heures et les "ouvriers" sont au boulot qui est toujours aussi bien rémunéré... Aujourd'hui comme pas mal d'autre jour il y a la venue de nouveau. Ils descendent d'un brise-glace bien encadré par les forces de l’ordre qui leur on mit de jolies bracelets aux poignets si vous voyez ce que je veux dire. Dans ce groupe de jeunes motivés pour ce travail il y en a un qui a droit à un traitement de faveur. Celui-ci sort après tout le monde avec quatre hommes autour de lui. Un boulet sur chaque jambe pour lui donner un style dans son accoutrement de pauvre avec des habits légers.

Une fois à terre on remarque que le dangereux prisonnier n'est autre qu'Halewin. Surprenant, comment ce fait-il qu'un agent du gouvernement soit traité de la sorte ? Lui n'est pas plus inquiet que ça, d'ailleurs après quelques pas dans la neige il s'arrête tandis que les matous le poussent. Il veut leur mettre une raclée mais entre ce qu'il veut et ce qu'il doit faire il y a parfois un monde. Pas de précipitation, ils ne savent pas qu'ils ont à faire à un agent du gouvernement. C'est même drôle de se faire bousculer par des petits humains sans réel poids dans ce monde.

Halewin ne peut pas se recoiffer parce que ses mains sont liées et une chaine les attaches avec les pieds tout aussi enchainés. Ses cheveux sont en pagaille et ça lui donne un style plus mystérieux, plus sauvage et ce n'est pas plus mal. Une rumeur a commencé à circuler depuis deux jours sur la venue d'un dangereux énergumène qui s'en prend sans cesse au gouvernement mondial. Le nom de cet homme, Kynacrus. Alors ne me dite pas pourquoi je vous parle d'Halewin depuis le départ, la raison est simple vous allez vite vous en rendre compte. Pour cette mission le nom que prend l'agent est Kynacrus et ce n'est pas une coïncidence. Tout est planifié pour le faire passer pour ce qu'en disent les rumeurs.

Comme tous les nouveaux le groupe a droit à un récapitulatif des règles sur l'ile avant d'être affilié à une section du bagne. Faut dire qu'ici il y a énormément de maton et la marine semblent seulement être sur l'ile en cas de réel problème pour faire le ménage. Pas de passage au dortoir pour une visite et puis quoi encore, du thé pour se réchauffer pendant qu'on y ait? Ils sont amenés sur le chantier assez rapidement et on leur a seulement donnée le numéro de l'endroit où ils iront pioncer le soir.

Pour sa première journée Halewin va devoir travailler à côté d'une des personnes les plus âgées. Un bon monsieur qui possède un peu plus de cinquante ans. Ses yeux sont plissés, ses bras sont assez gros tel un gorille et il n'a plus un cheveu sur la tête. Niveau corpulence c'est un vrai taureau, petit ainsi que trapu. Il se touche la barbichette en voyant le nouveau qu'il doit former.

<< Ravi de faire votre connaissance >>

L'agent lui temps la main sans un sourire. Il joue le jeu du prisonnier et faut qu'il soigne son comportement et son vocabulaire s'il ne souhaite pas paraitre trop étrange.

<< On est jamais ravi de se rencontrer ici. On regrette simplement d'avoir atterri sur l'ile.>>

La main que tend Kynacrus reste suspendu dans l'air en attente de la main du monsieur. Il finit par la rangée et se dit que la politesse va lui manquer dans ce monde révolutionnaire, ce monde d'hors la loi.

<< C'est toi qui vois. Mais ne vient pas pleurer lorsque je serais libre, tu regretteras de ne pas avoir fait plus ample connaissance avec moi. >>

L'homme d'un âge mur se met à rire.
<< Fais ce que je te dis de faire gamin. J'entends trop souvent des "moi je suis différent je vais fuir ce trou" que je me dis, t'es comme tous les autres. Alors fait pas de connerie ou Polyantha se fera un plaisir de te dorloter >>
<< Qui est ce type ?>>
<< Un type? Oh oh oh. C'est une femme plus froide que l'hiver. Elle est d'une violence extrême avec ceux qui ne suivent pas les règles>>
<< Intéressant. >>
<< Mm.. J'en ai croisé des types louches, mais toi. Tu dégages une sorte de sérénité et ça me plait pas trop. Gamin, écoute tes ainés et fait pas de connerie. Il y a déjà des rumeurs qui circulent sur toi et c'est pas à ton avantage. Ici les gens sont bavard j'avoue, il faut bien s’occuper.>>

Les hommes cessent leur discussion lorsqu'un maton les brusque.

<< Moins de blabla, plus de travail. >>

Il n'a pas tout à fait tort. Alors les "ouvriers" se mettent au boulot sans pause jusqu'à midi où ils ont le luxe de pouvoir manger un morceau de pain avec de l'eau en accompagnement. Pour le dessert il y a une surprise aujourd'hui, c'est Polyantha saupoudrer de neige qui avance avec comme enrobage un beau manteau blanc accompagné de quatre marines.  Elle semble délicieuse avec ses pas délicats mais d'après la réaction des Hommes du coin elle est loin d'être sucrée. Pourquoi est-elle ici? En réalité c'est très simple, un "marine" lui a fait part d'acte de rébellions dans le coin. Cela est inventé de toutes pièces mais c'est suffisant pour faire sortir la dame de son bureau. Qui est ce marine en question, c'est un sbire du cipher pol qui fait son travail de soutien.

Ce qui est bien c'est qu'Halewin n'a plus de chaine depuis qu'il a commencé à travailler. Son regard se pose sur sa cible qu'il connait bien. Il a étudié le dossier et même s'il ne l'avait pas fait il lui aurait été aisé de savoir qui elle est. Polyantha ne se doute de rien, elle a la surprise de voir qu'il n'y a aucune agitation dans le coin.

<< Gamin, où est-ce que tu vas? >>

C'est partie, l'agent se déplace entre les esclaves disons le clairement. Il sort finalement de l'ombre pour faire face à la femme. Un soldat lui ordonne de retourner s'assoir.

<< L'entends-tu? Le grondement du peuple qui ébranle le pont tel un séisme. Aujourd'hui je vais leur faire une offrande en faisant ce que tant ont rêvé de faire. >>

<< Arrêtez-moi ce clown.>>

Des matons arrivent avec leur matraque pour cogner l'énergumène sans succés. L'homme esquive les attaques tout en continuant de manger son morceau de pain. Lorsqu'il le termine son poing vient cogner la mâchoire de ceux qui le dérangent. Un coup précis qui les envoie au sol.

<< C'est donc comme ça que vous communiquez avec le peuple. C'est pourquoi moi Kynacrus en tant que futur révolutionnaire je vous répondrai avec autant de délicatesse et de savoir faire. Voici ma réponse. >>

Halewin se met à courir en direction de la dame avec comme obstacle les quatre soldats. Il bondit et continue de courir en s'appuyant sur les épaules des marines puis, lorsqu'il arrive devant la femme il donne un puissant coup de pied au niveau du visage en effectuant un salto arrière pour l'élégance.
http://www.onepiece-requiem.net/t17405-la-revolution-vaincrahttp://www.onepiece-requiem.net/t17469-fiche-technique-halewin
Halewin Valatherna
Halewin Valatherna
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Avec l'ennemi

Feuille de personnage
Dorikis: 1060
Popularité: 10
Intégrité: -10

Mer 8 Juin 2016 - 12:31

Je suis avec vous.  396px-Natalia_Poklonskaya_by_Kriss_Sison

Polyantha place ses bras en croix et arrête le coup même si la puissance de l'attaque la surprend et la fait reculée. Elle s'envole même en arrière et se retrouve au sol. La femme gémie légèrement ce qui ne présage rien de bon. Halewin est intrigué, il s'inquiète parce qu'en cas de victoire il risque d'y avoir une émeute assez rapide et non contrôlée. Ce n'est pas n'importe qui qui se trouve au sol mais l'administratrice générale des bagnes. Il en faut plus pour déstabiliser l'agent. S'il n'avait pas étudié le dossier il aurait fait l'hypothèse que la femme simule avec la simple raison que la plus gradée du coin ne doit pas être si faible que ça. Mais suite à son étude il sait qu'elle est bonne comédienne. Alors la femme prépare certainement une contre-attaque. L'astuce est de ne pas gagner ni perdre rapidement. Il faut du spectacle et sa tombe bien, faire des cabrioles c'est sa passion.

Il approche de la dame en marchant calmement.

<< Eh bien, ton niveau est assez faible. Je te conseille de rester tranquille jusqu'à ce que...>>

Pas le temps de terminer sa phrase que la femme agit comme prévu. Avec son pied elle balaie Halewin ce qui le fait tomber sur les genoux. Avec son autre elle donne un coup de talon au visage ce qui fait reculer la tête du gars qui en profite pour s'élancer en arrière et se mettre en arbre droit puis sur ses jambes.

<< Je savais que tu serais parfaitement apte à combattre. Mais peu importe ce qui te donne la force de te relevé, mon combat pour la justice, pour le peuple est certainement plus légitime que le tient.>>

Maintenant la comédienne se lève, elle place une main sur son cœur et se met dans tous ses états.

<< Si j'ai rejoint la marine c'est pour protéger le peuple. J'ai travaillé sans relâche pour obtenir mon grade, j'ai combattu sans cesse des criminelles et c'est comme ça que tu me remercies. En me crachant à la figure moi qui ne fait que mon métier. J'ai tout fait pour le peuple, quelqu'un a-t-il fait plus de sacrifice que moi ici? >>

Kynacrus lance une droite pour interrompre le discours mais l'attaque est bloqué par l'avant bras. Les deux se regardent puis se mettent à échanger des attaques. Du côté de Polyantha les mouvements sont plus académiques alors que son adversaire enchaine les acrobaties et les poses après ses coups. Le niveau semble similaire, il s'échange coup pour coup. Les quatre marines tentent d'aider leur supérieur mais ils ne sont d'aucune utilité, ils se font rapidement envoyer dans le décor. On peut dire que c'est finalement le révolutionnaire qui prend l'avantage avec ce coup de poing dans l'estomac et ce salto avant qui lui permet de donner un puissant coup de talon derrière la nuque de la femme. Au sol aplati comme une crêpes, les bras tremblant, elle se relève finalement après quelques secondes.

Le combat a assez duré, il est temps de perdre pour Kynacrus qui, faut l'avoué, ne surclasse pas tellement son adversaire. Il donne l'impression d'être meilleur à cause de son comportement et de sa sérénité. En réalité elle lui donne du mal et ceux qui connaissent le combat parmi les observateurs savent qu'il a encaissé quelques coups de nature violente. L'agent fait semblant d'avoir de plus en plus de mal à reprendre sa respiration pendant les échanges de coups. Cette fois c'est Polyantha qui a l’occasion de placer un enchainement. Elle donne un droite gauche au visage puis un puissant crochet du gauche dans les côtes. Elle continue avec des coups de poing en corps pendant que celui qui encaisse a le corps qui se plie de plus en plus sous l'impact des attaques.

Le combat s'achève avec un uppercut qui fait décollé Halewin du sol, son corps est relâché et bouge en suivant simplement le mouvement. Lorsqu'il s’écrase par terre il ne bouge plus. L'administratrice semble fierte de sa victoire, elle a cru ne pas pouvoir vaincre à plusieurs reprises mais elle a su saisir sa chance en ruant de coup son adversaire. Parmi les observateurs il y a le vieil homme qui fait un non de la tête. Les hommes qui tentent de s'en prendre aux autorités changent mais le résultat est toujours le même.
http://www.onepiece-requiem.net/t17405-la-revolution-vaincrahttp://www.onepiece-requiem.net/t17469-fiche-technique-halewin
Halewin Valatherna
Halewin Valatherna
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Avec l'ennemi

Feuille de personnage
Dorikis: 1060
Popularité: 10
Intégrité: -10

Jeu 9 Juin 2016 - 16:19

La suite ne va pas être douce comme prévu. Au milieu du bagne dans la place forte du coin on trouve un poteau où est enchainé Halewin. Du sang coule de son torse, il ne lui reste qu'un pantalon comme vêtement ainsi que son honneur. Un spectacle atroce a lieu devant de nombreux esclaves. Il est fouetté et se fait cogner par des matons et en particulier ceux qui se sont faits humiliés un peu plus tôt dans la journée. Pendant tout ce temps l'agent garde la tête haute et encaisse sans hurler, non il ne leur fera pas ce plaisir. Il est assis les jambes pliées avec le dos bien droit. Ce calme est impressionnant, en réalité il n'a pas un corps ni un regard terrifiant, mais le fait qu'il garde son calme et sa posture depuis déjà une heure permet à beaucoup de mondes de le qualifier de monstre. Les matons sont épuisés et décident de le laisser comme ça.

<< Vous tous, voyez ce que ça fait de s'en prendre à nous. Il n'a que ce qu'il mérite ! Que personne ne l'approche sinon vous subirez le même sort. >>

Essoufflée, celui qui vient de lancer ces belles paroles se retire avec ses camarades avec un petit sourire malsain en coin. Ils sont satisfait et pour le moins content d'avoir eu la chance de se venger. En réalité c'était un ordre de Polyantha de faire cela mais bon ça il ne faut pas le dire. Les traces de pas qui s'éloignent du corps dans un sale état s’effacent petit à petit avec la chute de neige. Les esclaves du coin le prennent en pitié tout en haïssant un peu plus les matons. Mais pour qui la situation est la plus compliquée, pour ce futur révolutionnaire. Chaque coup aurait pu être évité mais c'est mieux ainsi. Un vrai révolutionnaire n'a pas de traitement de faveur, Kynacrus se met dans la peau de ces individus et avoir une belle histoire à raconter avec beaucoup de témoin pour valider sa haine contre le gouvernement c'est un plus.

Il souffre, déjà que son duel a été rude, recevoir ces attaques sans pouvoir riposter, si seulement il connaissait le tekkai il aurait réduit les dommages mais non. C'est mieux ainsi, un corps remplit d’hématome c'est toujours mieux pour attirer du révolutionnaire. Son allégeance au gouvernement mondial est sans failles, il sait qu'en rejoignant le CP6 il devra vivre des moments difficiles. Il aurait pu être exécuté prématurément mais il a la chance d'être en vie. Ce n'est qu'un aperçu de la vie qu'il a choisie. Les combats contre la marine et le gouvernement mondial seront son quotidien. Qui est capable de faire cela, de combattre son système pour le bien de celui-là. Kynacrus sait qu'il a fait le bon choix, même s'il y aura des pertes du côté des bons, au final c'est la révolution qui disparaitra et le monde pourra encore plus se familiariser avec la paix.

La nuit tombe, le corps tremblotte, les trois gardes du coin son tranquillement installé dans une cabane au chaud à jouer aux cartes. La nuit va être longue, un peu trop longue.

2H

Il n'y a que quelques lanternes qui éclaire le coin ou plutôt les portes des cabanes pour avoir une bonne vision sur les entrées ou sorties des esclaves. Le corps n'est plus aussi droit qu'en journée et s'écroule, le visage s’écrase sur le sol. Est-ce que dormir maintenant peut être synonyme de mort? Il ne sait pas s'il cède au sommeil si son âme le quittera. Alors il s’efforce de rester éveillé. La neige ne tombe plus mais la température reste basse. Rester des heures dans le froid est une épreuve terrible. Les membres se gèlent, ses doigts sont crispés et il n'arrive plus vraiment à les bouger. D'ailleurs c'est tout son corps qui ne bouge plus réellement. La nature peut être plus sévère que l'homme, c'est une réalité. Seuls ses yeux peuvent encore bouger correctement. Impossible pour lui de se redresser ou de changer de position. Il voit un peu plus loin une ombre, qui est-ce?

<< eeh >>

Difficile d’émettre un simple son. Il réitère cet effort mais rien à faire, c'est impossible d'élever la voix. Même s'il n'y a pas de bruit, même si le silence est maitre, sa voix est si basse qu'on ne l'entend presque pas. L'ombre ne bouge pas parce que ce n'est qu'une ombre, il n'y a personne et qui voudrait s'aventurer dans le froid à une heure aussi tardive...

Finalement il reste éveillé en se demandant quand la mort le prendra. En se demandant si tous les entrainements qu'il a subis lui permettront de survivre. Au départ il était persuadé qu'il tiendrait le coup, mais quand les heures passent et qu'il ne se passe rien, ou plutôt que l'ombre se rapproche petit à petit telle la mort qui regard l'heure à laquelle elle doit te saisir, l'esprit s'affaiblit. Jusqu'à ce que les premiers rayons du soleil finissent par apparaitre.

Enfin, enfin la vie, enfin l'espoir. Comme si la lumière vient éclairer ses idées, il sait comment maitriser ce moment difficile, tout ça c'est de la faute de ces révolutionnaires. S'ils n'étaient pas si problématiques pour la stabilité du monde, s'ils ne combattaient pas le gouvernement Halewin ne serait pas ici à faire ça pour leur beaux yeux. Attendre que ces virus de la société lui viennent en aide lui donne envie de vomir. La patience doit être son ami, il ne perd pas des yeux sont objectives, les hautes sphères révolutionnaires.

La cabane sur sa droite s'ouvre et un maton s'approche de lui avec le sourire. Il se penche en tordant sa tête sur le côté puis se grille une clope.

<< Alors, on fait moins le fier. Honnêtement je pensais pas que tu tiendrais une nuit à cause de toi j'ai perdu mon pari. Quoi que, si tu meurs maintenant ça m'arrange.>>

L'homme regard rapidement aux alentours, il pose un genou au sol et d'une main il vient boucher le nez et la bouche d'Halewin pour le tuer. Ce dernier tente de bouger mais son corps est gelé. Il veut crier mais ses cordes vocales le lui interdissent. Le son qui émane de sa bouche couverte d'une main ne risque pas d'ameuter du monde. Il bouge comme il peut sa jambe, ses bras mais c'est comme s'ils ne lui obéissent plus réellement. Les mouvements sont très approximatifs.
http://www.onepiece-requiem.net/t17405-la-revolution-vaincrahttp://www.onepiece-requiem.net/t17469-fiche-technique-halewin
Halewin Valatherna
Halewin Valatherna
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Avec l'ennemi

Feuille de personnage
Dorikis: 1060
Popularité: 10
Intégrité: -10

Mar 14 Juin 2016 - 15:11

C'est ce qu'on appelle la réalité. Halewin le sait très bien, il en a lu des livres assez ambigus, il en a récolté des données sur les méthodes du gouvernement mondial pour maintenir l'ordre. Il sait pertinemment que les ouvrages les plus rependus n'entachent pas la réputation de cette puissance mondiale. Le plus intéressant c'est de voir ce combat du feu par le feu. En réalité il est plus simple de se battre ainsi que de combattre les ennemis avec une justice implacable, avec amour. Lorsqu'on combat notre ennemi avec les mêmes règles que lui on l'enterre. Le problème c'est que sous terre se propagent de nouveaux ennemis qui vont germer avec des racines plus puissantes que le précédent.

Alors voilà ce qui se passe en réalité, pour l'agent ça ne va pas être si difficile de jouer les révolutionnaires. La raison est simple, il n'y a pas tant de différence à combattre le gouvernement ou la révolution. Bien sur que son allégeance va au premier, mais il voit bien le cercle vicieux qui s'installe des deux côtés, c'est pourquoi il doit réaliser sa mission. Pour supprimer ce cercle vicieux il faut une victoire totale pour l'un des camps car au final, seul le vainqueur écrit l'histoire.

Revenons à la tentative d'assassinat. Dans ces contraintes pour ne pas dire la panique le cœur de Kynacrus s'accélère. Ce processus réchauffe partiellement le haut du corps ce qui permet à notre homme de donner un léger coup sur l'avant bras de son ennemi. Pas assez fort pour lui faire lâcher prise ce qui lui arrache plutôt un sourire à cette vermine.

<< Oh Coman, tu fais quoi? >>

Un autre garde sort de la cabane mais avec son angle de vu il ne voit pas réellement ce qui se passe et l'individu le sait.

<< Hein? mm. Je réveille cet enfoiré, faudrait pas qu'il profite d'une bonne nuit.>>
<< Haha, ouais ta raison. J'suis épuisé moi. >>

C'est avec trois doigts qu'Halewin réussit l'exploit d'attraper le poignet de son adversaire. Il commence à serrer de toutes ses forces et finit par faire relâcher brièvement son ennemi ce qui lui permet de reprendre son souffle.

<< Mais tu vas te réveillé oui !!>>

Cette fois il y va avec les deux mains et attrape la gorge de l'esclave. Il n'a plus de temps, il faut qu'il en finisse rapidement et cette étreinte fait ressortir légèrement les yeux de la victime qui ne peut que tapoter avec sa main le sol l'espace d'un instant.

<< Yiaaa ! Il va le tuer !! >>

S'éxclame une fillette qui a entre ouvert la porte de sa cabane se trouvant non loin de la scène. Sur ces paroles le deuxième garde s'approche du premier qui décide de se relever avec le sourire de satisfaction.

<< Je crois bien qu'il se réveillera pas. >>

Halewin est au sol, inerte.
http://www.onepiece-requiem.net/t17405-la-revolution-vaincrahttp://www.onepiece-requiem.net/t17469-fiche-technique-halewin
Halewin Valatherna
Halewin Valatherna
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Avec l'ennemi

Feuille de personnage
Dorikis: 1060
Popularité: 10
Intégrité: -10

Dim 19 Juin 2016 - 19:44

HALEWIN !

Halewin ? Mais qui est Halewin?

Tu es Kynacrus à partir de maintenant !
Alors le révolutionnaire a fait semblant de relâcher tout son corps et ne plus résister à son adversaire pour lui faire croire qu'il a rendu l'âme. Mais maintenant qu'il y a des témoins il peut ouvrir ses yeux lentement pendant Coman rigole avec son camarade jusqu'à ce qu'il finisse par le voir. Lorsque leur regard se croise le garde à l'expression du visage qui change radicalement.

<< Eh ben voilà, il se réveille le petit. Hé hé hé>>
<< Ouais, je vois bien. >>
<< Hé hé hé >>
<< C'est bon j'ai compris >>

Il sort de sa poche quelques billets et les donnes à son compère. Maintenant la journée peut se dérouler de façon plus calme que ces derniers moments. Une journée qui mérite bien moins de commentaire que ce qui s’est déjà passé. En réalité il ne se passe rien d'extraordinaire. Les esclaves vont travailler tandis que Kynacrus reste enchainer à son poteau toute la journée. Il se réchauffe un peu grâce au soleil et bouge quelque peu histoire de ressentir un peu moins le froid qui perdure.

C'est plutôt l'approche de la nuit que redoute le révolutionnaire mais avant d'avoir la chance de rester éveiller avec son amie la lune il y a dame Polyantha qui s'amène avec son superbe manteau et tout le tralala qui va avec. Avec ses manières elle joue la comédie pour exprimer sa peine, la peine qu'elle a de faire cela mais c'est pour le bien de tous. En tout cas le monologue n'est pas inutile car il y a un code dans celui-ci.

<< En temps normal je t'aurais renvoyé dans les dortoirs, mais ton cas est assez spécial. >>


En quoi est-il spécial ? Cette phrase a été murmuré dans l'oreille de Kynacrus non pas pour l'énervé mais plutôt pour lui faire comprendre qu'elle a reçu toutes les informations lié à la mission de l'agent. C'est important qu'il reste attaché et que les personnes qui le délivrent soient les révolutionnaires. Elle en profite pour lui filer un coup de pied dans l'estomac alors que celui-ci est debout adosser au poteau. Ah cette femme, toujours à se mettre en avant et on se dit que ce n’est pas pour rien qu'ostentation est un mot féminin.

Elle se retire avec les marines qui l'accompagnent comme d'habitude. Malheurs à elle, si elle savait qu'elle venait de frapper un dangereux révolutionnaire de par ses attributs d'agent... Cela ne restera sans doute pas impuni.

Le temps passe et le couvre-feu fait loi. Cette fois il restera debout pour faire face au froid. Il décide de sautiller sur place et bouger quelque peu pour se réchauffer. La nuit va être longue et il commence à neiger. Les premières heures passées ne sont pas les pires, c'est les dernières qui sont terribles. De toute façon il doit endurer et attendre, attendre que les révolutionnaires faces leurs boulots, ils doivent en être capable.

Droite, non gauche plutôt. Dans le bagne il y a de l'agitation et des ombres passent entre les cabanes qui servent de dortoirs. Il y a une explosion un peu plus loin ce qui ameute rapidement les gardes. Ceux-là sorte de la cabane proche de la place et se dirige vers le lieu de l'infraction. Un peu trop facile mais bon ça fonctionne. Deux personnes encapuchonnées s'amènent pour libérer Kynacrus qui dans un premier temps et méfiants.

<< Vu la façon dont se déroule les choses vous êtes certainement du côté des révolutionnaires.. Ou est-ce un scénario pour pouvoir m'assassiner dans un coin?>>
<< Fais-nous confiance.>>

Ils brisent les chaines avec difficulté et mettent un peu trop de temps en réalité. Heureusement qu'il y a d'autres explosions au loin pour divertir les gardes qui semblent dépassés par les évènements.

<< Go go, faut pas rester là. >>
<< Qu'un de vous prévienne le poseur de bombe, qu'il arrête. Que l'autre se cache tout proche pour me guider lorsque j'aurais capturé l'otage.>>
<< Hein ? >>
<< Je ne suis pas qu'une brute sans cervelle. Je vous fait confiance, alors faite-moi confiance en échange.>>

C'est drôlement tourné parce qu'en réalité eux sont en train de le sauver, il n'a aucun droit d’émettre de tel ordre dans cette situation. Ils insistent pour qu'il parte avec eux mais Kynacrus têtu comme jamais reste collé à son poteau.

<< Écoute, si tu veux en faire à ta tête fait le. Mais compte pas sur nous pour risquer notre vie pour une tête brulée comme toi. >>

Dommage pour le révolutionnaire qui voulait faire semblant d'être attaché pour attirer Coman et lui exploser la tronche ainsi que le prendre comme otage. Il faut qu'il admet que pour le moment il n'a aucun poids alors personne ne lui obéira peu importe la pertinence de ses paroles. Ce qu'il faut c'est du temps alors il se décide à partir accompagné des deux.
http://www.onepiece-requiem.net/t17405-la-revolution-vaincrahttp://www.onepiece-requiem.net/t17469-fiche-technique-halewin
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1