AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un sourire de lépreux se réveille sur le navire de l’ombre [PV. Shoma]

avatar
Smile


Feuille de personnage
Dorikis: 2370
Popularité: -182
Intégrité: -25

Lun 6 Juin 2016 - 20:31





À fond de cale, dans l’humidité et les cordages détremper Smile n’avais plus aucune notion du temps. Combien de temps s’était-il écoulé, une journée ? Une semaine ? Plus ?

En ouvrant les yeux, il ne vit qu’un bref découpage de son propre corps, encore brouillé et irréel comme s’il avait été drogué, il connaissait bien la sensation, mais ne savait pas pourquoi à cet instant, il ne pensait qu’à combattre la fatigue assimilée par le liquide dans ses veines. Tout se qu’il savait c’est qu’après avoir célébré avec la horde de pirates sur la lépreuse, il avait bu un verre de trop, donner par l’un des mecs jaloux de sa nouvelle promotion, il l’avait pris pour lui montrer qu’il n’avait pas peur, mais commençait amèrement à regretter son choix...  En essayant de lever une main, il faillit chavirer et tourna rapidement la tête sur le côté pour gerber un truc d’une couleur plus qu’inhabituelle sur le plancher de bois. Le tout était bien sûr accompagné d’un marteau piqueur miniature qui pourfendait son crâne en permanence, quoi de mieux pour commencer une si belle journée se dit il en fermant les yeux douloureusement…

Au bout d’une minute ou deux qui sembla durée une décennie, le bougre au sourire incertain réussit à se relever et s’installer sur ses jambes, avec un peu plus d’effort, il réussit même à parcourir une portion de la salle jusqu’à trouver une échelle, puis une trappe et enfin, après des secondes qui semblait être une éternité, encore… Il trouva le pont du navire.

À l’extérieur, les sons et les images se bousculaient dans sa tête, c’était pire ici, mais au moins l’air frais balayait son visage et le ramenait parmi les vivants, tranquillement … Ils étaient accostés à une nouvelle ile, une qu’il n’avait encore jamais vue, puis en trainant son corps sur le rebord du navire, il comprit qu’il se tramait un truc pas normal…

Derrière lui, un gros malabar se présenta, tout sourire lui aussi, car s’était encore contagieux se truc. Il toucha l’épaule du souriant et s’exclama haut et fort pour que tout le monde l’entende.

- Kiki, c’est ça le nouveau lieutenant ? Kiki, un mec qui passe plus d’une semaine dans le fond d’un navire, kiki à baver et à nécessiter tout l’aide de kiki nos précieux docteurs pour survivre ? Pouah, moi je vous le dis kiki, je serais bien meilleur que lui kiki.

Sans vraiment y porter attention, le blond encore faible venait de comprendre, l’autre n’avait pas accepté sa nomination et voilà qu’il l’avait affaibli pour prendre sa place, décidément les pirates s’étaient tous des enfoirés de première, il n’y avait pas photo. Un autre se précipitait à son chevet, enfonçant une aiguille dans sa peau, mais s’en était assez. Fou de rage, Smile saisit la main du docteur au niveau du poignet et avant qu’il ne puisse enfoncer une autre dose de cette drogue qui le rendait infirme, il le força à se déplacer. Retirant la seringue par la même occasion.

- Ouhouhou, que j’en vois … un, un seul ! … essayer de me détrôner, bande de … pirates de merde, vous êtes donc obligé de me droguer … pour en arriver à votre fin ? Ouhouhou, la Smile n’est pas … content…

À ses mots, le fautif touché à l’orgueil lui balança un énorme coup de poing en pleine poire qui résonna sur tout le navire, de quoi faire stopper tout l’équipage pour un joli spectacle. Assez fort pour assommer un éléphant ce coup de poing sonna le souriant lieutenant un bon moment… Smile lui, bien cramponner à la rambarde du pont avait bien failli perdre connaissance, un filet de sang partait de son crâne, débloquant une tonne de souvenirs perdus d’un coup. Puis, sous le regard médusé de tous, alors que son corps tremblait et pendouillait à moitié sous le coup de l’autre idiot. Il se mit à glousser. Les yeux fermés, un sourire de dément sur les lèvres. Un sourire de démon…

- Ouhouhou, Jes.. Jeska… Oswald… Oliver ! Putain… Même tout feu… tout flamme… me manque…

Malheureusement, il ne pouvait pas parler d’eux, pas ici, pas avec eux… Peut-être que le capitaine serait plus compréhensif lui… Pas aujourd’hui, pitié non pas aujourd’hui…

D’un pas lent, le blond devenu quasiment roux sous la teinte du sang dans ses cheveux se releva de tout son long, laissant entendre un craquement au passage. Il était bien mince se Smile le pirate, mais il était aussi grand que l’autre brute et d’un geste, il se mit en position d’offensive, mais ne trouva aucun sabre à sa taille… Bordel.

Un autre coup porté au foie vint l’atteindre, ses yeux tournèrent au blanc et ses genoux touchèrent le sol, puis un autre jet de ce liquide s’écoula de sa bouche. Encore un peu mieux, soulagé de voir ce poisson s’écouler de son organisme, un autre gloussement se fit entendre, un peu plus fort. Puis, un coup de pied le projeta de plein fouet contre la rambarde du navire, elle craqua sous le choc puissant qu’il venait d’encaisser.

Encore une fois, le lieutenant se releva. Bordel, tout son corps lui disait d’arrêter, on croirait un entrainement avec Jenkins. Le double face lui manquait, une larme s’échappa presque de son œil valide, car l’autre, boursoufflé sous les coups de son adversaire ne s’ouvrirait pas avant un moment.

D’un geste, il bloqua le coup de son adversaire, attirant un «Ouuuuuuuu», de la foule. Smile n’était pas faible, il n’était pas le plus fort, mais ces coups-là, s’étaient de la merde, même Luka frappait plus fort…

Puis, son poing bien en main, le blond bondit, vif comme l’éclair, il toucha la poitrine de son adversaire qui se sentit décoller, propulser jusqu’à parcourir le navire et tomber à la mer de l’autre côté. OK, le navire n’était pas bien large sur cette partie de la proue, mais rien ne résistait au Spin-Strike ! Alors quand il frappait avec la paume de sa main, toute la force de perforation se transformait en propulsion, élémentaire mon cher Watson ! Si cette technique pouvait percer la pierre, imaginer la force sur une structure molle et osseuse comme celle de sa victime.

- Ouhouhou, je ne suis pas … Encore … Mort… Où est Shoma ?

Dit-il tout sourire en retrouvant ses sens. Comme c’était bon de sentir qu’on ne le prenait plus pour une loque.
http://www.onepiece-requiem.net/t7133-smiley-smile-pour-vous-faire-sourirehttp://www.onepiece-requiem.net/t7889-la-fiche-de-smile
Page 1 sur 1