AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Du fer dans le sang. [FB 1626 ~ PV red]

avatar
Rei Yanagiba

♦ Localisation : Armada.

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: -525
Intégrité: -424

Mar 21 Juin 2016 - 21:18

"C'est quand même compact."
"C'est donc une cible moins belle."
"Mh..."

Il hausse un sourcil, je sais exactement à quoi il pense et il n'a pas tort, mais cela ne veut pas dire que je ne peux pas m'offusquer par pure mauvaise foi de créateur.

"Titan ce n'est pas la même finalité ! Il n'est pas stupide, il comprendra que parfois... Ce n'est pas la taille qui compte."

Cette discussion qui peut vaguement donner l'impression de ne pas être fermée à un seul contexte et pourtant, elle est très sérieuse. Mais pour la comprendre, revenons un peu en arrière : de ce que j'ai compris, l'idée de base était de faire de grands et puissants cuirassés certainement pour égaler ceux de la marine. Le problème qui est vite survenu et qui n'est pas contournable... Pas sans y perdre un temps et des ressources précieuses, c'est que les cales et donc la logistique qui va avec n'est pas assez étendue. On peut toujours pousser les meubles, mais il y a toujours un moment où ça touche les murs comme le diraient certains. C'est une vieille problématique qui ne date pas d'hier et que j'ai au moins tout autant rencontrée dans la marine, bien que moins ou le domaine civil. Dans ce cas-là, il y a deux grandes solutions, même s'il y en a certainement plein d'autres possibles. Soit tu adaptes ton plan de travail au projet, sinon c'est celui-ci qui doit convenir à l'espace dont on dispose.

Nous en avons discuté entre nous, ingénieurs divers de l'atelier et... Je l'ai laissé s'entretenir avec Bout De Bois, apparemment je ne suis pas prête... Un truc du genre. Et puis à la base c'est son projet pas le mien, je ne suis qu'un élément rattaché en cour de route. Enfin, un élément qui l'aide beaucoup plus que je ne l'ose l'avouer, j'imagine que mettre deux Yanagiba dans la même pièce à des effets des plus particuliers. Par exemple une augmentation de 32% du volume sonore et de 90% de murs tapissés de plans divers dans son atelier... Non notre atelier au moins temporairement. Alors que l'on discutait de la problématique tous les deux, on a fini par lancer une idée en l'air et un plan en entraînant un autre. Plutôt que de faire un énième projet "compensator" et je mis connais quand on repense à la forteresse flottante Titan et le canon déicide Vulcain dont même le nom est presque vulgaire... Non, l'idée est au contraire de prendre tout ce qui fonctionne de mieux, tout ce qu'il y a de plus moderne dans l'ingénierie navale et le condenser dans une machine de mort élégante et raffinée.

Ainsi, le projet Dreadnought est né... Et pour la petite anecdote, l'idée est inspirée par un vague incident impliquant de l'alcool, des petits biscuits, une boite à outil étalé au sol et une blague vaseuse sur la tribu des longs bras... Aucune petite fille n'a été blessée dans cette scène, pas physiquement... En tout cas Sarah et Hannah se portent à merveille ou font bien semblant que c'est le cas.

Bref ! Le meilleur de ce que fait la marine, la crème de la crème de la technologie pirate... Tout ce qu'il y a de mieux le tout condensé dans un bijou à l'écrin d'acier. Le seul petit détail et défaut est que du coup, au final cela risque bien d'être le prix d'un cuirassé dans un navire d'un format bien plus modeste, mais il faut ce qu'il faut.

Tout y passe avec pour chaque idée des heures de réflexions, de calculs, de théories fumeuse, parfois d'engueulade et finalement de plans, toujours des plans ! L'industrie du papier elle ne risque pas de faire faillite en tout cas. Moteur à vapeur dernière génération, hélices aux formes novatrices, blindage complet en acier riveté, des canons doubles de toute beauté et à efficacité meurtrière. Il ne manque qu'une machine à café... C'est la seule chose qui pourrait rendre cette faucheuse des océans plus nerveuse.

Une fois le projet prêt au prototypage et une maquette fonctionnelle et inutilement détaillée de plusieurs mètres de long réalisés, même les canon sont des pistolets chargés... Car dans la famille on ne fait pas que réinventer le papier peint, le tout est placé sur des présentoirs. On se croirait presque plus dans une vitrine d'une industrie spécialisée dans la guerre qu'un atelier. Se croise dans la même pièce tout ce qui concerne ce concept, au fond celui de Vulcain & Titan et il y a même une paire d'exemplaires de canons à répétition respectivement de petit et gros calibre pour servir d'accueil... Malheureusement, il n'y a qu'une petite centaine de munitions chacun pour les tester si l'envie en venait au chef d'Armada et j’aimerai tellement qu'il en teste au moins un...

"Tout est prêt."
"Il ne manque plus que le principal intéressé."

Aucun détail n'est laissé au hasard, la luminosité, un appareil à base de den-den projetant en toile de fond de la musique de bon goût à notre avis et on le partage. Il y a même une légère fragrance de poudre, de fumée, de cigare et d'huile pour faire tout de suite remonter les meilleurs ou les pires souvenirs possibles liés aux combats. Par contre pour bien faire, mes deux petites sont rentrées à la maison avec un bisou en récompense de leurs efforts, cela aurait légèrement en décalage avec le thème abordé. En fait, pour un armurier ça serait un piège idéal, sauf que Red n'a pas forcément la même conception de la vie que nous, mais il doit avoir l'esprit très ouvert sinon il ne serait pas arrivé aussi loin. Enfin espérons le.
http://www.onepiece-requiem.net/t2480-presentation-de-rei-l-armurierehttp://www.onepiece-requiem.net/t2578-fiche-de-rei-yanagiba
avatar
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13333
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Jeu 23 Juin 2016 - 20:08


-Sa fille ?
-Ouaip boss, Rei Yanagiba, sa fille. Commandante dans la marine.
-Carrément ?
-Enfin Ex. Mais une belle carrière d’armurière. Elle était sous les ordres d'un type qui s'appelle Fenyang.
-Fenyang ? Pére ou fils ?
-Aucune idée. Il commandait un bateau expérimental, le Léviathan.
-Fenyang fils alors. C'est mieux. Qu'est ce qu'elle fout la ?
-Comme nous. Apparemment le voyage inaugural du Léviathan s'est mal passé. Y'a la moitié des officiers supérieurs qui est passé révo. Et du coup les suivants sont un peu passés à la question en arrivant à Marijoa.
-Et miss Yanagiba a donné les mauvaises réponses ?
-On dirait. C'est ce que disent les journaux en tout cas.
-Mouais.
-Tu penses que c'est une taupe.
-Je pense que c'est possible.
-Mais tu penses que tout le monde est une taupe...
-Tu sais ce qu'on disait au Cipher Pol, ce n'est parce qu'on est paranoiaque qu'ils ne sont pas tous contre nous...
-Ouais mais la, c'est vraiment ses parents quand même.
-C'est vrai que ça joue pour elle. Mais ils pourraient justement agiter une grâce pour la faire danser.
-Sauf qu'ils allaient vraiment finir en porteurs de colliers explosifs à Shabondy avant que tu leur tires les couilles des ronces.
-C'est sur que je vois mal le vieux Yanagiba oublier ça et retourner signer chez le GM.
-Même pas en rêve ouais...
-Et a coté de ça, si elle est vraiment la pour les rejoindre...
-On carrément a tout ce qu'il faut pour utiliser une spécialiste en armes débauchée de la marine...
-Ouais. Allons voir ça.


[...]


Le vieil armurier a bien fait les choses niveau ravalement de décor de l'atelier, je me sens comme à la maison. J’espère que c'est pour m'annoncer que le chantier des cuirassés que je veux est prêt à être lancé.

En tout cas les présentoirs sont plein de babioles qui me plaisent.

-C'est quoi cet engin de mort ? Un gros flingue multitube ? ça marche vraiment ?
-C'est une invention de ma fille. Je suppose que vous avez appris son arrivée ?
-Ne pas louper les marines qui débarquent ici, c'est un peu une question de survie pour moi...
-Rei. Je te présente le Capitaine Red.
-Salut Rei.

http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
avatar
Rei Yanagiba

♦ Localisation : Armada.

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: -525
Intégrité: -424

Ven 24 Juin 2016 - 0:49

Red, c'était un peu une légende vivante, c'est encore le cas d'ailleurs. Plus que ça, j'ai longtemps appris à le considérer comme un bon gros croque-mitaine, un être surpuissant qui mange les vilains petits marins qui ont désobéi. Mais dans un sens ça tombe bien, je n'en fais plus partie, je ne sers plus la mouette, mais ça n'empêche pas une certaine appréhension de m'envahir. C'est au point que je reste rivet devant lui comme une plaque d'acier de nos futurs bébés, sans trembler, mais presque et le regard pointé au sol, n'arrivant pas à oser le regarder dans les yeux. Peur ? Anxiété ? Certainement et plein d'autres choses, du coup mon père me met une tape sur l'épaule et au bruit que ça fait cela ressemble plus à une gifle qui ne vise pas la joue. Bien que l'épaule soit artificielle, la pression sur la chaire tirée lors de ce geste est suffisante pour me tirer de ma torpeur. La thérapie du choc fonctionne toujours jusqu'à un certain degré.

Je recommence à bouger donc, mais comme le ferait n'importe quel taulard, à aucun moment je ne me permets de créer sciemment un contact visuel direct avec lui. Donc, Tempête de fer, oui... Est-ce que ça fonctionne ? Quelle question ! Depuis quand un armurier Yanagiba livrer un modèle inutilisable ? Il frappe indirectement mon ego de spécialité, juste assez pour me remuer.

"Une démonstration vaudra un long discours. Si vous souhaitez des détails, il suffit de demander monsieur."

Je prends le gros modelé, simplement car, c'est le plus proche. Un peu plus loin il y a une poignée de mannequins en bois la spécialement pour tester les engins et une fois armée, un torrent de feu se libère sur ceux-ci.

"Je pense améliorer le concept, il me semble encore manquer d'efficacité dans sa gestion des munitions."

Il faut dire que des mois de trou ça fait une sacrée perte de temps en amélioration de concept. D'un autre côté, je ne suis pas sûr que les différents morceaux de bois au sol sont du même avis, mais c'est une question de point de vue n'est-ce pas ? Je lui laisse tester ou non, poser des questions ou n’en avoir rien à faire si ce n'est que ça fonctionne. Je ne dois pas le voir comme l'un des plus puissant et dangereux pirates existants, pas seulement. C'est un client, et en tant que tel il aura ce qu'il est en droit de demander : des explications claires et concises et de l'efficacité. Le temps, c'est de l'argent.

"J'imagine que vous êtes plus intéressé par un autre sujet."

Je lance un regard à mon père, on a plus le choix n'est pas ? Il est temps que le spectacle commence, une scène qui annonce de futurs morts sous une symphonie de canons tonnants comme le tonnerre.

"C'est par ici Red."

Je lui indique le présentoir, encore recouvert d'un drap et qui, comme dans un concept on ne peut plus classique l'exige,tombera en tirant une corde... On ne se refait pas totalement, il faut bien ménager sa mise en scène.

"Il est impossible de produire des cuirassés avec les infrastructures actuelles. C'est pour cela qu'on a développé une alternative."
"Les dreadnoughts."

Le voile tombe, laissant place au modèle réduit... Qui ne l'est que comparativement à un véritable navire. Une représentation qui pourrait presque être un vrai réduit à cette taille par l'effet d'un fruit du démon ou toute autre chose du même acabit. Il fait plusieurs mètres de long et la scène permet de l'observer de tous les angles possibles. C'est le travail de toute l'équipe, avec la triple vérification, spécialité de Boréa, qui assure parfois des retards, mais surtout une qualité qu'on ne trouve pas ailleurs dans certains cas. Mon père lui cite une à une toutes les caractéristiques techniques importantes de l'engin, la raison de son armement bitube de même calibre, la propulsion particulière empruntée aux meilleurs sous-marins de la marine. Un exposé pas aussi copieux que cela peut paraitre, dit en terme clair, compréhensible par un non-initié sans le prendre pour un imbécile bien entendu.

Une fois tout cela dit, on attend que le couperet tombe. Est-ce qu'il va apprécier se concentrer de pures innovations, volant sans la moindre gêne tout ce que j'ai pu apprendre de la marine et y appliquant ce que les pirates et les civiles font aussi de mieux, malgré son prix qui a été annoncé sans chercher à se dérober ? Si ce n'est pas le cas, il risque de ne pas aimer le temps et les moyens perdus dans ce projet, mais nous garderons tout de même la tête haute. La balle est dans son camp et s'il est un minimum observateur et en ancien agent du Cypher Pol il l'est, il remarquera qu'une partie de l'atelier du fond est encore à découvrir, à moins qu'il n'y ait plus rien à voir...
http://www.onepiece-requiem.net/t2480-presentation-de-rei-l-armurierehttp://www.onepiece-requiem.net/t2578-fiche-de-rei-yanagiba
avatar
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13333
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Sam 25 Juin 2016 - 1:16



Je regarde la grêle de plomb transformer en écumoire la bande de mannequins qui nous fait face. J'adore.

-Je vois... Il y a juste assez de tubes pour que le premier a tirer soit de nouveau chargé au moment ou il revient en position de tir. Une salve continue, de quoi rivaliser avec un bataillon entier... ça ne chauffe pas ? Combien de temps ça peut tirer ?

En une seule démonstration, la môme Yanagiba vient de me faire oublier tous mes doutes à son sujet. Il me faut ce flingue. Et il m'en faut un paquet d'exemplaires...

"C'est par ici Red."

Le drap tombe. Et je m'aperçois que depuis le début j'ai vachement sous estimé l'ingéniosité et la maîtrise technique de la famille Yanagiba. Les roues a vapeur c'était balaise. Mais je dois reconnaître que finalement le vieil armurier avait raison. La spécialité de la famille, c'est l'armement.

Et dire qu'on allait les réduire en esclavage.

-Un cuirassé de poche ? J'aime beaucoup... Oh oui, j'aime beaucoup...

Il n'y a pas de sabords ? Plus de canons de flanc ?

-Les dernières études faites par la marine tendent à prouver que sur les cuirassés équipés de tourelles, l'armement de flanc est finalement rarement utilisé. Il demande un positionnement du navire dont n'ont pas besoin les tourelles du pont. Et son calibre inférieur lui donne une portée moindre. La plupart des combats sont joués avant qu'on en ait besoin. Alors on les a supprimés sur notre modéle. ça a le double avantage d'améliorer la solidité structurelle du navire, et de n'avoir a stocker qu'un seul type de projectile.
-Hm.
-En contrepartie nous avons augmenté le nombre de tourelles. Il y en a sept, dont trois axiales. Ce qui signifie des bordées de dix boulets sur une cible unique. En comparaison, les cuirassés de la marine n'en alignent que neuf.  
-Impressionnant. Les hélices la, c'est mieux que les roues à aubes ?
-Nettement. C'est plus complexe a fondre et a entretenir. Mais ça assure une bien meilleure propulsion, et contrairement aux roues a aubes, ce n'est que très rarement impacté en situation de combat.
-Logique, pourquoi la marine ne s'est pas encore jeté la dessus ?
-L'habitude. La nécessité d'un passage en cale sèche pour les révisions fait peur aux trésoriers de la marine. Du coup il n'y a que la sous marine qui les utilise. La marine a préféré plancher sur un prototype de roue a aube centrée dans l'axe du navire, a la fois pour la protéger et pour récupérer les canons de coque que les roues font perdre. Une bonne idée, mais moins que les hélices.
-On mise sur quelle vitesse ?
-En théorie, il devrait pouvoir rattraper n'importe quel navire de guerre.
-Un choix très judicieux alors. La coque, c'est quoi ?
-Tout en acier ou presque. Nous n'utiliserons le bois que pour les structures intérieures. Mais la ceinture blindée qui entourera la ligne de flottaison le rendra virtuellement invulnérable à tout ce qui ne sera pas un tir d'une tourelle de cuirassé.
-Merveilleux. L'équipage ?
-Réduit. Nous avons conçu un navire de taille moyenne, qui devrait être plus rapide et aussi puissant qu'un cuirassé de la marine. Des contraintes qui rendent impossible d'y caser l'équipage pléthorique qu'affectionne le gouvernement. Cent cinquante hommes pour le faire fonctionner, peut être deux cent a bord.
-C'est aussi bien. J'ai besoin de navires de guerre, pas de transport de troupes.
-Alors notre maquette vous convient ?
-Je crois bien que je suis amoureux. En combien de temps pouvez vous produire ses engins de morts ?

Tiens ? A quel moment est ce que Rei s'est imposé dans la conversation comme la plus a même de répondre a mes questions ? Je me demande combien des idées de ce navire proviennent d''elle plutôt que de son père.

Et la marine l'a laissée filer. Quel gâchis...

L'armurier répond mais je n'écoute pas. Parce qu'a coté de lui Rei est encore tendue. Non, pas tendue, impatiente plutot ? Comme si elle attendait encore une question que j'aurais oublié. Un truc que j'aurais oublié...

Pourtant j'ai bien le bateau que j'ai demandé...

Hum...

Et la bas, c'est quoi ?

http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
avatar
Rei Yanagiba

♦ Localisation : Armada.

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: -525
Intégrité: -424

Sam 25 Juin 2016 - 13:16

La surchauffe hein ? Il me pose une colle ce qui prouve que ce n'est pas le dernier des imbéciles. En même temps, avec l'empire qu'il a construit autour de lui, il a prouvé plus d'une fois ses compétences. Bon autant être honnête, mentir ce n'est pas une bonne chose quand on veut prouver qu'on est utile à son futur employeur.

"Je n'ai jamais eu assez de munitions pour atteindre le point de surchauffe. Le fait qu'il y a plusieurs tubes laisse le temps à ceux-ci de refroidir."

Le fait de sentir un si vif intérêt me fait oublier pendant un instant qu'il pourrait certainement me tuer en moins de trois secondes montres à gousset en main... Juste assez pour me permettre une remarque un peu plus personnelle.

"Maintenant que je n'ai plus à faire la garde d'enfant pour leurs monstres d'acier géants ou à passer mon temps en prison, je vais pouvoir régler le problème de la manivelle."

Forcement, entre mon temps dans les machineries du Léviathan, à assurer son commandement sur la fin puis la prison, je n'ai pas eu de temps pour réellement tester les mille et une théories que j'ai imaginées pendant ces mois perdus. Peut-être un mécanisme moins complexe, un principe de ressort ou alors utiliser la force créée par une balle qui sort pour faire charger la suivante. Enfin, pleins de théorie délirante, mais je suis certaine d'avoir maintenant le temps de les mettre en pratique pour le bonheur de mon imagination et de l'armurerie de Red. C'est tellement... Différend de travailleur pour ce genre de personne. Certes, cela ne m'empêchera pas de vouloir faire u travail impeccable, règle de la famille oblige. Mais j'ai l'impression de voir mes heures de dur labeur appréciées et quand même, ça change des choses. Est-ce ça la liberté à laquelle aspire les pirates ? Celui de ne pas être contraint par des quotas et a une productivité maximum ? Allez savoir.

Mon père présente la pièce principale dans cet atelier, le clou du spectacle ? Allez savoir, mais en tout cas le plus demandé par Red. Je laisse mon père le présenter, simplement car, je ne suis pas trop à l'aise pour parler aussi longtemps avec une légende vivante. J'imagine que ça viendra avec le temps, mais tout de suite je vais m'en tenir aux remarques ponctuelles. Enfin, ça, c'est ce que je pensais... Pendant ce temps, on évalue le temps que ça va mettre, sans un mot et via des petits mouvements discrets on se met finalement d'accord.

"Deux mois par dreadnought."

C'est l'estimation la plus probable, sans devoir trop serrer la vis aux ouvriers et tout en permettant de s'assurer de pouvoir assurer un label de qualité pour chacun d'eux. Car, il est évident qu'un seul ne sera pas suffisant de toute manière vu la taille des forces d'Armada... Enfin c'est ce que j'ai cru comprendre en tout cas. Mais il n'écoute plus mon père, à ce moment-là, j'ai vu qu'il a remarqué ce qu'il y avait au fond. Est-ce que toute cette tension, tout ce changement m'ont affectée au point de ne plus savoir me tenir aussi droite et froide que je le devrais ? Certainement, mais c'est aussi la faute de mon ancien équipage, autant de proximité et de familiarité même, ça finis en quelques années par vous atteindre. Ainsi, je suis plus ou moins discrètement excité, pourquoi ? Parce qu'il s'intéresse a tort ou a raison au fond de l'atelier. Je m'habitue peut-être trop vite à cette situation, est-ce que c'est normal ou naturel je ne saurais le dire...

En tout cas, à une question aussi simple, je ne peux produire qu'une réponse qui l'est autant.

"Une fantaisie partant d'une base presque opposée : unique et monstrueux. Si vous voulez vous donner la peine ?"

Bon par contre, je n'arrive pas à le tutoyer comme mon père, il ne faut pas pousser le bouchon non plus. J'attends qui s'approche et libère une autre maquette, il y a même des modèles réduits de navire plus classique et un dreadnought pour donner une idée de l'échelle stupidement monumentale de ce géant des océans à devenir... Enfin peut-être.

"Je vous présente l'arme de dissuasion massive, la forteresse flottante Titan et du canon déicide Vulcain."

L'histoire a vu passer les uns derrière les autres les projets les plus fous, certains navires géants étaient là comme des légendes, des îles flottant plus ou moins littéralement faisant le prestige des uns et créant une terreur aux autres. Je lui laisse le temps de regarder cela, de jeter un œil sur les plans et certainement de s'interroger sur ma santé mentale. Quand d'un côté on lui présente des cuirassés de poche par manque de place pour ensuite présenter ça... La grosse différente, c'est que les dreadnoughts sont prévus pour être produits en série, une pièce unique elle demande des infrastructures qui ne lui survivront pas une fois qu'il sera fini de toute manière.

"Le nom pompeux et l'impression presque forcée de puissance, c'est fait exprès je vous rassure."

Et c'est ainsi que dans un monologue digne des pires méchants, des esprits les plus malades ou des scientifiques les plus fous, je lui présente le tout. Son nom d'arme de dissuasion massive n'est pas volé, pour la simple et bonne raison que c'est sa vocation première. Je lui donne une estimation de la force de frappe monstrueuse de Vulcain, le canon géant, mais aussi de tout ce qui sera en place dans l'unique but de créer cette ambiance si particulière véhiculé par cette terrifiante machine. Sans oublier ses défauts, comme l'obligation de mettre en place ce pachyderme pour faire feu, mais que quand ça sera le cas les dégâts seront juste extraordinaires. Est-ce que je suis encore saine d'esprit, allez savoir, mais je présente tout cela avec tout le sérieux que ce projet montueux nécessite pour le rendre crédible. À la fin de celui-ci, je reprends ma respiration je n'avais pas autant parlé d'une traite depuis... Mes discussions avec Lilou, je pense. Maintenant, je me demande ce qu'il va en penser. Pas sûr que ce soit son style, mais cela ne coûte rien de lui présenter non ?
http://www.onepiece-requiem.net/t2480-presentation-de-rei-l-armurierehttp://www.onepiece-requiem.net/t2578-fiche-de-rei-yanagiba
avatar
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13333
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Mer 29 Juin 2016 - 9:25



-Déicide hein ? C'est beau. C'est Noël...

Je jette un œil a Yanagiba père qui regarde tout ça avec un mélange d'embarras et de fierté discrète. Difficile de lui demander si sa fille est un génie tombée du ciel ou une dangereuse tarée. D'autant que ce genre de limite n'a jamais un tracé bien net.

Faisant le tour du machin j'essaye d'évaluer la taille réelle du truc en mettant dessus des valeurs que je peux appréhender. Quel poids ferait ce truc, quel taille ferait les obus qu'il jette. Est ce que cet engin est vraiment réalisable ?

Aucune idée...

-On pourrait vraiment construire ce truc ?

Difficile de dire a qui s'adresse cette question. La construire sur Armada n'est pas envisageable au vu de la réponse sur mes cuirassés. Mais ailleurs, dans un coin disposant d’infrastructure plus imposantes. Il va falloir que je parle a Yanagiba senior de sa fille...

-Mettons qu'on puisse. A quel altitude pourrait tirer le canon ?  

Parce qu'avec un nom comme le sien. Je ne vois guère qu'une seule cible qui mériterait de se prendre un boulet.

http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
avatar
Rei Yanagiba

♦ Localisation : Armada.

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: -525
Intégrité: -424

Mer 29 Juin 2016 - 10:22

Je ne sais pas si c'est Noël, mais oui c'est beau. En même temps est-ce que je suis impartial ? Certainement pas, mais s'il le pense alors ! À moins que ce ne soit un sarcasme ? Bof, qui suis-je pour vouloir lire son comportement ? Puis il pose la question à un million de berry en un sens : est-ce que cela peut réellement être construit ? La réponse est... Bah oui ça fonctionne, oui c'est réalisable, mais non, je ne saurais pas dire où exactement. Bizarrement le pèlerinage dans les différents chantiers de construction ne fait pas partie des stages que j'ai reçus et je n'ai pas beaucoup d'information sur le sujet.

"La vraie question ce n'est pas si c'est possible, mais c'est où ?"

Je laisserai à mon père le soin de répondre, moi personnellement je n'ai pas réellement d'idée. D'ailleurs, il y réfléchit clairement au vu de la pose qu'il a, les bras croisés et un doigt jouant avec sa barbe... Le genre de posture qu'il ne se permet qu'en famille où face à des personnes de confiance, au hasard celui qui l'a sauvé de la cage et des expériences. En attendant, il pose une autre question et je suis certain qu'il pense à la même chose que moi. En même temps le titre de déicide en dit long sur ce que cela pourrait faire, qui est assez haut si on exclut leur égo dégénéré pour mériter de prendre une claque à coup d'obus géant ? C'est avec un petit sourire naissant qui montre... Peut-être ma folie, peut-être le fait d'apprécier cet homme sinon.

"Asses pour frapper Marie-joie et surtout les Dragons Célestes avec un angle optimal. Si on exclut les îles célestes, Vulcain peut frapper n'importe où et encore, ça mériterait des calculs pour celles-ci. Mais il y a d'autres armes plus adaptées pour ce genre de cibles"

Je ne pense pas qu'attaquer Stymphale et ses consœurs soit à l'ordre du jour et comme je l'ai précisé, il y a mieux pour frapper à ce genre de hauteur. Depuis que j'ai vu le principe des torpilles, je suis persuadé qu'on peut adapter le principe à une arme terrestre, un obus auto propulsée... Un canon sans recul, j'ai déjà commencé des croquis même si je n'ai pas encore de prototype, cela ne saurait tarder. C'est à ce moment-là que mon père sort de sa méditation et en mettant bout à bout tout ce qu'il sait et les rumeurs dont il a eu vent.

"Bliss pourrait être une bonne piste, peut-être Thriller Back ou le triangle... Sinon, si cette rumeur au sujet du Bahamut est vraie, je suis certain que leurs chantiers sont libres. Ça serait dommage de se priver d'aussi bonnes bases."
"Ils vont vraiment nous laisser faire ?"
"Soit ils sont ouverts à la discussion, soit on prend le droit. On est des pirates Rei."

En même temps, si l'objectif final est de pilonner les nobles mondiaux, est-ce qu'ils accepteraient en sachant qu'il y aurait forcement des dégâts collatéraux ? Enfin, ce n'est pas à moi que revient le fin mot dans tous les cas.
http://www.onepiece-requiem.net/t2480-presentation-de-rei-l-armurierehttp://www.onepiece-requiem.net/t2578-fiche-de-rei-yanagiba
avatar
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13333
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Jeu 7 Juil 2016 - 8:26


Je crois que c'est le début d'une grande et belle histoire d'amour avec la famille Yanagiba père et fille.

-On va y réfléchir... En attendant, tout ce qui concerne cet engin doit rester entre nous. Je vois trop de façons possible de saboter ce genre d'engin avant même qu'il quitte la cale sèche. Alors on planque tout et aucune info a son sujet ne sort de la famille. Pour le reste...

Je reviens sur la maquette du dradnought, magnifique machine de mort, s'il tient ses promesses, pour la premiére fois depuis un bail les pirates pourront faire jeu égaux avec les cuirassés de la marine. égaux ou mieux...

-Yamamoto? Bout de bois va s'occuper de préparer le chantier et les gars pour un premier test à la bonne échelle. Vois avec Johanna pour le pognon dont t'as besoin tu sais comment ça marche, n'hésite pas a rappeler régulièrement a quel point je tiens énormément à ce projet...

Rei...

Je crois qu'on est bien parti pour s'entendre. J'aimerais disposer d'une dizaine de ces, tempêtes de fer, en tout cas pour commencer. Armada va devoir se doter sous peu d'un systéme de défense viable et je me demande ce que donnerait un abordage face à un de ses engins. Ton prix sera le mien, pour ce modèle ou d'autres.

Pour le reste, l'adaptation au climat local n'est pas forcément évident au début pour un ex officier. Surtout un ex officier avec enfants à charge. Mais tu vas vite t’apercevoir qu'il y a pas mal d'autres ex marines dans le coin. Et si quelque chose ou quelqu'un te pose probléme, viens me voir.


Je ne doute pas que les gars de Boréa ne soient un cocon tout a fait protecteur dés qu'on saura qu'elle en fait partie. Depuis l'épisode des roues et la création de la guilde des armuriers, il n'y a pas grand monde ici qui irait chercher des noises à un Yanagiba. Et je ne pense pas non plus que Rei soit du genre a se laisser marcher sur les pieds par qui que ce soit. Pas avec ce que je sais du voyage du Léviathan. Mais on ne sait jamais.

Est ce que je l'invite a venir parler du bon vieux temps dans la marine ? Pas sur qu'on en ait les mêmes souvenirs. Plus tard peut être...

-Bienvenue sur Armada. Pirate.

http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1