AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-30%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 30% sur les chaussures Nike Air VaporMax 2019
133 € 190 €
Voir le deal

La grande classe, espion en herbe.

Dara D. Kol
Dara D. Kol

♦ Localisation : En mer, Grand Line
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 1970
Popularité: - 60
Intégrité: - 35

Mer 22 Juin 2016 - 20:22


Vogue
Le Fric c'est chic





HRP: Suite de Captive et Finitions

Le navire jeta l'ancre à quelques cinquantaines de mètres du navire restaurant. La barque quitta tout aussi rapidement le bateau pour voguer vers le Baratie. Elle était conduite à vive allure grâce aux mouvements précis de Sillas et Kuppo qui n'avaient de cesse ramé en direction du bel édifice flottant.
Dara récupéra le livre qu'elle avait acheté il y a seulement quelques heures et parcourut le sommaire pour y trouver une note sur le Baratie.

"Chapitre 43: Le Baratie, par Arnaud Nîme, fidèle du vrai et unique roi des pirates, Monkey D. Luffy.

-Le Baratie a été attaqué par les pirates de Don Krieg après que Sanji - Cuistot et charmeur du Roi des Pirates - ait donné un peu de nourriture à Gin le Démon. Gin réagit en disant aux membres du Baratie, que tout l'équipage était entrain de mourir de faim. Après que Zeff ait donné un peu de nourriture à Don Krieg, que les cuisiniers de Baratie n'avaient pas fait, Don Krieg a tenté de saisir le Baratie, en disant que ce serait le déguisement parfait pour attaquer des villes et autres navires. Les cuisiniers ont commencé à se préparer pour se battre contre les Loups de la mer, le surnom donné à l'armada, et l'arsenal d'armes de Don Krieg. Plus tard, après une longue et difficile bataille entre Don Krieg et Monkey D. Luffy, le Baratie est défendu avec succès. C'est aussi ici qu'eut lieu la première rencontre encore les deux légendaires sabreurs. Mihawk Oeil de Faucon, Grand Corsaire, et Ronoronoa Zoro à l'époque sabreur débutant et premier membre d'équipage de Luffy."


Dara referma le livre et le déposa dans un épais cabas présent dans l'embarcation. Personne ne pipa mots durant toute la traversée. Une fois à bonne distance, la barque accosta tranquillement, aider par quelques gardes et cuisinier passant par là. Dara s'était vêtue d'une robe de soirée resplendissante.

C’est toute une allure qui se créée autour de cette grâce et finesse, les deux pieds équipés d'une paire d'escarpin noir mettant en avant le pourtour des jambes dorées de la jeune femme. Le bas de sa robe, raffinée et cousue main, laisse entrevoir ses deux cuisses puis un large ruban noir tombe devant ses genoux pour orner le tout. Ses hanches arborent une ceinture d’un tissu travaillé et satiné, encerclé de métaux précieux et scintillants, eux même sertis de pierres toutes aussi précieuses les unes que les autres, un travail d’orfèvre remontant parfaitement le tissu du bas de la robe pour laisser entrevoir une chute de reins des plus agréables à regarder. La robe, elle, vient se séparer en deux morceaux au niveau du fessier pour se tresser uniquement dans le dos laissant tout l’abdomen de la jeune femme à l’air libre, le nombril était serti d'un magnifique diadème. puis les deux morceaux de tissus viennent sangler ses bras pour réaliser deux ganses dans le dos du pirate.
Son ventre aussi plat qu’une vallée. La poitrine de la jeune femme était cintrée par une unique bande de tissus satiné mais laisse le creux de ses seins au grand jour pour envoûter un peu plus, l’aspect charmeur de la Dame était bien assez traître. Ses mains étaient munies d’ongles aussi aiguisées que des serres, et chacun de ses doigts se voyait doter d’une manucure raffinée et impeccable.

Sa nuque est garnis de quelques cheveux retombant et lisse, accueillant en son sein un sautoir délicat et argenté, un bijou semblant bien moins précieux que sa tenue d’apparat actuelle. Ses lèvres fines forment quant à elle un sourire des plus glacial, aspect d’autant plus renforcé par les atouts cosmétiques utilisés, un rouge à lèvre pâle délimité par un trait violacé. Lorsque l’on regarde son visage on ne peut pas échapper à sa beauté naturelle.

Kuppo et Sillas, eux, avaient revêtu le smoking de rigueur - acheté rapidement sur Koneashima -, ainsi camouflée, la troupe s'avança jusqu'à l'entrée principale et le trio s'annonça auprès d'un des serveurs afin d'être guidé sur Soeur Ako, la gigantesque salle panoramique.

Le serveur les fit s'installer à une table au plus près de la gigantesque baie vitrée, les clients auraient pu croire être des bêtes enfermées que les poissons avaient tout loisir de pouvoir épier - Sans pouvoir autant frapper sur les vitres - Des cartes furent aussitôt disposer avec le plus grand soin devant eux, Dara s'empara d'une d’entre elles pour pouvoir cacher son regard du commun des mortels. Elle devait absolument repérer l'homme qui était le chef du trafic d'armes et par extension, un tyran cruel. Il fallait le mettre hors d'états de nuire, mais plusieurs problèmes se présentèrent à eux.

Premièrement, il fallait le mettre hors d'état de nuire de manière subtil, le contact direct provoquerait un tôlée général au sein du bâtiment et cuisiniers et clients voudrais mettre une bonne raclée au perturbateur, puis venait ensuite le problème de l'identifica... Oh, un problème de régler il était en fait très reconnaissable... Comme Wax l'avait dit. Maintenant action.




http://www.onepiece-requiem.net/t17645-dara-d-kolhttp://www.onepiece-requiem.net/t17704-dara-d-kol
Dara D. Kol
Dara D. Kol

♦ Localisation : En mer, Grand Line
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 1970
Popularité: - 60
Intégrité: - 35

Mar 28 Juin 2016 - 11:35


Femme Fatale
Dara D. Kol



C'était son énième croisement de jambe. Et ce dernier avait parfaitement capté l'attention du chef des trafiquants. Il n'avait pas pu s'empêcher de dévorer du regard les longues cuisses arrondies de Dara. Son regard était descendu plus bas, sur le mollet nu et luisant qui venait être interrompu par une magnifique boucle argentée des escarpins de la belle. Aucun doute possible, cette fois, Dara avait tapé dans l’œil du trafiquant, il fallait dire qu'elle était toujours et en toutes circonstances d'une beauté remarquable.
Elle avait beau être couverte de boue, de sang, avec des vêtements déchirés, elle gardait ce charme impérieux et arrogant qui était sien. Rajouter à cela les lumières d'ambiance du restaurant et une tenue chic avec une mise en beauté sublime et Dara devient une puissante arme de séduction massive.

Sillas et Kuppo, eux, savaient pertinemment qu'ils ne serviraient à rien dans l’exécution du plan de Dara. Du moins dans la première partie, et si elle venait à échouer, la situation serait rapidement intenable de par la présence des gardes du corps et de celle des cuisiniers qui n'hésitent pas à s'improviser videur. Dara avait tout planifier avec ses comparses alors qu'ils étaient encore en train de commander afin de n'éveiller aucun soupçon. Ils avaient pris la peine de commander ce que bon leur semblaient, pour la simple et bonne raison qu'ils ne paieraient pas pour cette fois, ils n'auraient en fait même pas le temps de finir leur plat. Dara ne craignait pas vraiment les cuisiniers du Baratie ni les gardes du corps, ce qui lui faisait d'avantage soucis, c'était le patron et les mouvements de foule qu'elle savait furieux tous les deux.

Sillas et Kuppo avait choisit la même entrée que Dara, une terrine de poisson maison avec un pain aux figues, des mets délicats préparés avec le plus grand soin dans ce restaurant si réputé. Dara, elle, se contenta de laisser son séduisant regard de glace sur le chef des trafiquants, attisant sa flamme et sa plus vive attention, ce dernier ne pouvait plus résister à l’irrépressible idée d'observer une fois de plus les jambes presque totalement découvertes de la belle. Il faut dire que, d'habitude, aucune femme ne daigner le regarder, il était facilement reconnaissable comme l'avait dit Wax.

Il ne devait pas mesurer plus que le mètre quarante, une calvitie naissante dominer son crâne et la tenue vestimentaire du petit homme était dés plus inattendue pour ce genre de restaurant. Il était vêtu d'une épaisse cape blanche, des épaulettes dorées et ni plus ni moins en dessous qu'un costume de Clown. D'épaisses et difformes chaussures rouges, une chemise multicolore, un pantalon cent fois trop large et un maquillage coulant des plus hideux. Aucun doute, il s'agit bien là de celui que l'on surnomme le Clown. Il n'était donc pas étonnant qu'au vu de son physique peu flatteur, que le moindre regard féminin l'égaille.

Dara avait pris soin de finir sa terrine, combattre le ventre vide était un réel supplice pour la belle, et il valait mieux se préparer au combat en cas d'échecs. La belle se leva et d'une démarche assurée, elle fit claquer ses talons sur le sol vitré pour rejoindre la table du Clown, elle s’assied tranquillement tandis que l'homme fit signe à ses hommes de ne pas intervenir. Une fois confortablement installée, elle croisa de nouveaux les jambes avant que le Clown ne lui serve lui-même un verre de vin.

"- En quoi puis-je aider la plus belle femme de la salle ?"


Dara esquissa un large sourire charmeur - On ne peut plus faux - et agita sa longue chevelure brune avant de répondre au Clown tout en observant le gigantesque aquarium.

"- Et bien, vous connaissez le dicton non ? Qui se ressemble s'assemble ! Et apparemment, je suis face au plus bel homme de la salle, non ? Je suis Danyka Zu Heltzer, duchesse. Et vous êtes ?"

Le Clown huma son verre de vin rouge et reposa délicatement la coupe devant lui, donnant un regard furtif vers ses gardes du corps.

"- Je suis le Clown. Je suis dans les affaires, un peu d'immobilier, d'armement en tout genre. Mais je suis honoré d'être aux côtés d'une Duchesse. Veuillez pardonner mes familiarités."

Dara hocha la tête, haussant légèrement un sourcil, son visage avait toujours refléter l'arrogance et un certain dédain, c'était sûrement une partie du secret de son charme légendaire.

"- Il est rare de voir un homme agir avec déférence vis à vis de mon statut. C'est appréciable de rencontrer une personne qui sait parfaitement appliquer le protocole. Vous dites être un homme d'affaire du secteur donc. C'est plutôt intéressant, car je cherche moi même à faire fructifier mes affaires. Peut-être pourront nous discuter d'un éventuel partenariat ? J'ai une chambre ici même."

Le Clown devient pivoine, il ne pouvait contenir ses regards sur les jambes et la poitrine sulfureuse de la tumultueuse brune. Il faut dire qu'il était rarement confronter à ce genre de situation et encore moins à pouvoir en profiter directement.

"-Je.. Bah oui... Je... Une bonne idée que voilà que d'aller dans votre chambre pour... vous... enfin te... Vous... Parlez !"

Tout homme possède une faille. Et celle du Clown était purement physique et Dara avait pu la déceler rapidement, elle esquissa un nouveau sourire et en se levant, le Clown vient aussitôt lui tendre respectueusement sa main pour pouvoir l'accompagner avec classe et standing à sa chambre. Alors que le plan se déroulait à la perfection, Dara savait maintenant qu'une fois qu'il serait dans sa chambre, elle pourrait faire ce qu'elle voudrait de lui et l'attacher pour le livrer à la Marine, le village serait enfin en paix. Mais depuis le début de son aventure, aucun plan n'avaient fonctionné comme il se devait. Il en serait de même pour celui-ci, lorsque Wax, capitaine des Rebuts entra dans la salle avec un sourire sadique accrochée à ses lèvres.



http://www.onepiece-requiem.net/t17645-dara-d-kolhttp://www.onepiece-requiem.net/t17704-dara-d-kol
Dara D. Kol
Dara D. Kol

♦ Localisation : En mer, Grand Line
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 1970
Popularité: - 60
Intégrité: - 35

Mar 28 Juin 2016 - 13:39


Rebondissement
Dara D. Kol



Le Baratie allé sûrement ce souvenir longtemps de sa première rencontre avec Dara D. Kol. Il faut dire qu'à l'heure où je raconte son histoire, le souvenir demeure encore impérissable.

Wax était donc dressé droit comme un i avec un sourire effroyable qui ne semblait pas vouloir de décrocher de son visage balafré. Il était vêtu d'un étrange smoking multi-colore qui n'était rien d'autre qu'un viol oculaire.

Dara s'arrêta net, faisait crisser un talon sur le sol du restaurant, elle avait ainsi provoqué une multitude de regards. Épié de la tête aux pieds, elle se retourna pour sentir le doux son du chien d'armement d'un pistolet à silex. Il fallait être parfaitement inconscient pour tirer dans une telle salle, aussi Dara ne fit pas plus l'arrogante que ça. Le Clown et ses hommes étaient déjà au courant de son plan depuis belle lurette ce qui expliquer la faciliter omniprésente dans les locaux.

"-Alors ma belle ? Tu comptes te faire exploser sans même faire un bisou à Wax ?! "-Alors ma belle ? Bouhouhouh, Wax il veut parler à condition que Dara ne l'approche plus. Et toi t'as été assez conne pour le faire ! Et puis faut que tu me livres à des bons Marines qui se laissent graisser la pâte ! Le bon Capitaine a bien fait son taff lui, mais ses sbires geôliers eux... Aïe, si corruptibles ! Et résultat, libre comme le vent, soit disant évadée et le Patron prévenu à temps de tes saloperies ! C'est con hein ?! Mais cette fois, tu crèves !"

Cet imbécile n'avait ni parlé ni crier, mais tout simplement beugler à tort et à travers, provoquant des arrêts brutaux dans le service de la part des serveurs, mais surtout des cuisiniers. Alors que la situation avait atteint son paroxysme, Sillas et Kuppo surgir à l'improviste pour désarmer un des gorilles puis le second garde. Mais le Clown et Wax étaient toujours en place, et devant cette ouverture, Wax esquissa un large sourire.

"- Je dois quand même te remercier Dara ! Les Pirates des Rebuts peuvent maintenant aspirer à la gloire. Le chef est dans défenses et il est affaibli par ses erreurs. C'est à moi que revient la place de chef ! Uniquement à moi !"


Dara resta impassible devant la scène, elle ne savait plus où donner de la tête, tout était partit si vite. Elle alluma une cigarette tout en regardant la folie gagner les lieux. Les clients avaient réalisé des paris, les uns n'étant pas d'accord avec les autres, ce fut un véritable enchaînement de désaccords et de violence qui surgit provoquant une bagarre générale. Sillas et Kuppo étaient au sol avec les gardes du corps tandis que Wax et le Clown s'affrontaient violemment, même les serveurs tentaient le tout pour le tout en séparant les clients. La belle se contenta de tirer sur sa cigarette et d'attendre que les problèmes se règlent d'eux même, après tout à quoi bon se salir les mains où prendre le risque de se casser un ongle ?

"- TOI ! C'est ta faute tout ça ! On as tout vu ! Hors de notre restaurant !"

C’était Eric et Ramzy, plus connu sous le nom des Knife Bros, fidèles adorateurs de leur navire et défenseur qui plus est. Il comptait tout deux se dresser contre Dara, il lui fallait une fois de plus agire vite avant que l'alerte ne soit donner et que les autres cuisiniers ne se regroupent, si cela devait arriver, Dara et les autres n'auraient aucune chance.



http://www.onepiece-requiem.net/t17645-dara-d-kolhttp://www.onepiece-requiem.net/t17704-dara-d-kol
Dara D. Kol
Dara D. Kol

♦ Localisation : En mer, Grand Line
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 1970
Popularité: - 60
Intégrité: - 35

Mar 28 Juin 2016 - 22:17


Cauchemars en cuisine.
Dara D. Kol



Eric avait lancé une kyrielle de couteaux de cuisine en tous genre, même le couteau à bout rond et celui pour les huîtres ! Ramsy, lui, s’évertuait à se jeter sur la belle pour l'immobiliser en vain.
Dans une série d'esquive en tous genre, Dara avait troquer son protocole et sa pudeur contre sa survie. Elle laissait allégrement dévoiler ses bas et ses jambes aux cours de quelques acrobaties et esquives pour pouvoir tenter de prendre le dessus sur l'adversité. Par chance, les deux cuisiniers étaient plutôt fougueux, mais pas pour autant réfléchis. C'est ainsi que Dara s'amusa à faire courir Ramsy devant son comparse Eric, les deux cuisiniers étaient ainsi l’un à côté de l'autre. Elle les avait regroupés pour mieux les combattre et le combat s'annonçait déjà dantesque.

Chacun des cuistots s'étaient munis d'un couteau qu'ils tentèrent tant bien que mal de laisser s'abattre sur Dara qui n'avait de cesse de les contrer. Des frappes précises dans les avant-bras, des coups de pieds retournés, des feintes et des sauts appliqués. Si les hommes de Dara avaient pu les voir, ses anciens Marines auraient bien compris qu'elle avait gagné en assurance et en puissance. Elle était en accord avec un idéal, elle voulait incarner une idée et être une icône et pour ça, il lui fallait la puissance. La puissance n'était pas un but, mais un moyen de devenir un symbole, elle était une Paria et avait défier les lois et les règles pour servir sa propre justice et vérité. Ce n'était pas deux cuisiniers de pacotille et quelques malheureux pirates véreux qui pourraient l'empêcher d'aider les villageois.

La divine beauté était devenue la personnification de la guerre et de la bataille, à la fois magnifique et scintillante comme le lot d'armures et d'armes astiquées, elle était aussi toute la colère et la fureur. Elle évoquait un peu plus à chaque coup à une déesse de guerre. Il était donc temps d'en finir avec ces deux rigolos, elle plaça donc un coup parfaitement synchronisé sur les mains portant les couteaux, abaissant ainsi leurs têtes l'une à côté de l'autre, presque sans équilibre, elle leur asséna un coup parfaitement exécuté entre les deux crânes avant de frapper de part en part laissant les deux cuisiner au sol.

Plus loin dans la salle, le chaos était omniprésent. La bagarre entre clients avait gagné les étages et les autres salles, c'était un festival de coups et d'arts martiaux sous mer ! Sillas et Kuppo étaient quant à eux enfin débarrasser des gardes du corps qu'ils avaient pu mettre hors d'état de nuire.
La robe fendue de Dara s'était plus amplement déchirée encore, offrant une vue imprenable sur une partie des sous-vêtements du paria qui ne semblait nullement gêner, une bretelle de sa robe avait aussi rompu sous la violence de la bataille.

Il n'était plus question de reculer et le regard de la Réprouvée n'avait de cesse que de chercher le Clown, qui gisait à même le sol dans une mare de sang. Wax était passer par là. Lui et son envie de conquête avaient décider d'ôter la vie du Clown pour récupérer les rênes, mais Wax avait déjà bel et bien quitter la salle d'eau. Par malheur, Soeur Ako n'était en mode de plongée lorsque Wax s'était enfuit, mais bel et bien en surface et relier par un ponton au navire principal. Wax pouvait être n'importe où et pouvait déjà penser à s'enfuir du Baratie pour organiser une offensive plus imposante contre Dara et les villageois. Il n'y avait pas d'autre solution que de retourner le navire et de lui mettre la main dessus. Le petit groupe d'insurgés prit donc la poudre d'escampette pour se retrouver rapidement en surface et plus précisément sur le ponton. Il relierait Ako au bateau principal, mais là aussi, c'était une horde de clients mécontents qui n'avait de cesse que de se quereller. Les bières, les plats, les vins, volaient de part en part, provoquant bleus et contusions sur les uns et les autres. Non sans mal, ils parvinrent à rejoindre le navire et la salle principale et aperçurent Wax agitant un sac de berrys, il tentait le tout pour le tout en voulant s'acheter les services d'un éventuel passeur.

"- Wax ! C'est ici que tout s'arrête maintenant ! Tu ne peux plus t'échapper, personne ne va m'empêcher de te botter le cul encore une fois !"


Wax se retourna en entendant Dara hurler, il semblait déboussolé dans ce tumulte et cette masse humaine sans cesse en mouvement, alors qu'il cherche une énième chance de sortir, Dara s'élance vers lui, poussant plusieurs clients violemment. Alors qu'elle était presque à portée de Wax, Dara se retrouva au sol, totalement sonner par un projectile inconnu, elle était recouverte d'une fine poussière blanche et comprit tardivement à qui elle avait à faire !

C'était René "Pat’Blanche" Duveuil... Le second du Baratie et sa simple présence avait calmer la totalité des agités dans la salle, certains bruits et chuchotements laisser sous entendre que le patron était sur Ako.

"- Bien, maintenant que tout le monde retournes à son assiette et profite du spectacle !"

Il savait que Dara était en partie responsable de la pagaille causée sur les navires et qu'elle devait payer le prix. Ce serait un combat acharné et peu équitable, le cuisinier était sûrement plus fort qu'elle. Pendant ce temps, Wax avait libre champ.

"-Sillas, Kuppo. Occuper vous d'attraper Wax. Moi je vais échanger ma recette de "pains" avec Monsieur."

L'air était chargé d’électricité et le combat était désormais inévitable, personne ne pouvait enfariner Dara de la sorte !




http://www.onepiece-requiem.net/t17645-dara-d-kolhttp://www.onepiece-requiem.net/t17704-dara-d-kol
Dara D. Kol
Dara D. Kol

♦ Localisation : En mer, Grand Line
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 1970
Popularité: - 60
Intégrité: - 35

Mer 29 Juin 2016 - 10:08


500 grammes de Farine
Dara D. Kol



Sillas et Kuppo était arriver à quitter les lieux rapidement grâce à l'aide de Dara qui s'était offerte en sacrifice. Tous les clients présents dans la salle principale du Baratie avait formé un cercle autour des deux combattants, et certains s'étaient même improvisés book-maker - ce qui avait déclenché de violentes réactions - Dara était remontée comme une montre sortant droit de la révision. Elle avait des principes et l'humiliation n'en faisait pas partie. Elle avait été stopper net par cette honte, recevoir de la farine en pleine figure. Elle avait pris le temps d'ôter le plus de farine possible avant de fermer les yeux et de serrer ses poings.

"- Puis-je avoir le nom de l'impudent qui à oser m'enfariner ?"


Le cuisinier du Baratie était fulminant de rage, il était le responsable des annexes, et Dara était l'investigatrice du désordre sur soeur Ako, il était plus que déterminé à mettre une belle raclée à la beauté fatale.

"- Des vauriens dans ton genre, on en croise souvent par ici. Entre ceux qui veulent voler la recette, ceux qui viennent conclure des affaires frauduleuses ! Tu crois être la première ? Oh non ! Et tu ne seras sûrement pas la dernière d'ailleurs mais crois moi tu vas ramasser ! T'as mis à rude épreuve mon poste de responsable des annexes et cette fois j'en ai vraiment marre de la piraterie et des bandits de bas étages ! Je suis René "Pat’Blanche" Duveuil Second chef cuistot et responsable des annexes du Baratie ! Et je vais te mettre une bonne raclée !"


Et le cuistot ne mâchait pas ses mots, il avait aussitôt fouillé dans les poches de son tablier et tournoyer créant ainsi un large écran de farine rendant le ring brumeux, Dara n'avait aucune idée où pouvait être le cuisinier qui semblait s'être volatilisé dans la masse brumeuse. Un coup-de-poing vient alors percuter de plein fouet le ventre de la belle, la laissant cloué au sol. Le nuage devenait toujours plus opaque et la respiration elle-même devenait difficile, il fallait absolument que la Réprouvée tente un coup d'éclat pour se sortir de cette désastreuse situation.

Alors que la Pirate tentait de se relever péniblement, un nouveau et puissant coup abbatiat sur elle en plein visage, elle avait pu sentir le cuir de la chaussure qui l'avait fait voler plus loin dans l'entrée de la cuisine. Au sol et vidée de ses forces par un tel coup, elle rampa péniblement dans la cuisine tout en tentant d'observer ce qui l'entourait, quelques cuisiniers apeurés prirent la tangente, des ingrédients, des produits frais, rien de bien combattif. Et au loin, le son des bottes de René était régulier et oppressant, il voulait en finir avec Dara et la livrer au bateau de la Marine le plus proche pour sûr. Elle était une force de conviction et elle ne pouvait pas se permettre de finir sa carrière à peine commencer vaincue par de la farine et un cuisinier un peu bougon ! C'est alors que son regard se posa sur la plonge et qu'une idée lui vient en tête. Elle continua de ramper alors qu'elle pouvait presque sentir la présence de son agresseur. Dara se releva avec un large sourire et saisit le pommeau de la plonge avant d'activer un puissant jet d'eau qu'elle orienta sur le cuisinier. Il prit l'eau de plein fouet et eut du mal à s'écarter du jet avant de comprendre qu'il était complétement trempé.

Dara mit aussitôt de côté sa douleur pour pouvoir réaliser un parfait enchainement, elle avait saisi un paquet de farine qu'elle lança en l'air avant d'y placer un parfait coup de pied retourné qui le propulsa droit en plein visage du cuisinier. Le papier du paquet s’effrita, laissant le contenu se répandre sur son ennemi. L'eau et la farine firent de lui une gigantesque sculpture de pâte fraiche, aveuglé et étourdit par la stratégie, Dara profita pour placer une série de combos dévastateur. Les côtes, le cou, les mains, les jambes. Aucune partie n'était épargnées et rapidement, l'homme farine se retrouva au sol, complétement groggy. Profitant de cette maigre victoire, Dara décida de s'en aller sans discours éloquent pour tenter de rejoindre les insurgés. Dans la salle principale, une nouvelle bagarre générale éclata pour la même et futile raison que sur Ako, la malhonnêteté des book-makers.

Dara parvient tant bien que mal à sortir de la salle, son regard s'arrêta aussitôt sur le mât où elle avait pût par chance, apercevoir Sillas et Kuppo en plein combat contre Wax qui était largement dominant. Elle savait qu'il fallait faire vite désormais, René et le chef des chefs du Baratie serait bientôt à leurs trousses et Dara et les autres ne pourraient pas vaincre sur plusieurs front, d'autant plus que la réputation du Jazzman est des plus farouches.  



http://www.onepiece-requiem.net/t17645-dara-d-kolhttp://www.onepiece-requiem.net/t17704-dara-d-kol
Dara D. Kol
Dara D. Kol

♦ Localisation : En mer, Grand Line
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 1970
Popularité: - 60
Intégrité: - 35

Mer 29 Juin 2016 - 23:04


Duel au sommet
Dara D. Kol







Le navire restaurant avait des allures de champ de bataille épique. Du mobilier détruit, des corps à même le sol résultant de la bagarre générale. La nuit dévorante avait pour seule lumière les quelques rayons de lunaire qui tentaient tant bien que mal de franchir le mur de nuages qui étaient annonciateurs de pluie et d'orage. Dara était en piteux état, aussi bien vestimentairement que physiquement, des limites avaient été atteintes par l'ardeur du combat et par les âpres défis des dernières semaines et elle n'était pas encore sur Grand Line ni même à portée d'un éventuel fruit du démon ou d'une compétence qui pourrait l'aider.

Sillas et Kuppo tentaient toujours tant bien que mal de se battre contre Wax qui avait pris une zone aérienne, là où son savoir-faire ferait la différence sur la force brute, seule la technique et le bon sens l'emporterait ici. Regroupé sur une petite plateforme de vigie, le petit groupe mener bataille tandis que Dara entama son ascension, il fallait faire vite maintenant. Récupérer Wax et partir du Baratie avant que les troupes en amont ne s'organisent pour leur propre capture.

Aidé de cordage et de mât bien placé, Wax parvenait à asséner de puissants coups et la plupart du temps bien placé mettant à rudes épreuves les villageois oppressés. Ils étaient si loin de chez eux et si fatigué par le périple et les épreuves endurés, combien de temps pourraient-ils encore tenir ? Quelques secondes ou quelques minutes, puis Wax prendrait le premier cordage pour se retrouver en bas sans risques et se fondrait dans la foule et tout serait perdu. Le village serait de nouveau sous la coupe d'un tyran et des exécutions et les sévices reprendraient. Dara ne pouvait pas laisser passer une chose pareille, elle se devait de redoubler d'efforts pour parvenir plus vite au sommet de la plateforme et combattre Wax. Mais ses forces l’abandonnaient peu à peu, elle était épuisée et ses bras ne parvenaient plus à la porter contre le bastingage.

Wax donna un coup vicieux et mit ainsi au sol et inconscient Kuppo qui gisait à même la plateforme, Sillas était le seul en lice désormais et n'avait de cesse que de jeter des regards vers le bas de la plateforme pour espérer voir Dara arriver. Et elle arriva, difficilement, elle se tracta sur le rebord de la plateforme, faisant passer une cuisse puis une autre pour se hisser du mieux qu'elle pouvait. Un large sourire sordide se grippa aux lèvres de Wax et ce dernier se mit à applaudir.

"- Je suis en admiration devant tant de volonté et de force d'esprit ! Ce qu'on dit sur les "D" est donc vrai ? Mais que crois-tu faire ici Dara ? M'arrêter une nouvelle fois ? Mais tu connais ma définition de la folie ? Oh merde ! Putain t'es tombé dans les méandres de la folie ! Regarde-toi ! Une pouf en satin avec une paire de talons, on dirait une ... Ah non, je vais te faire pleurer si je dis ça. Tu sais ce que c'est la différence entre toi et moi Dara ? C'est que moi, je suis le mal ! Et toi, tu penses être un héros, moi, je sais ce que je suis, toi, tu ne fais que te chercher, encore et encore ! La folie !"

Dara se dressa et serra les poings, la pluie arriva enfin, fouettant son visage et alourdissant peu à peu sa robe, la belle Réprouvée se contenta de regarder Wax dans les yeux tandis que Sillas était au chevet de son ami au sol.

"- Je ne suis pas un héro, je ne l'ai jamais été, et je ne le serais jamais. Maintenant... À nous deux."

Le choc des pirates avait enfin lieu. Wax et Dara avaient émit une série de coups basiques pour jauger leur puissance, et à vue d'oeil Wax dominer largement. Il avait dans ses yeux la colère et la haine, une envie folle et irrépréhensible de détruire Dara et ce qu'elle représentait. Elle était devenue pour tout un village un symbole, une icône de révolte et d'espoir qui viendrait balayer les projets d'un audacieux Cartel. Qui sait, si elle n'avait pas réalisé sa petite intervention, le Cartel aurait peut-être pu devenir un terrible conglomérat des Blues. Mais la réflexion était impossible devant la violence des coups et de la pluie. Dara encaissa un terrible punch en pleine tempe, la faisait tituber puis la mettant au sol. Azimuté et perdue dans un flot intarissable de questions, elle se releva avec peine pour administrer en pleine bouche, un coup de pied retourné dont elle garde le secret. Wax se mit alors à cracher du sang avant de reculer au bord de la plateforme, il manqua presque tomber. Il prit le temps d'ôter sa veste de costume et de retrousser les manches de sa chemise blanche trempée.

"- C'est ce soir que tout s'arrête pour toi Dara ! Ici et maintenant, tu n'as plus aucune issue et je te domines ! Attends sagement à genoux et tout sera plus simple pour toi désormais !"

Qu'avait voulut-il dire sur le "D" présent dans le nom de Dara ? Y avait-il une signification particulière ? Pourquoi penser à ça maintenant alors que la situation était tout bonnement critique et intenable ? Wax avait le dessus et le dernier coup avait demander un effort surhumain à Dara. Toute frêle, elle se releva pour partir en direction de Wax qui avait déjà enchainer Sillas et Kuppo, et il se contenta de jeter d'un simple coup de pied Kuppo par dessus la plateforme. La chute semblait interminable et la flamme et la joie s'étaient aussitôt éteint dans les yeux de Dara, Sillas était en train de hurler à la mort, son cri résonnait comme une litanie tandis que la belle tendait la main en vain vers Kuppo. Tout semblait si long et si court à la fois, lorsque le bruit du choc au sol se fit entendre, le temps se figea et Dara détourna son regard vers Wax.

"- Wouhouuu Strike !"

Elle avait échouée encore une fois, elle voulait détruire le monde tant ses injustices la rendait folle. Comment avait-elle pu servir autant de temps les idéaux des autres et pas les siens ? Elle aurait eût assez de force aujourd'hui pour vaincre Wax et empêcher encore un meurtre atroce. Une goutte perla le long de sa joue, elle n'était ni capable de se protéger ni même d'aider les autres. Ses précédents états d'âmes sur la vie et la mort de ses ennemis ne servaient à rien. Il existe certaine personne qui ne comprennent que la violence et la mort, Wax était de ceux-ci. Attristée et profondément émue, les nerfs devaient parler pour elle.

"-La première fois que tu tues un homme, tu arrives à un carrefour - tu apprends quelque chose sur toi-même. Tu n'apprends pas de quoi tu es capable, si tu es une mauvaise personne, ou quoique ce soit de ces conneries. Tu apprends si tu peux dormir la nuit suivante, ou si tu ne peux pas. Si tu es hanté, ou si tu ne l'es pas. J'avais dix-neuf ans la première fois que j'ai tué un homme. Et je dors comme un bébé toutes les nuits depuis... Et tu sais quoi Wax ? Après ta mort, je dormirais encore mieux. Tout homme a le droit de changer, une chance de pardon. Je t'ai laisser la tienne, mais je n'aurais pas du. Tu vas mourir ce soir, et ce sera si atroce que tous les Blues entendront parler de ta mort, on me surnommera peut-être même la Faucheuse."

Dara se releva et serra ses poings tremblants de toute ses forces.



http://www.onepiece-requiem.net/t17645-dara-d-kolhttp://www.onepiece-requiem.net/t17704-dara-d-kol
Dara D. Kol
Dara D. Kol

♦ Localisation : En mer, Grand Line
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 1970
Popularité: - 60
Intégrité: - 35

Jeu 30 Juin 2016 - 9:49


Punition
Dara D. Kol



La fatigue s'en était allé, l'épuisement s'était mué en force, la tristesse et la rage en volonté. Ce n'était pas tant la mort de son camarade qui l'affectait, c'était de n'avoir rien pu faire, d'avoir été d'une flagrante inutilité. Wax, lui était toujours accroché à son sourire narquois et remplit de défi, il voulait sa revanche sur Dara et il l'aurait il en été persuadé maintenant.

"- La terrible déserteur, le Lieutenant qui à enfermer mon frère et maintenant la sanglante pirate sans équipage et sans but. Tu te prends vraiment pour une pirate Dara ? Où est ton navire ? Où sont donc tes hommes ? Quel est donc ton but si ce n'est survivre à plus fort que toi ? Tu n'es ni en mesure de gagner contre la Marine des Blues, ni contre des pirates de mon espèce ! Tu crois que tu vas tenir encore longtemps dans ce milieu ? Tu aurais dû rentrée chez toi, et te mettre au tricot. Tu n'as ni le niveau pour ces mers, ni pour Grand Line, ni pour le Nouveau Monde ! Tu n'es qu'un déchet de plus au sein du Gouvernement Mondial, reste dans ton coin..."

La pluie torrentielle et l'orage avaient gagné en intensité, Dara desserra ses poings pour pouvoir réajuster une lourde mèche imbibée d'eau, le visage ruisselant, son air dur et implacable, se firent sentir de nouveau. C'était une nouvelle fois une Dara dépourvue de sentiments et de pitié qui était en face de Wax, la même qui avait tué les soldats de la Marine sur la Nouvelle Ohara, il était hors de question désormais de reculer. Les principes qu'elle aurait voulu appliquer devenaient ainsi ses propres entraves. Elle voulait par sa simple volonté briser les principes et les protocoles psychologiques de son adverse, lui offrant une humiliation digne de la mort pour offrir une chance de rédemption. Elle l'avait fait avec Wax, et voilà qu'elle avait épargné une vie pour qu'une autre soit sacrifiée, tourmentée, elle ne savait plus comment agir avec son ennemi.

"- Tu as peut-être raison Wax. Je ne suis peut-être pas faite pour être Pirate, et peut-être que je viendrais à mourir ce soir. Mais les peut-être engendre irrémédiablement des variables et des aléas qui ne permettent pas de détenir la vérité. Aussi, je prends le risque de battre, et peut-être que c'est toi qui dois mourir cette fois."


Dara ouvrit le bal, elle enchaîna une série de coups de poing dévastateur, crochet droit, uppercut, jab en tous genre. Son but était d'acculer Wax pour qu'il ne se concentre uniquement sur l'esquive des coups et non sur ce qu'il entoure, une telle diversion donnerait un avantage tactique à la Reprouvée pour qu'elle puisse correctement utiliser le terrain à son avantage. Son but était d'acculer Wax pour qu'il ne se concentre uniquement sur l'esquive des coups et non sur ce qu'il entoure, une telle diversion donnerait un avantage tactique à la Reprouvée pour qu'elle puisse correctement utiliser le terrain à son avantage. Devant autant d'adaptation, Dara était déstabilisée, la fatigue et la rage prenait le dessus lui faisait commettre de nombreuses erreurs de gardes. Elle encaissa plusieurs coups qui la mirent dans un piteux état, le sang commença à s'écouler de son nez et des grandes contusions virent le jour sur ses joues d'ordinaire si jolies.

Wax dominait la situation et il ne lui faudrait plus longtemps pour achever Dara, une fois que ce serait fait, il n'aurait plus qu'à remettre son trafic en place et reprendre l'île perdue récemment. Son sourire aux lèvres ne le quitta pas et il asséna un énième coup qui mit Dara à genou, il était temps désormais de faire craquer sa nuque et de l'endormir définitivement.
Il plaça un coup de pied retourné si puissant et si précis qu'il serait impossible à Dara de le stopper ou de l'esquiver, l'heure de la Pirate avait sonné et cette fois elle n'en réchapperait pas ! Mais l’inattendu se produisit, dans un soubresaut de courage et de volonté, Dara s'était relevée et avait encaisser le coup dans la hanche ce qui lui avait permit de saisir le pied et le mollet de Wax avec une force incomparable. Elle plongea son regard noir dans les yeux remplit de désespoir du Pirate, puis elle esquissa le même sourie narquois et arrogant que Wax avant de mettre toute ses forces pour casser la jambe de son ennemi, elle lui arracha un cri avant de le laisser au sol, elle s'accroupit et se pencha au dessus de lui.

"-Tu te souviens de ta définition du mot "Folie" ? Refaire sans cesse la même chose en espérant que ça va changer cette putain de fois ? Tu es devenu fou Wax, comment as tu pu croire que tu me battrais cette fois alors qu'avant tu étais déjà au sol en train de pleurer comme une fillette ? Tu aurais du rester chez toi Wax, en prison... Maintenant, ici et ce soir... Tu vas mourir."


Elle l'attrapa par son membre cassé, le faisait rugir sous la puissance de la douleur et elle saisit un cordage accroché à la plateforme d'observation avant de lui passer la corde autour de son membre fracturé. Elle avait l'air d'un démon, d'un ange de punition, et la sentence serait brutale. Elle jeta Wax par dessus la plateforme laissant la corde se dérouler, une fois que la corde fût tendue dans le vide un nouveau cri de douleur et de désespoir se fit entendre. La puissance du lancer et la corde créèrent un mouvement de balancier qui propulsa Wax droit contre le mât, ce dernier ne pût éviter l'impact lui enfonçant la boîte crânienne avec violence, il resta ainsi pendu le crâne en sang.

Plus bas, Sillas était encore sur le corps de Kuppo et le chef du Baratie serait présent d'une minute à l'autre pour mettre la main sur les deux derniers fauteurs de troubles, il fallait gagner du temps, mais la fuite était inévitable cette fois pour Sillas qui se résigna à affronter son destin. Du haut de la plateforme, Dara lui hurla une série d'ordre.

"- Sillas ! Reste en bas, votre île est sauvée ! Dis que je t'ai pris en otage et que j'ai tuer Kuppo et Wax. Ça te laissera du temps pour fuir avant qu'ils ne comprennent la supercherie ! Obéis maintenant !"


Sillas ne voulait pas faire ça, mais il savait que c'était la seule solution pour s'assurer de son retour sur l'île. Comment pouvait-il faire autrement ? Jazz Kintoki était à portée de Kuppo, il allait sûrement le mettre K.O en un seul coup mais Sillas eût le temps de donner la version des faits inventer de toute pièce par Dara et ainsi s'assurer un sursis. Visiblement remonter par les événements, Jazz souffla à plusieurs reprises dans son instrument pour envoyer de puissants anneaux musicaux en direction de Dara qui avait grande peine à les éviter. Elle était à portée de la barque lorsque Jazz envoya un énième anneau lumineux qui heurta de plein fouet Dara qui avait désormais le bras brûlé par la musique au niveau de l'épaule. Jazz s'approchait de plus en plus mais une nouvelle bagarre générale éclata, Sillas s'était improvisé à nouveau book maker et avait déclencher un tolé dans la foule pour permettre d'assurer la fuite de Dara et la sienne.
La belle brune se retrouva bien vite à bord de son navire, tandis que Sillas resta sur le Baratie avec son alibi, il pourrait ainsi rentrer plus tard son île et raconter à tous la vérité, Dara avait endosser le rôle du méchant pour le bien de tous.

Dans son navire, Dara avisa ses blessures et commença à faire cap avant de s’écrouler de fatigue sur la barre, elle voguerait donc vers des eaux inconnues.




http://www.onepiece-requiem.net/t17645-dara-d-kolhttp://www.onepiece-requiem.net/t17704-dara-d-kol
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1