AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Sauvetage et Aléas de la Mer (Partie II)

Allyta
Allyta

♦ Localisation : Rokade, South Blue
♦ Équipage : Pas encore

Feuille de personnage
Dorikis: 1500
Popularité: 27
Intégrité: 0

Dim 26 Juin 2016 - 22:37


---------------------------

A la faveur de la nuit, je me glisse discrètement parmi les caisses entreposées sur le port principal.
L'endroit semble désert. Seuls quelques hommes s'affairent encore. Ils chargent les boites dans de petites embarcations et se dirigent ensuite vers l'immense bateau amarré plus loin.
Il faut que j'aille sur ce maudit rafiot !

Je ne réfléchis pas longtemps avant de trouver un plan.
A l'aide de l'une de mes dagues, je soulève le couvercle d'un tonneau. Il contient de l'eau.
Je perce discrètement un trou dans le bois au ras du sol. L'eau s'écoule à toute vitesse et le récipient se vide rapidement.
Une fois complètement vide, je me glisse à l'intérieur et referme le couvercle.

J'attends là, sans faire un seul bruit.
Mon attente ne dure pas longtemps. Je ressens quelques secousses.
Mon tonneau est placé dans l'une des petites barques et je sens le sol tanguer sous mes pieds.
En me remémorant ma dernière "escapade maritime", un frisson me parcourt l'échine.
Il va me falloir du temps avant de me remettre de cette noyade...

Au bout d'interminables minutes, on me hisse enfin à bord.
De nouvelles secousses m'apprennent que je suis descendue, surement à la cale.
Lorsque les vibrations cessent, je colle immédiatement l'oreille contre la paroi.
Les bruits de pas s'éloignent.
J'attends encore un peu, afin d'être vraiment sure que mon "chauffeur" soit bien reparti dans le port.
Mon souffle résonne dans le petit espace.

Lorsque je sors enfin de ma boite, ma vision se limite toujours à un voile noir.
Je me glisse hors de l’habitacle sans faire un bruit.
Après un étirement sommaire, je replace ma cape bien droite sur mes épaules et je referme mon sarcophage.
Le bois grince légèrement sous mes pieds.

Tshhh !

Longeant les murs, je parcours la pièce à tâtons.
Mes pieds se cognent parfois aux caisses entreposées ou à des sacs de fruits.
Bon, je suis dans la cale. Si j'étais une saleté de pirate, où est-ce que je cacherais mon butin ?

Alors que je me blesse une énième fois sur un coin, une raie de lumière apparaît au loin.
Je m'en approche lentement.
Mon katana est déjà prêt à planter le premier forban venu.
Je pousse légèrement la porte du bout du pied et la luminosité de la pièce m’aveugle un court instant.

Une fois les yeux habitués à la lumière, je reste figée.
Euh... C'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais...
Je ferme la porte derrière moi et je me tiens debout contre celle-ci.
Face à moi, trois hommes sont assis contre les murs, poings liés.
Si je m'attendais à tomber sur ça...


Dernière édition par Allyta le Mar 28 Juin 2016 - 18:39, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t17476-allyta-petite-nouvellehttp://www.onepiece-requiem.net/t17677-allyta-demiangel#199745
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : En mer, près de Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 5851
Popularité: +630
Intégrité: -538

Lun 27 Juin 2016 - 14:37

Framboise rose : Un pirate mince
Beigeasse : Un gros bras pirate
Aubergine : Un marin endormi

----

Quelques heures auparavant

Les pirates immobilisent le bateau. Les voiles sont repliées, l’ancre est jetée et ils jettent des chaloupes à la mer. Au loin je distingue des roches ; aucun doute, c’est Rokade l’île des pirates. A mon avis ils vont se réapprovisionner en vivres et en alcool. Et nous, où serons-nous ? Un pirate s’approche vers nous, le même qui a vérifié si les autres étaient vivants ou morts.

- Bon, je m’occupe de vous. Levez-vous, on va vous mettre dans la cale.

Edouard et moi nous levons, mais l’autre marin reste endormi. Le pirate le secoue violemment et il commence à ouvrir les yeux.

- (marmonnant) Où on... je ne sais pas… est-ce que… mort et… paradis ?

- Bon tais-toi. Tu as été capturé par nous et voilà. Bon tu te lèves dépêche-toi.

Le gars se lève en titubant et il semble à demi-réveillé. Ça donne un effet drôle sur le coup, même si la situation générale ne l’est pas. Le pirate essaye de le porter mais le marin glisse de ses bras et tombe, telle une larve. Edouard et moi nous retenons de rire mais la situation est trop comique pour le faire. Le pirate semble légèrement désespéré. A l’évidence, c’est un jeune matelot non expérimenté qu’on laisse sur le navire pour qu’il s’occupe des prisonniers pendant que les autres font la fête et boivent. Un autre de ces forbans s’approche de nous.

- T’as bientôt fini ?

- Non, celui-là n’arrive pas à tenir debout.

- Laisse-moi faire.

L’homme en question est mieux bâti que l’autre, qui est mince et qui n’a absolument aucun muscle. Ce deuxième pirate soulève l’endormi et le place sur son épaule droite. Le mince sort un pistolet.

- Bon, suivez-le on descend à la cale.

Nous suivons le gros bras, suivit du mince qui s’est armé d’un pistolet, sûrement pour nous dissuader de se moquer de lui car il n’avait pas réussi à porter l’endormi. Oui, c’est comme ça que je vais les appeler. Il y a l’endormi, le gros bras et le mince. Quelle belle équipe ! Nous descendons les escaliers en bois et nous nous enfonçons plus profondément dans le navire.

Enfin nous arrivons à la cale et on s’avance vers une porte. Les deux pirates l’ouvrent et la lumière m’éblouit. La cale est sombre et là, paf, un éclat de lumière face à moi. Je distingue la source de la lumière, c’est une grande fenêtre. Nous sommes sûrement à l’arrière du navire.

- Vous vous asseyez là, contre le mur et vous ne bougez pas.

De toute façon, je n’avais pas l’intention de bouger hein ? Plus sérieusement, mon plan tombe à l’eau dans les deux sens du terme. Je pensais que j’allais descendre sur la terre ferme et non, je reste sur le navire.

Le temps passe et les deux fripouilles se succèdent pour garder un œil sur nous. Le temps s’écoule et les autres pirates ne sont toujours pas revenus. La nuit tombe sur South Blue et le reflet de la lune sur la mer est la seule chose qui me plaît dans mon environnement. Le gros bras tout à coup part, sort de la pièce en fermant la porte avec dans sa main gauche une lampe à huile pour éclairer l’obscurité du navire. Il part et nous nous retrouvons seul. Pourquoi a-t-il fait cela ? Pourquoi sommes-nous seuls ? Ils ne sont pas aussi bêtes pour nous laisser. Peut-être attendent-ils que nous bougions pour nous tuer, pour pimenter leur nuit. Non, leur second les engueulerait.

Je réfléchis et cherche une explication pendant trois bonnes minutes. Mais du bruit se fait entendre dans la cale. Sûrement le mince qui vient pour faire la relève. Peut-être n’a-t-il pas vu l’heure et le gros bras a dû lui rappeler que c’est son tour. Les bruits se rapproche et la porte s’ouvre.

Ma surprise est totale. Une fille se trouve devant nous, armée d’un katana. Elle est d’abord aveuglée par la lumière, puis elle paraît autant surprise que nous.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Allyta
Allyta

♦ Localisation : Rokade, South Blue
♦ Équipage : Pas encore

Feuille de personnage
Dorikis: 1500
Popularité: 27
Intégrité: 0

Lun 27 Juin 2016 - 15:20

Je ne sais pas trop comment réagir.
Je ressors de la pièce comme si de rien n'était ? Non. Ils vont faire du bruit et attirer les pirates.
Raaaa ! Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ces choses-là !
J'ai pas de temps à perdre. Mon trésor m'attend quelque part sur ce navire...

Les trois types me fixent toujours.
Ils attendent quoi à la fin ?
L'un d'entre eux sort du lot. Il porte un uniforme qui me hérisse le poil. Un marine d'élite.
Pas qu'il soit moche, au contraire il est même agréable à regarder mais soldat et pirate ne font jamais bon ménage.
Je pense que je vais revenir à mon idée première et filer sans attendre.

Au moment où je me tourne vers la porte, celle-ci s'ouvre violemment.
Un pirate bien en chair apparaît devant moi. Il semble satisfait.
M'aurait-il entendue tout à l'heure ?
Je me suis faite piéger ?

Alors gamine, tu pensais pouvoir nous voler sans qu'on le remarque ?

Sans attendre, je fonce sur le pirate. Je n'ai jamais aucune hésitation quand il s'agit de survivre.
Surpris par mon élan meurtrier, il se recule et sort son sabre pour me parer.

Tshhh

Impossible de sauter, le lieu est bien trop exiguë. Je vais devoir l'affronter de face.
Non, il est plus costaud que moi. Je n'ai aucune chance dans ces circonstances...
Une idée me vient soudainement. Un sourire se dessine sur mon visage, annonçant ma victoire.

D'un geste vif, je détache ma longue cape noire et je lui jette le tissu au visage.
A l'instant où il lève le bras pour l'écarter, je le lui tranche.
Le membre tombe au sol dans un flot de sang.
Le forban tombe à genou et s’apprête à hurler quand je lui décroche un coup de genou sous le menton pour le faire taire. Du sang gicle de sa bouche. Il s'est coupé la langue ?
Je reprend mon précieux vêtement pour ne pas qu'il se gorge du liquide pourpre.

D'un coup d’œil derrière moi, je remarque que deux des prisonniers tournent la tête de dégoûts.
Pfff, petites natures.
Seul le soldat garde un air neutre. Il a dû en voir des vertes et des pas mures celui-là...

Alors que mon adversaire tente de se relever, je lui jette un regard annonçant sa fin prochaine.
Un frisson le parcourt furtivement.
D'un geste théâtral, je lui lève la tête bien haut à l'aide de mon pied et l'instant d'après sa tête roule au sol.

Satisfaite, je range mon arme dans son fourreau et me tourne vers le mec imperturbable.

T'es qui toi ?
http://www.onepiece-requiem.net/t17476-allyta-petite-nouvellehttp://www.onepiece-requiem.net/t17677-allyta-demiangel#199745
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : En mer, près de Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 5851
Popularité: +630
Intégrité: -538

Lun 27 Juin 2016 - 15:53

Ambre rouge : Allyta
Vert : Mountbatten

----

- Je m’appelle Mountbatten. Et toi ?

- Allyta.

- Et pourquoi es-tu ici ?

- Ils m’ont volé un œuf !

- Quoi ? Mais tu sais que ces pirates sont dangereux ?

- M’en fout. L’essentiel c’est que je reprenne mon œuf.

La fille s’avance vers moi. C’est bizarre de voir une aussi jolie fille parmi cette atmosphère pour le moins lugubre. Elle a l’air d’être forte, la preuve est qu’elle a décapité le gros bras. Quelle ambiance.

- Sinon, vous pourquoi vous avez été capturés ?

- On était sur un navire marchand et on est tombés sur ce gros navire qui n’a pas hésité à nous envoyer par le fond. Ils nous ont capturés pour nous échanger contre leurs capitaines qui est détenu par la Marine.

- Ah. Bon, les ennemis de mes ennemis sont mes amis, mais pas trop. Bon je vous détache et on se fait la belle.

Une pirate qui veut me délivrer ? Elle a bien dit qu’elle nous détachait parce qu’on était les ennemis de ses ennemis, mais je reste quand même un marin d’élite ! Mais j’ai quand même un sens de l’honneur, je ne la tuerai pas ou je ne la capturerai pas. De plus elle m’a quand même l’air plus forte que moi, il faut bien l’avouer. Elle n’a montré aucun signe d’hostilité, alors ça va.

Elle coupe nos liens avec une dague sortie de son bracelet de force. Nous la remercions et nous nous levons. Cependant elle cherche toujours son œuf. Mais pourquoi cherche-t-elle un simple œuf ? A moins qu’il ne vaut… beaucoup de Berrys… Comme les œufs de Yagara ! En tout cas elle est particulière cette pirate. Décapiter un autre pirate, délivrer un marin d’élite… Je douterai presque qu’elle soit membre de la piraterie et non des Cipher Pols. Quoiqu’il en soit, je dois reprendre mes esprits. Je ramasse discrètement le pistolet du gros bras qui se trouvait sur sa ceinture. L'idiot, il ne l'a pas utilisé, sûrement paralysé par la peur. Je me hâte de ramasser quelques balles.

L’endormi, Edouard et moi partons de la cale où la fille cherche toujours son œuf. Elle nous a demandée de l’attendre sur le faux pont. Mes compagnons ne veulent sûrement pas, après avoir vu la décapitation, mais je les obligerai à rester. De toute façon, si elle a un plan pour repartir vers Rokade, il est le bienvenu.

Enfin, après quelques minutes d’attentes dans la pénombre, elle monte les escaliers. Et atteint le faux pont.

- C’est bon, j’ai trouvé mon œuf !

_________________


Dernière édition par Mountbatten le Lun 27 Juin 2016 - 17:12, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Allyta
Allyta

♦ Localisation : Rokade, South Blue
♦ Équipage : Pas encore

Feuille de personnage
Dorikis: 1500
Popularité: 27
Intégrité: 0

Lun 27 Juin 2016 - 16:56

Enfin ! J'ai récupéré mon bébé !
Les couvertures qui le tiennent au chaud sont encore avec lui.
Après avoir glissé le paquet dans mon sac, je retourne vers mes brebis égarées.
Mountbatten a toujours et encore cet air sûr. Il doit être en position de forces.
Tant mieux pour moi, je n'ai aucune idée de comment sortir de là.

Bon, on va par où maintenant ?

Quoi ? Tu ne sais pas comment retourner sur l’île ?

Si, j'ai vu des chaloupes accrochées le long de la coque. Pas de soucis pour descendre du bateau. C'est la route pour remonter à l'air libre que je ne connais pas.

Son visage consterné me juge. Il ne sait pas non plus comment sortir...
Là je pense qu'on à l'air aussi bête l'un que l'autre. A moins que ce soit juste moi l'idiote ?
On ne peut pas rester ici à attendre. Avec la fin de la nuit, les pirates vont revenir au navire pour se reposer de leur cuite.

On décide de se déplacer au hasard à la recherche de la sortie. Cuisine, chambre, salle commune, on fait toutes les pièces avant de trouver un accès menant au pont.
Le marine garde un œil sur moi tout comme je garde un œil sur lui. On ne sait jamais.
Quand j'aperçois enfin la volée de marches menant dehors, je ne peux m'empêcher de courir. L'atmosphère est vraiment pesante l'intérieur.
Je franchis la porte et...
Un canon se retrouve collé à mon front.

Toi !

Le sale rat qui m'a piqué mon trésor me tient en joue. Je me retiens pour ne pas me jeter sur lui. Ma main est prête à saisir la garde de mon épée mais si je fais un seul geste, il me grille la cervelle. Comment m'en sortir ?
Le pirate semble rire devant ma position délicate. Son sourire édenté s'agrandit petit à petit.
Son doigt difforme enfonce la gâchette progressivement, me laissant le temps de fermer les yeux.
C'est la fin...

Soudain un coup de feu retentit. Le bruit provient de derrière moi.
Surprise, je rouvre les yeux et je vois le type s’affaisser devant moi. Une grimace de douleur a remplacer son bonheur malsain.
En me retournant j'aperçois Mountbatten, le bras tendu dans ma direction, une arme à feu dans la main. Il semble satisfait.
Je dois avouer qu'il a la classe... Reprend-toi Allyta !
Un marine qui sauve un pirate ?
Il s'approche en courant et m'attrape le bras pour m’entraîner à sa suite.

Pas le temps de réfléchir, le bruit de la détonation va rameuter d'autres gars. Faut filer !

Je me laisse faire, encore un peu hébétée.
Les deux boulets nous suivent de prêt. En même temps on représente leur seule chance de survie.
L'un deux porte un étrange paquet depuis quelques temps. Un objet long d'environ 60 centimètres entouré de tissu pour le protéger. On verra plus tard comme le dit si bien le soldat d'élite.
Pour l'instant, faut qu'on trouve une embarcation pour filer.
http://www.onepiece-requiem.net/t17476-allyta-petite-nouvellehttp://www.onepiece-requiem.net/t17677-allyta-demiangel#199745
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : En mer, près de Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 5851
Popularité: +630
Intégrité: -538

Lun 27 Juin 2016 - 17:50

Ambre rouge : Allyta
Vert : Mountbatten

----

J’entraîne Allyta à travers les escaliers. Elle se laisse faire et les deux autres nous suivent. Heureusement qu’il n’y a qu’un seul escalier commun à tous les ponts sinon nous serions repartis pour chercher encore longtemps. Il faut qu’on se dépêche, les pirates vont bientôt revenir.

Nous arrivons enfin sur le pont. Je lâche le bras d’Allyta et me mets en quête des chaloupes accrochées le long de la coque. On trouve assez rapidement les chaloupes qui se trouvent vers la poupe. Des escaliers faits de corde sont disposées de sorte à relier ces chaloupes au navire.

Je descends les escaliers rapidement et je saute pour atterrir dans une chaloupe. Je regarde vers le haut et je vois Allyta qui me regarde, souriante. Nos regards se croisent.

- Allyta, descend !

- Euh… oui oui.

Elle commence à descendre. Plus objectivement les pirates ne tarderont pas. Mais je vois que sur cette chaloupe il y a un canon avec quelques boulets. Contre tous les pirates nous ne tiendrons pas longtemps, mais au moins nous pourrons nous défendre et peut-être que nous aurions le temps de fuir. Edouard et l’endormi suivent Allyta et tout le monde se retrouve sur la chaloupe. Il y a des rames sur la chaloupe – et heureusement -.

- Prenez les rames ! On fait deux rangs de deux personnes.

Tous s’exécutent et je prends place à côté d’Allyta dans le premier rang. Nous ramons, encore et encore. Etant donné que l’on commence à distinguer le rivage, je décide que l’on aille vers une crique, située à un ou deux kilomètres des principales zones d’activités des pirates.

Nous ramons une bonne heure. Il faut dire aussi que le bateau a été amarré loin des récifs rocheux, de peur d’en percuter. Enfin nous atteignons la crique où nous débarquons. Je tire avec Edouard la chaloupe pour la placer sous les feuillages. De cette manière, notre arrivée sur l’île sera momentanément cachée.

- Ecoutez… Je veux bien vous aider à vous échapper de l’île.

- Mais pourquoi fais-tu ça ? Tu es une pirate et moi un marin de la Marine d’élite. Nous sommes ennemis tu sais ?

- Je t’ai détaché, tu m’as sauvé la vie. Nous nous sommes sauvés mutuellement, et pour te remercier de m’avoir sauvé et aussi parce que je veux embêter ces pirates, je vous aide.

- Eh bien, tu es une drôle de pirate. Mais je te remercie de ton aide, je m’en souviendrais. Au fait tu commences à rougir.

Drôle de pirate, cette Allyta ! En plus elle commence à rougir, ça lui donne un petit côté mignon. Maintenant il faudrait que nous nous échappions de l’île avec l’endormi et Edouard. Quel plan vas-t-elle nous proposer ?

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Allyta
Allyta

♦ Localisation : Rokade, South Blue
♦ Équipage : Pas encore

Feuille de personnage
Dorikis: 1500
Popularité: 27
Intégrité: 0

Lun 27 Juin 2016 - 19:55

Raaa ! Depuis quand je rougis comme ça moi ?
Je le connais à peine ce gars...
A force de côtoyer des barbares, je n'ai plus l'habitude de voir ce genre de comportement.
Il est gentil...

Je secoue vivement la tête afin de me changer les idées.
Il faut que je réfléchisse aux événements à venir.
Je leur ai promis mon aide pour repartir. Problèmes: ces gars sont recherchés sur l’île et l'un d'eux est un marine.
Résolvons le souci majeur pour commencer. Je détache ma cape et me tourne vers Mountbatten.

Hey ! Le soldat !

Au moment où je capte son attention, je lance le vêtement dans ça direction. Il semble m’interroger du regard avant de comprendre. Une fois le voile noir placé sur ses épaules, son uniforme disparaît de la vue de tous.
Ça c'est fait. Maintenant, il va leur falloir des vivres et un bateau. Cela va me demander un peu de temps pour tout rassembler. Ils vont devoir patienter dans cette crique quelques jours.
Il y a peu de passage dans le coin. Et même s'ils sont découverts, ils ont de quoi se défendre.

Je m'étonne moi-même. Un soldat de la marine armé est à 3 mètres de moi et rien ne me choque. J'espère que j'ai raison de lui faire confiance...

Je vais chercher quelques trucs en ville. Ne bougez pas d'ici et ne faites pas de feu visible depuis les hauteurs.

Sur ce, je me dirige vers le chemin escarpé qui monte vers le sommet de la falaise voisine.
Récapitulons, je dois ramener des couvertures, des vivres, de l'eau douce et un bateau.
C'est comme si c'était fait !
http://www.onepiece-requiem.net/t17476-allyta-petite-nouvellehttp://www.onepiece-requiem.net/t17677-allyta-demiangel#199745
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : En mer, près de Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 5851
Popularité: +630
Intégrité: -538

Lun 27 Juin 2016 - 21:06

Ambre rouge : Allyta
Vert : Mountbatten
Chair : Edouard Winz

----

Allyta s’éloigne en empruntant le sentier qui mène jusqu’au haut de la falaise voisine. Je pense que je peux lui faire confiance. En attendant, il faut faire un campement, même s’il n’est que temporaire. J’ordonner aux deux marins de dégager un endroit où dormir. La pirate ne dormira pas avec nous je pense puisqu’elle habite l’île. D’ailleurs, j’y pense… mais on va mourir de froid ! C’est vrai que l’on peut dormir sans couverture à même le sol mais bon, autant demander. Qui ne tente rien n’a rien !

- (fort) Allyta !

Elle se tourne vers moi.

- (fort) Oui ?

- (fort) Peux-tu nous ramener trois couvertures ?

- (fort) Oui, t’inquiète pas !

Elle repartit de plus belle. Bon, maintenant il faut s’organiser. Moi, je vais prendre le canon qui se trouve sur la chaloupe. On ne sait jamais, nous sommes quand même sur Rokade, l’île remplie de pirates et de brigands en tout genre… Le canon se trouve sur un tout petit affût, dimensionné pour rentrer dans une chaloupe.

J’enlève le canon de son affût. Qu’il est lourd ! Une fois enlevé de son affût, il tombe brutalement sur le sol. Je le traîne sur la plage. Il est très lourd… je ne pourrai pas le porter, je ne peux que le traîner. Je le dépose sur la plage et je repars en direction du petit bateau.

Je prends l’affût qui est bien plus léger, par rapport au canon. Je le porte cette fois ci. Edouard vient vers moi.

- Mountbatten, on a trouvé l’endroit où nous allons dormir. D’ailleurs, tu veux faire quoi avec ce canon ?

- Je veux le mettre dans notre campement. On ne sait jamais, imagine que l’on soit attaqué par des pirates. Ça ne sera pas de trop.

- Tu as raison. Bon, nous on prépare l’endroit pour que ça soit plus agréable lorsque l’on dormira. As-tu une idée de l’heure ?

- Absolument pas. Il doit être vingt-trois heures, voire minuit.

Edouard me quitte pour aller vers un lieu légèrement surélevé. Quelques arbres entourent la zone, ça donne un petit effet sympathique, presque paradisiaque avec la plage la mer… Mais il y a des rochers, beaucoup de rochers, et du bois morts, vestiges de bateaux échoués. Je porte l’affût jusqu’à notre petit campement. A vrai dire, à part l’aménagement du lieu, nous n’avons rien à faire. Nous n’avons aucune affaire, sauf ce canon.

Je dépose l’affût et je retourne traîner le canon. L’endormi ainsi qu’Edouard m’aident à le mettre sur l’affût. Nous voici prêt à nous défendre face à une attaque ! Enfin, ce n’est pas avec un seul canon qu’on va réussir… mais les deux autres ont l’air content. D’ailleurs je me suis aperçu qu’Edouard avait pris un objet, enveloppé de tissu.

- (en montrant l'objet)Qu’est que c’est Edouard ?

- Euh… rien rien ne t’inquiète pas.

- (autoritaire) Dis-moi la vérité.

- Bon… j’ai pris une hallebarde dans la cale. C’était si jamais Allyta voulait nous tuer… et puis ça peut servir.

- Bonne initiative. Mais Allyta n’a pas l’air hostile envers nous, même si c’est une pirate.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Allyta
Allyta

♦ Localisation : Rokade, South Blue
♦ Équipage : Pas encore

Feuille de personnage
Dorikis: 1500
Popularité: 27
Intégrité: 0

Lun 27 Juin 2016 - 21:51

Pourvu qu'ils ne fassent pas de bêtises.
Dieu seul sait ce que leurs réservent les habitants de l'île s'ils les trouvent.
Inquiétée par cette pensée noire, je presse le pas.

En une petite vingtaine de minutes, je rejoins la ville. L'auberge où je loge est encore plongée dans le noir.
J'espère que la vieille peau ne dort pas trop profondément, pensais-je en frappant à la porte de service.
Après quelques minutes d'attente, la bonne vient m'ouvrir, les yeux encore mi-clos.
Sans lui laisser le temps de parler, je lui demande trois couvertures épaisses et je file dans ma chambre.
Mon œuf retrouve sa place bien au chaud et en sécurité puis je retourne dans la cuisine.
J'attrape un sac et je commence à le remplir de tout ce qui me tombe sous la main: viande séchée, fruits, ...
Sans attendre mon ordre, la servante se met à remplir des gourdes à partir du robinet d'eau potable.

Trois Mademoiselle, c'est bien cela ?

Je lui réponds avec un sourire. Décidément, elle ne se lassera jamais de me rendre service.
Pendant qu'elle termine de remplir le sac de nourriture, je surveille la rue depuis le pas de la porte.
Il ne faut pas que quelqu'un me suive jusque la crique.
D'une voix distraite, je demande:

Tu sais si un petit équipage pirate serait arrivé récemment sur l'île ?

Je me renseignerais demain matin aux aurores.

Bien. De toute manière, je ne vois pas ce que l'on pourrait faire de plus pour ce soir.
C'est chargée comme un bidet que je quitte le bâtiment.

Je rentrerais par ma fenêtre au retour, pas besoin d'attendre mon retour.

Ma silhouette disparaît rapidement dans l'obscurité. Après avoir vérifié une bonne dizaine de fois que je n'étais pas suivie, je m'enfonce enfin dans la partie basse de l'île.
Pendant que je chemine, je ne peux m'empêcher de douter. Est-ce qu'ils seront encore là quand j'arriverais... Peut-être qu'ils ne croient pas en moi et qu'ils me voient déjà revenir avec la moitié de la population pour les rendre à leurs geôliers ?
Est-ce que ce serait grave ? Pas vraiment. On ne fait pas partie du même monde. Ce serait même logique qu'ils ne soient plus là à mon arrivée.
Pourtant j'ai envie d'y croire. Tout le monde n'est pas forcément pourri...

Lorsque j'arrive dans la crique, personne.
Non... Non c'est pas possible... Pas lui.... Il semblait différent...

En baissant la tête, je remarque une trace assez profonde qui part de la chaloupe vers les terres.
Je reprends espoir au fur et à mesure que je suis la piste.
Enfin ! Ils sont là, cachés dans un bosquet un peu à l'écart. Leurs regards fatigués en disent long. Leurs derniers jours ont dû être durs.
Je prends soin d'afficher un grand sourire et je m'approche.
Leurs yeux s’agrandissent en me voyant.

Je vous ai manquée ?
http://www.onepiece-requiem.net/t17476-allyta-petite-nouvellehttp://www.onepiece-requiem.net/t17677-allyta-demiangel#199745
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : En mer, près de Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 5851
Popularité: +630
Intégrité: -538

Lun 27 Juin 2016 - 23:14

Ambre rouge : Allyta
Vert : Mountbatten
Chair : Edouard Winz
Aubergine : Un marin endormi

----

Elle est vraiment revenue ! Et toute seule. J’ai eu raison de lui faire confiance. Nous étions dissimulés derrière le canon, moi avec mon pistolet et Edouard avec sa hallebarde. Mais quand nous l’avons vu, seule, nous avons baissés nos armes.

- (en tendant les couvertures) Tenez, c’est pour vous. Vous n’aurez pas froid grâce à ça !

- (en les prenant) Merci beaucoup.

- D’ailleurs, je reviendrai demain vous réveiller. Ah au fait, tenez, (en tendant un sac) il y a de la nourriture à l’intérieur.

- Sérieux ? Merci beaucoup !

Allyta part. Les couvertures sont bien rembourrées et elle nous tiendra à coup sûr chaud. Les vagues s’écrasent contre le rocher et de grande bourrasque frappent Rokade. Les cheveux d’Allyta sont touchés et volent dans les airs au gré des bourrasques.

- Allyta ?

- Oui ?

- (souriant) Bonne nuit.

- (souriante) A toi aussi.

Elle repartit. Je la regarde, enjambant les bouts de bois disséminés sur la plage. Je reprends mes esprits. Il faut dormir. L’endormi a, sans surprise, commencé à dormir après avoir eu sa couverture. Drôle de type. Quand à Edouard, il me regarde bizarrement.

- C’était quoi ça ?

- De quoi ?

- Et bien ton « bonne nuit » ?

- Ben… je lui ai souhaité bonne nuit tu veux que ça soit quoi ?

- (souriant) Non rien.

Et il se tourna, allongé, pour dormir. Les bourrasques s’arrêtent et la mer redevient calme. Le bruit de la mer crée un environnement pour le moins apaisant. Notre petit campement se trouve légèrement en hauteur de la plage, sous des arbres qui nous encerclent sauf à un endroit qui donne vers la plage. Je m’allonge et je mets ma couverture, pensif. Un nouveau monde m’attend, celui des rêves.

Jour 7

- Hé ! Réveillez-vous !

Qu’est-ce que c’est ? Je sursaute. Je suis à demi endormi. Je commence à ouvrir les yeux et je vois Allyta, debout face à nous.

- Aller ! J’ai des tas de trucs à vous dire.

L’endormi parait toujours endormi. Il faut dire aussi que je ne sais pas comment il fait. Même avec le bruit de l’équipage pirate il dormait. Edouard quant à lui commence à relever son buste et ouvre les yeux. Mes yeux s’ouvrent doucement et je commence à me réveiller.

- Bonjour Allyta !

- Salut Mountbatten ! Alors, bien dormi ?

- Après les événements d’hier, j’ai dormi rapidement… (souriant) Merci encore pour la couverture !

- Tu la déjà dit plein de fois ! Bon allez les deux autres, on se lève !

- Je suis… plus ou moins… levé…

- Par contre l’endormi n’est pas levé. Attends, je vais le réveiller.

Je me lève et je m’approche de ce dernier. Je le secoue très fort, mais en faisant attention à ne pas lui faire mal.

- Mmm…

- Allez réveille-toi !

- Gnné…

Je le secoue encore plus fort.

- Mmm… arrête…

- Je n’arrêterai pas tant que tu n’es pas levé.

- Mmm… c’est bon je me lève…

C’est par une petite victoire personnelle que commence ma journée ! Il commence très lentement à relever son corps et enlève sa couverture. Bref, passons. Edouard est levé et a même rigolé de la scène.

- Bon Allyta, tu nous as dit que tu avais des choses à nous dire.

- Ah euh oui. J’ai repéré un petit bateau à voile que vous pourrez voler facilement. Vous pourrez vous enfuir du coup !

- C’est super !

- Mais c’est pas tout. Je sais quel est l’équipage qui vous a capturé. Ce sont les pirates du Houar.

- Je tacherai de m’en souvenir.

- Bon, on s’y met ?

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Allyta
Allyta

♦ Localisation : Rokade, South Blue
♦ Équipage : Pas encore

Feuille de personnage
Dorikis: 1500
Popularité: 27
Intégrité: 0

Mar 28 Juin 2016 - 1:22

Je ne l'avouerais jamais à quiconque mais je ne peux pas nier que j'ai regardé Mountbatten dormir un petit bout de temps avant de me décider à le réveiller. Il semble si paisible quand il est endormi.
En plus, malgré la couverture, il a gardé ma cape pour la nuit.
Nan. Je dois surement me faire des idées.

Après que les gars aient rassemblé leurs affaires, on a levé le camp pour le port.
Il nous faut contourner la ville principale pour y aller vu que c'est là que leurs geôliers iront les chercher lorsqu'ils se rendront compte de leur disparition.
Je porte deux sacs de vivres supplémentaires que j'ai amené avec moi au cas où.
Bien sûr, c'est tentant de quitter l'île en leur compagnie mais mon égo m'en empêche. Fuir sous la menace du conseil des 5 ? C'est totalement hors de question.
Je compte bien leur botter le cul avant de partir.

Mon visage doit afficher une expression pensive car le marine m'observe avec une pointe de curiosité.
Ne pas rougir ! Ne pas rougir ! Ne pas rougir !
J'oblige mon cerveau à faire abstraction de ces yeux perçants.
Il faut que je pense à autre chose.
Je commence à me réciter à moi-même toutes les informations dont je dispose.
Le bateau que l'on s'apprête à prendre est un petit voilier manœuvrable avec très peu d'hommes.
Pour être arrivé jusqu'ici, cela prouve qu'il peut naviguer sur les Blues sans souci.
Son équipage actuel comporte 5 petits pirates sans importance. Leur défaite est prévue d'avance.
Si je rencontre la moindre difficulté, je sais que je peux conter sur le soldat.
Il est tellement classe quand il tire.... Allyta ! Non !

Je m'inflige une claque mentale.
Garde la tête froide jusqu'à son départ, m'ordonnais-je intérieurement.
D'un coup d’œil discret, je vérifie qu'il n'a pas remarqué le sourire béat qui est passé tel un éclair sur mon visage. C'est fou ce qu'il semble imperturbable.

Arrivés au port, on se glisse dans la foule de passants qui sillonne les quais. Mountbatten a le visage caché sous la capuche de ma cape. Ma capuche.
Raaaa ça suffit cerveau !
Là j'ai besoin que tu sois sérieux.

Je remarque enfin l’embarcation que l'on m'a indiquée aux aurores.
Pour le signaler aux autres je fais un clin d’œil. Les deux boulets prennent un air béat tandis que le marine se concentre sur l’embarcation.
Pfff aucune réaction...

Notre petit groupe se pose dans un coin discret d'où l'on peut surveiller les allers et venues. Seuls 3 des hommes de l'équipage sont présent à bord. Deux amarres retiennent le bateau. Vu leur épaisseur, il sera facile pour moi de les trancher en cas de départ en urgence.
Bon, comment on va faire pour dégager ces raclures de là...
http://www.onepiece-requiem.net/t17476-allyta-petite-nouvellehttp://www.onepiece-requiem.net/t17677-allyta-demiangel#199745
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : En mer, près de Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 5851
Popularité: +630
Intégrité: -538

Mar 28 Juin 2016 - 13:29

Ambre rouge : Allyta
Vert : Mountbatten

----

- Allyta, tu as une idée pour nous débarrasser de ces trois-là ?

- Non…

- Bon moi j’ai réfléchis et je te propose quatre options.


- Je t’écoute.

- Première option, je leur tire dessus avec mon pistolet. Le problème c’est que ça va ameuter pas mal de personne.

- On va éviter…

- Deuxième option, tu les découpe avec ton katana.

- Je retiens.

- Troisième option, tu les… euh… amène dans un bar.

- Je suis pas vraiment douée avec les garçons tu sais…

- Quatrième option, on les assassine discrètement avec tes dagues. Tu sais, celle que tu as sorties de ton bracelet de force lorsque tu nous as délivrée ?

- Oui. Je me prononce pour la quatrième.

- Ok. Peux-tu me passer une de tes dagues ?

- (en me tendant une dague) Oui bien sûr. Tiens.

- (souriant) Merci.

Je dois admettre que, même si c’est une pirate, elle m’attire. Le problème, c’est que dans de telles circonstances, nous n’avons pas le temps de penser à ça. Nous sommes dans un coin, et j’ai ma dague en main. Je cache mes mains sous ma cape, avec dans ma main droite cette dague. Allyta garde sa dague sous son bracelet de force. Elle n’est pas visible, ce sera parfait.

- Vous deux, vous restez ici.

L’endormi n’avais rien écouté, on dirait qu’il est semi-réveillé. Au moins il restera là. Quant à Edouard, je ne me soucie pas de lui, il m’affirme qu’il restera ici. De toute façon, Allyta et moi sommes son dernier espoir. Les pirates du Houar doivent sûrement nous rechercher dans tout Rokade, il faut donc se dépêcher.

Je m’immerge doucement dans l’eau et je nage en essayant de faire le moins de bruit possible. Malgré mes précautions, le bruit reste, même s’il est moindre. Heureusement des mouettes commencent à voler au-dessus de nous et font du bruit. Allyta quant à elle s’approche des marins par le ponton et commence à leur faire la conversation. Bien joué !

Je m’avance de plus en plus. Allyta commence à, plus ou moins, les draguer. Je n’aime pas vraiment ça. Je crois que je suis jaloux. Réellement ? Avec son petit haut, sa jupe et ses cheveux, elle a presque l’air d’un ange. Après, elle a quand même décapité un homme. Mais je trouve que c’est une qualité car elle se fera respectée des pirates si elle montre qu’elle n’est pas aussi douce que ce qu’elle en a l’air.

Je monte sur le bateau à l’arrière. Les marins – ces pervers – sont trop occupés à dévorer des yeux Allyta. Je la plains ! Je m’avance prudemment, dague en main et prête, tête baissée. Je ne suis plus qu’à un mètre d’un pirate. Je m’avance encore un peu…

Hop, je lève ma dague et je lui tranche la gorge. Le bougre s’effondre et Allyta, qui a vu la scène, enfonce sa dague dans le pirate qui se trouve en face d’elle. Le dernier, désemparé, se jette à la mer. Mais c’est trop tard. Je lance la dague et je le touche lorsqu’il effectue son bond pour atterrir dans la mer.

Edouard entraîne l’endormi par le bras pour monter dans le navire et Allyta me regarde… intensément. Et je lui rend la pareille.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Allyta
Allyta

♦ Localisation : Rokade, South Blue
♦ Équipage : Pas encore

Feuille de personnage
Dorikis: 1500
Popularité: 27
Intégrité: 0

Mar 28 Juin 2016 - 14:42

J'aurais bien continué à le regarder encore longtemps mais une pensée vient juste de rappeler quelque chose.

Ma dague !

A genoux au bord de l'eau, je regarde le corps sombrer avec mon arme enfoncée dans la gorge. J'hésite à plonger. Je sais parfaitement que je ne peux plus nager mais je ne veux pas perdre ce souvenir de Lypso. Que faire ?

Alors que je contemple le liquide désemparée, une silhouette passe à quelques centimètres de moi et plonge. En me retournant précipitamment, je m'aperçois qu'il ne reste plus que ma cape et le haut de Mountbatten sur le pont du bateau. Mais alors... ça veut dire que...

Je me penche par-dessus  bord à la recherche du marine. Les minutes passent et il ne réapparaît toujours pas. Un gouffre d’inquiétude s'installe en moi. S'il ne remonte pas, il va manquer d'air et...
Mon regard balaie frénétiquement toute la surface mais aucune trace de sa présence.
Si seulement je pouvais y aller...

Alors que je perds espoir, une main se pose sur mon épaule. Je sens des gouttes d'eau ruisseler sur ma peau. Mes yeux s'agrandissent alors que je relève la tête. Il est là ! Juste derrière moi.
Sans réfléchir, je me jette dans ses bras.

Idiot ! Tu cherches à mourir alors que tu peux enfin t'enfuir ?!

Je cache mes larmes d'angoisse en enfonçant ma tête dans son cou humide. Il ne faut pas qu'il me voit pleurer pour lui.

Ben... En faite je suis allé chercher ça...

Il me tend la dague perdue. Mon précieux souvenir. Je ne peux contenir un léger tremblement lorsque je tends la main pour la récupérer. Je balbutie un merci avant de me rendre compte de la situation.
Gênée, je me décolle du soldat et détourne le regard.
Ne pas rougir, ne pas rougir, ne pas rougir.

Hum... Du coup, ça y est. Vous pouvez enfin partir.

J'ai du mal à rester concentrée sur mes propres paroles. La peau de Mountbatten est luisante. Il attend de sécher avant de se rhabiller. Mes yeux ne peuvent s'empêcher de le détailler. Il a une musculature discrète. Ni trop, ni trop peu...

Oui, on va pouvoir prendre la mer et c'est grâce à toi.

Il s'amuse à me faire rougir ou quoi ? J'ai vraiment pas l'habitude de recevoir des compliments.

Bon, je vais couper les amarres pour vous libérer. Tenez-vous prêt.

Alors que j'allais descendre sur le quai, quelqu'un me saisit par le bras et m'attire contre lui.
Lorsque je lève la tête, j'aperçois le marine. Il détourne le regard. Est-ce qu'il est en train de rougir ?

Merci pour tout, Allyta...

Sa voix semble triste. Mais le fait qu'il prononce mon nom me rend heureuse.
Il me lâche finalement et je bondis sur la terre ferme avec ma cape dans la main.
je vais voleter mes cheveux dans la brise marine et avec un grand sourire, je sors ma longue lame. D'un geste vif, je tranche les cordages et l’embarcation commence à dériver lentement, affranchie de toute attache.
Garde un souvenir positif de moi...
Je commence à me retourner lorsqu'une voix me rappelle.

Hey, la demoiselle !

C'est Edouard. Je suis surprise, je pensais qu'il ne m’appréciait pas. C'est la première fois qu'il m'adresse la parole depuis notre rencontre.
Il me jette l'objet qu'il conservait depuis sa fuite. Le drôle d'objet enroulé dans du tissu.

Ça te sera plus utile qu'à moi.

Je déplie un pan de soie et je découvre qu'il s'agit d'une hallebarde.
Elle est magnifique. J'en prendrais le plus grand soin.

Sauvetage et Aléas de la Mer (Partie II) Halleb11

D'un mouvement légèrement exagéré, je lance une mèche de mes cheveux dans le vent et je me dirige vers les terres. Pour cacher mes larmes, je me contente de les saluer de la main sans me retourner. Qu'ils gardent une image cool de moi, surtout Mountbatten. J'espère qu'on sera amené à se recroiser.
http://www.onepiece-requiem.net/t17476-allyta-petite-nouvellehttp://www.onepiece-requiem.net/t17677-allyta-demiangel#199745
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : En mer, près de Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 5851
Popularité: +630
Intégrité: -538

Mar 28 Juin 2016 - 14:57

Orange : Commandante Themis
Vert : Mountbatten

----

Jour 12

Nous sommes arrivés à la base du G4 hier. Ces derniers jours ont été particulièrement éprouvants. L’endormi et Edouard sont partis à Bliss pour trouver du travail. La majorité de l’équipage de Braham est mort, lui compris. Une trentaine de marins ont survécus et, sur cinq hommes, j’en ai perdu deux. Ichimido, Erfab et Udyr s’en sont sorti et pour cause : ce sont les plus forts et les plus endurants. Mais Widow lui était une jeune recrue et Chanssenante lui était assez faible mais intelligent. Ils laisseront un vide…

Après avoir été au repos pendant un jour complet, je me décide enfin à donner mon rapport de mission à Themis. Pour la première fois dans ma carrière, je n’ai pas réussi ma mission. En même temps nous n’avions aucune chance. Pourquoi aucun navire de guerre avait été lancé à leur poursuite ? De toute façon, vu mon grade, je ne pourrai jamais faire changer les choses. Quand je serai plus gradé, je ferai la chasse aux pirates.

Je monte les escaliers et, une fois le couloir traversé, frappe à la porte.

- (à travers la porte) Entrez.

- Caporal d’élite Mountbatten au rapport.

- Repos. Donnez-moi le rapport.

- (en lui donnant l’enveloppe) Tenez.

- Je vous félicite de vous être échappé de Rokade. Vous savez, on m’a dit que vous étiez là-bas. Ça a dû être dur.

- J’étais en plein territoire ennemi alors oui, c’était dur. Mais je suis rester objectif et je n'ai pas cédé à la panique.

Ce que je dis est bien sûr faux. Avec Allyta, je me sentais mieux. Mais je n’ai pas mis Allyta dans mon rapport. Je ne veux pas que la Marine se mette à la traquer. Et puis, si on m’avait posé des questions, je serais dans de beaux draps…

- Je comprends. Au revoir.

Je parts de la pièce. J’ai eu droit à trois jours de repos total pour me remettre les idées en place. Je vais pleinement profiter de ces trois jours. Voici le rapport de mission.


 

Rapport de la mission

Exécutant : Alexander Mountbatten
Grade : Caporal d'élite
Affectation : Marine d'élite de South Blue

Objectif de la mission : Escorter un navire marchand
Durée de la mission : Une semaine
Cause de la mission : Des pirates sillonnent les environs
Lieu de la mission : Mer, Endaur

-- Déroulement de la mission --

Mission réussie : Non
Événements subits : Attaque pirate contre le navire marchand ,capture par les pirates, évasion de Rokade
Capture de criminels : Aucun
Perte(s) : Deux marins d'élite



_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1