AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Présent] - À l'Ombre du Jugement Dernier.

Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:00


Précédemment.

Résumé du RP précédent a écrit:
Aoi enquêtait pour trouver les personnes qui tuent les membres du Théâtre. De son côté, Renard, alias Idyrss, la concurrente de la Capitaine des Ombres du Chaos, fait de même. Durant ses recherches, la Reine Rouge trouve une piste qui l'amène à rencontrer Nassâm, une personne qui accompagne habituellement Renard. Ce dernier dit savoir qui tente de démanteler le réseau illégale. Il s'avère que c'est Ao en personne et celui-ci détient Idryss. Aoi décide de partir à l'offensif.

Il n'y a pas un chat. Il règne une ambiance de cimetière. À deux heure du matin, je ne risque pas d'avoir de problème avec la milice locale. Et avec un peu de chance, je pourrais faire passer mon attaque pour un accident. Un léger vent vient adoucir l'air ambiant. Tant pis, même si ça ne m'inspire pas confiance, je préfère me jeter dans la gueule du loup et voir ce qu'il se passe par la suite. Il n'y a pas de temps à perdre si on veut sauver Idryss des griffes de l'ennemi.

On traverse alors la cours, toujours en suivant ce qu'indique la Vive Card. Le premier bâtiment en pierre semble être le bureau principal. Étant une pépinière, je ne m'attends pas à voir des gardes ou des Caméra Den Den. Le Cipher Pol ne doit sûrement pas s'imaginer qu'on va venir les voir directement. Je pense même que notre arrivée soudaine va les surprendre complètement.

Une fois dans l'enceinte, en entend des bruits à moitié étouffés. Rapidement, on trouve des escaliers menant dans les sous-sols. À l'autre bout, il y a une intersection donnant sur plusieurs caves. Faisant le moins de bruit possible, j'arrête mes compagnons en plein milieu de la descente. Je leur fais signe de garder le silence pour écouter ce qu'il se passe au delà de la porte en face de nous bien que Nassâm ne soit pas emballé de ne pas intervenir tout de suite.

Des noms, Idryss! Des noms!! Ce n'est pas compliqué, non?!

La question à peine posée, le cri d'agonie de ma rivale se fait entendre au travers tout le bâtiment. Je n'ai jamais ressenti autant de pitié envers elle auparavant. Je pense que le tortionnaire doit être Ao. Seulement, ça m'étonnerait qu'il soit tout seul. Il doit avoir des acolytes avec lui, mais combien? Et surtout, je me demande si Gilbert Long-Paquet collabore avec eux.

Monsieur Novas, je pense que vous avez suffisamment assez de noms pour cette soirée. Si vous continuez, vous risquez de la tuer, ce qui n'est pas judicieux...
Ne vous mêlez pas de ça, Monsieur Long-Paquet. Laissez-moi faire mon boulot. Et vous, occupez vous du votre.

Je pense que Gilbert doit enquêter sur l'appel anonyme de tout à l'heure. Visiblement, après quelques instants d'attention, il n'y aurait que ces deux-là... Les douze hommes qui accompagnent habituellement Ao sont sans doute en mission à la recherche des personnes qu'Idryss révèle. Si on n'intervient pas maintenant, au vu de l'état de la Vive Card, elle risque d'y passer ou de craquer. En chuchotant du mieux que je peux, je donne alors mes instructions à mes deux camarades.

En m'attaquant directement à Ao, je risque de devoir utiliser toute ma puissance. Il cherchera sûrement à se protéger, alors à ce moment là, Natacha, tu récupéras Idryss. Et quant à toi, Nassâm, occupes-toi de ce vil traître de Long-Paquet. Et surtout, partez le plus rapidement d'ici avant que cela ne devienne un Enfer.

Ils me font un mouvement de tête de haut en bas pour me dire qu'ils ont compris. On se dirige ensuite sans attendre devant la salle où le Cipher Pol 8 torture ma collègue. Je donne alors un coup de pied dans la porte pour l'exposer, nous dévoilant alors à l'ennemi.

Qu'est-ce que?!

Ne laissant aucun répit, je me dirige le plus possible vers le centre de la pièce pendant que Nassâm s'en prend à Gilbert. Natacha est juste derrière moi. Je vais pour attaquer celui que je crois être Ao que ce dernier délaisse son instrument de torture et s'échappe avec Idryss sur un des côtés de la pièce à une vitesse vertigineuse.

▬  Soru!!

Et merde... Je sens que ça va être compliqué. L'utilisant comme un otage prêt à s'en débarrasser, Ao me menace de sa jitte et s'exprime.

Aoi Nakajima?!! Damnation!!! Je n'imaginais pas une pirate de ton envergure avoir le nez dans la pègre...

Il me regarde profondément dans les yeux. Il désigne Idryss avec dégoût.

C'est ça que tu cherches?! Viens donc la prendre si tu peux!

Ce n'était pas prévu comme ça... Mon visage devient terne. Je sens en moi une vive colère. Si je m'attaque à lui, je risque de tuer Idryss involontairement... J'avale alors ma salive, les poings serrés.

Tu as fait une erreur capitale en t'en prenant au Théâtre, Ao Novas! Et tu n'aurais jamais dû faire autant de mal à ma petite sœur!!

En employant ce dernier mot, Idryss est touchée. Ayant beaucoup de difficulté à parler, elle lâche une ultime phrase avant de tomber dans les pommes.

Aoi...

Derrière moi, Nassâm ne fait qu'une bouchée de Gilbert, car ce dernier n'est pas un combattant. En voyant cela et sûrement parce qu'il sait que je suis un Logia infernal, Ao n'a qu'une solution s'il veut poursuivre sa mission en paix. La fuite. Il a l'avantage de la vitesse grâce au Soru. Malheureusement, n'ayant qu'un seul accès possible, sa porte de sortie se trouve dans mon dos. Je fais alors extrêmement attention à ce qu'il pourra faire. Le leader du C.P. 8 n'aime pas cette situation et nous le fait savoir.

Rah!! Je suis entouré d'incapables!

Sitôt la phrase prononcée, il commence à disparaître. Sentant alors le déplacement d'air anormal près de moi, je devine qu'il cherche à se placer derrière moi pour s'enfuir. Ce n'est pas la première fois que je vois le Soru, je commence même à être habitué. Avec un peu de concentration et d'intuition, il est facile de prendre au dépourvu la personne qui réalise cette technique même si on ne peut égaler sa vitesse. Mon dernier adversaire avoir utilisé le Rokushiki était Mogaba. Et ça ne l'avait pas aidé puisque je l'avais tué.

Ao sait que si je ne peux pas le retenir, j'aurais beaucoup de mal à le retrouver par la suite et qu'il pourra toujours avoir les noms qu'il veut pour sa mission concernant le Théâtre. Et ça, je ne peux pas me le permettre. Je l'intercepte alors durant son mouvement furtif, mon bras placé en un éclair comme une barrière au niveau de son cou. Ao tombe ainsi à la renverse en lâchant sa prise et son arme. Natacha s'empresse aussitôt de prendre Idryss et de partir. Malgré son mal de gorge, il arrive à trouver son souffle pour crier, la rage au ventre.

Non!!!

Agacé de perdre son précieux atout, Ao tente de se relever, mais je profite qu'il soit à terre pour asséner des coups de poings afin de l'occuper. Il esquive évidemment facilement en roulant sur le côté, il ne cherche pas à bloquer les attaques. Il faut croire qu'il ne possède pas le Haki de l'Armement. Le sourire jusqu'aux oreilles, je m'exprime alors pour le narguer.

Hé, où penses tu aller comme ça? À peine les présentations faites, tu souhaites déjà te faire la malle?

Sans m'attendre une minute de plus, Nassâm et Natacha partent comme demandé avec leur prise hors de la salle. Ils montent les escaliers quatre par quatre pendant que l'agent du Cipher Pol m'ignore totalement et réalise une technique que je n'ai jamais vu.

▬  Shigan Mitsubushi!!

Utilisant ses index comme le canon d'un pistolet, Ao tire des balles invisibles en direction de mes amis. J'imagine que ça doit être la version améliorée d'une autre technique. En l'observant, je comprends qu'il s'agit plus du déplacement d'air plutôt que de projectiles fuselés. Pendant ce temps, je prépare le terrain en influant du magma sous la terre. Je suis bien obligée de retenir Ao quoi qu'il en coûte avant que mon séjour à Alabasta ne se complique. Le leader du C.P. 8 sait trop de choses sur le Théâtre, et m'ayant vu maintenant, je ne peux pas le laisser filer comme ça. Désormais, c'est une question d'affaire personnelle.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Sam 23 Juil 2016 - 3:39, édité 8 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:02


Le visage d'Ao devient aussi sombre que sa personne. Perdre l'avantage aussi facilement l'ennuie terriblement, mais surtout, perdre Idryss de manière aussi pathétique l'énerve au plus haut point. Après tout, il est leader d'un Bureau entier. Il ne peut pas se permettre de faire de telles erreurs. Évaluant la situation, il m'adresse la parole.

Tu n'aurais jamais dû t'en prendre à moi directement.

Il doit sûrement penser que je suis là pour aider le Théâtre et non pour le contrat de Toji. Visiblement, je suis vraisemblablement la première criminelle à pouvoir saisir cette aubaine. Seulement, je suis bien obligée de l'attaquer par tous les moyens comme si je désirais le tuer pour éviter qu'il pense que je suis là pour sa mise à prix.

J'accrois de plus en plus mon magma sous le sol. La température monte de manière sensible. J'évalue mon adversaire du regard. De son côté, il doit sûrement faire pareil. Mais plus encore, il doit certainement se dire qu'il y a un piège s'il tente à nouveau de poursuivre Idryss au vu de la chaleur étouffante qui règne subitement dans la salle. J'imagine qu'Ao est un adversaire encore plus puissant que Mogaba, voire même, redoutable. Je crains le pire s'il peut user du Haki de l'Armement, mais pour le moment, il ne semble pas pouvoir s'en servir. Ou vouloir...

Dans la pièce, il y a une chaise renversée au centre avec un instrument de torture et le Den Den Local de Gilbert posé sur un petit meuble dans un coin avec une pile de feuilles et un crayon. Je ne vois rien qui pourrait me nuire, même la jitte d'Ao. Estimant être en position de force, je réponds à mon adversaire.

Sinon quoi? Tu penses être de taille pour m'affronter en personne? Laisse-moi rire.

Je laisse échapper un rire diabolique malgré moi. Je crois plutôt qu'Ao est dans la merde. Dès l'instant où il m'a vu entrer, il a essayé de filer, ce qui veut bien dire qu'il est dans une mauvaise posture. Je tends alors mon bras droit, le rendant magmatique. Des gouttes rouges tombent sur le sol, laissant alors de la fumé paraître. Je jauge une dernière fois du regard mon ennemi. À part ses étranges techniques, je ne vois aucune raison de perdre, sauf s'il détient en lui un Fruit du Démon capable de me battre ou s'il possède le Haki de l'Armement...

▬  Eruption!!

Aussitôt, je propulse mon bras en avant, ce qui envoie alors un poing de magma enflammé vers mon adversaire. Ce dernier s'écarte au dernier moment l'air de rien et le projectile vient s'écraser contre le mur derrière lui. Il me nargue alors.

C'est tout? Je m'attendais à mieux...

Je ne me contente pas de rester sur ça. Je déchaîne alors une pluie de poings de lave avec mes deux bras.

▬  Kami-E!!

Je n'ai jamais vu ça. Ao devient extrêmement souple comme du papier, ce qui lui permet d'esquiver toutes mes attaques! J'ai l'impression qu'il flotte à la manière d'une feuille. Est-ce le Rokushiki ou l'usage d'un Fruit du Démon?! Je n'arrive pas à l'avoir malgré le nombre conséquent de projectiles. Ça m'énerve!!

Comme je m'épuise inutilement à vouloir le toucher à distance, Ao profite de cette occasion pour répliquer. Il doit sûrement en avoir marre de ma présence et qu'il souhaite me finir rapidement pour pouvoir courir après Idryss... Il arrive à placer ses index exactement comme tout à l'heure malgré ma pluie de magma en fusion et tire.

▬  Dark Shigan Mitsubushi!!

Durant mon combat à Whiskey Peak contre Kuro Tanaka, je me sentais trop confiante malgré le fait que je n'étais pas en position de gagner facilement. Cette fois-ci, je compte bien faire attention. Du coup, dans le doute, je préfère éviter ses projectiles en sautant sur le côté. Lui faisant toujours face, j'essaie de garder ma cadence de tire. Je continue à le bombarder de projectiles dévastateurs tant bien que mal pendant que lui fait de même avec ses propulsions d'air.

Derrière lui, la paroi rocheuse et le plafond se font désintégrer à vue d'œil, rongés par la lave qui en dégouline. Au-dessus de sa tête, le plancher en béton menace déjà de s'écrouler. Quant à ce qu'il y a derrière moi, des impacts déforment le mur de partout. Sentant alors le moment propice ou agacé que le combat ne rime à rien, mon adversaire décide de disparaître à nouveau d'un coup.

▬  Soru!!

Échappant ou se glissant entre mes poings par je ne sais quel moyen, Ao apparaît juste devant moi. Propulsé par sa vitesse, il me fait un coup d'estoc avec sa jitte. Son corps à l'autre bout vient appuyer son arme de toute sa puissance, ce qui vient m'écraser le torse de tout son poids. Touchée en plein dans le plexus cœliaque, ça m'éjecte au loin et je m'écrase contre le mur criblé, le défonçant totalement. Je me retrouve alors dans une cave voisine au milieu des décombres.

Kof! Kof! Kof! Du Granit Marin...

Je peine à respirer tellement la douleur m'insupporte. J'ai horriblement mal. Ça me plie en deux. J'ai du mal à me remettre. Ne cherchant pas à m'affronter plus que ça, le leader du Cipher Pol 8 se dirige vers la sortie le plus rapidement possible, l'air dégoûté d'avoir gagné aussi facilement. Seulement, ne lui permettant pas, je réalise ma technique.

▬  Return of the Damned!!

Une muraille de lave surgit alors de sol aussi violemment qu'une éruption juste en face d'Ao, le faisant presque tomber à la renverse.

Qu'est-ce?!

Je me dégage alors comme je peux des débris qui me couvrent. Constatant qu'il ne peut décidément pas sortir par ce côté, mon ennemi se retourne alors et voit la porte de la cave où je suis. Son regard est noir, c'est comme s'il devenait une bête endiablé. J'ai vraiment l'impression de revoir Kuro Tanaka... L'air grave et s'avançant doucement vers moi, il m'adresse la parole. Visiblement, il est en colère.

Tu as tort de me compliquer les choses, Nakajima. Et tu vas le regretter! Tu ne fais que...

Il cherche ses mots et prend une sorte de pose ridicule, l'air dominant.

...Retarder l'inévitable!!
Parle... parle pour toi... Kof! Kof! Kof!

Je serre les poings. Je n'ai pas peur de lui. Je pense même avoir vu bien pire. Toutefois, je ne peux pas vraiment me battre en utilisant toutes mes capacités si je tiens à le capturer sans l'abîmer. Finalement, il a donc des chances de me battre, surtout s'il dispose du Granit Marin et du Haki de l'Armement. C'est la combinaison entre Kuro et Mogaba...


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Jeu 21 Juil 2016 - 1:27, édité 5 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:04


Avant que la situation ne me dépasse, je sécrète encore une fois du magma dans le sol de cette cave afin de le connecter à ma première mare. Et cette fois-ci, je ne m'arrête pas à un peu plus que la taille de la salle. Je tends ainsi petit à petit le liquide rouge jusqu'à couvrir la surface du bâtiment.

Retrouvant mon souffle, je lui montre que je n'ai pas peur du Cipher Pol ou du Gouvernent Mondial. Le regard sévère, je réfléchi à ce que je peux faire. Préférant jouer la même carte, je suis convaincue qu'il baissera sa garde en trouvant mon attaque idiote du fait que cela soit du déjà-vu. Je projette alors mes poings en avant afin qu'il ne puisse pas partir par la porte de derrière moi.

▬  Eruption!!
▬  Kami-E!!

Je refais alors une série de poings. Les éclats de mon corps en magma fusent droit vers lui et viennent se confondre avec mon mur de lave. Déçu, Ao me nargue à nouveau.

Tu n'as pas trouvé mieux à faire? Décidément, tu es décevante...

Rebelote, il charge sur moi en traversant par miracle ma pluie dévastatrice grâce à sa technique de déplacement.

▬  Soru!!

Je lève alors mon bras droit en arrière tout en augmentant son volume initial. J'abats violemment mon membre en avant afin de surprendre mon adversaire, mais ce dernier ne semble pas l'être et pourfend mon poing colossal du bout de sa jitte. Annulant les effets de mon pouvoir et m'affaiblissant, son arme pénètre dans mes doigts durant un instant. Grimaçant, la force de sa frappe fait pousser mes appuis en arrière jusqu'à me renvoyer à nouveau en l'air. Je percute alors de plein fouet la paroi rocheuse. L'impact ne me cause pas de dégâts réellement, mais ça me déstabilise et je me retrouve dans une mauvaise position. À peine dans les gravats, Ao disparaît encore.

▬  Soru!!

Cette fois, j'ai pas le temps de le voir venir. Son arme rentre à nouveau dans mon plexus solaire, me mobilisant alors et me rendant faible. Profitant du fait que je sois incapable de faire usage de mon Fruit, le leader du C.P. 8 réalise une de ses étranges techniques avec son autre bras. Son index devenant noir, aussi tendu que rigide, avec toute la vitesse nécessaire, vient me trouer juste en dessous de l'épaule droite.

▬  Dark Shigan!!

Une gicle de sang en sort. Je hurle de douleur. Il répète son attaque encore à peu près au même endroit. Instinctivement, je place mon bras gauche au niveau de son assaut, mais son doigt vient perforer le dos de ma main. Je rage de ne rien pouvoir faire pour sortir de cette impasse. Le Granit Marin est vraiment une plaie... Je tousse et je crache du sang. Je sens des larmes sur mes joues. Je refuse de mourir aussi sottement.

Les yeux pleins de haine, l'index d'Ao s'enfonce maintenant sur mon côté droit. Je suis paniquée, je perds presque mes moyens. Il va pour me tuer en visant un organe vital, mais je place mon autre bras presque inconsciemment de manière à ce que son doigt ripe contre le mur derrière moi. Profitant ainsi d'une seconde de répit, j'envoie valser au loin dans la précédente salle mon adversaire avec mes pieds. N'arrivant plus à tenir debout, je m'effondre au milieu des gravats. J'essaie de retrouver mon souffle. Je sens mon cœur battre plus fort et plus rapidement.

Kof! Kof! Kof! Quelle plaie le Granit...

Ao évite le pire. Il heurte le sol, mais la force n'est pas assez suffisante pour le détruire. Des craquelures rougeâtres apparaissent à l'endroit où il est tombé et elles grandissent peu à peu. Lui tenir tête semble l'agacer au plus haut point. Je l'entends s'énerver dans la salle d'à côté.

Tu commences à m'irriter sérieusement!!
Kof! Kof! Kof! Kof!
Ce combat a assez duré! Meurs, maudite pirate!!!

Il sort alors un magnum de sa poche et me tire avec. J'ai encore du mal à me remettre. Gagnant peu à peu mes forces, je me décale comme je peux tout en reformant mon poing gigantesque. Ao voit alors le moyen de me tuer une bonne fois pour toutes en tirant une seconde fois. Seulement, j'abats ma main colossal par terre face à moi. Bien qu'elle soit en Granit Marin, à cause de la puissance de l'arme, la balle vient traverser mon membre pendant que celui-ci éclate le sol. D'épais morceaux se craquellent et s'enfoncent dans le magma, autant dans la cave où je me tiens que dans celle où Ao se trouve.

▬  Call of Hell!!
▬  Geppou!!


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Jeu 21 Juil 2016 - 1:42, édité 3 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:05


Instinctivement, le chef du Cipher Pol 8 trouve un moyen d'échapper à l'Enfer qui l'appelle sous ses pieds. Mes yeux sont rouges. Les siens également. Si ça ne tenait qu'à moi, j'aurais usé toutes mes techniques pour l'avoir, mais je dois impérativement trouver un moyen de l'arrêter une bonne fois pour toutes. Le combat commence à s'éterniser et je n'aime pas ça. Je n'ai pas encore réellement blessé Ao alors que ce dernier m'a gravement touché...

N'ayant plus trop l'avantage du terrain, il ne perd pas de temps. Cette fois, c'est lui qui ouvre les hostilités en me tirant dessus une fois. Évitant de justesse la balle en me déplaçant sur un côté, mon adversaire s'élance alors sur moi, exactement au même endroit pour m'asséner un coup de revers avec sa jitte. Seulement, je fonds littéralement, rendant mon corps humanoïde à l'état de liquide et je me retrouve alors dans mon élément en moins de temps qu'il en faut pour le dire. Son arme frappe ainsi dans le vide.

Quant à moi, je ne lui laisse plus de répit. Tout en reprenant ma forme humaine à l'endroit précis où je me suis transformée, je fais jaillir du magma à la manière d'un geyser près de sa main qui tient la jitte dans le but de le désarmer, mais sans succès.

▬  Infernal Geyser!!

Avec cette attaque, j'aurais pu largement le cramer directement, mais comme je dois le maîtriser, je m'arrange pour le déstabiliser et lui couper de ses armes. Me trouvant alors derrière son dos, je parviens à lui donner un puissant coup pour qu'il s'écrase contre le mur d'en face. Cette paroi donne dans un autre sous-sol voisin. La frappe est tellement violente qu'il traverse le béton et roule maladroitement. À l'impact, des craquelures rouges apparaissent. Ao y voit alors sa porte de secours. Il se relève rapidement, mais je m'élance à sa poursuite.

▬  Wall of the Damned!!

Toujours connectée à ma lave sous mes pieds, je créée un mur de magma avec mon bras gauche et je le projette pour bloquer la porte de sa cave. J'entre ensuite lentement dans la salle où il se trouve. À nouveau, le chef du C.P. 8 se retrouve hermétiquement fermé. Se relevant avec hargne, il se retourne et il tire. Ignorant du mieux que je peux la douleur pour tout mon côté droit, je saute dans sa direction pour me coucher et esquiver la balle. Il continue encore une fois, mais je roule sur le côté. Déterminé à m'avoir, il gaspille ses munitions jusqu'à vider le barillet. Entendant le "clic", je me redresse aussitôt, mais je peine à cause de mes blessures.

Tu n'apprendras jamais à mourir?! Je vais te montrer qu'on ne s'en prend pas au Gouvernement Mondial aussi facilement.
Pourtant, c'est ce que je fais... Kof! Kof!

Comme depuis tout à l'heure j'envoie du magma par-dessous, je suis en mesure d'en propulser sous ma cible. Ao est en train de recharger son arme. Je n'éprouve aucune crainte et je lui fais savoir en avançant doucement vers lui, le visage emplit de malice. Je profite même de ce calme pour me remettre un peu du mal qui me ronge sur mon flanc droit.

Et tu vas le regretter amèrement, Aoi Nakajima.

Une fois le nouveau barillet placé, Ao me braque avec son magnum, la main bien en avant. Il s'apprête à tirer, mais je propulse un geyser de lave au niveau de son pistolet afin de le désarmer pour de bon.

▬  Infernal Geyser!!

Le liquide fait fondre instantanément le flingue, mais pas les balles en Granit Marin. Sa main s'enflamme aussitôt. Et sous l'effet de la douleur et de la surprise, il rétracte son membre pour étouffer le feu en me maudissant. Il hurle de douleur et de rage. Là encore j'aurais pu le tuer, mais je tiens absolument à réaliser le contrat de Toji le plus convenablement possible. Énervé, le leader du C.P. 8 s'élance alors vers moi avec sa jitte, ce que j'avais prévu.

▬  Soru!!
▬  Wall of the Damned!!

Cette fois, je réalise une mur de magma juste devant moi tout en me déplaçant sur le côté. Tenant son arme la pointe en avant, Ao pourfend ma muraille de lave et passe au travers grâce au Granit Marin. Une fois de l'autre côté, il réalise trop tard son erreur. Il se retourne alors pour me chercher du regard, mais c'est son instinct de survie qui parle.

▬  Eruption!!
▬  Kami-E!!

Encore une fois, il arrive à esquiver au dernier moment. Ça m'agace. D'énormes ruptures se créées sur le mur d'en face à force d'encaisser mes poings dévastateurs. Il y a des chances à ce rythme-là que la bâtisse s'écroule d'un instant à l'autre. Énervé d'être en position de défense, Ao devient hors de lui.

De tous les maudits pirates, il a fallu que je tombe sur une vulgaire utilisatrice de Fruit du Démon... Et un Logia en plus!! Tu commences sérieusement à m'énerver!
Tu veux que je cesse d'utiliser mes capacités démoniaques? Alors, laisse-moi te montrer ce que je sais faire à l'épée... Et meurs!
Ah! Ah! Ah! Ah! Pathétique!! Tu peux te battre comme tu veux, qu'est ce que j'en ai à foutre? Mais ne vient pas te plaindre si tu perds. Décidément, Nakajima, tu es ridicule!
Mon nom est Nakajima D. Aoi, la Reine Rouge, celle qui ébranlera le monde!!

J'arrête de propulser mes poings, car j'ai une autre idée en tête. Portant alors ma main sur le poignet de mon sabre, je sors rapidement de son fourreau mon arme et je réalise à cet instant une lame d'air colossale. Le déplacement d'air prend une forme circulaire grandissante et découpe tout dans son passage. Légèrement oblique, elle se dirige droit au niveau du ventre de mon adversaire, ne lui laissant alors peu de chances de contrer ça.

▬  Firebreathing!!
▬  Dark Ran Kyaku!!

Ao lève alors le pied et tournoie pour éjecter une lame d'air chargé de Haki à la verticale, ce qui sépare la mienne en deux. Mon attaque vient découper les murs de chaque côté pendant que la sienne se dirige vers moi.

Bordel!!

Je bloque avec mon sabre. La force de l'impact me fait reculer, ce qui laisse le temps à Ao de charger vers moi avec sa jitte. J'expulse la lame d'air au plafond pour pouvoir parer l'offensif de mon adversaire. La lame d'air tranche alors violemment la dalle en béton au-dessus de nous, coupe de part en part le bâtiment et monte disparaître dans le ciel. Une secousse se fait ensuite ressentir. Ça devient intense.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Jeu 21 Juil 2016 - 2:13, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:06


On échange des frappes avec nos armes, lui avec sa jitte, moi avec mon sabre. Je sens qu'il est plus puissant que moi. Je peine à tenir à cause de mon état. Je maintiens la cadence comme je peux. Visiblement, même si je désirais me battre à pleine puissance, je n'arriverais probablement pas à le vaincre. Cela dit, je sais être rusée. Et pour ça, j'ai un plan. Par moment, nos armes ripent. À ce moment-là, on essaie de faire des coups bas. Ao tente de me perforer le torse avec son index, mais je parviens à m'écarter à temps. Quant à moi, alors que mon sabre glisse sur sa jitte, je propulse une petite lame d'air vers lui. Le coup est évité et le déplacement d'air découpe une portion de mur plus loin. À ce moment-là, le leader du Cipher Pol 8 enchaîne avec son Ran Kyaku chargé de Haki pour riposter. Esquivant l'attaque, sa lame d'air arrache des parois complètes derrière moi, fragilisant alors un peu plus les fondations du bâtiment.

D'un coup, coinçant ma lame entre le kagi et la tige de sa jitte, Ao parvient à briser mon sabre, expédiant ainsi les deux morceaux dans deux directions opposées. Visiblement, même en escrime je suis mauvaise. Ah, qu'est-ce qu'elle me manque ma gunblade... Au moins, elle était efficace et me permettait des coups bas facilement. Heureusement que je possède un Fruit au potentiel démesurément intéressant. Alors que je suis censée perdre l'avantage, je m'expose littéralement, envoyant de cette manière du magma sous forme de sphère dans tous les sens.

▬  Divine Wrath!!

Afin de préserver sa vie, Ao effectue un bond en arrière tout en plaçant instinctivement ses bras en croix devant le visage, les imbibant de l'aura noire qui caractérise le Haki de l'Armement. Visiblement, il ne s'attendait pas à ça tout comme moi être désarmée. Seulement, je ne m'arrête pas là. Aussitôt l'explosion faite, mon bras droit grossit de taille en devenant de la lave en fusion. J'ignore la douleur comme je peux.

▬  Titanic strike!!
▬  So...

Pris de vitesse, mon adversaire encaisse la frappe. Je mets autant de force que je peux. Une onde de choc balaye alors la salle d'un puissant souffle, déstabilisant ainsi les fondations du bâtiment davantage. Mon poing s'écrase sur ses avant-bras encore sous le Haki de l'Armement. Malgré sa défense, Ao semble être dans une très mauvaise posture et ça se ressent. Il résiste avec difficulté au point de fléchir et de trembler un peu. S'il ne parvient pas à garder son fluide, il est mort. J'arrive enfin à mettre la balance de mon côté et je m'en réjouis!

Tu vas payer pour le mal que tu as fait à Idryss! Brûle!!

Fermement attaché à la vie, Ao s'écarte d'un coup, me laissant alors finir mon attaque. Mon poing énorme vient démolir le sol à nos pieds dans un puissant souffle et tremblement. Le par terre craque de part en part dans de violentes secousses. Tel l'Appel de l'Enfer, les pieds de mon ennemi s'engouffrent dans la lave en fusion. Ses jambes s'enflamment l'instant de quelques secondes avant qu'il ne puisse réaliser le Geppou. Le Leader du C.P. 8 lâche alors un cri silencieux.

Profitant que je perde l'équilibre en basculant en avant à cause de ma frappe, Ao oriente ses mains dans ma direction, les paumes ouvertes. Comme lors de mon combat contre Mogaba, une compression décompression brutale du volume d'air se créer subitement devant ses membres supérieurs, délivrant ainsi une terrible explosion comparable à celui d'un explosif dévastateur. L'impact est si violent que je sens au travers moi une vague d'énergie me traverser d'un bout à l'autre. Mon adversaire libère ainsi une attaque meurtrière ne visant pas un point précis de mon corps, mais cherchant radicalement et aussi bêtement à me faire le plus de dégâts tout en m'éjectant au loin.

▬  Hasoukenougi!!
Soru!!

Je tente de me déplacer aussi vite comme sa technique le lui permet en m'élançant, mais il me touche de plein fouet. Me tordant de douleur, je traverse la salle en éclatant le mur derrière moi, retraversant encore une autre salle pour finir dans la paroi rocheuse. Des cuves de gaz et d'autres machines complexes du bâtiment semblent être sur le point de péter. Il y a trop de dégâts dans les environs, ça en devient dangereux. À l'autre bout, j'entends Ao se moquer de moi.

Ah, ah, ah, ah, idiote! Tu es trop lente, pirate. Crier le nom d'une capacité ne permet pas de la réaliser. Il faut effectuer des choses biens précises pour que ça puisse marcher.

Afin de l'empêcher de quitter les lieux, je suis obligé d'utiliser les grands moyens. Ne sachant pas vraiment où il se situe exactement, je libère une grande partie de ma puissance comme pour un coup final. Étant connectée à la mare qui englobe maintenant toute la surface de la pépinière, je fais jaillir des geysers de partout sans être précise, de puissance différente et de grandeur différente. Cette attaque me permet d'occuper l'ennemi tout en le mettant dans une situation difficile, car à moins de deviner l'avenir, il est impossible de prévoir mes coups. De cette manière, je peux récupérer un peu.

▬  Armageddon!!

Les geysers rongent les derniers murs porteurs, font exposer des installations instables et embrasent les parties sensiblement inflammables. Tout le sous-sol devient un Enfer insoutenable. Les escaliers s'écroulent. Quelques plafonds commencent à chuter. Énervé, j'entends Ao hurler de rage. Un jaillissement le frôle au point de le faire de méchantes brûlures sur tout le côté gauche, de la tête aux pieds. Il secoue alors avec ses mains la moitié de ses cheveux en feu et ses vêtements pour les éteindre.

AAAAHHHH!!!! TU AS LE DON POUR ME METTRE HORS DE MOI, MAUDITE NAKAJIMA!! CETTE FOIS, JE VAIS TE TUER POUR DE BON!!!!
Kof! Kof! Viens donc me rejoindre en Enfer, imbécile. Kof! Car si tu me tues, sois sûr d'y rester avec moi!!

Couplant son Soru au Geppou, Ao vient en un éclair vers moi. Un bloc entier en béton lui tombe devant lui, mais il le traverse et l'éclate comme un rien. Il est vraiment en colère. Ses yeux sont rouges, tel un Démon. Cherchant un temps de répit, je tente de le ralentir en formant une muraille devant moi.

▬  Return of the Damned!!

Comme prévu, avec sa jitte et son Haki de l'Armement, Ao perfore le mur de magma et balance son attaque juste la demi-seconde d'après.

▬  Hasshoken!!

Concentrant sa force en un seul point et créant des vibrations avec son poing afin de générer des ondes de choc, Ao assène sa frappe dans la paroi rocheuse où je me suis affalée tantôt. Seulement, me fondant dans la mare, je me mouve derrière lui et je reprends ma forme humanoïde. Son coup dévastateur défonce la roche en laissant un trou béant et fait secouer le bâtiment au point que des portions entières de mur se fissurent et se détachent complètement. Même sans le fluide, un truc pareil m'aurait atrocement fait mal. L'onde qui se propage fait exploser les machines de la salle.

BORDEL! Elle m'échappe!!

Profitant qu'il se retourne, j'assène un coup de poing basique au visage. Sa tête vacille en arrière et revient. Mon second est malheureusement contré par son avant-bras qu'il s'empresse d'utiliser. Sa jitte tente de me pourfendre, mais je fais un saut en arrière tout en éjectant mon troisième poing pour réaliser une Éruption. Il penche alors son corps sur le côté pour éviter tout en m'envoyant de l'air chargé de Haki grâce à son Shigan à distance. Moi aussi j'esquive. J'augmente alors la cadence en envoyant une série de poings magmatiques.

▬  Kami-E!!

Même dans sa souplesse, il parvient à maintenir son offensif. Pendant que le plafond nous tombe dessus, mes éclats agrandissent le trou derrière Ao alors que ses "balles d'air" perforent quelques éléments du décor au loin derrière moi. Modifiant alors la manière de faire mes projectiles, j'oriente peu à peu mes bras vers le haut afin d'en finir une bonne fois pour toutes.

▬  Heavenly Chastisement!!

Je propulse vers le plafond du rez-de-chaussée une pluie de météorites constitués de roches à noyaux de magma liquide. À l'impact, ils propagent de la lave partout. Certains perforent les dalles et les différents niveaux du bâtiment, d'autres explosent en percutant des structures, et d'autres encore détruisent par l'intérieur la pépinière en l'éventrant et finissent par traverser le toit. Tout le complexe s'effrite, se détache bloc par bloc, s'écroule de tout côté, nous écrasant alors sous les décombres qui s'accumulent et empêchent toute tentative de sortie. Pour l'heure, Ao est condamné à me battre. Étant un Logia, les morceaux de béton et de pierre qui me tombent dessus, fondent en moi. Quant au chef du C.P. 8, il est forcé de se protéger en détruisant à coup de poings et de pieds les gravats qui se déversent sur lui.

Bienvenue dans la première strate des Neufs Enfers, Novas.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Jeu 21 Juil 2016 - 2:47, édité 4 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:08


Nassâm et Natacha ne sont pas loin de la pépinière. Ils observent le spectacle dans l'ombre pendant qu'Idryss se repose et se fait soigner par son ami. Gilbert, quant à lui, est attaché. Il est horrifié de voir son entreprise s'écrouler littéralement. Quelques petits météores montent dans les airs et retombent avec fracas sur les autres maisons et sur les serres. Le ciel rougit l'espace d'un instant. Dans la cours, les arbres prennent feu, les plantes et les fleurs s'embrasent. Tout le corps du bâtiment principal s'affaisse sur lui-même dans un brouhaha. Une secousse se fait ressentir sur les environs, réveillant ainsi quelques alabastiens. Constatant les dégâts, certains s'empressent d'alerter leur voisin pendant que d'autres s'occupent de l'incendie. La seconde des Ombres du Chaos s'inquiète alors.

Qu'est-ce que tu nous fait, Capitaine... Tu vas attirer les ennuis.
Elle est toujours comme ça?
Oui et non.
Et c'est plutôt mauvais signe?
Je ne m'attends pas à un combat facile face un adversaire tel qu'Ao Novas. Après tout, il est le chef d'un Bureau entier parmi les dix Cipher Pol.
J'espère qu'elle va le vaincre. Idryss a confiance en votre Capitaine.
Moi je lui fait entièrement confiance. C'est elle qui était venue me voir en prison pour m'y sortir alors que je perdais espoir. Elle fait tout pour préserver ses nakamas. Elle va gagner.

Aux abords de la pépinière, les gens s'agitent et se questionnent.

▬ Qu'est-ce qu'il se passe?
▬ Il y a eu un incident à la Pépinière la Datte.
▬ Il y a des blessés?
▬ À cette heure-là?? Ça m'étonnerait. Aide-nous à éteindre l'incendie, plutôt.
▬ Je n'arrive pas à croire que tout part en flamme.
▬ Moi non plus. Elle était bien entretenue et elle était appréciée par le voisinage. Je me demande qu'est-ce qui a bien pu la détruire.
▬ Tu penses à un sabotage?
▬ Qui voudrait s'en prendre à une pépinière? Réfléchi un peu...
▬ J'ai vu une météorite, je vous dis. Je ne suis pas fou.
▬ Tu rigoles? Un truc pareil aurait fait plus de dégâts. Je pense plutôt que c'est le tremblement de terre qui a dû détruire les installations à risque.
▬ Tu dis n'importe quoi. Je dis que c'est une fuite de gaz.
▬ Arrêtez de blablater pour rien, vous trois. On ne le saura jamais, alors aidez-nous à la place.
▬ Ouais. Et que l'un de vous appelle les pompiers. On a beau être proche de la mer, sans les professionnels, on va avoir un mal de chien.

Dans une ruelle sombre, une ombre s'approche silencieusement. Il s'agit d'un homme transportant un gros sac par-dessus son épaule. Observant l'agitation autour des ruines, il abandonne son lest sur place et se dirige vers ce qui reste du bâtiment. Il s'adresse à la première personne qu'il croise.

Qu'est-ce qu'il se passe, ici? Ne me dites pas que...
▬ Hé, doucement. N'y allez pas! C'est trop dangereux.
Mais, il y a des hommes en-dessous!! Ils sont peut-être encore en vie.
▬ Vous êtes sérieux?!
J'ai une tête à raconter des bobards?
▬ Sans vouloir vous offenser, vous n'avez surtout pas une tête d'alabastien.
Gilbert Long-paquet est bien le patron de cet entreprise, non?
▬ Euh, oui, je crois.
▬ Comment vous connaissez Gilbert?
▬ Il faut croire qu'il le connaît. Même mieux que nous, visiblement...
Vous feriez mieux de vous dépêcher de le trouver. Il a des chances qu'il soit encore en vie.
▬ Vous avez raison. Je vais chercher des hommes pour m'aider. Vous venez?

Natacha serre les dents. Elle a de mauvais pressentiments. Aoi lui a expliqué en chemin qu'Ao est entouré de douze agents. Et cet homme en est sûrement un. Comme il n'y avait que Gilbert et le leader du C.P. 8 dans la cave tout à l'heure, la seconde des Ombres du Chaos présume que les compagnons d'Ao sont en mission dans la ville. La navigatrice de l'équipage de la femme-magma pense que l'étranger vient de rentrer de son travail justement. Il faut absolument qu'elle empêche les gens de dégager les débris afin qu'ils ne puissent pas être témoins du duel sous leurs pieds. Elle réfléchit. À ce moment-là, alors que Nassâm tente de faire son possible pour maintenir Idryss en vie, cette dernière se réveille.

Nassâm... Kof! Kof!
Idryss, ne bouge pas. Tu risques d'ouvrir tes plaies. Reste allongée, veux-tu? Tu as perdue beaucoup de sang...
Kof! Kof! Kof! Le C.P. 8 traque en ce moment même les différents... Kof! Kof! Les différents chefs des différentes filiales qui travaillent pour le Théâtre...

Idryss crache du sang. Elle peine à respirer. Ses yeux pénètrent dans celui de Nassâm comme pour annoncer une dernière volonté.

L'entreprise de mon père tombe en ruine à cause de moi. Kof! Kof! Kof! Kof! Jamais... Jamais, je ne me le pardonnerais...
Ne dis pas ça, voyons. Il reste encore Aoi. Garde espoir sur elle. Il faut que tu t'accroches.
J'ai... J'ai honte. Kof! Je me sens comme une traître... Kof! Kof!

Natacha s'est retournée pour voir la rousse entre les mains de Nassâm et écouter. La navigatrice à le visage grave. Elle n'apprécie pas ce qu'elle entend.

Raconte pas de conneries, petite. Je croyais que tu faisais confiance en ma Capitaine. Le Théâtre peut encore être sauvé, alors arrête de te morfondre! Tu fais partie de ses meilleurs éléments ou non? Alors, du nerf, que diable!
Kof! Kof!
Dis-nous plutôt ce que tu sais sur les Douze. Ce type dans les ruines, tu l'as déjà vu? S'ils sont en mission, tôt ou tard, ils finiront par revenir ici.
On devrait plutôt poser la question à Gilbert.
On devrait plutôt l'utiliser comme appât. Tu l'as entendu? Il le cherche. Sans doute qu'il s'en sert comme couverture...

Le patron de la pépinière se débat et tente de hurler au travers son bâillon sans succès. La situation devient tendue. Natacha fout un coup avec le pommeau de son sabre à l'arrière du crâne de Gilbert pour qu'il se taise. Elle n'aime pas comment les événements se mettent à tourner. Entre Aoi qui a du mal à rester discrète face à Ao et l'arrivée de cet inconnu qui risque de tout faire clapoter, la seconde des Ombres du Chaos cherche rapidement une solution. Elle sait que pour remplir le contrat de Toji, il faut également les agents qui accompagnent le chef du Cipher Pol 8, morts ou vifs.

Il retourne sur ses pas. Sans doute qu'il va prévenir les autres. Ou pire, tenir au courant de la situation la branche du Cipher Pol. Il ne faut pas que le Gouvernement sache qu'ils ont des problèmes.

Nassâm lève la tête vers la navigatrice, l'air interrogateur.

Qu'est-ce que tu vas faire?
Occupe-toi d'Idryss. Je m'occupe de cet agent.
Et s'il aura raison de toi?
Fais venir les hommes les plus discrets du Théâtre et de l'équipage. Et tendez un piège à ces fumiers. Et vengez-moi surtout.
Prions alors pour qu'on n'a pas à te venger... Saigne-le pour moi. Pour le mal qu'ils ont fait à Idryss.

Natacha s'est déjà retournée et n'écoute pas les dernières paroles de Nassâm. Vérifiant une ultime fois ses armes, elle se dirige en direction du mystérieux homme. Elle emprunte la rue perpendiculaire à la sienne. Décidée, elle compte surprendre son ennemi en une seule frappe.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Jeu 21 Juil 2016 - 3:01, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:09


Ao frappe les pierres et les éclate en m'envoyant les débris sur moi. Il découpe les plaques en béton et les poutres en acier tout en dirigeant sa lame d'air chargée de Haki vers moi. Quand je cherche à l'attaquer, il parvient à m'esquiver en restant sur place. Maudites soient les techniques du Rokushiki!!

Au bout d'un moment, plus aucun gravât ne tombe sur nous, plus aucun bruit ne nous parvient, plus aucune secousse ne trouble notre duel. Je me sens oppressée, comme si j'avais le mauvais pressentiment que la situation va empirer. Je sue l'angoisse. Littéralement. L'ambiance m'étouffe. Je pensais rétablir la balance à mon avantage, mais l'effet inverse se produit. L'étau se ressert sur moi inéluctablement. Malédiction! J'ai beau être un Logia, ma puissance ne pose aucune difficulté à mon adversaire. J'ai usé beaucoup de force brute pour rien. Ça m'agace au plus haut point.

Nous sommes à présent cloîtrés dans un endroit qui ne ressemble plus à une cave, sans possibilité de sortir discrètement. Mon magma au sol n'est plus aussi fluide qu'avant, ni bouillant. Autant, nous ne sommes pas écrasés, autant, l'air respirable risque de nous manquer tôt ou tard. Du moins, pour lui. Je suis l'existence même du magma, ça ne devrait pas me poser problème. Et même avec ce petit avantage, je me sens terriblement faible. Je profite de cet instant pour retrouver mon énergie. Ce duel semble toucher à sa fin et je doute sur mes capacités. Je crains d'être tombée sur bien plus imposant. Mon adversaire est encore plus dangereux que Mogaba lors de ma première rencontre. Je me dis que Nassâm avait raison d'avoir peur du Cipher Pol 8.

Quelle ironie! J'ai beau être en possession de l'un des Fruits du Démon les plus dévastateurs, je me fais écraser comme si j'en n'avais pas. Et comme si ça ne suffisait pas, mon adversaire me nargue et me fait rappeler à quel point la situation lui donne de l'assurance.

Alors, Nakajima? Quel effet ça te fait de perdre tout contrôle?

Il insiste sur le dernier mot histoire de me faire mal à mon ego également. Pour la première fois depuis longtemps, je ressens de l'effroi à tel point que je me retrouve bêtement à ne plus savoir quoi faire. J'en suis presque glacée. Un comble pour une femme magmatique... Je me contente de plonger mon regard dans le sien, l'air à la fois sévère et perturbé. Il faut que je trouve une solution et vite!! Je tente alors de me ressaisir et de ne pas me laisser intimider.

C'est à toi de me le dire, imbécile. Tu étais sur le point de faire chuter le Théâtre, mais ma présence te nuit au plus au point et pourrait même t'être fatale.

Évidemment, je ne contrôle effectivement rien. Seulement, je ne dois pas me rabaisser. Jamais! Je serre les poings, faisant alors parler mon magma qui goutte à nouveau. Je réfléchis rapidement. Si je ne peux pas le battre sous terre, je dois trouver un terrain le mettant mal à l'aise. Et à l'extérieur, ce n'est pas la peine. Décidément, le Rokushiki lui offre beaucoup trop d'avantages. Il est hors de question que je prenne des initiatives qui peuvent compromettre mon pillage à venir. Pour le coup, je préfère mourir dans l'anonymat plutôt que de perdre la face en plein jour. C'est une affaire d'ombre. Je dois absolument retourner la situation à mon avantage. Et j'ai peut-être un moyen d'y parvenir.

Vraiment?

Ao est vraiment sûr de lui. On sent de l'arrogance dans le ton de sa voix. Il s'avance lentement vers moi et continue sa tirade.

Alors est-ce là la définition de nuire une personne? Décidément, Nakajima, tu es la pirate la plus ridicule que j'ai pu affronter.
Mais je suis celle qui te tient tête le plus longtemps de tous et ça t'agace! Avoue-le!!

J'essaie de gagner un peu de temps et de déstabiliser mon ennemi. Je pourrais sans doute utiliser son orgueil à mon avantage à défaut d'utiliser la force. S'il ne se concentre plus sur le combat, j'ai peut-être des chances de l'avoir. C'est ma dernière carte à jouer. La ruse! Je sécrète alors ma lave sous celle qui se solidifie afin de remplir à nouveau toute la surface de ce qui reste du bâtiment. Le visage d'Ao s'assombrit légèrement. Il penche la tête sur le côté et me regard sévèrement. Autant, le timbre de sa voix était moqueur tout à l'heure, autant, le ton devient sérieux.

Tu restes encore en vie parce que je le veux bien, vermine. Tu n'as pas de mérite à tenir debout devant moi. Ta place est celle parmi les vers.

Je sais qu'Ao ne supporte pas les minutes qui passent, ça se voit aussi clairement que de l'eau de roche. Il est impatient, mais il ne veut pas me le montrer. Et je ne dis pas ça à cause du duel qui commence à s'éterniser, je le dis aussi pour l'avoir entendu gueuler contre Idryss tout à l'heure. Il y a moyen que je le force à agir sottement à cause de la précipitation.

Détrompe-toi, Novas. Ton orgueil t'aveugle! Si je suis encore en vie, c'est parce que c'est mon Destin! Je ne suis pas prête de mourir, ni ici, ni ailleurs!! Je suis Nakajima D. Aoi, la Reine Rouge!!!

J'insiste sur ma initiale et je me ravive. On dirait que j'ai touché une corde sensible. Je pense même qu'Ao ne supporte pas les porteurs de D. comme moi, et tout particulièrement, les pirates de mon genre. Pourtant, je suis convaincue que je ne vais pas crever ici et que je suis appelée à de grandes choses. J'ai ma place parmi les plus Grands! Mon adversaire s'avance d'un pas plus décidé et semble révolté. Il y a une sorte de mépris dans le ton de sa voix.

Ta Destinée?!

Les yeux du leader du Cipher Pol 8 deviennent noirs.

Ta Destinée? Ta piètre Destinée est déjà toute tracée, Nakajima! Et elle s'arrête ici et maintenant!! Les salopards de ton espèce n'ont pas leur place dans ce Monde. Tu es faible et tu vas mourir!

Ao s'arrête alors, l'air mauvais. Il s'accroupie et pose ses mains imprégnées de l'aura noire. Une atmosphère sombre se dégage de son corps. Le sol se met alors à vibrer. Je me demande ce qu'il prépare. Nous sommes dans les fondations d'un bâtiment, il ne peut rien faire de plus. L'épaisse roche est d'une dureté impressionnante. Même moi avec ma technique Frappe Titanesque je suis incapable de fendre en deux un par terre aussi épais et aussi dur. Les vibrations deviennent de plus en plus violentes, faisant alors tomber les gravats et secouant la salle comme un tremblement de terre. Ça commence à s'affaisser un peu partout et mon magma sort un peu çà et là. J'en titube presque. Je vois là alors une occasion pour tuer Ao. Après tout, le contrat de Toji est facultatif.

▬  Infernal Geyser!!
▬  Ryuusouken!!

Le geyser gicle d'un coup, lui arrachant alors le bras droit au niveau de l'épaule à cause du sol qui s'éclate en deux violemment. La roche s'éventre de part en part et se brise en de petits morceaux, nous faisant alors aspirer par le fond. Je tombe au milieu des débris qui viennent s'engouffrer sur moi. Même si je suis un Logia, je me sens oppressée et j'ai l'impression de mourir de suffocation. Je ne vois pas ce qu'il y a dans les abîmes. Je crains vraiment le pire. Quant à Ao, il semble léviter à côté de moi. Du fait d'avoir perdu un membre, il bout de colère. Il profite pour m'assaillir de coups pendant ma chute.

▬  Dark Shigan Ouren!!

Pour éviter la pluie de doigts perforateurs, je me laisse glisser plus rapidement vers le bas en priant que je ne trouve pas pire. Son attaque éclate alors la roche, laissant des fissures importantes. Plus je m'approche du bas, plus je sens de l'humidité dans l'air, ce qui m'affole intérieurement. Par chance, je n'en suis pas imbibée. Je me transforme alors en boule de lave grossière et je réalise une Colère Divine. Ao s'écarte à temps, ce qui me laisse du répit. Je fais fondre les débris et je tiens mon adversaire à distance. Énervé, le chef du Cipher Pol 8 s'écrie.

TU NE PERDS RIEN POUR ATTENDRE, NAKAJIMA!!!!

Je percute de plein fouet le par terre rocheux tout en bas. Une douleur vive envahit mon dos. C'est alors que j'aperçois, les yeux écarquillés, que de l'eau entour mon corps à demi-hauteur. Je suis incapable de me transformer et user de mon pouvoir. Mon cœur bât la chamade. Je suis effrayée. Comment il savait qu'il y avait une nappe phréatique?! Je suis dépassée. Le terrain n'est clairement pas à mon avantage. J'ai peur.

Couplé par le Soru et le Geppou, Ao plonge vers moi, le poing noir pointé vers moi. Vaguement paralysée et affaiblie, je me relève comme je peux pour sortir hors de l'eau afin d'échapper à la Mort. Mon adversaire perfore alors l'endroit où j'étais une seconde plus tôt d'un immense cratère et dans un violent tremblement. Éclaboussée, je suis projetée en arrière, dos contre la paroi. Se relevant lentement, l'air dominant, Ao s'adresse à moi.

Bienvenue dans la seconde sphère des Neufs Enfers, Nakajima.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 22 Juil 2016 - 0:22, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:11


Natacha s'apprête à donner un coup par derrière au niveau de la nuque de l'agent du Cipher Pol 8 quand celui sent une ombre s'approcher. Il se retourne pour éviter le pire et reçoit le coup à l'épaule droite, titubant en arrière. Il grince des dents pour éviter de hurler et voit le visage de son agresseur. Dans sa chute, il échappe son Den Den Blanc. Dans un élan de réflexe pour se rattraper, il sort une lame de coude et réalise un mouvement circulaire pour repousser son ennemi. La navigatrice n'est pas intimidée et pare aisément la contre-attaque. Quant à l'homme d'Ao, il semble dépassé et s'étonne.

Qu'est-ce que?!

Il s'élance alors avec sa lame pour affronter son adversaire. Il échange quelques coups. Il retrouve l'avantage rapidement. Déviant alors le sabre de Natacha, avec son arme, il tente une technique du Rokushiki.

▬  Shigan!!

Son index perfore alors l'épaule gauche de la Seconde. Elle échappe alors un cri silencieux et tente de ne pas baisser sa garde.

Qui que tu sois, tu as eu tort d'avoir attenté à ma vie.

Le compagnon d'Ao s'apprête alors à achever Natacha, mais la secousse dû à la technique du leader du Cipher Pol 8 pour engouffrer la Capitaine des Ombres du Chaos dans la nappe phréatique le déstabilise. Perdant un peu moins l'équilibre, la navigatrice profite alors de ce moment pour donner un coup de sabre. Pris de vitesse, le membre du Gouvernement Mondial préfère encaisser.

▬  Tek...Aïe!!!

La lame vient s'enfoncer en partie dans son torse, brisant ainsi son Tekkaï. La frappe l'envoie alors projeté en arrière contre le sol. Il fait un roulé-boulé maladroit, échappant ainsi sa lame de coude. De cette manière, dominant à son tour, Natacha s'avance lentement vers lui, l'air grave.

Je ne suis que l'Ombre de ta Mort. Dis-moi où sont tes amis ou tu es sûr de mourir, agent du Cipher Pol!
Jamais! Tu ne me fais pas peur!! Kof! Kof!

Il crache du liquide rouge. Tenant une main sur son torse, il constate avec effroi que du sang en sort. Une boule dans la gorge remonte alors. Visiblement, il ne maîtrise pas aussi bien le Rokushiki. Natacha comprend que sa défense n'est pas aussi efficace et qu'il a encore du travail à faire. Réalisant qu'il ne fait pas le poids, l'agent du C.P. 8 se relève péniblement. Il s'empresse de ramasser son sac et son Den Den Blanc, mais il ne peut que récupérer son précieux colis. Une fois sur son dos, il tape du pied rapidement pour s'élancer loin dans la rue.

▬  Soru!!

Réapparaissant à l'autre bout de la voie, l'agent du G.M. recommence sa technique. Courant après son adversaire après avoir récupéré le Den Den Blanc, Natacha sort son pistolet à silex et le pointe en avant. Quitte à attirer la foule, elle préfère abattre froidement son ennemi. La balle fuse alors et touche la jambe du fuyard. Il s'écroule lamentablement de tout son long, échappant alors son lest qui part rouler plus loin. Évidemment, les alabastiens qui s'occupent d'éteindre le feu entendent tous le coup de feu.

▬ Vous avez entendu?
▬ Oui, on n'est pas sourd.
▬ Je vous l'ai bien dit qu'il s'agissait d'un sabotage.
▬ Pour le moment, nous ne savons rien. Nous avons l'esprit trop dérangé par les événements, c'est sans doute rien de bien grave à mon avis.
▬ Boarf, ça ressemblait vraiment à un coup de feu. Ça ne coûte rien d'aller vérifier.
▬ Ouais. On ferait mieux d'appeler la Milice.
▬ Je pars voir avec d'autres ce qu'il en est alors.

Nassâm aussi a entendu le coup de feu. Il prie pour que la situation ne s'aggrave pas. De sa position, il peut voir la Seconde des Ombres du Chaos poursuivre l'agent du C.P. 8 qui boite. L'œil mauvais, la navigatrice rejoint sa victime et lui fout un coup de poing dans le visage.

Parle, vermine!

Déterminé à rester silencieux, l'agent du C.P. 8 s'abstient de parler, suant d'un coup. Il a peur de perdre la vie, mais il cherche à rester loyal jusqu'au bout. L'homme se tient alors le bout du visage avec ses deux mains, horrifié d'avoir le nez éclaté.

Parle!!

Impatiente à cause de son coup de feu qui peut la nuire, Natacha plante sa lame dans l'épaule droite de l'homme. Cette fois-ci, il hurle, espérant ainsi faire venir une patrouille ou les gens qui s'occupent de l'incendie.

JAMAIS!!

Pivotant son sabre dans la plaie afin d'orienter le tranchant vers le cou, impitoyablement, Natacha regarde une dernière fois l'homme du G.M. dans les yeux.

Ton cadavre servira d'avertissement aux prochains, sombre imbécile!

D'un coup, sans sommation, d'un geste froid et net, la navigatrice décapite l'agent du Cipher Pol 8. La tête se perd dans une ruelle pendant que le corps inerte s'écroule sur lui-même. Se dépêchant, la Seconde ouvre le sac délaissé et constate qu'une femme ligotée et bâillonnée s'y trouve. Elle s'empresse alors de lui délier ses liens. Une fois libre, la malheureuse donne une claque à Natacha et tente de s'enfuir.

Hé! Du calme. Je ne suis pas là pour te faire du mal. Regarde.

Elle désigne de la tête le membre du Gouvernement Mondial mort.

Tu peux marcher? Aide-moi à bazarder cette merde et on se casse d'ici. Tu m'expliqueras en chemin pourquoi il a essayé de te kidnapper.

L'inconnue acquiesce silencieusement et se hâte d'exécuter la demande. Abandonnant la tête dans un caniveau, les deux femmes s'éclipsent dans une ruelle perpendiculaire en prenant le reste du corps. À ce moment-là, des alabastiens venant de la pépinière arrivent dans la rue. Trop tard. Il ne reste plus rien.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 22 Juil 2016 - 0:35, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:12


Je retrouve mes esprits lentement. Pour l'heure, je sens des picotements dans le dos. Mon bras droit me paraît plus lourd qu'à l'ordinaire. Malgré mes blessures, je tiens bon. Je me demande si mon adversaire est réellement handicapé maintenant ou s'il peut toujours me tuer haut la main. Je me pose même la question s'il ressent véritablement la douleur. Perdre un bras, ce n'est pas rien.

Même si la situation empire, je rassemble le plus de force qu'il me reste et je tente de garder le contrôle sur moi-même. Je me ressaisie. Je cache ma peur et je laisse place au raisonnement. Je calcule les coups que je peux faire à l'avance. Je prépare alors du magma sous le sol autour de ma position, ce qui fait bouillir les flaques d'eau au point d'en faire évaporer quelques-unes. Un brouillard se lève alors doucement, ce qui agace Ao.

Il faut absolument que j'entraîne Ao sur la mauvaise voie afin de le battre. C'est la seule solution. De toute façon, tant qu'il ne passe pas à l'offensif, je préfère m'abstenir de faire quoique ce soit de direct afin d'analyser mon nouvel environnement et regagner mon énergie. Je vois des stalactites au-dessus de nous. Nous sommes entourés de stalagmites et de piliers stalagmitiques. C'est une chance que je ne me sois pas empalée dessus!

Que l'on soit à la première ou à la dernière couche des Neufs Enfers, ça ne change rien, Novas. Et qu'importe les terrains qui me désavantagent, je vais te battre!!
Ta force est misérable, Nakajima. J'en ai largement plus, alors arrête de rêver et laisse-toi crever gentiment.
Ah, ah, ah, ah!! Je n'en serais pas si sûre. Je sais que tu en as moins que ce que tu veux bien croire! Si tu me surpasses vraiment à ce point, alors pourquoi nous sommes encore là??

Ao fronce les sourcils. Il n'aime pas ce que je raconte. Son regard noir pénètre dans le mien. Gardant mon assurance, je me décolle de la paroi et je m'avance légèrement vers lui, la tête haute. Entre nous, le petit cours d'eau dans lequel je suis tombée nous sépare. Il part en direction de l'océan qui n'est pas loin. À côté et en hauteur, un autre ruissellent s'écoule et se termine par un rideau d'eau pour joindre la plus grande. La pépinière est même assez proche du bras de mer dans le quartier nord de Nanohana. J'essaie de pousser mon adversaire à bout de nerf et de le forcer à agir bêtement.

C'est bien parce que tu ne peux rien faire contre moi et tu le sais! Tu ne fais que retarder l'inévitable, ce qui te révolte!!

Visiblement, il refuse d'admettre que j'ai raison. Pourtant, il le sait. Il doit sûrement avoir l'habitude de vaincre des pirates plus aisément. Malheureusement pour lui, je suis une femme fruitée. Il passe alors à l'action en s'élançant dans ma direction, sa jitte pointée vers moi.

▬  Soru!!
▬  Return of the Damned!!
Prévisible!!!

Il pourfend le mur de lave qui se dresse devant lui avec son arme. Je suis déjà en train de l'accueillir avec des poings de magma que je projette dans sa direction et au-dessus de lui et même plus proche encore au niveau du plafond. Je fais un tir qui donne l'impression que je ne sais pas viser, que j'expulse mes éclats de poings involontairement à côté de ma cible.

▬  Kami-E!!
▬  Wall of the Damned!!

Telle une légion de défunts se relevant d'entre les morts, une muraille de magma en fusion se dresse entre nous. L'effet est plus dévastateur qu'un simple geyser, car le liquide rouge sort de toute la longueur qui nous sépare, d'un bout à l'autre.

La technique du Rokushiki permet, certes, d'esquiver des assauts de toute part, mais certainement pas d'encaisser un mur magmatique aussi puissant et épais. Je suis convaincue que le Haki de l'Armement d'Ao n'est pas aussi resistant qui semble bien vouloir prouver. Et après tout, tout bouclier peut se casser si on use la force nécessaire. Et je suis bien partie pour réussir.

Afin d'éviter le pire, le leader du Cipher Pol 8 s'échappe sur l'un des côtés à grande vitesse, traversant alors le rideau d'eau et passant près d'une colonne. Et aussitôt, il se projette sur moi, son arme en avant. Quant à moi, je forme un bras magmatique gigantesque et je le lève en arrière.

▬  Soru!!
Prévisible.

Des stalactites et des rochers épais s'écrasent sur Ao. Ce sont des débris issus de mon tir de tout à l'heure. Pour la première fois, le chef du C.P. 8 est surpris. Il tombe en avant dans une flaque et lâche son arme qui va se perdre plus loin. Un amas de pierres et de décombres en calcaire s'engouffrent lui, lui fracturant alors le tibia et lui fêlant deux côtes. Le terrain étant chaotique, il y a de quoi avoir terriblement mal. Mon calcule s'avère être bon et je m'en réjouis! Mon ennemi s'est focalisé sur moi au point de ne pas considérer mon tir précédent comme néfaste. Sa colère l'a aveuglé. Et il en paye un prix cher. Désormais à ma merci, son unique bras s'imprègne de l'aura noire et se replie sur le visage. Quant à moi, j'abats violemment mon poing démesuré.

▬  Titanic strike!!

Tout mon poids se répercute sur son Haki. Une onde de choc colossale balaye alors la zone, soufflant de petits rochers et le rideau d'eau. Un tremblement énorme se fait alors ressentir. Pour la première fois depuis le début du duel, je vois Ao cracher du sang. Il faiblit. Un sourire carnassier se dessine alors sur mon visage. Voir que je peux finalement atteindre la victoire me redonne de l'espoir et de l'énergie. Je me sens plus forte.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 22 Juil 2016 - 0:50, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:13


Ce duel n'est pas que physique, il est spirituel. Je suis le mal, il est le bien. On mesure notre force de volonté et notre détermination. Orgueilleux, égocentriques, avides de pouvoir, nous nous battons pour défendre notre dignité et notre honneur. Nous ne pouvons pas perdre, car nous n'en avons pas le droit. Notre mission n'est pas terminée. Nous désirons tous les deux rentrer chez nous la tête haute. Pour l'heure, le reste n'a aucune importance, seule la mort de l'autre compte.

Réveillant son Haki des Rois, une vague invisible surgit d'Ao, balayant alors la cavité. Le choc que je subis est léger, ça me donne un maux de tête. La dernière fois que j'ai pu voir une telle capacité, c'était contre l'agent du Cipher Pol Davy Douglas "4D" Dernier Debout. Encore un... J'avais un mal de chien à le battre à cause de ça. Quand il s'en servait, ça me mettait un genou à terre. Là, à part le mal de crâne, ça ne me fait rien de bien méchant. Ce qui signifie que le leader du C.P. 8 n'est pas aussi puissant qu'il le prétend et je m'en réjouis!

Constatant avec effroi que je suis toujours sur pieds, mon adversaire, retrouvant des forces sous un accès de rage, expulse mon bras magmatique à l'aide de son seul membre toujours imprégné du fluide encore valide, ce qui me pousse en arrière et me fait tomber dans une flaque. D'un bond, Ao se redresse et hurle de colère, sortant alors des débris qui le couvraient. Tel un démon aveuglé par la soif de vengeance, il s'élance vers moi. Cette fois, je n'ai pas le temps d'agir. Il est trop rapide! À peine debout, il est déjà sur moi.

▬  Rokuougan!!

Étant vraisemblablement son attaque ultime, Ao pose son poing noir sur mon torse. D'un coup, je reçois une sorte de vague d'énergie interne semblable à celle d'un Impact Dial en plus puissant. Je me tords de douleur sous l'effet du choc. Baissant alors ma garde, mon adversaire profite pour me perforer le ventre.

▬  Dark Shigan!!

Je me plie en deux tant ça me fait mal. Le leader du Cipher Pol 8 s'apprête à continuer, mais je ne suis pas prête de mourir comme ça. Il ne faut jamais être trop proche de moi, il devrait le savoir. Énervée, je m'explose sous forme de sphère, projettent alors du magma partout.

▬  Divine Wrath!!

La lave s'expulse sur le visage et sur le corps d'Ao. Faisant preuve de résistance hors du commun, il arrive à tenir bon en ignorant ses brûlures qui sont pourtant d'une extrême intensités. Ayant à son tour sa garde en bas, je pointe mon index que je transforme en magma et je pénètre son torse de la même manière que sa technique.

Shigan!!

Je suis moins rapide, mais mon doigt consume sa chair de l'intérieur, ce qui anime une pulsion meurtrière chez mon adversaire. En se laissant projeté en arrière, Ao fait pivoter son pied et envoie une lame d'air dans ma direction en découpant quelques stalagmites, ce qui lui laisse un temps de répit.

▬  Dark Ran Kyaku!!

Instinctivement, je fais sortir ma lame de coude de ma manche droite et je l'utilise pour expédier la lame d'air plus loin sur l'un des côtés derrière moi. Luttant pour garder mon souffle, portée par mon élan, j'enchaîne pour faire de même.

▬  Firebreathing!!

Mon attaque fuse vers mon ennemi, mais ce dernier disparaît au dernier moment et réapparaît plus loin au-delà du cours d'eau. Il garde ses distances.

Kof! Kof! Ce petit jeu a assez duré...

Pointant son index au-dessus de moi, il tire comme tout à l'heure des "balles d'air" rapidement en série.

▬  Shigan Mitsubushi!!

Son attaque perfore alors des rochers et des stalactites au-dessus de ma tête au point de les déloger. Malheureusement pour moi, en se détachant, de l'eau qui s'en trouvait derrière la paroi, se met alors à couler sous l'effet d'une puissante pression. Les yeux écarquillés, la peur me saisie une demi-fraction de seconde avant que je fasse lever sur ma position un mur de magma depuis le sol.

▬  Wall of the Damned!!

La lave rencontre l'eau à mi-hauteur, créant alors un brouillard opaque. Le liquide rouge se solidifie instantanément, laissant ainsi la nouvelle rivière qui se forme de joindre la nappe phréatique. Malgré mon effort pour échapper à la Mort, le flux me percute de plein fouet, m'entraînant alors en direction du cours d'eau déjà existant. La force d'écoulement m'empêche de rester debout, je suis emportée sans pouvoir agir. J'ai l'impression de perdre un peu de mes forces. Ne pouvant pas utiliser les capacités de mon Fruit du Démon, j'essaie tant bien que mal de m'agripper à une stalagmite le temps que l'eau cesse de s'écouler. Seulement, d'ici là, Ao aura déjà eu l'occasion de me tuer. Malédiction!! Ce duel est le plus dur que j'ai jamais fait jusqu'à maintenant. Je me dis que si je veux vivre, j'ai vraiment besoin de Reyson, ce qui me rage encore plus.

▬  Dark Shigan Mitsubushi!!

Le leader du Cipher Pol 8 me laisse aucun répit. Il est sans pitié. Son attaque éclate une stalagmite sur laquelle je me tenais. Je me retrouve alors à nouveau entraînée vers la nappe phréatique, mais je m'accroche cette fois à une colonne. Je peine pour tenir. Quand il ne me vise pas, il détruit la roche qui me permet de rester encore en vie.

▬  Dark Ran Kyaku!!

Sa lame d'air découpe à la base ma prise de fortune. Je commence à paniquer. Je sens mon cœur battre plus rapidement et je peine à respirer. Je tousse et je recrache de l'eau par la bouche. Je sue l'angoisse. Dire que j'étais sur le point de pencher la balance de mon côté, je me retrouve tout d'un coup à nouveau dans une mauvaise posture. Malgré ma peur, je m'accroche à ce qu'il me reste. Mon espoir me permet de tenir un peu plus. Il est hors de question que j'abandonne! J'ai des nakamas qui comptent sur moi et la survie Théâtre repose sur moi.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 22 Juil 2016 - 1:09, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:14


Ao s'approche de moi dangereusement. Me retrouvant submergée à moitié, mon affaiblissement commence à se faire ressentir. Je lutte pour garder mes forces. Mes yeux se referment par moment. Mon bras droit est lourd. J'ai le corps entier qui picote. J'ai des douleurs de partout. Des images déferlent à toute vitesse dans mon cerveau, masquant en partie de mon champ de vision l'arrivée de mon adversaire. Je repense à tout ce que j'ai accomplie. Autant mes moments de gloires que mes défaites. Je revois mes enfants, je revois mon ancienne Seconde. Ils me manquent trop. D'un côté, j'ai envie de les rejoindre, de l'autre, j'y refuse encore.

▬  Dark Ran Kyaku!!

D'instinct, je place l'armure de mon avant-bras droit pour parer. La lame d'air renforcée au Haki percute violemment la pièce de métal, la coupant net et m'entaillant en partie mon membre. Mon corps réagit presque indépendamment de ma volonté tellement mon esprit est préoccupé par son combat entre le désir de continuer ou non. Je sens la roche derrière moi s'endommager par la force de la frappe.

▬  Dark Shigan Ouren!!

Ao est à présent devant moi et me lance une série de Shigan. Instinctivement, je place mon bras blessé aux endroits où mon adversaire cherche à me perforer pour me protéger. À mon grand étonnement, l'étrange aura noire qui caractéristique le Haki de l'Armement se manifeste, couvrant alors mon membre en l'espace d'un instant. Le leader du Cipher Pol 8 ne parvient pas à percer ma défense à ce moment-là, faisant alors ébranler la roche derrière moi. D'un coup, la paroi sur laquelle je m'appuie s'éventre, ce qui nous fait basculer vers l'ouverture. L'eau nous entraîne ainsi dans un nouveau endroit. Le chef du C.P. 8 se débat et tente de me tuer. N'étant plus recouverte à moitié d'eau, je retrouve peu à peu mes moyens et j'arrive à éviter le pire. L'écoulement nous fait alors arriver sur une berge, nous mettant alors au sec.

Kof! Kof! Kof! Du Haki?!! Kof! IMPOSSIBLE!!!! Kof! Kof!

Ao est fou de rage. Il se lève plus rapidement que moi. Je titube un peu quand j'essaie de me remettre debout. Mon premier réflexe est d'éloigner mon adversaire.

▬  Divine Wrath!!

Cette fois-ci, mon ennemi réussi à esquiver en sautant d'un bond en arrière.

Kof! Kof! Kof! Je te l'avais dit. Kof! Je ne peux pas mourir. Kof! Kof! Je suis appelée à accomplir de grandes choses! KOF!! KOF!! KOF!! Kof!

Je crache de l'eau par la bouche. Je redresse mon dos, l'air fière. Je suis contente de ne pas être morte. Finalement, mon heure n'est pas encore venue. Ça me soulage. Et retrouver l'usage de mon Fruit du Démon me redonner courage. Je ne perds pas de temps. Il faut que j'en finisse maintenant! Et pour cela, je sécrète à nouveau du magma sous le sol et j'analyse mon environnement. Cette fois, je cherche à étendre ma lave le plus loin possible afin d'en recouvrir la superficie complète de la nappe phréatique. Je dois tenir Ao à distance coûte que coûte. Retrouvant mes forces, je tends mes bras en direction de mon adversaire et j'expulse mes projectiles dévastateurs.

▬  Eruption!!

Le leader du Cipher Pol 8 esquive toujours facilement grâce à ses étranges techniques.

▬  Kami-E!!

À défaut de le toucher, je suis en mesure de le retenir un peu, ce qui me permet de me redonner de l'énergie. Je retrouve à nouveau la motivation de me battre, ce qui semble irriter davantage Ao. J'ai l'impression qu'il est tout autant fatigué que moi, mais qu'il refuse de le montrer. Son orgueil est certainement plus démesuré que le mien. Cela dit, son caractère ne change pas. Il est impatient et ne supporte pas me voir encore debout. En m'aidant de son point faible et des éléments du terrain, je suis sûre de gagner ce duel.

Mes projectiles éclatent des stalagmites, des colonnes, des rochers et parfois des stalactites. La vélocité du combat commence à grandir. En détruisant quelques parois, de l'eau jaillit par endroit, augmentant alors la difficulté. Je me sens bouillir d'extase. Sentant la menace arriver, Ao cherche maintenant à contre-attaquer. Il saute sur un côté et pointe son index dans ma direction. Il propulse une série de balles d'air.

▬  Dark Shigan Mitsubushi Ouren!!

Visiblement, il me contourne et évite au possible de s'approcher de moi. Je continue d'envoyer une pluie de poings magmatiques. Mon attaque percute la sienne et poursuit son chemin comme si rien ne s'était produit. Ça démontre clairement que je suis plus forte que lui.

Ah, ah, ah, ah! Tu devrais songer à utiliser ton poing plutôt que tes doigts misérables!

Énervé, Ao effectue une rotation avec sa jambe et me propulse une lame d'air.

▬  Dark Ran Kyaku!!
▬  Firebreathing!!

Avec ma lame de coude, j'expulse aussi une lame d'air. Mon attaque découpe la sienne en deux, la séparant alors. Les deux morceaux de la sienne se perdent à droite et à gauche de ma position sur le terrain chaotique. Quant à la mienne, elle fuse vers mon adversaire. Celui-ci esquive grâce à sa maîtrise du Rokushiki et continue de me tourner autour en analysant lui aussi son environnement.

▬  Soru!!

Son Soru m'énerve et m'intrigue à la fois. Je suis jalouse de voir ses effets en sachant que je ne suis pas en mesure de reproduire la même chose. Ça me rage. Je réfléchis comment je peux immobiliser mon ennemi. Je suis convaincue de pouvoir prendre au piège Ao. J'oriente alors mes bras au plafond pour le détruire, ce qui laisse le temps au leader du Cipher Pol 8 de contre-attaquer.

▬  Dark Rankyaku Hyoubi!!

Faisant le tour complet, une lame d'air circulaire gigantesque traverse la cavité en tailladant les parois profondément. Encore une fois, afin de ne pas mourir, j'utilise ma lame de coude pour parer l'attaque et l'expédier au loin. Je la renvoie derrière moi au niveau du plafond, ce qui ouvre une large brèche. Fort heureusement, l'eau qui se met à couler en grande pression s'écoule dans le cours d'eau déjà existant sans nous atteindre. Le plafond se fragilise et Ao le remarque.

Il n'y a que les connes de ton genre pour croire que je me ferais avoir deux fois par le même piège.

S'élançant à nouveau d'un Soru vers moi, il évite les stalactites et les débris qui lui tombent dessus. Seulement, ce n'est pas le haut qu'il aurait dû se méfier, mais le bas. En chutant, l'amas de roches fait craquer le sol de part en part, éventrant alors le par terre où il se tient.

▬  Call of Hell!!

Déstabilisé, le leader du Cipher Pol 8 s'engouffre l'espace de quelques instants dans le magma en fusion. Ce qui est amplement suffisant pour préparer mon prochain coup. Pendant qu'il s'enfonce, je fais grossir mon bras droit à la manière de ma technique Frappe Titanesque. Les jambes d'Ao s'enflamment aussitôt. Il hurle de douleur et de colère. Par réflexe, il utilise son Rokushiki pour se sortir de là.

▬  Geppou!!
▬  Eruption!!

Seulement, à peine dans les airs, mon énorme poing de magma vient s'écraser sur mon adversaire de toute ma puissance. Mon ennemi a tout juste le temps de gonfler son torse et l'imprégner de Haki.

▬  Tekkaï!!

Malgré sa défense, mon projectile gigantesque lui brise son bouclier noir et l'envoie s'écraser contre une paroi après avoir éclater plusieurs stalagmites et colonnes. L'impact est si violent qu'il en fait vibrer la roche et une onde de choc balaie la salle. Mon poing magmatique encastre le leader du C.P. 8 dans le mur. Le corps meurtri et crachant du sang, Ao s'affaisse le long de ce qu'il reste de la paroi.

KOF!! KOF!! KOF!! Kof! Maudite peste... Kof! Kof! Kof! Tu vas le regretter...

Au-dessus de lui, la pierre semble vouloir céder. Tout le pan du mur où mon ennemi est étalé s'apprête à s'écrouler. De l'eau s'écoule au niveau des fissures. Voir que mon adversaire est à nouveau à ma merci me réjouis. Tout en continuant de sécréter du magma partout sous le sol, je vais pour réaliser le coup final.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 22 Juil 2016 - 1:25, édité 4 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:16


Natacha cherche à réconforter l'inconnue et lui demande comment elle s'appelle. D'abord méfiante, cette dernière donne malgré tout son prénom.

▬ Lilith...
Moi, c'est Natacha.

Lilith semble avoir un comportement lointain. Propriétaire d'une maison close, elle trouve insultant qu'on la traîne dans un sac. Sa manière de marcher, de voir les choses et de parler montrent qu'elle appartient à une classe bien plus supérieure à celle de Natacha. Et côtoyer des gens moins bien fréquentables la répugne. Pourtant, elle doit faire avec pour le moment. Malgré la différence évidente entre elles, un seul lien les uni. L'appel à l'ombre. Sans prendre en compte le coup à la nuque reçus plus tôt, Lilith est vraisemblablement bien éveillée. Le jour, elle est une riche noble commerçante, la nuit, elle joue les proxénètes trempant dans les affaires les plus louches.

▬ Merci pour ce que vous avez fait pour moi, mais je me dois de vous demander une requête. Il me faut retourner chez moi sans plus tarder.
Pour encore te faire capturer? Tu ferais mieux de rester avec moi le temps qu'on résout ce problème.
▬ Vous ne pouvez me retenir. S'il vous plaît, comprenez ma position.
Qu'est-ce qui est plus important? Ta vie ou tes affaires? Quelqu'un a voulu te vendre au Gouvernement.

Lilith ravale sa salive. Cette situation lui déplaît, mais elle n'a pas vraiment le choix.

Alors qu'est-ce que tu sais? Ils ont prévu de t'utiliser comme appât? Tu as entendu des noms?
▬ À vous entendre, on croirait eux. Qu'est-ce qui me dit que je peux vous faire confiance? Après tout, vous m'avez peut-être libérée, mais ça ne me permet pas de savoir si vous êtes une concurrente. Au pire, l'un d'eux...

Natacha serre les dents.

Hum, je comprends ta méfiance. Il faut que je te présente quelqu'un dans ce cas là.

La Seconde des Ombres du Chaos n'aime pas trop l'idée d'aller déranger Idryss, mais elle n'a pas le choix. Il n'y a que ce moyen pour mettre en confiance la proxénète. Une fois arrivées, les deux femmes délaissent le cadavre sans tête par terre devant Gilbert qui s'agite encore plus. En voyant la rousse mal au point, Lilith ne peut qu'être chamboulée. Elle s'empresse alors de venir auprès d'elle et s'accroupit.

▬ Renard?! Mon dieu! Qui vous a fait ça??

Renard, c'est le pseudonyme que les autres dans le milieu de la pègre donnent à Idryss. Tout le monde ignore son véritablement nom, sauf les plus proches, évidemment. Vraisemblablement, si Lilith connait la rousse, c'est parce que cette dernière est allée la voir pour son enquête. Et loyale qu'elle est, la noble est affligée de constater que sa supérieure soit dans un sale état.

Idryss tousse un peu, elle n'arrive pas à parler. On voit dans ses yeux qu'elle désire donner des renseignements, mais chaque mot qu'elle prononce lui tord le ventre. Nassâm se tient à côté et essaie de l'aider. Il a le visage grave et ses yeux pénètrent dans ceux de la nouvelle arrivante.

Reste tranquille. Ne te force pas. Courage.
Ça... Ça va aller, Nassâm. Kof! Kof! Kof! Il reste une fille qui travaille chez toi... Kof! Kof! C'est une espionne...

Idryss crache du sang et manque presque de s'évanouir.

Laisse-nous nous occupez de ça. Ils vont payer pour t'avoir fait autant de mal!

Lilith ne semble plus savoir quoi penser. Une espionne au sein de sa maison réputée irréprochable? Impossible! Ses yeux se portent tantôt sur Idryss, tantôt dans le vide. Elle ne remarque même pas les agitations de Gilbert, un collègue inconnu de même rang. S'approchant de la noble, Natacha met une mains amicale sur son épaule et parle. On sent dans le ton de sa voix qu'elle méprise le C.P 8.

Le Cipher Pol 8 espionne le Théâtre depuis quelques mois dans le but de le démanteler. Ao Novas, le leader de ce bureau, s'est rendu lui-même sur place pour mener l'opération à bien. Il s'apprêtait à vous faire tous chuter, mais nous sommes arrivés à temps pour l'en empêcher. En ce moment même, ma Capitaine lutte contre lui férocement. Une fois victorieuse, ça ne sera qu'un jeu d'enfant pour retrouver les agents qui travaillent pour lui, qui sont au nombre de douze. Et il s'avère que l'une d'entre eux soit dans ta maison close.

Lilith fronce les sourcils. C'est un outrage s'il y a bel et bien une agente du Gouvernement Mondial au sein de sa maison de passe. Ça lui donne une raison de plus de rentrer chez elle afin d'y remédier. Seulement, n'étant pas une combattante, la propriétaire du bordel risque de se faire écraser. Se retournant pour faire face à son interlocutrice, elle lui adresse la parole.

▬ S'il vous plaît, il faut que je règle ce problème. Vous avez entendu?
Tu sais te battre?

Lilith ne répond pas, ce qui signifie clairement qu'elle n'est pas capable de se défendre. N'ayant que le silence comme réponse, Natacha réfléchit alors à haute voix.

Si seulement ma Capitaine pouvait en finir rapidement, ça nous faciliterait la tâche... Des personnes pourraient partir sans avoir peur des représailles à leur recherche et faire une traque à l'homme. Mais en attendant, le mieux à faire, c'est d'attendre ici. Visiblement, c'est leur point de rassemblement. Ils finiront sûrement tous pas revenir ici tant qu'ils ne savent pas que la situation devient critique pour eux...

La Seconde des Ombres du Chaos prend son rôle très au sérieux. Connaissant bien les risques et l'affaire par rapport au Théâtre, elle préfère s'abstenir pour le moment. Seulement, Nassâm ne peut pas laisser Idryss à l'agoni.

Une seule personne pourrait rester, non? Il faut de toute urgence chercher un médecin.
▬ Je connais quelqu'un qui pourra l'aider. Je peux vous y conduire.
Dans ce cas, allez-y tous les deux. Quant à moi, je reste ici avec Gilbert.
Merci beaucoup. Je te donne le numéro de mon Den Den Mushi.
Surtout, en aucun cas, n'allez voir le bordel. C'est plus prudent pour vous deux.

Le duo s'éclipse avec la blessée dans l'ombre aussitôt. En ce qui concerne Natacha, son visage devient froid. Elle tourne la tête vers le traître.

Maintenant que nous sommes seuls, je vais pouvoir m'amuser.

L'attitude de la navigatrice inquiète de plus en plus le propriétaire de la pépinière.

Oups, désolé. J'ai oublié. Ton collègue est là, lui aussi... Ah, ah, ah, ah, ah!!!

D'un mouvement de tête, elle désigne le cadavre de l'agent. La nuit risque d'être très longue pour Gilbert.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 22 Juil 2016 - 22:29, édité 9 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:17


Les pompiers arrivent enfin et aident tout de suite les volontaires. De l'autre côté, la milice débarque également. Un sous-officier questionne alors un alabastien.

▬ Que se passe t-il ici?

La réponse semble évidente, mais à son regard, son interlocuteur comprend qu'il demande l'origine du grabuge.

▬ C'est un tremblement de terre qui a...
▬ Un tremblement de terre? Vous vous fichez de moi?!
▬ Bah on a tous ressenti une violente secousse et...
▬ S'il s'agissait d'un séisme, toute la ville l'aurait remarqué.
▬ Écoutez Monsieur, je ne raconte pas d'histoire. Je suis docteur en sismologie.
▬ Si vous le dites, mais j'ai du mal à vous croire.
▬ Ne le croyez pas Monsieur l'officier. On n'arrête pas de lui dire que ce n'est pas possible. C'est une fuite de gaz qui a déclenché ce sinistre. Ça ne peut qu'être ça.
▬ Voilà autre chose...

Le gradé fait des gros yeux et souffle un coup. Il reprend.

▬ Une fuite de gaz? J'ai aussi du mal à vous croire. À la rigueur, que ça mette le feu ou que ça détruise une pièce, pourquoi pas. Mais, ça! Je doute.

Il désigne de sa main droite les décombres de tout le corps du bâtiment. Tenant une roche encore fumante issue de la technique d'Aoi, une tierce personne survient pour argumenter à son tour.

▬ Vous voyez cette pierre? On appelle ça une bombe volcanique. Ça provient d'une éruption. Il y a un volcan sous nos pieds, c'est évident.

Le militaire se prend les tempes. Il devient fou.

▬ Et vous allez me dire que vous êtes vulcanologue?
▬ Vous êtes en train de me dire que vous me croyez pas? Et cette pierre, alors? Elle vient d'où?!
▬ Monsieur l'officier, ne les écoutez pas. On voit bien que tous ces scientifiques n'y connaissent rien.
▬ Hé! Je vous le permets pas!
▬ Mon non plus!

Le milicien grince des dents. Il s'attend au pire. Le nouveau intervenant poursuit.

▬ Nous sommes victimes d'un sabotage, d'un attentat! Que dis-je? Une attaque!!
▬ Voyez-vous ça... Ça promet! Et le prochain va me dire que c'est le bâtiment qui s'est écroulé sur lui-même sans aucune raison? Ou mieux, une météorite s'est écrasée sur la ville et qu'on a vu que du feu?

Le ton du sous-officier est ferme et n'a rien d'ironique. Il écarte les alabastiens qui l'entourent et prend une inspiration.

▬ Écoutez. J'ai besoin de tous les éléments que nous disposons avant d'affirmer quoi que ce soit.
▬ Et ma bombe volcanique, alors? Ce n'est pas une preuve qu'un volcan est en train de naître? On ferait mieux d'évacuer la ville au plus vite!
▬ Il est trop tôt pour confirmer telle ou telle hypothèse. Alors pour la dernière fois, épargnez-moi vous discours.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 22 Juil 2016 - 22:41, édité 7 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 5 Juil 2016 - 3:41


Je me sens enfin dominante. Le combat touche à sa fin. Ça commence à faire long. Je m'approche de lui doucement, l'air grave. Mon regard devient sombre. Je suis contente que la balance soit enfin de mon côté. J'étends alors mon bras pour réaliser ma technique.

▬  Wall of the Damned!!

Ao fait des gros yeux et tousse encore tellement son mal de ventre l'empêche de respirer. Il essaie de se relever, mais c'est peine perdue. Mon mur de lave s'apprête à le percuter de toute mes forces, mais un bloc entier de pierre et des débris se détachent au-dessus de lui. Les morceaux de roches sont propulsés par une très forte pression d'eau salée.

Comme je le craignais, nous sommes en dessous du niveau de la mer. Le liquide coule sur mon mur de magma et le solidifie instantanément, ce qui laisse le temps à mon ennemi de s'échapper, malgré son affaiblissement. Arrivant en grande quantité, l'eau vient s'écouler vers moi. Je dresse alors devant moi un mur de lave pour faire barrage le temps de trouver une solution et éviter de me retrouver submergée. À ce moment-là, renouvelant des forces face à ce retournement de situation, Ao profite pour passer à l'offensif.

▬  Dark Ran Kyaku!!

Je bloque alors avec ma lame de coude, mais celle-ci se casse en deux. La lame d'air passe de justesse au-dessus de moi pour aller se perdre sur une stalactite. Des rideaux d'eau commencent alors à apparaître un peu partout par le plafond. La cavité est sur le point de s'effondrer sur elle-même. Je suis prête à me sacrifier pour la survie du Théâtre, s'il le faut. Mais pour ça, je dois trouver un moyen de mettre fin au duel définitivement.

M'aidant alors d'une colonne d'eau en prenant le soin de ne peux la toucher directement, je secrète ma lave dessus pour forme une lame ayant deux fois la taille de mon bras. Le liquide rouge rencontre le transparent et se transforme véritablement en épée rocheuse. Ça reste grossier, mais c'est suffisant pour être utilisé comme une arme et pouvoir faire des lames d'air. Évidemment, pendant ce temps, Ao ne perd pas de temps et redouble d'effort.

▬  Dark Rankyaku Hyoubi!!

Encore une fois, d'une parfaite rotation, le leader du Cipher Pol 8 réalise une lame d'air circulaire qui vient fissurer les éléments autour de nous. Je pare juste à temps avec ma nouvelle arme de fortune, renvoyant ainsi sa propre attaque et le forçant alors à esquiver.

Ne prêtant aucun intérêt pour le décor ou pour l'eau qui s'engouffre, on s'échange de cette manière des lames d'air en intensifiant leur puissance et leur vitesse. Pendant qu'on s'acharne l'un contre l'autre de cette façon, j'étends mon magma dans toute la pièce. Du fait que la température ambiante dans la cavité s'élève, un brouillard opaque se lève doucement, nous empêchant de plus en plus de se voir et augmentant ainsi la difficulté. Tout comme mon adversaire, je suis énervée que le duel se prolonge.

D'un coup, une lame d'air avec un effet particulière fuse vers moi. Je ne la vois que trop tard, car j'ai tout juste le temps de baisser la tête sur le côté. À ce moment-là, l'attaque vient m'entailler mon œil droit et un peu de chair. En esquivant maladroitement de la sorte, le coup que je m'apprêtais à faire part sur le côté en hauteur. Ma tentative d'esquive me fait alors trébucher sur une pierre et je tombe à la renverse.

Mon cœur palpite encore plus. J'ai jamais vu la Mort aussi près sauf peut-être face au type de la Boxe aux Poings Divins. La douleur que je ressens me fait hurler de rage. J'ai beau fermer ou ouvrir les paupières, il n'y a rien à faire. Pourtant, je tente de nier l'évidence. Portant ma main gauche sur ma blessure, je réalise avec effroi et haine que je suis désormais borgne. Seulement, je n'ai pas le temps d'injurier mon adversaire qu'il se ramène à toute vitesse sur moi. Et malheureusement, le coup est inévitable.

▬  Dark Hasshoken!!

À peine je me redresse, Ao place sa paume tournée vers moi pour me réaliser son attaque ultime à pleine puissance. Et aidé par sa vitesse, les conséquences ne peuvent que s'empirer. Le leader du Cipher Pol 8 libère alors des ondes de choc en concentrant sa force en un seul point. Couplé au Haki de l'Armement, je sens les vibrations me causer un mal interne insupportable. Me pliant en deux et crachant du sang au visage de mon agresseur, la puissance de la technique me propulse alors au loin dans la salle, traversant alors colonnes, rideaux d'eaux et débris.

Je percute de plein fouet la paroi rocheuse derrière moi, créant alors un trou béant et faisant alors secouer une partie de la salle. Une bonne partie du pan du mur de pierre au-dessus de ma tête se détache sous l'effet du choc. Mon unique œil se floute. Je peine à voir et je sens mes forces qui commencent à partir. Je perle du sang à la tête, je respire mal et je tousse violemment.

Maudis... Kof! KOF!! KOF!! Sois-tu... Kof! Kof!

Je n'arrive même pas à parler tellement je souffre. À défaut d'être en forme, je reste focaliser son mon objectif. Et malgré toutes mes peines, je tiens bon. Je m'affaisse de tout mon long. Je retombe sur mes pieds et je manque presque de vaciller. Être à nouveau au contact de la terre me rassure. Garder fermement mes jambes au sol me permet d'agir n'importe où dans mon réseau de magma souterrain. Et je ne perds pas de temps à élargir le lac de lave afin de réaliser ma dernière attaque.

Comme Ao n'est plus au sommet de sa forme également, il n'est plus aussi rapide qu'avant. Il cherche à me donner le coup de grâce, mais ses jambes meurtries l'épuisent. Ainsi, il me reste encore du temps pour lancer mon dernier assaut. Mon adversaire hurle de colère et fonce droit sur moi.

Ton séjour à Alabasta s'achève maintenant, Nakajima!! Meurs!!!!

Son bras est tendu dans ma direction, imprégné de Haki. Si je n'agis pas rapidement, je suis morte. Et malgré la menace fulgurante, je sais que tout va se dérouler à quelques secondes. Ce n'est plus qu'une question de timing. Aussi étrange que cela puisse paraître, je me retrouve à prier un quelconque dieu pour m'accorder le temps que j'ai besoin.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Sam 23 Juil 2016 - 2:25, édité 10 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Jeu 7 Juil 2016 - 1:40


J'ai l'impression que mon âme tente de sortir de mon corps, qu'il veut le déchirer en deux. Alors que mon adversaire charge sur moi et que je continue la préparation de ma dernière attaque, je me vois partir lentement. Des images défilent dans mon crâne. Je perds mes sensations. Quant à ma volonté de me battre pour le Théâtre et mes compagnons s'estompe petit à petit. Toutefois, il me reste une seule et unique chose. L'envie de tuer mon adversaire quitte à en mourir! Et pour cela, je joue ma dernière carte. Je tends avec peine mes bras en direction du plafond en direction du centre de la cavité.

▬  Heavenly Chastisement!!

Je fais fuser à toute à l'allure des poings magmatiques. Mes projectiles percutent furieusement le plafond déjà en partie éventré. Tout s'ébranle à la façon d'un tremblement de terre. Le but étant de tout détruire afin qu'Ao ne puisse pas s'échapper. Comme je me sens partir, je veux qu'il crève avec moi!! Les météorites n'éventrant pas la cavité retombent à la manière d'une pluie de feu. Des blocs entiers de roches s'écroulent de partout, ce qui force Ao à réduire d'avantage sa vitesse d'approche pour ne pas heurter une pierre. Le Chaos règne.

C'est peine perdue, Nakajima! Kof! Kof! Tu ne m'arrêtera pas comme ça!!

Je n'ai pas encore fini. Gagnant un peu de répit, je peux encore lancer la suite. Connectée à tout le lac de magma, j'expulse de terre une multitude de geysers orangés sans chercher de réel cible. Juste apporter de la difficulté supplémentaire. De la destruction à l'état brute. Rien d'autre. L'atmosphère ambiante devient alors un Enfer sans nom embrumée d'une aura rouge. Au contacte de l'eau, la lave réagit violemment. Un geyser passe tout près de leader du Cipher Pol 8, le manquant de le tuer.

Kof! Kof! Kof! Tu es ridicule, Nakajima!!! Kof! Kof! Kof! Kof! Il n'y a que les connes de ton genre pour répéter les mêmes erreurs!!

Le chef du C.P. 8 est trop confiant en lui. Il perd en lucidité. La rage l'anime et il ne la contrôle pas. En constatant cela, un rictus se forme dans le coin de ma bouche. Et je vais sauter sur cette opportunité pour le battre. Je ne réponds pas, préférant plutôt conserver mes dernières forces pour l'échange final.

Ao s'apprête à refaire sa technique pour m'achever. Je suis certaine que si j'encaisse à nouveau ce type d'attaque, j'y laisse ma peau. Je dresse alors devant mon ennemi un mur de magma pour l'occulter l'espace d'un instant. Je profite de ce laps de temps pour arrêter de faire ma pluie de météorites. Je forme au prix d'un grand effort deux gigantesques poings que j'expédie devant mon adversaire. Il peut éviter par miracle les geysers de lave et les météores magmatiques, mais sûrement pas une attaque de cette envergure.

Kof! Kof! Et il n'y a que les idiots de ton genre qui pensent qu'il s'agisse d'une erreur... Kof! KOF!! KOF!! KOF!!

Aveuglé par la colère, Ao traverse comme d'habitude le mur de lave, mais réalise que bien trop tard sa maladresse. N'ayant tout juste le temps de recouvrir son torse de Haki, mes deux projectiles dévastateurs le percutent de plein fouet, l'envoyant alors au loin, en plein milieu de la zone à risque. Son corps inconscient traverse à son tour des colonnes et part rouler maladroitement sur le terrain chaotique. Maintenant, je sais que le combat est terminé pour de bon.

Le décor s'écroule de partout. Je doute pouvoir récupérer mon adversaire vaincu pour le moment. Soulagée d'avoir triomphé, je m'accorde encore un peu de temps avant de me relever. Les dernières météorites terminent de s'écraser et les derniers geysers cessent peu à peu de sortir de terre. Quant à la nappe phréatique, l'eau s'engouffre toujours, mais les dégâts ne sont pas si importants que je l'aurais espéré. Au final, ça me permettra de regagner la pépinière sans me noyer. Encore faut-il que j'arrive à bouger.

Ao reste de loin l'adversaire le plus puissant que j'ai eu à affronter jusque-là. Et quand je vois la difficulté immense pour le vaincre, je me dis que j'ai encore du travail dans ma conquête du Monde. Finalement, est-ce moi la réelle gagnante? Suis-je véritablement destinée à de grandes choses? Je me demande maintenant si mon D. signifie quelque chose. J'aurais dû mourir plusieurs fois, mais je suis encore là grâce à mes seules capacités. J'ai pu survivre sans l'aide des hormones de Reyson. Et pour une fois, je me suis battue de toutes mes forces et de toute mon âme. Même Julius ou Mogaba n'étaient rien à côté de ce que j'ai vécu dans cette nappe phréatique... À croire que je suis bien appelée à accomplir ma Destinée!


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Sam 23 Juil 2016 - 2:56, édité 10 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Lun 18 Juil 2016 - 0:42


Natacha n'arrive pas à sous-tirer des informations de la part de Gilbert. Elle grince des dents pour ne pas éclater de colère. De toute façon, il ne s'agit plus d'un passe-temps qu'un réel besoin. Elle sait que sa Capitaine va gagner. La navigatrice des Ombres du Chaos y croit dur comme fer. Elle doit juste attendre son retour, ce qui en soit reste relativement pénible, mais elle tient bon. Alors qu'elle s'apprêtait pour la énième fois à frapper sa victime, son Den Den Mushi se met à sonner. Immédiatement, la réjouissance l'envahit, mais disparaît aussitôt lorsque la voix de Nassâm se fait entendre à l'autre bout du fil.

Natacha?
J'espère que tu as une bonne raison de m'appeler.
Renard est entre de bonnes mains.
Parfait.
Il y a du nouveau de ton côté?
Non. Je t'aurais appelé si c'était le cas. Maintenant, revenez vite, car je sens que la fin est proche.
Gotcha.

La voix de Natacha est sec. En voyant l'escargophone blanc, elle se dit que le Gouvernement Mondial a peut-être intercepté l'appel. Elle espère que ce ne soit pas le cas. Son regard devient noir. Fixant d'abord ses yeux sur le propriétaire de la pépinière, elle scrute ensuite les ruines et le rivage. Elle constate derrière l'incendie qui est sur le point d'être maîtrisé que quelque chose d'anormal agite le littoral. Elle pressent qu'effectivement le duel porte à sa fin. Elle espère vivement que ça soit son Capitaine qui remporte la victoire. Elle ne suit pas Aoi pour en arriver jusque-là.

Ne meurs pas s'il te plait...

Une secousse violente se fait tout d'un coup ressentir. Les alabastiens encore au lit doivent sûrement se réveiller. Le quartier est en ébullition. Le feu à la pépinière est maintenant éteint. C'est une nuit bien étrange pour les habitants de Nanohana. Le milicien ne sait plus trop quoi penser. Il aimerait bien faire partir les citoyens dans leur maison, mais ces derniers s'inquiètent d'avantage à cause du tremblement de terre. Sans compter que le géologue en rajoute forcément une couche.

▬ Et là, vous allez me dire que c'est mon imagination, peut-être? Vous voyez bien que nous sommes victimes d'une activité sismique. Il faut évacuer la ville!!
▬ Je pense plutôt que nous avons l'esprit perturbé par ce qu'il nous arrive. Retournez vous coucher. On élucidera ce mystère demain. Je suis trop fatigué pour pouvoir faire mon rapport.
▬ Mais?!
▬ Qu-que-quoi?
▬ Il n'y a pas de "mais" qui tienne. Au lit tout le monde. Je ne veux plus voir personne dans les rues à part les patrouilles.

Le sous-officier ordonne d'arrêter les fouilles, car il reste convaincu qu'il n'y a personne dans les décombres. Surtout que celui qui a demandé de faire les recherches n'est même plus là. Ayant terminés, les pompiers interdissent l'accès au site sinistré, procédant l'évacuation des lieux. Quant aux civils, certains demeurent dubitatifs, d'autres sont juste déçus de ne pas savoir qui a raison. L'avis quant à la destruction soudaine de la pépinière est toujours partagé. Les minutes défilent ainsi. Natacha observe en silence la propriété se vider dans le brouhaha. La navigatrice remarque qu'il ne se passe plus rien depuis un moment. Elle sait que le combat est terminé, mais elle ignore encore qui est le vainqueur. Son cœur palpite d'impatience et d'espoir. Elle s'attend à voir surgir le gagnant d'une seconde à l'autre.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Sam 23 Juil 2016 - 3:17, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Mar 19 Juil 2016 - 22:56


J'ignore combien de minutes je suis restée là à observer les éboulements et à méditer sur mon avenir, mais il est temps que je retrouve la surface. Je peux à nouveau bouger. Quelques douleurs subsistent encore, mais je peux les supporter plus facilement maintenant. Finalement, le plafond n'est pas éventré radicalement au point de faire couler l'eau de mer en grande quantité. Les dégâts ne sont pas si importants qu'on pourrait le croire. Il n'y a plus de brouillard ou de magma. D'ici quelques heures encore, la nappe phréatique retrouvera le silence qu'elle avait avant.

Je me remets donc debout. Jusque-là, tout va bien. Je peux même marcher. Toutefois, j'ai intérêt à voir un médecin malgré tout. Mais comme les secours ne risquent pas d'arriver, c'est à moi de me révéler à eux. Natacha doit être morte d'inquiétude. Je souhaite que pour elle tout va bien également. Je me dirige alors vers Ao en espérant qu'il ne soit pas réveillé. M'approchant de lui, je constate que son corps reste inerte au milieu des débris. Je pense qu'il vit encore et je préfère me méfier. Une fois certaine de ne pas me faire avoir par un piège, je l'attrape par le col et je le traîne vers le trou où on est tombé tout à l'heure. L'œil rivé sur le puits, je réalise que c'est haut. J'ai encore du mal à m'habituer d'être borgne.

Maudis sois-tu, Novas... Tu as intérêt à avoir encore de la valeur, sinon je te tue.

Mon regard est sombre et mon ton est sec. Même si j'ai gagné, je ne suis pas spécialement d'humeur. Je savourai ma victoire seulement lorsque je serai à la tête du Théâtre, ce qui est pour bientôt. Avant de voir mon père Iwao, il faut que je fasse un tour au marché noir pour montrer à tous les malfrats qu'ils peuvent s'en prendre aux hommes d'Ao tranquillement. Laissant le leader du Cipher Pol 8 dans un coin, je m'approche de la paroi et je fais fondre la roche pour créer une galerie. Je monte alors en colimaçon tout le long du tunnel vertical jusqu'à la surface. Je redescends pour chercher ma prise et je remonte avec. Je m'attendais à voir du monde, mais il n'y a pas un chat. Il n'y a même pas d'incendie, je suis perplexe.

Qu'est-ce que cela signifie?!
Tu pensais avoir affaire un comité d'accueil plus conséquent?

Je reconnais la voix de ma navigatrice au loin et son humour. L'entendre me rassure. Elle s'approche de moi en traînant Gilbert d'une main et un mort de l'autre. À la lumière de la lune, elle remarque la cicatrice à mon œil droit. Elle est soulagée que je m'en sois sortie.

Je suis contente de te revoir en vie. J'espère que tu lui a laissé le même genre de souvenir pour ce qu'il t'a fait.
Merci de te soucier de moi, Natacha. Je te rassure, il a eu son compte. Je vois que tu n'as pas perdu de temps. Où sont Idryss et Nassâm?
Entre de bonnes mains, ne t'en fais pas pour ça. Tu ferais mieux d'aller voir un médecin, justement.
Je peux encore tenir. J'ai quelque chose à faire avant. Tu m'expliqueras en chemin ce qu'il s'est passé de ton côté.

Natacha fait signe avec sa tête qu'elle a entendu. En vérifiant que le leader du C.P 8 ne cache pas encore des armes sur lui, je trouve un Den Den Noir et un Den Den Blanc. Ma Seconde encorde ensuite fermement Ao. Il y a encore beaucoup à faire. Cette nuit est loin d'être terminée. Je suis fatiguée, mais je redouble d'effort pour rester éveiller. Nassâm nous rejoint avec une personne que je ne reconnais pas. Ou du moins, vaguement. Les présentations se feront plus tard, il est temps d'aller au marché noir.
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : L'Île des Morts, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8080
Popularité: -1070
Intégrité: -828

Lun 1 Aoû 2016 - 13:24


Une fois dans le marché noire, je fais traîner Ao à la vue de tous les pirates et autres vermines qui grouillent dans les ténèbres. Je lui fait un chemin de croix sacrément humiliant. Après tout le mal qu'il m'a fait, je lui dois bien ça.

▬ Bordel. C'est bien celui que je crois?!
▬ Ouais, Anhour. C'est bien lui.
▬ J'ai vraiment du mal à le croire. Elle l'a vraiment fait.
▬ Ouais, il faut croire qu'elle l'a fait...
▬ En même temps, une femme de sa trempe, je n'attendais pas moins.
▬ Ouais, il faut dire qu'elle a les moyens aussi.
▬ Oui, c'est sûr, mais je parlais plus pour son caractère.
▬ Ouais...
▬ Bon, t'arrêtes de jacter la même chose?!
▬ Bah, j'ai rien à dire. Ça m'intéresse pas trop. Tu le sais bien, pourtant.
▬ Il faut que je puisse la voir.
▬ Tu le fais déjà.
▬ Non, mais je veux lui parler. Banane!
▬ Je ne crois pas que c'est le moment. On dirait qu'elle fait son show, là. C'est son heure de gloire. Tu vois ce que je veux dire?
▬ M'ouais. Le truc, c'est que c'est plus fort que moi. J'en ai besoin! Puis, je veux aussi pouvoir ridiculiser celui qui a tué mon frère.
▬ Tu n'as aucune preuve que c'était lui...
▬ On s'en fout! Viens aussi. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut se foutre de la gueule d'un chef du Cipher Pol.

Les pirates et autres criminels savent désormais que j'ai relevé le défi de Toji. Ceux qui souhaitaient s'en prendre à Ao en personne peuvent grimacer, ça m'est égale. De toute manière, ils n'auront pas fait le poids. Autant, je remarque ceux qui m'adulent, autant, je devine ceux qui me maudissent.

▬ Cette connasse d'Aoi... Elle nous vole le prestige! Elle est déjà connue. Ça lui apporte quoi ce qu'elle fait, là? Bordel de merde!!
▬ Allons, allons, du calme, boss. Voyez ça comme un soulagement. Je me tue à vous dire que ce travail n'était pas avantageux pour nous autres, simples criminels que nous sommes.
▬ Mais je voulais les B 150.000.000 de Toji, bordel de merde!!! Elle n'a pas le droit!
▬ Allons, ne vous emportez pas, patron. Regardez-vous, vous ne ressemblez plus rien. Restez calme.
▬ Pendant que je perds d'impatience à me terrer dans les ombres, Madame se met sous les feux des projecteurs. Ça m'énerve!!!!

Et y'en a d'autres qui s'en fichent complètement. M'installant après avoir fait mon petit tour dans un coin, je m'adresse à mes compagnons.

Maintenant qu'on ne peut pas utiliser Ao comme leurre et que leur Q.G. est ruiné, on ne pourra pas trouver les onze autres agents. Du coup, on prendra des cadavres quelconques et on s'en contentera. De toute manière, ils sont facultatifs et on dispose de l'essentiel.
Et pour l'agente qui se trouve dans le bordel de Lilith on fait quoi?
Quand elle va s'apercevoir que son patron n'est plus là, elle partira d'elle-même. Ne t'en fais pas, on a tout ce qu'il nous faut. On peut rentrer chez nous la tête haute.

Maintenant que le monde de la criminalité est au courant que j'ai affronté Ao, je peux enfin faire mon rapport à mon père. D'ici peu de temps, je serais Reine du Théâtre!!
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1