AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La flotte en marche

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 19 Juil 2016 - 1:58

Voilà enfin le jour J, le jour tant attendu, le jour que Shoma souhaitait voir plus que tout depuis peux. Après des années en mer à ce forger une réputation, voilà qu'il était fin prêt à se donner les moyens afin de parvenir à conquérir le titre d'empereur des mers. Avec l'argent de la vente de l'île céleste Wathéria, Shoma avait passé commande auprès d'un certain maître constructeur de navire Kiril Jeliev. Shoma n'avait pas fait les choses à moitié pour y arriver, l'homme choisi pour cette oeuvre souhaitait construire les meilleurs navires qui soit, de plus l'argent avait été envoyé à hauteur de 50% en avance et le reste en main propre.

Qu'un pirate tel que Shoma décide de se plier aux exigences d'un inconnu sans broncher et sans même prendre le temps de négocier, c'est dire qu'il estime ce projet important à ses yeux, mais également capitale pour la suite de ses plans. L'impatience se faisait ressentir du côté du capitaine pirate et aujourd'hui il allait enfin pouvoir jeter un coup d'oeil émerveillé sur ses nouveaux bijoux, ces navires qui navigueraient sous l'étendard des Red Spectres.

La joie du capitaine pirate du attendre néanmoins quelques temps, car à peine arrivé dans les eaux d'Alvel que le brouillard englouti presque totalement la Lépreuse et Sanbi. Sans visibilité et ayant connaissance de la géographie de l'île très dangereuse pour les non-initiés, Shoma opta pour gagner l'île en barque. Il n'était pas question de prendre le risque de prendre un, voir deux navires à cause des nombreux récifs qui font office de bouclier à Alvel.

Comment se rendre sur une île que l'on ne peut pas localiser ? En utilisant la malice et la force de traction d'un monstre marin qui fait office de navire. Dix canot furent jeter à l'eau, tous furent relié par des cordages à Sanbi qui fut placé à son tour en retrait dans la formation. Chaque canot possédaient deux torches afin de signaler sa position au reste du groupe, mais également pour voir au travers de cette purée de poids. Avançant avec prudence, le groupe de tête ouvrait la marche et indiquait la position d'obstacle où de récif au reste du groupe en agitant leur torche.

La patience et l'intelligence de tout un chacun fut mit à rude épreuve, car il n'était pas aisé de se rendre sur l'île, mais tout fini par sourire à groupe qui après une bonne heure de manoeuvre, réussi à vaincre les défenses naturelles d'Alvel et passer ouvre le brouillard. Le plan de Shoma fut couronner de succès et aucune perte n'était à dénombrer. Le groupe était complet et pouvait maintenant avancer sans trop de mal en se laissant porter par le courant qui les conduisit directement à la baie de l'île.

En face d'eux, se trouvait maintenant une île pleine de monde, une île qui était le nouveau paradis des pirates. Il est loin le temps où seul Jaya offrait aux pirates la paix et la tranquillité, maintenant tous souhaitaient obtenir une place sur cette île loin des yeux de la marine. Quoi qu'il en soit, c'est toute autre chose qui conduisit les Red Spectres sur cette île. Ils étaient ici pour affaire et non pour ce la couler douce, bien que le climat ici-bas n'est pas optimal pour une retraite au soleil.

Selon les rumeurs de nombreux pirates puissant vivent sur cette île, des hommes et des femmes ayant renoncé à leurs idéaux de pirates. Il y avait également des survivants, ceux ayant vu leur rêve partir en fumée à cause de leur manque d'intelligence quant à la manière de gagner Alvel. Tout cela pouvait constituer un vivier intéressant pour Shoma qui pensait déjà à la seconde étape de sa venue sur l'île, le recrutement. Avoir des navires c'est une bonne chose, mais encore faut-il des hommes et des femmes pour pouvoir manoeuvrer ses navires. Pour quitter cette île avec quelques navires, Shoma allait avoir besoin de bras, beaucoup de bras.

Inutile de mettre la charrue avant les boeufs. Le recrutement allait bien avoir lieux, mais avant ça il fallait trouver le chantier naval de Kiril et voir à quoi ressemblait ses nouveaux navires flambant neuf.

Arrivé à porter de vue de l'île le groupe de pirate accompagné par leur capitaine observait un ballet incessant d'homme et de femme fouillant et pillant les navires emporter par la mer. Cette image rendait Shoma quelque peu nostalgique, il était passé par le cimetière d'épave sur South Blue et avait pu voir la même chose. En se rendant sur cette île il ne s'attendait certainement pas à y trouver de fier pirate de Grandline rabaisser à ce genre d'activité. Ils n'étaient plus que des voleurs sans aucune valeur, sans aucune fierté.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Dim 24 Juil 2016 - 17:30




Heureusement qu'on est enfin arrivé! J'ai cru que j'allais devenir folle. Entre l'équipage qui me considère comme une ennemie, mon mec qui m'en veut au point de refuser d'être dans la même pièce que moi et ce navire qui est imprégné de la présence de Flist comme si fantôme était parmi nous. Sacré nom d'une biscotte beurrée, j'ai l'impression d'être revenue à l'orphelinat. La douce sensation d'être une paria, et les ces membres d'équipage qui parlent dans mon dos, s'imaginant que je ne les entends pas. Bon sang de bonsoir, je suis aveugle, pas sourde! Et de savoir qu'on parle de moi comme la catin de Babylone, ça me retourne les tripes. et le pire, c'est que je ne peux pas entièrement leur donner tord. Je ne suis plus tout à fait une Marine, mais pas encore vraiment une pirate. Et, il faut bien l'avouer, je ne m'engage pas par vocation, mais plutôt par obligation. Je les comprends, mais bon, je me suis engagée dans la Marine pour ne plus être une victime ou une paria, et pas loin de dix ans plus tard, me revoilà au point de départ.

L'ironie de la situation me ferait certainement marrer, si je n'étais pas le personnage principal de cette farce.

Et comme je le destin ne se lasse pas de me faire revenir sur mes pas, me voilà! Dans la nouvelle Jaya! Moi qui ait, à ma modeste façon, contribué à la chute de l'ancienne catin des mers. J'arpente les rues de la nouvelle grande base de la piraterie sous le pavillon des Red Spectres. Sauf que cette fois, celui qui veut être le roi sur le tas de gravats, c'est Shoma. Je l'ai senti. Dès qu'on s'est approchés de l'île, il a flairé ça comme un prédateur hume le parfum délicat de la bête blessée. Les hommes et les femmes que j'ai entendu s'affairer à désosser les navires échoués sur les récifs d'Alvel, ils puent la piraterie, et les rêves brisés. Le genre de personnes sur le fil du rasoir. Il suffirait d'un coup de pouce du destin pour les faire basculer. Et en l’occurrence, je sens bien l’Étoile du Sud fort disposé à jouer ce rôle.

Mais ce n'est par pour ça qu'on est là. On doit aller voir les navires que Mantle à commandé à un certain Kiril Jeliev. Et moi, je joue le rôle de l’inspectrice des travaux finis. Enfin, j'espère que c'est pour ça que le capitaine à sollicité ma présence. Parce que me séparer de mon gamin juste pour aller faire un tour sur une île pleine de pirates dégoutants... franchement... très peu pour moi. Mais comme je ne suis pas vraiment en position de lui refuser quoi que ce soit, vu qu'il tient mon fils en otage, je suis sagement le groupe en direction des chantiers navals. Mais je n'ai qu'une hâte, qu'on expédie tout ça vite fait bien fait et que je retrouve le soleil de mes jours.

Le chantier naval, qui réponds simplement au nom de trois lettres est étonnement solide et propre comparé à la bancalité crasse de tout ce qui est bâti ici. C'est plutôt bon signe. Il y a même un ingénieur qui nous fait très professionnellement faire le tour du propriétaire. Régulièrement, j'use de mon Echo Sonar Wave pour détecter des défauts de fabrications ou des planches de bois douteuses. Mais rien à dire, les mecs ont fait du beau boulot. A la fin de notre petit tour, je n'en peux plus, et je finis par profiter d'une petite aparté pour chopper mon capitaine et avoir une discussion en quatre yeux.

"Mantle, qu'est ce que je fais ici? J'ai inspecté les navires de fond en comble, tout est plus que réglo, je n'aurais pas été mieux sur la Lépreuse?"
http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 2 Aoû 2016 - 2:09

Voilà donc le chantier naval qui à façonner et mit sur pied les navires commandés par Shoma. Niveau professionnalisme, il n'y a rien à redire, Kiril semble être un homme qui maîtrise son métier et c'est une bonne chose à la fois pour lui et pour Shoma qui peut s'estimer satisfait de voir devant lui des navires livrés en bonne et du forme. Maintenant qu'il avait la preuve que tout était fin prêt Shoma pouvait en quelque sorte "validé" ce charpentier et le garder dans ses petits papiers pour la suite de ses projets, car celui qui venait récupérer ses biens n'étaient pas prêt à s'arrêter en si bon chemin.

Après la visite des lieux, il était temps de passer à la visite des navires. Chaque navire allait être examiné en détail. Rien ne devait être oublié, car pour le prix qu'il avait déboursé, Shoma s'attendait à un travail de maître et à une finition des plus remarquables. Il n'était pas dit que cela allait être rapide, car la qualité demande un certain temps pour être conforme aux exigences de l'étoile du Sud, mais au final tout était correct, voir excellent. Chaque navire, chaque coupe, chaque voile et planche étaient solides, vétustes et prêt à braver les mers de cette fiche Grandline.

Quand tout fut inspecté, Jeska qui était présente à la demande de Shoma le prit à part afin de lui poser une question qu'elle estimait sans doute important. Pourquoi devait-elle être présente ? Elle ne le savait sans doute pas, mais l'homme qu'elle aime allait devenir l'un des maillons les plus importants des Red Spectres et vu qu'elle n'allait pas quitter la famille, elle devait être présente afin de constater que ses problèmes étaient sur le point de devenir le cadet de ses soucis.


"Ce navire ! Celui juste devant toi n'est pas pour moi. Il est bien l'un des miens, un des navires de ma flotte, mais représente la confiance que je porte à l'homme qui te considérait malgré moi comme ton mari. Cet homme qui partage ma confiance et qui est avec certain homme de mon équipage comme un membre de ma famille proche."

Eh oui ! Phoénix était considérer par Shoma comme était son frère d'arme. S'ils devaient aujourd'hui former une famille unie, Shoma voulait s'assurer de ne pas avoir de maillon faible à ses côtés, mais uniquement des hommes et des femmes partageant ses valeurs, ses idéaux et prêt à mourir s'il en faisait la demande. Homme, femme, enfant, mari, père, mère, pute, chien, tous étaient et devaient être prêt à tout sacrifier pour leur capitaine. En échange de leur fidélité Shoma savait récompensé ses compagnons, rien n'était trop grand, trop gros pour eux, voilà comment le capitaine des Spectres voyait les choses.

"Comme tu as pu l'entendre de ma bouche tu es désormais l'une des nôtre et malgré que ton annexion fasse débat, je tiens à te rassurer, ni toi, ni ton enfant n'avez de souci à vous faire, aucun mal ne vous sera fait, ma famille sera votre famille et ton mari en est le garant. Ce navire est désormais tien, car tu es maintenant l'officier en second du Rough Death."

Cette annonce n'était une surprise pour personne si ce n'est pour Jeska qui ne s'attendais sans doute pas à un poste à responsabilité après avoir si mal démarrer son aventure avec les Spectres, mais quand Phoénix expliqua au groupe que cette femme était sienne cette décision coulait de source et il était largement préférable que ce soit Shoma qui l'annonce plutôt que Phoénix à l'insu de tous.

"Contrairement à nous autres, tu n'es pas pirate par vocation, mais il te faudra t'y habitué. Tout comme mes hommes qui se feront à l'idée qu'une seconde chance est possible même pour un ennemi, tu vas devoir te faire à l'idée que ces hommes et femmes puissent être des compagnons pour lequel tu risqueras ta propre vie."

Ici et maintenant, Jeska pouvait sentir que Shoma son ancien ennemi lui tendait une perche. Shoma lui accorda directement sa confiance, alors que rien ne l'y obligeait. Devant une telle main tendue la jeune femme devait faire un choix. Elle pouvait partir, après tout elle l'avait déjà fait une fois, mais elle pouvait également se montrer digne de cette sombre perspective d'avenir qui lui était proposé.

Si elle choisissait de rester elle ne devait pas se faire d'idée, rien ne lui serait offert sur un plateau et devrait montrer qu'elle en avait suffisamment dans la tête et dans le pantalon pour gagner le respect et la confiance de ses compagnons et de son propre mari qui ne voit plus en elle qu'elle vulgaire fille au moeurs facile.


"La route sera longue et arpénté d'obstacle et de difficulté, mais au final je considère que même l'enfant de Flist mérite de vivre. Phoénix est têtu et borné, mais dans cet équipage qui ne l'est pas ? Je connais cet homme sans doute mieux que toi et je peux te dire qu'il t'aime étant donné que tu respires encore. "





http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Ven 5 Aoû 2016 - 10:58




"Merci."

Dis-je simplement. Après tout, que pouvais-je répondre à tout ça, moi? Ma délicate position m'interdisait de refuser. Mais, au fond de moi, je savais que je ne méritais pas cet "honneur" qui m'était fait. Comme l'a si bien dit mon "capitaine", je vais devoir faire mes preuves. Et avec un équipage qui m'est, dans le meilleur des cas, hostile, je sens que je vais encore bien m'amuser les jours à venir. Je soupire longuement. J'intègre encore des gens qui se constituent une famille. Et voilà, ce n'a jamais été un franc succès les fois précédentes. A croire qu'une orpheline comme moi a vraiment du mal à créer de vrais liens avec les gens. Comme quoi, mes mésaventures passées m'ont bien plus bousillée que je ne l'aurais cru. Nom d'une biscotte! J'ai l'impression que tout ça, c'est trop pour moi. Je ne sais plus trop où j'en suis. Ni qui je suis. En fait, je suis complètement paumée. Si seulement j'avais quelqu'un pour m'écouter. Mettre des mots sur mes maux. Sortir tout ça avant que ça n'explose. J'envisage un court instant de confier tout ça à Shoma. Bon sang, je suis vraiment désespérée et seule à ce point? J'évacue cette mauvaise idée. Il m'accorde sa confiance, je ne vais pas le faire douter de son choix en lui exposant mes craintes et mes faiblesses.

"Bon, maintenant qu'on en a fini, on ne pourrait pas fêter ta nouvelle flotte autour d'un verre, Shoma?"

Ma proposition n'est visiblement pas tombée dans l'oreille d'un sourd, et le petit groupe de matelots qui nous accompagne accueille l'idée fort joyeusement. Seulement, il est bien évidemment hors de question de faire la fête en si petit comité. Il faut donc qu'on rejoigne la Lépreuse et le reste de la bande pour une inauguration en bonne et due forme. Malheureusement, après un si long périple en mer, les stocks de victuailles et de boisson sont au plus bas. Hors de question de s'amuser sans de quoi se remplir la panse et picoler. Bref, il faut qu'on fasse des courses. Nous voilà donc à nous balader un peu partout pour trouver ce que l'on cherche. Tant est si bien que la rumeur de l'arrivée sur l'île de l’Étoile du Sud se répand comme une trainée de poudre. Enfin... pour ceux qui n'ont toujours pas capté que la Lépreuse est au port.

Ce que nous ignorions à ce moment là, c'est que la venue d'un pirate du calibre de Shoma n'était pas au goût de tout le monde. Et que de le fait que nous nous promenions en ville et faisions des emplettes était assimilé à une sorte de parade, ou de démonstration de force. Et plus le temps passait, plus la rumeur enflait.

Moi, grâce à mon ouïe surdéveloppée, j'entends certaines choses. Mais j'essaie de garder un visage le plus neutre possible. Parce que je sais qu'on cherche à nous piéger, mais que je ne suis pas certaine que Shoma et son équipage me fassent totalement confiance. Cependant, la situation est trop grave pour que je reste silencieuse. Après tout, mon enfant est sous la protection du maître des ombres. Sa sécurité est donc plus ou moins assurée tant que ce dernier reste en vie. Alors, je prends mon courage à deux mains, et je me jette à l'eau.

"Mantle, j'entends des choses à notre propos. On va être attaqués sous peu. Il faut se tenir prêt."




http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 8 Aoû 2016 - 0:41

Maintenant que tout était prêt et qu'il ne restait plus qu'à payer l'autre partie de la somme convenue Alvel perdait une grande partie de l'intérêt que Shoma lui portait. Vivre sur une île composée que de pirate, pilleur et autre rats des mers n'offraient que très peu de possibilité, sans compter qu'Alvel est de loin de piètre qualité comparée à son illustre soeur Jaya. Rien qu'à l'énoncer du nom de Jaya Shoma se sent transporter par un flot de chaleur que seul ceux ayant connu cette île peuvent comprendre, alors qu'ici, ce n'est qu'immondice, saleté et dégout.

Avec un petit plus, plus qui se compte quand même en millions de Berry Shoma paya les services des hommes du KGB afin de faire venir son navire en toute sécurité dans la baie d'Alvel. Pour plusieurs bourses de plus, le capitaine pirate paya également la manoeuvre afin de faire sortir de la baie, quand le moment sera venu, l'ensemble de ses navires. Devant un tel bouclier naturelle il ne fallait pas lésiner sur les moyens. Par manque d'information concernant cette île Shoma avait dû se rendre sur l'île par ses propres moyens, mais comme on dit, un pirate averti en vaut deux.

Fêter la livraison des nouveaux navires ? En voilà une bonne idée. Jeska commençait à comprendre qu'elle devait profiter de sa situation plutôt que de se morfondre, c'est une bonne chose. Devant la proposition de la jeune femme, Shoma vit un maigre et léger pas dans sa direction. La jeune femme voyait peut-être enfin cette chance, étrange, mais sincère qu'on lui offrait. Toujours partant pour faire la fête Shoma accepta et ne tarda pas à en informer le reste de sa bande de ce qui se préparait.

Sans doute pas accoutumé à ce genre de lieu, Jeska informa son capitaine de ses ressentis. La jeune femme était-elle sous pression en sentant autant d'animosité dans l'air ? Il est vrai qu'au sein de la marine, tous sont plus ou moins unis, ce qui n'est pas le cas au sein de la piraterie. Ici chacun ne vit que pour soit où son groupe, alors quand d'autres pirates pointent le bout de leur nez, ce n'est jamais une bonne nouvelle.

Une fois qu'elle aurait embrassé pleinement sa nouvelle vie de pirate, la jeune femme aurait vite fait de comprendre que ce n'est que le quotidien. Les petits pirates observent les grands de peur de se voir piller, tuer "injustement" et les grands surveillent les petits afin de s'emparer de leurs biens. Ce petit jeu du chat et de la souris dure depuis des centaines d'années. Les Red Spectres aussi connu soient-ils n'échappent pas à ce manège, mais tant qu'ils restent à leur place les Spectres ne leur feront rien.

Ne rien faire, ne pas ouvrir les hostilités sans y être conviée est une bonne méthode pour ne pas se faire remarquer, mais comme toujours entre pirate un conflit peut très vite démarrer et ça Shoma le sait très bien. C'est sans doute pour cette raison que Shoma, bien que décontracter sous ses airs se tient prêt à en découdre à n'importe quel moment et puis il n'est pas dit que son équipage est le seul "gros" de l'île. Sur Jaya ils étaient trois Supernovas prêt à mettre le feu aux poudres à la moindre occasion sans compter sur la présence de deux lieutenants d'empereur des mers.


"Avec une force capable de raser une bonne partie de cette île, il est normal de se faire des ennemis. La plupart des hommes et femmes de cette île ont renoncé à la vie en mer et notre force de frappe est potentiellement très mal perçue par une partie de ces perdants. "

S'ils voulaient s'en prendre directement aux Spectres, les pirates d'Alvel n'avaient qu'à voler les navires de Shoma, mais d'après les employés du chantier naval tout ce passa sans encombre ce qui signifie qu'ils attendaient peut-être le moment où ils n'auraient plus à s'en faire de Kiril et ses hommes. Pensaient-ils pouvoir dépouiller Shoma comme s'ils volaient un bonbon à un nouveau né ? Ce serait stupide.

"En mer nous sommes invisibles, alors qu'ici sur terre nous sommes plus exposés, mais la vermine reste de la vermine."

Maintenant ils avaient de quoi en vouloir à Shoma. S'ils étaient assez idiots pour attaquer, cette perche que venait de lancer Shoma allait être le moteur déclencheur du conflit, mais si Shoma agissait ainsi, c'est qu'une petite idée venait de germer dans sa tête. Au lieu d'attendre qu'on lui saute dessus au moment où il s'y attendait le moins, il allait le faire maintenant et mettre un terme à toute idée de conflit avec lui immédiatement.

"Ceux qui veulent nous attaquer sont ceux qui ne nous rejoindrons pas, alors autant retirer les parasites maintenant."

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Mar 9 Aoû 2016 - 19:08




La provocation de mon capitaine fait effet. Et comme la faim fait sortir le loup du bois, le fait que Shoma recrute ici avait été assimilé à une aveu de faiblesse. Une vingtaine d'individus se présente alors devant nous, roulant des mécaniques.

"Les gars, je vais vous la faire courte, notre boss, Gonzalo, souhaite vous voir morts. Alors..."

"Alors, si on pouvait se laisser tuer sans opposer de résistance ce serait bien, c'est ça?"

Je pige de suite que les gars en question ne sont pas une menace. Ce sont des porte flingues qui usent du nom de leur chef comme d'un bouclier. Du coup, je me permets de ne pas prendre de gants avec ces individus.

"Seulement voilà, comme vous vous en doutez, Mantle vient de se constituer une flotte. Et ça ferait jaser qu'un homme de sa stature se salisse les mains avec des merdes comme vous. Je me dévoue donc à cette tâche ingrate."

En fait, j'avais envie de montrer à mon capitaine l'étendue de mes progrès. Et puis, dans une optique de création de flotte, il est tout à son intérêt de montrer sa puissance par l’intermédiaire de gens comme Juusei et moi. Comme pour dire, je suis tellement balaise que j'ai des mecs de ce niveau à ma botte.

"Hé, les gars, la fille que Shoma a sortie d'un bordel pense qu'elle peut nous prendre tous les seize en même temps!"

Quelques rires gras accompagnent cette remarque. J'avance d'un pas, prête à en découdre.

"Ha, non, elle veut vraiment se battre. Ça va être rapide!"

Et un soru plus tard, je lui plante mon index dans la gorge grâce à un shigan. un de moins, le temps que les autres pigent ce qu'il se passe, j'ai tout le temps de faire étalage de ma maîtrise du rokushiki pour me débarrasser de ces cloporte. J'espère que mon capitaine à gardé les yeux bien ouverts, parce que je ne compte pas ralentir! En moins d'une minutes, seize cadavres jonchent le sol. Sans même user de mon fruit du démon.

"Tu as vu ça Shoma? Il avait raison, ça n'a pas été long."

Un grand sourire fens mon visage lorsque je me retourne vers ma capitaine. Et j'annonce.

"Alors, on le boit, ce coup?"

Parce que, bon, l'effort, ça donne soif!

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 11 Aoû 2016 - 17:45

Le poisson n'a pas attendu très longtemps pour mordre à l'hameçon. Comment de petite merde comme eux ont-ils pensé être assez nombreux pour faire flancher un homme de la trempe de Shoma ? L'homme à la tête de cette expédition suicide n'avait-il pas la tête sur les épaules pour comprendre qu'il se trouvait en sous-effectif ? Pensait-il que Shoma était un rigolo qui était arrivé si loin par chance ? Même avec de la chance rien qu'en connaissance de cause avec une prime si haute il était évident que Shoma n'était pas un petit joueur.

Sans même prendre part au combat Shoma et ses compagnons assistèrent à la chute de l'escadron suicide. Jeska pris à elle seul l'initiative et transforma ce conflit en exécution punitive. Avec la manière la jeune femme marqua de son empreinte ce qui semblait être ses débuts dans la piraterie. Voilà une sombre besogne rapidement achevé.
"Voilà qui semble être réglé. "Fier, trop fier, ces pirates n'étaient plus. S'ils avaient un semblant d'intelligence, ils auraient opté pour une approche plus discrète et avec bien plus de combattant dans leur rang.

Maintenant que la distraction était finie, le groupe pouvait poursuivre sa mission qui devait conduire à une grande fête d'inauguration de la grande flotte des Spectres. Ce qui était bien et remarquable c'est qu'en l'espace de quelques minutes la petite Jeska prouva non seulement à Shoma, mais aussi aux quelques compagnons avec lui qu'elle n'était pas seulement la femme de Phoénix, mais une combattante hors pair. Elle n'avait pas obtenu cette place si rapidement grâce à une promotion canapé.

La petite agent infiltré de Jaya était devenu une arme de combat comme on les apprécie au sein des Spectres. Rapide, efficace, terrifiante, elle avait tout d'un numéro deux de flotte. La jeune femme avait non seulement un fruit du démon très puissant, mais avait également acquis un art de combat des plus meurtriers.

Après avoir rejoint le reste de l'équipage et l'achat des vivres nécessaires à l'approvisionnement des navires, la fête débuta sur la Lépreuse. Tous profitaient de la générosité de leur capitaine qui n'avait pas manqué de leur offrir tout ce qui pouvait se trouver sur l'île. Ce n'était pas de la viande de qualité, des meilleures boissons, mais il y en avait à profusion et pour tous les goûts, de quoi faire rougir ceux qui ne peuvent manger à leur faim.


"Tout ceci est pour vous. Profitez de cette fête, car après nous irons rendre visite à un certain Gonzalo Il nous a officiellement déclaré la guerre et quoi de mieux qu'une bonne guerre pour célébrer notre puissance ?"

Le mot était lancé, après la fête les Spectres iraient rendre visite à Gonzalo et le reste de ses forces afin d'échanger quelques amabilités. Héhéhé, ils avaient lancé le feu sur Shoma et son groupe, mais par manque de conviction à la tâche, ils allaient recevoir le sort réservé à ceux qui s'opposent à Shoma. C'est tout feu tout flamme que les Spectres allaient répondre à ce pirate d'Alvel. Gonzalo avait jouer avec le feu et allait finir sur le bûcher en guise de punition.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Ven 12 Aoû 2016 - 19:55




Hé bé, il n'y a pas à dire. Mantle, quand il fait la fête, il n'y va pas avec le dos de la cuiller. La nourriture est exquise et la boisson divine. Quelle plaie qu'il faille ensuite aller traquer ce Gonzalo! Parce que sinon, j'aurais abusé de ces bonne choses en faisant fi de ma modération habituelle. Mais voilà, des années à exécuter des ordres dans la marine font de moi la plus obéissante et disciplinée des pirates. Ha... que c'est dommage! Enfin, la partie amusement me permet de retrouver mon fils. mon petit rayon de soleil illumine ma vie, même si je sais que pour moi, la lumière reste un concept abstrait.

Bref, Repue, mais pas pleine comme une outre, avinée, mais pas ivre, me voilà, arpentant les rues d'Alvel avec Shoma et sa clique. Les pirates du coin, écoutant leur instinct animal, rasent les murs. L'alpha du coin est de sortie, et, une chose est sure, il n'est pas du genre a faire le voyage pour rien. L’Étoile du Sud inspire la peur. C'est un fait avéré maintenant. De ce fait, on tarde à lui tomber dessus au bougre. Précédés par la rumeur de notre venue, Gonzalo n'a pas eu le courage de nous attendre. il a fui. Heureusement, j'ai l'odorat d'un limier. Il me faut juste un échantillon de son odeur.

Ce que je n'ai pas, en fait!

Allez, Jeska, concentre toi! Souviens toi des mecs de tout à l'heure, c'étaient ses hommes après tout. Il faut que je me souvienne de leurs odeurs, si j'arrive à me les remémorer je devrais réussir à isoler une fragrance commune, très certainement celle de Gonzalo! Après mûre réflexion, il y a ben un mince fumet de fleur de sureau qui correspond à une odeur que je sens ici, avec un peu de peur aussi. Ni une ni deux, je file, suivant cette piste. Il ne me faut pas longtemps pour faire sortir le rat de son trou. L'idiot, il tente un baroud d'honneur en me sautant dessus.

Je ne m'ennuie même pas à bloquer son coup. Je rigidifie mon corps avec un tekkai et j'obtiens encore un super effet. Du genre : "ton meilleur coup ne me fait pas bouger d'un cil!" Ses trois pas de recul, la façon dont il place sa main de frappe endolorie en retrait, je sais que j'ai eu ce que je voulais, il doute. Et ceux qui observent la scène pigent de suite qu'on ne boxe pas dans la même catégorie. Mais je ne compte pas m'arrêter là. Je ne sais pas pour qui se prend ce caïd d'opérette, mais je compte bien faire de sa mort un exemple marquant. Je passe derrière lui avec un soru et je lui plante un shigan dans le dos tout en le bloquant avec mon autre bras pour pas qu'il ne s'échappe. Seulement, au lieu de retirer le doigt que je viens de planter en lui, je le garde à l'intérieur de son corps et je lui injecte une quantité massive de poison. En continu. Il hurle, se débat, mais je le tiens fermement, puis, il commence à gonfler, se dilater, et finalement, dans un bruit ignoble, exploser.

Moi qui voulait en mettre plein les yeux à l'assistance, je me retrouve surtout à en avoir plein... sur moi! Ew... quelle idée stupide j'ai eu!

"Bon je crois que je vais retourner sur la Lépreuse prendre une douche" annonçais-je mortifiée.

"Ca je ne crois pas." répond une voix grave et rauque.

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 17 Aoû 2016 - 22:02

En l'espace d'une seule journée Jeska montra combien elle pouvait être utile aux Spectres. Non content de s'être débarrassé seul de la vermine, voilà la jeune femme devenue chien de chasse et se met à mener la traque de Gonzalo. Comme un chasseur ayant confiance en son chien, excusé du terme, Shoma suivi la jeune femme à travers les rues et allées d'Alvel jusqu'à trouver ce qui semblait être l'origine de la piste. Selon toute vraisemblance celui qui souhaitait la peau de Shoma se trouvait ici, dans une bâtisse qui pouvait très vite être submergé par le flot des pirates des Spectres.

En apprenant que trop tard que Shoma avait décider de finir ce qu'il avait commencé l'homme n'avait eu que trop peu de temps pour quitter l'île, la mer, l'océan. S'en prendre à un Supernova, ce n'est pas donné au premier venu. Bien des hommes sont tombés sous l'épée des quelques Kidd, Sabrina, Tahar ou même Shoma simplement parce qu'il avait très mal joué leur carte. Aujourd'hui, c'est Gonzalo qui en ferai les frais.

L'homme à abattre quitta très vite le monde des vivants et encore une fois ce fut Jeska la nouvelle arme de mort des Spectres qui s'en chargea. La jeune femme avait bien amélioré sa maîtrise du poison depuis sa dernière rencontre avec Shoma sur Jaya. Une chance qu'elle figure aujourd'hui au sein de son armée, car si elle poursuivait sa progression nulle doute qu'elle finirait par être un combattant de renom sans égal.

Alors que tout semblait fini, Shoma allait donné pour consigne de tuer toute personne se trouvant à l'intérieur de la bâtisse pour être certain de ne plus avoir d'épine à son pied et transmettre un message très clair aux habitants d'Alvel, un invité fit son apparition. Un homme à l'accoutrement théâtrale, mais tout aussi impressionnant se dressa devant le groupe de pirate. Il ne fallut qu'un coup d'oeil à l'ensemble des pirates chevronnés pour mettre un nom sur ce personnage. Pirate de longue date et célébrité de l'ancienne génération John Banner ne semblait pas satisfait de la sentence accomplie par Shoma et son groupe.


"Je ne m'attendais pas à tomber sur un homme de ce calibre ici. Je suis surpris!"

John Banner : "Ce n'est pas réciproque sâche-le!"

Pirate des Spectres : "Surveille ton langage l'ancêtre ! Tu parles au capitaine Mantle Shoma. C'est un Supernova et sera bientôt empereur des mers."

Jonh Banner : "Lui un empereur ? Hahaha j'en pleure de rire."

Pirate des Spectres : "Capitaine doit-on lui couper la langue pour lui faire ravaler ses paroles ?"


Prendre de haut un homme tel que Shoma, il faut en avoir beaucoup dans le pantalon pour se laisser aller à de tel divagation, mais après avoir écrasé celui qui pensait le faire disparaître Shoma était de bonne humeur. De plus ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait rencontrer un homme qui était presque entré dans l'histoire, mais par respect pour lui et son histoire Shoma décida de ne pas faire couler son sang inutilement.

"Que peux bien signifier ton intervention ? Je peux t'offrir un verre pour excuser mes hommes d'avoir troublé ton temps si précieux?"

Ce n'était en rien un manque de respect, mais plutôt un signe de reconnaissance de la part du capitaine des Spectres envers un homme d'un tel rang passé.

John Banner: "Si tu pouvais m'offrir la tête de celle qui vient de tuer un homme qui venait de rejoindre mon équipage, je fermerais les yeux sur tes actes."

D'un coup le visage de Shoma changea d'aspect. S'il faisait partie de son groupe, alors était-il le commanditaire de l'attaque à l'encontre de son groupe ? Le sort des ennemis des Spectres était la mort et cela même si en face se trouve un homme auquel Shoma à le plus grand respect.

John Banner: "Gonzalo à eu les yeux plus grand que le ventre et même s'il à agi sans mon aval il reste un de mes hommes."

Sans qu'on le lui demande Banner se destitua de la responsabilité de l'attaque contre les Spectres, mais ne voulait pas comprendre qu'une action entraîne une réaction. Devant l'impassibilité du pirate, il y avait une situation explosive à régler dans l'instant. Deux hommes, deux pirates, deux générations d'écart et pourtant les voilà prêt à entrer en guerre pour un affront légitime. Soit, si guerre il devait y avoir, guerre il y aurait.

"Que faisons-nous ? Ton groupe contre le mien ici et tous de suite ?"

John Banner: "J'aimerais bien, mais tu as éliminés tous mes hommes."

Pirate des Spectres: "L'ancêtre tu veux nous affronter tous à la fois ? Tu es sénile ou suicidaire ?"

Le compagnon de Shoma n'avait pas tort, seul contre tous Banner avait beau avoir une expérience inestimable du combat, il ne ferait pas long feu sous les coups simultanés de tous l'équipage. Il fallait être fou où vouloir mourir pour penser être capable de s'en sortir face à un groupe qui ne conçoit pas un jour en mer sans faire couler le sang. De plus il ne faut pas oublier que Shoma était accompagné de ses plus fort lieutenant et que chacun d'entre eux possédait une force supérieure à la normale.

Banner: "Faisons ça à l'ancienne, capitaine contre capitaine. Le gagnant prend tous, le perdant disparait à jamais!"

Pirate des Spectres: "Pourquoi le capitaine ferait ça tu n'as plus rien ? "
Pirate des Spectres: "Il a raison notre force seul peut te faire taire à jamais."


"Assez ! Un contre un ? Toi contre moi ? J'accepte !"

Shoma savait qu'il avait l'occasion d'en finir s'en même sortir son arme de son fourreau, mais il savait aussi qu'en se mouillant il pourrait affronter un pirate de grandes valeurs et ainsi montrer encore plus sa force aux autres. Le combat contre des adversaires puissants, voilà quelque chose que Shoma ne pouvait pas refuser. Lui qui représente la nouvelle génération de pirate allait affronter un pilier de l'ancienne génération et bien que ce dernier n'avait plus rien à perdre, il allait tout lui prendre.

"Demain à midi sur la grande place nous nous affronterons, d'ici là essaye d'arrêter de boire, tu empestes l'alcool. Je ne voudrais pas que ma victoire soit volée."

John Banner: "Vous les pirates de la nouvelle génération pensez que tout vous est acquis, mais je te ferais regrettez tes paroles."

"On se retrouve demain! "

Tournant les talons Shoma ordonna à ses hommes de rentrer au navire. Le Spectres était fini pour aujourd'hui.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Jeu 18 Aoû 2016 - 9:59





La voix appartient à un homme. Un vieux. Et apparemment, c'est quelqu'un. Personne, cependant, ne juge bon de me dire qui c'est. Je reste donc la, plantée comme une cruche, couverte du sang et des entrailles de feu Gonzalo. J'ai eu envie d'intervenir, bien sur. Surtout, au moment à l'ancêtre exprime le souhait d'avoir ma tête comme dédommagement. De lui rétorquer un truc du genre : "Si tu la veux tant que ça, t'as qu'aller la chercher, ***!". Et à la place des trois étoiles, une insulte bien sentie sur au choix, son age, sa virilité, ou même totalement hors de propos. Il fallait juste que ça claque! Et là, cette réplique me brûle les lèvres tellement elle est cool! Et pour ne rien gâcher, elle fait terriblement "pirate"!

Seulement, j'ai assez brillé pour aujourd'hui. Et là, c'est mon "capitaine" qui prend les choses en main. Même si c'est assez stupide en soi d'accepter un un-contre-un quand justement on a l'avantage du nombre. Enfin, je fais confiance à Shoma sur le coup. Après tout, il ne m'a pas attendu pour bien mener sa barque jusqu'à présent. Et je crains que mes conseils avisés ne l'irritent plus qu'autre chose. Je prends donc congé du vieil homme dont je ne connais toujours pas le nom. Apparemment ce doit être un type si connu que la simple vision de sa bobine vaut mieux qu'une longue présentation. Sauf que je suis aveugle, nom d'une biscotte! Et personne ne me dit rien! Un peu bougonne de ne pas avoir pu régler cette affaire seule, mais surtout de ne pas savoir contre qui Mantle allait devoir se battre, je suis la petite troupe qui retourne vers la Lépreuse.

Une fois sur le pont, Opacho s'inquiète de mon état.

"Jeska, tu est couverte de sang!"  

"T'inquiètes, c'est pas le mien." lui rependis-je froidement.

Je traverse le pont. Et je ne sens pas Phoenix. Il m'évite encore. Ça va durer longtemps? Et quand je serais sa seconde sur un des navires de la flotte des Red Spectres, il va continuer à faire l'autruche? Déjà contrarié par ce qui s'est passé à terre, là, je suis franchement énervée. Je file me doucher sans même faire de détour. Sans même aller voir Sakazuki. Heureusement, il me faut du temps pour bien me nettoyer, et ça permet à l'eau chaude éteindre ce feu qui brûlait en moi.

Lavée, séchée (sauf les plumes qui mettent trois plombes à sécher), et habillée, je suis enfin présentable pour aller profiter de mon môme. C'est surprenant comme ce petit être m'apaise. Sa présence finit d'éteindre la rage qui me consumait les entrailles. Et quand je le laisse au bons soins de Morphée, je me sens fourbue, moi aussi. Mais, c'est une "bonne" fatigue. Alors je m'allonge et je m’abandonne au sommeil du juste. Après tout, je n'ai pas de raisons de m'inquiéter. La flotte de Shoma est en marche et je ne le vois pas perdre contre le vieux de la vieille. Mais ça, vous savez déjà pourquoi, n'est -ce pas?

Parce que je suis aveugle!


http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1