AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Bromance

avatar
Hiraki
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : East Blue - Shell Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1670
Popularité: 8
Intégrité: 8

Sam 6 Aoû 2016 - 17:05

Bromance


Staz D. Hiraki



-----------------------------------------------


Les deux hommes se faisaient face, debouts à quelques mètres de distance, se fixant du regard... Tout d'un coup, Staz chargea, et porta un coup de poing à Ewan. Ce dernier le prit au ventre et eut le souffle coupé. Il n'eut même pas le temps de se relever qu'une main lui aggripa le col, et le souleva. Il se trouvait là, suspendu à quelques centimètres du sol, retenu par la main de son compatriote, qui affichait un sourire radieux : celui qu'a le vainqueur d'un duel.
- Alors, tu abandonnes ?
- Mais bien sûr ! Tu m'as pris pour qui ?
Et sans prévenir, la jambe gauche de celui qui était jusqu'alors en position d'infériorité fendit l'air et vint se loger dans la cuisse droite de Staz. Ce dernier fut pris d'une violente douleur qui le fit perdre sa concentration. Ce fut ce moment que choisit Ewan pour se défaire de l'étreinte de son ami.

- Mec ! T'es sérieux ? On avait dit pas les fruits du démon... C'est de la triche...
- On avait dit ça ? T'es sûr ? Je m'en souviens pas, moi... Et, un sourire moqueur sur le visage, il se recroquevilla dans sa coquille. Ewan était en effet devenu un homme-gastéropode depuis qu'il avait mangé le fruit de l'escargophone...
- Putain, t'es casse couille, arrête ça... Dit Staz tout en cherchant à faire sortir son commandant de sa cachette.

Soudain, une matière visqueuse et collante enveloppa sa main tandis qu'Ewan avait repris sa forme hybride. Il tenait désormais de poignet du pauvre lieutenant, n'ayant nul besoin de la serrer, la matière collante s'occupant presque de tout. Un coup sec aurait néanmoins suffi à dégager Staz mais il n'en eût pas le temps. Une jambe gluante passa derrière ses chevilles tandis qu'il fut projeté en arrière. Ne pouvant plus bouger le bas de son corps, il tomba sur le sol, se retrouvant dans une posture plus que défavorable...

L'espèce de chose mi-homme mi-escargot se trouvait à califourchon au dessus du lieutenant, plaqué au sol par le corps visqueux de son assaillant, qui le regardait toujours avec son sourire moqueur... Staz tenta tant bien que mal de se dégager mais rien n'y fit... Ses coups de poings étaient totalement inefficaces contre le corps mou d'Ewan, s'enfonçant de plusieurs centimères à chaque fois, sans même lui faire mal...
- Bon, bah j'ai gagné... Beau combat !
- Ouais, c'est ça... T'as triché... On avait dit pas de pouvoirs... T'es relou...
- En attendant j'ai gagné ! Désolé mais je suis le plus fort !

Puis, tandis qu'Ewan, qui avait respris forme humaine, se relevait, Staz resta allongé sur le sol, essoufflé et passablement énervé par sa défaite. Voyant l'immobilité de son camarade, le commandant lui tendit la main, comme un appel à se relever. Appel que Staz refusa, par orgueil, probablement, pour se relever tout seul...
- Bon, viens maintenant, le colonel devait nous faire un discours ! Dépêche, on va être en retard !

Edward Murphy se trouvait debout sur le pont du navire, tandis que ses hommes étaient rassemblés au niveau du port, attendant, non sans scepticisme, que l'homme prenne la parole...
- Vous ! Soldats de la 154e division ! A compter d'aujourd'hui et jusqu'à nouvel orde, vous serez, sur ordre du quartier général, affectés à l'île de Shell Town ! Vous cohabiterez avec la 153e division, dirigée par le colonel Pal Véhachez ! Des murmures s'élevèrent de la foule de marins. Certains étaient interloqués, d'autres étaient indignés. Enfin, d'autres étaient heureux
d'apprendre la nouvelle... Comme vous vous en doutez, la base n'est pas assez grande pour que vous y logiez tous. Afin d'éviter tout problème, vous dormerez donc tous dans les navires qui mouillent derrière moi. A compter de ce jour, la ville de Shell Town est sous votre protection ! Maintenant, vous avez quartier libre jusqu'à seize heures. Quand vous rentrerez vous aurez entraînement... Je vous conseille vivement de vous reposer... REPOS !

A ces - ou plutôt ce - mots, les marines se dispersèrent dans une sorte de marée humaine, un brouhaha assourdissant recouvrant presque le bruit des pas...
- Bon on va où ? J'étais assez chaud pour aller visiter moi, on l'a toujours pas fait...
- J'en sais rien... Fais comme tu veux, je te suis... Répondit Staz, sans cacher son exaspération due à sa récente défaite...

RÉSUMÉ:
 




Dernière édition par Hiraki le Dim 7 Aoû 2016 - 20:31, édité 1 fois
avatar
Hiraki
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : East Blue - Shell Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1670
Popularité: 8
Intégrité: 8

Dim 7 Aoû 2016 - 10:18

Bromance


Staz D. Hiraki



-----------------------------------------------


"Le Strobi"... C'était le nom de cette grande bâtisse servant de restaurant. A la carte, on pouvait voir différents mets relativement chers, allant de la simple entrecôte au carpacio de poisson le plus recherché. De part et d'autre du bâtiment s'étendaient deux rangées d'arbre, parfaitement taillés et alignés, espacés de telle manière à ne pas gacher la vue des clients attablés à l'intérieur. A l'étage, on pouvait apercevoir une grande terrasse, sur laquelle fourmillaient serveurs et clients, un violent brouhaha s'en élevant. La porte était faite de bois, ovale et possédant deux ouvertures, de telle sorte à laisser entrer le plus de lumière possible. Devant celle-ci, un serveur attendait, droit et immobile, habillé dans un chic costume bleu et blanc et portant un tablier immaculé à la ceinture, afin de rappeler la nature de la bâtisse, un restaurant.

- On rentre ? Ca m'a l'air sympa ! En plus j'ai vachement faim...
- Si tu veux... Je t'ai dit que je te suivais de toute façon...
- Oh, c'est bon, tire pas cete tête ! C'est pas de ma faute si j'ai gagné... Désolé ! Voilà, t'es content ?
- Bah tu vois quand tu veux... Maintenant dis "J'ai triché grand maître, je l'avoue".
- J'ai triché grand maître, je l'avoue ! C'est bon ? T'arrêtes de faire la gueule ? On peut rentrer ?
- On peut rentrer ! Dit Staz, un sourire satisfait se dessinant sur son visage.

La salle était très grande. Des dizaines de tables étaient disposées de manière aléatoire... Elles étaient toutes recouvertes d'une nape à carreaux bleus et blancs, sur laquelle étaient disposés des assiettes de porcelaine accompagnées de couverts d'argent. Du moins, c'est ce que cela semblait être. A peine furent-ils entrés dans le restaurant que le serveur placé à l'entrée se tourna vers eux et leur demanda s'ils avaient réservés. Bien entendu, ce n'était pas le cas. Entendant la réponse des marines, l'homme en question, du nom de Stan, si l'on en croit son badge, leur demanda d'attendre quelques secondes et leur expliqua qu'il allait voir s'il restait une table. Il ajouta qu'il ne pouvait néanmoins rien leur promettre...

Deux minutes plus tard, à peine, le serveur revint et leur annonça qu'il leur avait trouvé une table, en terrasse, qui plus est... Il leur demanda donc de le suivre, chose que Staz et Ewan firent, et les installa juste à côté de la barrière de bois qui séparaît l'étage de la chute. Il leur donna deux cartes sur lesquelles figuraient une liste des plats ainsi qu'un menu et leur annonça qu'il reviendrait d'ici quelques minutes, quand ils auraient fait leur choix...

- Tu prends quoi toi ? Je suis chaud pour essayer la viande de Yagara Bull ! Ca a l'air vachement bon !
- Personnellement, ça me tente pas trop... Je vais plutôt partir sur du poisson. De la saule peut-être... Et, en boisson, du vin, ça t...
Ils furent interrompus par une tape amicale sur l'épaule...
- Bah alors, vous faites quoi les mecs ? Je peux m'incruster ? C'était Tommy, un autre lieutenant, assez petit, blond, comme Ewan, mais avec des cheveux raides. Ses yeux marrons n'avaient rien de spécial, si ce n'est qu'ils avaient des reflets oranges... Il était plutôt apprécié dans la marine, quoi qu'un poil collant...
- Vas-y, fais comme chez toi ! Par contre tu paies ta part hein, pas d'entourloupe...
- Mais t'inquiète ! Tu crois vraiment que je vais vous baiser ? Je suis pas un de ces pirates hein...
- Bon, du coup, vous prenez quoi ?
- Comme la dernière fois pour moi, du Yagara Bull, c'était vachement bon !
- T'es déjà venu ?
- Ouais ! Hier soir, pendant que vous tabassiez du pirate... Bien joué d'ailleurs !

Tommy était un des seuls, non pas au courant de leurs exploits, ça tout le monde le savait, mais plutôt au courant de ce que cela a engendré... A savoir la haine de la part de la World Wide Company. Cela ne le préoccupait pas plus que cela, il faisait entièrement confiance à leur colonel, qui, selon lui, était assez fort pour annihiler n'importe quel pirate...

- Vous voulez boire quoi du coup ?
- Du vin ? Ils en ont du super bon à ce qu'on dit...
- Va pour le vin... Garçon ?!

Stan accourut immédiatement et leur demanda ce qu'ils avaient choisi. Après avoir pris la commande et leur avoir annoncé que ce qu'ils avaient pris était un excellent choix, il leur dit qu'il leur apporterait cela d'ici quelques minutes...

RÉSUMÉ:
 


avatar
Hiraki
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : East Blue - Shell Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1670
Popularité: 8
Intégrité: 8

Dim 7 Aoû 2016 - 12:20

Bromance


Staz D. Hiraki



-----------------------------------------------


La viande rouge saignante était posée là, dans une assiette immaculée, accompagnée de quelques frites et d'une laitue verte. La sauce au poivre avait été apportée séparément, de telle sorte que chacun puisse choisir son assaisonnement. De l'autre côté de la table, le filet de poisson blanc encore fumant était disposé sur une galette de pommes de terre croustillante. Ces même galettes de pommes de terre qui sont extrêment populaires sur l'île d'origine de Staz. Enfin, au centre de la table ovale, était posé un pichet en terre cuite, duquel s'élevait une odeur de raisins amers, et sur lequel étaient gravés des motifs inconnus.

- Putain, qu'est-ce que ça a l'air bon !
- Grave ! Qui veut du vin ? Déclara Tommy, tout en attrapant la carafe de sa main gauche.
- Moi, s'teuplait !
- Me too !
- Bon, *mcrunch*, sinon, t'as visité la ville Tommy ?
- *mcrunch* Ouais ! Un peu... J'ai trouvé un vendeur de babioles... Il avait des trucs vachement bizarres dans sa boutique. Si vous voulez je vous *mcrunch* y emmène après !
- Pourquoi pas *mcrunch* ouais...
- Et sinon, vous *mcrunch*, racontez-moi ce que vous avez fait hier soir... Et en détail hein !
- Rien de bien impressionnant... On a juste *mcrunch* défoncé une quinzaine de pirates à deux... Et depuis on est recherchés ! Hahaha !
- Ouais... Il y en avait un qui était grave bizarre... C'était leur capitaine apparemment... *mcrunch*. Il a failli me buter ce batard. C'est Ewan qui m'a sauvé... Il jeta un regard en coin dans la direction du capitaine, puis se reconcentra sur sa nourriture.
- Ca va, c'est rien, t'aurais fait pareil ! A son tour, il regarda son lieutenant, puis repris : Et toi Tommy, t'as *mcrunch* fait quoi hier soir ?
- Pas grand chose, on avait quartier libre, on est allés dîner ici et en rentrant, *mcrunch*, on a écouté le discours du colonel. Il nous a dit qu'il effectuerait une cérémonie de remise des médailles dans la semaine... Je vais enfin avoir ma médaille pour avoir capturé l'autre pirate là ! Je sais *mcrunch* même plus son nom...
- Johakim Torry non ? Il avait une bonne petite prime sur sa tête ! Un *mcrunch* million cinq non ?
- C'est ça ! D'ailleurs, j'ai récupéré un tiers de sa prime... Ca me fait un bon petit pactole !
- Ouais... Mais nous on peut pas récupérer *mcrunch* notre prime, on l'a tué... Et ils le voulaient en vie...
- Désolé pour vous les gars ! Ah ! Et au fait, t'as gagné *mcrunch* un fruit du démon non ? C'était lequel ? Dit-il en se tournant vers Staz.
- Nan, c'est pas moi qui l'ai gagné... C'est Ewan...
- Ouais ! En gros c'est le fruit de l'escargophone... Je *mcrunch* crois... Je peux me transformer en escargophone. Ce qui est cool avec ce fruit, c'est que je peux intercepter les conversations escargophoniques ! Par contre il faut que je sois transformé, et je vais pas *mcrunch* le faire ici, je vais faire peur aux gens, ils vont fuir ! Hahaha !
- Mais c'est vachement bien ! Par contre bonjour la *mcrunch* dégaine ! Hahaha !
- C'est vrai que comme ça t'es bien moche ! Hahaha Et il lui donna une tape amicale dans le dos...

Ils étaient désormais sortis du restaurant. Chacun avait payé sa part, trois mille berrys chacuns tout de même. Ce n'atait pas donné. Mais maintenant, ils étaient sortis, il était 14h30 et ils avaient donc 1h30 pour se ballader tranquillement dans la ville et retourner à l'entraînement sous les coups de 16h. Ils se préparaient psychologiquement à ce qu'ils allaient vivre cet après-midi. A savoir un entraînement dirigé par le colonel en personne, et qui donc allait être particulièrement éprouvant...

- Bon, je vous montre la boutique que j'ai vu tout à l'heure du coup ? Nickel, c'est par là !


RÉSUMÉ:
 


avatar
Hiraki
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : East Blue - Shell Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1670
Popularité: 8
Intégrité: 8

Dim 7 Aoû 2016 - 15:42

Bromance


Staz D. Hiraki



-----------------------------------------------


La boutique en question n'était, de l'extérieur tout du moins, qu'un misérable taudis, coincé entre deux immeubles de pierre, écrasant le magasin de tout leur poids. Sa seule et unique fenêtre était entachée d'une telle crasse que la lumière elle même n'aurait pu passer. La porte de bois qui originellement permettait d'y entrer, était désormais rongée par la moisissure, tandis que ses gonds étaient à moitié arrachés. La seule chose permettant de se rendre compte de la véritable nature du bâtiment étant les étales placées devant, qui contenaient diverses babioles, toutes plus inutiles les unes que les autres. Devant celles-ci était assis, sur un tabouret décrépi, une sorte de vieillard rabougri, lisant un livre. Alors, sans même lever les yeux de sa lecture, il déclara :
- Vous venez pour acheter quelque chose ? Servez-vous... J'ai d'autres choses à l'intérieur si vous voulez. Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Un objet attira immédiatement l'attention de Staz. C'était une sorte de dé, sur lesquels étaient gravés différents motifs. Sur une face, il y avait un coeur, sur une autre, une pièce et sur une dernière, un trèfle. Sur les faces opposées étaient dessinés les mêmes motifs, brisés cependant.
- Euh... C'est quoi s'il vous plaît ?
Le vendeur leva enfin les yeux de son livre et observa furtivement le babiole que Staz tenait entre ses mains avant de reprendre sa lecture.
- Ca, c'est un dé qui prédit l'avenir. Enfin c'est ce qu'on m'a dit quand on me l'a donné...Vous le jetez une fois par jour et il vous annoncera le contenu de votre journée... Vous le prenez ?
- Ca marche vraiment votre truc ?
- Mais bien sûr que non ça marche pas... C'est des conneries... Lâcha Ewan, qui venait d'arriver. Prends pas ça... Viens plutôt voir ce qu'on a trouvé ! Là dessus, il le prit par la main et l'emmena quelques mètres plus loin.

Devant eux se trouvait désormais un gros livre de plusieurs centaines de pages. Il était ancien mais très bien entretenu. C'était probablement la seule chose bien entretenue de cette boutique d'ailleurs... Tommy le pris dans sa main, et le tendit devant lui. Sur sa couverture de cuir, on pouvait découvrir un fruit, ressemblant fortement au fruit du démon mangé par Ewan. Au dessus, en lettre rouges était calligrphié le titre : "Petit traité sur les fruits du démon, par Syrio Forel". Il le feuilleta rapidement et Staz put apercevoir des pages couvertes de dessins d'observation accompagnés de textes et de shémas, dessinés à la main apparemment...
- Je vais pas le prendre, j'en ai pas l'utilité... Vous le voulez ? Ca pourrait vous servir !
- Ouais, je vais le prendre, sauf si tu le veux Staz ?
- Ce serait cool de l'acheter ouais. On fait un Shi-Fu-Mi pour savoir qui le prend ?
- Ca me va !
*Shi... Fu... Mi !*
- La feuille bat les ciseaux j'ai gagné ! Je le prends ! Mais t'inquiète, je te le passerai !
- J'espère bien ! C'est combien monsieur, s'il vous plaît ?
- Si vous parlez du livre, il est à 2500 berrys, une affaire !
- Je le prends ! Déclara Staz en portant la main à sa poche. Avant qu'il n'eût le temps de sortir son argent, une main attrapa son poignet...
- T'inquiète pas, je te l'offre... Dit Ewan, un grand sourire sur le visage, les 2500 berrys dans la paume de sa main.

- Très bon choix ! Déclara le vendeur, sans lever les yeux de son livre, apparemment toujours aussi passionnant, récupérant, sans envie aucune les pièces qui lui étaient tendues...

Staz et ses camarades récupérèrent donc le livre, avant de tourner les talons et de s'éloigner.
- Bon, on fait quoi maintenant ?
- Chais pas... Il nous reste une demi-heure à peu près ? On continue à visiter ?
- Je vais vous lâcher, je rentre au port, j'ai des choses à faire !
- OK ! A plus mec ! On se voit tout à l'heure !


RÉSUMÉ:
 


avatar
Hiraki
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : East Blue - Shell Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1670
Popularité: 8
Intégrité: 8

Dim 7 Aoû 2016 - 18:57

Bromance


Staz D. Hiraki



-----------------------------------------------


La vue était splendide depuis l'esplanade. Staz et Ewan se tenaient debout, admirant le paysage. Au loin, on pouvait apercevoir la mer, sur laquelle flottaient les navires de la marine. D'énormes vaisseaux leur faisant face, sur lesquels fourmillaient des dizaines de marins, s'activant, nettoyant et s'occupant d'eux. De loin, on aurait dis des insectes. De simples insectes. Alors que lorsqu'on s'en approche, on se rend compte à quel point ils sont impressionnant. Des matelots, certes, mais des matelots entraînés au maniement de l'épée et du fusil, des matelots formés au combat, des matelots habitués à tuer. Habitués, tout de même pas... La plupart de ceux présents actuellement sur les navires, ceux à qui on n'a pas donné quartier libre, n'ont jamais vraiment combattu... Ils n'ont même pour certains, jamais vus un seul pirate de leur vie...

Une voix tira Staz de ses pensées :
- C'est beau hein ? Il y a une vue superbe d'ici !
- Ouais ! C'est magnifique même !

Les mains du commandant se posèrent sur celles de son subordonné. Tout d'abord surpris, Staz ne repoussa pas pour autant les mains d'Ewan. Il parut même heureux de la tournure que prenaient les évènements, puisqu'il rougit. Cela n'échappa pas à son supérieur que se rapprocha du lieutenant, si bien que chacun pouvait désormais sentir le souffle chaud de l'autre contre son visage. Ils se fixaient dans les yeux, sans dire un mot. Soudain, Ewan poussa délicatement son ami. Par réflexe, Staz fit un pas en arrière. Du moins, il tenta d'en faire un. Sa jambe fut bloquée par le banc placé derrière lui. Alors, il s'assit dessus. A peine avait-il réalisé ce qu'il se passait qu'il était plaqué contre le bois par son camarade.

Ce dernier tenta alors de l'embrasser, en vain. Staz le repoussa.
- Pas ici ! On va nous voir !
- Mais non, t'inquiète... Aucun risque !
Et Ewan refit une tentative. Cette fois, le lieutenant ne le repoussa pas. Ses lèvres se posèrent délicatement sur celles de son supérieur, légèrement ouvertes. Alors, leurs mains se joignirent. Staz encercla son ami de ses jambes, et se redressa légèrement, de telle sorte à coller sa poitrine à la sienne. Puis, il décolla ses lèvres de celles d'Ewan avant de chuchotter :
- Je t'aime...

Avant de laisser son commandant répondre, il le propulsa et se retrouva au dessus de lui, puis l'embrassa à nouveau. Sa main se trouvait désormais dans les cheveux d'Ewan, enroulant ses boucles blondes autour de ses doigts. Après plusieurs secondes de baiser langoureux, Staz se retira et se rassit. Son supérieur l'immita.

Ils restèrent assis comme ça, sans mot dire, de longues minutes durant. Puis, après ce moment de repos, Ewan regarda sa montre.
- Oh, merde ! Dépêche ! On est en retard !


RÉSUMÉ:
 


Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1