AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Comment recruter en trois leçons.

avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Dim 21 Aoû 2016 - 19:09





Je me lève, Sakazuki pleure. Bon sang! Quelle heure se fait-il? Je n'en sais rien, mais il doit être tôt. Je prends mon petit dans mes bras, je le berce. Il se rendort. Mais pas moi. Impossible de retrouver le sommeil. Ce n'est pas Mantle qui m'inquiète. Mais Phoenix. J'en ai marre qu'il m'évite. Alors je prends le taureau par les cornes et je me décide à aller le voir. Je sors et cherche son odeur. Puis je la suis jusque dans sa chambre. Et là, j'entre sans frapper. Sans un bruit. Je l'entends respirer profondément. Mon rythme cardiaque s'accélère. Il dort. Et j'ai des scrupules à le réveiller. Je me sens toute drôle dans cette pièce remplie de sa présence, de son odeur. J'ai des papillons qui s'agitent dans mon ventre, je suis en nage et j'ai la gorge sèche. J'ai l'impression d'avoir la peau glacée et les tripes en feu. Je... j'aime cet homme. Juusei. C'est là, à ce moment précis, que je me décide à faire plus que discuter avec lui. Je me dois de recoller les morceaux de notre couple. De réparer ce que j'ai moi-même brisé.

Je le réveille. Il est surpris de me voir là. Je commence à parler, il me coupe assez vite. Il me déverse ce qu'il a sur le cœur. Ses mots me font mal. Mais j'encaisse. Difficilement je dois dire. Je ne me reconnais pas dans ce qu'il me reproche, mais, d'un autre coté, je le comprends. A sa place, je ressentirais la même déception. Mais au bout d'un moment, je n'en peux plus. Et je réponds. Fatalement, le ton monte. J'ai beau m'excuser. L'implorer. Le supplier. Rien n'y fait. J'accepte même qu'il se venge en me trompant à son tour. Mais ses mots se font de plus en plus violents à mon encontre. Sa bouche, je veux qu'il la ferme. Et alors que ma sang bout dans mes veines et que je suis résolue à lui mettre mon poing dans le visage pour qu'il se taise, on se jette l'un contre l'autre et on échange un baiser rempli de rage, et de passion. C'est comme si on essayait mutuellement de se dévorer la bouche. Il me balance alors sur le lit et...

On se réconcilie à l'horizontale.

Quand le jour se lève, je dors encore dans ses bras. Il se réveille avant moi et me secoue pour que je me lève à mon tour. Il m'annonce alors qu'il accepte mes excuses, qu'il m'aime et qu'il souhaite qu'on continue ensemble, mais qu'il ne me pardonnera jamais totalement ce que j'ai fait. Je comprends. Et alors que je me rhabille. On échange un tendre baiser. Puis il part rejoindre Shoma. Quant à moi, je file m'occuper de mon petit et je me fais une toilette rapide. Apparemment, mon capitaine souhaite aussi me voir! Après un speech du chef, je reçois la mission d'aller sur Alvel et de recruter un maximum de gens.

Je suis donc en train de me balader dans les rues mal famée de cette île. En me demandant comment on recrute des gens. Alors je rentre dans les bars et j'annonce simplement que Shoma recrute, et que tous ceux qui veulent en être n'ont qu'à me suivre. J'aurais cru qu'on ne me prendrai pas trop au sérieux, mais apparemment ma démonstration de force de la veille me donne un certain crédit auprès de cette racaille. Et je me retrouve vite avec une dizaine de types plus ou moins recommandables qui me suivent.

Quand soudain, des types étranges me barrent la route.

Tout ça sent l'embrouille à plein nez.

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 24 Aoû 2016 - 0:37

La rue est bloquée par quatre lascars qui empêche quiconque de passer. En voyant cela vous pouvez vite comprendre que quelque chose se trame de l'autre côté. Sur Alvel où Jaya ce genre de situation fait parti du quotidien, entre pirate et voleur la tension peut monter très vite et quand le point de non retour est atteint il faut bien trouver un moyen de régler ça et qui dit conflit dit règlement de compte.

Derrière les quatre pirates il est possible de voir ce qui se passe de l'autre côté. Une dizaine d'hommes semble fondre sur un homme le ruant de coup. Dix contre un, ce n'est pas très équitable, mais sur cette île qui peut se vanter d'être juste ? Qui s'en souci d'ailleurs ? Personne.


Pirate x :"Circulez, nous avons une affaire en cours."

Sans savoir qui vous êtes, les pirates vous menaces avec leur fusil. Ils ne veulent pas faire couler le sang plus que nécessaire, alors il est conseillé d'écouter l'ordre qui vient de vous être donné.

Pirate Y :"Alors comme ça c'est toi qui as massacré notre compagnon ? Tu sais ce qu'on fait au mec comme toi ?"

Un coup de pied est décroché dans le ventre de l'homme au sol. Visiblement sans défense face à cette attaque qui lui tombe dessus, celui qui est en train de voir la victoire lui échapper tente de récupérer une batte de fer situé près de lui, mais en vain. Les coups de ses assaillant le clou au sol entravant toute tentative de riposte de sa part.

Pirate x : "Bon, alors vous bougez ou pas ?"

Le ton employé par le pirate est plus insistant que la première fois et au vue de son doigt qui touche la gâchette de son arme vous pouvez comprendre qu'il n'y aura plus d'avertissement.
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Mer 24 Aoû 2016 - 20:04


Je suis là, en train d'assister à un passage à tabac en règle. Je ne les vois pas, mais je les entends. Les mecs qui tabassent le pauvre type au sol. Quel courage! A dix contre un! Wow! C'est la piraterie dans tout ce que je déteste. Ces mecs-là je ne les recruterai pour rien au monde. Mais je ne peux pas rester indifférente au calvaire du malheureux. Parce que, voyez-vous, j'ai encore le cœur bleu Marine. Mantle a beau décréter que je suis une pirate maintenant, ce n'est pas pour ça que je vais soudain renier ce que je suis. Et la personne que je suis déteste la passivité devant l'injustice. C'est trop souvent à cause de l'inaction des gens de bien que le Mal triomphe. Alors, je ne compte pas rester là à regarder un mec se faire rosser comme ça.

Enfin, façon de parler.

D'un petit signe de main, je signale au gens que je viens de recruter ce rester en retrait. Je pense que je peux m'occuper de ça seule. Je ne laisse pas le temps aux typer de réagir. Ils sont quatre et donc, je ne fais pas dans le détail. d'un mouvement circulaire du bras, j’expulse un jet de poison sous très haute pression. ici, ça a le même effet qu'une lame d'air. Le résultat est aussi funeste qu'immédiat. Mais les autres types continuent de malmener leur victime. Alors, j'enjambe les corps des hommes que je viens d'occire et je m'approche. Ils sont vraiment trop occupes à bastonner pour percuter que j'arrive. Alors, je m'adresse au malheureux punching-ball humain.

"Hé, toi, là dessous, ça te dirait un coup de main?"

Pas de réponse. Par contre, j'ai toute l'attention de ses bourreaux.

"Grogne une fois pour oui, deux pour non."

C'est alors qu'enfin, les lascars percutent que j'ai charcuté salement leurs potes. Et voilà, on me traite encore de pétasse. Ça doit être l'insulte favorite des pirates lorsqu'il s'agit d'une femme. C'est assez révélateur de leur opinion sur le beau sexe. Enfin, je devrais y être habituée, mais je n'arrive pas à encaisser ça juste en haussant un sourcil. Du coup, les coups pleuvent. Enfin, sur eux bien plus que sur moi. Mais cette fois, je neutralise au lieu de tuer. C'est un petit cadeau que je fais à l'homme qui gémit au sol.

"Si tu veux te venger, ils sont tout à toi, fais toi plaisir."

Je reviens auprès de mes gars et je m'asseois. Le gars ramasse un batte et cogne. Cette fois je reste impassible. Ce n'est pas une injustice, c'est une vengeance. Et ça, je ne le comprends que trop bien. En plus, je sens bien que cette démonstation de force ainsi que ce geste ont forcé le respect et l'admiration des recrues. Et un fois que le type eut finit de frapper ses tortionnaires, je lui lance simplement.

"Ca te dirait de me payer un verre?"


http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 26 Aoû 2016 - 1:59

Sans attendre que tu lui donnes le signal Jack se relève difficilement et attrape la batte de fer qu'il cherchait plutôt. Entre ses mains son arme lui servi à mettre à mort ceux qui cherchaient à le vaincre. La scène est effroyable, violente et difficilement soutenable. Tuer ses adversaires avec une telle violence n'est pas humain et pourtant devant vous se trouve un homme qui éclate la tête de ses assaillants pourtant au sol comme s'il frappait de vulgaires pastèque.

Une fois qu'il ne restait plus personne on pouvait penser que ce déchaînement de violence allait prendre fin, mais c'était mal connaître cet homme. La rage qu'il avait en lui éclata au grand jour. Pour lui il n'y a ni allié, ni ami, ce qui veut dire que ceux qui viennent de lui venir en aide étaient les prochains sur sa liste.

Ni une, ni deux le voilà dans les airs le coup armé et une fois à porter directement décrocher dans la tête d'un homme se trouvant derrière toi. Un deuxième trouve rapidement la mort la tête écrasée entre ses doigts. Un troisième tombent à son tour d'un nouveau coup de batte.

Incontrolable et plein de rage l'homme que tu viens de sauver ne s'arrêtera pas et ne t'offrira sans doute jamais le verre que tu attends. Tu es la prochaine sur la liste.
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Ven 26 Aoû 2016 - 10:56


Première leçon, se montrer sympa avec les gens est perçu comme un aveu de faiblesse. Et les mecs que je viens juste de recruter en font les frais. Trois cranes explosés servent de remerciement a cet homme avant qu'il e décide de s'en prendre à moi. Cruelle erreur! Je bloque son coup grâce à un tekkai. J'entends distinctement sa surprise quand il voit que ma tête n'a pas explosé à l'impact. Pour dire, je ne suis même pas sonnée. Il recule de quelques pas, comme s'il réfléchissait à une solution. C'est alors qu'il fait brusquement volte-face pour attaquer mes recrues. D'un soru, je m'interpose et cette fois, je ne suis pas aussi gentille. Ce mec ne comprend que la force brute. Grand bien lui fasse! D'un coup du tranchant de la main sur son poignet, je lui fais lâcher son arme, puis d'un coup de pied dans la poitrine, je l'envoie valser. Je ramasse sa batte et je m'avance tranquillement vers lui. Mon assaut précédent lui à coupé le souffle, je l'entends clairement essayer de retrouver sa respiration comme un poisson hors de l'eau. Et bim! J'envoie la barre de fer embrasser le visage de son propriétaire. Deux, fois, trois fois, plein de fois... je finis par en perdre le compte.

Quel gâchis de devoir exploser un mec de ce niveau. Malheureusement, il s'en est pris à mes recrues, et en tant que future cheffe je ne peux pas laisser faire ça. On ne s'en prend pas aux Red Spectres de Mantle Shoma. Ou en tout cas, pas impunément. Alors que je m'apprête à partir, j'ai un cas de conscience.

"Les gars, y'en a-t-il un de vous qui est proche des trois hommes que ce type a tué?"

Apparemment non. Bon, du coup j'ai un peu moins de scrupules à écorner ma crédibilité.

"Je ne sais pas trop si tu es en mesure de comprendre ce que je te dis alors, je vais te la faire courte. Sois tu rejoins mon équipage et tu te calme, sois je te frappe jusqu'à ce que ta tête ne soit que de la bouillie. Tu as trois secondes. "

Parce que je veux bien faire encore un geste en direction de ce lascar, mais pas au point de passer pour une neuneu qui ne sait pas sévir.


http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 27 Aoû 2016 - 0:51

Une seconde, deux, dix, même une minute cela ne change rien pour Jack. Combien de fois est-il tomber à terre ? Des centaines de fois sans doute, mais à chaque fois il a su trouver la force, la rage pour se relever et écraser ses adversaires. Ceux qui lui font face sont légions et ceux qui lui échappe trop peu.

Qu'il s'agit des Spectres de Mantle Shoma, de la marine, des civils où quiconque Jack n'a jamais plié devant l'adversité, car son corps est son moteur et sa rage sa source intarissable d'essence. Le voilà bloqué à chercher son souffle, mais il ne tarde pas à le retrouver, sans doute même bien plus vite que tu n'aulais cru.

S'il est brutal plus qu'autre chose Voorhees puise sa puissance dans ses qualités naturelles au-dessus du lot. Son corps est si parfaitement taillé qu'il résiste plus facilement aux coups que la moyenne. Sa rage est-elle qu'il arrive à faire abstraction de la douleur pour laisser place à sa folie meurtrière frénétique.

S'il n'a pas son arme, il lui reste son corps et le voilà utilisé une technique de placage qui te jette au sol avant de te ruer de coup tel un gorille écrasant un intrus sur son territoire. Il ne faut pas réveiller le lion qui dort.
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Sam 27 Aoû 2016 - 17:31


Je me retrouve donc au sol, avec ce type sur moi. Rien de scabreux, cependant. Il me martèle juste le visage avec ses poings. Je me renforce avec le tekkai, mais très vite je réalise que malgré sa rage, il ne tape pas assez fort pour me mettre en danger. J'annule donc le durcissement de mes muscles et je retrouve ma mobilité. Certes, ses coups ne sont pas des piqures de mouche non plus, mais j'ai pris pire dans les dents. Et alors qu'il me frappe comme si sa vie en dépendait, moi, je lui envoie la paume de ma main droit en plein dans le plexus solaire. Encore une fois, le pauvre gars se retrouve avec le souffle coupé. Je profite de cette accalmie dans sa pluie de coups pour me relever. Il est pourtant sur moi, le bougre, mais j'ai développé largement assez de force pour que ce ne soit qu'une simple formalité. Cette fois, il se retrouve sur le cul, au propre comme au figuré. Je lui fouette le coté gauche du visage avec un rapide coup de pied circulaire. Le voilà neutralisé, mais comme je commence à le connaitre un peu, je sais que ce ne sera pas suffisant. Sauf si je me donne à fond, ce qui risque de le tuer.

"Toi, tu ne prends pas au sérieux parce que je suis aveugle? Parce que je suis une femme? Ou parce que je répugne à faire usage de la force? Ne te méprends pas. Si je n'y vais pas à fond avec toi, c'est juste pour pas te tuer d'un coup. Regardes abruti, tu m'a filé combien de coups? Dix? Vingt? Trente? Je n'ai pas compté, mais tu vois bien que je suis encore debout. Tu ne m'as même pas fendu une lèvre!"

Je l'entends mugir alors qu'il se jette sur moi. Ce type, ce n'est qu'un animal sauvage. Soit, alors je vais le mater une bonne fois pour toutes. D'un soru je devance son attaque et je lui envoie mon plus terrible direct droit dans l'estomac. Je l'entends se plier en deux et s'effondrer dans un râle. Il a l'air de bien souffrir, sa respiration est saccadée, et j'entends même son cœur s'affoler. Il essaie de se remettre d'aplomb, mais ses jambes chancellent, elles ne le portent plus. Je suis quand même surprise qu'il soit encore conscient après ce que je viens de lui envoyer. Tant pis pour lui! Je lui envoie un grand coup de pied là où ça fait très mal pour les garçons. L'espace d'un instant, le choc le décolle du sol, puis il retombe comme une fiente. Et cette fois, j'entends clairement sa douleur. Il l'a senti passer. Maintenant, je pense avoir toute son attention.

"Écoutes, si tu escomptes avoir une descendance un jour, tu vas m'obéir. Et si tu continues à te comporter comme une bête sauvage, je te châtre, compris?"

Cette fois, j'espère qu'il a compris, sinon, je ne vais pas avoir d'autre choix que de l'occire.

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Dim 28 Aoû 2016 - 0:56

Tu es motivé dans la mission que ton nouveau capitaine t'a donné et cela ce ressent, mais tu as en face de toi une tête de mule. Un homme qui est entêté comme jamais et même s'il est ainsi de manière inconsciente, il ne cède pas et ne cèdera sans doute pas à la solution facile, celle qui consiste à dire "oui" afin de soulager ses souffrances.

S'il a perdu à plate couture le combat des muscles, son esprit brisé lui permet d'être également insensible à ta demande. Même après ton coup dans les parties il ne laisse que son instinct primitif dicter sa conduite. S'il pouvait parler, car tu l'auras compris il ne peux pas parler, alors il te dirait qu'il t'enverrait en enfer dès que cela sera possible.

Bref en voyant aucune réponse de ta part tu comprends bien vite que le bougre ne te laisse pas trente-six solutions. La chance d'accepte de lui-même ton offre ne fonctionne pas. Tu es une jeune pirate et tu ne sais pas comment t'y prendre avec ceux appartenant à ce monde et tu vas devoir t'y faire. Ici on ne suit pas forcément tous ceux qui promettent monde et merveille et encore moins le plus fort.

Si tu veux cette force de la nature avec toi, il te faudra trouver autre chose. Quoi qu'il en soit il ne pourra plus combattre de si tôt après ce coup dans les parties.
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Dim 28 Aoû 2016 - 19:51


Il me faut du temps pour comprendre. Comprendre l'évidence. Il ne me répond pas. Et ce n'est pas parce qu'il ne veut pas, mais parce qu'il ne peut pas. Je ne sais pas si son mutisme est de naissance comme ma cécité, ou bien dû à un traumatisme, ou pire une mutilation, mais je commence à avoir de plus en plus d'empathie pour cet homme. Cependant il est hors de question de revenir sur mes paroles. Sinon je vais passer pour quoi auprès des autres recrues? Je soupire, plus le temps passe, moins mes options se font nombreuses. Il faut donc agir, et pour le mieux.

L'homme étant hors de combat, je demande à mes gars de le ligoter. Une fois saucissonné, on peut le transporter sans danger. On le ramène donc sur la Lépreuse. Et là, j’attends que Shoma rentre de son duel avec Banner. J'ai le souvenir qu'il exerce la médecine. Je lui demanderai donc, à son retour de voir ce qu'il peut faire pour ce malheureux. Et comme je ne doute pas que ce soit à la portée de mon capitaine, je suis certaine que ce type sera ravi de nous rejoindre pour nous montrer sa reconnaissance!

Oui, je sais, je suis naïve!

Enfin, je suis assez fière de moi. Recruter des pirates s'est avéré être un peu plus difficile que ce que je croyais. Après tout, dans la Marine, c'est plus simple. On pose un stand, un officier recruteur, et on attend les pigeons, pardon, les recrues. Pour les pirates, se fait plus en improvisation. Et accessoirement, en baston. Et, si la violence ne marche pas. On met juste plus de coups, et ça finit par passer. Inutile de se faire des bleus dans la tête.

Du coup, je ne sais pas trop comment recruter. Ni même si trois leçon m'auraient suffi pour saisir toutes les "subtilités" de la chose. En fait, je doute que tous ça soit nécessaire. J'espère juste que mon chef sera content des hommes que j'ai ramené en moins d'une matinée!

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1