AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Mise en place

Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Lun 5 Sep 2016 - 17:51

Quête ici

Aujourd'hui a lieu la première réunion du conseil après ma prise de pouvoir. On se réunit dans la salle du conseil, comme le veut le coutume. La table pentagonale, cinq sièges autour. Les autres sont déjà là quand je rentre dans la pièce. Pas de bonjour, pas de salutations, juste un mouvement de la tête. Pas de siège prévu pour moi. Une chance que j'ai anticipé en amenant le mien, celui qui sera désormais mon siège, celui du pouvoir, celui de la personne qui domine l'île. Il est noir avec des coussins, il inspire le pouvoir et la richesse. Il est classe, je l'adore.




Je le traîne Jusqu'à la place que je me désigne. A savoir entre mon allié et mon ennemi, j'ai nommé respectivement Odin et Kath. Le premier ne m'a posé aucune difficulté quand j'ai pris le contrôle, alors que le second le digère mal. Il a perdu la face plusieurs fois devant moi. Je m'assois donc en face de la pointe du sommet, alors que tous les chefs de clans sont face à une arrête. Je me distingue volontairement.

« Bien. Maintenant qu'on est tous là, discutons.
La première question à se poser est qu'est-ce qui va changer ?
Et par qu'est-ce que, tu sous-entends qui. N'est-ce pas Kath ?

Ce n'est pas grave, c'est de bonne guerre. Personne ne va changer. Du moins, tant que les résultats augmentent. On va accroître la productivité de l'île et attirer un maximum de pirates. On va faire de cette île le phare dans la nuit. Tout le monde viendra sur Rokade.
Et comment tu comptes faire ça ?
Rokade n'est pas très riche comme île.
J'ai dit que j'allais relancer l'économie, je ne plaisantais pas. J'ai déjà fait l'acquisition de la meilleure forme de l'île, Forgearme. Je lui ai donné le cap que je souhaitais, à savoir toute sorte d'armes blanches. Je veux dominer dans ce domaine. Les compétences des forgerons vont s'allier à celles des ingénieurs pour relancer le chantier naval. L'actuel n'est ni de pointe, ni attractif. On va lui redonner en vie en lançant une spécialité unique au monde : un carénage.
Ça se fait déjà sur Tequila Wolf.
Ils font un carénage fait pour traverser la glace. Rokade se porte vers un carénage augmentant la résistance du navire. Pas forcément capable de briser la glace, mais augmentant drastiquement les chances de survie du navire. Boulets de canons et scies ne causeront plus autant de dégâts qu'avant. Le carénage coutera cher, mais sera vite amorti au gré des batailles navales. A ma connaissance, personne d'autre ne propose quelque chose comme ça. Voilà qui va relancer une partie du chantier. Pour la seconde, nous avons la seule île pirate des Blues. Il n'y a qu'ici que les criminels peuvent venir faire réparer leur navire ou demande des améliorations. Sinon, ils doivent aller sur Grand Line trouver Armada, Dead End, Nakamura … Or tout le monde ne veut pas forcément aller sur Grand Line. On a donc une clientèle exclusive. On peut fixer les prix tant que la qualité suit. Et elle va suivre. Alors, qu'en dîtes-vous ?
C'est sérieux ?
Très. Même déjà en cours pour tout vous dire.
Et comment vous voulez réparer le chantier ? Vous avez les sous pour ça aussi ?
Pas pour tout faire en une fois. Mais petit à petit, c'est largement faisable. Je pense à … cinquante millions à la fois.
50 millions ?!
Je vous avait dit que j'avais certains moyens, non ? Je mens beaucoup, je vous l'accorde, mais j'ai toujours été honnête avec vous sur ça.
… Le plan me semble bien. La méthode est simple. Mais ça peut fonctionner.
Non.
Pardon ?
Ça ne peut pas fonctionner.
Mais alors co*/
Ça VA fonctionner. »

Les membres sentent ma conviction et savent que ce n'est pas à prendre à la légère. Je ne m'implique pas à 100% dans un projet si je ne suis pas sûr de sa réussite. Là, j'en suis sûr. Le chantier va retrouver sa jeunesse et m'apporter plein de sous.


Dernière édition par Clotho le Dim 9 Oct 2016 - 13:04, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Lun 5 Sep 2016 - 17:54

Durant le reste de la réunion, on parle de coûts, de pourcentages, de tâches, d'ordre … Rien de passionnant quoi, au contraire. J'ai envie de prendre une corde et de me pendre, mais ça ne servirai à rien, je suis un logia. Le tout est soporifique au possible. J'aimerais tant y échapper. Mais je ne peux pas. J'ai pris le contrôle de l'île, je dois assumer. Mais comme je ne vais pas tarder à me barrer, je vais donner pourvoir à quelqu'un de confiance, comme … Paul. C'est lui qui va se taper tout ça. Moi, je serais tranquille en train de vivre ma vie de pirate sur les mers. Alors que je baille allègrement, les portes s'ouvrent violemment. Un homme entre dans la pièce.


Il avance droit sur nous. Malgré les cinq autres personnes présentent, il ne regarde que moi.

« Vous n'avez aucun droit d'être là. Quittez cette pièce sur le champ ou nous serons obligé de prendre des mesures.
J'ai parcouru pas mal de mers pour te trouver.
Tu m'veux quoi ?
Que tu fasses parti de l'équipage de quelqu'un.
Ce quelqu'un peut venir me trouver. Et je pourrais lui dire en face non. Je ne suis aux ordres de personnes.
Le Malvoulant ne se déplace pas pour ça. » Dès qu'il prononce le surnom, l'ambiance devient glaciale. Les membres du conseil se font tout petit. Cette histoire les dépassent largement.

« Teach ou pas, la réponse est la même. Je ne travaille pour personne. S'il veut de moi, il passe par ma boutique et m'engage en tant que mercenaire. Mais je ne naviguerai pas sous son drapeau. Ni maintenant, ni jamais.
Tu as mal compris. Ce n'était pas une demande.
Toi aussi tu as mal compris. Ma réponse est définitive. »

Il se prépare à frapper. Je lui fais signe de me suivre à l'extérieur, on ne va pas ruiner la salle quand même. Sur le chemin, il m'explique être Pédro Blacky, 10 capitaine de vaisseau de la 10ème flotte du Terrifiant, un allié du Malvoulant. Inconnu au bataillon pour moi. Il pourrait bien remplacer Flist que ça ne changerai rien. Non, c'est non. Je suis devenu pirate pour être libéré de toute contrainte, c'est pas pour qu'on me mette une muselière. Comme on dit dans le métier, ni dieu, ni maître. Même Teach en personne n'a aucun ordre à me donner. Je fais ce que je veux quand je le veux, avec qui je le veux, à qui je le veux et de la façon dont je veux. Rien ni personne ne changera ça. Je vais essayer de m'allier avec Red, mais en aucun cas je ne serais contraint à quoi que ce soit. Allié ne veut pas dire subordonné. J'emmène Blacky juste que dans un endroit désert de toute création. Pas question qu'on abime quoi que ce soit.

« Ta réponse est toujours non ?
Je suis un homme de parole. Non, c'est non. D'aujourd'hui jusqu'à la mort de Teach, jamais je ne serais dans son équipage.
Parce que tu penses qu'il va mourir en premier ?
C'est évident.
Il a survécu à bien des attaques, à une guerre contre l'autre glacé de Vladimir, il a affronté les armadas de la marines, Sentomaru Kenpachi en personne. Et il est toujours là, toujours libre. Personne ne peux l'arrêter.
C'est vrai qu'il a une certaine puissance. Puis son nom est classe. Mais ceux qui le représentent n'ont rien, aucune classe, aucun petit plus, rien. Mais je m'en fou, j'ai d'autres projets.
Si je te bats, tu fais parti de l'équipage.
Soit. Mais ça n'arrivera pas. » Quand je joue ma liberté, c'est comme si je jouais ma vie. Je me surpasse, fais des choses qui sont dîtes impossibles. Pédro va l'apprendre à ses dépens.
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Lun 5 Sep 2016 - 18:27

« Puis pendant que j'y suis, j'annexerai l'île au nom du Malvoulant. »

Pardon ? EXCUSE-TOI ?! Tu veux prendre cette île ?! Mon île ?! Celle que je viens tout juste e conquérir il y a quelques jours ? Alors là mon pt'i père … J'pensais y aller mollo, ne pas tout donner, rester dans les limites du normal. Bah pour le coup, c'est raté. On va basculer dans le gore, le trash, l'horrible. Il veut me voler ce que j'ai eu du mal à acquérir. Ce pourquoi je me suis battu de toutes mes forces. Ce pourquoi j'ai sué sang et eau. C'est HORS DE QUESTION MON GARS ! Dès qu'il prononce ces mots, il voit que mon attitude change. Mon regard se ferme, il devient plus agressif, ma posture passe de la défense à l'attaque. Lui passe en défense du coup. Mais avant même qu'il n'ai pu se positionner comme il faut, je viens le cueillir d'un soru et d'un great hammer. Mon bras transformé en terre solide et dont le volume a doublé vient rencontrer son visage. Il est expulsé plus loin. Beaucoup plus loin. Il roule sur le sol sans pouvoir s'arrêter. Ce n'est que lorsqu'il rencontre un rocher qu'il stoppe sa course. Il se relève sans avoir subit trop de dégâts visiblement.

« T'as quelques surprises on dirait. Ça rendra ta défaite encore plus savoureuse. »

Parle tant que tu veux, je ne te répondrais pas. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu es déjà mort pour moi et que je ne parle pas aux morts. D'un seul coup, il se concentre et semble grossir un peu, prendre du muscle. Comment s'est possible ? Ses yeux se mettent à parcourir la zone de combat rapidement. Très rapidement. Puis il se met à courir vers moi. Aucune chance qu'il m'atteigne à cette allure. Je pointe mes mains vers lui et crée des balles de terre pour transpercer son corps et le tuer sur place. Je ne sais pas comment il fait, mais il parvient à esquiver mes attaques. Toutes, sans aucune exception.

« Si t'as rien de plus rapide, t'es pas prêt de me toucher. »

Fais chier. C'est l'une de mes techniques les plus rapides. Alors si ça ne l'est pas assez, j'suis forcément mal. Pour le ralentir, je crée une aire remplie de terre sur le sol et fait apparaître des pics.  Il s'empale dessus en avançant. Enfin, c'est ce que je pense jusqu'à ce que je vois ses pieds se couvrir de noir. Il a l'armement cet enfoiré. Visiblement, tous les types de renom l'ont. Faudrait ptet que j'me démerde pour l'avoir moi aussi, savoir comment on l'attrape, on le développe … Je tape du pied sur le sol et un mur de terre surgit entre nous. Il fait cinquante centimètres d'épaisseur et trois mètres de côté. Juste assez pour me masquer. Pédro fonce dessus sans réfléchir, aimant la force brute. Hélas, dès qu'il le touche, il regrette. Il sent qu'il n'y a aucune résistance. Et donc, que le mur ne sert pas à me protéger, mais à autre chose. La question étant de savoir à quoi.

Je n'ai pas bougé, je suis toujours en face de lui. Il traverse le mur, mais curieusement s'arrête. Il semble incapable de passer de l'autre côté. Ma défense n'est pas une défense cette fois. Ce qu'il y a de bien avec mes techniques, c'est qu'elles peuvent toutes aboutir sur d'autres techniques. Par exemple, cette fois c'est Crush que j'ai utilisé. Cette capacité qu'à la terre d'appliquer une pression incroyable et de tout réduire en poussière. Ma terre se compresse d'elle même, elle se rabat à l'intérieur. Et le pauvre pirate qui est pris en étau ne peut guère bouger. L'élément l'empêche de faire le moindre mouvement car tous ses membres sont comprimés. Il va commencer à vraiment souffrir d'ici peu.

« C'est stupide de foncer dans le tas. Surtout quand tu ne connais pas ton adversaire.
Une erreur n'est pas forcément fatale.
Celle-là le sera. »

D'un seul coup, il parvient à libérer ses membres et tout son corps, il avance, comme tiré par une force invisible. Je suis surpris. Il n'aurait pas du pouvoir faire ça. Il aurait rester emprisonné jusqu'à ce que je le libère ou qu'il meurt. Commenta-t-il fait ?

« Comment tu as fait ?
Les logias … Vous vous contentez toujours de votre pouvoir. Il y en a d'autres dans ce monde qui sont tout aussi puissants. Laisse moi te montrer. »

Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Lun 5 Sep 2016 - 18:57

Il me fonce dessus encore, sans trop réfléchir. Je l'attends. Il est temps de tester ce nouveau style de combat en situation réelle. Je le laisse venir à moi, je suis en position. Yeux ouverts, garde lâche, bras ballants mais prompts à réagir. Il avance son pied droit. Il va donc frapper avec le gauche. Je le cueille avec une droite. Son armement contre mon tekkaï. La différence de puissance fait le reste. Il retente plusieurs fois. Mais je suis collé à lui et je contre chacun de ses mouvements. Que ce soit par une tape dans le coude, un retournement, une garde élevée … Aucun de ses coups ne parvient à me toucher. On voit que ça le frustre. Alors cette fois, je passe à l'attaque. Je lui assène un coup dans le ventre qu'il ne voit pas venir. Ça le plie en deux et il tombe sur le sol. Il roule sur le sol, se tord de douleur et crache du sang en grande quantité.

« Tu disais que tu me connaissais. Si c'était vraiment le cas, tu saurais que j'utilise le hasshoken. Et que ce dernier me permet de briser les défenses de mes adversaires, de transmettre mon énergie à travers mes coups. Pour faire simple, je cause des dégâts internes à chacun de mes coups. Là, je viens de t'en donner un puissant. Je suppose que j'ai fait explosé ton estomac. Ça fait mal, hein ? »

Il ne fait plus du tout le fier. Il crie, il jure, il implore, il supplie. Comme si ça pouvait le sauver. Je m'approche de lui, m'accroupis, puis frappe la paume de ma main sur son ventre. Ce coup, plus puissant que les autres à un effet immédiat. Le corps de Pédro explose, expulsant du sang et des organes partout dans l'ère de combat. Ses jambes volent à travers les airs, ses bras sont emportés ailleurs, sa tête roule sur ma terre. Je suis couvert de sang. Une chance que j'ai fermé les yeux juste avant que ça n'arrive. J'attrape ses boyaux qui traînent sur le sol, ramasse sa tête et la prends dans ma main libre. Les spectateurs, qui se tenaient à distance, s'écartent pour me laisser passer. Je me rends au port. Une fois leur vaisseau trouvé, je monte à bord. Je balance la tête de leur capitaine sur le pont tandis que ses boyaux forment un collier autour de mon cou. Les marins se ruent sur moi. J'utilise ma technique casseur pour délivrer mon énergie à l'impact, ce qui augmente la puissance du coup et fait exploser les corps des anciens marins.

Rapidement, il ne reste qu'un amas rouge sanguinolent des matelots. Des survivants pointent des canons sur moi et me tirent dessus avec. J'explose, ils crient victoire. Mais il déjantent vite quand ils voient la terre me reformer. Ils essaient de s'enfuir. Je les accueille avec un soru et un tekkaï, transperçant leur cages thoraciques sans aucune difficulté. Plus âme qui vive à bord qui ne soit pas moi. Un rapide coup de haki pour essayer de sonder le bateau. Je ne sens rien du tout. Je suppose donc qu'il n'y a plus personne. Je descends du navire. Des matelots d'autres bateaux reculent en me voyant. Ils ont peur que je m'en prenne à eux. J'essaie de les calmer.

« Du calme. Ils voulaient du mal à l'île. Je les ai neutralisé. Prenez la tête, attachez là avec des boyaux et plantez la sur une pique à l'entrée du port. Plantez le drapeau du Malvoulant avec aussi. Mais déchirez le, ne laissez que son symbole de visible. Ça servira de message aux personnes ayant de mauvaises intentions. Tant que cette île est sous mon contrôle, vous êtes sous ma protection. »

Les types n'ont pas l'air très rassuré. Je leur dit de laisser le bateau là, qu'il est désormais ma propriété. Mais comme je n'en ai rien à faire, je vais aller le vendre. Et je sais à qui. Je traverse l'île avec des soru pour éviter de perdre du temps. Puis je me retrouve enfin dans le village troglodyte où on trouve les usuriers d'Armada. Le type vient juste de finir avec la personne d'avant et me fait signe d'avancer.

« Vous n'avez pas chômé depuis la dernière fois.
Je suppose que vous non plus.
En effet. Vous avez-eu des ennuis » Il pointe le rouge partout sur moi.
« Je suis là pour ça, justement. Un abrutis a voulu annexer l'île pour Teach. Je l'ai remis à sa place, évidemment. J'ai désormais un navire dont je n'ai que faire dans le port. Vous achetez les navires il me semble.
Bien sûr.
C'est un petit bateau, plutôt en bon état. Vous voulez aller le voir ?
Inutile. Je vous fais confiance, monsieur Taz'Natak. »

J'aime pas qu'on m'appelle par mon nom de famille, mais passons. On se met d'accord sur un somme. Il me dit que par contre, il n'en a pas l'utilité ici, et que le vaisseau devra aller sur Armada. Je voulais aller sur Armada pour développer ma boutique de mercenariat. Je lui propose donc de l'emmener, avec un équipage, jusqu'à la cité pirate. Contre rémunération, bien évidemment. Il accepte, puis je quitte sa boutique, ma bourse plus lourde et un navire en moins. Ils sont pratiques quand même ces usuriers. Quand tu veux un truc rapidement ou que tu veux t'en débarrasser, il te suffit d'aller les voir. Ils achètent tout sans poser de questions. Vraiment pratique.

Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1