AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Découverte métallurgique

Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Lun 10 Oct 2016 - 15:02

* Rokade, janvier 1627 *

Une journée ordinaire pour des hommes ordinaires travaillant dans une entreprise ordinaire. Ouais, bah oubliez ça tout de suite. Mes gars sont pas ordinaires, mon entreprise est pas ordinaire, et cette journée va être tout sauf ordinaire. Aujourd'hui est un jeudi, même si tout le monde s'en fou. Cette histoire se passe sur Rokade, l'île pirate de South Blue récemment conquise par moi. Ou plus précisément, elle se passe dans la forge que j'ai racheté il n'y a pas si longtemps que ça. J'ai donné des consignes précises à mes employés, trouver de nouvelles manières de forger, fabriquer de meilleures choses, innover, inventer, être les précurseurs sans leur domaine. Blue s'est aussitôt attelé à la tâche.

Blue:
 

Il s'est concentré sur une seule chose, créer un alliage plus résistant que l'acier. Chose facile, me direz-vous. Sauf que Blue voulait un autre avantage par rapport à l'acier, il voulait que la masse soit divisée par deux. Autrement dit, que 10g de ce nouvel alliage en valent 20 d'acier, et soit plus résistant. Un challenge à la hauteur de mes ambitions. J'ai laissé carte blanche aux forgerons concernant les innovations. Je leur ai simplement demandé de se dépasser. Blue a travaillé dessus depuis des semaines. Il a réalisé des dizaines d'essais. Il a eut des dizaines d'échecs. Soit l'alliage était trop lourd soit pas assez résistant. Il a essayé avec différents matériaux et minéraux, diverses compositions, plusieurs pourcentages, de multiples températures. Rien ne parvenait à atteindre ce qu'il souhaitait. Il s'était donné un but et voulait l'atteindre à tout prix. Voici comment il a réussit. Un semblant de lame qu'on jette sur le sol résonne dans la bâtisse, suivit par des jurons.

« Encore un échec. »

Bruit d'un carnet qu'on sort d'une poche brusquement, gants qui tombent sur le sol, crayon en train de gratter le papier.

Citation :
Essaie n°34.
Alliage de fer, d’aluminium (3%), de carbone (4%), de nickel (1,5%), de manganèse (0,2%) et de titane (1%).
Pas assez. Liaison incorrecte. Trop d'aluminium et carbone. Dois diviser proportions. Disons 2%. Non, 1% d'aluminium. Plus léger.
Diminuer carbone de moitié. 3% requis. 2%.
Déformation imprévue et incontrôlable de la lame après chauffe. Chauffe trop élevée, alliage trop sensible ==>trop de nickel.
Augmenter manganèse pour meilleure résistance chaleur. Disons triplé.

Bleu se met à faire ses calculs savants. Il y passe du temps, vérifie le résultat plusieurs fois. Il ramasse l'espèce de lame déformée, enfile ses gants, et part chercher d'autres minéraux. Dans la réserve il prend exactement ce qu'il veut, rien de plus. Il pèse les quantités pour être sûr. Puis il recommence depuis le début. Cette fois, il est sûr d'y parvenir. Après plusieurs heures, il réussit à obtenir un résultat que le satisfait.
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Mer 12 Oct 2016 - 18:18

Durant les jours suivants, Blue recommence l'expérience jusqu'à obtenir un résultat sans défaut. Le produit brut est finalement parfait. Alors le forgeron se met à le travailler. Il forge des épées, des boucliers, des lances, des pics, des pointes de flèches … Et quand il est satisfait de ses créations, il les montre aux autres. Les divers membres de la boutique sont surpris. Blue a réussit un exploit là. Il a créé un nouvel alliage, plus résistant que l'acier tout en étant plus léger. Il a augmenté les points forts et réduit les points faibles. Un petit génie ce type. Il nomme le métal Violacier, parce que le résultat est violet. Mais ce n'est pas le seul dans son genre.

Billa:
 

Depuis que Yukikurai à fait sensation au marteau avec son épée Ryurai aux capacités électriques, Billa n'a cessé de vouloir créer un alliage ayant des propriétés identiques. Il a essayé des dizaines de combinaisons possible, et comme Blue, il n'a obtenu que des échecs. Pas même une petite étincelle ou une chair de poule, rien. Mais ça ne l'a pas découragé, au contraire. Billa aime les challenges, ça le stimule. Alors imaginez quand je lui ai dit d'innover, de créer de nouvelles armes, matériaux, minéraux ... Ça fait maintenant plusieurs semaines que le forgeron travaille sur la composition de l'alliage. Il ajoute ou retire des éléments, fait varier la quantité de chacun d'eux puis teste le résultat sur un produit brut. Le résultat n'est toujours pas là. Vous savez ce qu'on dit dans le métier. Cinq cent échecs pour une réussite.

Après quelques semaines, il essaie un nouvel mélange à savoir du Cobalt (1,2%), Néodyme (0,6%) et Bore (1,5%), le reste étant du fer. Chacun des trois nouveaux éléments a des capacités électromagnétiques. Les quantités semblent bonnes, alors Billa se donne à fond. Il fait couler, il chauffe, il ajoute, il refroidit, il panse, il frappe, il martèle, il rechauffe, il surchauffe ... Quelques heures plus tard, il a enfin forgé une petite épée. Elle mesure quarante centimètres de long pour cinq de large. Il frotte sa main dessus, créant aussitôt de l'électricité statique. Immédiatement, des clous, des marteaux et d'autres choses métalliques foncent vers l'épée. Elles sont attirés grâce au magnétisme de l'arme. Billa a enfin réussit. Il se pose sur le sol et souffle lourdement. Puis il crie de joie, attirant les autres forgerons. Chacun prend conscience du travail du petit et le félicite. Je voulais des nouveautés, en voici deux rien que pour moi. Il nomme le nouvel alliage Aimracier parce qu'il est aimanté.

Dans les jours qui suivent, une nouvelle chamboule le monde de la métallurgie. Le zérométal est découvert et mis en vente. [url=http://www.onepiece-requiem.net/t18662-pour-du-zerometal#208254 ]Blue contacte alors l'entreprise en charge du projet[/url] et achète du métal pour pouvoir le travailler. La livraison arrive quelques jours plus tard, et les forgerons se mettent au travail. Ils vont apprendre à travailler ce nouveau métal par eux même. Et ainsi, mettre en vente des armes uniques au monde. Une nouvelle fois. Quand ils m'appellent pour me le dire, je suis hyper content. C'est noël pour moi. Ces types bossent et me rendent riches en innovant. Je me fais des couilles en or grâce à eux, et je les paie des clopinettes. J'adore ce monde.
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Page 1 sur 1