AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Il réussit car il le devait
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 12 Oct 2016 - 15:34

L'échiquier prenait forme et Shoma plaçait ses pions petit à petit. Au fond de lui, le capitaine des Spectres gardait à l'idée son objectif principal, celui de quitter Grandline et s'attaquer au nouveau monde. Pour s'attribuer une place d'empereur des mers, Shoma se devait de faire la guerre aux grands pirates de ce monde et donc faire tomber les empereurs des mers. Malgré ça détermination, il lui manquait encore pas mal de choses et parmi ces choses qui lui font encore défaut, Shoma ne maîtrisait pas encore le haki bien qu'il avait fait sa découverte sur Boyn.

Le calme et la tranquillité de l'île en fête offrait un cadre idéal au capitaine des Spectre afin de s'exercer à la pratique du Haki. Cette capacité rare et puissance ne pouvat s'obtenir sans un entraînement long et drastique, voilà pourquoi il s'isola du reste de son groupe. Harouka son maître et ami lui avait transmit les bases, mais maintenant c'était à lui de prendre son entraînement en charge et de mettre en pratique ce qu'il avait appris.

La concentration, la détermination et la colère étaient les points clés de l'entraînement, en réunissant ces trois choses, Shoma avait réussi à atteindre un état complet de l'utilisation du fluide de l'armement, mais cet état ne dura qu'un court instant voilà pourquoi il se devait de réussir. Un haki bien maîtrisé offrait des avantages indispensables pour faire face aux plus grands hommes de ce monde, cela lui était indispensable.

Assis en tailleur à l'intérieur de la chambre d'hôtel où il décida de séjourner, Shoma se plongea dans un état de concentration total. Dans un premier temps, le capitaine pirate se remémora son séjour sur Boyn. Chaque mot, chaque phrase, chaque explication de son sensei étaient une clé lui permettant d'ouvrir une nouvelle fois cette grande porte qui lui donnerait la maîtrise et l'utilisation du Haki. Dotté d'une très grande mémoire et d'un sens de l'apprentissage très développé, Shoma ne tarda pas à revivre la scène dans sa tête.

Shoma se rappellait de tout, du temps qu'il faisait, de la faune et de la flore qui l'entourait et même des vêtements qu'il portait. Plongée dans ses songes, le capitaine des Red Spectres commença son apprentissage en tentant de recouvrir comme il l'avait appris son arme du fluide de l'armement. Commencer par la partie la plus lointaine avant de revenir doucement et progressivement vers un aspect globale.





Dernière édition par Mantle Shoma le Jeu 13 Oct 2016 - 13:25, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 13 Oct 2016 - 11:25

Au bout d'une heure complète à penser encore et encore aux enseignements de son professeur, Shoma réussi à retrouver un état proche d'une utilisation complète du Haki de l'armement. Son corps était recouvert de la tête au pied du fluide, mais cela ne dura qu'un instant. Cinq secondes, peut-être même moins, c'était ridicule, mais en même temps tout aussi important. Baisser les bras n'étaient pas une chose que connaissait le capitaine des Red Spectres, alors plutôt que de voir le verre à moitié vide, il préféra rester optimiste et se dire que le verre était à moitié plein.

Si une heure n'était pas suffisante, alors il en passerait dix, si dix heures n'étaient pas suffisantes, alors il en passerait cent et si cent heures n'étaient toujours pas assez, alors il en passerait mil. Quand quelque chose intéresse Shoma il ne la laisse jamais fuir, alors quel que soit le temps nécessaire afin de maîtriser cette capacité, il s'en donnera les moyens et finira bel et bien par la faire sien. De toute manière qui avait dit qu'un peu d'entraînement pouvait lui nuire.

Assis en tailleur, Shoma répéta ses exercices encore et encore dans le but d'habituer son corps à cet état nouveau, mais également afin de permettre à son corps de gagner en automatisme. Apprendre a contrôlé le Haki de l'armement est une pratique assez similaire à l'apprentissage de la maîtrise du fruit des ombres. Afin de devenir le roi des ombres qu'il est aujourd'hui, Shoma avait dû passer beaucoup de temps à s'entrainer, la pratique voilà ce qui fit de lui un expert en utilisation de son fruit du démon.

Les heures passaient et l'entraînement du capitaine des Spectres se poursuivait non sans résultat. Toujours confiant en ses capacités, Shoma réussi au bout de quelques heures de méditation et de "shadow fighting", méthode qui consiste à revivre via méditation des combats déjà passés, à mettre entièrement son avant-bras sous l'effet du fluide offensif. La partie sous Haki était bien plus petite que le corps entier, mais contrairement aux fois où il réussi à mettre son corps entier en mode Haki, le laps de temps maintenue sous cette forme est de loin plus longue.


"Héhéhé, Arouka serait vert de jalousie s'il voyait à quelle vitesse je progresse."

Shoma n'avait pas volé son statut de jeune prodige, contrairement aux commun des mortels, le jeune capitaine pirate voyait le monde se mettre à ses pieds. Non content d'avoir reçu des capacités extraordinaires, le jeune homme avait également des capacités d'apprentissage et de compréhension supérieure aux gens ordinaires ce qui lui permet dans le cas présent d'apprendre plus vite que les autres cette capacité qui demande d'ordinaire plusieurs années d'apprentissage.

*Dire que certain n'arriveront jamais à s'éveiller au haki...*

L'insolente réussite de Shoma pouvait bien heurter l'égo de certain et ce se serait que normal, mais malgré cet apprentissage accélérer, le capitaine des Red Spectres était encore très loin de son objectif. Réussir à approcher la maîtrise de cette capacité était déjà une chose remarquable, mais il n'oubliait pas que le chemin pour y arriver est encore très long et qu'il ne touchera pas le bout de sa quête demain la veille.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 13 Oct 2016 - 13:16

Ce n'est pas tout de s'entraîner, mais il faut aussi savoir prendre une pause afin de laisser son corps respirer, surtout quand l'on est complètement en sueur et que les vêtements que l'on porte sont complètement mouillés. Voilà plusieurs heures que Shoma c'était isolé du reste de son équipage, sentant un petit manque le jeune homme parti prendre une bonne douche avant de rejoindre ses hommes qui profitaient de la température idyllique et des plaisirs que pouvait offrir l'île en fête. Pour une fois qu'ils pouvaient souffler et profiter d'un cadre idéal, les pirates des Spectres ne s'en privaient pas.

Qui pouvait bien reprocher à cette bande de malandrin de dépenser leur argent sans compter en boisson, jeux d'argent et femme ? Ils étaient tellement souvent en mer qu'ils n'avaient plus trop de temps pour souffler et dépenser ce pourquoi ils attaquaient les navires marchand et de la marine. Il est loin le temps où ces nouvelles recrues pourrissaient sur Alvel sans savoir de quoi demain sera fait, il est loin le temps où leur rêve et ambition de fiers pirates n'étaient plus que poussière.

Trouvant son petit groupe de lieutenant autour d'une table dans un restaurant, Shoma délogea un pirate appartenant à son groupe de sa chaise avant de s'installer près d'Opacho. N'ayant pas vraiment de temps à perdre, Shoma joua les pics assiettes et mangea quelques mets se trouvant dans les assiettes de ses compagnons, échangea avec eux, prit le temps de rigoler, de s'informer de l'évolution de la mission qu'il confia aux filles de son groupe, puis régla l'addition avant de repartir.

Avant toute chose, Shoma souhaitait s'entrainer et ce petit aparté lui fit le plus grand bien. Comme tous les autres, lui aussi aimerais passer son temps à boire jusqu'à plus soif où jusqu'à en devenir saoul. S'amuer avec des filles, bien que ce ne soit pas son genre. Rester assis à fumer le narguilé toute la journée, essayer de nouvelles saveurs, sauter dans l'eau comme un enfant, profiter des joies de la mer sans se mettre à l'eau, mais son objectif passait avant tout.

Jetant de nouveau son dévolu sur sa chambre, Shoma retourna à son entraînement. De nouveau seul le jeune capitaine pirate s'exerça de plus belle. Le silence était son allié, sa concentration sa compagne.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 13 Oct 2016 - 15:57

Le Shadow fighting ou Shadow training était vraiment efficace dans le cadre de l'entraînement du capitaine des Spectres. Depuis qu'il avait commencé à méditer en milieu de journée, pas moins d'une dizaine de combat avaient déjà revécu par le capitaine pirate. Sloth, Arouka, Lilou et bien d'autres adversaires défilait dans la tête de Shoma. Une, deux, parfois jusqu'à quatre fois il les affrontait. Chaque combat qu'il revivait renforçait non seulement ses sens et ses sensations, mais également les automatismes du passage à l'état ordinaire à l'état d'utilisation du fluide.

Cet entraînement était avant tout théorique et représentait 80% de ce qu'il faisait, mais cette même théorie jouait sur la pratique en atteste le temps qu'il mettait à utiliser le haki qui diminuait à chaque fois. Si au départ il lui fallut plusieurs heures pour trouver la concentration nécessaire, celle-ci était bien divisé par deux. S'il n'arrivait pas à rester plus d'une minute en utilisant le haki, le laps de temps augmentait progressivement, d'ailleurs il arrivait même à se mouvoir tout en gardant son bras "noir". Rome ne sait pas fait en un jour et l'apprentissage du Haki ne se fera pas non plus en un jour, mais nul doute que Shoma se trouvait sur la bonne voie.

Maintenant capable de se mouvoir le bras entièrement recouvert du fluide de l'armement, Shoma se stoppa afin d'améliorer la vitesse avec laquelle il pouvait se recouvrir de cette puissance et résistante armure. Passer sous la barre des une minute pour recouvrir une partie de son corps tel était son objectif. En situation de combat au-dessus d'une minute, c'était presque impossible à faire, car aucun adversaire resterait les bras croisés à attendre que son opposant utilise une carte maîtresse. En dessous de ce plafond de verre que représente la minute d'utilisation, alors le Haki pourrait devenir une corde en plus à l'arc de Shoma.

Shoma s'exerça à bouger son bras tout en gardant son esprit concentré sur ce qui lui permettait d'activer cette capacité. Une fois qu'il réussit, il relâchait volontairement sa concentration afin de retrouver un état normal, puis se concentra de nouveau. L'exercice semble anodin, un petit "truc" facile à la porter du premier venu et pourtant à répétition l'effort demandait beaucoup d'énergie et usait petit à petit l'utilisateur. L’énergie du jeune prodige qui semblait débordante d'ordinaire lui faisait défaut au fur et à mesure de sa séance.

C'est donc en sueur que Shoma décida de s'offrir une autre pause. Voilà deux vêtements qu'il venait de tremper de ses fluides corporels. Après deux heures et demi, le capitaine pirate n'avait plus de jus. S'il pouvait bouger par la force de sa volonté, son corps n'hésitait pas à lui rappeler la dureté de l'exercice et les limites que peut atteindre un corps humain même bien entraîner et développer.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 15 Oct 2016 - 1:09

Sans même sans rendre compte Shoma s'effondra sur son lit. Son corps était à sa limite et l'obligea à faire un long break, si pour l'individu il s'agissait d'une première tant il n'avait jamais eu besoin de se donner à fond, tant pour un homme il s'agissait d'une réaction totalement normal qui survient après un effort trop important de l'organisme. Une bonne nuit de sommeil, il n'y a rien de mieux pour remettre le corps et l'esprit d'aplomb.

Debout à l'aube par le chant du coq, Shoma ne perdit pas une seconde et se remit à l'entraînement, sans même passer par la case douche et toilette, d'ailleurs pour ne pas perdre une seule seconde, le capitaine pirate décida de se soulager directement à la fenêtre et tant pis pour ceux qui se trouvent en bas. La classe d'un gentlemen à l'état pur. Assis en tailleur Shoma commença par des exercices de respiration, avant d'enchaîner d'autres exercices de méditation assez courts.

Comme à son habitude il se replongea dans son entraînement mental, le Shadow training avait porté ses fruits et l'aidait réellement dans son apprentissage. Les mêmes lieux, les mêmes adversaires, le même résultat. Cette routine faisait un grand bien au jeune apprenti qui arriva très vite à reprendre là où il en était resté la veille. Maintenant qu'il arrivait à utiliser le Haki sur un bras, il se perfectionna afin d'arriver à contenir cette énergie le plus longtemps possible et à l'utiliser de manière plus rapide.

Le travail et la persévérance de Shoma lui permis d'aller plus vite, de gagner en vitesse d'exécution, mais il savait qu'il devait poursuivre encore et encore, voilà pourquoi il ne se donna pas de pause avant que le soleil ne pointe son nez assez haut dans le ciel comme pour indiquer que la mâtiné était sur le point de laisser place au début d'après-midi. Il devait être au alentour de onze heures quand Shoma arrêta et pris une première pause. Là encore il était en sueur, mais sentait que son corps était plus fortifié que la veille, comme si utilisé le Haki lui demandait moins d'énergie.

Profitant de sa pause, Shoma s'accorda le temps de déjeuner. Il était trop tard pour le petit-déjeuné et trop tôt pour prendre un repas complet, mais son estomac lui réclamait une collation, alors il engloutit tout ce qui se trouvait près de lui. Les restes de la veille, ce n'était plus très frais, mais c'était toujours mieux que rien. Comme le dirait si bien son sensei homme-poisson, un ventre vide ne permet pas d'apprendre correctement, mais un ventre plein ne permet pas d'être pleinement concentré sur son objectif.

Alors qu'il mangeait ce qui lui restait, Shoma eu la bonne idée d'écrire un livre. Shoma écrire un livre ? En effet afin de parfaire ce qu'il avait lui même commencer et transmettre son savoir par la suite à ses hommes, le capitaine des Spectres décida de retranscrire son entraînement afin de permettre à ses hommes, s'ils en étaient capables la méthode à suivre afin de développer à leur tour le Haki. Ce livre n'allait pas être écrit demain la veille, mais quand il sera fini, cela permettrait à qui le peu de s'améliorer et accroitre sa force.





http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 15 Oct 2016 - 1:43

Le livre vierge acheté, Shoma se mit à l'écriture. Dans un premier temps il expliqua comment il avait réussi à s'éveiller au fluide offensif. Boyn, Arouka l'homme-poisson, le contexte qui lui permis d'y arriver et comment ce dernier avait réussi à lui faire prendre conscience qu'il était possible à son tour d'utiliser cette capacité indispensable à quiconque souhaite se rendre sur le Nouveau Monde pour y mener de grands dessins. Pour écrire cette partie Shoma usa de sa plume pour remplir une bonne quarantaine de pages. Le reste de son oeuvre allait attendre, car il n'était pas encore en mesure d'écrire des instructions claires et précises étant donné qu'il était lui-même en phase d'apprentissage.

Cahier et stylo déposé, Shoma poursuivi son entraînement personnel. Après un premier bras, Shoma s'attaqua aux autres parties de son corps. S'il y était arriver avec un bras, il devait maintenant réussir à faire de même avec un second et en même temps. En ce concentrant de la même manière, le jeune capitaine tenta d'infuser du Haki sur son second bras simultanément au premier. La tâche était ardue, mais l'adversité n'avait pas raison du pirate qui ne se laissait surtout pas abattre, Shoma avait confiance ne lui.

Essaies après essaies, Shoma essuyait des échecs, mais rien ne le démotivais, alors il recommençait encore et encore. Derrière chaque essaie, derrière chaque échec, il sentait qu'il approchait du résultat, que la porte qui l'entravait s'ouvrait petit à petit. Il allait aboutir au résultat, il en était assuré, alors il prenait sur lui et poursuivait. La réussite l'obsédait au point de donner 150% de ce qu'il avait. Le temps de son entraînement son groupe, sa famille passait au second plan.

Au bout d'une journée pleine de douleur et de solitude, Shoma réussi à maintenir ses deux bras durant une bonne minute sous l'effet du Haki. Ses deux bras étaient pleinement recouverts du fluide de l'armement, mieux encore, il arrivait à bouger et à se mouvoir normalement comme si de rien n'était. Profitant de ce résultat plus que positif, il décida même d'essayer ce pouvoir sur la table de sa chambre. D'un simple coup de poing et sans y mettre de réel force, il réussi à la détruire complètement. Détruire une table, ce n'était pas son plus grand exploit, mais c'était un bon début, un début encourageant.

Pour garder au chaud ce qu'il avait en tête et lui permettre également de retenir le processus d'apprentissage, Shoma attrapa son cahier et y marqua ses notes. Sa journée d'entraînement fut détaillé, ses méthodes, ses exercices théoriques, son temps de méditation, sa pratique, tout se retrouva écrit à l'encre indélébile. Pas franchement un artiste dans l'âme il y dessina quelques croquis avec des légendes précises sur quelques pages avant de refermer le livre et quitter son antre pour prendre l'air.


"Je suis mort de faim, mais j'ai l'impression d'être en meilleure forme que la veille."

Ce n'était pas simplement une impression, mais l'était physique et psychologique de Shoma était nettement meilleur que la veille. Son entraînement était bien ficelé au point de lui permettre une meilleure récupération. Les efforts fournis demandaient moins d'énergie, ce qui le laissait en fin de journée assez de pêche pour aller partager le pain avec ses compagnons et prendre le temps de partager du temps avec les siens.

Shoma se sentait d'ailleurs en meilleure forme qu'il se forçait à utiliser le Haki pendant qu'il s'accordait du temps libre. Allier travail et plaisir en même temps peut être également un bon moyen de jauger le fruit de son dur labeur. Dans la théorie, c'est une bonne chose, mais sans maîtriser pleinement cette capacité il n'est pas évident de tenir correctement une fourchette sans la briser. Après une heure à essayer de manger à l'aide d'ustensile et une bonne vingtaine de fourchettes et couteaux détruis, Shoma réussi à manger son steak comme les autres.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 16 Oct 2016 - 23:29

Profitant du petit moment qu'il passait avec ses hommes, Shoma retrouva le temps d'une soirée les plaisirs de gérer les affaires courantes de son équipage. Cela faisait quelques jours qu'il était isolé du reste de son groupe, alors il profita pour tout mettre à plat et gérer tout ce qui nécessitait une décision importante, pour le reste ses hommes étaient en mesure de gérer d'eux-mêmes. Même s'il n'était pas trop présent, Shoma demanda à ses hommes de ne pas faire trop de vague pour ne pas attirer le regard du capitaine corsaire qui avait fait de cette île sa place forte.

La soirée passa très rapidement et Shoma retrouva le confort de sa chambre, la journée de demain allait être longue et il avait besoin d'être en forme pour poursuivre son entraînement. Une fois debout, une nouvelle fois à l'aube, le capitaine pirate se remit au travail. Jamais Shoma n'avait été aussi matinal, mais pour une bonne cause telle que celle-ci, il se levait le sourire au lèvre. Comme à son habitude, le jeune homme se soulagea par la fenêtre, pris un léger petit-deneuné et se remit au boulot.

Comme le jour d'avant, Shoma commença par des exercices simples et basiques, mais qui avaient pour but de préparer son corps à la dureté de sa séance d'entraînement. Contrairement à la veille, cette fois-ci des exercices physiques furent ajouté. Ainsi l'apprenti se retrouva sur le sol de sa chambre à enchaîner des pompes, des abdos, du gainage et plusieurs séries de monter de genoux et talons-fesses. Trente minutes plus tard le supernova était fin prêt à débuter la suite de son programme.

Aujourd'hui le capitaine pirate se fixa non seulement d'améliorer sa capacité à maîtriser le haki, mais également à réussir à le diffuser totalement à travers son corps. Deux bras ce n'était pas assez, il voulait pouvoir le faire sur l'ensemble de son corps et maintenir cette forme plusieurs minutes. Ce n'était pas gagné, mais s'il ne fixait pas la barre très haute, alors il sentait que les résultats escompté seront mitigés et donc pas assez concluant à son goût.

Grâce aux nombreux exercices de respiration et de concentration qu'avait entrepris Shoma, il n'avait pas tardé à prolonger son utilisation du Haki. Imperturbable, voilà l'état du pirate à chaque fois qu'il étudiait. Son corps saillant lui permettait un entraînement prolongé malgré la douleur et l'intensité que l'apprentissage du Haki faisait peser sur le corps humain. En position poirier, Shoma effectuait des pompes tout en maintenant le fluide offensif. Pourquoi une telle position pour l'entraînement? Simplement pour permettre au corps de supporter des efforts continue. Shoma en était certain, s'il pouvait effectuer des exercices difficiles tout en utilisant cette capacité, il pourrait l'utiliser en combat.

Ce n'était qu'une supposition, mais il n'y avait pas de chemin tout fait et tout tracer qui permettait de faire sien le Haki, alors ce n'est qu'en prenant des risques, qu'en faisant des hypothèses et en tentant de les mettre à l'oeuvre qu'il pourrait savoir s'il était sur la bonne voie ou non. Harouka son maître lui avait également dit qu'il ne devait pas hésiter à se faire son propre entraînement afin d'y arriver de lui-même et de faire de cette capacité une part entière de son corps et de ses aptitudes.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 16 Oct 2016 - 23:55

La journée se déroulait et apporta au capitaine pirate son lot de bonnes surprises. Le travail entreprit en amont portait ses fruits, Shoma arrivait à infuser le fluide à travers tout son corps. Ce n'était que justice que de voir que son entraînement lui procurait une certaine joie devant de tel résultats. Le haki n'était pas totalement appris, mais au moins le temps d'une trentaine de seconde il pouvait maintenir une forme d'armure sur l'ensemble de son corps.

La pression qu'exerçait cette armure était énorme et lui demandait une concentration total, mais ce n'était toujours pas assez pour démoraliser Shoma. Bien au contraire constater qu'il était capable d'y arriver lui donna une source de motivation en plus. S'il y était arriver une première fois, Shoma du prendre sur lui en voyant que son corps lui demandait un délai de récupération entre deux utilisations.

Comprenant qu'il allait devoir prendre le temps de recharger son corps avant de recommencer, Shoma attrapa son livre et gratta plusieurs pages. Tel un grand écrivain, les pages furent constitué de l'inspiration du pirate. Plus l'ancre prenait place sur les pages blanches, Shoma sentait qu'il accomplissait quelque chose de grands. Ce n'était pas du livre qu'il était question, mais de ses propres ses propres sensations en comprenant qu'il intégrait de plus en plus le procédé pour développer sa capacité à entraîner cette capacité latente.

Une bonne partie de la journée fut entamé et Shoma poursuivait son apprentissage. En huit heures, le jeune homme recommença une bonne quinzaine de fois et réussi à chaque fois à maintenir l'armure noire qui signifiait qu'il était enduit du Haki de l'armement. Maintenant qu'il y était arriver le jeune homme essaya d'augmenter son endurance, pour ce faire il décida de quitter l'isolement de sa chambre pour rejoindre son navire. Marcher de sa chambre d'hôtel à son navire situé sur le port est un exercice ? Non, mais si cela ce faisait sur les mains tout en maintenant le haki, alors c'était autre chose.

Dans la famille des hypothèses loufoque, celle-ci était sans doute pas mal, mais n'ayant absolument rien à faire du regard des autres, Shoma s'élança à travers le hall de l'établissement, puis des ruelles et des artères de la ville. Il fallait le voir, marcher sur les mains comme un fou attirant le regard et la curiosité des passants. Certains se demandaient ce qui avait bien pu passer à l'intérieur de la tête de cet homme pour s'afficher de la sorte, mais impassible Shoma poursuivait sa progression. Qu'importe ce que l'on pense de lui, ce n'était pas les gens qui lui donneraient la force de maîtriser le haki, mais seulement la force de ses efforts et sa volonté d'acier.

Faire un kilomètre et demi sur la main, une tâche qui n'est pas donnée à tous et avec les conditions que s'était fixé Shoma la difficulté était encore plus relevée, car non seulement d'y aller de manière atypique, il voulait le faire uniquement en utilisant le Haki. Quatre ! C'est le nombre d'arrêt qu'effectua Shoma avant de réussir à monter sur le pont principal de son navire. Dès qu'il perdait le fluide, Shoma se forçait à rester sur les mains immobiles. S'il devait se reposer pour utiliser de nouveau le haki, alors il le ferait dans cette position.

Ce n'est qu'en mettant la barre haute qu'on peut briser le plafond de verre qui empêche la progression et l'évolution. Une résolution forte du capitaine pirate qui réussi au bout d'une bonne heure à franchir ce parcours. Victorieux, mais au bout du rouleau, le jeune pirate tomba tel un caillou sur le bois et y resta une bonne demi-heure avant de trouver la force nécessaire pour se relever.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 17 Oct 2016 - 0:56

Ce n'est pas tout de s'entraîner comme un monstre, il fallait maintenant voir si oui ou non le travail apportait le résultat escompté et pour cela il n'y avait pas trente manières d'y arriver. Pour vérifier s'il était en mesure d'utiliser le fluide de l'armement Shoma avait la possibilité de faire face à un utilisateur de fruit de type Logia et lui porter un coup direct, ainsi il aurait la certitude qu'il pouvait utiliser le Haki de l'armement, mais voilà au sein des Red Spectres, aucun individu n'avait mangé un tel fruit.

Le fruit du poison, le fruit du coffre, le fruit de l'ombre et le fruit de la réflexion, tout un tas de fruit de type Paramécia, mais rien qui ne correspondait à la recherche du capitaine pirate, alors l'homme au mil victimes se replia sur deux autres méthodes. En utilisant l'armure protectrice, Shoma allait pouvoir mettre à l'épreuve sa défense contre les attaques et en utilisant la force offensive il allait tester son nouveau pourvoir d'attaque. Si pour la seconde méthode il n'avait presque aucune peur, pour la première il n'était pas très motivé pour la simple raison que s'il se ratait, alors le coup qu'il recevait pouvait lui couter cher.

Shoma avait la possibilité de tester son armure avec une arme moins dangereuse, mais s'il ne mettait pas de piment, alors cela ne servait à rien d'entreprendre un tel entraînement, car sur le champs de bataille, ses adversaires ne se demanderaient pas s'il était prêt où pas pour le frapper, voilà pourquoi le sabre ou tout autre objet tranchant était la meilleure des armes pour ce test. Après une grande respiration Shoma chargea l'un de ses compagnons de l'attaquer de toutes ses forces avec son sabre.

L'ordre du capitaine surpris le pirate et ce dernier ne comprenant pas pourquoi il devait faire ça refusa poliment de blesser l'homme qu'il sert. Pensant que son nakama avait peur de se faire punir pour une telle action, Shoma le mit en garde qu'il lui donnerait à manger à Sanbi si jamais il n'agissait pas comme il lui demandait. Dans l'impasse total, le bougre ne se pria pas pour lancer son attaque. Tout en criant comme un forcené, le pirate lança un coup de sabre vertical qui frappa son capitaine directement sur l'épaule.

Comme il l'avait espéré, le sabre de son compagnon se stoppa d'un coup net sur son corps sans même lui trancher l'épaule, ni même entailler son corps. Fier et content de ce résultat, Shoma demanda à deux autres de ses hommes d'attaquer à leur tour. Comprenant que leur capitaine venait d'éviter un coup direct sans avoir besoin d'esquivé et qu'il ne risquait rien, les deux hommes s'élancèrent à leur tour. Comme le premier pirate, les sabres entrèrent en collision avec le corps dur et solide de leur chef.

Cette fois il en était certain, son entraînement venait de lui donner la possibilité d'utiliser l'armure de Haki. Pour l'instant il n'était sans doute pas en mesure de repousser des attaques puissantes, mais avec de l'entrainement et un certain temps il sera sans doute en mesure d'affronter Harouka et peut-être même d'encaisser un de ses poings d'homme-poisson sans avoir l'estomac retourner comme lors de leur dernière confrontation, d'ailleurs Shoma en gardait un très mauvais souvenir.

Profitant de la proximité des sabres de ses compagnons, Shoma attrapa les lames à pleine main et se fit à refermer sa poigne de toutes ses forces. On pouvait s'attendre à voir du sang couler et le jeune homme souffrir de la douleur que pouvait entraîner ce genre d'action totalement folle, mais Shoma restait de marbre. Ce n'était pas la main du pirate qui se déchira, mais bien le métal qui se brisa sous l'impulsion du Haki. Le métal qui était pourtant de bonne qualité ne put rien faire face à cette capacité extraordinaire.

Alors que le sabre se brisa, Shoma remarqua que sa main était un peu entaillé. Son corps avait atteint sa limite et le haki avait abandonné son corps quelques secondes avant que la lame ne tombe au sol. Devant le sang de son capitaine qui coulait, le pirate s'excusa expliquant à son capitaine qu'il n'avait jamais souhaité le blessé. D'un simple geste de la main, Shoma lui fit comprendre que ce n'était pas grave avant d'ajouter qu'il avait agi ainsi, car il lui avait demandé et que ce n'était pas de sa faute.

*Je manque d'entraînement. Ce n'est pas suffisant.*
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1