AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Une parole, un destin, un business
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 1 Nov 2016 - 20:54

Shoma était tranquillement assis sur une chaise à boire un cocktail aux arômes fruités quand un homme l'aborda. Masqué par une capuche personne ne pouvait savoir qui était ce fou qui interrompait le capitaine des Red Spectres au milieu d'un bar uniquement composé de son équipage. Pour agir de la sorte il fallait avoir du culot et une grosse paire à l'intérieur du pantalon et pourtant c'est tout sans crainte que l'homme demanda au commandant des Spectres de lui accorder un peu de son temps.

Parler avec un homme qui ne retire pas sa capuche et qui ne souhaite pas décliner son identité, ce n'était pas pour Shoma, alors d'un revers de la main il demanda à ses hommes de se débarrasser de lui au plus vite. Cette histoire aurait très bien pu se terminer ainsi, du moins si cet étrange personnage n'avait pas jeté sur la table une bourse d'argent et en ajoutant qu'il était venu exclusivement le voir en connaissant les risques, mais qu'il ne voulait pas partir sans qu'on lui accorde au moins une minute de parole.

Par principe Shoma se tourna et demande à un de ses hommes de libérer une place à sa table afin d'accorder la minute de temps de parole à celui qui n'allait pas tarder à mourir. Qu'il est bon d'accorder un dernier souhait à un condamné à mort. Découvrant son visage, l'homme de taille normal et d'apparence assez vieille se présenta comme étant un chasseur de prime. Rien qu'avec cette simple phrase le bougre gagna l'attention du pirate et de son groupe qui de par sa profession se retrouva très vite sous la menace de plusieurs armes à feu.

S'il devait mourir rapidement, en disant qu'il était chasseur de prime le vieil homme venait d'accélérer le maigre temps de vie qu'il lui restait. Shoma demanda à ce que le vieil homme soit fouillé, une bombe peut très facilement être dissimulé et faire beaucoup de dégâts. Après une fouille complète et la certitude qu'il n'avait rien de dangereux sur lui, l'homme expliqua le pourquoi de sa venue. Une offre, il avait une offre à lui faire. La situation se transforma très vite en mascarade. Le chasseur de prime avait braver la mort afin de s'acoquiner avec un pirate, une scène des plus risibles pour Shoma.

Devant les rires du capitaine pirate et ses hommes, l'homme poursuivi même s'il était la cible des moqueries. Profitant au maximum de sa minute de parole le vieil homme continua et expliqua au capitaine pirate qu'il se trouvait au bout du gouffre. Cela faisait plusieurs mois qu'il n'avait pas eu de cible, que sa constitution ne lui permettait plus de partir à la chasse aux pirate et qu'une maladie grave développé par sa fille l'obligeait à tenter le tout pour le tout.

Pensait-il vraiment que Shoma avait une quelconque once de pitié pour les autres ? Il se fourvoyait complètement. La maladie, le malheur, l'infortune, tout cela ne le regardait pas, il s'en foutait royalement. Néanmoins le reste de l'offre semblait quelques peux attirer l'attention du capitaine pirate. Le chasseur de prime était en mesure de mettre sa licence de chasseur de prime sous la coupe du capitaine. Quesque cela voulait dire ? Tout simplement qu'il était prêt à jouer les fossoyeurs pour Shoma.

Livrer les victimes du capitaine pirate à la marine afin d'en tirer des bénéfices et ainsi faire du meurtre une affaire lucrative. Cette seule option était digne d'intérêt et même un homme tel que Shoma y trouverait son compte. D'une minute, le temps de parole du vieil homme s'étala sur plusieurs dizaines de minutes et au bout du compte son culot fut récompensé, car lui et son interlocuteur tombèrent sur un terrain d'entente.

Faire confiance à un type désespéré aurait pu donner naissance à une amitié florissante, mais l'appât du gain avait fait tourner la tête du vieil homme qui après la livraison de plusieurs cadavre recherché d'une valeur approchant les 50 millions de berry décida de faire cavalier seul et coiffer au poteau le capitaine pirate. Attaqué Shoma et tenter d'empocher la prime que la marine accordait pour sa tête était bien trop difficile pour un simple chasseur de prime, mais le rouler dans la farine était nettement plus facile.

Quoi qu'il en soit après les rires, vient le temps des larmes. Shoma n'ayant pas accepté de passer pour le dindon de la farce avait réussi à trouver la piste du chasseur de prime en question. Après deux mois sans donner signe de vie, voilà la proie du capitaine pirate abord d'un navire et la seule chose qui le séparait encore de lui était les quelques nautiques qui séparaient leur deux navires.





http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Mar 1 Nov 2016 - 22:10

Ah grand line ! Cela ne fait pas si longtemps que Noob navigue sur cette mer mais il a déjà compris qu’ici c’est l’enfer. La météo qui change, les cartes et boussoles qui sont utilisables. Heureusement pour lui qu’il a embarqué dans un navire de la BNA avec des personnes qui ont pas mal d’expérience. Pour sûr, il lui suffisait de regarder chaque membre de l’équipage pour savoir que ce ne sont pas des rigolos qu’on met k.o d’une pichenette. Rien de mieux que de profiter de personnes fortes et expérimentés pour s’en mettre plein les poches.

Le soleil est à son zénith tandis que le vent souffle de plus en plus fort. Tout en haut du mat se trouve l’éternel fatigué qui a le poste de vigie au sein de cet équipage. Un rôle qui lui va très bien parce qu’il n’a absolument rien à faire. Ce jeune homme est avachie sur le rebord et regarde l’horizon principalement, puis des fois il regard un peu partout. D’ailleurs en ce moment il suit du regard un nuage qui se déplace assez rapidement grâce à la force du vent. Ce nuage a une forme étrange, on a l’impression de voir une tortue… Tout en continuant de regarder cela, il finit par être attiré par quelque chose se trouvant dans son champ de vision. Un navire ?

<< Mm… >>

Il essuie ses yeux pour y voir plus clair et finit par voir un joli drapeau flottant fièrement sur le navire en vue. Sur ce drapeau il y a une sorte de flamme qui ressemble à une tête avec de jolies lunettes de soleil. Assez étrange mais cela n’inquiète pas notre homme qui ne réalise pas encore que son équipage est pris en chasse.

[…]
Les minutes passes tandis que le bateau inconnu s’approche de plus en plus ce qui finit par intriguer notre dragon endormi sur son mât.

<< Hep. Y’a un navire qui nous suit depuis un petit moment… >>
<< Ah ? Et t’aurais pas pu le dire plus tôt ? >>
<< Boaf… >>

Noob ne prend pas au sérieux son rôle parce que d’après lui, un chasseur de primes n’a peur de personne. Les chasseurs de primes sont craint des hors la loi et ne sont pas embêtés par ceux qui sont du côté de la justice. En toute honnêteté il ne voit vraiment pas l’intérêt que peut avoir une personne à s’approcher de leur bateau sauf si c’est pour dialoguer. Perdu dans ses pensées, le fainéant est rapidement réveillé par un cri.

<< Les reds spectres !!! Tous à vos postes ! >>

Ce hurlement a fait sursauter notre jeune homme qui est pourtant à une petite distance du vieux qui a donné de la voix. D’ailleurs ce dernier se ronge les ongles et panique réellement plus que tous les autres membres de l’équipage.

<< Oh vous faites quoi en bas ? >>
<< Noob vient nous donner un coup de main ! Faut qu’on file et fissa. >>
<< Mm.. >>

L’incompréhension est totale pour le vigie qui décide de sortie ses affiches de prime. Après avoir demandé le nom du capitaine du navire il finit par tomber sur un certain Mantle Shoma qui dispose d’une prime supérieure à deux cent millions de berry. L’argent vient à eux et pourtant les chasseurs de primes fuient ?! C’est assez lamentable. Noob descend de son perchoir pour avoir un maximum d’informations. Pour cela il s’approche du vieux Rudolf qui fait son possible pour que le navire accélère.

<< Yo >>

Le jeune homme est accroupi devant son interlocuteur et lui fait un signe de la tête.

<< Tu veux bien te relever et me donner un coup de main pour la grande voile. >>
<< mm. Sinon, j’voulais savoir pourquoi tu as si peur des red spectres. >>
<< Peur moi ? Haha, oublie pas petit, à mon âge on n’a peur de rien. Ah cette satané voile donne-moi un coup de main je vais pas y arriver tout seul. >>

Le monsieur est assez nerveux et ça se voit dans ses mouvements, il est réellement incapable d’attaché cette corde à cause de ses tremblements. Pendant ce temps Noob le regard, l’observe assez longuement et cela est assez pesant pour l’ancien qui est sur les nerfs.

<< QUOI ?! >>
<< Pourquoi on fuit ? On est censé les capturer… >>
<< T’es un bleu toi ça se voit. On capture que ceux qui sont dans nos cordes et lui, lui c’est pas vraiment un mec de notre niveau. >>

Le fainéant comprend ce que peut ressentir cet homme parce que lui-même a souvent affronté des individus bien plus fort que lui. Mais cela n’est toujours pas clair à ses yeux, il manque quelque chose pour que l’action des pirates soit logique.

<< Pourquoi des pirates s’attaqueraient à des chasseurs de primes ? J’comprends pas. >>
<< Si je te réponds tu m’aideras ? >>
<< Mouais. >>
<< Je l’ai manipulé pour qu’il me capture des pirates, et je m’en suis fait plein les poches tiens. Héhé ils sont cons les pirates j’te jure. >>

Sacré Rudolf qui semble fier du sale coup qu’il a fait même s’il réalise rapidement que cela n’a pas été forcément une bonne idée de jouer au plus malin avec plus fort que soit. En tout cas c’est un Noob satisfait qui remonte sur son mat et qui attend désormais de voir ce qui va se passer maintenant que les pirates sont à portée de canon.
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597 http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 13 Nov 2016 - 22:03

La mer de Grandline était intransigeante, la moindre erreur d'attention pouvait se payer et au vue de la menace qui fonçait sur ce navire il était certain que ces résident allaient payer le prix fort. La trahison, un poison amer que Shoma aime transmettre aux mauvais payeurs. Quoi qu'il en soit maintenant qu'ils avaient compris que leur navire était pris en chasse par une petite armada menaçante, le navire de chasseur de prime tenta une manoeuvre afin de se défaire de ses poursuivants, mais c'était sans compter sur le système d'armement de la Lépreuse.

Le navire que Shoma avait réussi à volé à l'un des commandant de Teach était équipé de canon très puissant et avant même que les occupants du navire pourchassé eurent le temps de passer la seconde, plusieurs boulets furent tirer de l'avant du navire. Shoma ne voulait pas tuer ses occupants directement, il voulait leur inculquer la peur, l'effroi, l'angoisse que signifiait l'étendard à la tête de mort. Une fois qu'ils auront compris que la fuite ne leur était d'aucune utilité et qu'ils accepteront leur sort, Shoma se ferait un plaisir d'envoyer cette bande de chasseur de prime nourrir les poissons au fond de l'océan.

La seule chance du navire solitaire était de compter sur la chance où l'intervention d'un puissant groupe de soldat de la marine pour leur porter assistance, mais mis à part les nuages et l'infinie de l'océan, il n'y avait rien qui pourrait apporter quelconque aide face à la troupe de Shoma. Le combat était inévitable. Sur la Lépreuse, les pirates se préparaient déjà à l'abordage. Les sabres étaient prêts à quitter leur fourreau, la poudre prenait place à l'intérieur des pistolets et des fusils, sous l'oeil avisé de leur capitaine qui se frottait déjà les mains, sa vengeance allait très vite s'abattre sur son ancien allié.

Après cinq bonnes minutes à canarder le navire adverse celui-ci se retrouva endommager et conclu la poursuite. Un petit brick n'avait aucune chance contre un navire de guerre taillée pour les raids rapides et éclair. Devant l'approche de son navire Shoma attrapa une longue vue et observa le navire adverse. D'après les informations qu'il avait obtenues son complice s'y trouvait et c'était lui que Shoma tentait de trouver.

Depuis son point d'observation Shoma repéra l'homme qui l'avait forcé à prendre la mer. Voilà cette petite souris en train de prier le ciel de le délivrer de cette situation. Un sourire machiavélique apparu sur le visage du capitaine des Spectres. C'était un mélange de colère, de joie, de jubilation et de plaisir le tout représenter par une simple expression de faciès. Voir la proie aux portes du suicide comprenant qu'il n'y avait aucune échappatoire exultait Shoma, lui qui avait attendu si longtemps le moindre faux pas du chasseur de prime pour lui tomber dessus.

Maintenant que le navire se retrouvait immobilisé, Shoma demanda à ses hommes de neutraliser le système d'armement du navire adverse. Il ne manquait plus que le groupe de chasseur de prime endommage la Lépreuse d'autant plus que le butin sur ce navire n'était sans doute passufisant afin de payer des réparations sur ce navire hors de prix. Le navire ciblé par les pirates ne disposait pas d'un matériel fait pour le combat en mer contre une puissante horde de pirate, mais le pire ennemi du fort est souvent de sous-estimer le faible, chose que ne voulait pas faire Shoma.

Les chasseurs de prime allaient recevoir des Spectres leur respect le plus total et pour ce faire ils allaient recevoir le châtiment réservé aux ennemis décidant de combattre en mer. Le feu de l'enfer allait tomber sur cette bande de chasseur de pirate. L'ordre à peine sorti de la bouche de Shoma se répercuta sur le navire adverse. Placer de manière à pouvoir atteindre leur cible, les canons lourds de la Lépresue explosa le flan du navire avant que les pirates ne lancent les manoeuvre d'abordage.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Lun 21 Nov 2016 - 17:31

L’arsenal de guerre des deux camps est semblable à un meitou face à une épée en mousse. Les chasseurs de primes ne peuvent pas répliquer parce que la position de leur navire ne leur permet pas. Ils se font simplement mitrailler sous la panique en espérant une seule chose, avoir le droit de répliquer. Ce droit c’est les pirates qui viennent leur offrir en lançant l’abordage comme des braves pirates. Si ça ce n’est pas une erreur de débutant se disent les chasseurs de primes. Parce que dans leur équipage il n’y a que des mecs capables d’attraper des pirates. Tandis que chez les pirates y’a des matelots qui ne servent qu’à faire le nombre.

La bataille éclate entre les coups de fusil, les lames qui s’entrechoque. Mais rien n’est de bon augure, déjà qu’il y a quelques blessés à cause des coups de canon, en plus ces pirates ne sont absolument pas mauvais. Il y en a beaucoup qui savent se débrouiller dans leurs rang. C’est quelque chose que voit très bien Noob qui est remonté sur le mât qui ne tient plus vraiment très droit à cause de l’assaut. De son perchoir il contemple le spectacle en se disant que c’est un combat de merde à sens unique.

Il ne sort même pas ses affiches de primes parce que la tournure des évènements lui est défavorable. Il n’aura pas d’occasion de capturer des primés. Le plus effrayant c’est que le capitaine Mantle Shoma n’a pas encore dégainer que la victoire est de son côté.

* Et si.. Si je prenais la tête du capitaine ?! *

Une belle idée qui commence à s’emparer de lui. Il le veut, ce type qui fait trembler des chasseurs de primes, un pirate qui doit avoir une prime colossale. Les bras du fainéant tremblent d’excitation à l’idée de pouvoir se faire un max de blé en mettant à terre un seul homme. Cependant il n’arrive pas à bouger, c’est un opportuniste pas un idiot. Ce type pense plus loin, s’il arrive à gagner en un coup contre Shoma il lui reste un gros problème après. Ben oui, il y a tout l’équipage de pirates à vaincre et ils sont beaucoup. Devoir faire tous ces efforts pour avoir la prime du capitaine est-ce vraiment une bonne idée ?

Voilà que les derniers chasseurs de primes se font désarmés tandis que le capitaine des spectres se rapproche de Rudolf.

<< Mm… qui est le plus con des deux maintenant ? Abruti. >>

Une parole qui lui échappe et qui signale sa position par la même occasion. Un pirate lève la tête et voit le fainéant avachit sur le mât en train de regarder. Au départ il hésite en se disant que le gars aux cheveux bleus est peut-être déjà vaincu vue son état puis.. Ce regard de fatigué est lourd… Très lourd ce qui énerve le pirate qui le pointe du doigt. Dans un premier temps ce dernier se sert de son katana pour couper le mât qui finit par chuter et se heurte au pont dans un bruit assourdissant. De la poussière s’élève tandis qu’une silhouette se dresse très lentement.

<< Kof kof... Yo >>

<< Noob … Aide-moi. >>

Dit Rudolf non loin de là d’une voix tremblante de désespoir comme si la mort s’apprête à se saisir de son âme. Et la mort se nomme actuellement Mantle Shoma.

<< Non. >>

Comme s’il allait accepter une telle demande, c’est vrai quoi, Rudolf a certainement l’esprit embrouillé pour faire une telle demande à ce moment. Le crime paie et te fait payer tes erreurs, ça c’est certain. Maintenant faut que l’endormi la joue fine parce que les armes se braquent sur lui tandis qu’il mais ses mains sur le côté en montrant ses paumes comme pour dire je ne suis pas armée. Il aurait pu simplement les levées mais il a la flemme de les maintenir en l’air, c’est fatigant…

<< J’invoque le droit du pourparler. >>

<< Pourparler ? C’est quoi ça ? >>
<< Juste une loi de pirate qui permet de négocier avec le capitaine. >>
<< Hahaha, pas mal. Mais tu peux pas te servir d’une loi de pirate si t’es un chasseur de primes non ? Même si j’essaie de te croire y’a toujours un hic. Hey capitaine laisse-moi l’envoyer dans l’autre monde. >>
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597 http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 11 Fév 2017 - 14:48

Voilà ce qui arrive quand on souhaite rouler un pirate dans la farine. Rudolph avait obtenu de Shoma ce qu'il désirait et espérait pouvoir s'en sortir comme si de rien n'était, mais maintenant il devait faire face à ses démons. Le bon sens aurait voulu qu'il ne prenne plus jamais place sur un navire tant que cette menace plane au-dessus de sa tête, mais l'appel de l'argent était sans doute trop pressant pour y résister, maintenant il ne lui restait plus que ses yeux pour pleurer et sa langue pour tenter d'amadouer un coeur aussi dur que de la pierre.

Par la faute d'un seul homme tout un équipage se retrouvait à la merci de l'équipage des Spectres. Les cadavres s'empilaient au fur et à mesure de l'assaut, laissant très vite comprendre au groupe de chasseur de prime qu'ils n'avaient plus aucune chance de victoire. En moins de cinq minutes le moral des chasseurs se retrouva au plus bas au point de les contraindres à jeter les armes et tenter de négocier leur survie. Attaquer un navire non marchand, n'ayant aucun bien de valeur aurait facilement persuadé les pirates de renoncer à un bain de sang, mais c'était sans compter sur l'équipage en question, les Red Spectres avaient cette réputation de tueur sanguinaire.

Quand le combat cessa, Shoma envoya les hommes blessés au combat retrouver le confort de la Lépreuse afin de soigner ce qui pouvait l'être. Ceux qui étaient encore en état de combattre fouillaient le navire à la recherche de tout ce qui pouvait être utile ou revendu par la suite. Un autre groupe gardait les prisonniers en attendant que leur capitaine prenne une décision. Quand il y a combat la règle veut qu'il n'y ai aucun survivant, car il faut venger les frères tombés au combat, c'est une loi formel instauré depuis longtemps par Shoma, alors un à un les prisonniers furent exécuté jusqu'au moment où un jeune fou demanda des "pourparlers".

La demande du jeune homme amusa Shoma, c'était bien la première fois qu'on lui demandait d'appliquer cette loi de la piraterie. Bizarrement ce n'est que dans ce genre de situation où l'on souhaite négocier avec des pirates. Il voulait parler, pas de problème, mais avant il y avait un détail très important à régler. Le cas Rudolph, la raison de cette attaque. Le capitaine des Spectres retrouva donc son ancien compagnon en affaire et le montra au prisonnier encore en vie et leur exposa le marché qu'ils avaient en commun et la raison pour laquelle aujourd'hui ils se retrouvaient dans cette situation.

Mis devant le fait accompli, l'homme supplia Shoma de ne pas le tuer et lui expliqua qu'il n'avait jamais eu l'intention de le dupé et que son argent l'attendait et qu'il n'avait qu'à le laisser partir pour pouvoir mettre la main dessus. Retrouver l'argent semblait si simple à faire, mais combien de personnes sur ce navire pensait qu'après tous ce temps à faire le mort, à ne pas donner de nouvelle, le chasseur de prime avait réellement l'intention d'accorder à son bourreau son bien...personne évidement, d'ailleurs le rire du groupe de pirate pouvait en témoigner.


"Toi, mon vieil ami, tu as osé m'entuber."

R:"Non, non, je te jure Shoma, ce n'est pas ce que tu crois."

Ce n'est pas grave, ne t'inquiète pas, je te pardonne.

R:"Pitié, ne me tue pas."

"Tu vois, j'ai accepté de traité avec toi et je t'ai donné de quoi remplir tes poches et regarde comment tu me remercies."

R:"Je peux te rembourser, je te donnerais même des intérêts."

"Arrête, arrête, tu ne fais que compliqué la situation."


Devant tout le monde, Shoma attrapa son ancien associé et le traîna jusqu'au devant du navire avant de demander à ce qu'on lui apporte une chaîne en acier. L'homme qui avait dépêché Shoma pour lui proposer un accord avait été averti le jour de leur rencontre, s'il tentait de le rouler, il devrait le payer de sa vie. Ce n'était pas pour quelques millions de Berry que Shoma devait agir ainsi, mais bien parce qu'il avait donné sa parole et quand on donne sa parole, il faut la tenir et s'en tenir.

Le chasseur de prime criait de toutes ses forces implorant la pitié du capitaine, promettait la lune et le soleil à qui voulait bien accepter de lui donner un coup de main, mais personne ne bougeait. Qui était assez fou pour contredire Shoma, qui souhaitait mourir avant l'heure ? Personne ne souhaitait aider le vieil homme qui une fois attaché se retrouva jeter à l'eau. Le poids de la chaîne entraîna le chasseur de prime au fond de l'océan.

Une minute, voilà le temps approximatif qu'il restait à vivre à ce menteur. Les bulles remontaient à la surface jusqu'au moment où il n'y en avait plus. Le contentieux qui liait les deux hommes n'étaient plus, maintenant il était pardonné et l'ardoise effacée.


"Revenons à nos moutons. Pourparlers ? Donc de quoi devons-nous parler et négocier ?"

S'il voulait vraiment piquer l'intérêt de Shoma le jeune homme devait avoir une proposition vraiment alléchante, puisque tout sur et à l'intérieur de ce navire lui appartenait maintenant. Que pouvait-il bien proposer en échange de sa vie ?

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Sam 11 Fév 2017 - 21:09

<< Il est sérieux votre capitaine ? >>
<< Comment ça ? >>
<< Il l'a vraiment couler ? >>
<< Ben ouais ouvre tes yeux ! Le capitaine c’est un bonhomme, faut pas chercher à le doubler. >>
<< Mm… >>

Bonhomme ou non, ce qui est certain c’est que Noob sent que ce pirate tape fort mais n’a pas forcément le sens des affaires. D’ailleurs lorsqu’il lui fait face en le dévisageant longuement avec sa tête d’endormi il n’hésite pas à le lui faire comprendre.

<< Moi j’aurais pas fait ça… Massacrer un équipage et tout sans prendre l’information de la localisation de l’argent de Rudolf… Du gâchis… >>

Le dragon endormi ne pense qu’à l’argent, les trésors, pour lui les actions doivent être liées au gain potentiel que peut amener l’action. De plus il n’a absolument pas la finesse pour discuter avec un monstre en puissance. Le chasseur de primes lui parle d’égal à égal, en fait il parle comme ça à tout le monde. Il se gratte le ventre un instant sous des regards menaçants. Pour le moment personne n’ose s’en prendre à lui, faut croire que ces pirates sont bien dressés et attendent un mouvement de doigts de Shoma.
Le fainéant regard à droite puis à gauche et ça fait tilt dans sa tête, il est encerclé et n’est pas vraiment en position forte. C’est sans doute l’heure pour lui de devenir intéressant.

<< Moi j’suis un pro lorsqu’il y a de l’argent en jeu. J’ai déjà fait des affaires avec des noms dans la piraterie. >>

Comme un bon professionnel il ne balance pas le noms de ses clients, mais c’est certain que les personnes pouvant traiter avec un sociopathe comme Clotho sont rares. Noob n’est certainement pas le chasseur de prime le plus dangereux mais il sait tirer son épingle du jeu avec des méthodes plutôt sinistres. Pour lui c’est le résultat qui compte, la capture d’hors la loi.

<< Si tu veux entendre ma proposition… Mm… Faut qu’on se parle seul, on sait jamais. >>

L’endormi se met à dévisager les membres de l’équipage un par un avec un regard suspicieux. En échange il reçoit des regards haineux, certains lui font des signes de morts avec le passage du doigt sur le cou. D’autres effectue des grimaces pour le moins effrayantes.

<< Y’a toujours des gars qui peuvent retourner leur veste s’ils trouvent une meilleure opportunité que celle que tu leurs offres. L’appât du gain… Et comme on va parler berry… Qu’est-ce t’en dis ? *kof* A force de parler j’ai la gorge sèche.. J’prendrais bien un verre de thé. >>

Faut dire que notre gars en connait un rayon sur les traitres parce que c’est certainement le plus grand traitre de l’histoire. On ne peut dénombrer le nombre d’équipage pirate qu’il a poignardé dans le dos pour ses intérêts. En tout cas cela lui sert d’expérience pour ne pas se faire avoir.
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597 http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 18 Fév 2017 - 2:02

Le petit jeune ce n'est pas n'importe qui, il en a beaucoup dans le pantalon. Il veut parler à Shoma seul à seul. Parler entre homme, à l'abri des oreilles indiscrètes, surtout loin des siens. Pas mal, pas mal, mais que pouvait-il bien avoir de si intéressant à proposer à l'homme qui tient son destin entre ses mains. Les beaux parleur qui jacassent afin de gagner du temps où sauver leur vie, Shoma en connaissait que trop, mais à la fin ils finissaient toujours par mourir, les paroles n'arrivent pas à prendre le dessus sur le plomb.

Malgré tout Shoma était maintenant d'humeur joviale, curieux et amusé, alors il décida d'accepter la requête du jeune homme, il allait lui accorder une entrevue en privé. Pour cela Shoma se tourna vers les compagnons du chasseur de prime et demanda aux quelques prisonniers si certains d'entre eux souhaitaient également prendre part aux pourparlers. Personne ne souhaitait intervenir, Shoma insista sait-on jamais, peut-être que sa réputation empêchait les langues de ce délier.

Cette fois-ci un homme décida de lever la main. L'homme avait pris son courage à deux mains après que ses compagnons l'aient en quelques sortes désigner comme étant porte parole du groupe. Devant le nouveau négociateur, Shoma le fit lever et placer près du premier garçon. Maintenant que ceux qui souhaitaient parler s'étaient tous déclaré, le jeune capitaine demanda à ses hommes de trouver quelques choses de lourd et d'envoyer à la mer le reste des prisonniers. S'ils n'y avaient plus personne pour écouter ce qu'il se disait, alors il n'y avait pas besoin de s'isoler.

La sentence était irrévocable et les pirates se montraient impitoyable quant à l'exécution de l'ordre donné par leur capitaine. De leur côté les chasseurs de primes tentèrent de se débattre, mais après avoir déposé les armes, ils n'étaient pas de taille contre des hommes armés de sabre et pistolet. Trois tombèrent par l'épée, un tenta de sauter du navire et tenter sa chance à la nage, mais une balle le toucha, ne lui laissant quasiment aucune chance de survie, quant aux autres, ils finirent englouti par l'océan.


"Donc voilà, il ne reste plus que vous deux. Mes deux très chers négociateurs. Je vous écoute, je suis tout ouïe."

La négociation venait de commencer et par l'exécution des otages, Shoma montrait très clairement qu'il n'avait pas l'intention de laisser quelqu'un sortir vivant de cet abordage. Maintenant, comme il ne faut jamais dire jamais il y avait une chance, sans doute maigre, mais une chance quand même que Shoma décide de laisser partir l'un où l'autre des rescapés. Comment être l'heureux élus ? Celui qui obtiendra la clémence et l'indulgence du bourreau sera celui qui aura la meilleure offre à mettre sur la table.

"Pile, c'est le choix de l'équipage qui commence à parler, face c'est le jeunot aux grosse couilles qui commence."

Le tour de parole allait être décidé à pile où face, à tour de rôle les deux hommes allaient proposer à Shoma quelque chose qui pourrait bien l'intéresser et celui qui arrive à piquer la curiosité du futur homme au mil victime gagnerait la partie.

Comme pour montrer qu'il s'agit d'un jeu purement aléatoire, Shoma demanda à Opacho, le plus jeune membre de son équipage de se charger du lancer de la pièce. D'un geste sec et pas très habituelle, la pièce commença à prendre de la hauteur tout en tournant sur elle-même. Les deux hommes fixaient le petit berry qui se mit à redescendre en direction du sol


"Une main innocente à lancer la pièce et c'est pile, donc à toi de commencer mon vieux."

Pour une raison inconnue, l'homme n'arrivait pas à faire sortir le moindre son de sa bouche. Tous semblaient certains qu'il voulait dire quelque chose, mais aucun son n'arrivait, alors pour débloquer la situation, Shoma approcha de lui, posa sa main autour de son cou de manière amicale et dit quelques mots.

"Allez mon gars soit un homme, ne me dis pas que tu ne souhaites pas sauver ta peau, je t'offre une belle occasion dis ce que tu veux, ce qui te passe par la tête. Je ne sais pas, tu veux m'offrir la lune ? Le soleil ? De l'argent ? C'est le moment de tout dire."

Sentant qu'il allait mourir à son tour à la suite des propos de Shoma le chasseur de prime retrouva la parole et se lança.

Chasseur de prime:"Je n'ai pas grand-chose, mais si vous me relâchez, je peux vous donner 10 millions de berry, non, je peux ajouter l'argent de certain de mes compagnons, je sais où il planque l'argent de nos dernières prise, le montant peut atteindre 30, non 40 millions de berry."

Voilà une belle offre que venait de transmettre le chasseur de prime. 40 millions de berry, un petit pactole pour rester en vie. L'économie de toute une vie de traque et d'attaque sur des pirates. C'est bien, c'est pas mal même. Maintenant il fallait entendre ce que pouvait bien proposer son compagnon. Lui qui souhaitait en premier négocier avec Shoma devait bien avoir lui aussi un intéressant marché à proposer à celui qui tient sa vie entre ses mains.

"Ton compagnon vient de mettre la barre assez haute."



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Dim 19 Fév 2017 - 12:21

Compagnon ? Ce n’est pas vraiment un terme approprié pour définir cette enflure de chasseur de primes. Une personne aussi vile capable de négocier avec un pirate, vraiment faut avoir aucun honneur pour se plier face à un hors la loi. Un comportement qui montre que ce type peut changer de bord selon ce qui se trame dans sa vie.

De l’autre côté il y a Noob, bien plus jeune mais qui fait ce qu’il a toujours fait, servir ses intérêts. L’autre amateur ne lui met que des bâtons dans les roues.

<< La barre haute ? Boaf… *Baille*… Moi ce que je te propose… Ben tu vois j’ai ce certificat-là. Une seconde… >>

L’endormi met la main dans les poches de sa veste. Il semblerait qu’il ne trouve pas le certificat ce qui fait paraitre le temps long. Le voilà qu’il le sort d’une poche intérieure pour le tenir fièrement en l’air.

<< Ben ça tu sais c’que ça veut dire ? Et toi Bistouri tu sais ? >>
<< C’est juste le certificat de chasseur de primes. Tout le monde en possède un dans l’équipage… >>
<< Tu vois lui aussi y comprend pas. Ben ça c’est le droit d’aller encaisser de l’argent lorsqu’on ramène un hors la loi avec une prime. En gros on fait comme t’as fait avec Rudolf. Toi et ton équipage, vous capturez des gars et moi j’encaisse la prime. >>

Sa gorge le démange comme pas possible, cela fait longtemps qu’il n’a pas vu de médecin et ses avec ses ongles qu’il se gratte fortement et avec insistance. Ses démangeaisons sont une véritable plaie, suffit de voir l’état de son cou pour comprendre qu’il se gratte régulièrement et que ça laisse des séquelles.

<< Comme c’est moi qui prends les risques je t’offre trente pourcents de la prime.. La différence avec Rudolf c’est que j’suis un pro. J’deviendrais l’être le plus riche au monde, et pour ça j’ai besoin de pompe à fric. Toi tu seras comme Clotho, tu vas m’aider à pomper du fric au gouvernement. >>

Un nom lui échappe, faut dire que ce n’est pas le plus malin et le plus habile avec les mots. Ce Noob va droit au but et sait comment s’y prendre pour se faire de la thune théoriquement. Après niveau application ce n’est pas un cerveau alors les erreurs il les cumule. Mais ce Bistouri a la langue qui le démange tout à coup… Des gouttes de sueur s’accumulent sur son front et il reprend la parole.

<< Je serais plus utile que Noob. Je vous donnerez soixante pourcents des primes et en plus de cela je vous offre le bonus des quarante millions au départ pour sceller notre accord ! >>
<< Tss.. >>

C’est plus des bâtons mais des troncs d’arbre qui se dresse sur le chemin du dragon endormi.  Mais bon, sans doute que le plus ancien des négociateurs en fait trop pour s’attirer les faveurs du capitaine pirate.

<< Fait gaffe Bistouri… Si tu mets encore ton nez dans mes affaires j’serrais forçait de te botter l’cul. >>
<< Pff. Je te signale que tu n’as même pas levé un doigt quand on s’est fait attaquer monsieur qui est supposé avoir des grosses couilles. >>
<< Au moins j’fais pas des efforts inutiles. J’leur aurais donné Rudolf directement. >>
<< Trahir un compagnon… T’es vraiment qu’un enfoiré de première catégorie. >>
<< Boaf, j’vous ai jamais considéré comme des compagnons. J’suis loyal envers l’argent, un bien, un trésor. Des choses qu’on gagne, des choses palpables. Quand j’fais un effort c’est pour gagner un truc... D’ailleurs…. Hey Shoma, ils sont beaux tes katanas. Un meitou ? Tu les vends à Combien ? >>
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597 http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 23 Mar 2017 - 10:38

Ce qui était une très bonne idée au départ commençait réellement à ennuyer Shoma. les deux hommes se lancèrent dans une bataille de surenchère stérile et même pas drôle. Où était le côté fun dans tout ça ? Les deux hommes ne faisaient que parler, je te donne ça, non, moi je te donnerais ça en plus. Attend, avec ça j'ai bien plus que lui. Comment ils pouvaient être chiant et emmerdant, c'était presque une punition que de devoir les écouter à force. Le pire dans cette situation, c'est qu'aucun ne pense une seconde à la troisième option comme quoi aucun d'eux ne puisse vraiment partir en vie.

Bref, c'était une désillusion pour Shoma que de voir se déchirer devant lui un homme qui semblait prêt à tout pour vivre jusqu'à plonger en enfer s'il voyait la plus petite once de lumière lui permettant de vivre et un jeune homme qui "officiellement" s'en fichait et se pensait plus malin que son compagnon. Serait-ce étrange que de partir et de faire comme si rien ne c'était passé ? Dans un sens Shoma aurai aimé ne laisser aucun survivant. Faire ce qu'il faisait d'ordinaire. Se vengé, tuer tous les autres, puis s'en aller et vaquer à ses occupations.

Comment justifier le fait d'avoir tué tout le monde et proposer cette offre aux deux derniers membres de ce groupe de chasseur de prime. Merde, après tout il n'avait de compter à rendre à personne, s'il voulait en finir avec cette mascarade, libre à lui de les donner en offrande aux poissons et voilà fin de l'histoire. D'un simple "hummmm" le capitaine pirate repris l'attention de tous. Les deux hommes avaient fait assez d'offre pour permettre une décision. "Tuer les tous" voilà ce que Shoma aurait aimé dire, mais le garda pour lui.


50% ! Je veux 50% des hommes que je vous apporterais. Je garde la moitié, vous vous partagez le reste. On est d'accord? Je suis d'accord, donc nous sommes d'accord.

Shoma n'avait même pas pris le temps d'écouter tout ce qui lui avait été proposé. De l'argent, de l'argent plus une part des primes. Tout cela semblait fou et en aucune manière ils ne pouvaient lui apporter ce que leur bouche déballait comme connerie. Une fois encore il devrait prendre la mer dans le but de mettre la main sur ses mauvais payeurs. Se faire avoir deux fois de suite, trop peu pour lui, mais soit, il allait une fois de plus tenter de marchander avec le diable.

"Vos histoires me gonfle, j'ai même pensé à vous supprimer tous les deux. Faites un effort pour vous entendre vous êtes dans le même bateau maintenant."

D'un tape sur la joue aux deux hommes Shoma leur montrait son attachement. Il y avait une seul place abord de son canot de sauvetage, maintenant il y en a deux. Du coup de l'argent pour tout le monde et deux vies sauver, si ce n'était pas génial.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1