AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Premiers pas sur l'eau

avatar
Mountbatten
Joueur de PNJ
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: +459
Intégrité: 347

Ven 25 Nov - 23:28

Il ne fait pas beau aujourd’hui, et ça me plombe le moral. Je n’aime guère la pluie. Cette sensation de liquide qui ruisselle sur mes vêtements et ma peau me perturbe. Enfin bref. Themis me demande, sûrement pour une nouvelle mission. J’espère qu’elle sera sur une île, et sur une île sans pluie… J’enjambe les marches deux par deux puis longe ce couloir avec qui je me suis familiarisé au gré de mes missions. Ça fait déjà vers les cinq à six mois que je suis là. Comme le temps passe vite !

TOC TOC TOC

- Entrez.

- Sergent d’élite Mountbatten au rapport.

- Repos. Vous êtes envoyés à bord d’une caravelle pour affronter un navire pirate qui traîne dans les environs de l’île du Karaté. Notez aussi que ce navire n’est pas à vous. Sa possession n’est que temporaire.

- C’est noté commandant.

Je prends l’ordre de mission que me tend ma chef. Après avoir fait un salut presque cérémonial, je sors de son bureau en fermant les portes derrière-moi. Alors, voyons voir ce rapport…


Ordre de mission

Exécutant : Alexander Mountbatten
Grade : Sergent d'élite
Affectation : Marine d'élite de South Blue

Objectif de la mission : Capturer ou tuer l’équipage pirate « Les yeux du sud »
Durée de la mission : Variable
Cause de la mission Cet équipage sème des troubles dans les environs de l’île du Karaté
Lieu de la mission : En mer, vers l’île du Karaté

Homme(s) :  Une section de marines d’élite
Autres participants à la mission : Aucun
Commandant de la mission : Aucun
Transport : Une caravelle sous votre commandement

Objet(s) donné(s) :  Une caravelle

-- Détails --

Ordre des événements

Naviguer jusqu’aux environs de l’île du Karaté
Patrouiller jusqu’à trouver la cible
L’abattre ou capturer l’équipage


Je suis tout excité. C’est la première mission que je fais durant laquelle je suis le capitaine d’un navire - aussi petit soit-il -. Il faut donc abattre, ou capturer, un équipage pirate. Un équipage parmi lequel il y a des primés, qui sait ? Je vais voir le tableau des primes et demande au type qui s’en occupe. Parce que oui, il y a un homme qui s’occupe de le mettre à jour et de se renseigner sur les primés qui sont sur South Blue. C’est sûr que ce n’est pas un métier avec de grandes perspectives d’avenir… mais il en faut bien un.

Je lui demande si des membres de l’équipage des yeux du sud sont primés. Il me répond affirmativement et me montre une affiche récemment imprimée.

Mario I. Neti
22.000.000

- Ce type-là a pillé plusieurs navires entrant ou sortant de l’île du Karaté, ou encore d’Endaur et de Bliss. Des p’tits enfoirés qui ne s’en prennent qu’aux navires marchands.

- Je vois. Merci.

Je tourne les talons et part vers la cour. Ce type est primé à vingt-deux millions de Berrys. Bien plus qu’Easton, Villaeys, et Fustriba. Seule la somme de leurs trois primes les fait arriver pile à vingt-deux millions. Je souris. Voilà un adversaire de taille. Nous embarquerons à bord de ma caravelle d’ici une vingtaine de minutes. Je vais rassembler mes hommes.

Quelques heures plus tard

Nous sommes en pleine mer, et ce depuis quelques heures déjà. Je scrute l’horizon avec une longue-vue. Rien, rien… Ça en devient presque lassant. Le temps s’est assombri et devient de plus en plus chargé chaque instant. La pluie tombe, avec un débit en crescendo. Moi qui déteste la pluie…

Ma veste commence à s’agiter de plus en plus face à un vent toujours plus violent. Je commence à m’inquiéter pour mon navire. C’est vrai que ça serait… fortement désagréable qu’il coule, surtout depuis que j’ai mangé un fruit du démon. Mais pour l’instant, malgré le mauvais temps, le navire tient bon. Les hommes s’affairent, une fois pour prendre des sceaux et vider l’eau du navire, une autre fois pour mettre en hauteur la poudre des canons.

Je reste stoïque. Longue-vue en main droite, main gauche dans la poche, je continue de scruter l’immense étendue bleu à la recherche d’un point noire qui pourrait trahir la présence du bateau que nous cherchons.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
avatar
Mountbatten
Joueur de PNJ
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: +459
Intégrité: 347

Ven 25 Nov - 23:29

C’est bon ! J’aperçois un navire ! J’ordonne à mes hommes de changer de cap, car le navire se trouve à bâbord. Je leur cri aussi de mettre les pleines voiles, malgré le temps. C’est risqué, mais au moins on ne les perdra pas. La caravelle fend les flots et glisse sur une mer qui devient de moins en moins agitée. Le vent lui, et toujours aussi fort et ma veste virevolte tout en restant sur mes épaules.

Je reconnais un drapeau pirate, et nous sommes bien dans la zone qu’on m’a indiqué. C’est sûrement Mario. Le navire doit faire vers les quarante mètres de longueur. Quant à la longueur, je ne peux pas estimer. Avec ma longue-vue je compte les canons au fur et à mesure que nous nous rapprochons. Ils ont douze canons, et nous seulement six. Si nous restons à distance, nous nous ferons pulvériser. Il faudra qu’on l’éperonne et que l’on aborde, c’est le seul moyen de gagner.

Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Ils mettent tous les canons de notre côté, et nous, nous essayons tant bien que mal de mettre un maximum de canons à l’avant du navire, histoire de pouvoir riposter aussi. Je fixe le navire, impassible. J’ordonnerai le feu une fois que nous serons à portée.

- FEUUUUUUUUU !

Mon ordre lancé, les marins actionnent les canons et six boulets foncent vers le navire ennemi, qui ne tarde pas à tirer lui aussi. Nos boulets arrivent avant eux et endommage quelques canons et le pont. Ensuite, leurs boulets nous arrivent. Leur angle de tir est bien plus réduit que nous et la majorité des boulets arrivent à côté de nous, provoquant des geysers d’eau. Mais certains arrivent à destination, ce qui cause la mort de cinq marins et des trous sur la voile.

- Emmenez les blessés à l’arrière du navire ! Les morts, laissez-les sur la place !

Les soldats exécutent l’ordre et les artilleurs se préparent pour la deuxième vague de boulets.

- FEUUUUUUU !

Les boulets partent s’écraser sur le flanc du navire, et immédiatement j’ordonne de recharger. En face, ils tirent eux-aussi la nouvelle vague de boulet.

- Couchez-vous !

En se couchant on limite les pertes humaines, ce qui est le plus important. Nos ennemis ont retenu la leçon et ont ajustés leurs canons ; résultat, un seul boulet s’est échoué à côté de nous. Le mat se fait trouer et des morceaux de bois volent dans tous les sens. Ça sent le roussi pour nous…

Mais la situation risque de changer car nous ne sommes plus qu’à quelques mètres de leur navire. Quelques secondes encore et nous allons l’aborder…

Ça y est ! Notre proue a atteint le flanc de leur navire. Je m’adresse alors au marin d’élite qui s’occupe du gouvernail.

- Change notre direction ! Il faut que l’on soit flanc contre flanc !

- Bien reçu !

Il s’exécute et nous nous retrouvons flanc contre flanc. Les hommes les plus doués au tir se positionnent alors en hauteur et essaie de toucher un maximum de pirates avec leurs fusils. Les autres se mettent à terre, sabres en main. Je fais partie de ceux-là. Ensuite, je donne le signal, puis on lance des grappins sur le navire ennemi et on le tire à nous. Et à partir de là, la fête peut commencer.

Je saute le premier et atterri sur le pont du bateau pirate, suivi de mes hommes, tous impatients de pouvoir enfin croiser le fer avec ces pirates que l’on traque depuis des heures maintenant. Le temps s’éclaircit, mais la mer reste toujours autant agitée. Du coup, certains perdent l’équilibre. J’essaie de rester debout tant bien que mal, et engage les festivités.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
avatar
Mountbatten
Joueur de PNJ
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: +459
Intégrité: 347

Ven 25 Nov - 23:30

Je fonce sur mes premiers ennemis. Surpris par la rapidité avec laquelle je fonce sur eux, je ne leur laisse pas le temps de souffler et tranche trois pirates avec mes deux sabres. Je vais au centre du navire, là où la mêlée est la plus violente. Les armes s’entrechoquent violemment tout autour de moi et quelques armes à feu rugissent. Les pirates m’encerclent et commencent à m’attaquer tous en même temps.

- Rengoku no burēdo !

Grâce à cette technique, une dizaine de pirate est balayé par mes deux lames ; ensuite je fais une fente et tue deux autres pirates. Bon, ils sont tous bien moins fort que moi. Il faut que je trouve ce Mario, ça sera un adversaire de taille. Je pensais le trouver au cœur de la mêlée, mais il n’en est rien… Ainsi, je me dirige vers le pont supérieur, là où se trouve le gouvernail du navire. J’espère trouver ce Mario I. Neti rapidement.

Je monte les escaliers y menant, et en levant ma tête une fois sur le pont supérieur, je vois un grand homme qui regarde la mer, s’appuyant sur la rambarde de bois. Il est brun, les cheveux sont courts sur les côtés, long sur le dessus ; ça doit être ce Mario I. Neti. Bizarrement, sur le pont supérieur, il n’y a absolument personne. Aucune personne pour le protéger. Je souris. Un vrai duel alors. Je marche vers lui, lentement et le bois craque, ce qui fais trahir ma présence.


- Alors c’est donc Mario I. Neti, le pirate à vingt-deux millions de Berrys ?

Se retournant, Mario me dévisage et souris.

- J’imagine que tu dois être Mountbatten.

Hein ? Il me connait ? Comment ? Je ne me rappelle pas de lui.

- Oui, mais comment me connais-tu ? lui demandais-je.

- On commence à te connaître sur South, nous, les pirates. Tu es donc venu me capturer, c’est bien ça ?

- Oui. Dis-je d’un air grave, laissant transparaître ma détermination.

Je sors Shinsei et Maelstrom de leurs fourreaux et continue de marcher vers lui. La distance nous séparant devient de plus en plus petite. Je me demande alors comment il se bat. Je ne vois pas d’armes sur lui. Pourtant, pour valoir un prime de vingt-deux millions, il doit bien savoir se battre.

- Tu es pressé ? On peut discuter un minimum quand même.

- Pourquoi ? Tu veux gagner du temps ? Répondais-je, intrigué.

- Non non, c’est juste que j’aime discuter avec mes futures victimes. Dit-il avec un air sinistre.

- Ahah, alors tu comptes me tuer. C’est bien ce qu’on va voir.

Je fonce sur lui et tente une fente, Shinsei droit devant et mon autre sabre derrière. Il évite alors mon attaque de peu et me frappe violemment dans l’estomac. Je m’élève un peu dans les airs, mais aussitôt il place sa paume de main sur mon visage et l’entraîne au sol. Et merde, il est fort !

Je riposte en essayant de le toucher à l’aide de Maelstrom, mais il évite. Je jette un rapide coup d’œil derrière moi pour voir si mes hommes s’en sorte. Le combat est rude, et seuls les plus forts des marins d’élite résistent face à un ennemi en supériorité numérique. J’ai confiance en eux.

Mes yeux reviennent sur mon adversaire. Il est très fort au corps à corps. Le voilà qui me fonce dessus. Je me prépare à parer, mais au lieu d’envoyer un poing comme je pensais, il me contourne en bondissant sur mon côté, puis rebondit et s’écrase sur ma gauche, me mettant à terre. Bordel, il ne se bat pas comme tout le monde lui ! Il est totalement imprévisible…

Il est couché sur moi, mais se relève rapidement et tente un coup de jambe vertical, que je pare avec mes deux lames. Je me relève d’un coup, puis repars à l’assaut. Le problème avec mon adversaire, outre sa puissance, c’est qu’il est malin, et ça c’est problématique. Enfin bref, je ne vais pas le changer. Il va donc falloir que je sois encore plus malin que lui.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
avatar
Mountbatten
Joueur de PNJ
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: +459
Intégrité: 347

Ven 25 Nov - 23:31

Je tente alors de le dépasser en l’attaquant le plus rapidement possible. Mais il est très fort. Il pare ou esquive la plupart de mes attaques, bien qu’une l’atteigne à l’épaule et une sur sa joue gauche. Mais ce ne sont que des éraflures. Je bondis en arrière et constate avec déception que je n’ai rien fait qui puisse l’affaiblir de manière significative.

Il repart à l’attaque en me fonçant dessus, puis bondit, les deux pieds en avant. Je suis percuté dans le torse et tombe à terre. Sauf qu’au lieu de me retrouver sur le plancher… je me retrouve sur la rambarde du navire ! Il se relève et cours vers moi pour m’asséner un gros coup droit, que j’évite de peu.

J’en profite pour lâcher Maelstrom, un de mes sabre, qui se trouvait dans ma main droite, puis je place ma main sur son ventre. Alors, il s’attend à recevoir un uppercut. Mais il n’en est rien. A la place, j’actionne ma lame secrète et monte mon bras jusqu’en haut, puis retire ma lame. Une plaie béante se trouve alors sur le corps de Mario, qui regarde avec effroit ce que je lui ai fait.

Mais c’est un homme déterminé.

- A mourir, alors autant tout donner pour te tuer !

J’aurai bien aimé prendre cela pour une blague, car avec la blessure qu’il a, bouger s’avère très compliqué et ça doit faire très mal. Mais pourtant, je vois bien dans son regard la détermination. Pourquoi je tombe toujours contre ce type d’adversaire, des adversaires qui lâchent rien jusqu’au bout ? Suis-je maudit ? Peut-être. En tout cas, risquer ma vie dans chacun de mes combats m’a fait progresser, c’est indéniable.

Mais revenons sur le combat. Il me frappe de toutes ses forces avec ses deux poings. Etant donné que nous sommes très proches, il ne rate aucun de ses coups. Sous ces derniers je n’arrive pas à réagir, et je m’effondre, dos contre la rambarde. C’est alors que Mario, après m’avoir asséné un gros coup au visage qui fait tomber mes lunettes sur le plancher du navire, s’effondre sur moi. Je le pousse sur le côté. Aucune réaction.

Je m’approche de lui en rampant, encore affaibli par ses précédents coups, et regarde s’il est vivant ou non. En posant ma main sur son cou, j’en conclus qu’il l’est encore. Il est encore chaud, je ressens encore son sang qui circule. D’ailleurs, sa plaie saigne de plus en plus. S’il n’est pas soigné d’ici quelques minutes, il mourra.

Je décide alors de ne pas le sauver. Ce n’est qu’un pirate, et je rappelle tout de même que mes hommes se battent encore, même si le nombre de participants à la bataille qui se passe actuellement sur le bâtiment pirate a été réduit de moitié, voire des trois quarts. Il reste une grosse dizaine de pirates. Je vais alléger le travail de mes hommes. Je sors mon fusil, le prends en main et tente de me relever.

En vain.

Ses coups furent très puissants, à un tel point que je ne peux pas me relever. Je suis totalement impuissant face au combat qui se déroule sous mes yeux. Et ça m’énerve. Rien que bouger un bras me fait mal, tout mon corps est tuméfié à cause des coups de Mario… Je retente encore une dernière fois de me relever, et malgré la douleur, réussi à tenir sur mes deux jambes. Je bouge mes bras pour viser mes ennemis, mais…

Je m’effondre sous la douleur. C’en est trop. J’ai trop mal. Les simples coups qu’il m’a assenés furent à retardement. Sur le coup, ils me faisaient mal, certes, mais bien moins que maintenant. Je m’effondre, le dos contre le plancher et ferme les yeux, m’évanouissant sous la douleur.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
avatar
Mountbatten
Joueur de PNJ
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Vindex

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: +459
Intégrité: 347

Ven 25 Nov - 23:33

Quelques minutes après


- … allez bien ? Hé ho ? Sergent ? Vous nous entendez ? Vous êtes réveillé ?

- C’est bon il est réveillé !

- Sergent comment vous sentez-vous ?

- Mmh...

- Poussez-vous. Mount, c’est moi, Ratzkill. Tu t’es bien battu à ce que je vois.

Je relève la tête et vois Ratzkill, mon meilleur ami, qui se trouve aussi être un des caporaux d’élite de ma section. Il a l’air lui aussi fatigué par le combat, de grosses gouttes de sang parsèment son visage. Ses vêtements sont déchirés à certains endroits et je remarque un bandage encore rouge. Autour de moi, mes hommes ressemblent tous à Ratzkill. Le ciel s’est éclaircit et je vois deux oiseaux blancs traverser le ciel. Tournant légèrement ma tête vers mon ami, je lui réponds.

- Et bien vous aussi vous n’avez pas chômer !

- Oui. On les a eu finalement.

- Des pertes ?

- Pas mal. Un quart de mort, deux quarts de blessés, un quart de survivants.

- Ahah ! C’est précis au moins ! Bon, ce n’est pas tout mais il va falloir qu’on revienne au G4. Le navire est-il navigable jusqu’à la base ?

- Je crains que non… Les voiles ont été déchirés par des balles et les cordages coupés par les sabres. De plus, au tout début, nous lui avons envoyé quelques boulets. Nous n’avons d’autres choix que de retourner à la base sans ce bateau.

- Dommage, il aurait pu servir la Marine. Bon, emmenez les prisonniers à bord de la caravelle, ainsi que Mario.

Je tourne la tête de l’autre côté, en direction de mon ancien adversaire. Sa plaie béante est très bien visible et il baigne dans une véritable marre de sang. Ses yeux sont toujours ouverts, sa bouche est ouverte, laissant s’échapper un filet de sang. Je l’ai bien amoché. Mais il ne mérite que ça ce pirate. Mes hommes cherchent une sorte de brancard de fortune dans la caravelle et m’emmènent sur le bateau dans l’infirmerie. Je serai soigné là. Les prisonniers seront soignés sur le pont.

Quelques temps après


Fin de la mission, mais pas fin de mon rétablissement. J’ai toujours mal à certains endroits, bien qu’on m’ait bien soigné. Je m’en tire avec une béquille et un plâtre au bras gauche. Etant droitier, ça me gêne moins dans la vie de tous les jours.

Enfin bref, blessé ou pas blessé, béquille ou pas béquille, Themis veut mon rapport de mission, et elle veut, comme à son habitude, que je lui remette en personne. Seulement la tâche est ardue à cause de cette fichue béquille. Car je dois traverser les escaliers.

J’entame l’ascension, qui s’avère difficile. Après cinq minutes de pure galère, j’arrive enfin au bout. Je souffle un peu et traverse le couloir, bien plus lentement que d’habitude. Enfin, j’arrive et toque avec ma main droite, tout en ayant ma béquille posée sur mon flanc. Fâcheuse posture.

TOC TOC TOC

- Entrez.

- Sergent d’élite Mountbatten.

J’entre lentement et manque presque de tomber en faisant le salut réglementaire.

- Oh, mais dites-moi, vous êtes bien amoché. Bon, mettez le rapport sur mon bureau.

- Tenez. Au revoir commandante.

Je sors de la pièce, toujours en galérant pour refermer la porte. Ce n’est pas génial d’avoir une béquille et un plâtre en même temps… En tout cas, voici le rapport.




Rapport de la mission

Exécutant : Alexander Mountbatten
Grade : Sergent d'élite
Affectation : Marine d'élite de South Blue

Objectif de la mission : Capturer ou tuer l’équipage pirate « Les yeux du sud »
Durée de la mission : 2 jours
Cause de la mission : Cet équipage sème des troubles dans les environs de l’île du Karaté
Lieu de la mission : Vers l’île du Karaté en mer, South Blue

-- Déroulement de la mission --

Mission réussie : Oui
Événements spéciaux subits : Aucun
Criminels mis hors d’états de nuire : Mario I. Neti, criminel primé à 22.000.00 Berrys et l’équipage « Les yeux du sud », totalisant 10.000.000 Berrys
Perte(s) : 1 caporal d’élite et 6 marins d’élite



_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1