AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Dragon, mouettes et moutons.
Invité
Invité


Dim 27 Nov 2016 - 17:00

Joyeuse non-bienvenue à Tanuki. Vous auriez été un nouveau marin muté ici, où seul l'ennui est présent dans les rangs, voici ce que Yuki vous aurait sincèrement souhaité. Si l'amoureux du métier était en cette année ici, c'était grâce à sa petite habitude militaire. A chaque promotion, il demandait à se faire muter pour voyager. Mais venir à Tanuki fut pour lui l'une des plus ennuyantes expériences. Ici, sur cette île qu'il est inutile de présenter tellement les ovins l'ont rendu populaire, la principale activité des miliciens était l'ennui. La secondaire était forcément les patrouilles mais il n'y avait que rarement de grabuge dans l'île, ce qui incitait les justiciers à passer leur temps à s'occuper dans leur bâtiments comme ils pouvaient.

Dans la grand salle, les marins étaient aujourd'hui divisés en groupe de patrouille, autour d'une table se trouvait le récemment Adjudant Körsser et ses quatre hommes de première classe. Yuki regarda les papiers qu'il avait dans les mains, puis les posa face cachée sur la table.


 - J'ai choisi. Affirma Yuki.
 - Daemon Wall ? Demanda aussitôt, avec un grand sourire, le collègue d'en face.
 - Alors là j'aimerai bien savoir comment t'as fait. T'as triché ? T'as le Mantra ? Suspecta le mieux gradé de la table.
 - Personne ne t'as encore dit que j'ai la Mémoire Eidétique ? Dans toutes les parties effectuées c'est le seul qu'il te manquait à choisir.
 
Ses quatre compagnons rirent en coeur et se foutaient royalement de la gueule de l'ignorant. Cela faisait cinq mois que Yuki était arrivé et le secret de ce gars était resté secret.

 - Bravo alors, c'est toujours bon à savoir. Changeons de jeu. Décida Yuki qui avait quand même les boules.

Le poker de la journée avait déjà été joué dans la matinée, il ne restait plus que le jeu qui méritait le plus de patience : la course d'escargophones.

Yuki rangea les avis de recherche dans sa poche et ensemble ils allèrent au centre de la grand pièce, là où un circuit fait maison était aménagé à même le sol. Sans mentir, cela faisait quasiment deux semaines qu'aucun escargophone n'avait sonné pour une mission officielle. Par contre, nombreux étaient les canulars que les marins s'amusaient à se faire entre eux. Heureusement pour le sommeil de Yuki, la seule personne qui possédait son numéro était le seul Colonel qui les dirigeait, probablement en train de faire sa sieste de digestion d'ailleurs.

Les cinq membres de l'équipe se préparèrent à poser leur escargophone personnel. Jamais Yuki n'avait gagné à ce jeu et les paris sur lui restaient rares. Il annonça le début de la course.

 - Vous êtes prêts ? Trois. Deux. Un. Zéroetd'mi. Posez !

Cinq escargots. Cinq mètres de circuit ovale au remparts suffisamment hauts pour qu'ils ne puissent pas changer de voie. A ce petit jeu qui prenait entre deux et quatre heures, chacun avait sa propre technique. Yuki essayait de faire fumer son den-den pour l'exciter, le second soufflait sur le sien pour le rafraîchir, le troisième armé d'une seringue faisait tomber des gouttes de café sur son escargot, le quatrième était persuadé qu'avec des crocs en origami il arriverait à effrayer son den-den, et le dernier de l'équipe l'encourageait. Ce dernier arrivait souvent premier et la seule règle de ce jeu était de ne pas copier la stratégie d'un autre et bien sûr de ne pas les déplacer manuellement.



¤¤¤



Trois heures plus tard, à cinq heures de l'après-midi, la bave des escargots avaient recouvert les trois quarts du trajet. Pour une fois, celui de Yuki était en tête et d'ici une petite demi-heure il était fort probable qu'il remporte sa première course. Avec trente centimètres d'avance sur le second, l' Adjudant commençait déjà à réunir tout les membres de la salle pour qu'ils assistent à sa première victoire.



¤¤¤



Le stress était monté lorsque le den-den en pôle position décida de rester immobile pendant un quart d'heure. Il avait besoin d'une sieste et lorsqu'il se réveilla en tirant une latte de tabac, le second dopé au café était à fond et avoisinait le kilomètre heure ! Tout les regards présents assistaient avec attention et amusement au duel que les deux premiers se donnaient. Il estimaient à dix ridicules minutes le temps qui restait avant que la ligne d'arrivée du tour complet ne soit franchie. Dix mini minutes seulement. Mais s'il était présent parmi eux en ce moment-même, le Colonel n'aurai pas fait cela à l'escargot de l'Adjudant.

Pulupulupulup !

 - Noooooon ! Les mains sur la tête, Yuki était blasé.

Pulupulupulup !

Malgré tout, un rire général s'éleva. Yuki n'eut pas le choix et attrapa celui qui allait gagner comme s'il avait gagné. Sur le plat de sa main, il monta sur sa chaise et éleva son escargot en l'air, non loin du plafond.

Pulupulupulup !

Tel un trésor d'une importance capitale, il montrait à tous au milieu du cercle de marins formé qu'une mission, telle une libération de l'ennui, sonnait fièrement.

Pulupu/

 - Oui mon Colonel ?
 - Non mais vous glandez toute la journée et vous mettez autant de temps à répondre ?
 - Oh si vous auriez vu cette course ! J'allais sûrement gagner !
 - Mouais. On a sur le dos la fuite de cinquante ovins, ils se seraient échappés de l'enclos et auraient même traversé le ravin aux cascades - là où y'a le baobab- en faisant du saute mouton. Bon ce détail j'ai pas vraiment comprit mais quoiqu'il en soit, allez les récupérer et ramenez les à son propriétaire, il est en furie sur le chemin.

 - Reçu mon Colonel.
 - Hatez-vous ! On est pas des marins rouillés !
 
Gotcha.

Grand sourire pour Yuki et son équipe de quatre hommes, les autres tiraient une gueule... Yuki lança les ordres à ses subordonnés.

 - Prenez le nécessaire de survie ! Boire. Manger. Vêtements. Couteaux. Cordes. Et tout ce que vous jugerez utile mais ne vous encombrez pas ! Le premier qui se plaint je le jette à l'eau. Oh eh prenez vos costumes de moutons, si besoin j'en prend deux, ça pourrait être utile pour nous infiltrer incognito parmi les bestiaux. Vous avez cinq minutes. A six heures on décolle.
 

 - Reçu Adjudant ! Crièrent en coeur les quatre pendant un salut militaire qui restait à perfectionner.

avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Dim 27 Nov 2016 - 20:08

<< Mm… >>

C’est non loin des troupeaux de moutons que nous trouvons un étranger qui s’étire après une belle sieste. Il est paisiblement installé à l’ombre d’un arbre et baille en donnant de la voix. Comme à son habitude sa main droite s’approche de sa gorge et le voilà qu’elle se met à gratter le cou. Ces démangeaisons sont toujours d’actualité pour Noob et c’est sa façon d’être. Le ciel est assez beau aujourd’hui, il y a quelques nuages qui le décorent sous le soleil assez chaud.

Son ventre se met à gargouiller et pour répondre à cet appel le dragon endormi décide de se lever. Mais doucement hein, il commence par s’assoir puis se frotte les yeux. Suite à ça il se lève lentement puis tapote ses vêtements. Encore quelques étirements et c’est l’heure de trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Ce n’est pas vraiment un dépensier, il est même radin à l’extrême. Cela signifie qu’il ne gaspille même pas un sous pour se nourrir. De toute façon lui mange tout ce qui lui tombe sous la main et actuellement il y a des moutons.

Le dragon endormi traine des pieds puis enjambe doucement l’enclos où se trouve son futur repas. Pendant cet acte il est déséquilibré et tombe. C’est assez ridicule mais de toute façon personne ne l’a vu. Il se redresse et cette fois il ne tapote pas ses vêtements, on peut dire qu’il a la flemme de le refaire. En tout cas le pirate dégaine un katana qu’il prend main droite et s’avance en direction du mouton le plus proche.

Ce n’est pas vraiment la meilleure méthode parce que loin d’être stupide, l’animal se met à fuir.

<< Merde… >>

A chaque pas on a l’impression que Noob peut tomber mais il tient debout. Sa démarche ne rassure pas les animaux qui se mettent à tous s’écarter de lui. Le fainéant se dit qu’il va bien finir par en chopper un sans courir. Une erreur qu’il fait parce que ces bêtes commencent à sauter de façon anormale. D’ailleurs depuis quand un mouton saute comme ça ? Ils se sautent les uns les autres et sortent de l’enclos.

<< Mais…. Revenez… >>

L’endormi sort à son tour de l’enclos puis les suit en forçant un peu le pas. C’est déjà mieux d’après lui. Avec un pas plus ferme et plus rapide il se dit que cette fois ça suffira pour chopper un mouton. Le pirate range son katana pour pouvoir marcher plus facilement et ne plus effrayer les animaux mais ça ne fonctionne pas très bien. C’est l’heure de la randonnée qui dure une éternité pour notre fainéant. Pourtant ce dernier tente de se motiver et force sur ses jambes pour pouvoir avancer. Des efforts surhumains… Il commence à en avoir marre de marcher après sa nourriture qui semble de plus en plus hors de portée.

C’est donc après ces cinq minutes de marche que Noob s’arrête proche de la cascade. Les animaux ont déjà traversé et ce n’est pas plus mal. Notre gars se dit qu’il aura sans doute plus de chance avec le poisson. Tout d’abord il se désaltère après sa longue marche et se lave le visage. Le dragon endormi s’allonge proche de l’eau sur le ventre tel un dragon. Il observe en espérant voir du poisson… Mais rien..

<< Bonjour monsieur, vous n’aurez pas vu un troupeau de moutons dans le coin ? >>
<< euh ?? >>

Un groupe de marine vient d’arriver par l’angle mort du fainéant qui ne les a même pas aperçu. Pour être un peu plus présentable il se redresse un instant et finalement … Trop la flemme il se rallonge.

<< Mouais. >>

<< Ah, super. Vous savez quelle direction ils ont pris après avoir franchi la cascade ? >>
<< Mm… par là… Ou alors par là… Quoi que.>>
<< Vous êtes sûr de les avoir vus ? >>
<< Mouais. Juste que j’ai besoin d’argent pour m’en rappeler. >>

Même pour une information aussi nulle Noob tente de gagner un peu de thune.
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597 http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
Invité
Invité


Lun 28 Nov 2016 - 20:42

Suite à la radine demande de l'homme allongé aux cernes qui prouvaient un état de fatigue impressionnant, les marins se sont éloignés de quelques pas pour se concerter. Parmi les cinq hommes du groupe, il n'en restait que trois en comptant l'Adjudant. Les autres, après avoir croisé le propriétaire des ovins en furie, on eut pour ordre de le remettre sur le chemin de la raison pour que le berger fasse confiance aux miliciens. Ce n'est pas tout, le chef de groupe les a également envoyés vérifier l'état de l'enclos pour l'améliorer afin qu'une pareille fugue n'ait plus à se reproduire à l'avenir.

Les trois hommes discutaient, il ne restait donc que Yuki, Duke et Alexei. Quelques instants plus tard, le plus gradé revint vers l'inconnu qui était allongé. D'ailleurs le fait qu'il se soit levé à leur arrivée fut un acte de respect, bien que simpe, très apprécié au vu de son état.

 - Nous n'avons que cela. Annonça Yuki en lançant au sol sa propre bourse, elle qui était pleine de son dernier salaire.  

Pour le généreux donateur, l'argent ne signifiait rien et il n'en avait pas l'utilité car la Marine lui fournissait tout ce qu'il avait besoin, dont les besoins vitaux. Seule la réussite de la mission l'importait.

 - Je t'évite le calcul, il semble que tu passerai des heures à compter. Y'a trois cent mille berrys. Maintenant nous voulons savoir toutes les informations que tu sais, s'il te plaît.  

Non pas par dédain ou par manque de respect, Yuki ne regardait pas l'homme couché dans l'herbe, son regard se portait sur la cascade qui leur faisait face. Comment cinquante bestioles ont pu traverser un tel endroit sans savoir voler, c'est la question que ses pensées tournait dans tout les sens pour trouver une réponse logique. Malheureusement il n'en trouva pas et décida de s'asseoir à côté du cerné.

 - Quel est ton nom ? J'espère que cette information est gratuite, nous n'avons plus d'argent.

Il tourna la tête et remarqua que l'individu avait de nombreuses armes à la ceinture. Après avoir levé sa main il se mit à les compter à haute voix.

 - Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Six. C'est une blague ? J'ai du mal à imaginer qu'un bretteur, aussi talentueux soit-il, puisse en manier autant. Et surtout toi avec ton comportement à deux de tension. Dis moi, tu en fais la collection ?

Il se rendit compte que cela faisait beaucoup de question en peu de temps, son cerveau et ses pensées étaient-elles aussi épuisées et lentes à la réflexion ? Yuki se le demandait. Au lieu d'attendre que toutes les informations de ses paroles soient reçues puis étudiées, l'Adjudant se releva et observa les environs. Hormis de l'herbe et un imposant arbre au diamètre démesuré dont seul un géant maniant la hache pourrait le coucher, il n'y avait vraiment rien.

 - Les gars, je doute qu'on puisse traverser la cascade avec de simple cordes. Il faudra demander au maire du village de faire aménager un pont, bien qu'au dessus du courant tombant ce serai dangereux.

Paquet de clopes sorti de sa poche puis l'une portée au bec, il s'enfuma. Kof. Les poumons. Kof. Et toussa dans. Kof kof. Sa manche. Kof. Le sang qu'il avait en bouche à cause. Kof. De son cancer. Pour l'heure il ne savait vraiment pas quoi faire, et. Kof. Contourner le précipice aqueux demanderait des journées.
avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Mar 29 Nov 2016 - 23:04

* 300.000B !! *

D’un geste vif le fainéant saisit la bourse et la serre fort contre son torse avant de la mettre dans une de ses poches intérieurs. Il a du mal à croire qu’il a réussi à gagner une telle somme pour une information aussi merdique. Si ça se trouve il peut continuer de pomper les marins s’il s’y prend bien. Comme promis il indique la direction qu’on prit les moutons.

<< Appel moi Noob. >>


Bon, faut réfléchir mais ce marin est bien curieux dit donc. Après le nom il s’intéresse aux katanas. Comme si ce sont des armes de collections, si c’était le cas il ne les porterait pas sur lui tient, il aurait trop peur de les abimer. En tout cas le fainéant note que son interlocuteur le provoque volontairement ou non, boaf de toute façon il s’en fout. Les insultes, les provocations, il a l’habitude et ça ne le touche pas. Après tout s’il réagissait à ce genre de chose il devrait faire des efforts pour se faire respecter et tout, trop la galère quoi.

<< Mm. Je te montre une de mes techniques. Je vais couper l’arbre là-bas comme ça vous pourrez vous en servir pour passer. Enfin, c’est pas gratuit… >>

De l’argent de l’argent et encore de l’argent. Ouais, l’argent c’est vraiment cool, avec ça il peut s’acheter un tas de trésor. L’adjudant a déjà sorti tout ce qu’il avait alors il est assez bloqué sur cette action. Heureusement pour lui que ses compagnons sont attentifs, l’un pense à quelque chose qui peut fonctionner. Il s’approche de Yuki pour lui chuchoter quelques paroles qui semble ravir le gradé.

<< Mon adjudant, vu son état, je suis sûr que si on lui propose de la nourriture et un bain il acceptera de vous faire la démonstration. En plus ça nous permettra d’accomplir notre mission. >>

Il ne faut pas longtemps pour que le leader adopte cette stratégie et tente de négocier avec l’endormi qui a le ventre qui gargouille de nouveau. Ce dernier ne répond pas immédiatement. Il se demande si ça vaut vraiment le cout. Après tout, il a l’habitude de se débrouiller pour se nourrir et mange tout ce qu’il trouve même si ça lui apporte souvent des maladies mais bon… Après un silence de plusieurs secondes il prend sa décision.

<< Ok. Mais je veux deux bains. Un avant manger et un après. >>

Aux yeux des soldats ce n’est vraiment qu’un détail mais en regardant attentivement le dragon endormi on constate que le bain lui tient à cœur. Cela est accepté assez aisément et c’est l’heure pour Noob de sortir ses griffes. Car oui, il considère ses katanas comme des griffes, logiques pour un dragon non ? Le jeune homme aux cheveux bleus se lève doucement et dégaine une lame.

*soupir*


Il a vraiment la flemme de sortir plus de griffes mais bon pas le choix. Voilà qu’il les sort une part une. C’est rare de le voir ainsi, même en combat il a souvent la flemme qu’il ne les sorts pas toutes. Le fainéant en a trois dans chaque main, il tient ses katanas entre ses doigts. Pour faire cela il faut une poigne de malade. Avec ses griffes sorties son regard change, il devient plus vif, c’est toujours ainsi quand les six sont dehors. L’endormi semble éveillé et se tient debout dans une démarche de prédateur en direction de l’arbre.

<< Technique du dragon rouge : Spike >>


Noob ressert ses griffes de telle sorte que les trois se rejoignent au bout. C'est là où les trois griffes se rassemblent qu'il frappe. Ce coup est le plus tranchant qu’il possède. Il s’élance et frappe une fois, il se retrouve derrière l’arbre puis il enchaine avec un retour. Cette fois Noob fait face aux soldats et range ses armes ce qui a pour effet que son regard redevient celui de l’éternel fatigué. Son dos se recourbe alors qu’au même moment l’arbre derrière lui tombe.
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597 http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
Invité
Invité


Jeu 1 Déc 2016 - 22:52

L'énorme baobab se couchait dans un assourdissant bruit qui fit même trembler le sol tel un petit séisme de quelques secondes. Les yeux ambrés de Yuki, écarquillés, et tous sont habités d'une stupéfaction sans pareille. Ce héros leur faisait face sans émotions particulières, hormis sa fatigue revenue, et ne se vantait même pas ! Son attitude d'endormi faisait même croire qu'il venait de briser une vulgaire brindille sans importance, sans le moindre effort. Cet homme n'en est pas un, ce bretteur est un surhomme ! Jamais les spectateurs n'auraient cru cela possible et la démonstration désormais gravée dans leur mémoire restait époustouflante.

L'espace d'un instant, Yuki voulut le déranger pour apprendre à effectuer un coup aussi dévastatueur, mais après brève réflexion il préféra ne pas l'embêter ni l'épuiser davantage qu'il parrait éternellement l'être. Tellement sous le choc de l'action que ce fut Duke qui n'oublia pas de le remercier.

 - Merci infiniment, grâce à toi la réussite de notre mission est certaine. D'après les informations concernant l'île nous ne ferons plus face à de tels obstacles. Voici l'une de nos rations de survie. Dit-il en tendant une boîte de carton rectangulaire. Elle contient un repas en conserve, là c'est du poulet basquaise, de multiples barres énergisantes, du nougat et d'autres surprises au bon goût qui ravira ton estomac. J'ignore si tu veux continuer l'aventure à nos côtés, personnellement je n'y voit aucun inconvénient mais la décision t'appartient. Réfléchis pendant ton bain.

Le première classe aux longs cheveux blancs et à l'uniforme rouge comme ses yeux se dirigea vers son chef et le sortit de sa stupéfaction qui le clouait sur place.

 - Je pense qu'il en a pour un petit moment entre ses bains et son repas. La nuit tombe alors je propose..
 - Duke. Alexei. Vous vous rendez compte à quel point il ne faut pas se fier aux apparences ? C'est choquant. L'un de vous aurait cru cet endormi capable d'une telle prouesse avec six armes ?
 
Ensemble ils répondaient non de la tête mais Duke reprit la parole.

 - Je propose de traverser malgré le brouillard épais qui se met rapidement en place. Aussi, nous devrions revêtir nos costumes car le froid nocturne arrive.
 - Accordé. Faisons ainsi et dès que Noob aura fini, nous commencerons la traversée.
 
Alexei, pendant qu'il se glissa dans le déguisement intégral de mouton et dont l'esprit de justicier l'aveuglait avant tout ne pu s'empêcher de critiquer son Adjudant.

 - Je vais pas attendre que ce mec flemmard bouffe et se pouponne. Les moutons avant tout. Moi je trace.  

De ses gants blancs en laine d'ovin, il faisait aurevoir par dessus son épaule et s'en alla vers l'arbre pour le traverser à quatre pattes. De loin, on l'aurai réellement confondu avec un mouton.

Yuki désespéré par cet homme qui ne risque pas de monter facilement les échelons en critiquant les ordres, se tourna en direction du talentueux bretteur près de l'eau.

 - Ne nous en veut pas, mais s'il arrive quelque-chose à cet idiot je ne me le pardonnerai pas. On se retrouve de l'autre côté si le coeur ou la curiosité t'en fait envie. Et merci pour le coup de main, si tu me le permet je tenterai de faire avoir un article sur la Dépêche Mondiale. C'était... waouh. Et prend ce costume en laine, le froid arrive et ça maintient carrément bien au chaud, même si c'est ridicule je sais.

*
 
Dix minutes plus tard, dont cinq ont été nécessaire à la lente traversée du tronc, leur équipe de justiciers était reformée. Elle ne bougeait pas. Comme bloquée. Yuki intervint.

 - Non mais c'est du délire. C'est sérieux ? C'est les moutons qui forment ce tunnel ?
 - A priori oui. Au moins on les aura vite retrouvés.
 - Non mais ils se foutent de notre gueule ou quoi ? Vous avez vraiment cru que j'allais entrer là dedans ? Si y'a un de ces salopards qui me chie dessus je l'égorge !  

Pulupulupulup ! Pulupu/

 - Ici l'Adjudant Korsser.
 - Chef ! C'est Noreo ! Mauvaise nouvelle ! Y'a des centaines de moutons qui se sont barré à cause d'un DÉMENT BRUIT qui les a effrayés ! C'est pas croyable et toute la caserne est en route ! Mais... A cause du brouillard on se rentre les uns dans les autres. Impossible de se diriger convenablement quand on y voit à peine à un mètre devant soi. Eux restent déterminés à trouver la bonne direction mais entre nous, mon Adjudant, vous allez devoir vous débrouiller seul.
 - Ça va le faire, on a déjà trouvé les moutons et...
 - Ah parfait ! Le berger m'a dit qu'il suffisait de trouver celui avec la cloche au cou ! Tout les moutons le suivront ! Je crois que c'est même pour ça qu'ils viennent tous. Préparez vos oreilles car ils gueulent fort.
 - Entendu. Impeccable nouvelle. Vous avez entendu les gars ? On va entrer et trouver celui avec la cloche !
 - Merci Noreo, débrouilles toi avec Jaze pour faire entrer les gens en sécurité chez eux en attendant que ce putains de brouillard passe. A mon avis il se lèvera dès l'aube.
 - Les gens ?
 - Tout nos rangs.
 - Comprit. Je transmet au Colonel. Bon courage.
 - De même.

Gotcha.

Autant l'arbre s'était couché dans un terrible vacarme, là un horrible et inquiétant écho s'intensifia au fil des secondes.

 - A couvert ! Couchez vous ! Euh planquez vous à quatre pattes et continuez les rangs formés par les moutons ! Fondez vous avec l'entrée du tunnel, les uns sur les autres ! Vite ! Ils arrivent ! Oh putain y'a Noob là bas.

Il leur avait fallu cinq minutes en marchant tout droit, sans y voir autre chose que les bas nuages, pour atteindre l'immense construction des moutons empilés comme des briques. Yuki demanda à Duke de crier avec lui les paroles qu'il lui dit, Alexei aurait de toute façon ronchonné.

 - NOOB SI TU NOUS SUIS VA TOUT DROIT. TOUJOURS TOUT DROIT ! COUUUUURS !
 - Allez on répète mec. Les bestiaux sont bruyants. Mais *chuchotements*
 -  D'accord.
 - NOOOOOB SI TU VIENS COUUUUURS ! Y'A UN TRÉSOR ! UN TRÉSOR ! UUUUN TRÉÉÉZOOOOR IIIICIIII TOUUUT DROUAAA DEVAAAANT!!!


Patience.
avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Mar 6 Déc 2016 - 20:53

Du savon, du champoing, franchement c’est trop cool ça. C’est dans la rivière que Noob prend son bain avec un visage bien joyeux. Il s’est mis dans un coin ou un rocher fait légèrement barrage à l’écoulement de l’eau. Grâce à cela le fainéant est dans un endroit où l’eau est là plus paisible. D’ailleurs il n’a pas l’intention de sortir de l’eau avant loooongtemps. Il mange d’ailleurs ici et pose sa nourriture ainsi que ses affaires sur le rocher. Le brouillard devient de plus en plus épais mais ça c’est le cadet de ses soucis tant qu’il a l’argent sous ses yeux.

Cela fait longtemps que le pirate ne s’est pas lavé et actuellement il profite en se frottant bien comme il faut. Enfin… Au départ il commence à se frotter puis la flemme s’empare de lui comme d’habitude. Ce qu’il fait ensuite et juste de rester dans l’eau où il y entre sa tête de moitié. La bouche sous l’eau, le nez au-dessus, il souffle et fait des bulles. Dommage que l’eau ne soit pas plus chaude.

Alors qu’il profite paisiblement de ce privilège il entend un bruit qui s’amplifie petit à petit.

<< Beh beh beh beh beh >>

Cela fait de plus en plus de bruit, plus moyen de prendre son bain tranquillement. Avec ce brouillard il ne voit pas vraiment les moutons pour le moment jusqu’à ce qu’ils passent proches de lui. Au même moment il entend un mot magique : Trésor.

« NOOOOOB SI TU VIENS COUUUUURS ! Y'A UN TRÉSOR ! UN TRÉSOR ! UUUUN TRÉÉÉZOOOOR IIIICIIII TOUUUT DROUAAA DEVAAAANT!!! »

Pas le temps de s’habiller, il bondit hors de l’eau et attiri sur le rocher. A cause de ses pieds mouillés il glisse mais il en faut plus pour l’arrêter. Il se rattrape en posant une main au sol et se stabilise. Ses habits dans le bras droit, ses katanas dans le gauche, il court tout nu en direction du trésor !

<< NOOOOOOOOOOOOB GROOOOOOOAAAAAAR !!! >>


Il monte sur le baobab pour traverser et il n’y a que de la mousse qui cache ses parties intimes, mais ça il s’en fout royalement. D’ailleurs c’est quoi tous ces moutons qui se trouvent sur sa route. Y’en a vraiment beaucoup là ! Lorsqu’il voulait manger ils l’esquivaient, et maintenant qu’il est rassasié ils le narguent ? En tout cas personne ne l’arrêtera. Ses yeux sont écarquillés, le voilà dynamique comme jamais pour obtenir le fameux trésor !!

<< Allez foutez le camp !! >>


Il shoot ceux qui sont sur son passage avec de gros coups de pied qui les envoient dans les airs. Puis y’avait ce gros mouton qui bêle plus fort que les autres. En plus il a un joli petit collier avec une clochette. Ah, celui-là regard même Noob comme pour lui dire tu ne passeras pas !! Une dédicace à Grandalf le magicien… Celui-ci mérite un traitement de faveur. Le dragon endormi lui donne un premier shoot histoire de l’élever dans le ciel puis il effectue une retournée acrobatique qui envoie ce mouton dans le tunnel de mouton.

C’est vraiment un but d’ontologie si on considère le tunnel comme la cage. En tout cas le pirate ne s’arrête pas, il passe à son tour dans le tunnel et glisse sur les genoux comme pour célébrer son but.

<< Il est où le trésoooor ?! >>

Des moutons tombent du ciel et commencent à détruire le tunnel. Ce sont ceux que Noob a shooté dans les airs pendant sa course.
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597 http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
avatar
Noob

♦ Localisation : Grand Line - Banaro

Feuille de personnage
Dorikis: 3246
Popularité: 114
Intégrité: 103

Mar 13 Déc 2016 - 23:16

<< Mon Adjudant c’est celui avec la cloche ! >>

Suite à la belle frappe de Noob la pauvre bête glisse dans le tunnel et passe sous les yeux des soldats. Ils ne leur restent plus qu’à l’attraper et régler cette histoire mais c’est sans compter sur la pluie de moutons. Le tunnel se détruit jusqu’à ce qu’une véritable marrer de mouton se trouver au sol et s’amuse à saute-mouton. Avec le brouillard et les sauts dans tous les sens les marines perdent rapidement de vus celui qui les intéresse. Puis ce n’est pas tout, impossible d’entendre la clochette avec tous ces beeeeeh qui est vraiment la seule chose que ces bêtes savent dire.

<< Ne vous laissez pas bousculer et jouer à saute-mouton, c’est la seule méthode de se rapprocher de celui à la clochette. Je suis sûr qu’il est en première ligne il faut juste le rattraper. >>

Sous les ordres de l’adjudant les soldats déguisés en mouton se fondent dans la masse et suivent le troupeau dans ces mouvements assez hilarants. Il reste tout de même un problème, c’est l’autre ahuri à poil qui cherche son trésor dans la masse de mouton en continuant de les kickers sauvagement. C’est certainement la bête la plus sauvage ici, que diable, c’est un dragon ! Normal qu’il ne fasse qu’une bouché de ces moutons.

<< Mon adjudant il nous rattrape, on risque de se faire botter le cul si ça continue. >>
<< Tu as raison…. Mais ça me donne une idée. >>

Le gradé surveille l’arrivée du dragon qui n’est réellement pas endormi actuellement. Il continue de sauter des moutons puis se déplace petit à petit pour se mettre sur le chemin de Noob. Les hommes ne comprennent pas mais bizarrement ils se mettent à bêler comment pour exprimer l’incompréhension. Pourtant le moment fatidique arrive, le prochain mouton sur le passage du fainéant n’est autre que l’adjudant sous son déguisement. Il serre les fesses et les places bien en évidence pour éviter de se faire exploser les bijoux de famille.

<<  GROOOOOOAAAR !!! >>

Est-ce un rugissement ou le simple nom de famille de Noob ? Sans doute les deux en même temps. Ce qu’il faut noter c’est que le dragon donne un puissant coup de pied à Korsser qui s’envole telle la mouette que représente la marine. Dans les airs il a une superbe vue de rien du tout. A cause du brouillard il ne voit rien, ni la hauteur ni ce qu’il y a sur sa route. En tout cas la seule chose qu’il sait pour le moment c’est que se faire botter les fesses par un mec à poil ça fait mal et pas que physiquement. Voilà qu’il se met enfin à redescendre.

<< Wooooaaaa >>


Dans la chute sa vitesse accélère et il se dit qu’il n’a aucun moyen de se réceptionner correctement. Une chose à laquelle il n’avait pas pensé. Mais ce n’est pas grave parce qu’à l’atterrissage il a droit à un magnifique amorti du dos d’un mouton qui trébuche suis à cet impact.

<< Gling gling >>

La stratégie de l’adjudant est payante, il a réussi à remonter d’un coup pour se retrouver proche de sa cible. Il effectue quelques saute-mouton puis se retrouve finalement sur le gros qui possède la clochette. Tel un extraordinaire cavalier il lui attrape les oreilles puis le guide dans la course histoire de faire demi-tour.

<< On rentre à la maison ! Mission accomplit.>>


Avec ce cri, les soldats sont rassurés et suivent simplement le troupeau qui tourne brutalement. Le seul souci est Noob qui continue tout droit toujours tout droit. C’est ça qu’il a entendu, un trésor se trouve tout droit. Alors il sort du troupeau et continue sur plusieurs dizaines de mètres jusqu’à ce qu’il s’arrête brusquement. Comme s’il lui a fallu tout ce temps pour comprendre que ce n’est pas vrai. Maintenant il peut reprendre ses esprits.

<< Atchoum. Pourquoi j’suis tout nu ? >>

Lorsqu’il s’agit d’un trésor il est capable de remuer ciel et terre pour l’avoir…

Finalement l’équipe de l’adjudant réussit à ramener le troupeau de moutons au berger. Ils sont remerciés chaleureusement à coup de «  vous auriez pu faire plus vite » et de «  ça dort toute la journée et c’est pas capable d’attraper un mouton en cinq minutes >> . Bref.. En tout cas c’est certainement la chose la plus intéressante que ces soldats ont fait ce dernier mois. De l’autre côté on retrouve Noob qui s’est perdu dans la montagne et est tombé malade à cause de sa course en mode exhibitionniste. Il lui faudra quelques jours avant de regagner la civilisation à moitié mort entre la faim qui le dévore et la maladie qui le ronge.
http://www.onepiece-requiem.net/t18093-le-dragon-endormi#203597 http://www.onepiece-requiem.net/t18117-technique-de-noob
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1