AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Nouvelle vie !

avatar
Daemon Wall

♦ Localisation : Manshon
♦ Équipage : Les Pirates du Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 4166
Popularité: -377
Intégrité: -346

Mer 11 Jan 2017 - 0:28

Cela faisait plusieurs jours que j’étais dans le coma, pas loin d’une semaine.

Je me sens tout engourdi, mes paupières sont encore lourdes, j’observe à mon chevet Léonardo, il a enlevé son masque, révélant un gars plutôt séducteur, blonds aux yeux bleus avec des traits fins, il me volerait presque la vedette !

Un léger sourire arpente mon visage fatigué en le voyant. Sauf qu’en voyant la tête déprimée de mon jeune ami, je ne me réjouis pas trop vite. J’essaie de m’asseoir, lentement, mon torse me tire, la blessure est en train de cicatriser, ma main est bandée, j’ai l’impression de ressembler à une momie.

Léonardo souhaite m’aider mais je lui fais un signe de la main pour qu’il comprenne de rester assis.
Je finis par arriver à m’asseoir sur le lit lentement et sans trop souffrir. Je me mets doucement en tailleur et j’adresse un regard à mon médecin un regard inquisiteur.

- Qui a-t-il Léonardo ?

Il soupire, il s’attendait à ce que je lui pose cette question. Par la suite il me répond avec une tête désolé et une voix remplie de regrets.

- Je suis désolé, je n’ai pas pu les en empêcher.  Ils sont partis capitaine.

Qui est-partit ? Je ne comprends pas. Qui aurait bien pu partir ?

- Pendant ta convalescence, Aoi a laissé une lettre dans laquelle elle disait pourquoi elle partait. Cela c’était dans la nuit du deuxième jour où tu étais dans le coma. Ensuite Raiden quant à lui, il est partit à la recherche d’Aoi le matin même et il n’est pas revenu, avec lui il a emporté la lettre qu’Aoi a laissé.

Sachant cette nouvelle, un sourire se forme à nouveau sur mon visage ; laissant Léonardo perplexe.
Un rire s’échappe de ma bouche.

- Ces affreux petits bandits. Tu sais Léonardo, il n’y a pas à être triste. Nous sommes des Pirates, nous sommes libres de faire ce que nous voulons. Eux, ils ont fait leurs choix. Je t’avoue que je suis un peu triste de leurs départs je m’étais attaché un peu à eux mais dans cette histoire je devenais trop fragile. Il est temps pour nous de nous reprendre en main. Nous allons inaugurer ça en trouvant un petit coin où nous requinquer tranquillement à l’abri des regards.

Je me lève du lit difficilement, je laisse Léonardo m’épauler, j’en avais bien besoin après tout. Je sors de ma cabine toujours assisté. Les membres de l’équipage, anciens et nouveaux me regardent, tous heureux de me voir requinqué.

- Salut les gars ! Pour fêter mon bon rétablissement nous allons effectuer un petit voyage, histoire de trouver une île assez tranquille pour prendre quelques vacances.

Quelques heures passent, j’ai lu le journal de ces derniers jours, suite à mes dernières actions, la Marine me considère comme un Révolutionnaire, à cause des actes trop agressifs envers la Marine et le Gouvernement Mondial. Ce sont vraiment des enculés ?! J'ai une tête à chier dans mon froc et d'agir dans l'ombre comme ces lopettes ?! Non mais c'est quoi ça ? Je suis un putain de pirate ! Je pille, je tue et je les emmerde ! Je me cache pour faire des putains de rébellions ! Je suis un putain d'anarchiste pas un gars qui souhaite voir un nouveau gouvernement avec des putains de rêves utopiques en tête !

Après avoir montré signe de vie aux hommes et donné les directives de trouver une île calme, aux abris des regards je décide de retourner me reposer, j'avais besoin de me calmer. C’est actuellement ce que j’ai de mieux à faire.
Ainsi, vais-je peut-être commencer une nouvelle vie, une vie dans laquelle je vais leurs montrer de quel bois je me chauffe.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Page 1 sur 1