AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-45%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur sans sac PHILIPS PowerPro Active FC9533/09
109.99 € 199.99 €
Voir le deal

Faire preuve de sociabilité, leçon 1

Arhye Frost
Arhye Frost

♦ Localisation : Lynbrook
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 5115
Popularité: -279
Intégrité: -238

Sam 21 Jan 2017 - 0:57

Quelques jours avaient passé depuis la mission pour Shadow Law. Depuis, Matt et moi n'avions plus entendu parler du Koh-I-Nor, cette émeraude formidable, ni des Martico que nous avions aidé pour le vol de la pierre. Nous avions choisi d'attendre que nos blessures guérissent avant de reprendre la mer. Après quelques temps, nous nous rendîmes compte que deux autres problèmes nous guettaient : le manque de lessive à l'auberge pour laver notre linge, et la carence prochaine en nicotine. Avachi dans mon fauteuil, je tournai légèrement la tête pour avoir mon compagnon dans mon champ de vision. Il était debout près de la table de notre chambre, occupé à replier nos chemises :

- Matt...
- Ah non ! C'est toujours moi qui doit y aller !
- Mais Matt... T'as perdu.

   Pour éviter les disputes inutiles, nous tirions au sort le préposé aux courses et aux corvées. Pile ou face. Ces temps-ci je gagnais à chaque fois.

- Pff ! Tu verras bientôt : la chance finira par te quitter.
- On en parlera une fois que t'auras acheté tout ce qu'il nous faut.
- Les mêmes que d'habitude ?
- S'il te plaît.

  Et il était parti en grommelant.
   En le voyant comme ça, on oubliait vite que notre mission lui avait valu une séance de torture dans les tréfonds d'une prison de glace. Il récupérait vite... Mon ongle arraché repoussait tant bien que mal, à peine visible entre les écorchures et les marques sombres qui coloraient le bout de mon doigt. Mais je restais en meilleur état. Sans doute une question de physiologie.

[...]

  J'attendais depuis un bon moment mais aucun signe de Matt. Je soupirai, me passai la main dans les cheveux et jetai un coup d’œil au dehors : un temps superbe, malgré la brise fraîche qui arrivait du port de Lavallière, ramenant avec elle les odeurs de sel et de pain chaud : la boulangerie de la rue d'en face était ouverte et sûrement pleine à craquer.
   Quoi que... Non, elle était vide !
   J'avalai ma salive et sortis de la chambre en fermant derrière moi. Je dévalai les marches quatre à quatre et courrai à l'extérieur pour me précipiter vers la boulangerie.

  Parce qu'il y avait une pâtisserie qu'on ne trouve que dans CETTE boulangerie, tenue par un couple originaire de Luvneelgraad. Une pâtisserie dont je raffolais étant gosse : le croissant aux groseilles. Quand je l'ai vu en vitrine en me promenant, à mon arrivée sur cette île, j'ai presque sauté de joie tant j'étais heureux. Ce met faisait partie des choses qui me rendaient nostalgique de ma terre natale.
   Personne ne pouvait imaginer ce que je pourrai faire afin d'en avoir...
   D'ailleurs personne ne pouvait imaginer ma déception quand la tenancière m'annonça que leur stock venait tout juste de s'écouler avec le dernier client, en train de redescendre la rue en direction des quais.

   Pourtant de bonne éducation, pourtant poli, courtois, pourtant honnête, du moins presque, je ne savais pas exactement ce qui me passa par la tête à cet instant, mais ce fut comme un déclic. Je relâchai la pression des derniers événements d'un coup et sortis de la boulangerie, furieux, en courant à toute allure après le seul type en face de moi en train de redescendre la rue. Je n'avais pas risqué ma vie pour me priver de l'un de ses petits plaisirs. Faire preuve de sociabilité, après en être arrivé là ? J'étais un pirate maintenant, bordel de merde ! Donc je hurlai :

- Hé ! Arrête-toi tout de suite et donne-moi MON croissant aux groseilles !

   A peine l'homme avait-il commencé à se retourner qu'une chose improbable se produisit.
   Je chutai.

  Pas en m'entravant, non. Ni en voulant esquiver un chat errant. Mais en glissant d'abord sur une plaque de verglas, puis en me rattrapant sur une peau de banane. Une peau. De banane...

- OuaaaAAH !

   Au lieu de m'affaler par terre, comme n'importe quelle personne normale, il fallut que je descende la pente en roulé-boulé, jusqu'à finir le nez contre le nombril de ma cible.
   Ô joie.
   Comme si ça ne pouvait pas être pire : cette personne n'avait pas de croissant aux groseilles... Peut-être qu'un simple "Pardon" suffira ?
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Sam 21 Jan 2017 - 16:55

- Ah…

C’est connu que les Boréalins soient des personnes très sociables et chaleureuses… mais Mount ne savait pas qu’ils allaient jusqu’à sauter sur les inconnus pour leur prouver leur hospitalité. A sa grande surprise, un homme se trouvait sur lui. Une situation cocasse qui mit Mount rapidement mal à l’aise. Lui, habituellement si stoïque, si impassible, perdit tous ses moyens.

- Enfin jeune homme… Retenez-vous !

Le sergent d’élite poussa sur le côté la personne qui se trouvait quelques instants plus tôt sur son torse.

- Dé… désolé monsieur…

Tous les passants les regardaient. Certains étaient gênés, d’autres s’esclaffaient comme des chiffonniers. Mount se releva, puis du haut de toute sa stature, regardait le garçon aux cheveux gris. Il pensa alors que c’était drôlement bizarre qu’un homme si jeune ait déjà des cheveux gris. Peut-être est-ce un style bizarre ? Ou alors une mutation génétique ? Ou alors la preuve d’une grande expérience de vie malgré son jeune âge ? Tant de questions qui demeuraient sans réponses.

Malgré tout, le marin d’élite n’était pas fâché. Il avait vu la cause de la chute. Cette foutue plaque de verglas. C’est pourquoi il décida de ne pas lui en tenir rigueur. Après tout, si ça avait été intentionnel, il l’aurait remarqué, et il aurait sûrement maîtrisé le nouveau venu aussi vite qu’il puisse faire.

Après sa récente mission, il avait le cœur léger. En effet, sa commandante lui avait conseillé de rester sur Boréa afin d’avoir une petite permission bien méritée après les deux missions qu’il avait effectué. D’ailleurs, Mount ne put envoyer son dernier rapport de mission car les escargofax étaient en train d’être changés par des plus modernes, plus designs, plus rapides, plus beaux. Et puis il n’allait pas se plaindre, car sa dernière mission était un échec.

Il tendit la main au jeune homme, qui accepta volontiers son aide ; et après un court instant ils se retrouvèrent face à face, un peu gênés tout de même. Mount lui proposa alors d’aller dans un bar afin de faire plus ample connaissance. Cela serait le programme le plus intéressant qu’il puisse faire, car il n’avait absolument rien à faire ici, à part retourner à la base et travailler – ce qui ne l’enchantait guère – ou alors faire les boutiques et déambuler dans les rues du port boréalin – une autre perspective qu’il refusait également, car pour lui le shopping représentait l’enfer, et déambuler sans but le rebutait au plus haut point -.

_________________


Dernière édition par Mountbatten le Lun 23 Jan 2017 - 12:45, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Arhye Frost
Arhye Frost

♦ Localisation : Lynbrook
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 5115
Popularité: -279
Intégrité: -238

Lun 23 Jan 2017 - 10:15

Se faire inviter à boire un verre, juste après une rencontre plus qu'hasardeuse... ça n'arrivait que dans les comédies romantiques. Et là encore, les protagonistes étaient de sexe différent ! Effectivement nous étions gênés, tous les deux. Lui non plus n'avait pas l'air du coin. Sans doute l'hospitalité des boréalins déteignaient sur les voyageurs après un certain temps.
   Quoi qu'il en soit, l'homme me proposait d'aller dans un bar de sa connaissance, au port. Nous nous y rendîmes en échangeant deux-trois mots polis, encore un peu embarrassés par ce qui venait de se passer. Je me triturais machinalement les cheveux jusqu'à être assis à une table. Je palpai la poche de mon pantalon. Pas de cigarettes... Zut.

- Bonjour, messieurs, qu'est-ce que je vous sers ?

   Une jeune serveuse munie d'un tablier, d'un foulard sur la tête dissimulant ses cheveux auburn et de jolies tâches de rousseur sur les pommettes, nous interpellait, un plateau sous le bras.

- Je... une bierraubeurre s'il vous plaît.

   L'autre commanda à son tour. Je ressentis un frisson lorsque ma pinte arriva sur la table, une impression étrange... J'avais la sensation désagréable d'être jugé en ce moment-même pour le choix de ma boisson. Je secouai la tête, histoire de me ressaisir.
   L'endroit n'était pas si mal. Des murs blancs recouverts de plusieurs tableaux représentant le port, sous tous ses aspects, un chandelier rustique au plafond, des lampes artisanales fixées aux deux poutres de soutien de la mezzanine, laquelle était envahie par de joyeux marins, fêtant la journée qui démarrait tout juste.

   Je regardais à nouveau l'homme assis en face de moi et tenta de lancer la conversation. C'était quand même le principe de la chose :

- Au fait, après tout ça, j'ai peur qu'on ne se soit pas présenté ! Je m'appelle Ar... Harry.

   Intérieurement je crus défaillir. Je ne connaissais ce type ni d'Eve ni d'Adam et me voilà qui donnait presque mon nom, de manière totalement inconsciente ! J'avais beau n'avoir qu'une petite prime, je n'en étais pas moins recherché sur North Blue. J'espérais qu'il voit ça comme un bégaiement. Mais je préférais noyer le poisson dans l'eau :

- Et vous ? Vous n'êtes pas du coin, n'est-ce pas ?
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Sam 28 Jan 2017 - 21:21

- Non effectivement. Je suis de passage ici. Dis-il, d'un air joyeux.

L'interlocuteur de Mount n'était décidément pas serein, et son attitude nerveuse fut vite ressentie par le sergent d'élite, qui avait déjà interrogé bon nombre de criminel et qui avait appris à jauger l'attitude d'une personne au ton de sa voix, à ses gestes et à son regard.

Ici, celui du dénommé Harry était fuyant. Il était peu à l'aise, et cela se ressentait à des kilomètres. Cependant le soldat était bien décidé à passer un moment agréable avec cette personne. Il n'aimait pas accoster les gens pour leur parler, alors il n'allait pas lâcher l'affaire maintenant qu'il l'avait fait, bien malgré lui.

La serveuse vint alors apporter les boissons des deux gaillards. Lui avait pris une bierraubeurre, un choix qui indiquait généralement une classe sociale peu élevée ou moyenne. Mais lui, c'était différent. Il était mal à l'aise, il n'avait pas envie d'être là. Pourtant il était resté par politesse, preuve qu'il était quand même issu d'un milieu aisé, voire noble.

Mountbatten prit du vin. Il appréciait ce met de qualité, mais il ne s'y connaissait pas. En même temps, son travail ne lui permettait pas de s'instruire dans le domaine de l’œnologie. Et puis de toute façon, à la base il n'y a généralement que peu d'alcool, afin d'assurer la sobriété des soldats et augmenter leur réactivité et leur puissance de combat en cas d'attaque, comme en 1624. S'il avait commandé du vin, c'était bien parce qu'il avait appris à l'apprécier lors de son enfance à Marijoa.

Le soldat songea alors à son passé, au temps où il était noble, au temps il était à la maison, près de sa mère et à côté de ses trois frères.

*Il faudra que je leur fasse un petit coucou un de ses jours* pensa Mount.

Mais il savait qu'il s'égarait. Il revint rapidement à la réalité et tenta de ré-ouvrir la conversation avec Harry.

- Ah, et au fait, je m'appelle Mountbatten. Mais appelez moi Mount ! Et vous, vous êtes d'ici ?

Cette question était légitime au vu du choix de boisson. La bierraubeurre, boisson typique du pays enneigé qu'est Boréa.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Arhye Frost
Arhye Frost

♦ Localisation : Lynbrook
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 5115
Popularité: -279
Intégrité: -238

Dim 29 Jan 2017 - 14:26

- Non plus. Je voyage d'île en île pour me parfaire. Pour grandir.

   Ce n'était pas un mensonge en soi : étant encore considéré comme mineur, le tourisme et l'exploration restait un alibi plausible quant à ma présence en ces lieux. Ne restait qu'un détail à ajouter :

- Rassurez-vous je me déplace en famille. Et puis nous nous déplaçons au gré des activités marchandes, ce qui rend la traversée des mers plus intéressante ! La vie sur un bateau, c'est vraiment quelque chose...

   Après quelques temps passés à naviguer depuis le Royaume de Luvneel, j'avais appris à aimer ce mode de vie nomade. Finies les journées monotones et l'ennui du quotidien. Je vivais au jour le jour et chaque aventure, chaque échange, chaque déboire me faisait me sentir vivant. Ce qui m'attristait, c'était que j'avais découvert cela en échange de la liberté de mes parents. Il fallait que je les retrouve. Coûte que coûte.
   Mais ce n'était pas le moment d'avoir du vague à l'âme. Face à moi, le dénommé Mount me toisait en buvant à petites gorgées son verre de vin. Au dessus de nous, les marins entamaient un nouveau chant grivois, pas désagréable en soi ; les quelques fausses notes, dues à la boisson et au manque de talent de certains, étaient compensées par le rire gras de leurs compagnons, trinquant et dansant sans s'arrêter, donnant le rythme en frappant le sol avec leur pied. Leur euphorie était communicative et j'avalai plus que de raison une gorgée de bierraubeurre, risquant de m'étrangler. Je toussai et les larmes me montaient aux yeux. Mais je souris à mon interlocuteur en levant la main pour le rassurer. Ma maladresse semblait l'amuser...
En temps normal je me serai vexé, mais vu les circonstances, c'était un bon point. Le rire facilitait la confiance.

- Décidément, ça me réussit pas ces verres à bière. Ils sont énormes !

   Un petit peu d'autodérision, ça ne faisait pas de mal.
Et ça aidait à la communication : nous parlâmes un peu, de tout et de rien, de nos supposées raisons pour avoir accoster ici, de la météo exécrable... Puis je terminai ma pinte et en commandai une deuxième. Mount se resservit également. Je regardai partir la serveuse avec un petit sourire en coin, les yeux clairement plus en dessous que là où ils devraient regarder, et un élan de malice me parvint. Sans doute l'effet de la boisson :

- Entre nous... elle est plutôt pas mal ! Tout ce qu'il faut là où il faut. Et quelle allure ! On lui mettrait une robe de courtisane qu'elle aurait l'air noble.

    Les marins commençaient à se calmer sur la mezzanine. Leur travail allait reprendre dans peu de temps. Je me demandai si Matt était rentré...
"Bah !" me dis-je alors. Pour une fois que je pouvais me détendre, je comptais bien en profiter encore un peu.
   J'espérais juste ne pas finir saoul comme le jour de mon arrivée à Boréa. Ça serait la honte !
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Dim 29 Jan 2017 - 16:42

Un personnage décidément... intriguant.

Voilà la conclusion que tira Mountbatten. Si elle fut vite tirée, elle n'en était pas moins légitime. Peu de gens iront jusqu'à voyager d'iles en iles pour se parfaire, pour grandir. Harry devenait de plus en plus intéressant aux yeux du marine.

De l'ambiance austère issue de leur rencontre, cela changea pour une ambiance plus camaraderesque, avec l'aide de l'alcool. Mount n'était pas un amoureux des breuvages, mais il aimait le vin, alors il but plus que d'habitude. Mais il se résonna plutôt vite et décida de ne plus prendre une seule gorgée, sinon il allait avoir du mal à rentrer à la base. Et puis la commandante d'élite Bee ne supporterait sûrement pas de le voir bourré.

Harry commença à parler de la serveuse. C'est vrai qu'elle n'était pas mal. Mais le sergent d'élite voyait bien qu'il commencé à sombrer dans l'ivresse, alors il décida de changer de sujet afin de ne pas commettre de gestes qu'ils pourraient regretter ultérieurement, comme toucher ses fesses avec leurs mains, geste typique d'un alcoolique de bas étage.

Mais il savait qu'ils étaient tous les deux plus hauts que ça. Et l'allusion à la noblesse qu'avait fait Harry conforta l'idée de Mount. Il était noble, ou du moins ses origines l'était. Après avoir parlé de futilités, il voulait aborder le sujet et arrêter de tourner autour du pot.

- Et alors tu es issu d'une famille de marchands nobles, c'est bien ça?

Du vouvoiement, ils étaient passés à un autre stade : le tutoiement, preuve d'une camaraderie née sous les effets aidants de l'alcool. Mais Mount tentait de rester le plus naturel et normal possible. En effet, les voix des marins ne lui avait pas échappé. Et si quelqu'un de la base le voyait bourré, il y a des chances qu'il aille rapporter cela à Bee, ce que ne voulait pas Mount.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Arhye Frost
Arhye Frost

♦ Localisation : Lynbrook
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 5115
Popularité: -279
Intégrité: -238

Dim 29 Jan 2017 - 22:40

Cette fois, mon interlocuteur cherchait à en savoir plus. Un peu de curiosité n'était pas dérangeant en soi, et pourtant je sentais chez lui comme une contenance. En y réfléchissant bien, cet homme avait des manières plutôt singulières. Je dirai même familières. Un mousse qui s'apprêtait à sortir regardait Mount pendant un long moment avant de hausser les épaules...
    Oh allons bon ! Voilà que je me faisais des idées ! Je bus une nouvelle gorgée du doux breuvage doré et répondit :

- Oui, en effet ! Pour être honnête, je viens de Luvneelgraad. Là-bas ma famille possède un commerce assez florissant. Enfin un commerce... Disons une entreprise ! Gérant plusieurs groupes agricoles et artisanaux. Et quand on pense que tous les jeunes de mon âge et de la même situation passent leurs journées à suivre les directives et l'éducation d'un précepteur, sans être autorisés à profiter du dehors, on peut affirmer que j'ai beaucoup de chance à l'heure actuelle !

   Du moins presque...
En tout cas j'obtins un hochement de tête compréhensif de la part de Mountbatten. Celui-ci parla un peu de son vécu, mais je n'osai pas lui demander la raison de sa venue ici. Par contre j'avais chaud... Très chaud. Pourtant personne n'avait ravivé le feu de cheminée, à la gauche du bar. Une belle cheminée d'ailleurs. Très soignée.
   Enfin bref, je m'essuyai le front et ne sentis aucune goutte de sueur. J'en profitai pour passer la main dans mes cheveux - ça faisait longtemps - et pour secouer légèrement ma chemise. Je me demandai si commander un troisième verre était raisonnable. Bah ! Seulement s'il y tenait. Si c'était le cas, je n'aurai qu'à boire moins vite. Je ne tenais pas du tout l'alcool, mais alors vraiment pas ! Elle était belle la piraterie !

   En y repensant... Est-ce qu'au moins j'avais de l'argent sur moi ?
Boum Boum ! Mon cœur palpita d'un coup, alors que paniquai. Un peu. Beaucoup. Je me mis à fouiller mes poches de veste, ma chemise, mon pantalon et...

   Ouf ! J'en avais.
En même temps : j'étais sorti de l'auberge avec un but bien précis au départ. J'avais complètement oublié mon envie de croissant aux groseilles. Mais ce n'était plus un problème désormais. J'avais rencontré quelqu'un d'intéressant.
   Mount était un homme au sourire communicatif. Il se dégageait de lui une assurance assez peu commune, comme si... Je ne savais pas trop en fait. Pour donner un exemple de ce que je ressentais : j'avais le sentiment que peu de choses pouvait l'étonner sur les Blues. Il devait avoir autant voyagé que moi, si ce n'est plus encore. Je m'arrêtai sur la cicatrice de son œil droit. Cette particularité-là ne m'avait pas échappé jusqu'à maintenant, soyons raisonnables... Mais tout ce qu'il représentait, par sa façon de parler, de sourire ou même de boire en écoutant ce que je lui racontai d'un air sérieux la rendait superflue. Je me demandai tout de même où il avait bien pu se faire ce genre de blessure.

   De son côté, il me regardait avec étonnement. Du moins c'étais ce que je croyais : il haussait le sourcil. Comprenant le pourquoi de sa réaction je souris d'un air gêné :

- J'ai cru que je n'avais pas d'argent sur moi. J'aurais eu l'air fin, si tu avais tout payé seul !

   Bon sang, j'en revenais à mes bonnes habitudes. Que dirai Matt s'il me voyait ? Peut-être pas grand chose, à part "T'es vraiment mignon tout plein !", mais je perdrai alors le peu de respect qu'il avait envers moi en tant que pirate. D'ailleurs...
   Je terminai ma bierraubeurre et j'eus comme un déclic. Une envie irrésistible de poser cette question qui me rongeait depuis que j'avais commencé ma nouvelle vie. Il fallait que ça tombe sur quelqu'un, et ce quelqu'un, c'était lui.

- Dis-moi Mount.... Je sais que ça arrive un peu comme un cheveu dans la soupe mais : que penses-tu du système en place ? Du Gouvernement, de la Marine... En tant que fils de riches commerçants, je ne me pose la question que depuis peu et je dois dire que certaines choses ne me paraissent pas encore suffisamment claires. Tu n'as peut-être pas plus d'expérience que moi en la matière mais quand bien même : est-ce que tout est aussi juste qu'il y parait ?

   Je risquais de plomber l'ambiance avec ma question. Ça me stressait un peu.
J'avais envie de fumer, tout à coup.
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Mar 31 Jan 2017 - 14:32

Le petit coup de stress d'Harry avait bien fait rire Mountbatten. Mais à présent, l'homme avait posé une question au sergent, qui la trouva particulièrement intéressante. Cela prouve bien qu'il s'intéresse au système en place, et c'est une bonne chose selon le soldat.

- Et bien... voilà une question forte intéressante Harry.

Le cerveau de Mount se mit en pleine réflexion, et malgré les effets de l'alcool - bien qu'ils furent limités par la quantité ingérée -, il se força d'être le plus lucide possible.

- Pour tout te dire... mon avis ne saurait être objectif, pour la bonne et simple raison que ma famille m'a conditionné à être totalement pour ce que fait le Gouvernement Mondial et la Marine. Mais en grandissant, j'ai quand même appris à avoir un esprit critique. Alors voilà. Je trouve que pas mal de choses chez le Gouvernement Mondial sont biens. Par exemple, ils veulent protéger les civils et rétablir la paix dans le monde. Et cela se fait en luttant contre les hors-la-loi : pirates, révolutionnaire ou criminels notoires. Après, j'ai déjà vu des marines ou des agents du gouvernement faire des choses... terriblement injustices, cruelles ou inutilement sanguinaire. C'est pourquoi on ne peut pas dire que les marins sont tous gentils, les hors-la-loi méchants. Toi par exemple, tu es gentil, tu pourrais très bien être marine, pirate, révolutionnaire ou simple civil. Mais ça je ne peut pas le savoir rien qu'en te regardant et en t'écoutant. Après je sais que tu es un civil, mais autrement je n'aurai pas pu savoir.Pour tout te dire, je suis dans la Marine. Enfin pas dans la Marine régulière, eux ce ne sont que des planqués, des grattes-papiers, des bons à rien qui patrouillent sans véritablement être prêt à affronter des ennemis qui leur tendraient une embuscade. Moi je suis dans l'élite, et pour tout te dire, je suis sergent d'élite au G4. Enfin je suis sur Boréa le temps de quelques missions, puis je reviendrai sur South Blue. Enfin bref. Et toi, qu'en penses-tu ?

Mountbatten, qui regardait autour de lui pendant qu'il parlait, revint sur Arhye et vit une expression différente d'avant. Un mélange de panique et de peur. Mount sentit bien que le supposé Harry n'était pas à l'aise, il était ,pour ainsi dire, inconfortable, mais le sergent d'élite ne le ressentit pas. Sûrement un des effets de l'alcool.

Au gré de la discussion, le soldat pu se faire un avis de plus en plus précis sur ce garçon. Il était intéressant, mais ça il le su rapidement. Mais également intriguant. Il n'était pas comme ce genre de fils de riches nobles. Non. Mountbatten avait vu à ses mains qu'il travaillait, qu'il en faisait usage, contrairement aux fils de qui ne se servait presque jamais de leurs mains pour un quelconque effort. Cela allait aux domestiques. Mais ses mains à lui était usées. Pas autant qu'un paysan ayant travaillé toute sa vie, pas autant qu'un marine aguerri, mais elles l'étaient quand même.

Il pensa rapidement qu'il ne lui avait pas tout dit. Mount voulait réellement connaître l'histoire de ce jeune homme aux cheveux gris. Elle avait l'air intéressante, au même niveau que toute sa personnalité. Et le fait qu'il lui pose cette question si... si étrange pour le lieu et le contexte le rendait terriblement intriguant pour Mount, qui ne cessait de le jauger pour mieux le connaître.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Arhye Frost
Arhye Frost

♦ Localisation : Lynbrook
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 5115
Popularité: -279
Intégrité: -238

Mar 31 Jan 2017 - 23:58

Gloups.

   Ça précisait assez bien l'état dans lequel je me trouvais à ce moment précis. Car oui, Mountbatten était un officier de la Marine. De l'élite. Rien que ça.
Heureusement qu'il ne jugeait pas le livre à sa couverture... Seulement je ne comptais pas m'ouvrir. Pas beaucoup. Désolé, cher compagnon de beuverie, mais ma sécurité passait avant tout.
   Je réajustai ma chemise et prit le temps de réfléchir à ma réponse. Car s'il était objectif comme il le disait si bien, capable de reconnaître le bien du mal, il n'en était pas moins de son devoir de m'arrêter s'il avait le moindre soupçon quant à mon "affiliation sociale".
   Prudemment, je me lançais :

- Ma mère est noble. Sa famille a hérité d'un titre il y a quelques décennies. Quant à mon père, il est lui aussi dans la Marine. Alors évidemment... ça nous fait quelques points communs : j'ai grandi entouré de règles et de préceptes liés au Gouvernement. Je les ai même adoré à ma manière, fut un temps. Seulement... ce doit être l'âge, mais peu avant de quitter mon foyer j'ai commencé à me poser des questions. Beaucoup de questions. Je remettais tout en cause. Il parait que tous les adolescents connaissent ce genre de crise. En tout cas, je suis heureux de pouvoir faire ce voyage initiatique, afin de trouver les réponses que je cherche. J'ai besoin de comprendre le système en le voyant de mes propres yeux, et en l'expérimentant. C'est à peu près tout ce que je peux dire...

    Je regardai les quelques gouttes qui dansaient encore au fond de mon verre alors que je le tournai dans un sens, puis dans l'autre, sans me rendre compte que le regard de Mount ne me lâchait plus. Quand je le constatai, il ne bougeait toujours pas et je sentis un nœud se former dans mon estomac. Je crus voir la Sentence se rapprocher, menottes en main et une multitude de jugements à mon égard griffonnés sur son visage de marbre.
    Il finit par hocher la tête en signe de compréhension. Il ne semblait ni déçu, ni intrigué par ma réponse. Juste attentif. Il respectait mon envie de voyage, alors que j'étais bien jeune au final. Même pas majeur ! Je n'étais pas particulièrement fier de lui avoir menti sur mes véritables intentions, mais ce n'était pas la fierté qui allait me sauver la mise. Ni la chance.

   Il n'y avait plus beaucoup de clients à l'intérieur. C'était une journée de travail et tout le monde était parti s'atteler à sa tâche. De mon côté je n'y tenais plus : il fallait que je sorte prendre ma dose de nicotine ! Je m'excusai donc auprès du sergent et sorti avec une cigarette et un briquet à la main.
   Une fois dehors, j'allumai ma bienfaitrice et l'embrassai longuement, inhalant au passage les quelques volutes qui s'échappaient du bout incandescent. Soudain j'entendis une voix m'appeler :

- Arhye !

   Je me tournai et reconnus Matt qui courait vers moi, l'air affolé. Il tenait une feuille à la main. Feuille qu'il colla contre le torse :

- J'ai trouvé ça affiché sur le mur d'un commerce. Il y a le même à la mairie et... sur cette auberge aussi d'ailleurs.

    Je regardai l'affiche et compris ce qui inquiétait mon ami. C'était mon avis de recherche.

- Il n'y était pas tout à l'heure.
- Eh bien maintenant il y est.
- Va falloir mettre un terme à notre repos, pourtant mérité...
- Qu'est-ce que tu fous là au fait ?!
- On s'en fiche ! S'il y a des affiches collées aux murs, c'est que des patrouilles sont en train de les mettre, alors on se tire avant que les ennuis nous tombent sur le coin de la figure !

    Le blond ne répliqua pas et me suivit alors que je courrai en direction de notre auberge.
J'étais navré de laisser ainsi Mount, mais ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'il ne voit l'affiche maintenant... On avait intérêt à bien se débrouiller si on voulait quitter l'île sans problème !
    Par contre, il allait devoir payer ma part. Désolé l'ami !
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Mer 1 Fév 2017 - 20:36

*Mais qu'est-ce qu'il fait?* se demanda Mount.

Cela faisait une bonne dizaine de minutes que le sergent d'élite attendait Harry. Il l'attendait patiemment, mais au bout d'un moment, il en eu marre. Il demanda la jolie serveuse et régla les notes à l'aide de son porte-monnaie. Ça ne lui plaisait guère de payait pour un autre, mais il est évident qu'Harry s'était fait la malle.

De son discours Mount avait repéré une incohérence notable. Au début de sa conversation il avait dit qu'il se déplaçait en famille, et qu'elle était une famille de noble commerçant. Or, là il avait dit qu'il avait quitté le domicile familial et que son père était dans la Marine. Rien ne colle. Un marine ne peut pas voyager comme il veut, où il veut, avec sa famille. Seuls les hauts gradés peuvent, et encore, ils ont des responsabilités et c'est bien trop dangereux d’amener des proches avec soi.

Il comprit alors qu'il lui avait au début menti, mais que sous l'ivresse, il était devenu plus honnête. Mais il s'était trahi lui-même. Son discours ne tenait pas. Harry avait menti à Mountbatten.

Il sortit donc du charmant restaurant, frustré et, quand même, en colère d'avoir été laissé en plan de la sorte. Puis il trouva, juste devant l'établissement, une feuille. Mais pas n'importe quel feuille. Un avis de recherche. Mount se pencha et le ramassa.

Ahrye Frost
7.000.000

*C'était donc un pirate... D'où sa fuite...*

Ce fut ce que conclu le sergent d'élite, et c'est fâché qu'il se dirigea à contrecœur en direction de la base.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1