AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Tout s'accélère!

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 9 Fév 2017 - 0:10

Quelques jours venaient de passer depuis ce qui s'était passé à la fête foraine, depuis l'attaque de Aeroniro, Shoma et les siens se faisaient tout petit afin de ne pas devenir une épine dans le pied de Jack, le maître de l'île. Comprenant sans doute qu'il était inutile de chercher des noises à Shoma et son groupe, le Corsaire ne s'était pas manifesté, pour le plus grand bien de tous et même s'il ne le montrait pas, Shoma n'en n'était que plus heureux. Agir dans l'ombre tel était la devise du capitaine pirate sur l'Île en fête d'autant plus qu'il avait de grands dessins à réaliser.

Dans le but de réaliser ces mêmes projets, Soma divisa ses forces en plusieurs unités, le but étant de capturer le plus discrètement des gens pour leur voler leur ombre et ainsi former une unité de zombie pour se défendre. Pourquoi maintenant et pourquoi agir sur une île sous la botte d'un ennemi ? Tout simplement parce que les circonstances l'exigeaient. Dans le dernier numéro du journal arriver sur l'Île en fête Shoma avait clairement lu la dernière déclaration de guerre de la marine qui le concernait.

Celui que l'on nommait le chasseur de Rookie, Miguel Del Grande Jimenez Vasco, vice-amiral affirmait qu'il était prêt à tout afin de stopper les Red Spectres. Ce dernier n'hésita pas à qualifier Shoma et son groupe de nouveau virus qui gangrène GrandLine. La menace que représentait cet homme n'était pas à prendre à la légère, voilà pourquoi Shoma se devait de ne pas se lancer inutilement sur le devant de la scène sans avoir un plan et un plan de secours. La carrière et la réputation du vice-amiral parlait pour lui et le fait de devenir sa cible numéro un était un avertissement que le capitaine des Spectres prenait très au sérieux.

N'ayant pas encore fait parler de lui, Shoma pensait avoir encore beaucoup de temps devant lui avant que sa localisation ne fuite au-delà de cette île, mais c'était sans compter sur ce qui n'allait pas tarder à arriver. Comme un coup de tonnerre troublant la tranquillité du ciel, les mauvaises nouvelles arrivèrent aux oreilles du capitaine pirate.


"Capitaine, capitaine."

Voilà comment tout commença. Un homme entra dans la cabine de Shoma, il était essoufflé, il venait de courir et revenait de loin. L'information qu'il venait transmettre à son capitaine devait sans doute valoir le coup de troubler un appel en Den Den Mushi important. Demandant pardon à son interlocuteur, Shoma se dédouana du manque de respect de l'intervention de son homme avant de préciser à la personne au bout du fil qu'il ne tarderait pas à reprendre contact avec.

Qu'est-ce qui pouvait bien être si important que l'on ne prenne même pas le temps de savoir si Shoma était disponible ou pas. Vraiment les manières au sein de son groupe ce n'est plus ce que c'était. Quoi qu'il en soit maintenant qu'il était prêt et à l'écoute de son compagnon, le jeune pirate demanda à son subordonné de délier sa langue.


"On a un problème sur l'île."

Un problème sur l'île ? Qu'est-ce que cela pouvait bien dire. Jack avait-il décider de quitter son petit nid douillet pour s'immiscer dans les affaires des Spectres ? Il n'y avait pas trop de boucan à l'extérieur ce qui signifiait que la marine n'était pas présent, donc d'où pouvait venir le problème en question.

La nouvelle tomba comme un marteau sur la tête de Shoma. Phoénix ne faisait qu'à sa tête et était à l'origine d'un bordel qui prenait de plus en plus d'ampleur en ville. Si le port avait été épargné, ce n'était qu'une question de minute avant que le nom des responsable n'arrivent aux oreilles des de Shoma. Ce genre d'information voyagent plus vite qu'un nuage de fumée et si Shoma venait de l'apprendre, il ne fait aucun doute que Jack savait également ce qui se passait sur son île à quelques kilomètres à peine de son lieu de résidence.

Hors de lui Shoma souhaitait tenir entre ses mains la tête de son compagnon et le briser comme un vulgaire morceau de chocolat. Pourquoi ne pouvait-il pas simplement agir comme il lui avait été demandé ? Pourquoi faire cavalier seul quand l'on a besoin d'unité et de collectivité. Bordel, Phoénix était vraiment un cas particulier et la gestion de son cas était de plus en plus dur depuis l'intégration de sa femme au groupe.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 13 Fév 2017 - 12:29

Alors qu'il finissait avec son compagnon, le Den Den Mushi de Shoma résonna. Ce coup de fil tombait vraiment au mauvais moment, alors au lieu de répondre comme le voudrais le bon sens, le jeune capitaine laissa sonner encore et encore l'escargophone jusqu'au moment où il n'y avait plus aucun bruit. Seul dans sa chambre, Shoma se demandait comment il allait bien pouvoir gérer son échiquier si la partie commençait bien avant la feuille de route prévue. L'épine qui gênait le pied du jeune capitaine était bien trop précieuse pour l'extraire, mais il fallait trouver quelques-chose pour reprendre le cours des choses.

Tandis que Shoma méditait et élaborait quelques plans, quelques défenses afin que la réunion qu'il avait planifié et organisé puisse d'une part se dérouler sur l'île en fête et se conduire sans accrocs, son escargophone se mit à sonner de nouveau. La sonnerie était toujours la même et encore une fois il ne répondit pas, mais voilà jamais deux sans trois, le Den Den Mushi invita le pirate à prendre l'appel. La personne au bout de l'appareil venait d'obtenir gain de cause, sa persévérance paya.


"Allo !"

Jack:"Salut Shoma-kun, tu ne m'en veux pas de t'appeler directement."

"Qui es-tu et comment as-tu obtenu mon numéro ?"

Jack:"Disons qu'un homme avec ta réputation sur mon île ne passe pas inaperçu et comme je constate que tu abuses du confort qu'offre mon île je me devais d'intervenir."

"Jack Calhugan."

Jack:"Maintenant que les présentations sont faites, que dirais-tu de rappeler tes chiens à toi, je n'aimerais pas devoir tous les tuer surtout qu'ils ne sont pas très coopératifs."


Pour avoir obtenu le numéro direct de Shoma cela voulait dire que Jack avait neutralisé d'une manière où d'une autre un des groupes envoyer par Shoma. Le corsaire qui était jusqu'à présent en retrait avait décidé de ne plus se laisser faire. Les actions de l'équipe de Phoénix avait sans doute déjà atteint les oreilles du maître de l'île à moins qu'il ne s'agisse du retour de flamme pour avoir participé au vol de la recette du parc d'attraction, mais cela semblait peu probable. Maintenant, Shoma en avait la certitude, Jack entrait dans la partie et il fallait compter sur lui pour mettre des battons dans les roues des Spectres.

La chance avait en quelques sortes souri au groupe de Phoénix pourtant responsable de ce qui venait et allait arriver. Ce ne sont pas les responsable, mais bien un groupe plus discret qui faisait les frais de leurs agissements inconscients et inconsidéré. Le temps était maintenant à la réflexion, Jack venait de s'avancer sur l'échiquier et c'était au tour de Shoma d'avancer ses pions, où plutôt de faire que ses pions reculent bien que cette manœuvre soit interdite au dame sans manger en retour le pion de l'adversaire.


Jack:"Je vois par ton silence que tu prends mes agissements très aux sérieux, je ne vais quand même pas croire que tu avais prévu que je reste les bras croisés, alors que tu nuis à mes intérêts sur ma propre île."

Tsss, disons que j'ai quelques agents libre au sein de mon groupe.

Jack:"Nous nous verrons bien assez vite, plus vite que tu ne le crois."


Le mot était passé s'il devait y avoir d'autre entrepôt à lui qui partent en fumé, il y aurait une grande chasse à l'homme sur l'île entre les troupes du corsaire et les troupes des Spectres. Le message était très bien passer au point où le capitaine pirate mit un terme à la conversation sans savoir s'ils s'étaient tout dit. Jack avait lancé une menace et une mise en garde en très bonne et due forme. La menace ne marchait pas avec Shoma, d'ordinaire c'est lui qui menace et cela l'énervait encore plus.

Jack avait fini en disant que les deux hommes allaient se voir plus vite qu'ils ne le pensent. Cela voulait dire que la confrontation était déjà actée et qu'avant que Shoma ne lève les voiles, il prévoyait une entrevue en face à face. Très bien, Shoma allait attendre ce jour et montrer à cet inconscient ce qu'il en coûte de prendre de haut le leader des Red Spectres. Pour ne pas mettre en péril ses plans, Shoma devait déjà contacter ses hommes et faire en sorte que le message de la discrétion soit compris de tous.

Shoma contacta chacun des groupes qu'il avait dépêché à l'intérieur de l'île. Qu'ils soient coupables ou pas chacun des pirates possédant un Den Den Mushi reçu le même message et au vue du ton que leur capitaine mit ce n'était pas pour leur annoncer de bonnes nouvelles. Une menace de mort planait clairement au-dessus de tous ceux qui se substituait à ses ordres et décidait de faire autre chose que ce pourquoi Shoma les avaient envoyés sur l'île.

Une mention spéciale fut spécialement réservé au groupe de Phoénix, Luka et Jeska qui, malgré leur statut au sein de l'équipage avaient décidé de passer outre les ordres de Shoma. Même si Phoénix partait en couille, Luka et Jeska étaient suffisamment fortes pour réussir à l'en dissuader et à le forcer à rentrer dans les rangs. Menacer des pions sans valeur était la seul chose à faire pour que tout le monde entre dans le rang, mais désavouer des lieutenants et un commandant de flotte est autre chose, voilà pourquoi Shoma garda son self-control quand Phoenix décrocha enfin le Den Den Mushi.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 14 Fév 2017 - 1:05

Maintenant qu'il savait qu'il était sous les projecteurs et serait surveillé de très près, Shoma décida de presser  son plan. Dans une semaine devait se dérouler sa réunion avec les membres de l'organisation "Oz" ainsi que "Los Santos" et compte tenu de l'importance de cette entrevue, rien ne pouvait être reporté. Quel que soit le risque encouru, cette réunion devait avoir lieu, mais pas à n'importe quel prix. Pour préparer ce grand jour, Shoma avait déjà quelques idées en tête.

Premièrement, il quitta son navire et donna comme instruction à ses hommes de rejoindre la petite baie discrète qu'ils avaient aperçu lors de leur venu sur l'île. La Lépreuse, le Jackdaw ainsi que le Routh Death n'allaient pas rester à la vue de tous au port de l'île en fête. En cas d'attaque surprise, il n'y avait aucun moyen de fuite et le combat serait la seule solution de replis possible. Combattre plutôt que fuir oui, mais risquer ses navires dans un combat contre la marine et un chasseur de supernovas aguerri, non.

Une fois que ses navires quittèrent le port avec plus de la moitié de ses hommes, Shoma se dirigea avec le reste de son groupe sur les deux navires pirates perquisitionné par le groupe de Jeska et Luka la semaine passée. Les deux navires allaient servir de premier rempart entre quiconque se révélant être une menace contre la sécurité des plans du pirate et le port, lieux où allait se dérouler l'entrevue. Deux navires de petites tailles n'allaient certainement pas retenir un assaillant avec une grande puissance de feu, mais cela donnerait quand même le temps aux pirates de s'organiser.

En prenant des navires que personne ne connaissaient, Shoma jouait clairement la carte de l'effet de surprise. L'étendard des pirates fut retiré et remplacer par celui de navire civil, ainsi en cas d'approche d'ennemi, ils ne se douteraient pas du tour que venait de leur jouer le capitaine des Spectres. De plus, Dès que Jeska serait de retour il lui demanderait d'installer à l'intérieur de plusieurs baril vide du poison qui formerait un épais nuage toxique une fois relâché et mélanger à l'oxygène.

Mettant également la main à la patte, Shoma participait aux efforts et transportait avec ses hommes les barils achetés aux différents commerce sur les navires. Il y avait une bonne dizaine de barils par navire qui ne demandaient plus qu'à être remplis avec le précieux liquide de la femme poison. Les navires fut ensuite lavé afin de retirer toutes les tâches du massacre, laissant ainsi croire que rien ne c'était passé et qu'il s'agissait bel et bien de navire civil. Les apparences devaient être soignées afin que l'édit piège puisse fonctionner.

Une fois cette tâche accomplie, Shoma entra à l'intérieur des navire et prépara les corps de ses victimes. Cela faisait bien longtemps que le capitaine des Spectres n'avait pas confectionné quelques pantins à l'aide de son habilité et le pouvoir de son fruit. La création de zombie nécessitait un grand travail sur les corps sans vie afin de permettre au corps de pouvoir bouger sans trop de difficultés, voilà pourquoi il avait demandé à Jeska et Luka de tuer les occupants du navire sans faire trop de dégâts.

Un corps tué d'un coup est généralement l'idéal afin d'en faire un parfait zombie. Plus le corps est détérioré et plus il est difficile de le faire bouger, mais par chance les deux femmes n'étaient pas têtues comme pouvait l'être Phoénix et avaient parfaitement répondu à la demande de leur capitaine. Le matériel était de bonne facture, mais utilisable. Avec ce qu'il avait sous la main Shoma pouvait facilement confectionner une trentaine de corps auquel il allait devoir ajouter autant d'ombre de personne vivantes.

Au sein de son équipage, Shoma était la seule personne capable d'arranger les corps humains afin d'en faire des zombies, alors tandis qu'il s'activait avec ses instruments médicaux, il envoya une partie de ses hommes acheter des vêtements propres et neufs au port. Avec Jack sur son dos, Shoma devait limité les déplacements de ses hommes sur l'île. Si cela limitait ses actions, rien ne l'empêchait malgré tout d'agir à sa guise.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5780
Popularité: -363
Intégrité: -346

Lun 20 Fév 2017 - 15:02



Voilà, c'est fait! Je viens de larguer Phoenix et Moustik ainsi que Luka. J'ai enfin un semblant de liberté de mouvement. Enfin, ma fibre maternelle me rappelle que j'ai un petit Sakazuki dont j'ai confié la garde à des pirates. Du coup je ne profite pas vraiment d'avoir les coudées franches pour faire des folies. Je retourne fissa sur le Rough Death. Il m'est impératif d'y être avant mon ex. Parce que si mon enfant et moi-même sommes encore en vie, c'est uniquement en ma qualité d'épouse de cet homme. Et je crains que notre séparation remette en cause cet état de fait. Je me hâte donc de plier bagages et d'embarquer mon fils et mes affaires. C'est uniquement au moment où je descends de la passerelle qu'un membre de l'équipage m'interpelle.

"Hé Jeska, t'es là? Mantle te cherche partout!"

Quoi? Pourquoi moi? Pourquoi, maintenant? Était il au courant? Je ne peux en être certaine. Mais une chose est sûre. C'était mieux de ne pas le faire attendre. Je confie mon bout de chou à l'homme en lui promettant de réduire sa virilité en confiture si quelque malheur devait arriver à mon fils et je file sur la Lépreuse trouver mon capitaine. Une fois sur place, je n'ai pas besoin de mes yeux pour voir qu'il trifouille les cadavres qu'on lui a livré Luka et moi. Intérieurement, je me félicite d'avoir écarté mon fils de cette scène macabre. Qui sait quels dommages cette vision aurait pu provoquer dans sa petite psyché. Enfin, le plus important n'est pas là. Poliment, je demande à l’Étoile du Sud ce qu'il attend de moi.

Brièvement, il m'explique ce qu'il veut de moi. Je ne suis donc qu'une fontaine à poison pour lui? Je suis déçue. Fondamentalement, ma situation n'a guère changée depuis que je suis passée du pavillon blanc au noir. Je reste un outil. A peine mieux qu'un esclave. Mais pas une personne. Ça non. J'ai alors furieusement envie de lui dire que j'ai quitté Phoenix et que j'ai très envie de le quitter lui aussi. Mais je garde mes lèvres closes. Il n'a pas la réputation d'être un enfant de cœur. Et j'ai bien trop à perdre à le provoquer. Je pense à mon fils alors que je remplis des tonneaux de gaz toxiques qu'on a rendu bien étanches en ne lésinant mas sur le mastic. A cause de Phoenix, et aussi de mon passif vis-à-vis de cet équipage, je me sens comme prise en otage. Je suis les ordres et je me fais aussi discrète que faire se peut. Mais, une question me brûle les lèvres. Et conjugué au fait que je ne suis pas douée pour garder un secret, je lâche.

"Mantle, tes zombis, tu penses que je pourrais aussi les remplir de poison? Et puis, Phoenix et moi, on s'est séparés. Enfin, c'est plus moi qui l'ai plaqué, en fait."
http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 20 Fév 2017 - 16:15

Jeska à ses côtés, Shoma peut accélérer le pas et entrevoir la fin de ses préparatifs. La jeune femme compris très vite ce que Shoma attendait d'elle et ne se fit pas prier pour mettre ses talents au service de son nouveau capitaine. Si tout semblait aller pour le mieux, Shoma pouvait ressentir chez la jeune femme une certaine colère qu'elle devait garder pour elle. Le temps en mer et ses qualités de meneur d'homme avaient permis au capitaine pirate de développer certaines compétences. La jeune femme devait sans doute voir en son nouveau capitaine un nouveau "maître" et non un homme qu'elle décide de servir d'elle-même.

Tant que la jeune femme ne faisait pas le premier pas, Shoma n'allait pas briser la glace, il était certes concerner par cette histoire, mais n'en était pas responsable. Phoénix, c'était lui qui était derrière toute cette histoire, c'était lui qui n'arrivait pas à accepter que sa femme l'ai tromper avec un autre. L'enfant de Jeska était toujours au centre des discussions du nouveau capitaine de flotte des Spectres, d'ailleurs il ne s'en cachait même plus, sa femme n'était plus digne de lui et bien qu'il n'ai jamais pris parti, Shoma savait que ce n'était qu'une question de temps avant la fin de leur idylle.

Toujours à fond sur sa tâche, Shoma préparait les corps, retirait les os qui n'étaient plus bon, retirait les organes qui prenaient trop de place, tout était fait pour que les zombies soient parfaitement prêts au combat. C'était un travail minutieux qui demandait beaucoup de temps et de concentration. Quand on veut qu'un travail soit bien fait il est préférable de le faire soit-même.

Au bout d'un moment Jeska décida de parler de ses problèmes à son capitaine. Comprenant que la jeune femme avait besoin de réponse, Shoma déposa le fémur qu'il tenant dans sa main droite et leva la tête en direction de la jeune femme et répondit à ses interrogations. Le moment fatidique était arrivé, la jeune femme et son ancien mari se retrouvaient à la croiser des chemins et c'était en quelque sorte à Shoma de sortir la jeune femme du brouillard dans lequel elle se trouvait.


Tu étais en couple avec lui. Toi un soldat de la marine et lui un pirate. Le mariage contre nature de deux ennemis naturel et pourtant cela ne vous gênait pas, maintenant tu as un enfant avec un de nos pire ennemis, tu ne devais pas t'attendre à ce qu'il soit l'homme que tu as connu en voyant le fruit de ton adultère.

Shoma n'y allait pas avec des gants, Jeska était seul responsable de ce qui se passait aujourd'hui. Qu'ils soient ensemble n'était pas un problème en soit, mais avec l'enfant d'un autre il n'était pas facile de faire accepter à quiconque de préserver l'amour qu'il avait en lui. La haine, la colère, l'ignorance, sont courant dans ce genre de situation et même le frère et capitaine de l'édit mari ne pouvait forcer les choses. Jeska allait devoir vivre avec cela toute sa vie, mais l'enfant qui était déjà là ne devait pas souffrir des actes de sa mère.

"Phoénix est trop fier pour accepter l'adultère, mais tu es libre de faire ce que tu veux. Tant que tu es une Spectres, je te l'ai dit ton enfant ne sera jamais menacé par moi où mes hommes. Il grandira avec nous, voyagera avec nous et trouvera ici la famille qu'il a besoins pour s'épanouir. Vos histoires je m'en fou complètement, mais si ta décision est prise, alors je la respecte et tous nos compagnons, tes compagnons doivent et vont l'accepter."

Maintenant qu'il avait éclairci la situation de son jeune bébé, Shoma allait tenté de conforter Jeska dans sa nouvelle famille.

"Ce n'est pas ta relation avec Phoénix qui à motivé ma décision de te garder au sein des Spectres. Je choisi qui peut intégrer ma famille et qui ne le peux pas. Certain y trouve leur compte et serve mes ambitions, d'autres préfèrent partir et je ne te cache pas que cela ce fini toujours mal, mais avec le temps j'ai compris que je ne peux pas forcer les gens à risquer leur vie pour moi. Si tu te considères comme prisonnière, alors tu es libre de partir et vivre ta vie autrement, mais si je compte sur toi, c'est bien parce que j'ai décelé en toi un potentiel élevé qui me permettra d'atteindre mon but, mais aussi de permettre à tous ceux qui naviguent avec moi d'atteindre leur but."

Si elle se posait encore ce genre de question, c'est que Jeska n'avait pas encore trouvé sa place au sein de l'équipage. La réaction de Phoénix vis-à-vis de son enfant jouait certainement sur cette prise de conscience, mais il ne fallait pas se mentir, la vie de pirate n'était pas forcément fait pour tout le monde. Malgré tout Shoma savait qu'il avait besoin d'elle autant qu'elle avait besoin de lui. C'est aussi ça une famille, des hauts et des bas, mais toujours un esprit solidaire plus fort que tout.

"Tout comme ton ancien mari tu as la force d'un leader et non d'une ombre, tu ne pourras pas trouver ce que tu cherches dans l'ombre d'un homme qui te pousse à penser autrement que par toi-même. Phoénix à l'âme d'un grand et toi aussi. Deux coqs ne peuvent pas vivre dans le même poulailler sans se battre constamment pour savoir à qui reviendra les poules."

Bon la métaphore choisie, n'était pas forcément la plus facile à déchiffrer, mais c'est parfois avec des énigmes que l'on parviens à trouver les réponses que l'on cherche et que personne ne peut résoudre à notre place.

Reste à mes côtés, apprend de moi, développe ton potentiel, trouve ta place à mes côtés et brille comme l'étoile que je vois en toi. Tu as les cartes en main, reste et deviens important avec moi où part et tente de trouver ta place dans ce monde, mais sache que moi je te considère comme chaque personne qui vit et combat avec et pour moi, une fois que tu auras accepté cela, tu verras que chaque pirate sur mes navires sont aussi importants que ton bébé.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5780
Popularité: -363
Intégrité: -346

Lun 20 Fév 2017 - 23:55




Bon, j'aurais pas dû en parler. Parce que maintenant, je ne peux plus me soustraire au laïus un brin moralisateur de mon capitaine. Oui j'ai été naïve de croire que Phoenix serait ravi de me revoir avec un enfant d'un autre dans les bras. Et, bien que je refuse de l'admettre pour le moment, je suis en très grande partie responsable du fiasco de notre "mariage". Nom d'une biscotte, il ne m'épargne même pas un discours sur les équipages qui sont comme la famille. Je soupire, blasée. J'ai tellement entendu ces paroles que je pourrais les réciter par cœur. Si seulement je pouvais fermer mes oreilles comme les voyant peuvent fermer leurs yeux... et pour finir, la cerise sur le gâteau. J'aurais la force d'une leader! Ma moue boudeuse se transforme en une sorte de sourire crispé. Je me retiens de rire. Et puis quand il m'évoque comme une sorte d'étoile, je n'en peux plus, et j'explose. Un rire sans joie jaillit hors de ma bouche comme du magma.

"Ha ha ha! Mantle, tu es sérieux? Tu me vois, moi, comme une personne charismatique? Fais réviser tes yeux! Jamais je ne serai une espèce de Reine pirate, je n'en ai pas l'envergure. Tout ce que je peux espérer au mieux, c'est être l'ombre d'un Roi. Je n'ai aucune espèce de potentiel caché, aucun talent particulier. Si j'avais une quelconque valeur, jamais je n'aurais été qu'une simple Lieutenant dans la Marine. Tout ce que j'ai à t'offrir c'est le nombre abracadabrantesque d'erreurs que j'ai commis. Seul un fou oserait appeler ça de l'expérience! Alors oui, je te remercie de nous accueillir, mon enfant et moi dans ton équipage. Tu as toute ma gratitude pour cela. Mais ne crois pas que ça fait de moi un membre de ta famille! Je ne dis pas que ça ne me touche pas. C'est juste que ce n'est pas la première fois qu'on me tient ce genre de discours. Et tout le monde sait que les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Moi, je me suis trop faite avoir pour accorder d'avantage de crédit à ces calembredaines. D'autant plus que je suis coincée maintenant que j'ai ma tête sur une affiche!"

Je soupire à nouveau. Je ne voulais pas m'emporter contre Mantle, d'autant plus qu'il ne m'avait rien fait, lui. Je regrette que ce soit lui qui trinque pour tous les tocards qui sont passés avant. Mon capitaine hérite d'une femme avec bien plus de blessures intérieures qu'on ne pouvait le croire. D'autant plus que je suis bien trop pudique pour m'épancher sur le sujet. Alors, je m'excuse.

"Je suis désolée. Je n'aurais pas du te parler comme je l'ai fait. Tu n'es pas responsable des problèmes que j'ai pu rencontrer par le passé. C'est juste que je suis un peu perdue. Tu comprends? Mon rêve à moi, ce n'était pas d'être une pirate. Je voulais juste faire une brillante carrière de marine et fonder une famille. Alors là, je suis obligée de me reconstruire. J'ai porté l'uniforme pendant plus de dix ans et je ne pourrais gommer ça du jour au lendemain. Il va falloir que tu me donnes du temps, et que tu sois patient avec moi. De mon coté, il va falloir que je fasse des efforts, que j'essaie de m'intégrer. Il y aura des loupés, c'est certain. Mais je te promets de faire de mon mieux."


Et je n'ai pas beaucoup mieux à proposer en tant qu'amende honorable. Je retourne donc à mon remplissage de barriques quand j'en reviens à ma première interrogation.

"Dis, capitaine, tu penses que je peux farcir ces cadavres de poison pour les transformer en sorte de zombis-surprise?"

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 21 Fév 2017 - 16:29

Les paroles de Shoma n'avaient pas eu l'effet escompter, la jeune femme ne croyait pas un traître mot de ce qu'il lui avait dit. Au contraire elle ne prenait pas du tout au sérieux son capitaine au vue de ses récentes déclarations. Qu'importe en tout cas Shoma pouvait sentir que ce qui bloquait Jeska c'était un peu estompé. Elle n'était pas complètement sur la voie de la guérison, mais maintenant c'était à elle de trouver son chemin bien que les options étaient maintenant limitées pour elle.

Si elle pouvait voir ce que Shoma voyait à travers elle, alors elle comprendrait la mesure de sa parole. Sans doute ne l'avait-elle pas remarquer, mais elle devenait plus forte au fil des jours et son potentiel était digne d'un combattant d'exception et il ne tenait qu'à elle de passer du statut de prodige à combattant de classe mondiale, mais il était encore trop tôt pour dire ce que le destin lui réservait.


"J'ai pensé à cette idée, mais je ne savais pas si je pouvais le faire, mais étant donné que tu penses que cela puisse fonctionner, alors nous tenterons cette méthode, cela pourrait être une bonne surprise pour nos adversaires."

Afin de pouvoir garder le poison à l'intérieur du corps des zombies, Shoma eu la bonne idée d'utiliser les organes comme réceptacle. En glissant du poison à l'intérieur des poumons, du cœur et du foie chaque corps disposerait d'un large éventail d'arme qui surprendrait les assaillants quand ils attaqueront et prendront le dessus sur les hommes des Spectres. Scalpel à la main le capitaine pirate retira les organes avant de les passer à la jeune femme.

"Je te laisse le choix du poison, mais il ne faut pas que cela entrave les mouvements du corps du réceptacle. Un poison qui se répand dans l'air serait l'idéal tu en penses quoi ?"

La collaboration entre les deux pirates marchaient à merveille et le travail avançait vite. Jeska s'occupait de charger son poison à l'intérieur des organes et les refermaient tandis que Shoma s'activait à greffer les ombres des victimes kidnappées à l'intérieur des corps. La petite armée de Shoma prenait vie petit à petit au fil de la journée. Les heures défilaient et les lignes de défense des Spectres prenaient forme il y avait déjà cinq zombies en état de combattre.

Alors qu'ils attaquaient le sixième corps, Shoma décida de mettre la jeune femme au courant du reste de son plan. Afin de ne pas faire capoter la réunion qui allait vite arriver, Shoma souhaitait que Jeska soit à ses côtés afin de prendre un peu plus de responsabilité au sein de son organisation.


"Tu seras avec moi à la réunion qui réunira quelques-uns des chefs d'organisation criminel que j'ai contacté. Tu seras un peu comme mon garde du corps en cas de pépin, bien que je peux me défendre seul, mais avec ces types, on ne sait jamais ce qui peut arriver, ça peut très vite tourner au vinaigre. Phoénix quant à lui sera chargé de la défense du port, avec ce qui sait passer je doute que jack reste les bras croisés sans rien faire."

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5780
Popularité: -363
Intégrité: -346

Mar 21 Fév 2017 - 19:13




Je travaille donc à remplir de gaz empoisonné des organes et autres viscères. C'est assez... dégueulasse. La texture me met mal à l'aise, et surtout, l'odeur me retourne les tripes. Mais pas au point de rendre mon petit déjeuner, heureusement. Je ne saurais dire qui s'est calé sur le rythme de l'autre, mais on bosse bien ensemble. On abat pas mal de travail quand soudain, il se décide à me parler de son plan. Je me sens un peu gênée. J'apprécie qu'il me fasse confiance au point de me confier ses projets. Mais, au fond de moi, je m'étais persuadée que notre complicité naissante était due au fait qu'on ne se parle pas. Ce qui m'allait bien, car je suis plutôt une taiseuse.

Du coup je ne sais pas trop quoi répondre. Assister Shoma dans une réunion entre criminels me permettra peut-être de mieux comprendre ces individus. Mais ce qui me stresse le plus c'est que je ne sais pas top ce qu'il attend de moi. Dois-je valider son plan? Me montrer enthousiaste? Ou critique? Après quelque longues secondes, je réponds simplement.

"Okay, mais il va falloir que je me trouve une nounou pour mon enfant."

Puis un autre silence s'installe. Ma gène de tout à l'heure devient de l'embarras. Ce dernier ne tarde pas à se transformer en stress. Il ne répond rien. Je l'ai vexé? J'ai mis trop de temps à répondre? Je ne me suis pas montrée assez enjouée? Ou c'est parce que j'ai encore fait passer mon gamin avant toute autre chose? Je ne sais pas et ça commence à me rendre folle. Bon, si c'est comme ça, moi aussi je vais parler du premier truc qui me passe par la tête.

"Tout à l'heure il m'est arrivé un truc super bizarre. Alors qu'on se battait contre des bandits avec Phoenix, un mec a essayé de la poignarder dans le dos, je me suis interposée et... la lame de son couteau s'est cassée comme si elle était en verre. J'ai senti une sorte de fourmillement étrange me parcourir le corps, c'était vraiment très étrange. Toi qui es médecin, tu crois que je couve quelque chose?"

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 22 Fév 2017 - 18:43

Shoma venait de mettre Jeska dans la confidence de ses projets, ce qui pouvait être vu comme un pas de plus de la part du capitaine pirate envers sa nouvelle recrue et au lieu de s'en rendre compte, elle hésita dans un premier temps. Non pas que cela gênait Shoma, mais il aurait aimé un signe d'enthousiasme plutôt qu'un léger blanc qui montrait que la jeune femme ne savait pas ce qu'elle devait répondre à son capitaine. Il ne fallait pas croire, mais l'homme au mil victimes était une personne compréhensive et n'allait pas mettre la charrue avant les boeufs.

Après tant d'année à servir les intérêts de la marine, la jeune femme ne savait pas comment embrasser sa nouvelle vie de hors-la-loi et c'était normal, enfin certain s'y acclimate plus vite que d'autre, mais soit ce n'était pas un souci. Rome ne s'était pas construite en un jour, alors la formation de Jeska n'était pas quelque-chose qui pressait, du moins tant qu'elle accepte ce qu'elle était à présent et que ses freins et inquiétudes n'entrave pas les intérêts du groupe.


"Une nounou!?"

C'était la première fois que Shoma entendait ce genre de requête, mais c'était aussi la première fois qu'il prenait à son bord une femme avec un enfant en bas âge, alors bien que cela puisse paraître étrange, le capitaine donna à la jeune femme ce qu'elle voulait.

"Il y aura au moins une cinquantaine de pirate qui prendront soin de ton fils, pas de problème, voilà pourquoi je te veux à fond sur ta mission le moment venu, ne te laisse pas troubler par ce qui pourrait arriver à ton rejeton."

Jeska avait la parole de son capitaine que son fils se retrouverait à l'autre bout de l'île le jour de la réunion. D'ailleurs il profita de ce moment pour informer la jeune femme que son fils n'allait pas tarder à rejoindre le reste de l'équipage à l'abri du danger et qu'elle pourrait lui dire au revoir. La séparation n'allait pas être chose aisée pour la jeune femme qui ne jure que par la chair de sa chair, mais c'était la meilleure chose à faire, car si quelque-chose venait à se passer, Shoma ne pourrait pas garantir sa sécurité.

"Normalement si tous ce passe comme je l'ai prévu tout ce que nous faisons ne sera pas utile, mais j'aime prendre mes précautions. J'aime croire que je m'inquiète pour rien."

Se retrouvant avec trop de sang sur les mains, l'apprenti nécromancien plongea ses mains dans un sceau d'eau avant de se frotter avec du savon. D'un coup Jeska lui posa une très bonne question concernant ce qui s'était passé plus tôt dans la journée. D'après ses dires, elle s'était interposé entre Phoénix et un coup de couteau, mais c'était le couteau qui n'était plus, mieux encore le couteau se retrouva en plusieurs morceaux.

Approchant de la jeune femme, Shoma inspecta la zone où elle avait été touchée par l'arme et remarqua qu'il n'y avait rien. Deux choix s'offrait au capitaine pirate, le premier elle lui avait menti et cette histoire n'était qu'une blague pas très drôle. La seconde explication était qu'elle s'était éveillée le temps d'un instant au Haki de l'armement. Lui-même un utilisateur du Haki de l'armement Shoma pensa que la jeune femme avait une forte affinité avec ce fluide, confirmant ce qui lui avait dit plus tôt.


"Aucune maladie, du moins que je connais permet de détruire un couteau à l'aide de son corps. Le corps ne devient pas plus dur lorsqu'il est malade où contaminé par un virus, au contraire il a tendance à s'affaiblir plus qu'autre chose."

Retournant à ses activités, Shoma ne donna pas l'explication qu'il pensait avoir trouvé concernant la destruction du couteau. A quoi bon dire à la jeune femme qu'elle était capable de s'éveiller au Haki de l'armement quand elle ne reconnaissait pas elle-même le potentiel qui est en elle, ce ne serait comme donné de la confiture à un cochon.

"Si jamais cela devait se reproduire tient moi au courant, comme ça sur un simple examen visuel je ne peux pas déceler d'éventuels problèmes."


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5780
Popularité: -363
Intégrité: -346

Ven 24 Fév 2017 - 11:53




Sa réponse n'est pas très éclairante pour moi. Et en même temps, j'ai l'impression qu'il ne me dit pas tout. Mais je n'ose pas vraiment insister. Je me doute que s'il ne me dit rien, c'est sans doute qu'il a d'excellentes raisons. C'est peut-être une maladie orpheline, le genre de trucs qu'on a de naissance sans le savoir, qui vient de nos parents et qu'on ne peut pas soigner. Kya! J'espère que ce n'est pas ça! Je suis bien trop jeune pour mourir! Ou alors, c'est une maladie honteuse? Ho là là! Si Phoenix m'a refilé une maladie vénérienne, il va m'entendre celui-là! Surtout après m'avoir autant rabâché les oreilles à cause de mon adultère! Hé... minute... si j'ai effectivement attrapé ce genre de chose, ne serait-il pas plus logique que ce soit Flist qui me l'ai transmis? Après tout, je n'ai pas trop de raisons de douter de mon ex-mari alors que le bras droit du Malvoulant, quant à lui, menait une vie plutôt décousue. Allez ma fille! Reprends-toi! Tu te montes le bourrichon pour rien. Sans doute... Argh! Ça m'énerve! Je suis persuadée que Shoma sait! Alors pourquoi il ne me dit rien, cette bougre de nouille!

Du coup, je boude. Tout simplement parce que je ne sais pas jeter un regard plein de reproches aux gens, vu que je garde en permanence les yeux clos. Et on finit notre macabre office en silence. Alors que l'après-midi touche à sa fin, la faim, justement, se fait sentir. Mantle nettoie ses instruments, ce qui est étrange, parce que, fondamentalement, les morts ne risquent pas de chopper une infection. Il doit faire ça par habitude. Un peu comme moi qui fait mon lit tous les matins. Réflexe conditionné par six ans d'Académie. Heureusement, il y a un second évier, je ne suis donc pas obligée d'attendre qu'il ait fini sa vaisselle pour me laver les mains. Aller hop! Je me lève d'un bond et là, c'est le drame. J'ai l'impression que mon cerveau et mon estomac sont encore sur la chaise. Puis soudain, c'est comme si on me tirait par le nombril pour que je me rassoie. Je ne lutte pas tellement la sensation est désagréable. Me voilà donc à nouveau sur la chaise. Le jambes cotonneuses, des papillons dans l'estomac, en sueur et avec la tête qui tourne.

Il ne faut donc pas beaucoup de temps avant que mon déjeuner aille dans le premier récipient qui me tombe sous la main. Je crois que mon capitaine m'a entendu mes vider les tripes. J'en suis mortifiée.

"Ça va?"

"Oui, ça baigne!"

"Vraiment?"

"Non, je crois que je vais encore..."

Et c'est reparti pour un tour! Un goût horriblement acre me tapisse la bouche tandis que je continue de me vider. Devant mon capitaine en plus! Si je n'étais pas si mal, j'en crèverai de honte!

"Tu peux te lever?"

"Non."

"Tu peux produire du poison?"

"C'est quoi cette question?"

Il m'enguirlande en me disant que c'est médical. Je suis pas convaincue. Il insiste, alors je m'exécute. Et là, horreur, la panne sèche! Cette fois, je ne peux y couper. Je me fais sermonner comme une gamine qui aurait trempé ses draps. J'ai compris, il faut que j'y aille mollo avec mon fruit du démon. Parce que, si j'en abuse, ça pompe mes forces et après je me retrouve dans cet état! Hé, mais sa voix est super apaisante en fait. Ou alors c'est la fatigue. Je dodeline de la tête. Je ne me sens même pas m'endormir et...

pouf! Me voilà aux pays des rêves!

J’espère juste que Shoma ne le prendra pas mal!



http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 4 Mar 2017 - 2:41

Alors que tout était pour le moins fini et qu'il ne restait plus qu'à quitter passer par la case nettoyage pour en finir avec le travail, Jeska apporta une dose supplémentaire de boulot à son capitaine. La jeune femme ne se sentait pas bien. D'ordinaire, ce n'est pas après une longue séance à travailler sur des cadavres que l'on ressent du dégout et puis ce n'était visiblement pas ça la cause du malaise de la jeune femme. Elle ne pouvait pas être contaminé par quelque-chose sans que Shoma qui a travaillé tout autant qu'elle ne puisse chopper.

La cause du malaise de Jeska n'était pas dû à une infection, cela aurait été transmis à Shoma également. Peut-être une surcharge de travail. C'est possible, à force d'utiliser ses capacités, elle avait sans doute atteint le seuil critique, celui où son corps n'arrivait pas à suivre. L'explication pouvait sembler plausible, mais dans ce cas d'où provenait le vomi qu'elle cracha de sa bouche. Voilà que la collaboratrice du docteur maboul manqua de vomir ses tripes au sol, laissant apparaitre à la place le reste de son repas d'un certain temps.

Une autre théorie était envisagé par Shoma. Cette théorie prenait en compte le fruit du démon de la jeune femme. Certes elle était capable de produire une très grande quantité de poison en tous genre, mais l'utilisation de son fruit lui demandait une très bonne qualité physique. Son fruit était peut-être un peu trop puissant pour elle, du moins à l'heure actuelle. Shoma était un homme-ombre et pouvait manipuler les ombres sans que cela n'affecte son organisme, mais elle, ce n'était pas forcément pareil, le poison, elle le produisait à l'aide de son corps. Chaque parcelle de son corps est un réservoir et une usine de poison.

La découvertes des fruits du démon était un véritable casse-tête pour la médecine. Imaginé un peu le tableau, un homme ayant mangé un fruit de type zoan. Ce dernier peut se transformer en bête, mais pour le soigner faut-il utiliser les méthodes d'un docteur, où celui d'un vétérinaire. Un serpent n'a pas les mêmes os qu'un homme. Le bourbier. Enfin bref, l'exemple était sans doute un peu tiré par les cheveux, mais c'était une bonne question néanmoins.

En se grattant la tête, une autre explication lui apparu un peu comme une évidence. Ce n'était pas forcément la meilleure des options pour elle, mais depuis ses retrouvailles avec Phoénix, avaient-ils coucher ensemble sans protection ?  Eh oui, Jeska était une grande fille et Phonix, n'en parlons pas. Les symptômes de Jeska étaient était aussi les mêmes symptômes que les femmes enceinte, certes elle était largement en avance, mais rien n'est à écarter. La machine était peut-être en route une fois de plus, mais au plus mauvais des moments si tel était le cas.

Avec ce qui venait de se passer, Shoma oublia complètement une chose qu'il souhaitait dire à Jeska. Pour leur mariage, chose qui vraisemblablement n'aura pas lieu, Shoma avait penser à faire à Jeska don de la vue comme cadeau. Ce n'était pas quelque chose de certain, mais dans une des revues de médecine qu'il avait lu, il y avait un article qui parlait de prothèse mécanique permettant à un aveugle de retrouver ce sens et maintenant que la jeune femme se retrouvait par terre inconsciente, il ne pouvait pas l'informer du possible présent qu'il souhaitait lui faire.

Prenant son courage à deux mains, le capitaine des Red Spectres, attrapa la jeune femme et s'en alla avec elle. Le regard du capitaine pirate se posa sur le visage de la jeune femme et se dit que malgré tout son frère d'arme avait bon goût en matière de femme. Jeska était une très belle femme et leur séparation était dommage. Ce n'était pas demain la veille qu'une femme accepterait un homme tel que Phoénix avec ses pulsions dignes d'un sanguinaire tel que Shoma.

Une fois réveillée Shoma tenterait de résoudre les problèmes de son compagnon, mais pour le moment la jeune femme avait besoin d'un lit et de repos.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1