AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Sombre Réflexion
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line - L'Île en Fête
♦ Équipage : Capitaine 1re flotte des Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 28 Fév 2017 - 7:54

Seul. Je suis seul.

Personne pour m'accompagner.

Personne pour me supporter.

Personne pour m'épauler.

Personne pour m'aider.

Personne pour m'aimer.

Bordel. J'suis qu'un sale crevard en fait ?
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-valider http://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line - L'Île en Fête
♦ Équipage : Capitaine 1re flotte des Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Jeu 9 Mar 2017 - 16:23

Entends-tu la pluie s'abattre sur les toits de la ville ? Le fluide ruisselant sur les tuiles avant de descendre le long des gouttières pour finir sa course dans les caniveaux de la cité festive. Cette nuit n'est sans nul doute le moment propice au changement et sans t'en rendre compte, tu changeras. Ne remarques-tu pas cette métamorphose en pleine expansion ? Non, clairement pas. Comme tu ne le sais pas encore.

Entends-tu ces talons boisés résonner sur les pavés des ruelles, de cette même ruelle où tu te trouves caché aux yeux de tous ?

La personne qui te fera changer approche et plus vite que prévu.


- Bordel il flotte ...

Et moi qui croyais qu'les situations dramatiques n'étaient pas accentuées par la pluie que dans les films. Là j'en ai la certitude, y'a vraiment rien qui se joue au hasard. Au fin fond d'une ruelle crasseuse, j'me morfond sur un tas de carton, une ou deux bouteilles de saké vide à mes côtés, la troisième en route pour la descente. Ma femme m'a plaqué, mon capitaine va très certainement m'en vouloir à mort pour mes derniers actes et pour clore cette journée de merde, les membres de cet équipage ne me considèrent pas à ma juste valeur. Alors, j'me suis payé une caisse de six, pensant noyer cette acrimonie dans l'alcool. Puis, la liqueur de cerise de cette île est appréciable, alors je la déguste ou m'en ivre de tout coeur, quelques gouttes s'échappant du bout de mes lèvres.

Ma mine fait peine à voir, j'ai les yeux de plus en plus rougeâtre, le teint aux couleurs de la maladie intestinale prêt à rendre mes derniers repas quotidiens et cerise sur le gâteau, j'ai le hoquet. Cet enfoiré ne me laisse pas de répit et me retire du sommeil dans lequel je m'efforce de m'enfoncer. Remous gastrique, rots, immobilisation au sol accompagné de cadavres de verres, j'suis pas très beau à voir. J'comprends pourquoi Jeska est parti. J'suis vraiment qu'une plaie.

Alors, je pense à tout ce que j'ai accomplis jusqu'ici. De toute façon, je n'ai plus que ça à faire. Le sommeil m'est impossible, tout comme le mouvement posturale.

Mon départ d'Ohara, mes aventures au bout du monde, ma rencontre avec le grand Satoshi Noriyaki de l'époque, mon acceptation au sein des Truands avec qui j'ai pu vivre bon nombre de péripéties, mes embrouilles avec Yukiji Alucard et nos deux indiscernables personnalités. Ma rivalité dantesque avec Oswald Jenkins. Haha, il m'aura mit bien des bâtons dans les roues. Cette petite enflure. J'me demande ce qu'il devient maintenant. Peut-être qu'il est mort ? Je n'espère pas, j'aimerais bien le revoir; histoire d'échanger une énième passe d'arme avec cette bonne tête de cactus. Puis il y a cette fameuse rencontre avec les Red Spectres, la bataille pour le projet X et mon intégration finale à l'équipage des Red Spectre. Avec le temps, j'ai su profiter des différents avantages que pouvait me proposer le capitaine Shoma, faisant mes preuves et pouvant ma bonne volonté, j'ai atteint un niveau auquel je n'aurais jamais pensé atteindre; celui de capitaine. Depuis quelques temps je commande une flotte de Mantle Shoma et je sillonne les flots du monde à ses côtés, avec mon propre équipage. Moustik et les autres sont super. J'me marre bien avec eux. Mais j'me rends compte que tout cela, ce n'est que du vent. J'ai perdu de vue mon objectif principal et depuis bien des années, j'ère sans aucun but précis sur les mers de ce monde.

- Alors peut-être que tu devrais tout mettre à plat et procéder à la recherche de ce que tu souhaites réellement ? Ne penses-tu pas ?
- T'es qui toi ?


Dernière édition par Phoenix D. Juusei le Ven 10 Mar 2017 - 22:40, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-valider http://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line - L'Île en Fête
♦ Équipage : Capitaine 1re flotte des Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Jeu 9 Mar 2017 - 17:20

- Je suis ici depuis un bon petit moment déjà et d'après ce que j'ai entendu, tu as vécu plutôt pas mal de chose.
- J'te parlais même pas enculé. Puis j'parlais dans ma tête.
- Si j'ai pu écouté ton beau discours, je doute de ta parole actuelle.
- Qu'est-ce tu m'veux ? Laisse moi tranquille ! que j'lui balance et rétorquant une bouteille vide dans sa direction.

J'esquinte l'horizon pour apercevoir si la cible est touchée, malheureusement mon alcoolémie est bien trop élevé pour prétendre à la bonne distinction d'individu à moins d'un mètre. Alors, allongé au sol comme la plus lamentable des merdes au monde, je reste spectateur de l'avancer de l'homme, dévoilant sa silhouette à travers l'épais brouillard venant se former autour de nous.

- Je me promenais comme toute bonne personne innocente puis je t'ai vu, toi, l'homme cadavérique dans toute sa splendeur. Et comme je n'aime pas voir les gens se morfondre et cracher sur le monde pendant que ce dernier leur tourne le dos, et bien je suis là pour les réconforter. Leur faire preuve conscience qu..
- * BEEEEEUUUUURK *
- Charmant. Tu es donc bien au fond du trou. Et out bien comme il le faut on dirait ... C'est vraiment pitoyable.

Et alors que j'viens d'vomir à deux centimètres de ses pieds, il se permet de prendre plusieurs caisses trainants dans la rue pour les empiler face à moi, adosser au mur voisin. Il y pose ses fesses et prend ses aises. Si seulement j'avais assez de force pour quitter cet endroit et éviter qu'un inconnu ne vienne me faire la morale. C'pas bien d'boire, tout l'monde le sait mais personne n'arrête. Alors, arrêtez d'nous casser les couilles. Si vous n'êtes pas content, c'pas d'notre faute. Mais v'nez pas nous les briser pour des histoires auxquelles on en a rien à foutre !

- Je disais donc ..
- Mais ferme la ... J'ai un de ces mal de crâne à cause de toi ...
- Bien évidemment. C'est jamais la faute de Monsieur.
- Bien évidemment. C'est quoi cette question ...
- Ce n'était pas une question.
- Mais ferme laaaa !
- Ton arrogance ne te mènera nulle part Juusei.
- Qu'est-c'que t'en sait d'abord ?
- Mon petit doigt me dit que tu n'es pas fais pour tout ça. Être au service d'un autre pirate. La supériorité hiérarchique, tu t'en contre fout. Tu es un pirate après tout, vivre ta vie comme tu l'entends, effectuer des actes après lesquels tu te fous d'être jugé. Pourquoi obéir à un homme qui, depuis maintenant un moment, se fiche de ton avis et ne te respecte pas comme il se doit ? Tu te souviens du meurtre de ta mère, cette haine que tu possèdes au fond de toi depuis toutes ces années ? Te rappelles-tu juste au moins pourquoi tu as pris la mer ? Cette vengeance à laquelle tu tenais tant à l'époque ? Cette rancoeur si grande vis-à-vis du gouvernement ? Cette envie de te rapprocher de tes ennemies pour ensuite assouvir ton plan initial ? Tu t'es perdu en chemin et te voilà maintenant entrain de sombrer dans une piètre ruelle en compagnie de rat porteur de la mort.

L'alcool m'enfume l'esprit, j'oublie à qui je parle, j'écoute seulement ses longs discours sans trop faire attention à ce qu'il prétend dire à mon sujet. Cet homme, il est spécial. Je ne sais pas pourquoi. Même si la plupart de toutes ces choses m'intrigue, car il connait extrêmement bien ma vie, je ne peux lui répondre. Les forces ne me permettant pas la moindre action en ces temps sombres et funestes.

Le brouillard s'épaissit et mes idées deviennent de moins en moins claires.
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-valider http://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line - L'Île en Fête
♦ Équipage : Capitaine 1re flotte des Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Sam 11 Mar 2017 - 10:36

Un épais nuage de fumée vient m'asphyxier les poumons par les quelques inhalations produites par mon organisme lors de mon somme tenté désespérément. Quelques toux grasses s'échappent de ma bouche et m'exclue donc de ma léthargie. La gorge en kevlar, les yeux plus fatigués que jamais, je ressens un froid glacial me parcourir le corps, relevant un à un chaque poil accroché à mon épiderme. Mon alcoolémie est donc déjà fini ? C'est triste, je vais devoir recharger les batteries.

Dégainant l'ultime jarre à bonheur, je décoche d'un coup de meitou le bouchon qui la scelle, détruisant au passage un quart du verre et laissant une bonne partie du dû me couler entre les doigts. Approchant alors ce qu'il reste de la bouteille vers mes lèvres séchées par le vent frais m'ayant fait sombrer dans un sommeil incalculable, je suis stoppé net par un énième nuage de fumée.

Nouvelle toux, nouvelle impossibilité de me sevrer comme il se doit. Mais j'en trouve très vite la raison et elle est évidente. L'homme n'est toujours pas parti. Il trône depuis toujours sur son siège de fortune, m'observant et analysant le moindre de mes faits et gestes. Je le sais, je le sens. Cet inconnu, qui, croyant tout savoir sur moi, est persuadé de pouvoir me "changer" ou du moins, faire en sorte de relever le niveau si bas actuellement. Une clope en bouche, je n'aperçois que cette lumière enflammé au bout de sa bouche, se distinguant en fonction du rythme de ses inhalations.

Et dans par ce vent glacial, cette odeur de tabac froid s'imprégnant petit à petit sur les pavés de la ruelle, il se remet à pleuvoir.

Mélancolie quand tu nous tiens.

- Passe-moi une clope. lui dis-je d'un ton bénin suite à un long silence de mort.  

Mais ce silence se réinstalle aussitôt, témoignant du seul bruit provoquer par l'oxydation du tabac qu'il se plait à fumer.

Long et mal-aisant, cet arrêt de nuisance sonore se fait taire par sa bonne parole. J'oubliais comme sa voix pouvait me sembler familière. Mais étrangement, je ne peux mettre la moindre identité dessus. C'est très étrange. Il m'accorde alors une blonde qu'il sort de son paquet au couleur blanche et rouge. Semble t-il qu'il ait bon goût, je fume exactement les mêmes saloperies. Après tout, ce mec n'est peut-être pas si con que ça. J'le laisserais peut-être me faire une énième fois la morale s'il le souhaite. Mais avant ça, j'aimerais bien connaitre le visage de celui qui se permet tant de choses à mon égard, sans me connaitre. Depuis qu'il est arrivé sans prévenir, je n'ai pas pu voir les traits de son fasciés soit, parce que j'étais bien trop saoul pour constater le moindre élément à plus de trente centimètres ou bien parce que depuis qu'il s'est installé devant moi, la lumière dégagée par le satellite terrestre et cacher aléatoirement par les nuages, fait en sorte de couvrir la moindre trace de son visage depuis le début. Et si ce n'est pas ça, alors c'est l'ombre de la toiture qui vient le recouvrir.

- T'as du feu ?
- Tiens.

J'expire pendant qu'il tend une allumette enflammé du bout de ses doigts.

- J'te remercie.
- Je t'en pris Juusei.
- Bordel recommence pas.
- De quoi parles-tu ?
- Ça là ! D'où tu connais mon nom et toutes ces choses sur ma vie ! Et pourquoi tu viens vers moi alors que j'suis au plus mal dans une rue nauséabonde ? Si j'me respectais un minimum je serais très certainement très loin d'ici dans une de ces chambres d'hôtels hors de prix. Un peu comme moi quoi ...
- Toujours aussi orgueilleux à ce que je vois. Toi, toi, toujours toi. Le centre du monde s'appelle donc Phoenix hum ? Si tu devenais esclave et qu'on te revendait, l'homme t'ayant bazardé au pèquenot du coin serait très probablement l'homme le plus riche du monde alors ? Hum ?
- Bien évidemment, je suis inestimable héhé ..
- Laisse-moi te dire une bonne chose. Si tu es ici, ce n'est pas pour rien. Tu es fait pour être seul. Ne remarques-tu pas que tu réussis beaucoup mieux ce que tu entreprends lorsque tu es seul que lorsque tu es en compagnie de personne, te nuisant par la même occasion ? Satoshi, Shoma, Jeska ... Regarde, à chaque fois que tu es sans eux, tu réussis tout. Tu es venus à bout de ce masque qui te gâchait la vie, tu as accédé au summum de l'art Bushido en dégottant ce meitou qui plus est l'un des douze plus grand sabre du monde. Tu es un loup solitaire Juusei. C'est seul que tu vaincras !
- Mais pourquoi tu me dis tout ça .. lui rétorque-je toujours allongé au sol, la tête contre le mur de l'immeuble et cette clope au bout de mes lèvres, prêtes tomber, n'ayant plus tellement la force de la tenir.
- Orgueilleux, mais pas très perspicace à ce que je vois. Tu n'es bon qu'à te soucier de toi même et c'est bien ça qui fait que toute ta vie, tu seras mieux seul qu'accompagner. Regarde Shoma ... Il le sait très probablement aussi. Il ne t'accorde aucune bonne action et te délaisse pour ta bonne petite femme. À croire, que depuis le début, il ne souhaitais que ta bonne puissance pour élevé un temps soit peu le niveau de son misérable équipage. Sa soit-disante "famille", ce n'est que du vent. Du moins à ses yeux, tu n'es très certainement pas considérer comme l'un de ses "fils". Et puis sa rime à quo tut ça ? Veut-il se prendre pour l'homme qu'il ne sera jamais ? Se comparer à l'un des hommes les plus marquant du monde toutes époques confondues, c'est vraiment pitoyable. Mais toi, tu es fais pour créer ton propre destin, ne pas être le chien de telle ou telle personne. Tu es destiné à tenir la laisse et à promener ses misérables dans la rue par la force de ton esprit car toi comme moi, savons le nombre d'idées destructrices et violentes qui taraudent ton esprit !
- Tu as sans doute raison. Puis oui ... Shoma ... Jeska ... Je les déteste. Il ne me mérite pas.
- C'est bien, continue je t'écoute ...
- Ils ne font même pas attention à moi, ne m'accordent aucune importance. Jeska étant soi disant ma femme, la personne devant m'être la plus dévouée, tu parles ... Alors ça y est, parce que je ne veux pas participer à une mission et m'amuser un peu, elle me quitte pour une raison funeste ! Alors qu'elle, me fait un gosse dans l'dos ?! Elle ne mérite que ma colère et ma haine ! Son bambin ... ne mérite que de perdre la vie. Ce sale bâtard !

Plus je parle avec cet individu, plus il fait ressortir en moi la vraie personne que je suis. Celle que j'étais avant toutes ces âneries. Il est vrai que je me suis perdu depuis bien des années à vouloir être accepté dans ces groupes sociaux en tout genre. Mais s'il y a bien une personne en qui je dois accorder ma pleine confiance et n'écouter que ses conseils, c'est bien moi-même.

- Moi et moi seul. C'est ce que je m'étais dis avant de prendre la mer. Et je comptes bien revenir à mes origines.
- Bien ...
- Je .. Oui c'est ça ... Je vais faire en sorte de ne plus suivre les ordres de personnes. Je ferais ce que ma bonne foie me conseille et je ferais jaillir les flammes de la discorde sur le monde ! Je ferais sombrer le gouvernement pour les meurtres qu'ils ont orchestrés envers ma mère et ma tante, puis j'anéantirais la moindre petite crevure souhaitant ma mort ! Je te le dis, le monde n'est prêt !
- C'est bien. Et un dernier conseil, ne les laisse pas s'en tirer comme ça. Si j'étais toi, je passerais un coup de denden à cette chère Marine bien aimée et je leur communiquerais la présence des Red Spectres et de tous ces membres de la pègre qui se retrouveront demain ... Anonymement bien sûr. Mais tu dois profiter de la situation pour frapper un grand coup, faire en sorte qu'ils ne se moquent plus jamais de toi. Ils doivent payer pour cet affront non ?
- T'es vraiment pas con ...

Il sort alors un denden de sa poche et me le tend. Le mollusque est de couleur blanche, témoignant de sa spécialité à pirater les communications. Mon interlocuteur me compose le numéro du QG le plus proche et me laisse les cartes en mains.

BulupBulupBulup ... BulupBulupBulup ... BulupBulupBul ! Gâtchââ !
- Lieutenant Toudoux, j'écoutes !  
- Écoute-moi bien dans toute ta douceur petit ! Sur l'île en fête, Mantle Shoma, primé à plus de deux cents millions de berrys est entrain de rameuter toute une équipe de la pègre de Grand Line. Bien évidemment, il est accompagné de tout son équipage et ses flottes. Le Corsaire Wrath est pas mal mécontent car ces enfoirés ont foutus un boxon pas possible sur son île. Il réclame de toute urgence des renforts pour m'être à mal les Red Spectres et leurs amis. Alors tu me crois ou non, mais s'il te plait, GROUILLE-TOI DE FAIRE RAPPLIQUER DES RENFORTS ! COMMODORE OU AUTRE, J'EN AI RIEN À FOUTRE ! L'île en fête, des renforts, MAINTENANT !
- C..C.C.C.Comment ??! Sh..Sho.Shoma ! Heu .. D'accord attendez je vais communiquer l'information à mes supérieurs !

L'appel vient d'être entendu, alors je raccroche, espérant de tout coeur qu'ils ne feront pas le mauvais choix.

Bizarrement, le froid m'habitant depuis le début s'évapore et laisse place à un sentiment de fierté totale, m'emplissant d'une chaleur réconfortante. Je retrouve la force de me lever, avec difficulté tout de même, me laissant m'appuyer comme je peux le mur derrière moi, mais je me redresse. Cette volonté depuis tant d'années éteinte s'est rallumé éternellement au plus profond de moi. Et ce, grâce à cet ho ...

C'est alors que je redresse la tête, constatant l'absence de la personne mais aussi des caisses qu'il avait pris soin d'assembler.

Le brouillard n'est plus et la pluie se dissipe soudainement.


Dernière édition par Phoenix D. Juusei le Sam 11 Mar 2017 - 11:21, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-valider http://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line - L'Île en Fête
♦ Équipage : Capitaine 1re flotte des Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Sam 11 Mar 2017 - 11:10

Loin, très loin de la ville, l'air marin vient me bercer les narines et le chant des mouettes sillonne mes oreilles. J'ouvre les paupières, me laissant découvrir la mer au lever du jour. Je témoigne d'une affreuse gueule de bois mais comme d'habitude, je m'en remettrais après un bon petit déjeuner.

Seul face à la mer, sur ce rocher légèrement rêche, je fais le vide et me souvient alors de la nuit passée en compagnie de cet inconnu. De l'acte que j'ai commis. De cette prise de conscience. Je plonge alors la main dans mes poches afin de constater l'avancé de mes effets personnels. Problème, le soit disant denden avec lequel j'ai pu communiquer avec ce soldat n'est pas là. À sa place, je ne retrouve qu'une peluche en forme d'escargot au chara design du grand "God Usopp". Étais-je vraiment dans cette ruelle du coup ? Ou suis-je passé à la fête foraine avant d'me mettre minable ? Mon esprit s'assombrit de nouveau et me laisse une nouvelle fois en plein doute.

Je réfléchis, mais je ne trouve rien. Alors je fais le vide et je ne repense seulement qu'à ma situation actuelle.

Je pense seulement à la suite des évènements. Ma décision est prise depuis hier soir, mon lien avec les Red Spectre s'achèvera ici. Quoi qu'il arrive. C'est une fois sur le Rough Death que je changerais de cap et me dirigerais comme on l'avait décidé avec Shoma sur Kikai no Shima tandis que lui et les autres iront vers le nouveau monde.

Je pense, je réfléchis, j'me souviens. Devenir l'un des sept grands Corsaires c'est ce que je souhaitais, c'est ce que je veux, c'est ce que je serais. Pour que je puisse avancer, je pense très sincèrement que je dois en passer par là. Alors, dans un premier temps, je dois créer la hype, faire de mon image, quelque chose de beaucoup plus terrifiant que ce que j'impose aujourd'hui.

Afin de conclure cette belle nuit et ce nouveau départ qui se lève, je tâtonne les poches de ma veste, à la recherche de mes cigarettes. Ce paquet, qui de blanc et de rouge, semble presque vide, m'intrigue. Je n'ai pratiquement pas fumé de la nuit et il était plein en début de soirée. Seule une et unique tige, reste entre les feuilles d'aluminium comme l'éternel orphelin que je suis. Je me décide alors de la prendre, ne me souvenant plus très bien si j'ai fumé les autres ou non et je constate brièvement sur les bords du filtre, une écriture parsemé de relief en or. Elle témoigne de la marque de cette dernière; "Takonscience".

Je n'avais jamais remarqué ce détail. Ouaip', je ne connaissais même pas le nom de mes clopes. Moi qui ne demandai seulement mes cigarettes qu'en rappelant distinctement et seulement la couleur du packaging.

J'me coucherais moi bête ce soir du coup.

Mais trêve de bavardage, je lève mon fessier royal puis je me dirige vers le Roug Death avant que tous ne se lèvent pour préparer les festivités dédiées à la grande réunion orchestré par Shoma.

Au sein du navire, Moustik me lance un regard étonné. Surpris de ma présence ici. Cela doit bien faire vingt-quatre heures que je n'ai pas donné de nouvelle en même temps. Mais nous n'avons pas le temps de rester discutailler. Je réveille tous les plus talentueux mousses afin qu'ils s'attèlent à leur tâche respective pour pouvoir mettre les voiles de cette île de malheur. Moustik souhaite me stopper dans ma folie, voulant comprendre ce qui se passe.

- On s'casse. Les Red Spectres c'est fini.

Si je comprends très vite que je n'ai passé aucun coup de denden pour coincer Shoma et que cette nuit n'était qu'une grande illusion, j'ai l'esprit assez clair pour me dire que ces gens ne me correspondent pas. Je suis fais pour vivre ma vie seul et comme je l'entends, personne ne m'en empêchera.
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-valider http://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1