AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


The Underworld

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 9 Mar 2017 - 10:58

Tout vient à point à qui sait attendre. Voilà le jour J était enfin arrivé. Le jour de gloire est arrivé pouvait-on même dire du bout des lèvres. Qu'elle magnifique phrase tirée hors de son contexte, mais qui montre combien cette journée compte pour les Spectres, c'est à partir de ce jour qu'ils vont pouvoir commencer à rêver plus grand. Rêver plus grand ! Une étape fondamentale pour quiconque souhaite braver le nouveau monde et s'imposer. Pour cela un grand nombre d'action ont été mis en œuvre. La mécanique était parfaitement huilé et tout le monde savait ce qu'il avait à faire, il ne restait plus qu'à attendre.

Il y a quinze jours de cela, Shoma avait contacté quatre organisations de la pègre. Toutes plus connus les unes que les autres. Ne cherchez pas à savoir comment un pirate peut-il être mêlé au monde très restreint de la pègre, cela ne peut conduire que sur un chemin maculé de sang. Bref. Après une prise de contact pour le moins osé, deux organisations décidèrent d'accepter de rencontrer le capitaine pirate sur l'Île en fête, base provisoire des Spectres. Les organisations dissidentes trouvèrent leur place dans le top cinq des ennemis de l'homme qui ne laisse pas de victime après son passage.

Pour accepter de faire affaire avec un pirate tel que Shoma, il faut avoir les reins solides. La réputation du jeune homme parle pour lui et très peu sont assez audacieux pour accepter le challenge. Malgré tout, il existe de véritable gangster, des personnes qui sont plus connus, plus dangereux et qui n'hésitent pas à faire affaire avec des requins tel que Mantle Shoma. Le gain, il n'y a que sa qui incombe, tant que l'argent rentre qu'importe qui est le client. Le fric, le moteur de ce monde, c'est avec ça que le capitaine pirate souhaite appâté ses hommes de l'ombre. Tel une araignée, il a tissés sa toile en attendant que la proie morde à l'hameçon.

Assis à la terrasse de son auberge, Shoma scrutait l'horizon. Rester à terre n'était pas pour lui, non, ce qu'il aimait, c'était prendre le large, naviguer sur ses navires et voyager, passer d'île en île. En restant à quai, Shoma se sentait oppresser, sans compter qu'il n'avait même pas tenté de piller cette île qui parait jouir de nombreuses richesse. Avec comme priorité sa lever de fond, Shoma ne pouvait se permettre de tout risquer dans un conflit ouvert avec Jack, bien que le silence de ce dernier soit assez suspect.

L'heure du rendez-vous approchait, il ne restait plus qu'une bonne petite heure avant que n'arrive le moment tant attendu et au large des navires commençaient à pointer le bout de leur nez, enfin leurs voiles. Depuis sa position, Shoma ne pouvait savoir sous quel pavillon naviguait ces navires, mais il se dit que cela pouvait être ses invités, qui ponctuel comme toujours ont décidé de ne pas faire attendre leur hôte. Quoi de mieux que d'avoir des invités qui savent retenir l'heure de l'invitation.

Shisha à la bouche, verre de rhum près de lui, Shoma attendais et pariait avec lui-même sur le temps qu'il faudra aux navires pour atteindre la baie du port. Quinze, vingt, trente minutes peut-être. Le vent ne soufflait pas fort et ils n'étaient pas fort et les navires ne ressemblaient pas à des vaisseaux taillé pour la vitesse, mais plutôt pour l'assaut, donc un petit trente minutes de patience encore.

Alors qu'il regardait la disposition des navires, un pirate appartenant à l'équipage des Spectres rejoignis Shoma et lui donna le Den Den Mushi. De l'autre côté il y avait le commandant du premier navire. Bingo, c'était bien un des navires de ses invités. "Oz" était au rendez-vous et informa Shoma de leur intention d'entrer dans le port. Pour la réunion, l'organisation au corbeau à trois pattes avaient dépêché deux navires, preuve qu'il devait y avoir un grand bonnet de l'organisation. Cela signifiait également que le second navire n'était pas celui des "Los Santos" le second groupe attendu par le capitaine des Spectres.

Il faut toujours qu'il y en ait un qui n'arrive pas à respecter les horaires. C'est vraiment détestable de ne jamais faire respecter les horaires par les invités, mais cela faisait partie du jeu. Certain grand commerçant diraient simplement que cela est un signe, un signe qui montre que la négociation à déjà commencer. Un léger signe de désintéressement ? Peut-être. Un manque de Respect ? Peut-être aussi, mais cela faisait encore partie du jeu et au final tant qu'ils venaient, ce n'était pas vraiment important, du moins pour l'instant.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Sam 25 Mar 2017 - 17:10



Je suis à coté de Shoma. Je sirote un verre de vin chaud tranquillement tandis que mon capitaine scrute l'horizon. Je suis un peu inquiète. Pas de nouvelles de Phoenix, ni de Luka depuis presque deux semaines. C'est préoccupant. D'autant plus qu'il paraîtrait que mon ex a même quitté l'île. Je n'ose en parler à Mantle. J'ai peur qu'il prenne la démarche de Juusei pour une trahison. Surtout que c'est exactement ce que je pense. quelle nouille celui-là! Il a bien choisi son moment pour partir. Il nous laisse seuls sur une île appartenant à un corsaire à la veille d'une réunion entre l’Étoile du Sud et certains des plus gros caïds de la pègre de ce côté de Grand Line. Si je n'étais pas aussi naturellement optimiste, je dirais qu'il nous la joue à l'envers exprès.

Je bois une gorgée de ma boisson qui hume bon la cannelle. Avec un temps aussi frisquet, le vin chaud s'avère incroyablement revigorant. Soudain, les premiers invités montrent le bout de leur nez. Il s'agit de l'organisation criminelle "Oz". Je ne les connais que de renom. Mais ce sont des pontes dans l'économie souterraine de ce côté de Red Line. Leur organisation compte plusieurs primés à plus de cent millions de berries. Bref de sérieux clients à ne pas prendre à la légère. Je commence à ne pas me sentir rassurée. Ça fait pas mal de beau monde réuni en un seul lieu. D'autant plus que le cartel de Los Santos est aussi invité, et que leur réputation n'est plus à faire. Bref, je commence à douter de l'utilité de ma présence ici. J'ai l'impression que je vais faire tâche au milieu de tous ces criminels endurcis. J'ai peur d'être encore trop "tendre". Je commence à m'agiter sur ma chaise et à tripoter nerveusement l'anse de ma tasse de vin chaud. L'anxiété me gagne tandis qu'une foule de pensées me traversent l'esprit. Est-ce que mon enfant est bien en sécurité? Où diable Phoenix et Luka peuvent ils bien être passés? Et si Juusei avait été capturé par Wrath et torturé? En deux semaines, un corsaire peut largement lui faire cracher tout notre plan. On est peut-être grillés qu'on ne le sait même pas!

Je me tourne alors vers Shoma et je réalise qu'il est d'un calme olympien. Comment fait-il pour être aussi détendu? Je finis ma boisson chaude et je me redresse, prête à le lui demander quand, soudain, il me devance.

"Quoi qu'il arrive, à partir de maintenant, tu ne dois rien laisser paraître, Jeska."

Je me doute bien qu'il n'a pas lu mon désarroi dans mes pensées, mais bien dans mes attitudes et aussi sur mon visage. Je me rassied comme une jeune fille que l'on viendrait de réprimander. Me prend-t-il à ce point là pour une bleue? Nom d'une biscotte! J'ai été initiée aux joies du poker et du bluff par Rik Achilla en personne! Un type qu'on surnomme "the Gambler"! Je sais la jouer impassible quand il le faut! Enfin, je ne vais pas m'en vanter, si jamais je me plante, j'en serais morte de honte! A la place, je réponds un très sobre.

"Bien capitaine."

On attend donc un petite demi-heure que les navires d'Oz arrivent à quai. Pendant qu'ils débarquent, j'entends que mon chef s'inquiète du fait que l'autre invité de marque n'ait toujours pas donné de nouvelles. Je le rassure donc.

"Tu sais Mantle, si Los Santos n'a pas encore donné signe de vie, c'est peut être qu'ils ne comptent pas venir, tout simplement. Mais s'ils viennent, un retard n'est pas si dramatique. C'est une façon de se faire désirer. Et on ne se fait pas désirer si on n'est pas intéressé..."

"Ou alors, mademoiselle, le cartel est déjà là, et vous ne le saviez même pas!" lance le serveur à brûle-pourpoint.

Ce dernier pose une carte (sans doute de visite) sur la table. Apparemment, c'est le signe que tous les convives sont présents.

La fête peut donc commencer.


http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 3 Avr 2017 - 21:06

Prenant Shoma de court, le cartel Los Santos avait infiltré l'île bien avant le jour de la réunion et se tenait dans l'ombre à observer et épier leur hôte. Une attitude digne d'un groupe d'assassin bien rôdé à leur métier. Avant de se déplacer à découverts, ils doivent être certains du terrain et des intentions de leur convive. Si cette surprise pouvait surprendre, Shoma se rejoint de ne pas compter parmi sa liste d'ennemi le cartel et cela lui prouvait également que sa parole avait un certain poids malgré sa sombre réputation.

La terrasse se divisa d'un coup en deux groupes distinct. D'un côté les hommes appartenant au Red Spectres et l'autre les hommes appartenant au cartel. Cette dualité fit sourire le capitaine pirate qui ne s'attendait pas à cela, mais étant donné qu'il n'avait que de bonnes intentions à l'égard de ses invités, le jeune homme envoya rejoindre leurs camarades, seul Jeska resta auprès de Shoma. De l'autre côté, les membres du cartel se levèrent et laissèrent place à un homme tapis dans la réserve de l'auberge. Le sourire au lèvre, l'homme que l'on nommait la Quica venait de faire son apparition.

Depuis le départ Shoma avait pris soin d'éviter les fuites sur son plan, ses intentions et le lieu de rendez-vous qui ne devait être transmis qu'au dernier moment et pourtant il venait de se faire coiffer au poteau. Prenant la parole en premier le chef de Los Santos remercia le capitaine pirate de l'invitation avant de lui tendre sa main.


La Quica : "L'information, c'est ce qui te permet d'avoir une carte d'avance sur les autres."

"C'est un plaisir pour moi aussi."


Alors que Shoma lança un regard noir au tavernier, ce dernier ne passa pas inaperçu et son invité lui demanda de lui faire une faveur et de ne pas tuer le pauvre homme et son équipe. La raison ? Car ce n'était pas de sa faute s'il n'avait pas avertit Shoma de la présence des membres de son cartel, mais parce qu'il n'avait pas d'autre choix de coopérer sous peine de voir sa famille exécutée.

"Il est encore tôt pour faire couler le sang."

"Je me réjouit d'avance de cette réunion, d'ailleurs le dernier convive vient de quitter son navire."

La Quica ne dégageait rien d'extravagant, mais était baigné par une sorte d'aura charismatique fou qui le rendait facile à vivre et à supporter à tel point que Shoma laissa tomber son envie de faire taire à jamais l'aubergiste d'un coup comme si rien ne c'était passé. On pouvait voir à quel point l'homme excellait dans son domaine et savait y faire dans ce genre de situation. Son leadership était tel qu'à ses côtés Shoma y voyait déjà un partenaire idéal, alors que rien n'était encore fait.

En invitant "Oz" à sa table Shoma espérait recevoir la visite de la tête de l'organisation, mais ce n'était pas le dénommé Matias qui se présenta, mais bien sa plus proche conseillère. Depuis sa position Shoma remarqua que la femme qui descendit du navire était "Scarface" la veuve noire la plus redoutable de leur groupe. Avec 185M sur sa tête, Scarface dirigeait "Oz" à la lumière et approchait avec sa grande armée de l'auberge. Une centaine d'hommes suivaient la jeune femme tandis qu'un groupe encore plus important se déploya dans le port.

Visiblement le niveau de sécurité n'était pas au goût des invités de Shoma. Chacun y mettait son grain de sel afin de s'assurer que tous ce passe au mieux. Une fois de plus La Quica prit la parole et expliqua au pirate que c'était tout à fait normal pour des groupes aussi importants qu'eux de ne faire confiance à personne. La trahison peut survenir de partout et personne n'aime se faire rouler d'autant plus que ce qui est en jeu n'est pas forcément une affaire conclue d'avance, sans compter que l'île qu'avait choisi n'était pas vraiment un terrain neutre.


Annia: "Nous pouvons commencez!"

Annia venait à peine d'arriver qu'elle pris le contrôle de la réunion à son compte et invita les deux hommes à entrer à l'intérieur de la taverne et commencer ce pourquoi ils avaient fait autant de route. Les quatre protagonistes se posèrent à l'intérieur de l'auberge. Chacun ne garda qu'un membre de leur garde rapproché. Assis sur sa chaise Shoma prit la parole en premier et souhaita la bienvenu à ses invités en leur faisant servir ce qu'ils avaient exigé. Une vodka de South blue pour Annia, des cigarettes "Mondial" en provenance de l'île de Shield pour la Quica et une shisha à la menthe pour lui-même.

"Je pensais être un assez gros client pour voir le chef de "Oz" en personne."

Annia: "Les Spectres ont volé une grosse cargaison d'arme appartenant à notre organisation, alors je pense que tu ne devrais pas attendre le soleil et la lune non plus."

Cette histoire remonte à longtemps, mais Shoma ne pensait pas que "Oz" se souviendrait de cela, ni même du visage qui se cachait derrière ce vol. Malgré cela ce n'était pas grave, "Scarface" expliqua au pirate qu'elle venait de la part de son chef et qu'elle le représentait dans cette réunion et que sa parole équivalait à celle du chef.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Lun 10 Avr 2017 - 11:54



Ça commence bien! Apparemment Mantle a déjà un contentieux avec Oz. Et il les invite comme si de rien n'était. Heureusement, La Quica semble vraiment vouloir que tout se passe bien et calme les ardeurs de la balafrée. On ne tarde donc pas à rentrer à l'intérieur. Annia, avec un type du nom de "Big Brother". Escobar avec une armoire à glace qu'il ne se donne pas la peine de présenter. Et enfin, Mantle avec moi. Seulement, ma présence ne ravit pas Scarface.

"Cette femme est une ancienne Marine, je m'oppose à sa présence parmi nous!"

Oui, en effet, je peux comprendre les doutes de nos invités. Après tout, rien ne leur garantit que je ne sois pas encore loyale à mon ancien employeur. L’Étoile du Sud s'apprête à protester quand le chef du cartel le devance.

"Il n'y a pas de raisons de s'emporter, Annia. Chacun d'entre nous choisit une personne pour l'accompagner. C'est le choix de notre hôte, nous devons le respecter. Je suis certain que Jeska saura se comporter comme il se doit."

Je suis ravie qu'il y ait ici une personne qui souhaite que tout se basse bien au moins autant que moi. Surtout que l'Organisation du corbeau ne semble pas des plus coopératives. Enfin, ils sont venus, donc c'est bien qu'ils y trouvent leur intérêt. Apparemment rassurée par l'intervention du chef du Cartel, tout le monde se détend et va s'asseoir autour d'une table. C'est alors que La Quica passe derrière moi et murmure.

"Ne faites rien, nous tenons votre enfant."

Je ne laisse rien paraître. Cette phrase lourde de menaces comparée au ton enjoué habituel d'Escobar me semble comme irréelle. Je suis certaine que je n'ai pas halluciné. Et pourtant je suis tout aussi persuadée que je suis la seule à l'avoir entendue. Il y a quelques secondes à peine, je pensais que cet homme était sans doute le plus digne de confiance et là, son annonce me fait l'effet d'une bombe. Je me demande quel coup tordu il nous prépare. Nom d'une biscotte, j'aurais dû me méfier! Annia, je l'imagine comme un chien qui n'aboie mais ne mord pas. Ou du moins, je ne lui vois pas de raisons de le faire. Mais La Quica, lui, il est comme une serpent vicieux. Il se fait passer pour le moins menaçant et soudain, il vous plante ses crocs dans la chair! En plus je déteste les serpents!

Que dois-je faire? Comment avertir Shoma discrètement. Et surtout sans éveiller les soupçons des autres! J'ai plein de questions qui se bousculent dans ma tête! Comment ont-ils su? S'ils retiennent Sakazuki, ça signifie qu'ils l'ont kidnappé. Mais alors comment ont-ils fait pour nous le soustraire sans qu'on s'en aperçoive? Ou alors ils ont un homme à eux infiltré dans notre équipage, prêt à accomplir sa funeste besogne? Je ne sais pas. Ça pourrait même être du bluff, qui sait? C'est alors que j'envisage quelque chose d'affreux. Et si le Cartel roulait pour quelqu'un d'autre? Un corsaire, par exemple. Leur capacité à récolter des informations peut nuire grandement à notre plan.

La réunion a commencé déjà depuis quelques minutes et je suis toujours en train de cogiter. Ils en sont à régler des détails relatifs au partage. C'est pourtant simple, il suffit de couper le gâteau en trois. Seulement, il y a autant de beaux égos assis à la table des négociations et chacun veut la part du lion. Moi, je commence à me résigner au fait que je ne pourrais avertir Shoma, alors je m'intéresse aux discussions. Et l'ennui ne tarde pas à me gagner. Alors, nonchalamment, je fais chuter mes doigts en cascade sur la table. Et c'est la révélation! Je peux essayer de glisser un message en morse de cette façon! Alors je m'affaire à transcrire mon message et petits tapotements. Et ça donne.

K-I-S-A-D-A-N-G-E-R

Parce que je ne sais pas comment s'écrit le nom du chef du Cartel. J'espère que mon chef aura le message. D'ailleurs, connait-il le morse?

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 11 Avr 2017 - 12:35

Après que le petit aparté sur l'intervention des Spectres lors d'une transaction sur Astérion entre Oz et un client, ce fut au tour de Jeska de poser quelques problèmes. L'organisation au corbeau trouvait idéal de déballer leur sac au beau milieu d'un rendez-vous d'affaire. C'était presque à se demander s'ils n'étaient pas ici uniquement pour les formalités. Être là uniquement dans le but de faire perdre du temps à Shoma, tout en affichant un grand sourire sans pour autant en avoir quelque chose à faire de lui et ce qu'il pouvait bien dire où proposer.

Quoi qu'il en soit les esprits se calmèrent et en grandes personnes chacun retrouva son calme et trouva la force de poursuivre sans essayer de chercher la petite bête afin de faire sortir Shoma de ses gongs et tenter de tuer ses hôtes. Être calme dans ce genre de situation est la meilleure des choses à faire, prendre de haut ses invités ne pourraient qu'attiser leur colère et provoquerait un bain de sans dans lequel seul le plus fort et fou en sortirait vainqueur, mais par chance ils étaient encore loin de cette situation.

Après avoir reçu en pleine figure les piques de Scarface, qui gardait presque en travers de la gorge les actions des Spectres, Shoma laissa entendre qu'il allait droit au but et souhaitait ne pas perdre de temps en parlant de sujet inutile. Le Shin Sekai. Le nouveau monde, voilà ce qui réunissait ces trois groupes et qui devait permettre d'établir une certaine union de leur force.


"J'ai pour but de rejoindre le nouveau monde et de m'y établir. "

La Quica :"Quelle merveilleuse nouvelle pour toi, jeune capitaine."

Annia:"Ce que La Quica veut dire c'est en quoi cela nous concerne."

Les deux protagonistes ne montraient presque aucun  intérêt à ce que venait de leur annoncer Shoma. L'avenir des Spectres n'intéressait que Shoma et son groupe et non les décideurs des autres groupes. C'est dans l'individualité que chacun se reconnaissait, mais l'étoile du sud de son côté voyait plus grand, bien plus grand et pour arriver à ses fins il avait besoin des autres et devait leur prouver qu'à leur tour ils avaient besoin de lui afin d'être encore plus grand.

"Allez ne soyons pas aussi hypocrites les uns envers les autres."

La bataille des égaux faisait encore rage. Pensaient-ils que Shoma avait organisé une réunion avec eux uniquement parce qu'ils se trouvaient parmi le gratin des organisations de Grandline ? Que la simple énonciation de leur nom lui provoquait une accélération de son rythme cardiaque ? Ils ne devaient pas être assez idiot pour penser ainsi. Avec un peu d'argent et des yeux pour lire le journal on obtient très facilement des informations et même si cela concerne ce milieu très opaque et discret de la pègre.

Autour de cette table deux des trois protagonistes ont déjà essayé de s'établir dans le nouveau monde et les résultats n'ont malheureusement pas été très concluant. Seul Shoma et ses Spectres n'ont pas encore tenté cette aventure. Il est le seul ici présent à ne pas connaître la désillusion du retour la queue entre les jambes du Nouveau Monde. Jouer le fier, c'est bien, mais était-ce vraiment très utile ? Montrer les crocs quand cela n'est pas utile n'est qu'une perte de temps et d'énergie.


"J'ai cru comprendre que vous avez tenté de vous imposer sur le nouveau monde, mais que malheureusement vous aviez dû faire machine arrière."

Profitant d'un temps de parole de Annia qui tentait de défendre le projet d'élaboration dans le nouveau monde par Oz, Shoma toucha Jeska à l'aide de son ombre. Le toucher fut délicat et assez discret pour ne pas alerter Annia et Escobar, mais assez pour que la jeune femme s'en rende compte. Shoma ne savait pas ce qu'elle avait essayé de lui dire où de faire, mais il l'avait compris. Profitant d'une phrase de Annia le chef des Spectres rétorqua par un mouvement de tête. Cela pouvait être assimilé à un acquiescement à ce que le bras droit de Oz venait de dire, mais en réalité était destiné à son compagnon.

Très vite le regard du capitaine pirate changea. La logique voulait qu'il garde la même attitude, le même regard et la même confiance, mais tous savaient que Shoma était un homme au sang chaud, très chaud. Si Annia ne remarqua pas tout de suite le changement du pirate, Escobar lui compris très vite et jeta un regard rapide en direction de la jeune femme. Le manège aurait pu durer longtemps, mais le regard discret jeter à la jeune femme ne passa pas inaperçu pour le pirate qui mit un nom sur la cause du problème bien qu'il ne savait pas encore ce qui en découlait.

Annia fut la première à réagir et son homme de main fit un pas en avant comme pour se préparer au combat. En second l'homme de La Quica posa une main derrière son dos. Une arme à feu ? Voullait-il cribler les deux protagonistes ?


"Que ce passe-t-il?"*

Annia :"Messieurs !?"


Quelque chose n'allait pas, mais Shoma n'allait pas tout gâcher. Pour le moment rien n'indiquait que la situation était incontrôlable, alors faire comme s'il n'y avait rien était le mieux à faire.

"On doit parler de choses importantes, alors pourquoi vos hommes montrent les crocs ? Restons calme et poursuivons."

Jeska pouvait avoir la certitude que si quelque-chose devait arriver, jamais il ne la laissera tomber, alors elle pouvait lui faire confiance.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Lun 17 Avr 2017 - 16:15




Je suis la seule garde du corps à ne pas avoir montré de signe d’agressivité. Pire, je n'ai pas esquissé le moindre geste. Je n'en ai pas besoin, en fait. Et je ne tarde pas à le faire comprendre à nos "invités".

"Je vois que vous vous êtes rencardés sur moi. C'est de bonne guerre. Seulement, vu que vous connaissez mes capacités, je doute qu'il soit dans votre intérêt de vous montrer belliqueux. Surtout dans un endroit confiné comme celui-ci."

En effet, je pourrais gazer tout ce beau monde avant même qu'ils aient le temps de prononcer Arabasta. Et ce n'est pas l'envie qui m'en manque. La Quinca prétend tenir mon fils. Et Annia semble être à cran. Une étincelle et j'ai bien peur que notre belle alliance criminelle ne vole en éclats avant même de s'être formée. N'ayant pas envie d'être celle qui met le feu aux poudres, je m'abstiens donc d'utiliser mon fruit du démon. Me contentant juste de suggérer cette possibilité, je me montre à la fois menaçante, mais aussi ouverte à la discussion. Dans cette optique, je continue.

"Nous venons de vous faire part de notre volonté de nous imposer dans le Nouveau Monde. Vous n'ignorez pas que nous irons là bas avec ou sans vous."

"Pourquoi nous avoir invités à venir perdre notre temps ici, alors?" Tranche Annia.

"C'est une excellente question!" Réponds-je du tac-o-tac. "Cette alliance vous offre la possibilité non seulement de retenter de vous implanter là-bas, mais aussi d'augmenter significativement les chances de succès de l'opération."

"Pardonnez-moi jeune fille, l'offre semble très intéressante pour nous, mais... Shoma est loin d'être connu pour être un philanthrope. De ce fait je me demande... vous, qu'avez-vous à y gagner?" S'enquiert La Quinca.

"Oh, mais c'est simple! Comme l'a spécifié mon capitaine tout à l'heure. Vous avez tenté de vous installer dans le Nouveau Monde. Et même si vous avez échoué. Vous en êtes revenus vivants! Et ce n'est pas rien! Nous savons pertinemment que nous manquons encore de bouteille comme on dit. Et vous, vous avez ce qui nous manque. De l'expérience!"

Ce que je dis n'est qu'en partie vrai. Seulement je ne veux pas leur dire que nous lorgnons aussi sur le réseau du cartel et sur la puissance militaire de la bande du corbeau. Alors oui, je leur passe un peu de cirage, histoire de les amadouer. Mais je réalise que ma ruse ne prends pas lorsque La Quinca lance un :

"Vraiment?" d'un air dubitatif.

"En fait," Renchérit Annia. "on a un intérêt évident à s'associer à Los Santos. Mais, pas avec vous. Ce serait même tout le contraire."

Je déglutis difficilement. Je crois que j'ai "grave merdé"... Au Lieu de réussir à les persuader de s'allier avec nous, je viens de les convaincre de s'allier contre nous.

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 17 Avr 2017 - 18:37

La confiance, voilà ce qui permettait à Shoma de ne pas craindre ses homologues. La Quica l'avait peut-être surpris plus tôt en arrivant au lieu de réunion sans avoir la moindre information, mais ces petits tours de passe-passe ne pouvaient pas aller plus loin. S'il était un personnage de grandes envergure, il ne jouait pas encore dans la même catégorie que Shoma. Leur stature et même leur statut n'était pas comparable. Montrer les crocs pour ne pas mordre ne sert à rien. De plus, le choix de Jeska en tant que "garde du corps" n'était pas non plus anodin, tout comme lui elle disposait d'un arsenal d'arme suffisamment puissant pour en faire la personne la plus dangereuse de la réunion.

En parlant de Jeska, la jeune femme prit part activement à la réunion voyant que les deux homologues de son capitaine n'y mettaient pas vraiment du leur. Tout ce que la jeune femme disait était en adéquation avec les souhaits de Shoma, voilà pourquoi il ne prononça pas un mot et laissa la jeune femme gérer et tenter de convaincre. Pas évident de faire avaler la pilule à deux entêté qui ne jure que par leur propre organisation. Leur fierté leur voilait la face. Aveuglé par leur propre niveau actuel, ils n'arrivent pas ou ne veulent pas se projeter plus loin au grand dam du capitaine pirate qui décida d'intervenir.


"Je vise la tête de Teach, je compte bien prendre son titre ainsi que sa place, mais cela ce n'est qu'un plan personnel qui ne regarde que moi, mais grâce à mon aide, vous allez pouvoir placer vos pions sur le nouveau monde et peut-être, je dis bien peut-être enfin passer au niveau supérieur."

Annia:"Tu penses vraiment que l'on a besoin de toi."

La réponse au tac au tac du bras droit de Oz en disait long sur la suite de la réunion, mais Shoma n'était pas prêt à se laisser marcher sur les pieds pour autant, ni même à baisser les bras. La jeune femme était venue pensant trouver quelqu'un prêt à toutes les concessions pour en quelque sorte avoir des miettes de leur respect, mais ce n'était pas le cas, ce n'était pas au Spectres d'être satisfait de trouver un accord avec Oz, mais plutôt à Oz de voir les avantages d'une collaboration avec les Spectres.

"Quatre navires de la taille du Jackdaw, plus d'une centaine de compagnons qui ont perdu la vie. Je ne pense pas que votre bilan soit réellement aussi intéressant que vous le prétendez. Je ne parle même pas de vos pertes financières, cela ne doit pas être facile de se relever après une tel débâcle."

Ils pensaient tous être plus gros, plus important et plus influents que les Spectres, mais à ce jeu Shoma avait du répondant. La grenouille ne peut pas être plus grosse que le bœuf, ni même que le veau. Ce jeu était aussi vieux que le monde, rabaisser les autres, tout le monde pouvait le faire.

"D'ailleurs La Quica, j'ai entendu dire que deux assassins du nouveau monde ont réussi à régler le compte de tes hommes. Tenter de voler le marché des concurrents n'est visiblement pas facile même pour un homme qui se vante de pouvoir tuer qui il veux d'un simple mort."

Tout le monde en prenait pour son grade et personne n'était épargné. Shoma lui-même qui prenait de haut ses homologues se retrouva à son tour sous les feux des critiques. Il est clair que le jeune capitaine ne brillait pas par ses actions qui ne mettaient clairement pas en valeur son vécu et son passif, mais c'était aussi ça le "jeu". Malgré tout, chaque jeu à une fin, voilà pourquoi Shoma décida de jouer carte sur table avec Oz et Los Santos. Les trois organisations aussi différentes des unes des autres pouvaient trouver un terrain d'entente.

"Je suis prêt à couper la pomme en trois afin que chacun de nous y trouvent son compte. Je serai empereur des mers et je laisse toute la partie business entre vos soins. Los Santos pourra vendre sa drogue sur mes territoire comme bon leur semble. Oz pourra se servir des territoires acquis comme bon leur semble afin de s'y établir et prospérer."

L'offre de Shoma était des plus intéressantes pour chacune des parties. Le capitaine pirate lançait des cadeaux à ses partenaires et ils n'avaient qu'à se baisser pour les ramasser, mais ces derniers ne se montraient pas plus reconnaissant pour autant. Ils devaient le savoir dans ce monde il n'y a rien de gratuit, rien ne pouvait être accordé sans quelque-chose en échange.

La Quica:"C'est bien beau de donner, mais cela ne répond pas à notre question, tu y gagnes quoi de ton côté ?"

Cette question revenait souvent et Shoma ne pouvait visiblement pas y échapper. Ce qu'il voulait était pour l'instant inavouable et prenait place dans un plan à très grande échelle, mais il pouvait quand même la jouer soft dans un premier temps en déplaçant ses pions un à la fois.

"700 millions de berry. Voilà ce qu'il me faut"

La phrase du capitaine pirate ne tomba pas dans les oreilles d'un sourd. La Quica afficha un sourire si grand que l'on pouvait se demander s'il n'allait pas se retrouver défigurer. Annia tapa dans ses mains avant de reculer sa chaise comme pour montrer qu'elle n'avait plus rien à faire à cette table et qu'il était temps pour elle de rentrer chez elle. L'offre astronomique de Shoma était visiblement une blague, pour eux et jamais ils ne prendraient le temps d'y réfléchir.

Annia : "Quelle perte de temps."

Pensaient-ils réellement que se rendre sur le nouveau monde pouvait se faire à moindre coût ? Après leur échec respectif, ils n'avaient toujours pas retenu la leçon de leur erreur. Avec un partenaire tel que Shoma ils avaient l'assurance de réaliser leur objectif, car jusqu'à présent rien n'avait résisté au Spectre et c'est d'ailleurs pour cette raison que ce dernier arriva en moins de deux ans sur Shabondy avec une prime bien au-dessus des 100millions

"Le temps d'arriver par vos propres moyens à vous implanter sur le nouveau monde, combien d'échec allez-vous essuyer ? J'ai surfer sur Grandline et je ferai de même sur le nouveau monde. Notre coopération peut aboutir à quelque-chose de plus grand, à vous d'y prendre part."

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Sam 22 Avr 2017 - 15:09




On en a jamais vraiment discuté. Mais maintenant je connais les objectifs de mon capitaine. Se payer la tête d'un Empereur. Rien que ça! Shoma rêve grand. Et maintenant qu'il a posé ça sur la table, je me demande bien quelle sera la réaction de nos futurs possibles compagnons. En tous cas, moi, je suis emballée. Non pas que je sois certaine du succès de notre petite opération. Mais je suis ravie que Mantle ait des objectifs qui ne soient pas en conflit avec mes convictions. Certes, il veut un peut être calife à la place du calife. Mais ça, je saurai m'en accommoder. Et puis faire tomber un Malvoulant, ça ne se fait par en un tournemain. J'ai le temps de l'adoucir un peu.

D'ailleurs je me demande si mon chef a un plan pour ça. Parce que je me souviens bien de l’opération Hiechu mise en place par la Marine pour faire tomber Flist, un lieutenant de Teach. Et, quoiqu'en disent les médias, le succès est loin d'avoir été flamboyant. J'en porte encore de nombreuses cicatrices. Tant physiques que morales. Alors que je me demande ce que l’Étoile du Sud a en tête, les tractations, elles, vont bon train. L'homme-ombre aborde le sujet sans doute le plus délicat. Le tarif. Il compte se faire payer. Comme un vulgaire chasseur de primes, en fait. Seulement, la manœuvre est bien plus subtile qu'il n'y paraît.

En effet, je les entends déjà s'offusquer. Mais personne n'a encore reversé sa chaise et quitté la salle. C'est donc que la proposition de mon chef n'est pas si inintéressante que ça. Le silence s'installe. Je les imagine en train de pondérer la chose. De calculer les risques. Le premier à ouvrir la bouche est La Quica.

"Même si on coupe la poire en deux. Trois cent cinquante millions, ce n'est pas une paille!"

Je m'en doutais. Il essaie de négocier. Alors je prends le relais.

"Voyons, un peu de sérieux. Pour le prix d'un cuirassé de la Marine, on vous ouvre une porte vers le Nouveau Monde. Et nous savons tous qu'une fois établis là bas, vous ne tarderez pas à rentabiliser l'investissement..."


"Rien n'est moins sûr!" Tranche Annia. "Il est loin d'être certain que vous y arriviez. Beaucoup de pirates ayant dominé cette partie du monde se sont brûlé les ailes dans le Nouveau. Un ancien utilisateur du fruit des ombres, Gecko Moria, est rentré la queue entre les jambes après sa défaite contre l'Empereur Kaidou. Mantle est loin d'avoir sa prime."

"Je ne pensais pas à devoir vous l'apprendre, mais on ne mesure pas force d'un pirate à sa prime. On évalue juste sa dangerosité."

"C'est du pareil au même pour moi!"

"Allons, du calme." Tempère le cartel. "Pas la peine de s'écharper sur un point de détail. Ce qui m'intéresse, c'est de savoir comment être sûr que vous honoriez votre part du marché?"

"Je comprends que vous ne puissiez pas nous faire confiance. Et puis, mine de rien, c'est une somme qu'on vous demande là. Quelles garanties doit-on vous fournir pour vous convaincre?"


"Je veux pouvoir m'assurer que vous ne claquiez pas tous ce pognon en rhum et en putains."
Lance Annia avec sa finesse habituelle. "Nous, Oz, voulons partir avec vous."

Je souris intérieurement. Le poisson est ferré. Cependant je ne peux accepter de suite, même si c'est exactement là où je voulais les amener. En effet, un accord trop rapide leur mettrait la puce à l'oreille. Il faut encore batailler un peu avant de conclure.

"Nous sommes des pirates, nous tenons beaucoup à note indépendance. Mais... ce partenariat est vraiment important pour nous tous. Je pense qu'on peut faire quelques concessions de part et d'autres. Dans ce cas, votre participation doit être plus conséquente. Que diriez-vous d'un milliard?"

Annia manque de s'étouffer en entendant ma proposition. La Quica, quant à lui, s'est si violemment rejeté en arrière contre le dossier de sa chaise qu'on aurait pu croire qu'il s'était pris une balle.

"Vous êtes gourmands Red Spectres. Un peu trop même. Mais je pense qu'Oz et le Cartel doivent pouvoir aligner huit cent millions, mais nous voulons aussi être de l'aventure."

"Bon, je sais où tout ça va nous mener, messieurs dames. Nous allons négocier au mieux chacun de notre côté. vous pour payer le moins possible. Nous pour encaisser le maximum. Coupons la poire en deux. Neuf cent millions et on en parle plus."


En fait, plus que le prix. C'est le fait qu'Oz et le Cartel voguent avec nous qui m'intéresse. Les corbeaux ont une force de frappe conséquente. Quant aux dealers, ils possèdent un réseau d'information de premier ordre. Bref, ce sont des atouts majeurs dans l'optique de conquérir le Nouveau Monde. Et puis, connaissant Shoma. Il les phagocytera dès qu'il le pourra. De ce fait, je lui laisse la main et conclure le deal.



Dernière édition par Jeska Kamahlsson le Dim 23 Avr 2017 - 15:38, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 22 Avr 2017 - 18:43

Jeska, Jeska, Jeska. La jeune femme savait y faire avec les hommes de ce milieux, bien plus qu'elle ne le pensait. Bien que toujours pousser vers le haut l'offre ne permettrait pas de trouver un terrain d'entente, Shoma pouvait avoir le sourire en voyant son offre de base s'accroître. Huit, neuf, le milliard. Comme il serait plaisant de dépouiller ces hommes de leur argent. Franchement avec un milliard en poche, Shoma ferai en sorte de garde cette alliance aussi longtemps que possible. Plumer une poule aux oeufs d'or d'un seul coup ne sert à rien, autant l'avoir à l'usure.

Si son plan marche comme il l'imaginait il pourrait se faire une place à l'ombre uniquement en tournant le robinet d'argent que représente ces deux organisations et en englobant leur secteur d'activité Shoma se retrouverait alors avec une fortune inimaginable, du moins tant que la guerre et la drogue paie. La paix ce n'est jamais bon pour les affaires. Quand le sang coule dans les rues il faut investir dans la pierre, mais pour qu'il y ait guerre, il faut des armes et ce marché doit pouvoir rapporter beaucoup, beaucoup d'argent.

Les idées brouiller par la vue des montants évoqués, Shoma se retrouva rappeler à l'ordre par l'un de ses compagnons. Ils savaient qu'ils ne pouvaient contacter leur capitaine sous aucun prétexte étant donné ce qui ce jouait. N'étant pas joignable normalement, se devait être à Phoénix de gérer tout ce qui n'avait pas attrait à la réunion. Préférant ses partenaires en affaires à ses hommes le capitaine des Spectres ne pris pas la peine de répondre, mais le Den Den Mushi insista et un second appel retenti forçant quelques peux la main de Shoma.


Pirate:"Capitaine il y a un problème."
"J'espère que c'est vraiment urgent pour me déranger. Pourquoi ne pas avoir contacté Phoénix?"
Pirate:"C'est justement de lui qu'il est question."
"Que veux-tu dire ?"
Pirate"Il se tire abord du Rough Death."


La nouvelle sonna comme un boulet de canon pour Shoma. Phoénix venait de quitter le navire. Façon de parler. Son bras-droit venait de lui faire faux bond au pire des moments. Comment avait-il pu abandonner son poste sans même en informer Shoma. Toute la défense du port reposait sur lui et maintenant il n'y avait plus personne aux commandes. En décrochant le Den Den Mushi, Shoma ne s'attendait pas à pareil nouvelle, de plus il n'avait même pas pris la peine de s'écarter du groupe pour répondre, ce qui venait de jeter un froid dans l'assemblée. Comment pouvait-il gérer un tel plan, alors que son plus proche ami s'en allait. Franchement Phoénix, ta désertion tombe vraiment au plus mal.

"Putin de marine!"

Pour sauver les apparences, Shoma allait devoir en dire plus sur ce qui venait de se passer. Sa position au sein de cette alliance allait tomber en ruine si jamais le départ de Phoénix apparaissait comme une désertion. Vaincre un empereur avec des hommes incapables de le suivre, c'est impossible, tenter de baratiner ne servirait à rien, alors autant prendre les devants et la jouer avec tact. C'est donc plein d'assurance que le capitaine des Spectres pris la parole.

"Phoénix D. Juusei, va normalement postuler à une place de Capitaine Corsaire afin de mieux servir mes intérêts. Malgré tout comme vous l'avez entendu, il a décidé de prendre le large ce qui veux dire que l'ordre ne peut venir que de ceux qui offrent ce titre. Ma tête à du entrer en compte dans leur marché."

S'il ne la pas complètement dit, dans un sens c'est comme tel, Shoma avoua que son plan consistait à faire de son allié de toujours son ennemi, mais ce qu'il n'avait pas prévu c'était que la marine décide d'agir et d'agir vite, prenant à défaut Shoma, mais également les autres membres présents à cette réunion.

La Quica :"Je ne suis pas trop chaud pour ces plans à rebondissement qui changent et qui changent."

La Quica en bon homme d'affaire sauta directement dans la brèche qui s'offrait à lui. Partir ne lui serait pas bénéfique. Shoma est un pirate, pourchassé par la marine, vivant dans un monde où la confiance et le respect n'existe pas et rien n'indique qu'il sera en mesure d'atteindre ses objectifs. Compte tenu de tous ça le mieux est de placer la barre bien plus bas et entrer dans cette alliance d'organisation à moindre coûts.

"En ce qui nous concerne ne change pas, mon offre reste la même quoi qu'il se passe."

Afin de montrer qu'il était de bonne foi, mais aussi parce qu'il ne souhaitait pas être perçu comme un opportuniste qui ne souhaite que la bourse de ses futures partenaires, Shoma fit table rase des grosses sommes proposé par Jeska et La Quica pour s'en tenir à son offre de base. Il avait fait un pas en avant à eux d'en faire autant.

Annia: "Oz marche, je vais te faire confiance."

La jeune femme décida en première d'être de la partie. Elle qui avait commencé par montrer les crocs trouvait à peu près son compte dans l'affaire. La Quica se résous à faire partie de l'alliance en voyant Scarface valider la participation d'Oz. Avec l'union des trois participants à une même cause commune, l'alliance ne pouvait que leur permettre de grandir, mais à peine avait-il le temps de penser à célébrer leur accord que les Den Den Mushi de tous les participants se mirent à sonner.

Den Den Mushi des trois :"La marine, le corsaire, nous sommes encerclés."
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Dim 23 Avr 2017 - 16:48




Moi qui m'inquiétais de savoir ce que faisait mon e-mari, me voilà servie! Phoenix se préparait à nous faire un enfant dans le dos, enfin, façon de parler. Et puis, en la matière, je dois avouer à regret que c'est moi qui ait frappé la première. Je me demande d'ailleurs si sa trahison et le timing de cette dernière ont quelque chose à voir avec notre rupture. J'essaie de balayer cette hypothèse de mon esprit. Mais je n'y arrive pas vraiment. Je ne peux m’empêcher de me sentir coupable. Parce que je suis persuadée que si j'étais resté à ses côtés, Juusei ne nous aurait pas mis dans une telle panade! Tout ça est ma faute. Et j'en suis mortifiée.

Le Den Den qui annonce notre encerclement à venir me sort de ma torpeur. On ne peut pas rester là! Il faut fuir! Et vite! Alors je me redresse et je prend les devants.

"Oz, Los Santos, venez avec moi. Si la Marine est ici, il est inutile de penser pouvoir fuir par le port. Et si le Corsaire s'en mêle, ce qu'il ne se privera pas de faire, on va se retrouver pris entre deux feux. Il nous faut fuir avant que le piège ne se reforme totalement sur nous!"

"Et c'est toi, l'aveugle de service, qui va nous guider? Suis-je la seule à trouver ça complètement idiot?" Railla Annia.

"Le temps nous est compté, alors je vais vous la faire court. L’alliance n'est pas encore scellée. Si vous voulez passer par le port, faites comme vous le sentez, mais la Marine va vous tirer comme des lapins."


"Et comment tu peux en être aussi sûre?" Demanda La Quica.

"Parce que c'est exactement ce que je ferais si j'en faisais encore partie!"

"Alors on fait quoi?"

"Vous me suivez jusque là où Mantle à eu l'intelligence de planquer sa flotte."


"Mais ils vont se douter de quelque chose s'ils nous vient fuir, non?"

"C'est pour ça que je vais faire diversion. En plus avec Jeska on a préparé quelques surprises dans cette éventualité." Annonce Shoma.

Je ne suis pas d'accord avec ce plan. Shoma est une pièce maîtresse dans ce jeu. On ne peux pas décemment l'envoyer au casse-pipes juste pour faire diversion. C'est idiot. Normalement, on envoie une unité qui a peu de valeur en sacrifice. Mais, aux yeux de nos "alliés", le fait que l’Étoile du Sud monte au créneau personnellement était un gage de bonne foi bien plus fort que tout ce qu'on avait pu dire avant. En effet, si Shoma ne revenait pas, Oz et Los Santos ne se priveraient pas le dépouiller de toutes ses possessions. Ses navires, ses richesses, et même ses hommes. Et je ne pense pas être en mesure de pouvoir le en empêcher. Alors, pendant qu'Annia pestait sur le fait de perdre un navire, je m'approche de mon chef et je lui glisse dans l'oreille.

"Tu dois absolument revenir, alors si jamais ça tourne au vinaigre, tire-toi, c'est bien compris?"


Et nous voilà donc en train de se tirer de là. Et je peux comprendre que pour nos futurs alliés, la situation tienne du grotesque. Il me suivaient en rond d'oignon, bien sagement, moi, la non-voyante. Heureusement, je flaire sans peine la piste olfactive que nous avons laissé, Mantle et moi, à l'aller. Je les mène donc d'un pas assuré hors de la ville. Et très vite on se retrouve dans un petit bois. La crique n'est plus très loin et déjà on entend les premiers coups de feu. Je ne peux m’empêcher de m'inquiéter pour Shoma. Je m'arrête quelques instants et le reste de la bande me dépasse. Puis, soudain, je les entends s'arrêter. Je me hâte de les rejoindre et c'est alors que je réalise qu'un homme leur barre le chemin. Quelle bande de poule mouillées! Ce n'est qu'un individu isolé. Pas besoin de faire dans son pantalon pour si peu!

"Ha là là! Ce n'est qu'un type seul! Poursuivez votre chemin, je m'en occupe!"

Comment j'aurais pu savoir qu'il s'agissait du corsaire maître des lieux?

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1