AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


préciiiiiieux dorikis et berrys

avatar
Koshinida Raifuku

♦ Localisation : quelque part en mer dans east blue...

Feuille de personnage
Dorikis: 649
Popularité: 24
Intégrité: -11

Ven 7 Avr - 19:09

Tranché par Yoru:
 


Dernière édition par Koshinida Raifuku le Mer 26 Avr - 21:52, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t19602-raifukuhttp://www.onepiece-requiem.net/t19630-koshi
avatar
Koshinida Raifuku

♦ Localisation : quelque part en mer dans east blue...

Feuille de personnage
Dorikis: 649
Popularité: 24
Intégrité: -11

Dim 9 Avr - 20:48

Tranché par Yoru:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t19602-raifukuhttp://www.onepiece-requiem.net/t19630-koshi
avatar
Sengoku Yoru
• Sergent d'élite •
PNJ-R en Or


Feuille de personnage
Dorikis: 3243
Popularité: +134
Intégrité: 129

Mer 12 Avr - 17:49

Bonjour à toi Raï, je vais m'occuper de tes récompenses !

Commençons par le premier de tes rp, celui là : http://www.onepiece-requiem.net/t19642-un-simple-vol-de-portefeuille-qui-tourne-en-prise-d-otage-et-destruction-de-propriete#216161

Point forme.

J'ai relevé quelques fautes, pas toutes, mais ton orthographe n'est pas mauvaise. Attention surtout aux différences entre à/a, ces/ses.

plusieurs ponéglyphes réunit :  réunis
ses textes ancestral,  : ces textes ancéstrals
cet langue si : cette
 a apprendre : à
de ses gens : ces
a qui que : à
d'un 7 millions de berrys :  de
 mais le coups :  coup
et prirent fuite, : et prirent la fuite
 c'était réveillé : s'était réveillé
 la porte fermé a clé : à
 a se libérer, : à

Pour a/à : si tu as un doute, remplace par avait. Si tu peux, c'est a sans accent.

Exemples : 
- Je vais à la piscine. -> Je vais avait la piscine.
- Emilie a faim. -> Emilie avait faim.

Pour ces/ses : ses correspond à une possession. Raï ramasse ses sabres. Ils sont à toi, donc ses. Ces désigne quelque chose. Raï entre dans la boutiques pour observer ces sabres qui lui font de l’œil.
Là ils ne t'appartiennent pas, ces.

Mais sinon, je répète, l'orthographe n'est pas si mal. Le vrai problème vient de ta ponctuation. J'ai remarqué que chacun de tes paragraphes correspond à une unique phrase. Le premier par exemple :

Raï a écrit:
Une bien belle journée pour sortir faire un petit tour dans la magnifique ville d'Orange, c'est ce qu'avait pensé l'archéologue du nom de Koshinida le matin même, il est donc parti en promenade relaxante, il y avait en effet un soleil rayonnant d'un jaune intense et un ciel sans le moindre petit nuage pour cacher le point jaune, la température était bonne, de quoi aller à la plage bronzer au soleil ou aller se baigner, malheureusement la plage la plus proche de l'endroit ou se trouvait l'archéologue était à 50km au grand minimum, et il n'avait pas de moyen de transport plus rapide que la course, c'était donc totalement inutile d'y aller, il pleuvrait peut-être à ce moment-là et surtout, il ferait nuit.

Tu as envoyé 6 lignes sans mettre d'autre point que le point final. Si tu essaies de lire cette phrase à voix haute, tu vas l'enchaîner sans t'arrêter. Quand on a fini ton paragraphe, non seulement on a l'impression d'être à bout de souffle mais en plus on ne se souvient plus trop du début. Les virgules, en ponctuation, s'apparentent à des respirations mais pas à des pauses prononcées qui correspondent aux points.
Tu gagneras à faire des phrases plus courtes qui te rendront plus lisible Smile Si tu as un doute, lis à voix haute : si la phrase sonne bizarre à l'oral, par exemple trop longue, c'est certainement qu'elle peut être améliorée à l'écrit.

Pense aussi à bien mettre des points à la fin de tes phrases.

Point fond, maintenant.

Globalement, je peux te reprocher le manque de cohérence de ton rp. Je vais prendre plusieurs exemples.

Tu arrives à voler un voleur qui te retrouve le lendemain matin avec un pote à lui. Et ce voleur, que tu butes sans sommation ni discussion, voulait en fait te donner de l'argent pour ne pas que tu parles. Mais pourquoi t'aurait-il donné cette argent ? Tu l'as volé lui, il se doute que tu ne vas pas parler, sinon ce serait à toi de rendre les portefeuilles que tu as gardé et c'est toi qui aurais des problèmes.
Tu le butes. Le corps, il devient quoi ? Tu le laisses chez toi ? Dans la rue ? Un cadavre, c'est un problème à régler.

Ensuite, 5 jours plus tard, 20 mecs t'attaquent. Tu es sur Orange, la fiche d'île dit que, par rapport à la Marine de l'île :

Orange a écrit:
L'effectif s'élève à 650 soldats expérimentés (50 dorikis) encadrés par deux sergents chef (150 dorikis) et le lieutenant Jane Kaplan (500 dorikis). Le tout sous l'oeil déterminé du Lieutenant-Colonel Sam Gallagher (2500 dorikis).

Et ces soldats laissent tout ce beau monde se déplacer librement dans la ville ? Puis pourquoi 20 mecs pour toi ? Pourquoi au bout de 5 jours et pas avant ? D'autant que les gars ne te butent pas, ils te capturent. Mais pourquoi ? S'il veulent se venger, vu le nombre qu'ils sont, ils te butent et c'est marre.

Raï a écrit:
les bandits lui mirent les menottes   

Rare quand même, les bandits qui passent des menottes à leur ennemi. C'est plus un tic de marines, ça Very Happy Bon, admettons, les mecs te capturent et te traînent menotté à travers la ville bourrée de marines, l'air de rien, pour t'amener dans leur planque. Du coup, on se dit qu'ils vont t'interroger pour savoir qui tu es. Mais non, ils te laissent enfermé dans une pièce et se barrent, ce qui te laisse le temps de monter un subterfuge pour te libérer :

Raï a écrit:
il trouva de l'eau et ce qui semblait être du rouge de rose (colorant quoi)il renversa l'eau, il devait y en avoir un peu près un 5 litre, puis y ajouta le rouge, vu de loin on aurait vraiment dit du sang. [...]en voyant le sang, il se dit que l'historien était surement mort et que dans ce cas quelqu'un avait dû l'emmener dehors, ils partirent sans prendre la peine de fermer à clé cette fois

ça ne me parait pas très probable : tu es dans un camp de bandits, nombreux en plus. Ils ont un prisonnier mais ce dernier disparaît mystérieusement en laissant une grosse flaque d'eau rouge. Déjà, je pense que des bandits arriveraient à distinguer de l'eau rouge de sang. Mais même sans ça, tu ne trouves pas ça plus logique qu'ils cherchent d'abord dans la pièce avant de se barrer chercher à l'extérieur ?
Ensuite, tu parviens à te libérer grâce à ça :

Raï a écrit:
après de longues et inutiles recherches, il finit par trouver un briquet, ce fut dur mais il réussit à brûler les menottes qui le retenaient prisonnier

Des menottes c'est en métal, tu ne peux pas t'en libérer avec juste la flamme d'un briquet. Il faut une chaleur bien plus importante pour faire fondre du métal. Là, tout ce que tu peux y gagner, c'est de te brûler avec du métal chauffé.
Tu parviens à détruire le camp des bandits. Mais, tu te fais blesser :

Raï a écrit:
Pris dans le rayon de l'explosion, Koshinida ressentit une vive douleur

Alors que tu avais précisé que :

Raï a écrit:
il lui restait environ une dizaine de minutes avant que la base explose

Tu vois l'incohérence ? Je pense que tu aurais eu le temps de te mettre à couvert. Quand on te lit on a l'impression que tu ne savais pas trop quoi faire faire à ton personnage. Du coup tu es arrivé, tu as fait apparaître un ennemi, tu l'as battu. Puis, comme il te fallait autre chose, tu as fait venir d'autres ennemis qui t'ont capturé et tu t'es enfui. Et encore après, une fois que tu as détruit le camp :

Raï a écrit:
Il marchait tranquillement sur la route, mais au bout d'un moment la faim se fit ressentir, alors il trouva un pommier et en mangea quelques pommes acides et juteuses avant de repartir en direction de son foyer, une fois à mi-chemin, il vit au loin des bandits qui voulurent en le voyant, lui voler ses biens,

Tu refais apparaître un groupe d'ennemis. Tes péripéties se limitent à ça : des ennemis, te battre, les battre, des ennemis, t'enfuir, des ennemis...Mais pourquoi tout ça, en fait ? Si tu regardes ton rp, il n'y a quasiment aucun dialogue avec tes ennemis. Vous vous tapez juste dessus parce que vos tronches ne vous reviennent pas, apparemment. Dans un rp ce n'est pas seulement la baston qui est intéressante, c'est l'histoire qu'il y a autour, le pourquoi du comment. L'intrigue. C'est ce qu'il manque ici.

Tu as demandé un avis pour le combat.nQuand tu te bats, pour l'instant ça se résume à ça : on t'attaque, tu esquives, tu ripostes (avec pistolet, épée...), l'ennemi meure.

Raï a écrit:
C'était au tour de l'archéologue d'attaquer, il fonça sur le premier et lui entailla la jambe gauche en lui laissant une vilaine petite blessure avec un coup de sabre, il était hors d'état de nuire quant au deuxième, en lui fonçant dessus, il lui planta le sabre en plein cœur, puis il passa au troisième, mais la blessure de Koshinida le fit s'arrêter, l'homme, qui était a proximité en profita pour l'attaquer, sans réussite, il tira cette fois sur celui qui avait été blessé a la jambe, ce dernier mourut plus vite, Koshinida se reprit et fonça sur le quatrième qu'il tua sur le coup, quant au cinquième, il c'était évanoui en se cognant, et l'archéologue n'eut donc rien a faire..

Et c'est une succession de description comme ça. Alors tu me diras, dans la vie, certes, si tu tires sur un mec, il risque bien de mourir et tu passes au suivant Very Happy Mais dans un shonen, c'est pas fun ! Ça manque un peu d'intérêt.

Pour que ce soit plus intéressant, tu peux déjà commencer par prendre en compte la difficulté du combat. Ce que toi tu as fait, pour rendre ça plus dur, c'est d'augmenter progressivement le nombre d'ennemis : 1, puis 20 puis 50. Mais à chaque fois, le résultat est le même : tu gagnes en quelques lignes. Pour le moment au début du jeu tu as 200 dorikis. A 50 contre 1 il y a de grandes chances pour que tu en chies. C'est là dessus, déjà, que tu peux jouer pour rendre le combat plus intéressant : te dire que les mecs en face de toi peuvent être balèzes aussi et que pour les vaincre il faut trouver autre chose que de leur foncer dessus.




de 1 à 1000 dorikis ==> jusqu'à 520 dorikis de gain.
130 dorikis.



• Liste des actions effectuées dans le RP susceptibles d'apporter de l'intégrité ou de la popularité :

Raï a écrit:
Détruire un bâtiment Niveau III (8-10 +/-PP&PI)

Comme tu n'as pas vraiment décris le bâtiment, je ne sais pas trop ce que tu as détruit. Je réévalue à

Raï a écrit:
Niveau II (3-5 +/-PP&PI)

Va pour - 4PI/PP.

Raï a écrit:
PP < 400 ; > vos dorikis +¼ : Niveau V (20-30 +PP&PI)

Je suppose que c'est en rapport avec un combat ? Si un des brigands était vraiment à ce point plus puissant que toi, il aurait fallu bien plus détailler votre rencontre. Donc non pour ça.

Raï a écrit:
Vol allant jusqu'à 50.000.000B : Niveau II (3-5 +/-PP&PI)

Je ne t'accorde pas le vol. Je pars du principe que si les brigands se sont ramenés chez toi à 20, ils ont eu le temps de retourner ton appart pour reprendre l'argent. Donc, pas de berrys.

Raï a écrit:
Tuer un Sbire : Niveau I (1-2 +/-PP&PI)

Je vais changer pour ça :

Tuer seul 30 hommes armés : Niveau II (3-5 +/-PP&PI)

-3 PP/PI.

Ce qui nous fait : 130 dorikis,  7PP -7 PI. En négatif parce que tu ne sais même pas si ces bandits étaient recherchés et que tu les as buté.ça s'apparente à du meurtre.


Passons à ton deuxième rp :

http://www.onepiece-requiem.net/t19651-un-homme-un-peu-trop-mauvais-joueur#216240

Point forme :

Le point forme serait le même que celui de l'autre rp : quelques fautes mais surtout attention à ta ponctuation.

Point fond :

Tu as recommencé sur ce rp tout ce que j'ai décrit dans l'autre : tu fais apparaître des groupes d'ennemis que tu bats sans trop de soucis (même si cette fois c'était plus détaillé, donc mieux) et tu gagnes de l'argent avec facilité parce que les mecs que tu tues s’obstinent à se balader avec des millions de berrys dans les poches. Sauf que là, tu fais tout ça en un post.

Il n'y a pas de vraie histoire dans ce que tu décris, on sent vraiment que tu veux juste cumuler de l'argent et de l'xp. C'est un peu dommage, c'est bien moins intéressant à la lecture.

Le combat était un peu plus cherché vu que tu t'es servi de l'environnement. Donc un peu mieux mais encore trop simple.


Liste des actions effectuées dans le RP susceptibles d'apporter de l'intégrité ou de la popularité :

Raï a écrit:
Tuer seul 10 hommes armés : Niveau I (1-2 +/-PP&PI)
tout le paragraphe cinq
- 1PP/PI et du coup, je ne te compte pas ça en plus :

Raï a écrit:
Tuer un Sbire : Niveau I (1-2 +/-PP&PI)
il n y a que trop de choix

Raï a écrit:
PP < 400 ; > vos dorikis +¼ : Niveau V (20-30 +PP&PI)
premier gros bras
PP < 400 ; > vos dorikis +¼ : Niveau V (20-30 +PP&PI)
deuxième gros bras

Comme je l'ai évoqué dans le précédent rp, pour prétendre à de telles récompenses, quelques lignes pour chacun de tes adversaires ne suffisent pas. Là, tu as carrément dominé le combat donc les deux gros bras ne devaient pas être plus forts que toi. Aucun de ces deux trucs là.

Raï a écrit:
Tuer un Chef de Gang : Niveau II (3-5 +/-PP&PI)
paragraphe six

- 3 PP/PI

=> de 1 à 1000 dorikis ==> jusqu'à 520 dorikis de gain.
120 dorikis.



Soit, pour ce rp, 120 dorikis, 4 PP - 4PI.

Donc, un total pour les deux de 250 dorikis, 11 PP - 11 PI.

Soit 450 dorikis, 11 PP et - 11PI pour toi !

Si tu as besoin, ma boite mp est ouverte. Des bisous !

http://www.onepiece-requiem.net/t6300-sengoku-yoruhttp://www.onepiece-requiem.net/t6471-fiche-de-yoru-sengoku
avatar
Koshinida Raifuku

♦ Localisation : quelque part en mer dans east blue...

Feuille de personnage
Dorikis: 649
Popularité: 24
Intégrité: -11

Mar 18 Avr - 10:42

Cafardé par Joe:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t19602-raifukuhttp://www.onepiece-requiem.net/t19630-koshi
avatar
Joe Biutag
Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 8855
Popularité: -875
Intégrité: -10

Lun 24 Avr - 16:52

Bonjour Koshinida, je viens pour tes quatre posts qui ont composé ton RP du 18.

Point forme :

un petit radeau constitué de bout de bois attachés les un aux autres -> de bouts de bois/les uns aux autres
D'après la carte qu'il avait subtilisée au villageois -> aux villageois
avec la boussole qu'il avait-elle aussi volé au villageois -> boire ou conduire il faut choisir. Soit c'est : "Avec la boussole qui avait elle aussi été volées aux villageois" ou "Avec la boussole qu'il avait aussi volée aux villageois".
en direction du nord -> du Nord
le vents soufflait très fort -> le vent
Forte heureusement -> Fort heureusement (On fait la liaison à l'oral, mais à l'écrit c'est bien "fort heureusement" et non "forte heureusement")
les pirates qui pouvait se mettre a l'esclavagisme -> pouvaient
une tâche contraignantes tels que nettoyer le pont -> une tâche contraignante telle que le nettoyage du pont
les pirates, apparemment alcooliques vus leur odeur -> vue leur odeur
qu'est ce que tu fait -> qu'est-ce que tu fais
quelque temps après -> Quelques temps
il ne savait pas ce qui l'avait réveille -> réveillé
ils essayèrent d'enfoncer la porte après avoir vu que quelqu'un l'avait fermé -> fermée
Koshinida eue le temps -> eut
en plus des deux autres qui avait déjà été tué -> qui avaient déjà été tués
c'est là qu'il sentit une douleur sourde -> une vive douleur. Une douleur sourde ça ne veut rien dire.
Le pirate en question pris une épée -> prit
Koshinida avait réussi à entaillé la jambe -> entailler
son adversaire avait des petite coupure par-ci par-là -> petites coupures
jusqu'à ce que la pluie ayant mouiller le bateau faille glisser son adversaire -> ayant mouillé / fasse glisser

J'en oublie.


Point fond :

Citation :
Il était l'heure de partir vers Orange, pour y établir une base

Plaît-il ? Une base de ?...

Citation :
Koshinida décida donc d'appeler les pirates, ces derniers l'entendirent

En pleine tempête.

Citation :
Forte heureusement, l'archéologue vit un navire au loin

[...]

pour le bonheur de Koshinida, après avoir festoyé, les pirates oublièrent de l'enfermer.

[...]

Par chance, les réserves n'étaient pas du côté des chambres

Toutes ces successions de chance dans le même post, il a vraiment le cul bordé de nouilles le père Raifuku. D'abord, seul en mer, confronté à une tempête, coup de bol, un bateau passe au moment critique, et après qu'il soit en captivité, coup de bol, la porte reste ouverte, même pas besoin de se creuser la tête pour réfléchir à un plan d'évasion dis donc. La nature est bien faite, surtout sous ta plume.
T'as pas l'impression que c'est un peu trop facile ?

Citation :

Ce jour-là, ce qui sauva la vie de Koshinida fut l'alcoolisme de l'homme de garde, en effet, s'étant bourré le soir avec un tonneau de saké, quelque temps après avoir posé sa question, il s'endormit

À ce niveau là c'est plus de la chance, c'est du maraboutage. Le gars voit qu'il s'évade, crie "Hep, t'as rien à foutre dehors" et.... pouf ! Narcolepsie instantanée ! Il s'endort debout. Littéralement. Et personne n'est réveillé par son cri sur tout le bateau.

Citation :
L'historien partit ensuite à la recherche d'alcool, non pas pour étancher sa soif, mais pour en mettre de côté afin de brûler le bateau une fois arrivé au port, plus de bateaux, plus de preuve, car bien que ce soit des pirates, c'était quand même sur Koshinida que retomberait le crime de les avoir tués

C'est un calcul qui te ressemble bien Laughing
Des preuves par rapport à ? Parce que tu crois peut-être que les pirates vont porter plainte auprès de la marine parce qu'un type dont ils ne connaissent même pas le nom leur a échappé et qu'il y aurait ensuite une enquête ? Tu brûles en plus le bateau sur lequel tu te trouves. On appelle ça scier la branche sur laquelle on est assise.

Citation :
Pendant que cet imbécile me racontait sa vie, il ne regardait pas Koshinida, alors ce dernier prit un pistolet dans le tas d'armes, chargea l'arme en question et puis après avoir appris que la chambre des autres pirates était toujours fermée PAN, une balle entre les deux yeux.

Et le capitaine a rien vu venir ? Ton personnage s'agite bien en évidence devant lui, fouille dans des armes sous son nez, le braque, mais le capitaine réagit pas, il continue de causer et se fait flinguer entre les deux yeux ce qui démontre par A+B que Raifuku était juste en face de lui et qu'il l'a vu faire.

Citation :
ils avaient tous une canne de combat en fer

Une canne de combat ? Pourquoi les pirates n'ont pas de sabre tout simplement ? Surtout que parmi les armes qu'a volé Koshinida, y'a un sabre qu'il utilise d'ailleurs par la suite.

Citation :
mais en se rappelant de tout ce que les pirates lui avaient fait subir, les rires, les insultent, l'esclavagisme, il reçut l'aide du stimulant le plus puissant : la haine

Ils lui ont fait subir quoi au juste ? On n'a aucun repère temporel, à vue de nez on dirait qu'il ne les connait que depuis deux jours ces pirates. Parce que oui, quatre posts dont un de très petite taille, c'est court pour développer une longue trame.
On peine à comprendre ce que ton personnage ressent parce que ça n'a jamais été précisé dans le récit.

Citation :
Koshinida se rendit compte qu'ils n'étaient "que" cinq

Citation :
pour ne pas se cogner entre eux, les pirates l'encerclèrent, un devant, un derrière, un à sa gauche et un à sa droite.

Citation :
c'était donc là que se cachait le 6e pirate

Bon, on a du mal à savoir exactement combien de pirates il y avait.

Pour le reste, les combats sont indigestes. Des pavés lourds où on décrit stricto sensu ce qu'il se passe sans jamais varier. "Un tel attaque comme ci, l'autre attaque par là", c'est très académique et pompeux, ce qui en principe ne devrait pas être le cas durant des scènes d'action.
Il faudrait mettre un peu moins de combat, un peu plus de discussion, faire en tout cas quelques haltes narratives entre les bastons successives parce qu'à la longue c'est particulièrement indigeste à la lecture.

Résumons l'intrigue donc.

Ton personnage part pour Orange sur un radeau. Tempête. Coup de chance, un bateau pour le sauver. Les pirates le gardent captifs à bord. Coup de chance, ils oublient de fermer la porte. Un garde aperçoit ton personnage. Coup de chance, il s'endort immédiatement sur place après l'avoir repéré et alpagué. Le capitaine échappe à la tentative d'incendie sur son bateau. Coup de chance, Raifuku bute le capitaine sans que ce dernier ne cherche à éviter la balle en le regardant et en continuant à parler.

Ensuite, baston baston baston (on ne saura jamais combien ils étaient exactement, six selon les pirates, quatre selon la préfecture), tu gagnes grâce à la rage de vaincre, et tu voyages jusqu'à Orange. Faudra que tu nous expliques comment à lui seul il a pu manœuvrer un bateau prévu pour être navigué à cinq-sept personnes.
Puis il fout le feu en arrivant au port (personne ne s'étonne de voir un navire incendié aux quais d'Orange, c'est normal) et Raifuku s'en va gaiement visiter l'île.

Raconté comme ça, les défauts sont peut-être un peu plus flagrants non ?

Beaucoup trop d'éléments laissés à la chance. J'ai pas mal insisté là-dessus. Les facilités scénaristiques de ce genre, c'est pas permis, surtout le garde qui s'endort debout et le capitaine qui, en regardant ton personnage fouiller parmi les armes et charger le mousquet devant lui se prend la balle entre les deux yeux sans réagir.

Bref, beaucoup trop simple sur le fond, et trop simpliste sur la forme.

Scénario : 7/40 -> Le hasard et la baston. Y'a que ça.
Action 13/25 -> Assez lourd à la lecture, néanmoins complet dans la forme stricte.
Appréciation personnelle : 3/15 -> Pas de scénario, facilités scénaristiques outrageantes, action ennuyeuse, ça m'a pas plu.
Forme : 5/20 -> Beaucoup trop de fautes pour la taille de ce RP, mais tu as au moins fait des efforts depuis la dernière fois que je ne t'ai lu. Continue sur cette voie.

28% de la note maximale.


Citation :
PP < 400 ; vos dorikis +/-¼ : Niveau IV (15 +/-PP&PI)
combat épic contre celui qui m'as tiré une balle dessus (on avait tous les deux un malus et le combat a duré)
il avait 150 doriki's, 00 PP

Le combat était épique vraiment ? Non.

Citation :
- PP < 400 ; < vos dorikis -¼ : Niveau III (8-10 +/-PP&PI)
combat épic contre celui qui a la massue (j'avais un malus et je l'ai battu assez facilement)
il avait 50 doriki's et 00 PP

On parle de l'altercation de fin qui fait cinq lignes ? Non plus.
Mais je t'accorde 5PP pour le combat contre les quatre-six pirates.

Citation :
-Détruire un bâtiment, un navire : Niveau III (8-10 +/-PP&PI)
brûler le navire pirate

Accordé, mais va pas foutre le feu à tout et n'importe quoi, à un moment donné.

-8PP

Citation :
- Tuer / capturer un Capitaine pirate : Niveau III (8-10 +/-PP&PI)
le capitaine sur qui j'ai tiré *PAN*

Laughing Considérant la manière dont il est mort, non, clairement pas.

+13 PP
+146 dorikis

Un total de 596 dorikis, 24PP et PI inchangés.

Bonne continuation et bon jeu.
http://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttp://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
avatar
Koshinida Raifuku

♦ Localisation : quelque part en mer dans east blue...

Feuille de personnage
Dorikis: 649
Popularité: 24
Intégrité: -11

Mer 26 Avr - 21:33

*POF* disparue!:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t19602-raifukuhttp://www.onepiece-requiem.net/t19630-koshi
avatar
Raphaël Andersen
Modérateur

♦ Équipage : Gambling Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2543
Popularité: +65
Intégrité: 50

Lun 8 Mai - 11:14

Salut vous deux,

Me voilà pour récompenser votre RP collaboratif du 26 avril.

Point forme :

"des céréales séchés" séchées
"dont du pain et de la viande fumée." et du pain
"aucun parents sensé" parent
" que les deux embarcations ne soit de valeurs totalement différentes" soient de valeur totalement différentes
"sur un radeau pourrir" pourri
"il y avait des point négatif" points négatifs

Pas trop mauvais niveau orthographe, même si au vu de la longueur du RP c'est déjà pas mal. Il y a encore un petit travail de relecture sur certains fautes d'inattentions et surtout...

Mon petit Raifuku, il faudrait apprendre à utiliser des points, c'est l'élément essentiel de la ponctuation. D'un ça permet à ton lecteur de respirer, de deux le tout est plus lisible et le sens plus facilement compréhensible.

Par exemple :

Citation :
Une bien magnifique journée pour partir, pas comme le premier départ de Koshinida, de la petite île de Slamway sur East Blue en direction de la fameuse île d'Orange, où il était actuellement, il avait réussi à partir un jour de tempête pour son plus grand malheur, ce qui n'était bien sur pas positif, puis il avait été obligé de monter à bord d'un bateau pirate et d'effectuer leurs corvées, jusqu'au jour de sa fuite.

Outre que c'est foutrement embrouillant de commencer comme ça, on pourrait améliorer ça de cette façon :

Citation :
Une bien magnifique journée pour partir. Pas comme le premier départ de Koshinida, de la petite île de Slamway sur East Blue en direction de la fameuse île d'Orange, où il était actuellement. Il avait réussi à partir un jour de tempête pour son plus grand malheur, ce qui n'était bien sur pas positif, puis il avait été obligé de monter à bord d'un bateau pirate et d'effectuer leurs corvées. Et ce jusqu'au jour de sa fuite.

Surtout que parfois tu mets des virgules où elles n'ont aucun sens :

Citation :
Une fois levé le matin, l'archéologue, c'était dirigé vers le port,

C'est pas gratuit la ponctuation, essaye d'être plus vigilant et de te demander pourquoi tu utilises tel ou tel signe.

Point fond :

Globalement, c'est juste votre rencontre qui se déroule sans un pet d'intérêt. Vous ne cherchez même pas à vous connaître, même pas à vous intéresser à l'autre et tout ce qui compte c'est d'accomplir l'objectif sommaire qu'est de vous allier sans aucun autre développement si ce n'est votre petit guéguerre du meilleur métagamer.

Je pourrais tout aussi bien m'arrêter là mais bon vous êtes là pour progresser donc quelques remarques plus détaillées suivent pour chacun.

Citation :
depuis la paisible île d'Orange, connu pour...

Tu nous l'as déjà dit.

Citation :
du vin en quantité, car l'eau ne tiendrait pas le coup

Sans eau en mer, j'aimerais bien t'y voir hahaha.

Citation :
il arriva 7 heures plus tard et se dirigea vers son petit bateau.

Orange ne m'avait pourtant pas l'air d'être une si grande île au vue de sa fiche, il faudrait peut être revoir tes notions des distances. Et quand tu fabriquais ton bateau, tu faisais 7h de marche le matin et 7h de marche le soir ? Parce que dans ce cas là je vois pas trop comment tu faisais pour choisir entre travailler et dormir.

Citation :
L'archéologue qu'était Koshinida fit une analyse rapide de l'embarcation de fortune de la jeune fille et essaya de se rappeler de la valeur de son navire, l'embarcation de la demoiselle avait un peu moins de valeur que son bateau, mais c'était toujours mieux que rien.

Euh... Un archéologue fait pas de toi un espèce d'antiquaire ou de commissaire priseur hein. Surtout que bon, ton rafiot bricolé entre deux journées de marche, il avait pas l'air très frais.

Citation :
être un pirate ce n'était pas simplement navigué sur les mers à bord d'un bateau pourri, c'était aussi avoir des nakama avec qui naviguer

Ouais bon je te le cache pas, mais il parait que ce serait surtout piller et attaquer les honnêtes gens qu'être pirates ~

[quote]Koshinida continuait de sourire, la demoiselle en face de lui s'était fait avoir comme une bleue[/b]

Mouais, moi j'aurais plutôt tendance à dire que ta proposition était très douteuse et que tu as eu de la chance de tomber sur la bonne personne.

Et la conclusion est sans intérêt. Ne te concerne pas, et tourne encore autour du trio pirate/bandit/marine, qui n'a aucun sens s'il est aussi peu développé.

Boarf.

On part donc sur un bilan en tarif discussion de : +53 Dorikis



Total : 649 Dorikis, PP&PI Inchangés

_________________
Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t14957-raphael-andersen-je-suis-vierge-ascendant-lionhttp://www.onepiece-requiem.net/t15094-jeux-de-mains-jeux-de-vil
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1