AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-47%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 47% sur la souris gaming Razer Viper Ultimate
79.99 € 149.99 €
Voir le deal

Batez-vous pour vos rêves voici une magnifique morale !

Invité
Invité


Mer 15 Juin 2011 - 20:55






Batez-vous pour vos rêves voici une magnifique morale !  Natsu_Avatar_1_by_AbbyGuard
Une première approche pour devenir Ami

















Le soleil réchauffait mon corps par de nombreux faisceaux de lumières flottant sur ma peau , me laissant sagement profiter de ma petite journée dans une paisible île de South blue , la vie était partout et ne faisait rien d’autres que me redonner sourire , les oiseaux chantaient leurs gracieuse mélodie , les enfants jouaient aux marins et les jeunes demoiselles buvaient entre amis de succulents cocktails admirant leurs hommes s’entraîner au karaté , art-martial ayant fait de cette île une terre reconnue de toute personnes ! Je m’étais quand à moi assit sur un petit tas de pastèque , dégustant la chaire sucrée de l’une d’elles après avoir comme à mon habitude perdue contre ma gourmandise ! Un petit championnat de karaté rurale venait de débuter , jusque la rien ne m’avait grandement intrigué mais la présence d’un petit gamin armé d’un lourd boomerang me fit poser alors de nombreuses questions .

Je décida après un long temps de réflexion de participer à ce sympathique tournois d’art-martiaux malgrès ma petite expérience dans le domaine , ma curiosité envers ce jeune garçon était ci forte que j’aurais pus payer des milliers de berrys pour savoir le peu d’informations le concernant ! Ce jeune gamin au boomerang dégageait quelques chose de plus que les autres enfants , serte sa taille ne pouvait pas impressionner grand monde mais son regard remplis de courage et d’autonomie me faisait penser beaucoup plus à un adulte qu’à un enfant ! Le championnat de Karaté rurale avait enfin débuter , les combattants n’était pas si fort et je voyais mon petit favori se hisser tour par tour , écrasant les grand hommes un par un n’en laissant jamais un en état de combattre ne laissant aucun sentiment de respect pour les adultes dévisageant froidement les vielles femmes marié ivre de tristesse d’avoir vu leurs hommes battu par un jeune enfant ! Je réussis moi aussi à me faufilé discrètement de tour en tour , je ne souhaitais pas me faire remarqué par le puissant petit garçon , mon but était d’être le plus discret possible pour en savoir le plus à son sujet !

Le tournois continua dans la bonne humeur sous les rayons brûlant du soleil , la finale allait bientôt ce disputer , j’était l’un des deux participants qualifiés et mon adversaire n’était autre que le surpuissant gamin m’ayant étonné tout au long du petit tournois , je vais donc enfin pouvoir discuter et en apprendre beaucoup sur ce petit gamin , son histoire m’intéressait ainsi que son mystérieux caractère ,les secrets de cet enfant ci différent des autres caché tant de choses ! L’arbitre du math nous fis tout deux signe de ce saluer même si le jeune puéril au boomerang gardait toujours son regard méfiant et froid envers des adultes ! Le vieux maître du jeu démarra d’un coup de main le commencement de la grande finale , je ne bougea plus d’un seul geste , seul mon sourire amical et accueillant prit place sur mon visage laissant en un coup de souffle flotter mon écharpe blanche dans la chevelure du vent . Je n’avais aucune intention de me battre maintenant que j’étais en face de mon but , je décida donc de prendre mon courage à deux mains pour parler au jeunes enfants tranquillement malgrés le commencement du combat :

« Salut pti ! je suis Rinji Sanoa mais appelle moi Rinji , je suis extrêmement content d’être en face de toi car ton cas m’intrigue étrangement , tu es différent et j’ai toujours dit que la différence faisait la beauté de ce monde ! Je veux savoir ton histoire , ton nom , ton âge , s’il le faut je creuserai plus bas pour pouvoir enfin trouver le rubis de ton parcours ! Sache que je ne lâches jamais l’affaire ! A oui j'ai oublié un détail , mon unique rêve et mon seul destin et celui de devenir un pirate reconnus pour instaurer l'ordre que la marine n'a jamais réussi à instaurer ! »



Excuse me , pour la longueur :p


















Dernière édition par Rinji Sanoa le Lun 27 Juin 2011 - 10:31, édité 1 fois
Shiro T. Shikkoku
Shiro T. Shikkoku


Feuille de personnage
Dorikis: 714
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 17 Juin 2011 - 22:29

De retour sur cette île. Oui, l’île du karaté ou j’étais déjà venue une fois. Un passage plutôt mouvementé mais amusant. Cette fois pourtant j’espérais bien ne poursuivre personne. En effet, regarder la honte des voleurs n’était pas mon trip favori. Sur une place un genre de tournoi rural s’organisa. Quoi de mieux pour passer un moment à s’amuser. Je m’inscrivis en ayant obtenue l’accord de l’utilisation de mon boomerang lors des combats. En effet, je ne possédais pas la maîtrise des arts martiaux, néanmoins, je savais me défendre et mon boomerang servait souvent à sa plutôt qu’à jouer. Je ne fus pas le premier à me battre, mais mon tour arriva rapidement.

Esquivant rapidement chacune des attaque que l’on m’envoyait, je lancer des attaque propre et simple que mes adversaire encaissais. En effet, l’art d’un voleur consiste principalement dans l’esquive et la fuite. Un talent dans lequel j’étais plutôt doué. Je gravissais lentement les échelons pour être le vainqueur. Mes adversaires de plus en plus forts me donnaient du fils à retordre. Que ce soit des enfants, plutôt doué dans l’art du combat. Ou des adultes, ces personnes que je méprisais. Et je le montrais bien, attaquant avec violence je les mettais au tapis sans leurs laisser le temps. Les plus forts je ne faisais que les esquiver, lançant de petite attaque précise les énervant et les fatiguant. Quelqu’un qui frappe dans le vide s’épuise beaucoup plus rapidement que lorsqu’il touche quelqu’un. De plus, certain d’entre eux se laissait emporter par leurs coup offrant d’énormes ouverture.

Bien entendue je ne sortais pas indemne des combat, cela aurait était bien trop facile. Je sortis de mes deux premiers combats face à des enfants du même âge que moi. Au combat suivant je reçus un coup de pied au ventre qui me mît au tapis deux bonne secondes. Puis, dans les combats suivant, je reçus plusieurs coups sans jamais retomber sur le sol. Résistant du mieux que je pouvais. Heureusement pour moi j’avais le droit à une pause entre chaque combat se qui me permettais de récupérer et de boire.

La final, j’étais enfin arrivé à la final. En face de moi, un homme, qui ne semblait pas être tout à fait un adulte. Mes yeux froids l’examinèrent, possédant une chevelure pour le moins étonnante vue leurs couleurs rose/rouge, bien que je sois mal placé pour dire ce genre de chose, il était torse nue et porter comme moi une longue écharpe bien que la sienne soit blanche et noire. L’arbitre démarra le match et à ma grande surprise, l’homme n’attaque pas, au contraire. Il ne bougea pas et parla.

Ainsi j’appris que je l’intéressais et qu’il voulait devenir pirate. Un homme imprudent puisqu’il déclarait se genre d’attention haut et fort devant un bon nombre de témoin. C’était
un coup à se retrouver avec la marine au cul. Je répondis donc simplement.

-C’balo. T’mintérresse pas. Tes comme tout c’pequenaud. T’dit bcoup d’chose pour rien.


Sur ces mots, je saisis d’un geste rapide mon boomerang et m’approchais de lui prêt à l’attaquer. Je l’observais, faisant attention au moindre de ces gestes.
Sango Corben
Sango Corben

♦ Localisation : Vigie ou glander selon la vision des choses
♦ Équipage : ( futur ) Equipage des Têtes Brulées

Feuille de personnage
Dorikis: 455
Popularité: 1
Intégrité: 1

Ven 17 Juin 2011 - 23:50

Qu'elle galère cette embarcation, je ne mettais pas encore adapté aux techniques de navigation que le vieux m'avait enseigné et encore une fois les pierres furent les assassins de la coque de mon navire à voile. Avec difficulté j'attachais mon bateau pour enfin découvrir cette nouvelle île, la ville qui si trouvait été magnifique et apparemment mouvementée, rien de mieux qu'un peu d'animation pour se fondre dans la masse.

Au fur et à mesure que j'avançais tête cachée par la visiére de ma casquette ainsi que mon écharpe me couvrait jusqu'au nez, je pus remarquer que la plupart des hommes de cette île avaient une carrure assez imposante et que nombres d'entres eux savaient se battre aux corps à corps, cette observation n'était pas à prendre à la légère surtout si on découvrait que j'étais un pirate, un pirate sans once de pensée malsaine, mais un pirate qui a déjà eu quelques ennuis avec les forces de l'ordre. Bien que je me promenais avec mon katana retenu par mon foulard rouge, je vis que personne n'y prêté attention ou me demandais de le retirer pour le bien et la sécurité de la population. Arrivais au comptoir d'un bar visage toujours cachée, je décidais de boire un verre avant de réparer mon embarcation et de repartir à l'aventure contre cette mer plutôt agitée, mais la récurrence des applaudissements me fit comprendre que quelque chose se tramait dans le coin et que cela semblait interessant à voir.

Pour mieux comprendre le sujet de se vacarme je m'avançais et découvrit que plusieurs sois-disant participants s'affrontaient dans un tournoi organisé par l'île, jeune comme adulte, tout ce beau monde luttaient dur pour arriver en final et cela me rappelé beaucoup les anciens entrainement que le vieux m'avait fait passer pour me perfectionner dans la seule chose ou j'étais vraiment bon. Seul l'art du sabre me permettait d'exprimer toute la globalité de mes capacités à pouvoir me défendre et me permettre de gravir les échelons de la forces et de la renommée.

Tout ces compétiteurs étaient bons, mais à par l'un des jeunes participants qui se battait avec un boomerang je ne voyais personne avec une lame, sans doute l'une des régles qui permettait de ne pas transformer se tournoi en duel de rues sans limites de consciences et d'honneur, en clair une vrai marre de sang rongé par la violence. Au final je retrouvais ce jeune et un étrange personnage aux cheveux roses, il semblait calme et même plutôt content, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu autant de volontés et d'excitations à la vue de si petite chose à par dans les miens. Quand au jeune il exprimait une profonde froideur du regard et emettait une ombre de maturité qui pesait et faisait de lui quelqu'un de plus grand que son âge, l'expérience se lisait sur son visage mais bien des mystéres semblait se contenir en lui. Le plus grand pris la parole :

- Salut pti ! je suis Rinji Sanoa mais appelle moi Rinji , je suis extrêmement content d’être en face de toi car ton cas m’intrigue étrangement , tu es différent et j’ai toujours dit que la différence faisait la beauté de ce monde ! Je veux savoir ton histoire , ton nom , ton âge , s’il le faut je creuserai plus bas pour pouvoir enfin trouver le rubis de ton parcours ! Sache que je ne lâches jamais l’affaire ! A oui j'ai oublié un détail , mon unique rêve et mon seul destin et celui de devenir un pirate reconnus pour instaurer l'ordre que la marine n'a jamais réussi à instaurer !

Un peu direct, mais important pour moi du fait que je n'étais pas le seul à galérer ici avec la peur de rencontrer à nouveau des marines, pour sa par je ne savais n'y sa renommée et s'il avait déjà eu des ennuis avec la marine ... peut-être un futur compagnon ?
Le jeune pris à son tour la parole :

- C’balo. T’mintérresse pas. Tes comme tout c’pequenaud. T’dit bcoup d’chose pour rien.

Le combat commençait depuis déjà un moment mais c'est le jeune participant qui pris les devant avec son boomerang, l'heure n'était pas au combat car j'avais besoin de coéquipier en forme pour me suivre et d'aprés ce que j'avais déjà vu, ce gosse semblait assez fort pour en surprendre plus d'un. D'un bond je m'interposais entre les deux, ma lame toujours dans le fourreau parait le boomerang alors que mon autre main arrêtait le coup de poing lancé par ce pirate aux cheveux roses, tout deux avait certes de la force mais une vrai volonté qui n'était plus à douter. Je pris la parole :

- Désolé petit, mais j'ai besoin de ce gars la en un seul morceau.... quand à toi le rouquain pâle je voudrais si possible te parler car je crois bien que nous serions peut être fait pour nous entendre.

Malgrés ma politesse j'avais arrêté ce combat visage couvert, pour une fois que j'avais l'opportunité de m'enfuir sans qu'on me reconnaisse par la suite dans le cas où ça se passerait mal, il vallait mieux que j'assure mes arrières.
Invité
Invité


Sam 18 Juin 2011 - 18:21






Batez-vous pour vos rêves voici une magnifique morale !  Natsu_Avatar_1_by_AbbyGuard
Un compatriote volontaire !


















Après m'être enfin présenté joyeusement auprès du jeune gamin , j'en espéré de même de sa part , aimait-il partager ses aventures comme le ferait un personnage rêveur ? Son regard froid et méprisant n'avait toujours pas disparu de son visage , au contraire il s'était accentué et le jeune gamin n'était sans doute pas d'humeur à discuter ! Il prit cependant la parole , mais d'un ton grossier et abject me faisant penser à mon petit frère ce qui garda mon grand sourire aux dents .

« C’balo. T’mintérresse pas. Tes comme tout c’pequenaud. T’dit bcoup d’chose pour rien. »

L'enfant insolent m'attaqua rapidement avec son boomerang dès la fin de sa petite phrase négative , sa rapidité était elle que mon esquive ne pouvait être suffisante face à lui , je dus donc sortir deux scalpels de ma poches pour pouvoir moi aussi contrattaquer , je donna moi aussi le maximum d'agilité et de rapidité dans mes coups , essayant par tous moyens de mettre le poison de mes lames en contact de son sang . Mais c'est alors qu'une voie interpella notre affrontement puéril et bloqua le boomerang de l'ennemi , mes coups étant retenue pour ne pas blesser mortellement mon ennemis , celui -ci ne fus donc pas blesser dans le flux de l'action . Un homme au cheveux blanc à la casquette bleu et au visage couvert été apparu sur la surface du tatami , d'ou venait-il et pourquoi avait-il stoppé notre combat , que nous voulait cet inconnu débarquant de nul part !? Je regarda pétillement le nouvel arrivant , il avait tout de même une classe des plus travaillé ! Celui-ci me regarda alors à son tour , il n'avait contrairement au gamin pas l'air très méprisant en vers autrui mais plus sympathique et amical , je ne laissa par concéquent pas le petit gamin de côtés ! L'inconnu commença alors à me causer comme un vielle ami , ce qui me changea de l'atmophère sec de mon ennemi .

«Désolé petit, mais j'ai besoin de ce gars la en un seul morceau.... quand à toi le rouquain pâle je voudrais si possible te parler car je crois bien que nous serions peut être fait pour nous entendre. »

Le jeune voilé venait de tomber en quelques sorte du ciel et me demanda directement que l'on s'entende , il n'avait pas l'air d'être bien méchant malgré que son visage soit caché par une écharpe mais cela m'importait peu . je décida donc de le rejoindre et d'abandonner mon combat contre le petit insolent mais son cas m'intéressait tout de même , je ne voulais pas le laisser repartir dans la nature comme cela !
je tourna la tête et je pus voir alors le sourire et le visage du jeune inconnu s'étant dévoilé derrière mon dos ! Je pris donc la décision de lui parler et de fondamentalement me présenter ! Nous marchions après avoir quitté le petit tournoi rurale en direction du centre ville de l'île , les rayons du soleil était toujours présent et mon escapade dans l'île du karaté devenait de plus en plus divertissante depuis le tournoi et la rencontre de deux personnes extraordinairement différentes ! L'une d'elle était d'ailleurs en ma compagnie depuis quelques minutes , je décida de prendre enfin la parole et de me présenter à lui .

«Désolé pour cette impolitesse de pas m'avoir présenter plus tôt , mais je souhaiterai le faire malgrès mon retard , je suis Rinji Sanoa ou bien Dr.Sanoa ! Je suis à la recherche de jeune pirate dévoué à l'aventure pour devenir capitaine et rencontrer de nouvelle civilisation , de nouveaux trésors et de nouveaux amis ! D'ailleurs pourquoi as tu cité tout à l'heure "nous devrions sans doute nous entendre" , je suis curieux et j'aimerai avec grande envie savoir une réponse ! »



Terminé . En l'absence de Foa , je te laisse poursuivre Shiro =)
















Shiro T. Shikkoku
Shiro T. Shikkoku


Feuille de personnage
Dorikis: 714
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 18 Juin 2011 - 20:25

Il n’allait pas esquiver, mon coup allait porter ses fruits mais du coin de l’œil j’aperçus un objet tranchant qui allait m’attaquer. Osant le tout pour le tout, je continuais mon attaque qui fût malheureusement stoppé d’un seul coup. Je haussais un sourcil de surprise en voyant le fourreau simple qui venait d’arrêter mon attaque. Je regarder le propriétaire, visage caché, une casquette bleu. Encore un adulte. Mes yeux se glacèrent encore plus. J’abaissais mon boomerang et le ranger dans mon dos, le combat était terminé, je n’avais plus rien à faire ici. Néanmoins, avant de partir, j’allais punir ce gêneur. En effet, je n’aimais pas que quelqu’un intervienne dans mes affaire, surtout lorsque l’on m’appeler petit et que cette personne était un adulte. D’accord j’étais petit mais ce n’était pas une raison.

D’un geste rapide de la main gauche je touchais le fourreau de l’arme et utilisé mon pouvoir. Oui, j’avais découvert peu après ma sortis du restaurant que j’avais pillé que je possédais de nouveau pouvoir. Cela m’avais d’abord surpris puis effrayer. Je me demandais si ma famille n’avais en faite pas raison, si je n’étais pas un démon. Puis, au fils du temps j’avais découvert que ce pouvoir était très pratique pour voler certaine chose et je l’avais accepté. Ma main droite était constamment réservé à mon boomerang, l’ayant mémorisé afin de pouvoir l’avoir à nouveau lorsque j’en avais envie. Ma main gauche par contre, je l’utilisais pour voler.

-Belle arme.

Deux mots, simple pour justifier ce que je venais de faire. En touchant l’arme je l’avais mémorisé et lorsque je le voudrais, elle réapparaîtrait dans ma main. Sans un mot de plus, avant que l’arbitre n’ai le temps de faire quoi que se soit je m’éloignais et disparue dans la foule. Regardant derrière moi je remarquer que les deux hommes était partis. Souriant, je m’enfonçais dans une petite ruelle et grimpais souplement sur un toit. Ce ne fût l’affaire que de quelque secondes puisque ce genre de chose était habituel chez moi. Je changeais plusieurs fois de toit atteignant rapidement le plus haut et sans aucun doute le plus visible. Il s’agissait d’un bâtiment civil appartenant à une personne assez riche vue sa taille. C’est avec un sourire que je tendis la main gauche devant moi.

naibu

Le magnifique katana apparue dans ma main et j’en saisi la poigné afin qu’il ne tombe pas. Ainsi je pus l’observer dans toute sa splendeur. Une garde bleu, un fourreau noir que je retirais légèrement apercevant ainsi une lame brillante. Il était à la fois basique et magnifique, un objet comme je les aime. Je restais assis sur mon toit, sachant parfaitement que ce n’était pas très discret, observant le paysage comme si de rien était.
Sango Corben
Sango Corben

♦ Localisation : Vigie ou glander selon la vision des choses
♦ Équipage : ( futur ) Equipage des Têtes Brulées

Feuille de personnage
Dorikis: 455
Popularité: 1
Intégrité: 1

Sam 18 Juin 2011 - 23:59

Nous avions décidé de boire un coup ensemble, c'est alors que nous rentrâmes dans l'un des nombreux bars au raffinés les uns que les autres. Cela changeait de ceux des vieilles villes pourries qui empestaient l'alcool, cela n'était pas pour me déplaire mais couplé aux divers regards des nombreux brigants plus l'atmosphére pesante qui régnait perpétuellement n'était pas trés agréable. Mais ici, l'élan de fraîcheur de la mer donnait plus de vivant à ce lieu trés conviviale, rires et chants étaient bien présents et cela n'était que plus divertissant et agréable pour pouvoir discuter dans une ambiance de joie.
Nous prîmes chacun une chopine et alors que je tirais un peu mon écharpe et que je mettais un peu ma casquette sur l'arrière de mon crâne mon compagnon prît la parole :

- Désolé pour cette impolitesse de pas m'avoir présenter plus tôt , mais je souhaiterai le faire malgrès mon retard , je suis Rinji Sanoa ou bien Dr.Sanoa ! Je suis à la recherche de jeune pirate dévoué à l'aventure pour devenir capitaine et rencontrer de nouvelle civilisation , de nouveaux trésors et de nouveaux amis ! D'ailleurs pourquoi as tu cité tout à l'heure "nous devrions sans doute nous entendre" , je suis curieux et j'aimerai avec grande envie savoir une réponse !

Dr. Sanoa ? il était sois docteur, sois psy .... mais j'pense que docteur était un peu plus probable, en tout cas il a de l'ambition tout comme moi, encore un point ou nous pouvions nous entendre :

- Enchanté Rinji, moi c'est Sango, tout comme toi je suis pirate et comme j'ai entendu ta conversation avec l'autre gamin j'ai su que tu l'étais aussi. J'ai déjà eu des mésaventures avec la marines et ta présence dans ce tournoi m'a étonné, ces habitants ont l'air de savoir ce défendre et la venu de pirates ne doit pas leur faire peur donc vaut mieux faire gaffe parfois. D'ailleurs je recherche moi-même des compagnons et le fait que tu veuilles devenir capitaine m'interesse encore plus, j'ai besoin d'un supérieur de confiance pour accomplir mon rêve et du peu que j'ai vu tu as l'air d'être ce genre d'hommes .... mais il met arrivé de me tromper. Qu'en penses-tu ? Es-tu partant pour m'accueillir dans ton futur équipage ?

Ce ton dur qui commençait à s'instaurer était fait exprés, je voulais savoir si j'avais affaire à un rigolo ou si j'étais en face de l'homme à qui je pourrais prêter ma force pour accomplir son rêve, comme celui de mes compagnons et ainsi partir à l'aventure pour faire autres choses que cueillir des paquerettes. Aprés avoir fini ma chopine j'enfonçais ma tête dans mon échapre mais aussi mes mains dans mes poches, c'était la que je vis que quelque chose manquait et avant même que Rinji prit le temps de répondre tranquillement je montrais alors les capacités de mes cordes vocales :

- Mon sabre bordel !!!!!!!! il est passé où !!!!!!!!!!!

Je tournais la tête à droite à gauche, j'essayais de me remémorer chaque ligne du passé du moment où j'ai arrêté le combat jusqu'à maintenant, mais rien !!! rien ne me permettait de voir à quel moment je perdis ma lame. je me leva en tapant du poing sur la table, un gaillard me prit par l'épaule en me disant de me calmé sur un ton qui m'étais assez familié. Ce bouffon me rappelait mon père saoul qui rentrait le soir pour qu'ensuite sans raisons précise qu'il me tabasse la gueule jusqu'à ce que le sang coulait, le vieux du village m'avait appris l'art du sabre mais aussi de toujours garder cette concentration d'esprit et de corps pour ne jamais pencher dans ce côté noir que nous avons tous. Mais là, trop de souvenirs me fit faire quelques choses que j'allais peut être regretté du fait que je mettais à l'écart l'enseignement d'un homme bon de nature. D'un coup de bras j'écartais le bras plutôt musclé de cet ivrogne, j'attrapais alors ma chaise :

- Toi le bourré je vais t'apprendre à éviter de me foutre en rogne.

J'avais perdu mon sabre, une partie de mon esprit et de mon résonnement habituel, j'étais entouré de combattants, cela ressemblait à de la folie, mais comme on dit tout ce qui nous tue pas nous rend plus .. bizarre.


Au tour de Foa ^^
[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 19 Juin 2011 - 21:03

Foa venait d’arriver sur l’ile du Karaté. C’était la première fois qu’il venait ici, mais des amis la lui avaient recommandée. Le jeune Requiem avança donc dans l’ile à la recherche d’aventure. Là-haut, il n’y avait qu’un ciel bleu et le soleil. Foa entra dans une taverne, puis pris un verre rhum. Il s’installa à une table puis au moment où il trempa ses lèvres dans le verre, des cris le firent sursauter, puis il lâcha son verre qui éclata au contact du sol. Il ronchonna, et décida d’aller voir l’origine du bruit.
Dehors, il y avait une grande foule qui regardait des combats. Sur un panneau il y avait écrit :
« Championnat de Karaté Rural ».
Foa intéresser, se faufila dans la foule afin de se retrouver au premier rang. Sa grosse épée qu’il avait dans le dos gêna quelques personnes qui commencèrent à insulter Foa. Le jeune Requiem énervé, frappa les deux hommes et les menaça d’un regard démoniaque. Puis il retourna son regard vers les combattants. A cause de ce petit contre temps, Foa avait raté tous les combats, car la finale allait commencer.
Soudain, un garçon plutôt petit arriva sur le tatami, suivit d’un garçon qui avait sans doute l’âge de Foa, et avait les cheveux rose. Le jeune Requiem trouva étrange qu’un petit garçon ait réussi à accéder à la finale, et rendit Foa de plus en plus intéressé. Tout à coup, le combattant aux cheveux roses parla :

-Salut pti ! Je suis Rinji Sanoa mais appelle moi Rinji, je suis extrêmement content d’être en face de toi car ton cas m’intrigue étrangement, tu es différent et j’ai toujours dit que la différence faisait la beauté de ce monde ! Je veux savoir ton histoire, ton nom, ton âge, s’il le faut je creuserai plus bas pour pouvoir enfin trouver le rubis de ton parcours ! Sache que je ne lâche jamais l’affaire ! A oui j'ai oublié un détail, mon unique rêve et mon seul destin et celui de devenir un pirate reconnus pour instaurer l'ordre que la marine n'a jamais réussi à instaurer !

Foa s’intéressa, il avait très envie de rentrer dans un équipage, mais il fallait voir déjà le niveau de ce Rinji, car le jeune Requiem ne voulait pas avoir un capitaine faible. Puis le petit répondit d’un air désintéressé :

-C’balo. T’mintérresse pas. Tes comme tout c’pequenaud. T’dit bcoup d’chose pour rien.

Puis le gamin fonça sur Rinji munit de son boomerang. Soudain un rayon de soleil aveugla Foa. Puis lorsque qu’il ne fut plus aveugler, une personne venait d’apparaitre sur le tatami. Il avait une casquette bleue, cheveux blanc, et le visage recouvert d’un foulard. Il avait bloqué le poing de Rinji, et de l’autre main, le boomerang de l’enfant. Ce tournoi devenait de plus en plus marrant. Foa ne regratta pas du tout d’être venu sur cette île.
L’inconnu parla :


- Désolé petit, mais j'ai besoin de ce gars-là en un seul morceau.... quand à toi le rouquain pâle je voudrais si possible te parler car je crois bien que nous serions peut être fait pour nous entendre.

Rinji et l’inconnu quittèrent le tatami et se dirigèrent vers le centre-ville. Foa était toujours intéresser de rentrer dans l’équipage, alors il les suivit discrètement. Ils entrèrent dans une taverne. Au moment où l’inconnu dévoila son visage, Rinji dit :

-Désolé pour cette impolitesse de pas m'avoir présenté plus tôt, mais je souhaiterai le faire malgré mon retard, je suis Rinji Sanoa ou bien Dr.Sanoa ! Je suis à la recherche de jeune pirate dévoué à l'aventure pour devenir capitaine et rencontrer de nouvelle civilisation, de nouveaux trésors et de nouveaux amis ! D'ailleurs pourquoi as-tu cité tout à l'heure «nous devrions sans doute nous entendre», je suis curieux et j'aimerai avec grande envie savoir une réponse !

Puis l’homme aux cheveux blancs répondit :

- Enchanté Rinji, moi c'est Sango, tout comme toi je suis pirate et comme j'ai entendu ta conversation avec l'autre gamin j'ai su que tu l'étais aussi. J'ai déjà eu des mésaventures avec la marines et ta présence dans ce tournoi m'a étonné, ces habitants ont l'air de savoir ce défendre et la venue de pirates ne doit pas leur faire peur donc vaut mieux faire gaffe parfois. D'ailleurs je recherche moi-même des compagnons et le fait que tu veuilles devenir capitaine m'intéresse encore plus, j'ai besoin d'un supérieur de confiance pour accomplir mon rêve et du peu que j'ai vu tu as l'air d'être ce genre d'hommes .... Mais il met arrivé de me tromper. Qu'en penses-tu ? Es-tu partant pour m'accueillir dans ton futur équipage ?

Puis il enchaîna d’un air surpris :

- Mon sabre bordel !!!!!!!! Il est passé où !!!!!!!!!!!


Il tourna la tête dans tous les sens à la recherche de son sabre, il était enragé, puis un homme costaud et grand vint lui demander de se calmer en frappant la table. Mais dans sa rage, se dénommer Sango écarta le bras musclé de l’homme d’un geste puis dit énervé :

- Toi le bourré je vais t'apprendre à éviter de me foutre en rogne.

Il attrapa alors une chaise, prêt à attaquer. C’était le moment pour Foa d’intervenir, il sortit de sa cachette, puis dégaina son épée, il fonça sur le gaillard puis lui donna un coup de genoux sur son ventre qui le fit chuter. Foa profita pour mettre la lame de son épée sur le cou de l’homme, puis se retourna vers Rinji et dit :

-Je suis Foa Requiem, puis-je entrer dans ton équipage, si tu veux tester ma force j’accepte…

Invité
Invité


Dim 19 Juin 2011 - 22:55






Batez-vous pour vos rêves voici une magnifique morale !  Natsu_Avatar_1_by_AbbyGuard
Un nouvel Amis du nom de Foa , la femme dirigeante du Qg de l'île Karaté !



















Nous étions donc assis sur le comptoir de la taverne dégustant un somptueux cocktail alcoolisé , le jeune homme à la casquette bleu , semblait alaise face à moi ce qui me changea du gamin puéril de tout à l'heure , celui-ci m'avait enfin montré son visage en décollant de celui-ci son écharpe blanche délicatement et calmement faisant apparaitre de magnifique yeux semblable à du cristal ! D'un ton sympathique et social , le jeune homme commença à se présenter , me laissant très sérieusement écouter .

- Enchanté Rinji, moi c'est Sango, tout comme toi je suis pirate et comme j'ai entendu ta conversation avec l'autre gamin j'ai su que tu l'étais aussi. J'ai déjà eu des mésaventures avec la marines et ta présence dans ce tournoi m'a étonné, ces habitants ont l'air de savoir ce défendre et la venu de pirates ne doit pas leur faire peur donc vaut mieux faire gaffe parfois. D'ailleurs je recherche moi-même des compagnons et le fait que tu veuilles devenir capitaine m'interesse encore plus, j'ai besoin d'un supérieur de confiance pour accomplir mon rêve et du peu que j'ai vu tu as l'air d'être ce genre d'hommes .... mais il met arrivé de me tromper. Qu'en penses-tu ? Es-tu partant pour m'accueillir dans ton futur équipage ?

Un nouvel ami ! J'allais enfin pouvoir surnommé le jeune homme Sango et celui-ci était comme je l'avais cité tout à l'heure tombé du ciel , il avait l'air dans ses paroles très gentils et dévoué à la piraterie ce qui me charma beaucoup , il fallait aussi préciser que son style était très gentleman selon mes premiers jugements sur lui . Je voulais alors à mon tour lui répondre d'une réponse très positive sur sa petite question qui donna beaucoup d'espoir en mon destin , mais l'escrimeur tournoya soudainement la tête dans tous sens , affolé par un étrange évènement ! Celui-ci commença à perdre son sang froid ce qui s'expliqua par la suite de ses paroles .

- Mon sabre bordel !!!!!!!! il est passé où !!!!!!!!!!!


Le pauvre Sango me fit extrêmement peine à regarder , un voleur digne de ce nom lui avait volé son sabre retraçant sans doute toute son histoire de pirate ! Le jeune à la casquette bleu perdu de plus en plus son sang froid et la rogne gouvernant son esprit le fit rentrer en éruption ! C'est alors qu'un grand homme au muscle d'acier s'approcha de nous , conseillant le pauvre Sango en rogne de ce calmer , masi celui-ci de moins en moins lui même répondu brusquement à musclor !

- Toi le bourré je vais t'apprendre à éviter de me foutre en rogne.

C'est alors que le grand viril prit une chaise et essaya de frapper le jeune Sango à la casquette ! Mais celui-ci fit alors soudainement sauvé des dieux , un grand épéiste au cheveux longs et châtains apparu dégainant son grand sabre pour pouvoir protéger Sango étant à ce moment dans un état dépressif ! Le grand héros foutu alors un puissant coup de pied dans le ventre de la grosse brute s'écrasa au sol comme un vulgaire sac de pierres , mettant alors sa lame contre le coup de l'ennemi ayant refroidit ses ardeurs depuis la divine riposte de ce jeune inconnu qui tourna alors la tête en ma direction commençant à me parler !

-Je suis Foa Requiem, puis-je entrer dans ton équipage, si tu veux tester ma force j’accepte…

Le jeune avait le même regard que Sango , celui d'un homme remplit de rêve et d'espoir voulant voyager et vivre en liberté pour délivrer ce monde de la marine ! J'appréciais énormément de voir tant de personnes intéressés par ma personne et mon rêve de créer un équipage pirate ce qui me redonnait de plus en plus confiance en moi ! Je décida donc d' enfin répondre à Sango et au jeune épéiste prénommé Foa pour pouvoir voir un sourire apparaître sur leur visage changeant peut être leur avenir dans cet univers .

- Salut , je ne verrai pas pourquoi je ne vous accepterai pas dans mon futur équipage de pirate car votre joie de vivre et cet envie de me rejoindre ne fait que rougir de bonheur ! C'est pour cela que je suis complètement d'accord à l'idée que vous rejoignez mon équipage ! Et pour fêter ce nouveau pas pour mon futur rêve étant maintenant le notre , buvons ensemble un succulent verre de Sake !


C'est alors que soudainement une dizaines de marines rentra dans la taverne armé de fusils et de katana ! Une grande ombre fine s'approcha alors à l'entrée du bar nous laissant moi Foa et Sango dans un suspens entier !




A la marine d'agir Smile












Soul
Soul
• Sergent d'élite •


Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 10
Intégrité: 0

Mar 21 Juin 2011 - 18:08

L'arrivé tant attendu !« C'est ici que le pirates mourront ! »





Je commençais à connaître l'île du Karaté, j'y suis depuis quelques temps maintenant et j'aime beaucoup l'ambiance d'entraînement chaque jour, dans n'importe quelle parc de l'île. Je suis pas le seul d’ailleurs à apprécier, Timcampy qui me suivais toujours et encore se sentais vraiment bien sur l’île il disait trouver l’aire pure et remplit de bonheur. Bon ne chercher pas c’est ma petite boule de poile dorée, elle est comme ça et on peut rien y faire .

Quelle beau temps il fait aussi, ça donne vraiment envie d’aller à la plage mais bon j’ai pas trop le temps, j’ai ouie-dire qu’il commençais à y avoir du grabuge dans un bar de l’île. Celui-là je commençais à le connaître, c’est pas la première fois qui fait acte de piraterie. L’avantage c’est que si je cherche des pirates je sais où en trouver, il y en aura au moins un !

Du coup j’avais appelé une dizaine de marins, qui débarquaient maintenant sur le port de l’île du Karaté se rangeant très bien en ligne parfaite. Tous là d’après eux, dix pile bon ça fera l’affaire parce que j’ai peur de me retrouver fasse à une grosse brochette de pirates, mais bon je pense que partant dans l’idée qu’il se batte dans un simple bar, se ne sont pas des pirates de grenades expérience après peut être que je me trompe.

« Bon les gars on y va ! Près au combat »

Tous me répondirent en chœur par un super cri de guerre. J’étais plutôt rassuré de voir que c’est quelques pirates ce sentaient près à partir au combat, rassurant au point de mis rendre au plus vite . C’était bien la première fois que j’avais envie de zigouiller du pirate et faire mon boulot comme il faut .

Le voilà le bar était devant nous maintenant , les dix marins rentrèrent devant moi telle des bêtes déchaînées, ça m’amusais de le voir ainsi déterminer, je suivis leur pas et rentrais le dernier. Tout les regards se braquèrent sur moi, certains semblait remplis de peur, mais là il y avait trois personnes qui me fixais, l’homme au cheveux, l’homme au grand sabre puis cette personne avec cette casquette bleu. Ils ne montraient aucun signe de faiblesse et semblaient ne pas être en accord avec nos habits bleu de la Marine qui semblaient grandement les déranger.

« Alors c’est qui les pirates qui nous font chier là ! Y’en n’a marre ! »

Les trois m’avait énervées, j’avoue être mauvais perdant et voir dans leur regards que je ne leur faisaient pas peur ce qui m’énerva beaucoup. Voilà aussi pourquoi je commençais à devenir agressif .





Dernière édition par Taiten Mashida le Mer 22 Juin 2011 - 15:34, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1448-mashida-taiten-dobutsu-no-kenri-terminhttp://www.onepiece-requiem.net/t9586-soul-silver
Invité
Invité


Mar 21 Juin 2011 - 19:06

Sa faisait maintenant trois jours, qu'Hisoka faisait un séjour sur l'île du karaté, l'ambiance était sympathique, trop sympathique.. Tout le monde le salué, tous étaient de bonne humeur.. Sa l'énervé grandement, mais trêve de plaisanterie, il fallait qu'il se rende dans un certain bar ou là bas, se trouvés de fréquentes disputes et bagarre. Hisoka se doutait que le job allait être d'une grande facilité, deux ou trois morts, quelques blessés et sa allait être réglé!

Il faisait chaud, il y avait un petit courant d'air frais qui pouvait rafraîchir notre héros de la chaleur. Il fit le trajet jusqu'au bar sans aucune précipitation, comme toujours, tout les habitants le salués, il en avait marre et puis tout à coup, une dizaines de marins le bousculèrent pour apparemment se diriger vers ce fameux bar. Hisoka se mit tout à coup à crier..


- Eh! Espèces de sale petit c.. Tu va voir de quel bois je vais me chauffer!!

Après avoir passer ses nerfs sur l'un des marins, Hisoka vit passer un dernier marin, apparemment plus haut gradé et plus fort, mais qui lui n'avait pas l'air bien méchant. Une vraie tête de gentil en faite..

Quelques minutes plus tard, Hisoka arriva au bar mais la porte était déjà ouverte. Les marins venaient d'arriver, et notre héros en profita pour se faufiler dans la foules, il sortit ses armes de ses holsters, puis menaça les pirates..


- Que je soit clair, personne ne bouge, tout le monde la ferme et mais leurs mains sur la tête, j'en ai marre des prises de têtes, alors personne ne parle sinon je lui fait un second trou du c.. dans la tête! Ok?!

Hisoka se retourna vers le second marins haut gradé qui était aussi dans le bar, puis lui dit:

- Désolé pour la vulgarité, mais j'en ai vraiment marre des petits cancres pirates qui se la joue.. M'enfin..

Après son discours, trois pirates, continués de fixaient Hisoka d'un air pas très content.. C'est maintenant au destin de nous dire comment tout cela allait se dérouler..
Sango Corben
Sango Corben

♦ Localisation : Vigie ou glander selon la vision des choses
♦ Équipage : ( futur ) Equipage des Têtes Brulées

Feuille de personnage
Dorikis: 455
Popularité: 1
Intégrité: 1

Mar 21 Juin 2011 - 19:34

C'était malin ça, moi et ma pulsion meutriére allaient remettre cet ivrogne à sa place jusqu'au moment où un nouveau protagoniste intervena. Assez grand avec des cheveux noires tel une nuit de nouvelle lune et un code vestimentaire plus qu'improbable, d'ailleurs son long manteau blanc élancé pendant l'arrêt de cette brute m'avait caché l'élèment principal de cette personne. Tout comme moi c'était un épéiste et il avait l'air de savoir se servirde sa lame, c'est à ce moment la que je vis que je devenais presque impuissant sans mon katana, j'avais appris tant bien de techniques, de dextérité et de respect envers cette arme, mais mon abjecte laissé aller fit que je perdis la seule chose qui me permettait d'avancer dans ma conquête de puissance. J'étais donc énervé pas deux choses, la premiére le fait de me voler un adversaire, d'habitude cela ne me dérange pas car je sais qu'il y a bien des bouffons à remettre en place mais celui la m'avait fait rappeler quelques souvenirs assez .... sombrement dégradant et je voulais absolument me le faire. Pris donc de cours je vis qu'il avait maitriser la bête à moitié conscient de ce qui se passait et je doute même qu'il ne voyait la lame sur sa gorge presque à lui ouvrir l'osophage et le vider de ces substances alcoolisantes qui fait d'un homme, un pourri absolu ... heureusement que je ne suis pas comme ça quand moi-même je bois.

Il me regarda un instant et se tourna vers Rinji, dans cette seconde je crus qui allé l'attaquer, ne connaissant pas ce niveau il aurait été dur pour moi de faire quelque chose du fait que je n'avais pas ma lame, mais la chose fut totalement différente, l'homme parla :

- Je suis Foa Requiem, puis-je entrer dans ton équipage, si tu veux tester ma force j’accepte…

Rinji sourit de tout son possible, moi-même je fermé les yeux un instant genre pour me dire * j'le crois pas *. Je trouve que pour une premiére fois Rinji avait beaucoup de chance de ramener autant de nouvelles têtes en si peu de temps et en tant que capitaine j'espére qui allait tenir ses engagements envers nous, car l'équipage commençait à prendre forme. A nous trois nous allions pouvoir commencer notre aventure et j'étais curieux de voir les différeces de niveaux qu'il y avait entre nous. Rinji aprés s'être réjouis de cette nouvelle répondis non seulement à ce nouvel individus mais de même par l'occasion de répondre à ma question :

- Salut , je ne verrai pas pourquoi je ne vous accepterai pas dans mon futur équipage de pirate car votre joie de vivre et cet envie de me rejoindre ne fait que rougir de bonheur ! C'est pour cela que je suis complètement d'accord à l'idée que vous rejoignez mon équipage ! Et pour fêter ce nouveau pas pour mon futur rêve étant maintenant le notre , buvons ensemble un succulent verre de Sake !

Ca au moins c'était de vrais paroles !! cette entrain me fit sourire en même temps que j'avais les yeux fermés, et tout cela avait pour conséquence de me faire revenir à mon état normal, ce qui n'était pas un mal finalement. Mais notre bonheur fut de courte durée car au moment où nous allions nous assoirent, un groupe d'une dizaine de "bleues" fit leur apparition. La je dus froncer les sourcils et finalement me relever une nouvelle fois de ma chaise car sans sabre contre une orde de marines avec fusils et sabres, cela semblait assez ..compliqué.
Armé d'une nouvelle chaise, je regardais Rinji et le prétendu Foa qui eux ausi était prés au combat qui semblait inévitable, c'est alors qu'un dernier individu fit son apparation. Un gars en costard blanc fit son entrée, les autres personnes fit une drôle de tête pour moi rien ne changea je continuais à froncer les sourcils ( finalement comme à mon habitude ^^). Lui-même semblait énervé .. allez savoir pourquoi, on n'avait encore rien fait dans ce bar !!! Pourtant il nous gueula dessus :

- Alors c’est qui les pirates qui nous font chier là ! Y’en n’a marre !

Au même moment un deuxiéme protagoniste avait fait son apparition, lui aussi était monté sur ses grands chevaux et tout en sortant ses armes de leurs étuis il cria :

- Que je soit clair, personne ne bouge, tout le monde la ferme et mais leurs mains sur la tête, j'en ai marre des prises de têtes, alors personne ne parle sinon je lui fait un second trou du c.. dans la tête! Ok?!

D'ailleurs il s'était même excusé auprés du premier bleue pas trés content, il faut croire que même en officiant surement dans la même ville ils se chamaillaient entre eux. Il nous prenait même pour des gamins en nous traitant de "cancre".
C'est aprés cette élan d'agressivité que deux marines foncérent vers moi, j'évitais en me baissant tout en tenant ma casquette le premier coup de sabre en direction de ma tête, le second coup fit bloqué par la chaise que je tenais puis en m'appuyant sur la chaise je roulais en arriére pour être hors de porté de ces lames. Le combat semblait déjà être assez serré, mais mon premier objectif était déjà de récupérer une ou deux lames se qui me permettrais de changer radicalement la donne.
[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 25 Juin 2011 - 16:10






Batez-vous pour vos rêves voici une magnifique morale !  Foa1011
Début du combat















Après que Foa est fait son entré, l’homme qui été assis répondit à sa question :

-Salut, je ne verrai pas pourquoi je ne vous accepterai pas dans mon futur équipage de pirate car votre joie de vivre et cette envie de me rejoindre ne fait que rougir de bonheur ! C'est pour cela que je suis complètement d'accord à l'idée que vous rejoignez mon équipage ! Et pour fêter ce nouveau pas pour mon futur rêve étant maintenant le nôtre, buvons ensemble un succulent verre de Saké !

Foa alla pour s’asseoir afin de boire un vers de saké comme lui avait suggérée son nouveau capitaine. Mais juste avant que le postérieur du jeune Requiem ne toucha la chaise, des marines entrèrent dans la taverne. L’homme nommer Sango se releva et fronça les sourcils. Foa se redressa à son tour afin de comprendre la raison de leur venue. L’homme à la casquette, prit une chaise, car il savait que le combat était inévitable. Foa serra son épée de sa main droite, prêt à contrer, ou attaquer. Soudain, un homme entra. Il était vêtu de blanc, puis tous les marines le regarder avec un air de… respect. Sans doute devait-il être leur chef. Rien n’était encore sûr. Puis l’inconnu dit d’un air agacé :

- Alors c’est qui les pirates qui nous font chier là ! Y’en n’a marre !

Puis un nouvel individu, toujours inconnu fit son entré. Il dégaina ses armes et cria :

- Que je sois clair, personne ne bouge, tout le monde la ferme et mais leurs mains sur la tête, j'en ai marre des prises de têtes, alors personne ne parle sinon je lui fais un second trou du c... Dans la tête! Ok?!

Soudain deux marines foncèrent sur Sango. Le premier marine donna un coup d’épée en direction de la tête de Sango, mais celui-ci se baissa tout en tenant sa casquette et esquiva le coup, le deuxième marine enchaina, mais son coup d’épée fut bloquer par la chaise que tenait le nouveaux compagnon de Foa. Puis celui-ci roula en arrière afin de s’éloigner de ses ennemis. Foa avait entendu la conversation, il se rappelait que Sango avait perdu son épée. Alors Foa donna un coup de pied contre la table afin de se propulser sur un marine, puis avec le plat de son épée, il frappa le torse du marine qui fut propulsé contre l’homme au costar blanc. Le contact fit que le marine lâcha son épée. Le jeune Requiem fit une roulade vers l’avant afin de la rattraper en vol, puis se retourna et balança l’épée en direction de Sango.

-Tiens, je pense que tu seras plus à l’aise avec ça, qu’avec la chaise…

Puis Foa se remit en garde prêt à faire face à tous les marines restants…




HRPG : Désolé pour la taille
























*
Invité
Invité


Sam 25 Juin 2011 - 21:04




Confrontation !



Batez-vous pour vos rêves voici une magnifique morale !  Render11
( PRÉCÉDEMMENT )


Les marins avaient envahis la taverne en un temps records donnant subitement peur à la clientèle masculine crachant par surprise les différents alcools qu'ils venaient d'ingurgiter ! Tous étaient vêtus d'une veste blanche aux rayures bleu marine et d'une casquette possédant l'enseigne de la marine , ils ne devaient donc pas être très puissant mais un nouvel arrivant changea des sont entrés dans le bar les futurs statistiques de cette confrontation qui ne semblait pas très difficile à l'origine ! Le jeune nouvel arrivant avait un physique d'environ une vingtaine d'années et portait contrairement aux autres marines un costard blanc très classique est était accompagné d'une petite boule de poil doré flottant dans les airs ! Toute ses caractéristiques me firent penser à une personne connu de South blue prénommé Taiten Machida , commandant de la marine ayant fait de nombreuses bonnes actions .Je ne pensais pas que c'était en cette journée de chaleur que j'allais le rencontré mais le hasard avait donc prévu les choses autrement ! Le grand commandant n'avait pas l'air très commode mais celui-ci ne nous affecta pas du tout , ses violentes paroles ne nous apportant aucun intérêt , celui-ci commençait d'ailleurs à s'énerver comme un misérable chient souillé ce qui me fit énormément rire laissant ma joie de vivre s'étaler sur mon visage ! Le pauvre Machida nous fixant moi Foa et Sango se mit donc à gueuler semblablement à un gros port impuissant face à notre sans froid !

« Alors c’est qui les pirates qui nous font chier là ! Y’en n’a marre ! »

Nos visage ne changèrent d'expression ce qui énerva tout particulièrement encore plus le grand commandant étant au bout de ses nerfs et n'arrivant pas à ce calmer , ils en faisaient de beau marine mais ils étaient aussi comparable à de vulgaires racailles de bac à sable ce qui me fit extrêmement éclater de rire ! Tous les marines présent dans la pièce me regardèrent avec de gros yeux globuleux comme si nous n'avions pas le droit de prendre la vie à la rigolade , les pauvres manquaient cruellement d'humour ! C'est alors que je vit un discret nouvel arrivant , celui-ci avait très rapidement prit ses armes en mains ! C'est alors que tous les matelots se tournèrent en la direction du petit nouveau , sa couleur de cheveux avez beau l'air être spectaculaire , je ne comprenais pas pourquoi tant de personnes le regardaient ainsi ! Il cria alors comme un gigantesque bourrin et se fit comprendre par un vocabulaire très familier m'éclatant par la même occasion mes tympans !

- Que je soit clair, personne ne bouge, tout le monde la ferme et mais leurs mains sur la tête, j'en ai marre des prises de têtes, alors personne ne parle sinon je lui fait un second trou du c.. dans la tête! Ok?!


Après ses nombreux discours agressifs , la confrontation pus alors enfin commencer , et c'est mon petit Sango qui ouvra le bal malgré la perte de son sabre . Deux marines se dirigèrent donc vers lui combattant tous deux aux sabres , mon jeune compatriote à la casquette esquiva tout de même les lames grâce à l'appui d'une chaise de bois qui servit aussi de bouclier pour mon nouvel ami ! Sango se mit alors complètement à l'abri des tranches en se servant une nouvelle fois de la chaise pour pouvoir rouler en arrière dans les airs tout en finesse ! C'est alors que Foa lui aussi partit au combat bondissant d'un coup de pied sur une table de bois, voltigeant vers un marine percutant le plat de son immense sabre le faisant alors propulser vers son commandant qui s'écroulant lui aussi dans la cascade mettant le grand marine très en colère ! Foa avait donc pus avec grande classe dégoter un sabre pour le jeune Sango ravis de pouvoir à nouveaux trancher ! C'était enfin à moi de montrer à mes deux nouveaux compatriotes mon savoir faire dans cette matière , je sortis donc de mon grand sac médical ma précieuse et énorme massette me faisant sentir une nouvelle fois son gigantesque poids ! Je me dirigea donc très rapidement vers quatre jeunes marines tous armé de fusils essayant misérablement de me touché mais ma massette était un de mes plus précieux moyen pour arrêter leur pitoyable balles ! J'allais pouvoir enfin montré ma toute première technique à mes deux nouveaux amis ! Je sortis alors de mes poches trois dizaines de scalpels surprises me laissant alors par une grande joie annoncer ma première technique de base !

Kyuuuzou-Kogatana

Mes scalpels passèrent enfin à l'action , je les lança en tournoyant sur mon propre corps faisant un effet tornade dans toute la taverne , le résultat de ma technique s'avéra très positif le poison ayant pris contact avec leur sang était un liquide paralysant les muscles du corps humains ! Je repris donc dans mes mains ma massette pour pouvoir enfin battre à plate couture les pauvres marines essayant de bouger rapidement pour esquiver mon lourd marteau ! Je propulsa à toute vitesse un par un les pitoyables marines s'écrasant au sol comme de vulgaire miettes ! Foa et sango allaient devoir terminer mon travail mais je devais absolument battre ses deux zigotos de la marine qui devait être les deux supérieur , je me tourna donc le sourire au lèvre vers le petit microbe au cheveux bleu , celui-ci allait donc devoir ce battre contre moi , il allait pouvoir goûter à mes autres nombreuses techniques de massette mais avant cela je lui tendis la paroles !

" Salut le nain au cheveux Bleu ,je suis Rinji Sanoa , même ci tu es un foutu marin sa te dirai au lieu que je te bottes le cul de rejoindre mon équipage !? (rire) .. C'est de l'humour voyons , essaye de me vaincre graine de soja ! "

Terminé
(A vous les marines xD )









Soul
Soul
• Sergent d'élite •


Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 10
Intégrité: 0

Lun 27 Juin 2011 - 9:22

Place au combat « C'est ici que les pirates mourront ! »





Ha ça y est le combat venais enfin de commencer, ce petit fanfreluche vulgaire de marine m'a rejoins, mais j'étais pas vraiment au courant de ça venue donc je ne savais plus trop quoi faire la ! Deux de nos hommes partirent les premiers au combat, chacun avait dégainer son sabre et fonçaient sur l'homme à la casquette bleu. Il les esquivait très brillamment, il sautait pour en esquiver un et se baissait pour éviter l'autre et parfois s'aidait de la chaise pour en esquiver les coups. L'homme à la grande épée lui vint en aide, après avoir habillement utiliser la table en bois comme point d’appuis il frappa avec le flanc de son épée sur la poitrine d'un des deux marine. Le marine fit projeter et en perdit son sabre, ainsi l'homme à la casquette s'en empara et ce mit en position de garde à coté de son ami à la grande épée .

De mon coté j'observais le combat et même temps je m'occupait de chaque mouvements des autres personnes se trouvant présent dans la taverne. Comme vous pouvez vous en doutez c'est pas très facile, voir même impossible. Mais depuis quelques temps je voyais que cette homme à l'écharpe à carreaux et au cheveux rouge, trifouillait quelque chose dans ces poches et cela depuis bientôt deux minutes. A peine je m’intéressais à ses mouvements qu'il commençait à foncer droit sur le groupe de Marine nous accompagnant.

« Kyuuuzou-Kogatana »

Kyuuuzou-Kogatana ? Qu'est ce que cela voulait bien dire ? L'homme au drôle de cheveux pris dans ça main des scalpels et tournoyait dans les airs créant une petite tornade de vent qui soufflait dans toute la taverne. Voilà donc ce que voulait dire Kyuuuzou-Kogatana, il s'agissait d'une technique du jeune homme, il venait tout simplement de laisser ces scalpels, surement empoissonné dans le corps de ces malheureux marines qui ne pouvait maintenant plus du tout bouger. Il sortit ensuite une énorme massette qui, d'après son mouvement sec de son bras qui venait de retomber, semblait lourde. Bon d'accord évident pour une massette, le jeune pirate à la massette se propulsa sur le reste des marines et les fit tomber comme des mouches. Il s'approcha donc tout près de nous et fixa mon collègue marine, après avoir eu un air sérieux il fit un grand sourire narquois et lança sans se soucier des conséquences.

« Salut le nain au cheveux Bleu ,je suis Rinji Sanoa , même ci tu es un foutu marin sa te dirai au lieu que je te bottes le cul de rejoindre mon équipage !? (rire) .. C'est de l'humour voyons , essaye de me vaincre graine de soja ! »

"PFFF...Mouhahaha" !! J'éclatais de rire, se qui vexa encore plus l'autre petit marine, mais bon restons sérieux j'allais pas commencer à créer des conflits à l'interieur de la Marine . Je me posais malgré tout la question ... Comment mon cher amis allait-il réagir ?




http://www.onepiece-requiem.net/t1448-mashida-taiten-dobutsu-no-kenri-terminhttp://www.onepiece-requiem.net/t9586-soul-silver
Blacrow L. Rachel
Blacrow L. Rachel
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Mega Vega
♦ Équipage : Hound Crows

Feuille de personnage
Dorikis: 8693
Popularité: +640
Intégrité: 756

Lun 27 Juin 2011 - 15:05

    Ne me demandez pas comment je me suis retrouvé embarqué dans cette histoire. Je ne fais que suivre les mouvements du Lieutenant Blacrow. D'ailleurs, elle-même commence à se demander si elle est véritablement utile à la marine. Elle ne faisait qu'exécuter son rôle de Bosco à bord de navires à destination de toutes les mers du globe. Sans logique aucune à ses vagabondages d'ile en ile sur des navires chaque fois différents, avec tous les trois jours un nouvel équipage, Rachel écumait les mers, dirigeant un équipage de mousses et rêvant à l'époque où elle serait enfin directrice de la grande prison d'Impel Down.

    Mais pour l'instant, elle devait garder en laisse un marcassin de la taille d'un berger allemand et observer les éventuels débordements du tournoi d'arts martiaux, qui se déroulait en pleine rue d'une ville quelconque de l'ile du karaté. Un banal tournoi de rue (Et non pas Rural! >.< Rural, c'est la campagne). La marine craignait qu'un tel rassemblement de petites frappes puisse déclencher une émeute? C'était l'ile du Karaté, il y en avait toujours des petites frappes, et en abondance. Ce n'était pas ça qui allait chambouler la vie de l'île ou sa prospérité. Mais si ce n'était que ça... Mais il puait la pisse de Tanuki des mers le fichu cochon! Rien que ça, tenir un truc si hideux pour une raison si tarabiscoté, ça faisait passer cette mission au rang le plus insupportable de toutes celles que Rachel avait dû faire jusqu'à maintenant. N ne lui avait même pas expliqué à quoi servait le cochon, gotferdom!

    Même le tournoi en lui-même était inintéressant... Franchement, si vous regardiez des gamins se foutre sur la gueule à l'heure de la récré, vous y prendriez plaisir? Le Lieutenant trouvait juste ce tournoi puéril et inutile. Enfin, beaucoup d'adjectifs négatifs en somme. Pire! Le soi-disant combat final qui opposait deux gamins l'un à l'autre fut interrompu. Chiqué! Personne n'était intervenu en plus, ni marin, ni civils, ni participant. Preuve que tout était prévu. Surtout pas Rachel. On lui avait dit de ne surtout pas lâcher le cochon d'inde géant. Que c'était l'un des moyens de sécurité les plus abouti. Là, elle s'était cru dans un gag, une farce peut-être ou une escaméra-cachée.

    Quoiqu'il en fut, elle fut vite libérée de ses obligations envers cette be-bêtte atroce. Le tournoi s'était terminé sans anicroche à part cette fin désastreuse. Elle devait maintenant parcourir toute la ville pour aller remettre le marcassin, couleur de poussière au soleil, à son propriétaire, très fier de l'avoir dressé. Un pauvre type avec des lunettes opaques et des sourcils arqués. Encore un mec qui n'inspirait pas confiance. Il étaient légion sur cette ile.

    Soudain, le cochon apprivoisé sursauta et se mit à humer l'air, comme un loup sur la piste fraiche d'un chevreuil blessé. Il poussa ensuite un sorte de couinement aigu qui vrilla les tympans de la faucheuse. Et sans crier gare, il partit au triple galop à travers la ville bruyante et encombrée. Un jour ensoleillé, avec un tournoi local, ça fait sortir les gens... Et un cochon en laisse, ça les écrase. Retenez cette règle. Rachel, elle, s'en souviendrait, car la laisse était enroulée autour de son poignet par un noeud marin dont elle avait la maîtrise. Vous imaginez donc qu'elle et sa gigantesque arme étaient traînés derrière le cochon, plein gaz (pire encore que l'odeur de ses poils). Un petit voyou aurait très bien pu marquer « Justed Married » sur le fondement du porc à réaction et alors Rachel aurait juste eu l'air de boite de conserves vides. Ou comment détruire l'image de la marine en trois leçons...


-Mais tu vas t'arrêter espèce de clébard à groin?!!? Sac à blattes!!!!

    Oui, en pareille occasion, la meilleure solution, c'est de hurler à qui mieux mieux avec soi-même. Ça détend. Enfin presque. Elle éprouva une brève pensée à ce pauvre Saint Saturnin, traîné par un taureau avant de se rendre compte qu'elle se trompait d'histoire.

    Le pompon pour Rachel fut de se rendre compte que le vil animal à courtes pattes fonçait droit sur un mur. Un bâtiment visiblement en pierre avec une enseigne que notre faucheuse n'eut le temps de déchiffrer avant que le porc ne détruise le mur d'un coup de ses défenses d'ivoire. Ouais, j'aurais pu enchaîner avec un super jeu de mot, mais Rachel n'était pas en état de faire de l'esprit. Au milieu d'un tas de décombres où le stupide animal à poil ras s'était arrêté, en chien de faïence, Rachel se redressa lentement en prenant soin de couper la corde qui la rattachait toujours au marcassin immobile.


-Tu comprends les ordres à retardement toi...!

    Puis, le Lieutenant, sa faux gigantesque sur l'épaule, détailla le lieu. On aurait dit un bar, un pub, ou une auberge peut-être. Mais c'était surtout le groupe de personnes qu'elle venait d'interrompre qu'elle regarda avec insistance. Trois hommes face à une dizaine de marins, pas tous en super forme d'ailleurs. Ce devaient être des forbans. Bandits, voleurs, pirate même, pourquoi pas. Le tenancier se trouvait à couvert derrière son bar et regardait d'un air suppliant les marins. Puis, notre faucheuse prit conscience que, même si elle avait l'uniforme de la marine, son entrée fracassante, son arme sur-dimensionnée et ses vêtements plein de poussière, elle ne devait pas donner la meilleure des impressions. Elle soupira et jeta un regard en biais au marcassin, la regardant avec espoir, comme si elle allait le récompenser.


-Laisse-moi deviner, tu es dressé à repérer les combats...
-GROUUUUUÏÏÏÏÏÏNC!
-La ferme stupide bovidé!


    Elle se tourna vers les protagonistes et fixa celui qu'elle identifia comme le Commandant Taiten Mashida. Oui, on l'avait tout de même mise au courant sur les officiers en faction sur cette île, ou du moins la plupart. Elle ne connaissait par exemple pas ce type aux cheveux bleus et qui menaçait les trois hommes.


-Bon, qui me fait un rapide résumé?
http://www.onepiece-requiem.net/t816-rachel-la-grande-faucheuse#8700http://www.onepiece-requiem.net/t889-fiche-de-rachel-100
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1