AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Défendre le port...Impossible mission
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 26 Avr - 23:30

Sur l'île en fête, au niveau du port, du côté des pirates, c'était l'alerte rouge. Alerte général en vue de la présence de la marine qui voguait dans leur direction. Le timing de la disparition de Phoénix et l'apparition de cet escouade de la marine ne pouvait relever de la coïncidence. Tout devait déjà être près dans les sphères de la marine pour tomber sur Shoma et sa bande lors de cette réunion. Pour l'occasion Phoénix ne manquait pas d'air, le bras-droit avait habillement manoeuvré afin de coincer Shoma et se mettre dans les grâces de la marine.

Il était trop tard pour demander à Phoénix de modifier ses plans et trop tard pour tenter de fuir par le port. C'est d'ailleurs dans l'éventualité d'une attaque de la sorte que Shoma avait prévu avec Jeska et Luka un dispositif permettant de mettre à mal tout type d'assaillant venant par la mer. La bienveillance de Shoma lui était bénéfique sur le papier, c'est un bon point à mettre à son honneur, mais la réalité des faits le dépassait quelques peux. Il est même de rigueur de dire que son plan n'était pas proportionné à l'édit réaction de la marine.

Aidé de sa longue vue le capitaine pirate se demanda comment était-il arriver aussi loin. Comment un simple pirate tel que lui pouvait rassembler autant de navire. Mort ou vif, voilà ce qui était écrit sur son avis de recherche, mais compte tenue des trois navires de guerre et des trois autres de tailles moyennes qui ouvrent la marche, nul doute que si combat il devait y avoir ses chances de mourir étaient proches de 100%. Son plan de blocus du port pourrait ralentir la marine, mais seulement quelques minutes, pas plus.

En y repensant, même s'il avait eu à sa disposition tous ses navires, il n'aurait jamais réussi à quitter la baie de l'île, pas même un seul navire ne pourrait échapper à un tel dispositif. Devant la fatalité qui lui tombait littéralement dessus le capitaine pirate voulait pousser un grand "merde", mais au lieu de ça il ne perdit pas une seule seconde et entra en contact avec Luka actuellement au niveau du port. Trop loin pour intervenir, la jeune femme était son dernier recours afin de mettre en place les défenses du port.


"Luka, Luka ? Tu es toujours au niveau des quais ? Alors dis à tous les hommes de reculer et de faire des barricades avec tout ce qu'ils trouvent. Vous devez absolument bloquer le passage des rues et en vitesse."

L'apparition de la marine fit le tour de la ville comme une trainée de poudre et Shoma de son côté fonçait en direction de ses hommes afin d'en prendre le commandement. Par Den Den Mushi Shoma contacta chacun de ses lieutenants sur place afin de leur donner des consignes. Tous savaient que le blocus n'allait pas tenir longtemps et que la marine n'allait pas tarder à débarquer sur l'île dans le but de les capturer si possible, voir de les tuer dans le cas contraire.

Avec l'aval du cartel de La Quica et Scarface de Oz, Shoma avait à sa disposition pas moins de 200 hommes à sa disposition. Bien que ce nombre pouvait à peu près donner un avantage significatif au groupe de hors la loi, la marine avait une puissance de feu suffisant pour diviser les troupes de l'alliance depuis la mer, alors afin de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, plusieurs groupes furent crée. Des hommes étaient placés sur les toits, à l'intérieur des magasins, cacher derrière les palissade où en attente derrière les barricade de fortune obstruant les rues.

La population civile avait fuit à l'intérieur des terres, évitant à tout prix la zone portuaire. Des messages d'alertes conseillaient aux civil de rester chez eux, de ne sortir sous aucun prétexte et d'éviter le port. Quelle bienveillance de la part des dirigeants de l'île. Sans doute que la marine ne voulait pas avoir beaucoup de victime collatéral suite à son intervention.

Les minutes avant le siège semblaient des heures et chacun tentait de garder son calme comme il le pouvait. La sueur et la peur montaient en chacun. Les estomacs se retrouvaient serré, la crispation pouvait se lire sur les visages. Le silence devenait pesant.

Affronter la marine n'avait pour but que de permettre à Oz et au cartel d'atteindre l'autre bout de l'île où du moins prendre de l'avance sur la marine. Pour cela certains pions devaient rester et se battre, rester et se sacrifier, rester et gagner du temps. Ils allaient tous contribué, par leur victoire où leur mort au grand plan de Shoma. Avec un peu de chance, leur nom résonnera à travers les mers et cette bataille deviendra un acte de bravoure sans limite.

Non, blague à part, ils n'étaient utiles que pour gagner du temps et çà tous les lieutenants des Spectres le savaient. Ils ralentissent l'ennemi, tente de faire un maximum de dégâts et quand le signal de repli résonnera, alors ils devront tous fuir sans penser à ceux qui restent coincé en arrière. Les blessés et les retardataires seront laissés pour compte.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3456
Popularité: -123
Intégrité: -93

Ven 28 Avr - 0:02

« Luka, Luka ? Tu es toujours au niveau des quais ? Alors dis à tous les hommes de reculer et de faire des barricades avec tout ce qu’ils trouvent. Vous devez absolument bloquer le passage des rues et en vitesse. »

La fillette n’aimait pas crier… son actuel capitaine venait de troubler les réflexions tranquilles auxquelles elle s’adonnait en regardant les hommes de l’équipage s’activer sur le port. Apparemment, il été maintenant temps qu’elle bouge aussi et cette fois, hors de question qu’une quelconque personne vienne troubler sa mission.

– Gilbert, rassemble tout le monde, je te prie.  

– heu… maintenant ? Mais… je… c’est…

– Hey, j’ai était polie je crois. À moins que j’aie encore du mal avec ce que vous, adultes, appelaient « politesse ». Alors tu magne tes fesses et pas dans trois heures.

– OUI.

Non, elle n’aimait pas crier et c’est pour ça qu’elle faisait crier les autres. Au bout de quelques minutes, un rassemblement de spectres se fit autour de la demoiselle.

– Bon, vous préviendrait les retardataires, comme vous devaient tous l’avoir compris, la Marine arrive et ont est dans la merde. Du coup, vous me bloquez les rues qui partent du port, MAINTENANT. Le but principal c’est de les ralentir, mais d’éviter aussi que vos misérables vies finissent tout de suite. Ordre direct du capitaine.  

Certains nouveaux restèrent bouche bée devant l’enfant, cela faisant réellement un contraste avec ce qu’il avait pu voir d’elle, mais ceux qui avaient survécu depuis sa première entrée dans l’équipage savaient que la gamine pouvait vraiment être une sale gosse. Elle avait d’ailleurs eu beaucoup de mal à s’intégrer à l’équipage à cause de ça… et du fait que beaucoup étaient jaloux de sa montée en grade malgré son jeune âge.
La foule se dispersa pour mettre le plan à exécution.

– Pas toi Gilbert, j’ai deux mots à te dire. S’il te plaît.

Gilbert c’était un de ces gars qui était là depuis le début. Le gars passe-partout, à peine chiant et qui a survécu à tous les merdiers grâce à on ne sait quel miracle. Luka l’aimait bien. Elle lui fit signe de s’approcher.

– Surveille les opérations, je veux que tu prennes tous les hommes que tu connais bien, pas les derniers qui sont entrés dans l’équipage, remplissaient toutes la première ligne de bâtiment de tout se qui peut exploser ou possiblement faire du dégât, si ça peut faire de la fumer c’est bon aussi.

– Hein ?! Mais je croyais que…

– Oui, oui. Les ordres de Shoma sont, barricader les rues pour retenir au plus la Marine, mais s’ils décident de nous tiraient dessus, et que vous faites bien votre boulot, ils feront eux-mêmes une barricade avec les bâtiments qui vont s’effondrer et cela vous permettra de gagner du temps, mais aussi de vous préparer à fuir ou contre-attaquer. Tiens Mantle au courant du plan et de son avancement.

– Pas con… mais pourquoi ne pas en avoir parlé à tout le monde tout à l’heure alors ? Et pour quoi TU ne tiens pas la capitaine au courant par tous les dieux !

– Gilbert… tu poses beaucoup de questions, en soi c’est un défaut pour un sous fifre. Avant d’en parler à tout le monde, j’ai quelque chose à vérifier… et c’est pour ça que tu vas devoir tenir notre très cher capitaine au courant.

– DES TAUPES ?

– Dis le plus fort, je crois que Shoma ne t’a pas entendu… ce n’est qu’une supposition. Mais si c’est le cas, je ne les laisserais pas ruiner mes plans. Maintenant, t’attends que la Marine te tire dessus ou tu te bouges le cul ?

– Oui, pardon ! j’y vais !

L’aveugle soupira. Maintenant, elle aussi devait bouger son cul, direction les bâtiments d’une des ruelles. La petite fille attendit que le gros des hommes soit déjà parti pour se mettre en chemin. Quand elle avait décidé de laisser Jeska seule après l’éclat avec Phoenix, l’enfant avait observé le port tout du long. Elle avait écouté les conversations, suivis l’avancement de la situation et observé leurs hommes. La petite aveugle était douée pour l’observation, quoi qu’on puisse en dire. Leur manière d’interagir ensemble, ceux qu’elles avaient déjà croisés sur les bateaux. Si on lui demandait, elle serait capable de trouver quasiment tous les membres actuels des spectres et encore une fois, si on lui demandait, elle dirait qu’elle a clairement perçut un groupe se mêler au sien sans autorisation et agir bizarrement. Profiter de la catastrophe générale pour s’infiltrer était intelligent, penser pouvoir duper Luka l’était moins et elle n’aimait pas ça du tout.

Arrivée au niveau de la ruelle, elle capta l’un des hommes du groupe qu’elle avait identifié précédemment, celui-là même qui l’avait fait se diriger dans cette direction en premier lieu. La jeune fille resta cachée, elle perçut l’homme vérifier qu’il était seul et entrer dans un bâtiment. La fillette attendit quelques secondes avant de s’y diriger à son tour et d’entrebâiller silencieusement la porte.

– … oui, ils bloquent actuellement toutes les rues comme ils peuvent…

Si elle s’attendait à ça… huit hommes se tenaient dans la pièce, l’homme qu’elle venait de filer tenait ce que Luka pensait être un den den par sa forme. Il continuait de parler livrant information sur information, donnant dans les moindres détails ce qui venait de se passait dans les dernières minutes sur le port.
La gamine sourit. Elle ne savait pas qui ils étaient ni pour qui ils faisaient ça, bien qu’actuellement il devait y avoir pas mal de monde qui en voulait aux spectres, mais pour ces hommes-là, c’était le mauvais endroit au mauvais moment.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 4 Mai - 8:46

Le plan de Shoma se mettait en marche par l'intermédiaire de ses lieutenants qui en bon chef d'équipe dirigeaient à leur tour tous les pions. Ils devaient être mis à contribution afin de faire barrage à l'ennemi. Ce n'est qu'en ayant une parfaite entente sur le terrain et un dispositif solide qu'ils pourraient s'en sortir. Malgré tout ce qui pouvait être déployé pour faire barrage et contenir l'invasion adverse, tous leurs efforts ne serviraient à rien si la marine pouvait faire feu depuis la mer, il fallait donc les forcer à engager le combat sur terre.

Pour cela il fallait qu'une personne prenne les commandes de la flotte de l'alliance composée exclusivement de quatre navires. Deux étant préparé pour l'occasion et charger de baril de poison qui permettrait de disperser un nuage toxique dans l'air et assez de poudre pour embraser la mer. Quant aux deux autres, il s'agit de navire deux caraques disposant du strict minimum en matière d'armement. D'ailleurs en posant les yeux sur les canons des navires de Oz Shoma se demanda s'il n'était pas plus raisonnable de piler le système d'armement d'un des navires afin de fortifier les barricades et avoir du répondant.


"Luka...Luka ?"

Avec cette dernière idée, Shoma devait trouver une oreille preneur afin d'y glisser ses consignes, mais la jeune aveugle ne semblait pas disponible, pourtant c'était elle la plus proche du port et par conséquent des navires de la délégation de Oz. Tampis pour elle, la tâche de vider un des navire de oz allait revenir à Maria. Comme prévu d'une des plus fidèles agent du capitaine pirate, la jeune femme se trouva rapidement une équipe de gaillard afin de déplacer les dix canons, les boulets et la poudre.

Chef des armées de l'alliance pirate Shoma releva dix hommes de leur poste afin de les embarquer avec lui. Leur objectif, se rapprocher au plus près du combat en mer et montrer que les pirates n'allaient pas se laisser tuer facilement. Pour ce type de manœuvre, Shoma ne pris que des pirates, que ses hommes. La mission en question était couru d'avance, mais ne pouvaient être accomplis que par des hommes qui n'auraient pas peur d'aller en avant et auquel il avait une entière confiance.

L'heure n'était plus au doute, mais à l'action. Les navires de la marine en net supériorité numérique ne tardèrent pas à pointer leurs canons. Leur cible, les deux navires qui avançaient en première ligne et bloquant l'accès au port. Ayant anticipé cela, Shoma avait fait monter abord deux pavillons de la marine marchande qu'il détenait d'une ancienne prise en mer et avec les pavillons, il avait également obtenu les codes maritimes de ces navires attestaient de leur authenticité. Montrer patte blanche était un moyen sûr et presque infaillible afin de passer entre les lignes ennemis sans être pris pour cible.

Les signaux intercepter par la marine, les deux navires de tête n'envoya pas de rafale sur les navires, mais décidèrent tout de même de monter abord afin de vérifier qu'aucun pirate ne se dissimulaient à l'intérieur. La ruse venait de fonctionner. Les deux navires approchaient sans se douter du piège qui allait leur tomber dessus. Depuis son navire encore en retrait Shoma observait l'avancer de la marine et attendait le moment idéal afin de faire intervenir ses zombies spécialement préparer pour l'occasion.

Le reste de la flotte de la marine mettait le cap sur le port et arriva presque à hauteur des deux premiers navires. Positioné à quelques mètres à peine des navires piégés du capitaine des Spectres, les Soldats de la marine observaient le comportement des zombies. Jeska et Luka avaient réalisé un coup de maître en prenant la vie de leur cible sans laisser de marque apparente ce qui induit les soldats en erreur. Leur garde était baissé et ce n'était qu'une question de minute avant que la horde de zombie ne profite de la brèche pour prendre d'assaut les navires ennemis.

Un premier groupe de soldat arriva sur le premier navire. Ils demandèrent à pouvoir inspecter le navire, ce que le capitaine zombi accepta, mais ce qui semblait être un plan parfait tomba à l'eau. Le bras d'un matelot positionné sur le mat principal tomba au sol juste devant le nez d'un soldat. Aussi vite ce dernier s'empressa de crier au piège. La situation passa très vite à un autre niveau. Les zombies des deux navires sortirent de leur cachète. Le premier navire se trouvait collé au navire de la marine ce qui permit aux zombis d'investir le navire adverse. Le second navire encore un peu loin décidèrent de montrer les canons et de faire feu.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3456
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 9 Mai - 15:26

La jeune aveugle s’était faufilée discrètement dans la pièce, réfléchissant encore au moyen le plus efficace de se débarrasser de ces proies quand :

– Luka… Luka ?

Erreur de débutante… garder ce machin de communication sur elle franchement… son capitaine avait d’ailleurs choisi le meilleur moment pour lui demander quelque chose, si elle tenait Gilbert… peut être aurait-elle du préciser, « Tiens au courant Shoma, AVANT de commencer à travailler », mais les choses ne marchaient pas comme ça et ses opposants, n’étant pas encore de parfaits abrutis, l’avaient repérée.

– Tiens, tiens, qu’est-ce qu’on a là ?

– C’est elle qui donnait des ordres au port !

– Oh, alors une sous fifre direct de Mantle…

L’enfant ne savait pas le moyen le plus efficace de s’en débarrasser du coup... Elle s’avait à coup sûr comment les faires taire a jamais par contre.
La gamine se releva de sa position accroupie, levant les mains au-dessus de ces épaules.

– Bien, repérée, j’avoue, un partout.

Elle commença à s’avancer vers les hommes toujours mains en l’air, certains avaient déjà mis la main sur leur arme.

– De quoi elle parle celle-là ?

– Parce que vous pensiez que je n’avais pas remarqué que des vieux rats tous pourris comme vous s’étaient glissés parmi les miens ? Aveugle, peut-être, stupide, pas totalement encore. Luka changea de ton, laissant transparaître de l’amusement, mais maintenant que les scores sont à égalité… on fait la belle.

Avant même que l’un d’eux réagisse à la fin de sa phrase, elle s’était jetée en avant, attrapant sa dague et tranchant la gorge des deux hommes devant elle. Les corps s’effondrèrent pendant que la fillette bondit sur la droite, elle avait repéré en amont que deux des hommes possédaient une arme à feu, elle désarma le plus proche en lui brisant le poigné puis, alors que quelques instants plus tôt elle était dos au second qui avait donc une ouverture énorme, l’aveugle échangea sa place avec lui avec un mouvement rapide et calculé. Les balles se logèrent dans son ennemi et le tireur fut déstabilisé par les derniers mouvements, il ne vit pas la dague fendre les airs pour prendre place entre ces deux yeux.
Ayant encore le pistolet du premier dans la main, l’enfant attrapa sa propre arme a feu en se déplacent vers l’avant puis abattus deux autres ennemis, un a 9 h et le second a 5 h.

– Mais c’est qui cette meuf tu pouvais pas le dire que c’était une combattante ?!

– Mais comment j’étais censé savoir !? Ya pas d’avis de recherche sur sa tête !

Alors que les deux hommes tentaient de prendre la fuite, Luka poussa l’un des meubles pour leur bloquer la route. Ces ennemis se retrouvèrent sur le cul après avoir évité l’objet.

– Vous savez pourquoi je n’ai toujours pas de prime ?

Les hommes essayèrent de ramper ou se relever pour fuir, la peur se lisait dans leurs yeux, mais cela faisait bien longtemps que l’enfant ne voyait plus tout ça. Elle sentait le stresse de ces victimes dans l’air.

– Parce qu’en général, il n’y a pas de survivants.

Pour appuyer ces dires, elle logea une balle dans la tête de chacun.
Le ménage étant fait, la petite alla récupérer sa dague, les armes à feu étaient vraiment pratiques, mais elle préférée toujours celle-ci. Maintenant elle avait un coup de file à passer. La jeune fille attrapa l’animal téléphonique qui appartenait à l’ennemi puis déclara dans le combiné :

-Ici un des hommes de Mantle Shoma, si je vous reprends à mettre vos nez dans les affaires des autres, je vous jure que je vous ferai personnellement vivre un enfer pire que celui des hommes que vous avez laissés ici, sur ce…

Une détonation lui fit lâcher l’animal. Les choses sérieuses avaient commencé… elle en avait presque oublié les événements actuels. Luka sortit en trombe, direction le port.

– Shoma ? J’ai eu un léger contre temps, quelques cafards à écraser, les barricades du port devraient normalement être bien avancée, j’ai aussi ordonné que… FRRRRRRRRRRRRRRR

L’aveugle venait d’éviter une balle, on l’attaquait ? Un plus gros calibre vint s’écraser sur son moyen de communication avec son capitaine qui était tombé au sol dans la manœuvre.

– HEY ! C’était à moi ça ! Depuis quand on atomise les affaires des gens comme ça !

– TU VA NOUS SUIVRE GENTIMENT JEUNE FILLE !

… Pardon ?
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 14 Mai - 11:34

Le combat entre pirate et zombie sur le premier navire semblait largement en la faveur des troupes du gouvernement mondial. Le nombre de soldat sur chaque navire était cinq fois supérieures aux zombies du capitaine pirate, mais quand la peau des zombies se retrouva entaillé par les armes de leurs adversaires le véritable piège des Spectres entra en action. Jeska avait glissé à l'intérieur du poison assez puissant qui une fois relâché avait la capacité d'entraver les mouvements de tous les êtres vivants entrant en contact avec.

Le temps de se rendre compte de ce qui leur tombait il était déjà bien trop tard. Le combat était déjà engagé et poison se répandait à très grande vitesse, stoppant les soldats dans leur contre-attaque et permettant ainsi aux troupes du pirate de reprendre le cours du combat. Incapable de bouger, les soldats se retrouvaient face à une armée d'immortel qui se faisaient une joie de les éliminer les uns après les autres.  Le nuage de poison engloba deux navires et ne laissa aucune marge de manoeuvre aux soldats prit au piège.

Le premier navire de la marine tomba très vite aux mains des zombies de Shoma. très vite il ne restait plus grand monde pour défendre les couleurs de la marine abord du navire. Il n'y avait plus âme qui vive, plus personne pour diriger le navire, plus de chaîne de commandement, plus d'obstacle.

Le second navire où se déroulait l' affrontement était dans une situation presque similaire, mais ayant eu le temps de contre-attaquer avant que les forces de Shoma n'ai eu le temps de monter abord du vaisseau, le poison affecta les soldats avec un effet moindre. Certains soldats se retrouvaient paralysé, mais à l'abri sur leur navire. Cette fois c'est une bataille de canon qui faisait rage. Les deux camps se répondaient avec la poudre. Moins bien armé, le navire des pirates ne faisait pas le poids et commençait déjà à prendre l'eau de toute part.

Par chance, les frappes de l'armée de zombie toucha de pleins fouets le pont supérieur du navire adverse, éliminant beaucoup d'assaillant. Les troupes de la marine se retrouva très rapidement diminué, mais sorti vainqueur de l'affrontement. La réaction rapide de leur allié avait permis au second navire d'éviter le pire, mais le nuage de poison recouvra très rapidement tous les navires et empêcha toute progression de l'édit navire, le laissant ainsi paralysé en mer.

La marine venait de perdre deux navires, mais ne comptais pas en rester là sans rien faire. En guise de réponse face au coup-bas des Spectres, l'ordre fut donné de couler les deux navires. Le chasseur de rookie en parfait commandant fit en sorte que le navire infesté de zombies soit complètement coulé avant que le système d'armement ne soit retourner contre sa flotte et navire emprisonné dans le nuage de gaz coulé en ne visant que la coque du navire. En agissant ainsi, en coulant le second navire par la coque et l'envoyer au fond de la mer l'officiel s'assurait de ne pas blesser ses hommes inutilement.

Un navire fut dépêché afin de sauver les soldats avant qu'ils ne coulent. De la même manière les zombies qui ne peuvent survire à l'eau de mer s'en retrouvèrent libérer de leur malédiction et de l'emprise du capitaine des Spectres. Les compteurs étaient très vite remis à zéro, mais la balance pencha très rapidement pour le chasseur de rookie qui se retrouva informé de la présence d'un troisième navire. Afin d'éviter tout piège ce dernier décida de l'envoyer par le fond. Agir vite et avec précision permettrait à son groupe de ne pas perdre plus de temps et de troupe.

Tous les canons étaient braqués en direction de la petite troupe où se trouvait Shoma, mais c'était sans compter une dernière action de ce dernier. Non content d'avoir piégé ses marionnettes de poison, le capitaine pirate avait fait monter abord de ses navires assez de pétrole hautement inflammable afin d'embraser la mer. En naviguant en direction des troupes de la marine, les zombies avaient pris la peine de répandre le liquide dans leur sillon. Torche à la main, Shoma lança sur l'eau deux torches. Chaque torche alluma un brasier qui fonça directement en direction des deux navires et forma ainsi un chemin de feu que peu de navire en bois pouvait se risquer de franchir.

Avec sa petite parada, Shoma offrait plus de temps à ses hommes sur terre afin de mettre en place les barricades du port. Le mur de feu n'était qu'un gain de temps étant donné que les deux navires piégés n'étaient pas assez proches des vaisseaux ennemis, mais c'était suffisant pour le moment. Au vue de l'important dispositif déployer, c'était déjà bien. Un épais nuage noir entravait la vision des navire de la marine et offrait une protection inouïe au pirate afin de mettre une barque à l'eau et retourner au port sans risquer de servir de cible à la marine.

Une fois assez loin du navire abandonné, Shoma tenta de contacté Luka, mais il n'y avait aucune réponse de la part de son Den Den Mushi.


"Allo Maria, où est Luka ? Essaye de la retrouver, je pense que la marine à prévu son coup depuis un moment, il se peut qu'elle nous réserve quelques surprises. Prend un groupe de confiance avec toi et retrouve Luka. Je rentre aussi vite que je peux, je nous ai fait gagner quelques minutes, nous ne devons pas traîné, la marine arrivera au port très vite."

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3456
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mer 17 Mai - 22:08

–Nina, je ne suis pas sûre que lui crier après soit une bonne chose...

–JE FAIS CE QUE JE VEUX ET TOI TU NOUS SUIS C’EST TOUT.

–Nina…

–Parce que tu crois vraiment que tu peux le décider…

Luka était quelque peu énervée par ces énergumènes qui arrivaient de nulle part pour l’emmener on ne sait où. Elle avait vu des excentriques, mais de là à lui demander de les suivre en laissant ces hommes sur le port, sans aucune raison, y’avait un truc qui n’allait pas chez eux, vraiment. Une nouvelle détonation sur la mer la rappela à l’ordre.

–je n’ai pas le temps de m’occuper de crétins comme vous.

La jeune fille se remit en route, elle devait aller gérer les hommes du port et trouver un nouveau moyen de communication pour informer Shoma des avancées. L’aveugle n’avait pas d’angle mort, étant sur ces gardes elle continua de surveiller ces drôle d’assaillants et put aisément éviter la jeune femme qui se jeter sur elle.

–Non, je crois que t’as pas compris que je te laisse pas le choix en fait. Mon chef veut te parler et je vais t’y emmener de gré… ou de force.

- Ce n’est pas ce que Jaden…

–Parce que tu sais parler autrement qu’en criant ? Tu vas faire quoi ? Me ligoter mademoiselle l’excitée ?


Les deux jeunes filles se faisaient face, Nina bloquant l’accès au port à Luka. La fillette n’attendit pas longtemps avant de sortir sa dague et fondre sur son ennemie.

–Maintenant Edward !

Sorti d’une ruelle, un homme bien plus imposant se jeta sur elle. Surprise par la menace, l’enfant préféra abandonner son attaque pour se mettre en sûreté. Lancé à pleine vitesse vers la jeune femme, l’aveugle changea de direction en un éclair, elle pivota pour faire face au nouvel attaquant et s’éloigna grâce à une pirouette arrière. Maintenant à quelques mètres de tout danger, elle analysa la situation. La fillette avait été tellement accaparée par la folle qui criait qu’elle n’avait pas vu le troisième membre de leur groupe. Soudainement en alerte, Luka se tendit, elle entendait les bruits d’explosions un peu plus bas, la bataille semblait s’être engagé sur la mer, mais ce n’était qu’une question de temps avant que les forces de la marine débarquent sur l’île et il était compliqué pour la jeune fille de savoir qui était dans la meilleure position actuellement avec seulement le bruit. Elle devait tenter de passer en force encore une fois.
La petite fille repartie sur le chemin du port, Nina se mise en travers, cherchant un affrontement un corps à corps. Luka s’avança, dague en main, le prénommé Edward ne sembla pas vouloir avancer plus. Confiante la fillette prépara son attaque quand le bruit d’une arme a feu attira son attention, elle dut encore une fois changer de direction pour éviter la balle, mais regretta instantanément son choix, Edward essaya de l’attraper, l’aveugle esquiva pour, la seconde d’après, devoir gérer une attaque au poing de la folle. La gamine devait avouer que ces trois là faisaient une très bonne équipe. Il ne fallut pas longtemps avant que le rythme devienne ingérable pour l’enfant, entre les attaques répétées de Nina et Edwards et le troisième qui savait exactement où tirer pour l’obliger à changer de direction.

Si la petite voulait se rendre au port, elle allait devoir encaisser l’une des trois attaques. Cherchant une ouverture dans la garde de Nina, Luka se dirigea une nouvelle fois vers les sons de la bataille navale. Une balle fendit l’air pour l’obliger à revoir sa direction, elle pouvait l’éviter… une douleur lui pris au niveau du bras, mais la gamine ne s’arrêta pas. Elle avait franchi le mur, elle pouvait percevoir ces ennemis la prendre en chasse, mais maintenant qu’elle avait pris de l’avance, qui pourrait l’arrêter ?

La gamine avait quasiment atteint le port quand elle sentit ces membres devenir cotonneux. Elle passa rapidement sa main au niveau de l’impact pour retirer ce qui lui avait été tiré dessus, une espèce d’aiguille qu’elle s’empressa de jeter au sol. L’écart avec ces assaillantes diminué chaque seconde, Luka allait appeler du renfort quand une main attrapa son bras et qu’une autre se plaqua sur sa bouche. Elle se retrouva très vite dans l’incapacité de bouger et peu à peu sentit son esprit s’évader.

–Vas-y doucement Edward.

–Elle avait qu’a écouté ce qu’on avait à dire.

–… Jaden va te détruire pour ça, tu le sais ? Je veux bien croire que tu avais envie d’enlever quelqu’un une fois dans ta vie, mais c’est sensé être une invitée… tu prends les responsabilités.

–Oy t’es pas marrant !

–J’me fais pas mettre à la diète pour tes conneries Nina.

Le trio s’éloigna du port, Nina et Oliver continuèrent de se chamailler pendant qu’Edward transporté la petite aveugle, Luka fit tout pour rester éveiller, mais plus les bruits de la bataille diminuaient, plus son esprit s’embrumait.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 25 Mai - 19:13

Si la petite ruse de Shoma stoppa l'avancer des vaisseaux de la marine en direction du port, cela entrava leur progression que le temps de trouver un autre moyen d'atteindre le port. Comme le veut le dicton, tous les chemins mènent à Rome et en l'occurence, la personne à la tête de cette mission d'extermination dispersa ses navires afin que certains d'entre eux puissent rejoindre le port en passant par les côtes voisines. Le chemin était plus long à pied, mais au final ils arriveraient quand même avant les navires attendant que le feu termine son oeuvre.

Shoma avait utiliser toutes les cartes qu'il disposait à l'intérieur de son chapeau et observait depuis sa barque à l'arrimage des navire le long des côtés, ainsi qu'au débarquement des troupes de la marine. Un navire avec environ une bonne centaine de soldats, voilà qui n'allait pas faciliter le combat. Avec son Den Den Mushi, Shoma prit contact avec Hishiji. Le lieutenant de Shoma se trouvait avec trente hommes. Cela faisait à peu près un pirate pour plus de trois soldats. Le combat ne jouerait pas en leur faveur, alors une fois de plus Shoma rusa et demanda à son compagnon d'investir les maisons et toits proche du port afin de tenter de stopper la progression des troupes au sol.

De l'autre côté, c'est un autre navire qui accosta. Cette fois-ci il y avait bien plus de troupe. Un peu plus d'une centaine de soldats avec à leur bord plusieurs gradés de la marine. Utiliser deux fois la même stratégie ne donnerait rien de concluant sans compter que cela disperserait les troupes alliés et fragiliserait le port, voilà pourquoi Shoma décida de ne pas mettre ses hommes afin de laisser les troupes de la marine venir directement sur lui. En fragilisant un flan, Shoma voulait amener la marine directement au cœur du port et ainsi empêcher les navires de faire feu une fois qu'ils seront à porter de tir.

Après de nombreux efforts à ramer, la barque de Shoma arriva au niveau des quais. Comme il l'avait prévu, le groupe d'Hishiji lança les hostilités. On pouvait entendre les coups de feu briser le calme de l'île. Nul doute possible, le combat venait de commencer entre pirate et soldat de la marine. Hishiji, bien que seul devait tenir bon et stopper les soldats avec le peu d'hommes à sa disposition. En cas de retraite, Shoma enverrait d'autres hommes afin de lui prêter main forte, mais dans l'idéal il devait arriver à tenir son flan seul.

Tandis qu'il rejoignait Banner, alias Barbe Noir, Shoma contacta Maria. La jeune femme avait été envoyée à la rencontre de Luka afin de la retrouver. La jeune femme expliqua à Shoma qu'elle n'avait pas réussi à trouver l'aveugle, mais qu'il y avait des signes de combat dans la zone où elle avait été aperçue pour la dernière fois. En entendant le message de la jeune femme, Shoma se demandait ce qui avait bien pu causer cela, car aucun rapport ne faisait signe de la présence de la marine sur l'île et cela pouvait causer un problème si le camps adverse avait infiltré des espions dans ses rangs.

Avec la marine qui fonce sur lui à grand renfort de soldat, les troupes alliés ne pouvaient se permettre de se disperser, alors Shoma ordonna à Maria de laisser tomber les recherches concernant Luka et de tenter de prendre à revers la centaine de soldats qui faisaient face au groupe d'Hishiji. La bataille pour le port devait se gérer un cas à la fois. Luka bien que membre proche de Shoma allait devoir se sortir d'affaire seule si elle se trouvait dans une situation délicate. N'allez pas comprendre que l'étoile du sud laissait la jeune femme à son sort, non, ce n'était pas son crédo, il savait simplement que la jeune aveugle avait de la ressource et était potentiellement capable de montrer les crocs si elle se sentait en difficulté.


"Nous avons quelques minutes avant que le gros des troupes ennemis ne débarquent ici, alors je fonce rejoindre Maria. Tâchez de ne pas me décevoir."

Clairement l'atout principal de son groupe, Shoma pouvait se rendre directement au niveau de la zone de combat où Hishiji dirigeait son groupe. Rien que de par sa présence, Shoma pouvait changer le cours du combat. Une centaine d'hommes ça fait beaucoup, mais avec l'effet de surprise et les tirs incessants des troupes cachées un peu partout, il y avait de grandes chances de prendre l'ennemi et faire tomber un de leur bataillon sans prendre de grands risques. Du moins sur le papier cette stratégie était le mieux à faire. Pris en tenaille, le groupe adverse se retrouverait déboussolé sans savoir où et comment répliquer.

"Hishiji comment ça ce passe de ton côté ?"

"On arrive à les contenir, mais ils utilisent des bazooka afin de forcer les barricades et chasser nos hommes planqués sur les toits."

"D'accord, je contourne leur groupe et je tente de détruire leur faction armée de bazooka."


Le ton du combat sur le front de l'Est était donné, sans une intervention rapide, le groupe d'Hishiji ne résisterait pas au boulet des bazookas. Détruire ce groupe capable de gros dégâts était primordial sans quoi il n'y aurait rien pour barrer la route aux forces de la marine qui accéderaient directement au coeur du port.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3456
Popularité: -123
Intégrité: -93

Ven 23 Juin - 21:46

– MAIS JADEEEEEEEEN !

– Discutions, terminés. Tu dois des excuses et tu seras de corvée vaisselle pour toute la semaine à venir, soit contente de ne pas être mise à la diète Nina.

– Mais…

– Je serais toi Nina, je ne pousserais pas, cette histoire aurait vraiment pu mal finir tu sais, c’est une chance qu’elle n’a tuée aucun de vous trois.

– C’est vrai que maintenant que tu le dis, elle semblait vouloir retourner au port plus que se débarrasser de nous.

– Si elle est avec Mantle Shoma, c’est normal, ces troupes se battent là bas en ce moment.

– Oui, elle semblait faire passer des informations aux hommes là-bas, mais j’ai détruit son moyen de communication, la sécurité avant tout.

– Bonne initiative, il ne manquerait plus qu’on soit mis sous écoute et que quelqu’un apprenne qu’un groupe de révos cet établi quelque temps sur l’île. Nos affaires vont plutôt bien pour le moment, on a réussi à se faire passer pour un équipage de marchand ambulant et je n’ai aucune envie que notre couverture vole en éclat sur une bêtise.

– humpf.

Luka était réveillée depuis quelques minutes. Elle avait eu le réflexe de garder ces yeux clos et prétendre de ne pas être consciente pour avoir une meilleure idée de la situation. Dans la pièce l’aveugle avait compté 5 voix différentes, mais ces sens lui assurés que 6 personnes étaient présentes. Elle reconnaissait deux des occupants qui l’avaient enlevé plus tôt, le 6e devait être leur acolyte d’une discrétion à couper le souffle. Les trois autres personnes étaient un homme nommé Jaden qui semblait être à la tête du groupe, une autre jeune femme et enfin…

– Elle est quand même super mignonne, elle paraît jeune non ? Elle a quel âge ? Est-ce que c’est même légal de lui proposer un contrat ?


– Presque aussi mignonne que toi oui.

Des rires se firent entendre pendant que le jeune homme poussa un soupir d’exaspération exagéré. Le groupe semblait soudé, la vie de la petite ne semblait pas en danger, mais les intentions de ces kidnappeurs n’étaient pas claires.

– Méfit toi des apparences Anis, je te rappelle qu’elle a neutralisé tous les hommes de la ruelle comme si de rien n’était.

– Bon, du coup on attend qu’elle se réveille… ça fait un moment déjà non ?

– Elle est déjà réveillée.

La gamine se tendit, c’était la première fois qu’elle entendait la sixième voix et le message qu’elle venait de délivrer ne lui faisait pas plaisir.

– HEIN ?!

– Edward… tu ne pouvais pas le dire plus… tôt ?

– Vous étiez en train de parler et c’est rude de sauter sur quelqu’un qui vient de se réveiller après s’être fait enlever par des gens dont elle n’a jamais entendu parler pour une raison qu’elle ne connaît pas.

Un silence gêné se fit dans la salle, à ce moment-là, la petite ne savait pas si elle devait se mettre à courir vu qu’elle n’était pas attachée où continuer de feindre l’endormissement.
Un raclement de gorge brisa le calme, ne baissant pas la tension qui venait de s’installer.

– hum, nous ne te voulons pas de mal, je sais que l’invitation n’en avait pas l’air, mais je voulais juste te parler et te faire une proposition, je suis Jaden chef du groupe révolutionnaire Royalty, enchanté.


La voix du jeune homme semblée calme, Luka ni décelé rien de particulier, pas de violence ou de mensonge, ou il caché bien son jeu. En restant tout de même sur ces gardes et prête a attaquée, l’enfant se redressa et ouvrit les yeux.

– Qu’est-ce que vous me voulait.

– HEY TU PARLES AUTREMENT A…

– Nina.

– HUMPF

– …

– Encore une fois je suis terriblement désolé, Nina n’est pas méchante, mais elle prend ces missions un peu trop à cœur pour son propre bien. Les personnes dans cette pièce font toutes partie de la tête de Royalty. Nous t’avons vu dans la ruelle maîtriser des groupes d’hommes armés avec une aisance époustouflante et nous avons une proposition à te faire.

– … vous êtes en train de me dire que vous m’avez enlevé sur un champ de bataille en plein milieu des hostilités pendant que des gens compter sur moi pour me proposer quelque chose ?! Mais vous êtes des grands malades !

– Nous avions peur que tu prennes le large si on n’attendait plus longtemps, on a fait des recherches sur toi, mais aussi improbables que ça puisse paraître, rien. Pas un avis de recherche, pas un article qui mentionne une enfant de ton âge dans l’équipage de Mantle Shoma. Nous pensions donc qu’il t’avait embauché il y a peu ou sur une courte durée.

– Nous avons besoin de tes compétences, dit nous combien Mantle te paye, nous y mettrons plus.

– Je ne suis pas intéressée par votre argent. Je fais partie de son équipage depuis un long moment.

– C’est une raison de plus qui me force à insister, j’ai besoin d’une personne comme toi ! Le destin t’a mise sur notre route. Je cherche un assassin, une personne dont ni le physique ni la réputation laisse transparaître son métier, tu as des compétences hors normes, réfléchis-y au moins ! Nous sommes un groupe révolutionnaire, il doit bien avoir quelque chose que tu veux ! Si ce n’est pas de l’argent, donne-nous ton prix, nous nous y adapterons, j’ai des hommes parsemés un peu partout sur les blues et même un peu sur Grand line, il doit bien y avoir une chose !  

Luka s’apprêta à refuser une nouvelle fois, mais quelque chose l’en empêcha. Après tout, pourquoi pas… ? C’était une idée folle, c’était des gens fous, mais la gamine était habituée à voir sa vie chamboulée par des fous. Elle avait voyagé avec Shoma pendant un moment, c’était vrai, mais il était aussi vrai que l’aveugle ne se sentait pas vraiment à l’aise au sain de son équipage, elle avait atterri par là bas d’abord par hasard puis grâce a la bonté de Shoma (et sûrement un grand coup de chance…) Elle avait mis c’est propres affaires de côté pour suivre un capitaine aux idéaux et ambitions différentes des siennes. Il était peut-être temps de se reconcentrer sur ces propres aventures.

– Quand tu dis que tu as des hommes sur les blues…

Un silence suivi ce début de phrase, l’aveugle s’assurer d’avoir toute l’attention de son interlocuteur.

– Je cherche des informations. Sur une personne, un événement… est-ce que ce prix-là est dans tes cordes ?
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 8 Juil - 1:35

Il ne fallut que quelques minutes à Shoma pour atteindre la zone Est se trouvant juste avant le port. De l'autre côté d'un pâté de bâtiment, un conflit armé menaçait de réduire les défenses du port. Utilisant son ombre comme passe-partout, le capitaine pirate l'envoya de l'autre côté des lignes ennemis. Une fois que son ombre aurait atteint l'arrière garde, il changerait sa place afin de pouvoir surprendre l'ennemi, mais avant ça, le capitaine pirate retrouva son lieutenant afin de mettre en place un plan de contre-attaque. L'ennemi était nombreux, mais jusqu'à présent aucun rapport ne faisait état de la présence de commandant, ce qui pourrait jouer en leur faveur.

Hishiji trouvé, Shoma lui expliqua son plan assez rapidement. Ce n'était rien de grandiose, rien de magique, il allait se retrouver au plus près de l'ennemi et tenter de faire un maximum de dégâts et pendant ce temps, l'équipe d'Hishiji devait abandonner leur position pour se diviser vers des positions plus proches des autres groupes. Le repli tactique était de mise et tenter de jouer les gros bras provoquerait que la chute de la coalition. Il fallait résonner en terme de survie afin d'optimiser la suite ce qui permettrait d'entrevoir une solution de repli possible. Toute autre option devait être oublié.

Le moment de disparaître était arrivé. L'ombre du pirate se trouvait derrière une poubelle à quelques mètres à peine des soldats qui convergeaient vers leur position. D'un claquement de doigt Shoma pouvait surprendre ses adversaires, mais un élément prévisible, mais que Shoma ne pensait pas arriver de si tôt perturba son plan. Un des hommes de la Quica l'informa que de l'autre côté, au niveau du front de l'Ouest plusieurs officiers de la marine commençaient à entrer en action et qu'il était difficile de leur barrer la route. La situation devenait de plus en plus délicate pour l'alliance qui se voyait déjà infliger de lourdes pertes.

Hishiji, l'homme de main de la Quica et deux autres membres des Spectres observaient Shoma tout en effectuant des tirs de barrages depuis leur position. C'était à Shoma de mettre en ouvre la défense du port, mais au vue des nouvelles informations, cela semblait de plus en plus impossible. Pour résister Shoma devait se diviser. Il devait se trouver au moins à trois endroits différent à la fois et ce n'est pas possible. De plus, sans connaître les officiers qui sont en mouvement, il ne pouvait sous-estimer l'adversaire. C'était un véritable casse-tête chinois.


"Je pense avoir un plan, enfin il s'agit plus d'un subterfuge qui nous permettra de gagner quelques minutes tout au plus."

Le groupe d'Hishiji allait rejoindre le front Ouest. Tous au grand complet. Une fois sur place, il allait faire passer le mot que Shoma prend la direction de cette partie de la bataille. Évidement cette information serait fausse, mais l'ennemi n'en saura rien. Avec Shoma comme adversaire la marine arrêterait de foncer tête baisser dans la bataille. De plus les hommes de l'alliance retrouverait un gain de confiance, ce qui augmentera leur ténacité au combat et à la défense de leur position. La logique voudra que le commandant de cet assaut prenne la mesure de cette information avant de jeter l'ensemble de ses troupes dans ce qui sera une supercherie.

Pendant que son plan leur fera gagner du temps, il s'occupera avec le groupe de Maria de faire céder le groupe ennemi se trouvant ici. Si l'information est diffusée, le groupe de L'est pensera que les pirate quitte leur position afin d'épauler leur leader et fonceront sans penser qu'un éventuel piège est en place afin de déstabiliser leur force. C'était un véritable coup de poker que Shoma mettait en place, mais cela devait marcher. Ce plan devait aboutir, car sans quoi s'en était fini d'eux, sans compter que certains navires de la marine n'avaient pas encore accoster et à leur bord d'innombrable soldats et officier.

Tout allait se mettre en place. Hishiji quittait sa position après avoir souhaité bonne chance à son capitaine. Par Den Den les pirate communiquaient , les informations circulaient et très vite ils se retirèrent, laissant un champ de bataille fantôme. Dôté de Den Den Mushi capable d'écouter au porte comme qui dirait, la marine commençait à presser le pas afin de couper la route aux pirate souhaitant rejoindre leurs alliés. C'est à ce moment la que Shoma changea de place avec son ombre. Leur attention était moindre et il en profita. La première étape de son plan fonctionnait, maintenant qu'il n'avait pas à se soucier des premières lignes, Shoma pouvait entrer en action.

Ni une, ni deux, Shoma bondit hors de son trou. D'un saut il passa au-dessus d'un groupe de soldat pour fondre sur ceux ayant en leur possession des bazookas. Cette arme était le fléau de la tactique mise en place par Shoma. D'un simple tir ils pouvaient faire voler en éclat les barricades ainsi que les planques de ses hommes. Surpris de trouver le supernovas, alors qu'il était censé se trouver de l'autre côté de la bataille ce premier groupe tomba facilement. S'ils faisaient feu, ils voleraient en éclat avec lui et avec une arme aussi lourde en main, impossible de se saisir de leur sabre pour tenter de se défendre.

Avec ce revirement de situation, le groupe qui venait de se faire passer dessus par le capitaine pirate se tourna afin de l'attaquer, mais c'était sans savoir que Maria et ses hommes n'attendaient que cette ouverture pour foncer à leur tour et ainsi priver le petit bataillon de soldat d'utiliser leur fusil. Le combat n'était plus possible par arme à feu pour eux, seul les sabre et autres armes blanches pouvaient les sauver. C'était du trois contre un, mais avec Shoma à leur côté, les pirates n'avaient pas peur du surnombre, au contraire, c'était comme s'ils avaient obtenu la certitude d'une victoire.

Le second groupe de soldat tomba très rapidement sous l'impulsion du capitaine pirate qui n'hésitait pas à mettre du cœur à l'ouvrage. Devant la chute de leur groupe quelques soldats tentèrent de fuir, mais en donnant dos à leur adversaire ils permettaient au pirate d'utiliser les fusils afin de les cueillir comme des lapins sans défense.

Il y en avait encore beaucoup d'autres de ce côté du front, mais ils étaient bien trop nombreux pour le petit escadron de Maria, alors Shoma décida de rejoindre l'autre front afin de porter assistance à ses hommes. L'Est était de toute manière perdue, alors autant faire tomber le plus d'officier possible avant de rejoindre Jeska et les autres.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3456
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mer 12 Juil - 21:01

Shoma,

Ne pouvant te joindre physiquement et mon den den ayant malencontreusement explosé je me retrouve obliger de t’adresser cette lettre (j’espère d’ailleurs que la jeune femme écrit bien ce que je lui dis, pas que je puisse vérifier de toute façon…). Beaucoup de choses se sont passées pendant que la bataille battait son plein, je me suis retrouvée hors du champ, enlevée par un groupe d’étrangers pendant que j’éliminais des taupes (ils sont tous hors d’état de nuire en passant), mais tout va bien ! Il se trouve qu’ils n’ont aucun lien avec les affaires des spectres, mais une proposition pour moi. Je n’ai aucune intention de trahir les spectres ou toi personnellement, Mantle je te dois la vie et bien plus. Je pense qu’il est temps pour moi de commencer à voler de mes propres ailes, après avoir voyagé avec Mizukawa et toi je me rends compte que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et mes propres objectifs à remplir. Je vais prendre un nouveau départ à partir d’aujourd’hui, je serais à jamais redevable envers les spectres, soit assuré, aucune nuisance ne viendra de ma part envers ton équipage qui m’a accueilli comme une famille. En espérant pouvoir un jour vous rendre la pareille à toi et aux autres.

                                                                                                 Chinohana Luka.


Luka ajouta une mèche de ces cheveux qu’elle venait de couper puis apposa une empreinte avec son doigt et un peu de sang.

–De l’encre n’aurait pas suffi… ?

–C’est une lettre officielle envers mon ancien capitaine. Bien sûr que ça n’aurait pas suffi.

La femme poisson en face d’elle plia la lettre et lui tendit.

–Merci… Moïra ?

–C’est ça, avec plaisir mademoiselle.

La gamine ne put supprimer un petit rire.

–Luka suffira.

Il fallait encore remettre la lettre à une personne de confiance comme Maria, l’aveugle pouvait rapidement atteindre le port d’après Jaden. L’enfant prenait un nouveau départ, mais elle ne voulait pas partir comme une voleuse. Elle quitta le bateau de Royalty et quand elle y revint quelques heures plus tard, la lettre avait été donnée, Shoma devrait la recevoir rapidement. La petite passa une main dans ces cheveux en soufflant avant de s’arrêter quand celle-ci se retrouva libérée de l’emprise de la chevelure rapidement. Ah oui… Cheveux courts… c’est vrai… ça aller être difficile à assimiler…
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1