AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Préparation au Nouveau Monde

avatar
Clotho

♦ Localisation : Psyren

Feuille de personnage
Dorikis: 8246
Popularité: -1200
Intégrité: - 949

Ven 12 Mai 2017 - 14:21

On navigue tranquillement depuis plusieurs jours. Rien ni personne à l'horizon, le calme plat. Même la mer semble morte tant il n'y a pas de relief. Du coup, chacun en profite pour faire ces petites affaires, régler des business … Moi je suis devant mon bureau en train de réfléchir au présent et à l'avenir. Je ne sais pas comment appeler ce que j'ai. J'ai une île sous mon contrôle, une partie d'une autre, plusieurs boutiques, des centaines d'employés … Est-ce un empire ? Une république ? Une dictature ? Autre chose ? En matant dans le dictionnaire, je trouve qu'est un empire tout ''exercice durable par un État d'une autorité, d'un pouvoir, ou d'un contrôle sur un ou plusieurs États, communautés ou peuples'' et possède les trois traits suivants, une volonté expansionniste ; une organisation centralisée et des peuples encadrés par une armature politique et fiscale commune. J'ai le pouvoir complet sur Rokade, j'étends mon influence à travers les mers, le pouvoir est centralisé entre moi et mes représentants et l'île dispose d'un système de taxes communes. Remplissant les conditions, je dispose normalement d'un empire.

Sauf que les choses ne sont pas aussi simples que ça. Une république est un État dont le sens de son existence, comme de ses décisions, doivent être le bien commun et les détenteurs du pouvoir doivent être nommés par d'autres moyens que l'hérédité, c'est-à-dire être élus par le peuple ou par une partie de celui-ci. Voilà qui correspond puisque je veux le bien de mes possessions et ses habitants. Sauf que le pouvoir, je l'ai obtenu par la force et donc n'ai pas été élu. La dictature correspond également puisque c'est un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu'aucune loi ou institution ne les limite. Je suis dans les trois cas de figure. Le fait est que je veux accroître ma présence dans le Monde, avoir plus de personnes sous mon contrôle. Je veux devenir empereur pirate, et pour ça, il y a des prérequis à avoir. Il faut d'abord avoir assez de suiveurs pour avoir une ou des armées puis équiper ces armées. Ce qui implique d'avoir assez d'argent pour en être capable. Il faut donc être capable de réunir énormément d'argent, que ce soit par emprunt, gain, vol … Avoir une économie rentable est donc primordial. Sur ce point, je m'approche de mon objectif.

Comme je m'ennuyais un peu, juste avant j'ai fait mes comptes. Diriger Rokade m'octroie 13 000 000 de berrys par mois grâce aux taxes. Viennent ensuite ms entreprises, à savoir la Pirate Pulu Pulu Korp et Chantier naval de Rokade qui rapportent chacune 10 000 000 de berrys par mois. La bonne Frappe sur Armada me fait gagner 6 375 000 berrys. Forgearme sur Rokade fait tomber 3 500 000 berrys dans ma poche. Les Libres pirates d'Armada auxquels je me suis associé me versent 2 625 000 berrys. Puis vient Mercos & Compagnie Armada qui au total me donne 2 500 000 berrys. Chaque mois, j'ai donc 48 000 000 de berrys qui tombent dans ma poche. Et ce, sans que je ne fasse quoi que ce soit. En continuant comme ça, je devrais pouvoir avoir une économie saine et rentable, capable de payer une armée et les dépenses liées à la guerre.

Il me manque des suiveurs, des navires, des territoires et une réputation choses sur lesquelles je compte me porter très prochainement, à savoir dès mon entrée dans le nouveau monde. Il me suffit de prendre des îles sous mon égide pour avoir les deux d'un coup. Sauf que les îles sont soit à la marine, soit aux empereurs, soit assez fortes pour résister au deux. La force brute devra être évitée pour jouer plus délicatement. Manipulation, mensonge, trahison, alliance, meurtre, fuite, batailles, tout sera bon pour parvenir à mes fins. Une fois que j'aurais tout ça, je pourrais être l'un des favoris pour devenir empereur. Suite à quoi il ne me restera qu'à faire tomber un des trois actuels ou me hisser sur le trône vaquant de Toreshky. Et pour simplifier la chose, comme je veux devenir empereur pirate, on va dire que toutes mes possessions font parti de mon empire. Personne ne m'y reprendra de toute façon. Bon, maintenant, parlons objectif. Tuer un empereur prouve mon ambition et ma folie. Personne sain d'esprit n'irai provoquer les hommes les plus forts de la planète. Mais comme je suis fou, je m'en fou.
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
avatar
Clotho

♦ Localisation : Psyren

Feuille de personnage
Dorikis: 8246
Popularité: -1200
Intégrité: - 949

Ven 12 Mai 2017 - 14:22

Actuellement, il y a deux empereurs et une impératrice. Mon cœur ne sait vers qui balancer entre Kiyori Tashahari - La Déesse Enfant, Manfred D Teach, Le Malvoulant et Ravrak l'immortel. Au départ, je voulais Teach pour hériter de son surnom, le Mal absolu, le Malvoulant. Mais il est affaiblit suite à ses combats contre Vladimir Toreshky son ancien rival, ses affrontements avec la marine, et l'alliance des deux autres empereurs pour limiter les forces de Teach. La bataille contre Red à Thriller Bark ne l'a pas aidé non plus. Actuellement, c'est le plus faible des trois. Ma fierté m'interdit de me confronter à lui car il n'est pas au summum de sa force, il est sur le point de tomber. Et donc en le tuant, on pourrait me critiquer disant que j'ai profité de sa faiblesse, que jamais ne j'aurais pu le tuer s'il avait eu toutes ses forces. Et ça risque de m'agacer. Sachant aussi que j'ai défié le Terrifiant en tuant ses envoyés sur Rokade au début de l'année. Teach a plusieurs îles lui appartenant dans le Nouveau Monde, il est donc facile de l'emmerder.

Je n'ai rien contre Kiyori, n'ayant jamais rencontré ses flottes ou ses alliés. Mais je sais qu'elle a subit des pertes à cause de la marine à Karantane. Enna Tyreval, la commandante de la cinquième flotte de Kiyori. J'ai ouïe dire que Shoti Shota, la commandante de la Seconde Flotte, remontait Grand Line en 1625 et recrutait de nouveaux alliés à cause des pertes subies durant l'affrontement avec la Marine. On dit merci le journal mondial. Pas de nouvelles depuis.

Quant à Ravrak … Étant le garant des forces du monde, sa mort provoquera un bouleversement immense qui touchera tout le monde. Mais c'est actuellement le plus fort des empereurs, il n'a pas perdu de force, mais au contraire en a gagné puisque Tahar Tahgel l'a rejoint. Il n'a pas d'île à lui, toutes ses forces sont donc sur des navires, ce qui rend le combat extrêmement avantageux pour lui puisqu'un bateau n'est jamais seul. Il n'y aura pratiquement que des batailles navales. Pas le point où j'excelle le plus.

Je dois donc faire le choix entre la 'facilité', l'inconnu ou la difficulté. Je laisse mes pensées m'emmener où elles le souhaitent pour réfléchir. Je retourne à un moment précis de ma vie, ma première mission à la sortie de l'académie, sur Las Camp. Je me souviens de la terreur qu'a été l'affrontement avec Mogaba, la panique, le sentiment d'impuissance, marcher sur le fil liant la vie et la mort. Après la bataille, j'avais dit plus jamais, que plus jamais je ne ressentirai cette impuissance. Puis me voilà à Thriller Bark, l'attaque de Red contre Teach. Je me souviens de cette pluie noire, cette sensation qui a glacé jusqu'à nos entrailles, ce sentiment irrésistible de peur primale. Je me souviens de cette ombre au loin comme si la scène s'était passé il y a deux secondes. Jamais je ne l'oublierai. Ça m'a fait revenir sur terre. Je pensais être de taille, mais je n'ai pas pu abattre un lieutenant d'empereur. J'ai pris conscience de mes faiblesses. Je n'ai pas le niveau pour vaincre Flitz, Maria et autres commandant. Par contre, j'ai réussit à re-tuer Ymiron. Il ne me manque pas grand chose, et j'espère l'acquérir avant d'arriver à mon but. C'est pour ça que je m'entraîne autant dernièrement, pour progresser et transcender mes limites.

Teach m'a fait briser ma promesse de ne plus jamais me sentir impuissant. Il m'a rappelé que malgré mon logia, je ne suis qu'un homme. Et qu'il en a plein sous ses ordres. Des hommes qui préfèrent mourir de ma main que de la sienne. Un empereur qui ne supporte pas l'échec et qui poursuit encore les derniers suivants de Toreshky. Une faille que je peux exploiter. Puis-je affronter le Malvoulant ? Non. Puis-je l'emmerder jusqu'à ce que mon nom résonne dans sa tête ? Oui. Est-ce que je risque de mourir ? Très certainement. Alors qu'est-ce que j'attends ? Pourquoi ne suis-je pas directement en face de lui ? Peu importe ce que pourra dire le monde, je m'en fou. Je vais rester contre Teach. S'il tombe, c'est un empereur qui tombe, même s'il n'est pas à 100%. Puis ça me facilite un peu la tache après tout, alors pourquoi m'en plaindre ?
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
avatar
Clotho

♦ Localisation : Psyren

Feuille de personnage
Dorikis: 8246
Popularité: -1200
Intégrité: - 949

Ven 12 Mai 2017 - 14:22

On est toujours sur l'Indomptable, toujours en plein milieu de l'océan. Le temps est tout ce que nous avons. Rien d'autre à l'horizon que du bleu, que ce soit la mer ou les airs. Le ciel est vierge de toute formation nuageuse, le soleil domine et tape fort pour un mois de février. Les gars pêchent, nettoient les canons, comptes les munitions et armes restantes, font briller le pont supérieur … Quant à moi, je trouve que c'est une excellente occasion de m'entraîner au haki de l'observation. Je veux pouvoir rivaliser avec les types qui le maîtrisent depuis des années. J'ai toujours eu une bonne intuition comparé au reste du monde. Il me faut l'améliorer encore et encore et encore …

« Tracer.
Ouais ?
J'ai besoin d'un entraînement.
Pas sûr que j'sois le l'meilleur pour ça cap'tain.
Prend cinq matelots avec toi, et attaquez moi. Ceux qui réussissent à me toucher auront une journée de quartier libre sur la prochaine île où on s'arrête. »

Inutile de dire qu'il y a quelques volontaires. On fait ça sur le pont supérieur, ils attaquent ensemble, mais sans être coordonné, donc ils se gênent les uns les autres. Pour l'instant, aucune difficulté, j'esquive. Je dois me concentrer sur mes six adversaires, anticiper leurs mouvements, comprendre leur style, m'adapter à chacun d'eux. C'est pas facile car ça demande pas mal de concentration. On pourrait croire que ça serait moins dur avec le temps car on s'y fait, mais en fait non. Il y a toujours autant de signes de danger, le haki n'arrête pas de crier de faire attention, ça fait pas mal d'informations à traiter, et les six hommes commencent à se coordonner. Et forcément, à un moment je lâche prise. Un poing arrive droit sur ma tête et je ne peux pas esquiver. Alors je contre avec la paume de ma main en frappant sur son poignet, déviant le coup pour qu'il finisse sur un de mes adversaires. Je ne peux plus esquiver, je dois contrer. Par chance mon style de combat s'accorde très bien face à plusieurs adversaires. J'utilise leur énergie contre eux en me contentant de frapper un point précis de leur corps pour rediriger leurs attaques. C'est plus facile de contrer que d'esquiver.

Je n'ai pas besoin d'anticiper leurs coups, juste de mesurer la force avec laquelle ils m'attaquent pour en mettre un soupçon plus qu'eux et ainsi pouvoir détourner leurs frappes. C'est largement moins gourmand en énergie, mais plus risqué. S'ils deviennent imprévisible ou se coordonnent vraiment, ça va devenir tendu pour moi puisque je dois attendre le dernier moment pour contrer, sinon c'est inefficace. Avec le temps qui passe, ils se gênent de moins en moins et sont donc plus efficace. Heureusement pour moi, je m'adapte à leur style de combat qui se précise de plus en plus. Mais six adversaires, ça devient tendu quand même. Je sais par exemple que n°1 utilise principalement ses pieds, et arrive à faire des high-kick sans problème. N°2 n'utilise que ses poings, N°3 utilise tout son corps comme arme, n°4 est plus porté sur comment neutraliser mes jambes et gêner mes mouvements, n°5 vise ma tête à chaque fois. Quant à Tracer, il frappe plus fort que les autres et essaie de percer ma défense. Je suis imperméable, je suis imbattable, je suis *sploc* Un truc me touche en plein front et s'enfonce dans ma terre. Les attaques s'arrêtent, j'ouvre les yeux et voit Crocus, une sarbacane en bouche me visant. Je retire le projectile et voit une mini flèche.

« Pourquoi t'as fait ça ? Tu fais pas parti du jeu.
C'est ptet un jeu pour toi, t'as ptet donné tes règles, mais ça ne fonctionne pas comme ça. Ce n'est pas parce que tu as six adversaires que tu ne peux pas en avoir plus. Nos ennemis ne jouent pas avec tes règles. Tu as relâché ta défense car tu ne pensais affronter que six personnes. En vrai combat, ça t'aurais coûté la vie.
Ouais, mais t'as pas à faire ça.
On dépend de toi, j'te ferais remarquer. Si tu meurs, on meurt. Si tu te fais battre, on meurt. Et on aimerait autant éviter. Alors si ça veut dire te foutre une rouste de temps en temps et briser tes règles, soit. Au moins, on vivra. Pis si t'es pas d'accord, c'est la même chose.
C'est la même chose, capitaine. »

J'insiste sur le dernier mot. Chacun sait que je ne l'emploi qu'en cas grave. Je m'approche de lui, il ne bouge pas, il ne baisse pas les yeux, il ne tremble pas. Il n'a aucune idée de ce que je vais faire. Et moi non plus en fait.

« Pas la peine, je m'excuserais pas. J'ai envie de vivre, moi. Et j'suis pas le seul.
C'est pas c'que je te demande.
Alors tu veux quoi ?
Que tu continues. Que vous le fassiez tous. Concertez-vous ou pas, mais attaquez moi sans cesse. Peu importe le jour, l'heure, ce que je fais, essayez de me tuer, de me blesser. Forcez moi à garder mon haki éveillé en toute circonstance. Rendez moi meilleur, et vous serez meilleurs. La seule règle est qu'on arrête dès qu'on atteint une île, qu'on est dans un vrai combat ou qu'on risque de mourir. Et on ne doit pas abîmer l'Indomptable. »

Les hommes sont surpris, ils ne s'attendaient pas à ça. Je viens de leur donner l'ordre de m'attaquer, de se défouler sur moi.
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
avatar
Clotho

♦ Localisation : Psyren

Feuille de personnage
Dorikis: 8246
Popularité: -1200
Intégrité: - 949

Ven 12 Mai 2017 - 14:23

Jour après jour, les matelots m'attaquent. Peu importe que je sois en train de me promener sur le bateau, de manger, de dormir ou même sur les toilettes, ils suivent mes directives à la lettre. Si les deux premiers jours c'était facile, c'est devenu plus compliqué avec le temps. Activer son haki de temps en temps, ça ne consomme pas beaucoup d'énergie. Mais devoir le garder sans cesse par contre, ça épuise physiquement et mentalement. Je passe beaucoup plus de temps à dormir et manger qu'à l'ordinaire. Être sur le qui-vive h24, ça demande des ressources. Le bateau n'étant pas très grand, c'est plus facile pour moi que si nous étions sur une île puisqu'il y a moins de surface. Même si on fait attention, le bateau finit par être abîmé, que ce soit eux en m'attaquant ou moi en  ripostant. Je dois rester en alerte sans jamais relâcher ma garde. J'ai bien envie d'arrêter le jeu, mais c'est pour notre bien à tous. Au bout d'une semaine, je dois le stopper car j'arrive à mes limites. C'est beaucoup plus contraignant que ce que je pensais. Je suis au bout du rouleau. Heureusement, il existe d'autres façons de s'entraîner.

Je propose de jouer à un jeu très simple et plutôt efficace pour accroître son haki. Un des hommes prend une pièce, la lance en l'air, je choisis la main dans laquelle la pièce se trouve. Un des marins prend une pièce de monnaie, et la lance en l'air devant moi. N'ayant aucune idée du résultat, je dis droite. Perdu, c'était gauche. On recommence plusieurs fois. Je fais bien attention au côté de la pièce quand il la lance en l'air, à la vitesse de ses bras et de ses mains, qu'il est droitier … Pendant plus d'une heure on joue à ça. Plus le temps passe, plus j'ai raison. Du coup, d'autres personnes participent au lancer. Je dois désormais trouver quelle personne a la pièce et dans quelle main. Ce qui passe les probabilité de une sur deux à une sur six, puis sur dix. Ils ne sont pas tous coordonnés, donc je peux en éliminer certains. Ceux qui sont en retard ou en avance entre autre. Mais ils finissent pas accorder leur style et rythme pour être parfaitement synchronisés. Voilà qui me complique la tache. Mais c'est amusant et ça fait un bon entraînement, me forçant à suivre les mouvements des membres et de la pièce, d'estimer la vitesse à laquelle ils vont, l'angle avec lequel la pièce est redescendu, sa position, celles des mains …

Chaque semaine on change l'entraînement. Celle qui arrive, ils formeront un peloton d'exécution, certains auront de vrais balles et d'autres seront chargés à blanc. Je devrais déterminer qui a des balles et qui est à blanc, esquiver les vrais tirs … Et tout ça les yeux bandés afin d'accroître mon haki plus rapidement. Oui, je sais, j'ai des idées à la con. Mais en même temps, si je veux maîtriser le haki, je n'ai pas vraiment le choix. Je dois m'entraîner sans cesse pour dépasser mes limites, m'imposer de règles plus strictes … Parce que je pense qu'actuellement, je ne suis pas à la hauteur de Mandrake, des amiraux ou des lieutenants d'empereurs. Je dois progresser, et rapidement puisque je vais dans le Nouveau Monde.
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
avatar
Clotho

♦ Localisation : Psyren

Feuille de personnage
Dorikis: 8246
Popularité: -1200
Intégrité: - 949

Ven 12 Mai 2017 - 14:28





4ème semaine



Laissez moi vous raconter la suite de l'histoire de ce pirate.
Quatrième semaine avec lui, à bord de son bateau, L'Indomptable.
Oui, il a osé appeler son navire ainsi, envers et contre tout, parce
que ''ça fait classe un nom comme ça, ça en jette, n'importe qui ne
peut pas le manœuvrer, il faut le mériter et savoir le rendre
heureux. '' On a quitté le G9 et on navigue vers Shabondy. Il semble
excité d'avoir de nouveaux défis à relever, de devoir prouver ce qu'il
peut faire, de montrer qu'il est au niveau de ceux qu'il vise. Jeune,
insouciant, imprévisible, porté par sa vingt cinquième année, il a
malgré tout des objectifs, même si ces derniers sont flous. Il veut
devenir empereur pirate. Une chose qui ne lui manque pas,
l'ambition. Il veut se donner les moyens d'atteindre cet objectif,
il veut défier les empereurs, les faire tomber, grimper en haut de
l'échelle sociale. Il rêve d'un monde sous sa coupe, libéré de
la tyrannie des dragons célestes, ou la force dominera et placera les
gens par hiérarchie. Une chose qu'il a gardé de son passage chez les
révolutionnaires il semblerait. Le futur étant incertain, il passe ses
journées à s'entraîner comme il peut. Ayant récemment éveillé son
haki de l'observation (capacité paranormale permettant de sentir la
présence des gens, objets, attaques … dans un périmètre donné), il
s'entraîne à le maîtriser. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il s'y
met à fond. Il a créé plusieurs exercices pour y parvenir. Des tours
de gamins amenés au niveau supérieur. C'est simple et compliqué à
la fois. Pourtant il y arrive. Je ne suis pas avec lui depuis longtemps,
mais il y a des fois où il nous met en confiance, où l'on a juste envie
de le suivre, peu importe la destination et l'adversité à venir. Il a un
petit quelque chose qui le différencie des autres. Est-ce le quelque
chose capable d'en faire un empereur pirate ? Le futur nous le dira.
Il a le don de pousser les gens à se dépasser, quel que soit le
domaine. En sa présence, on pense que tout devient possible, qu'il
n'y a aucune limite capable de nous retenir. L'union qui unit
l'équipage est étrange. Les hommes le suivent parce qu'ils croient en
lui, mais sans vraiment savoir pourquoi. Après les avoir questionné,
ils m'ont tous dit la même chose : ''on veut y croire, tout simplement''.
Il n'est pas spécialement puissant, connu ou redouté. Il n'a pas fait
d'exploits dignes d'une légende, une ascendance extraordinaire,
d'alliés, de territoires, d'armes ou de suiveurs. Pourtant, il croit en
son futur comme s'il était écrit dans la pierre. Il dit avoir la Foi
et savoir que ça arrivera tôt ou tard. Il croit que la défaite des
empereurs actuels sera le premier pas pour bouleverser le monde,
le changer drastiquement de façon cataclysmique. D'où tient-il cette
croyance, aucune idée. C'est une chose ancrée profondément en lui.
Il n'en sait probablement pas l'origine. A ses côtés, on se prend à
imaginer nos rêves devenir réalité. Il a ce pouvoir, cette assurance
qui ne le fait jamais douter de lui.








http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
avatar
Clotho

♦ Localisation : Psyren

Feuille de personnage
Dorikis: 8246
Popularité: -1200
Intégrité: - 949

Ven 12 Mai 2017 - 14:31











Il est créé dans le roc, rien ne

peut l'ébranler ou le changer. A son jeune âge, il a plus vécu que la

plupart des gens. Il a vécu, aimé, hais, perdu, retrouvé, voyagé,

affronter des obstacles incroyablement dangereux. Et il ne compte

pas s'arrêter là. Il veut aller droit devant, poursuivre ses rêves, suivre

son intuition, trouver sa place dans le monde. Et on a juste envie de

l'aider, car on se surprend à croire qu'il peut y arriver, qu'il peut

gravir les obstacles sur son chemin et en sortir plus fort, et nous

rendre meilleurs. Ses hommes le suivront jusque sur les îles du

Malvoulant. Ils veulent déclarer la guerre aux trois empereurs, en

même temps. Ils veulent ce qu'il leur promet, et ce qu'au final on

recherche tous, une stimulation, un défi, une vie riche et remplie.

Est-ce seulement possible à atteindre ? Pourra-t-il braver les

obstacles sur sa route ? Pourra-t-il tenir face aux pirates, aux

corsaires, à la marine et aux armées locales ? C'est quelque chose

à voir de vos yeux. Je vous promet que le voyage sera riche en

aventures, en cris, en combats, en sang. Changera-t-il le monde

comme il le souhaite ou subira-t-il le sort de ceux ayant trop

d'envergure et qui sont incapable de la satisfaire ? La suite arrive

bientôt, alors patientez avec ce dessin fait par votre narrateur

préféré, Ludwig Van Ghost.











http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
avatar
Clotho

♦ Localisation : Psyren

Feuille de personnage
Dorikis: 8246
Popularité: -1200
Intégrité: - 949

Ven 12 Mai 2017 - 14:35

« Tu vas vraiment écrire ça ?
C'est déjà fait.
Touais, bah tu vas changer des trucs.
Hors de question. Une fois que c'est écrit, c'est écrit.
Efface le alors.
Non.
Tu vas changer ça j'te dis !
Non. Tu n'as aucune autorité sur moi.
J'ai l'autorité de considérer ça comme une trahison, te faire passer à la planche et te regarder couler comme une pierre.
Tu ne verras jamais le livre alors. Le monde ne le connaîtra pas.
Pas une grosse perte.
Je croyais que tu voulais qu'on parle de toi, que tu voulais te faire connaître.
C'est pas comme si le bouquin était déjà écrit, que t'avais un éditeur, qu'il était imprimé et que des millions de personnes vont l'acheter. C'est pas comme s'il était écrit par le bras droit d'un empereur pirate.
… C'est pas faux.
C'est même vrai. Alors tu changes ?
Toujours pas. Je te l'ai dit, une fois que c'est écrit, c'est trop tard. » Je lui attrape le bouquin des mains puis j'arrache la page en question. Il se lève, consterné, protestant. Je lève ma main droite pour le faire taire.

« Je suis le capitaine de ce navire. J'ai pouvoir de vie et de mort sur tout le monde qui navigue dessus. Choisis. C'est toi ou ta page qui passe par dessus bord. » Il arrête de grommeler et me fixe dans les yeux.
« Enfoiré.
Tu savais à quoi t'attendre quand je t'ai libéré.
J'te donne une info secrète et tu me rends ma page.
Quelle info ?
Oui ou non ?
… Ok.
Dans le Nouveau Monde, il y a une île, Railway Citywork, elle est la quatrième île dans la voie agitée et sous le contrôle de Kiyori Tashahari, l'impératrice pirate. On trouve un gisement de Trisagion, un métal simple à exploiter, simple à travailler, et aux propriétés très appréciables. On raconte que n’importe quel outil de base, travaillé par un forgeron somme toute convenable, pourrait faire jeu égal avec des armes soignées par l’un des plus grands artisans de la décennie. Une qualité contrebalancée par le fait que les objets employant ce minerai n’ont qu’une très faible durée de vie une fois sortis de Railway, entre trois et cinq mois selon la marchandise. Avant, l'île appartenait à Teach. Pour qui la possède, elle assure une supériorité dans les batailles.
Intéressant. Mais si les armes ne durent pas longtemps hors de l'île, ça ne vaut rien.
J'ai ouïe dire qu'il est peut-être possible de mélanger le trisagion à des alliages pour prolonger la durée de vie du minerai. »

Je réfléchis aux pour et contres. Je lui tends la page pour qu'il la récupère, ce qu'il s'empresse de faire. Le trisagion a des avantages, c'est sûr. Et si je trouve un moyen de contre-balancer ses faiblesses, ça peut procurer un avantage certain. J'irai définitivement jeter un coup d’œil à l'île.
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1