AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Fourrure pas chère !

avatar
Jazper D. John


Feuille de personnage
Dorikis: 1370
Popularité: 10
Intégrité: -2

Mer 17 Mai 2017 - 20:32

Précédemment


Deux jours s'étaient écoulés depuis la défaite de Jazper D. John face à l'abominable homme des neiges, ainsi que l'évasion désespérée de Mélodie. Notre héros se réveilla d’un gros roupillon de quarante huit heures. Il émergea dans un lit douillet non loin d’une cheminée, la température de la pièce était parfaite. John se redressa, il fit glisser maladroitement le drap fin qui recouvrait son anatomie dépourvue de tissus. Notre héros était entièrement nu comme un ver, sa longue chevelure complètement en vrac était partiellement recouverte de bandages. Jazper baillât tellement fort qu’il eut l’impression de se déboîter la mâchoire, pour se rassurer, John palpa à plusieurs reprises ses maxillaires, ainsi, il contrôla que toute sa dentition était bien à sa place. Pendant ce temps-là, quelqu’un entra discrètement dans la pièce.

- Ah, vous êtes enfin réveillé ! – Lâcha une vielle dame, suivit d’un soupir satisfait.

John, toujours assit sur lit répondit à son interlocutrice de la manière la plus franche du monde.
- Bah quoi ? J’ai juste fait une petite sieste.-
- Une sieste ? De deux jours ? Hihi.. Tu étais bien fatigué alors !
- QUOOIIIIII ????? DEUX JOURS ??? J’AI DORMIT DEUX JOURS ? – Brama John en s’agitant tel un enfant.
- Oui deux jours.. Tu t’es prit une sacrée raclé, c’est sans doute à cause de ça…
- Une raclée ? Tu n’exagères pas un peu la vielle ?
- Oh mon gars, un one shot pour moi, c’est belle une punition..
- …. – John se mit à bouder.
- Hin ? Ne me dis pas que tu es en train de bouder ? Non mais je rêve ! Ce n’est plus de ton âge ce genre de comportement !!
- Je boude si j’ai envie.. ! – Murmura notre héros en croisant les bras.

La vielle femme retira la pantoufle qu’elle portait à son pied-droit, puis elle jeta cette même pantoufle à la gueule de John.

- Pour qui tu te prends jeune insolant !
- Hey oh ! Ça fait mal vielle folle ! – Brailla Jazper tout en se massant le crâne.
- Normal ! L’abominable homme des neiges t’a causé une sacrée commotion cérébrale.
- Une comoquoi ??- Lâcha John d’un air ahuri.
- Une commotion cérébrale ! – Répéta son interlocutrice.
- Pas comprit. – Réitéra John toujours autant ahuri.
- Laisse tomber, en gros, il t’a explosé le crâne.
- HIIIIIIIN ??????????? – S’esclaffa Jazper en se trifouillant le crâne.
- Calme toi ! Qu’es qui t’arrives ?!
- ….
- D’autres symptômes ?! Ai-je mal diagnostiqué.. – Confuse, la vielle dame se rua sur ses diverses notes empilées sur son bureau.
- Mon crâne explosé ? Pourtant, il est toujours bien en place ? Je ne comprends toujours pas..- Dit il avec son air d’imbécile heureux, mais sérieux.
- C’est une blague ? – Elle commença à perdre son sang-froid.
- Ai-je l’air de plaisanter ? – Dit-il le plus sérieusement du monde.
- Effectivement.. Dans ce cas, je peux sans doute m’arranger pour t’exploser le crâne à coup de pantoufle !!
- Non ça ira bwaahahahaha

La vielle doctoresse se frotta les mains au visage, elle fut dépitée par le spectacle qui se déroulait devant ses mirettes. En effet face à ses orbites se trouvaient un spécimen en voix d’extinction, un imbécilustrouducullus., mais pas n’importe le quel. Un imbécilustrouducullus souriant, effectivement John souriait à pleine dent et sans raison, ce qui désespéra encore plus la vielle femme.

- C’est le pète au casque qui te fait sourire bêtement comme ça ?
- Euh non..
- Alors retire moi ce foutu sourire de ton visage ! –
- Non !
- Arrête ça tout de suite pauvre imbécile !
- N.O.N
- J’aurais dû te laisser mourir comme t’as pauvre copine..- lâcha la vielle d’un air accablé.
- De qui parles-tu ?! – S’emporta John.
- Euu..Euh de la petite aux cheveux bleus, celle qui t’accompagnait !
- Morte ? Impossible ! Où est-elle ?! – La voix de notre héros grimpa encore en volume.
- Aucune idée… L'Yeti l’a emporté avec lui..
- Yéti ? Emporté ?? Où ?! Dit moi tout !– Hurla John tout en sortant du lit laissant ses parties intimes à l’air libre.
- Hum..Si elle est toujours vivante, l'abominable homme des neiges l’aurait sans doute emmené dans une grotte au fin fond du plateau, au pied de la plus grande falaise. D’après des rumeurs, c’est ici que le monstre a élu domicile..
- Merci ! – Répondit sèchement John encore totalement déshabillé avant de sortir à toute allure de la pièce en claquant la porte derrière lui.
- Hum Att….- La porte de la chambre s’ouvrit avec fracas.
- Euh il me manque quelque chose, je crois !
- Effectivement, j'apprécie la vue - dit- elle en fixant les bijoux de familles de John.- Mais t’es affaires sont rangées dans cette armoire. – Dit-elle en pointant ce dit dressoir.

Notre héros s’empressa de retirer les bandages enroulés autour de sa tête, libérant ainsi sa longue crinière, puis il enfila ses vêtements en deux trois mouvements, il enfourna sa cape sur ses épaules et accrocha son sabre à sa position de prédilection, sa taille. Une fois terminé, Jazper se rua comme un voleur vers la porte de sortie avant de se rendre compte de son incivilité, il ne lui avait pas dit au revoir. Une fois face à face, il lui attrapa sa main toute fripée.

- Merci pour tout Madame ! – Dit-il en souriant.
- De rien Jeune homme, appel moi Mariza.
- Pas de problème Mariza. – Rétorqua John.
- Et mon bisou beau gosse !! – Dit-elle en essayant d’arracher un baiser à notre héros.

Malgré la ténacité de Mariza, John réussit à se déloger de ses tentacules en se débattant ardemment, il put enfin prendre la fuite et sortir de cette maison. Notre héros prit vaillamment la direction du plateau et de sa plus éminente falaise avec comme seul but, sauver coûte que coûte son amie.
http://www.onepiece-requiem.net/t11383-jazper-d-john-le-prochain-seigneur-des-pirates-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t11435-fiche-de-jazper-d-john
avatar
Jazper D. John


Feuille de personnage
Dorikis: 1370
Popularité: 10
Intégrité: -2

Lun 12 Juin 2017 - 23:31

Cela faisait déjà quelques heures que Jazper prit la route en direction de cette mystérieuse falaise mentionnée par Mariza, elle l’avait décrite comme la plus dominante. Le point culminant d’Asnia, John s’imagina une recherche totalement aisée, il pensa trouver la grotte du monstre en un rien de temps, mais il s’avéra que l’exploration allé être plus compliquée que prévu. En effet, la neige c’était remit à chuter lourdement, avancer fut extrêmement difficile pour notre héros dont les foulées s’enfoncèrent profondément dans la neige craquelant sous le poids de sa démarche conquérante. John ne pouvait rien discerner, tellement le blizzard soufflait férocement de ses flocons glacés qui, au contact de la peau de son visage, fondaient en brûlant celle-ci. À ce moment-là, Jazper eut le sentiment que le froid était un opposant autrement plus perfide que le feu lui-même. Il y faisait terriblement froid, tellement que John s’emmitoufla le visage dans sa longue cape qu’il remonta jusqu’aux bas des yeux pour y réchauffer le bout de son nez.

Sans le savoir, John s’était engouffré dans une épaisse forêt de conifère gelé, cette même forêt qui dissimulait mille dangers.. En effet, à cause de la déferlante chute de neige John n’en avait pas encore aperçu les risques, mais il y en avait. Plusieurs animaux plus dangereux, les uns que les autres, des ours polaires aux griffes acérées, des panthères des neiges, des meutes de loups affamés et j’en passe..

• Non de dieu, ce vent glacial va finir par me tuer..*

Jazper D. John avait le sentiment que le froid s’insinuait en lui discrètement pour le mordre de l’intérieur et enflammer sa peau jusqu’à le brûler vif.. À vrai dire, il luttait pour ne pas perdre connaissance.. La seule chose qui lui permettait de tenir sur ses jambes, ce fut l’apparition de diverses brides d’images dans sa tête, comme un sourire ou bien le son de sa voix cristalline.. Cette douce Mélodie envahissait son esprit, jusqu’à en perdre la tête et tomber à la renverse la tête la première dans l’épaisse couche de neige qui jonchait le sol. Son corps s’enfonça de plus en plus sous la neige, son anatomie était comme aspirée par l'abondante couche blanchâtre.

• Je me sens tellement légé..*

Jazper se laissa guider, il ne sentait plus les engelures à ses doigts de pied ni sa masse corporelle, il eut l’impression de flotter dans les airs, comme un oiseau au gré du vent. À l’instant, T, notre héros perdit toute motivation, il ne ressentait plus rien..Quand tout à coup, une voix douce retentit.

- John, aide moi !

Cette magnifique voix raisonna intensément dans l’esprit de Jazper suivi d’une légère source de douceur venant se déposer sur la joue de notre héros cette sensation ressemblait à un chaleureux baisé, une légèreté qui vint extraire John de son état léthargique en ouvrant délicatement les yeux.
http://www.onepiece-requiem.net/t11383-jazper-d-john-le-prochain-seigneur-des-pirates-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t11435-fiche-de-jazper-d-john
avatar
Jazper D. John


Feuille de personnage
Dorikis: 1370
Popularité: 10
Intégrité: -2

Mer 14 Juin 2017 - 0:21

John eut un regain d’énergie grâce à la voix de son amie, toujours affalé dans la neige, les yeux entrouverts il s’aperçut que le chaleureux baiser qu’il s’était tendrement imaginé était en réalité la langue baveuse d’un loup en train de goûter son potentiel futur repas. Surpris, notre héros se releva à toute vitesse en assenant un puissant coup du droit dans la mâchoire de l’animal affamé. La commotion projeta la bête contre un sapin quelque mètre en arrière, le choc de l’animal contre le tronc d’arbre lui brisa l’ossature.

Une fois debout, John reprit rapidement ses esprits, il pouvait à nouveau ressentir tout ce qui l’entourait, la douleur à ses doigts de pieds glacés était revenue, sa peau le brûlée, mais il fut prêt à se battre. Malheureusement pour lui, le loup qu’il venait d’expulser ne semblait pas être le mâle alpha.. En effet, notre héros se rendit rapidement compte qu’une meute de loups tous plus voraces les uns que les autres l’encerclaient tel un gibier affaiblit, les bestiaux se léchèrent les babines, ils étaient prêts à passer à l’action.


« Hum.. » John déglutit un bon coup. « Reculez ! Sales bêtes sinon je vous transforme en manteau ! » Le pirate réfléchit un court instant en se frottant le menton. « Le pire, c’est que l’idée n’est pas mauvaise ! » S'exclama John.

John agrippa son sabre de la main droite toujours enfoui sous sa cape, avec sa main gauche, il fit signe de ne pas avancer. Bien entendu, les bestiaux avides de viande fraiche n’en n’avaient rien à faire. Ils bondirent l’un après l’autre sur leur proie, Jazper dégaina son sabre de son fourreau avec vélocité. Il fit preuve d’une agilité à toute épreuve en esquivant et en tranchant la chaire de chaque loup se jetant sur lui.

La neige aux alentours de notre héros changea de teinte, elle passa d’un blanc éclatant à un rouge pourpre, Jazper eu recourt au dépeçage, en effet, il se servit d’un des cadavres des défunts animaux jonchant le sol pour se façonner une épaisseur supplémentaire à base de fourrure. Ainsi, John pouvait combattre le froid et continuer son périple à travers les conifères gelés. S’engouffrant de plus en plus dans la forêt enneigée, bravant le blizzard à l’aide de sa démarche conquérante, John aperçue ce qui semblait être la dernière rangée de gigantesque sapin.

En effet, notre héros venait de sortir de la forêt d’Asnia, il se trouva à présent sur son vaste plateau givré.
http://www.onepiece-requiem.net/t11383-jazper-d-john-le-prochain-seigneur-des-pirates-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t11435-fiche-de-jazper-d-john
avatar
Jazper D. John


Feuille de personnage
Dorikis: 1370
Popularité: 10
Intégrité: -2

Ven 16 Juin 2017 - 1:42



Le plateau d’Asnia, cette grande étendue gelée tellement éminente qu’on raconte qu’il n’y aurait pas de fin à cette vaste terre glacée. À vrai dire, pas grand monde eut le courage de s’aventurer au-delà du petit village portuaire, sans doute à cause de la colossale forêt de conifères gelés abritant une multitude de dangers qui sert de sas entre le village et le plateau d’Asnia. La plupart des villageois se contente de subvenir à leurs besoins en péchant et en commerçant avec les autres archipels de Sanderr.

À l’instant T, notre héros déambulait difficilement sur l’étendue glacée du plateau, chacun de ses pas furent jugé par sa dextérité à tenir sur ses jambes. En effet, la glace sous ses pieds était tellement dense que John manqua plusieurs fois de se ramasser la gueule. Il se rattrapa à plusieurs reprises de glisser comme un bambin apprenant à faire ses premiers pas, toutefois après moult tentatives, notre héros s’acclimata avec son environnement. À l’aide de mouvements courts, mais vifs, il réussit à avancer sur cette terre givrée.

La chute de neige voilait sa vision, Jazper ne put discerner sa position, mais son intuition lui fit sentir qu’il touchait bientôt à son but. Un fier rictus se dessina sur son visage camouflé par sa cape ainsi que la fourrure de loup fraichement dépecée. Sa somptueuse démarche conquérante le fit frémir d’excitation, John fut envahi par un désir de vengeance, il était prêt à mettre une monstrueuse raclée à ce Yéti. Prêt à tout pour sauver son amie, John avança de plus en plus vite sur le sol gelé sans même broncher. Notre héros s’était comme familiarisé avec la glace qui fit office de sol.

« J’y suis presque, j’en suis certain ! »

Le pirate se prit une terrifiante bourrasque de vent glacial dans la tronche qui le fit reculer de plusieurs mètres le mettant en difficulté, et en obligation de forcer sur ses appuis pour ne pas chavirer, cette tempête fut accompagnée d’une puissante vocifération.

« C’est lui ! »


Jazper D. John prit ce rugissement comme un avertissement ou dû moins un compte à rebours avant le début de leur duel mortel. Notre héros fut tellement excité à l’idée de sauver son amie et prendre sa revanche face au monstre qui l’avait mis Ko deux jours auparavant que ses mirettes s’embrasèrent tels des flammes ardentes. Les deux poings serrés, la tête dirigée vers les cieux John inspira un bon coup.

« PREPARE TOI J’ARRRRRRRIIIIIVEEEEE !! »

Jazper beugla de toutes ses forces, son hurlement fut tellement puissant que sa voix retentit sur toute l’étendue du plateau venant même titiller l'ouï fine de son adversaire.
http://www.onepiece-requiem.net/t11383-jazper-d-john-le-prochain-seigneur-des-pirates-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t11435-fiche-de-jazper-d-john
avatar
Jazper D. John


Feuille de personnage
Dorikis: 1370
Popularité: 10
Intégrité: -2

Sam 17 Juin 2017 - 1:50


La marche fut périlleuse et longue, très longue, mais John arriva finalement à destination. En effet, il se trouvait enfin au pied de la plus culminante des falaises. Durant sa progression sur le plateau d’Asnia, notre héros eut des difficultés à trouver le repaire du yéti, il eut plusieurs doutes, car toutes les falaises lui semblèrent plus grandes les unes que les autres, mais à présent, il n’eut plus aucun doute. John se trouvait bel et bien au pied de la plus éminente muraille enneigée, car une grotte y faisait office de porte d’entrée. Notre héros ne perdit pas de temps, il s’engouffra à l’intérieur sans réfléchir ni même élaborer une stratégie. Son amie devait être morte de trouille.. Il avait déjà perdu assez de temps..

Une fois dedans, John fut surprit de ressentir une hausse de température, il retira la fourrure qui faisait office de protection contre le froid, puis il s’aventura dans les profondeurs de cette gigantesque et sombre grotte. John cogita, il se demanda comment le monstre en question pu creuser une si grosse galerie, à moins que cette grotte fût déjà présente bien avant la bestiole ? Son cerveau bouillonnait, mais aussi son sang. En effet, plus il s’engouffrait dans l’intimité de ce monstre recouvert de poils plus il frémissait à l’idée de le combattre.

La luminosité était quasiment inexistante, cela faisait quelques minutes que notre protagoniste déambulait dans le repaire du yéti, jusqu’à présent l’endroit lui semblait désert. C’était-il trompé ? Sans doute..

CRACCCC ! ! !




« hmm qu’es qu…. »

John plaqua ses deux mains sur sa bouche, une vision d’horreur le tétanisa quelques secondes avant de se reprendre en main. Il venait de piétiner des ossements qui semblèrent humains, ce fut le crâne qui attira l’attention de notre héros et qui lui confirma son hypothèse.

« Plus de doute à avoir » Il déglutit « Je suis au bon endroit.. Tiens bon Mélodie j’arrive. »

Inquiet pour sa camarade, cette scène macabre le fit rentrer dans une colère noire, il essaya à plusieurs reprises de garder son calme, pour éviter de se faire repérer, mais plus il progressait au sain du terrier plus les carcasses furent nombreuses.. Son pouls se précipita brusquement, Jazper n’eut plus le contrôle sur son corps. Une énorme quantité d’hormone de stress se libéra à l’intérieur de son anatomie formant un puissant pic d’adrénaline. Était-elle toujours vivante ? Était-elle blessée ? Gravement ? Légèrement ? Moult questions lui traversèrent encore une fois l’esprit, mais il n’eut plus le temps.. Un rugissement herculéen raisonna dans la crypte suivie d’une voix féminine appelant au secours.

Sans plus attendre John accéléra la cadence, tant pis pour la discrétion. Ses foulées débordantes d'énergies craquèrent sous les multiples ossements jonchant le sol, plus au fond il put apercevoir une source de lumière. Il mit la gomme jusqu’à son arrivé nez à nez face au plus horrible des spectacles..



« Qu..Qu….Quoi ! »

http://www.onepiece-requiem.net/t11383-jazper-d-john-le-prochain-seigneur-des-pirates-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t11435-fiche-de-jazper-d-john
avatar
Jazper D. John


Feuille de personnage
Dorikis: 1370
Popularité: 10
Intégrité: -2

Dim 18 Juin 2017 - 1:44

Du sang, de l’hémoglobine frais partout, les parois de la crypte étaient imbibées, elles suèrent pourpre. Les yeux écarquillaient, la bouche grande ouverte, abasourdit, notre héros assista passivement à un sépulcral spectacle. L'yéti se fit un festin, la peau du ventre bien tendue il était en train de dévorer goulument un jeune homme pendant qu’une jeune femme en saucissonnée au tour d’un morceau de bois en train de rôtir vivante. En effet, la source de luminosité que John eut remarquée auparavant était ce feu de bois que le monstre avait minutieusement préparé. Notre héros n’en croyait pas ses yeux, un tel panorama le paralysa. La peur s’empara de lui, il fut bouche bée.

Pris de sueurs froides, notre héros sentit couler des gouttes de transpirations lui dégringoler le long de la nuque. Ses mains devinrent moites, il attrapa maladroitement son sabre puis John se mit en garde, prêt à charger. L’animal engloutit d’un seul coup la dernière jambe de l’homme pendant que la jeune femme encore vivante criait de toutes ses forces..

« Mélodie ! Tiens bon ! »

Jazper D. John qui tenait fermement son sabre dans sa main droite pris son courage à deux mains et bondit vers le feu de camp pour sauver son amie en train de brûler à petit feu.. Le monstre anticipa la trajectoire de John, il repoussa violemment notre héros fut projeter contre la paroi d’en face. Jazper amortit le choc grâce à son épaule droite qui craqua sous le choc à cause de la violence à là quelle, il fut expulsé.

Lâchant son sabre, notre héros tomba sur ses genoux, il analysa brièvement la situation. Son épaule lui était légèrement douloureuse, mais elle ne lui gênait pas pour la suite des évènements. Son amie brûlait vif, il ne pouvait pas perdre plus de temps. John se précipita encore une fois sur le feu pour tenter de la libérer, mais le monstre pressentit encore une fois la direction de John, mais cette fois l'yéti empoigna John à la gorge avec sa patte massive ornée de griffes acérées.

La bête ramena John au niveau de ses yeux, les pieds de notre héros ne touchèrent plus le sol. Le monstre au regard sanguinaire resserra son étreinte, ainsi une légère trainée de sang suinta du cou de John. Notre héros se débattit de toutes ses forces, quant au yéti, il ne broncha pas d’un poil. À court d’idée et presque à bout de souffle John sentit son énergie s’évaporer graduellement. Il commença à suffoquer quand le monstre approcha son faciès la gueule grande ouverte, prêt à arracher la tête de notre protagoniste d’une seule bouchée. John eut un éclair de génie en lui assenant un violent coup de genou au menton, le coup fit tomber le monstre à la renverse libérant notre héros de son emprise.

Ni une ni deux, Jazper D. John profita de cet instant pour respirer un bon coup et se ruer vers son sabre et en suite en direction de son amie qui n’avait plus donné signe de vie.. John se dépêcha de la détacher en coupant les cordages à l’aide de son sabre. Pratiquement nue, la peau de la jeune femme avait littéralement fondu à plusieurs endroits comme la moitié du visage, Jazper D. John porta la jeune femme dans ses bras et prit la fuite en direction de la sortie de cette maudite crypte. Courant à toute vitesse, John manqua de se casser la figure à plusieurs reprises.

« Tiens bon Mélodie.. Je suis la maintenant, je vais te délivrer de ce cauchemar ! » Jazper s’arma de son plus beau sourire pour essayer tant bien que mal de rassurer la jeune demoiselle.. « Jo..John..J’ai m..mal.. »

Le visage relativement calciné, Mélodie lâcha un micro rictus qu’elle effaça aussitôt de son minois à cause de la douleur. John dévala la catacombe tel un sprinter, une fois à l’entrée de la grotte notre héros enveloppa la jeune femme dans l’épaisse fourrure de loup qu’il avait consciencieusement laissé en entrant, puis il sortit de cet enfer en s’engouffrant dans les terres enneigées et glacées du plateau d’Asnia, mais ce fut sans compter l'yéti qui rappela sa présence en rugissant d’une puissance impressionnante. Le monstre était déjà là, l’effréné animal galopait à quatre pattes derrière notre protagoniste telle une bête chassant sa proie.

« Mélodie ne t’endort pas !! TIEN BON ! » La jeune demoiselle luttait pour ne pas fermer les yeux..

John jeta plusieurs coups d’œils à son postérieur, le monstre s’approchait vigoureusement, jusqu’à lui sauter dessus tout en lui balançant un puissant coup de griffe au niveau du dos. Le coup fut tellement douloureux que John trébucha, lâchant la jeune femme qui vola quelques mètres avant de finir son vol plané dans une épaisse couche de neige au bord de la falaise.

Le Yéti se rua sur la jeune femme pour en finir avec elle, il harponna Mélodie en lui enfonçant ses griffes dans l’abdomen. La douleur fut si intense qu’elle perdit instantanément connaissance sans qu'aucun son n'émane de sa bouche. Notre héros se releva difficilement en touchant la chaire fendue de son dos, impuissant, les yeux écarquillés comme un poisson échoué sur le sable chaud, des larmes coulèrent du coin de ses yeux. Il était encore une fois impuissant, et assista de nouveau à une scène macabre. La mort de son amie.

« NOOOOOOOOOOOOOON !! » Beugla John fou de rage.

Le monstre lança un bref regard désintéressé vers notre héros, puis d’un geste vif à l'aide de sa grande gueule, il arracha la tête de Mélodie.
http://www.onepiece-requiem.net/t11383-jazper-d-john-le-prochain-seigneur-des-pirates-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t11435-fiche-de-jazper-d-john
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1