AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 [Grand Line] - Les Précieuses.
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6846
Popularité: -730
Intégrité: -565

Dim 18 Juin 2017 - 22:49

Bonjour,

je vous propose donc une île à la place d'un navire comme suggéré par Loth. Il s'agit du lieu d'habitat qu'affectionne Aoi. Il s'agit d'un bien que je dispose déjà, car c'est l'un des cadrans d'Armada. J'espère que ça ira.

Les Précieuses
Grand Line


Population & Particularités

Les Précieuses sont en fait un invraisemblable assemblage de navires de toutes sortes, de ponts et de tout ce qui a déjà flotté un jour sur Grand Line accrochés et reliés les uns aux autres par un écheveau serré de cordes et de câbles. Comme une toile d'araignée tendue dans l'anarchie la plus complète sur une flotte entière de navires.

Étant autrefois le deuxième quartier le plus prestigieux d'Armada, les Précieuses sont dorénavant une véritable ville-navire à part entière à ceci près, qu'elles ne voguent pas, mais qu'elles sont constamment à la dérive. Malgré les conditions de navigations nulles et les difficultés météorologiques, la nouvelle citée vit tel un organisme dont les sens sont les innombrables bateaux qui chaque jour s'en éloignent pour subvenir à ces besoins et pécher, commercer ou pirater au large.

Les Précieuses sont en fait un coupe-gorge ouvert aux pirates, aux révolutionnaires et à tous ceux qui n'ont pas vraiment la faveur du Gouvernement Mondial. Une plate-forme commerciale fabuleuse ou s'échangent d'innombrables marchandises et ou accostent des navires de toutes les mers. Un coin assez rentable pour que tout le monde y trouve son compte et dont les mouvements incessants permettent d'échapper à la Marine tout en entretenant de fructueuses relations avec d'autres îles.

Bâties sur les sept goélettes qui lui ont donné son nom, les Précieuses sont en fait le point de rencontres et d'attache des pirates qui ont réussis et qui viennent vider leurs poches débordantes d'or dans tous les plaisirs qu'offre la citée. Fumeries d'opium, cabarets, casinos, grands restaurants, hôtels fastidieux, maisons de passe de luxe et autres lieux pour s'amuser. Bref, c'est le paradis pour les clients qui ont les moyens, et qui y résident le plus souvent jusqu'à être tellement ruinés qu'ils n'ont d'autres choix que de repartir se faire une fortune en mer.


  • L'Encrage:
    L'Encrage est sans doute l'un des ports le plus fréquenté des Précieuses. Il s'agit d'un point de rencontre important entre les habitants. Généralement, les nouveaux arrivants arrivent ici pour la première fois. On y trouve une capitainerie, des tavernes en tout genre, des bars à jeux truqués et des commerces. Le plus souvent, les marchands proposes des esclaves. Lorsqu'un navire revient d'un pillage, les prisonniers sont revendus aux plus riches. Les Précieuses proposent des Vive Cards qui sont reliés aux pauvres détenus aux flibustiers qui veulent repartir faire fortune en mer afin que ces derniers puissent retrouver la citée.

  • L'Envie:
    En réalité, il ne s'agit pas d'un quartier à proprement parler. L'Envie est surtout la périphérie des Précieuses. La bordure est beaucoup moins tape à l'œil que le reste de la citée. L'endroit est majoritairement construit en épaves entremêlées et de maisons en bois rudimentaire. On y trouve les gueux qui veulent s'aventurer au centre de la ville. La plupart des citoyens de cette zone vivent de pêche et de marchandage. Il existe aussi beaucoup de bars à jeux. Ils sont plus facilement accessibles, mais la qualité y est médiocre et le trucage y est fréquent.

  • L'Orgueil:
    Le quartier Orgueil est celui qui se trouve au plus au centre. On y trouve l'hôtel d'Eisenheim. Il fait office de lieu où les leaders se réunissent pour gérer les affaires de la citée quand Aoi les convoque. Les bâtiments sont plus emblématiques, plus prestigieux et plus raffinés. De nombreux pirates riches y résident. Plus les édifices sont proches du centre, plus ils sont soignés. Les flibustiers qui ont bien réussi leur vie espère y gagner les ferveurs de la maîtresse de l'île.

  • L'Avarice:
    Le quartier Avarice est sans doute l'endroit le plus approprié pour se faire de l'argent très rapidement... Ou en perdre. Le nombre de casinos est considérable. Les prix des établissements sont exorbitants et l'animation y est nuit et jour. C'est le lieu par excellence pour faire la fête et pour dépenser tout votre or jusqu'à devoir partir à nouveau en mer pour y en retrouver. Il n'est pas rare de voir un pirate riche se faire détrousser du jour au lendemain.

  • La Luxure:
    Ce quartier doit son nom pour ses nombreux maisons de passes de luxe. On y trouve beaucoup de fille de joie dans la rue. Attention, certaine d'entres elles magouillent pour leur mac. Leur apparence naïve est parfois trompeuse. Il n'est pas rare de voir des riches pirates désireux de marquer leur coup se faire détrousser sans trop savoir comment. Il existe aussi des bars de strip-teases pour le plaisir de yeux. Ici, hors de question de toucher. Seulement regarder. Et les prix y sont souvent abusés, d'où l'expression: Avoir coûté les yeux de la tête. On y trouve également des cabarets où les spectacles semblent durer toute la nuit. Enfin, il existe aussi des fumeries d'opium pour ceux qui veulent s'envoler dans les nuages.

  • La Gourmandise:
    Ici, les restaurants gastronomiques hors de prix sont à tous les coins de rue. Impossible de trouver autre chose sauf si on sait quoi chercher. Le quartier n'abrite plus les tavernes des bas fond. Non, les différents établissement sont sans cesse en concurrence et soignent du mieux qu'ils peuvent leur réputation. Les maître-coqs font tout pour satisfaire leur clientèle et leur apporter un repas royale digne. Les odeurs sortent des cuisines et parcourent les allées. L'endroit est presque irréel qu'on pourrait se demander si les cuisiniers sont bien des pirates.

  • La Paresse:
    Cet endroit décrit le reste des habitations des citoyens qui ne veulent pas partager leur richesse. Il s'agit d'hôtel particulier et de palace moins prestigieux que ceux qu'on trouve dans le quartier Orgueil. L'architecture marque cependant la réussite des flibustiers qui refusent de continuer. Dans un sens, c'est le terminus de ceux qui ont bien réussi, mais qu'ils ne désirent plus faire d'avantage. La zone y est beaucoup plus tranquille. La plupart des autres citoyens regardent les paresseux d'un mauvais œil et les considèrent comme des profiteurs.

  • La Colère:
    La Colère est en réalité une sorte de ghetto. On y trouve les fouteurs de troubles, ceux qui ne respectent pas la citée et les règles imposées par Aoi, ceux qui ne peuvent plus payer leur dette et ceux qui ont commis un crime. Il existe quelques établissements qui malheureusement tournent trop souvent en bagarre générale. À l'intérieur de cette zone, il n'y a aucune loi. Sinon, celle du plus fort.


Forces de l'ordre et respect de la loi


Les Précieuses comptent beaucoup sur le comportement bienséant de ses citoyens. En globalité, préférant ne pas s'attirer d'ennuis ou le courroux d'Aoi, les habitants arrivent à ne pas faire trop d'écart. Tant que personne ne s'en prend à leur argent, ils restent tranquilles. Toutefois, il existe toujours des meurtriers ça et là prêts à faire un mauvais coup dans l'ombre en échange d'une prime alléchante. Cela dit, afin de mener un semblant d'ordre, des personnes postées un peu partout dans la citée font office de protecteur. Au nom des Précieuses, ils interceptent les fouteurs de troubles et tous ceux qui ne respectent pas les lois instaurées par la Reine Rouge. Ils sont aussi là en cas d'invasion et empêchent tous pirates qui cherchent à s'imposer. En somme, la citée reste vulnérable en cas d'attaque sérieuse.

Il y a quelques milliers d'hommes et de femmes qui vivent au sein de la citée. Environ 10 000. Ils savent tous un minimum se battre et ont 20 Dorikis chacun. Pour ceux qui veillent à la bonne conduite des gens, ils sont au nombre de mille et possèdent 500 Dorikis chacun. Enfin, Eisenheim est celui qui gère les Précieuses quand la Reine Rouge n'est pas là. Il a 2000 Dorikis.

Historique & Événements récents


Personnalités importantes


Nakajima D. Aoi

Lien cliquable:



Temps de recharge du Log
Cette île n'est pas accessible avec un Log Pose




Merci.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 11 Juil 2017 - 15:30, édité 15 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation http://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Loth Reich
Administrateur
Moine Hérétique

♦ Localisation : Blues
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 5227
Popularité: +728
Intégrité: 710

Dim 18 Juin 2017 - 23:31

Salut.

Pas mal. Je sais pas, tu pourrais éviter le trop plein de "Armada" là-dedans, histoire de marquer ta patte aussi ? Laughing (Pas une obligation, juste une recommandation xD)

Sinon y a combien d'habitants, et ça vole jusqu'où les dorikis de ces chers gens ? Histoire de commencer à calculer.
http://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretique http://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6846
Popularité: -730
Intégrité: -565

Dim 18 Juin 2017 - 23:48

Salut,

merci d'être passé rapidement. Voilà, j'ai édité. C'est dans la partie respect des lois.
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation http://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1