AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Fiche d'île] Alba

Game Master
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mar 20 Juin 2017 - 23:48

Alba
East Blue


Description de l’île


La vaste île d'Alba est majoritairement recouverte par un relief de collines et de montagnes. Les points culminants se situent dans la partie nord de l’île, appelée Les Hautes Terres. On y trouve le Cairn Gorom et le Cairn Navì, dont les sommets sont enneigés toute l’année.
Alba est riche en sources d’eau douces, elle compte des centaines de lacs et de Fjords. Les trois plus grands lacs se situent dans les Hautes Terres.
L'île compte plusieurs forêts de conifères très denses, développées uniquement dans les vallées, à l'abri du vent. Le reste est majoritairement recouvert de plaines herbeuses, de bruyères et de fougères. La faune est commune aux climats nordiques.
Le peuple Alban se caractérise par sa rudesse et sa clarté de peau. Ils sont majoritairement blonds, roux ou bruns clair, avec des yeux bleus, verts ou gris. Ils sont pour la plupart musculeux et rodés à l’art de la chasse. Les Albanes, quant à elles, apprennent dès leur plus jeune âge le jardinage et le tissage de la laine.

Il faut savoir que les Albans sont extrêmement méfiants vis à vis du Monde extérieur. En effet, il est fortement conseillé aux non natifs de l’île de rester dans les ports s’ils veulent vivre dans de bonnes conditions. Cependant, les étrangers ont le droit de pénétrer dans l’île.
La plus ancienne tradition d’Alba est sans doute le Tartan. Chaque Clan possède son motif et l’affiche avec fierté et seul un natif a le droit de le porter. Dépouiller un Alban de son tartan est une insulte passible de la peine capitale. Cependant, un Laird a le pouvoir d’ôter son tartan à un de ses vassaux si celui-ci a commis un crime jugé irréparable.

Carte d'Alba:
 


  • Glaschù, le port ouest :
    Ville de 70 000 habitants, c’est l’agglomération la plus peuplée d’Alba. C’est elle qui centralise la majorité des échanges commerciaux entre Alba et le reste du Monde. En plus de son port traditionnel, elle possède un port en eaux profondes, ce qui lui permet d’accueillir de très gros bâtiments.
    Elle bénéficie également de la proximité de mines de fers et de charbons très riches. Ainsi, plusieurs manufactures ont été construites pour exploiter ces ressources sur place.
    La Marine s’y est vu attribuer des quartiers, non loin des docks.
    Sur les hauteurs de la ville, un ancien château abrite une université au rayonnement important. On y forme principalement des ingénieurs, des géologues, des chimistes, des navigateurs et des médecins. On y trouve également le Grand Hopital, qui accueille aussi bien étrangers qu’Albans. Néanmoins, ils sont soignés dans des bâtiments séparés.
    Un peu à l’extérieur de la ville, on trouve une Nécropole, construite sur une terre sacrée. Bien que la majorité du terrain soit réservé aux Albans y possédant un caveau familial, une partie séparée a été consacrée pour les étrangers qui auraient la malchance de mourir sur l’île.
    La ville est gérée par un gouvernement autonome, composé de représentants des 5 Grands Lairds.

  • Dùn Èideann, le port est :
    Port d’environ 50 000 habitants, c’est un haut lieu d’Histoire. Dùn Èideann est moins un port de commerce qu’un port de plaisance. Beaucoup d’archéologues, d’artistes et d’historiens s’y rendent pour se documenter. On y trouve la seconde université d’Alba, qui forme les ébénistes, les peintres, les musiciens et les poètes. C’est également dans cette ville qu’est située la Grande Bibliothèque d’Alba, qui renferme une importante collection d’ouvrages écrits sur l’île, certains remontant à des temps immémoriaux.
    Chaque année, lors du solstice d’été, un grand festival a lieu dans la ville. Les plus grands artistes et poètes Albans s’y produisent, devant une foule venue des quatre coins du Blues.
    Les rues sont également beaucoup plus pentues et vallonnées, du fait de la construction de la ville sur un massif basaltique.
    Les cultures d’orge autour de la ville en font un haut lieu de la production d’alcool. On ne compte pas moins d’une dizaine de brasseries, spécialisées dans la bière ou le whiskey.
    La Marine a également une petite base près du port.
    La ville est gérée par l’assemblée des Druides.

  • Eilean a’Cheò (l’île des Brumes):
    Au Nord Ouest d’Alba se dresse une petite île constamment entourée d’un épais brouillard. On y distingue la silhouette d’une haute citadelle. Lieu mystérieux et intouchable, même le commun des Albans n’y a pas accès. C’est à cet endroit que se tient le Monastère des Druides. L’emplacement neutre de l’île et le recrutement des aspirants dans l’enfance permet à ces garants de la sagesse d’être impartiaux dans leur jugement, puisqu’ils ne sont affiliés à aucune Terre de Clan.
    On sait très peu de chose sur l’île des Brumes mais on la suppose autosuffisante puisque les Druides ne commercent pas avec l’extérieur.

  • Les Terres de Clan :
    Alba est divisée en 5 Terres de Clans, réparties entre les Hautes et les Basses Terres. Les territoires sont à peu près équitables, suite à la conclusion des nombreuses guerres utérines qui ont ravagé autrefois l’île.
    Le centre névralgique d’une Terre de Clan est le château du Grand Laird. C’est là que se tiennent les grandes assemblées, les fêtes, les procès. Tous les châteaux sont construits selon la même architecture : de la pierre massive et des fenêtres étroites, pour conserver le maximum de la chaleur dans l’enceinte des murs. Chaque terre est équipée de plusieurs moulins à blés, d’écuries, et de granges. Chaque château abrite un petit hôpital, sous la direction d’un Guérisseur formé avec les Druides sur l’île des Brumes.


Forces de l'ordre et respect de la loi


Le système de gouvernance d'Alba est plus ou moins apparenté à un système féodal. 5 Grands Lairds sont à la tête du pays et possèdent une grande étendue de terrain. Ces Grandes Terres sont elles-mêmes divisées en petits territoires, attribués à des clans vassaux. On compte entre 10 et 13 clans vassaux pour chaque Grand Laird.

Pouvoir exécutif : Il est détenu dans les Terres de Clan par les hommes d’armes du Grand Laird. Dans les ports, il est détenu conjointement par la Marine et la Garde Albane, constituée d’hommes envoyés par tous les Clans.

Pouvoir législatif : Les lois majeures qui régissent Alba sont pour la plupart quasiment millénaires. Cependant, c’est l’assemblée des Druides qui se concerte une fois par an, qui décide de la création, de la suppression ou de la modification d’une loi.  Enfin, il existe des lois mineures propres à chaque clan qui sont décidées par les Grands Laird et leurs seigneurs vassaux.

Pouvoir judiciaire : Dans les ports, il est rendu par le gouvernement autonome, en collaboration avec la Marine. Dans les Clans, c’est le Grand Laird responsable de la terre où le crime a été commis qui rend la justice. Si le crime est estimé suffisamment grave par les autorités de la Marine, celle-ci peut intervenir. Quand un litige grave oppose deux Clans, c’est à l’assemblée des Druides et à la Marine de statuer.

Historique & Évènements récents


 ► [1120] Le déchirement :
La mort du roi Alexender MacGregor, dans des circonstances inexpliquées  marque le début d'une guerre civile qui ravagera Alba pendant près d'un siècle. Si, au début, chaque clan se bat pour lui, les chefs les plus charismatiques finissent par rallier plusieurs clans sous leur bannière et commencent à conquérir leur territoire.

 ► [1236] La fondation des Terres de Clans :
Après de longues années de négociation, la mort inutile de nombreux Albans et le début d'une famine due à la destruction des terres arables, les Druides parviennent à diviser Alba en cinq Terres de Clans et réforment le système féodal. C'est à cette date précise qu'ils s'arrogent le pouvoir législatif, afin de modérer les pouvoirs des tous nouveaux chefs.

 ► [1412] Reddition :
Un peu plus d'un siècle après la grande Guerre Albane, l'île est encore en reconstruction et ne peut pas opposer de résistance totale au Gouvernement Mondial qui a l'île dissidente dans son viseur. De plus, les Clans ont du mal à se coordonner, encore rongés par des rivalités qui ne se sont pas réglées à la fin du conflit. Afin d'éviter un nouveau carnage, les Grands Lairds et les Druides décident d'ouvrir, à contrecœur, les villes de Dùn Èideann et de Glaschù aux autorités.

 ► [1622] Accords et Alliances :
La Marine peut intervenir sur l’ensemble du territoire Alban et régler toutes les affaires impliquant des étrangers. Cependant, les Laird continuent de rendre la justice pour les affaires qui ne concernent que les Albans. Les étrangers peuvent à présent se déplacer quasiment librement en Alba, mais ils rencontrent toujours la froideur de la plupart des natifs.

 ► [1625] Catastrophes en séries :
Une maladie a ravagé Alba et causé la mort des Laird Fraser et MacQueen. Le pouvoir passe aux mains des héritières de ces derniers. L’arrivée de femmes au pouvoir ne s’est pas produite depuis longtemps et beaucoup d’Albans grincent des dents. La terre des Fraser n'a jamais éradiqué totalement la maladie.

 ► [1627] Un vent de guerre civile :
Duncan MacGregor commence à faire venir des mercenaires en Alba pour préparer un coup d’état. Il souffle la pluie et le beau temps sur la question des étrangers et de la Marine afin de contenter tout le monde. Un vent de révolte populaire souffle chez les Fraser, où la pauvreté et la maladie font rage. Au Nord, des conflits se forment pour savoir qui succèdera au Laird Mackenzie lorsque son heure viendra. Le Laird MacQueen souffre de sa condition de femme et tente de tirer son épingle du jeu. Quant au Laird Douglas, il semble seul face au monde pour tenter d’ouvrir Alba vers le monde extérieur.

Historique & Évènements récents

Les habitants d'Alban
Lien cliquable :
Page 1 sur 1