AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Détermination.

avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6855
Popularité: -760
Intégrité: -585

Mar 27 Juin 2017 - 2:45


Je suis enfin de retour au bercail. Mon navire s'amarre dans l'Encrage, l'un des ports d'Armada. Je me sens rassurée de retrouver mon quartier. J'ai l'impression que ça fait une éternité que je suis partie, alors que ça ne fait que quelques jours... Un autre bâtiment accoste à côté de mon bateau. Nous sommes célébrés par une foule immense.

— Les Libres Pirates sont de retour! Venez voir nos glorieux Capitaines, habitant des Précieuses!!
— Incroyable!!! Ils sont survécus à une bataille contre un Empereur! Louez-les! Leurs noms resteront à jamais dans nos mémoires!!
— Ouais!!!! Vive les Libres Pirates!! Vive le Capitaine Red!!! Vive Armada!

Des orateurs entraînent les citoyens qui s'entassent par centaine à nous exalter. Nous sommes accueillis dans un esprit festif qui me dépasse, mais qui à la fois me conforte. Sauf qu'il y a un problème. Red est mort. Et quand ils vont l'apprendre, ça va partir comme une traîner de poudre et il pourrait même y avoir des émeutes un peu partout sur Armada. L'anarchie s'empara rapidement de la citée. Rien que d'y penser, ça me fatigue. Je me présente à peine sur la passerelle d'embarcation que des habitants me posent un tas de questions.

— Alors, Capitaine Nakajima, comment c'était?
— Le Malvoulant est mort?
— Est-ce que vous avez apportée des richesses?
— Avez-vous écrasée ses Lieutenants?

Je ne dis rien. J'affiche un visage froid. J'ai l'air d'être abattu et désabusé. Je me contente d'avancer, le sourire retourné. Tous ces regards admirateurs me collent à la peau. Je suis impressionnée par tant d'effet. Je continue mon chemin et la foule s'écarte. Quelques personnes de mon équipage sortent à leur tour de mon bâtiment. De ce qu'il en reste. Autant dire pas grand-chose... Tout est à refaire! Le Yonkō est sans doute défait pour le moment, mais c'est comme si on avait perdu. Les Lieutenants de Teach sont peut-être tombés, mais tout est à recommencer... Tout!

Je ne vois plus trop d'avenir pour Armada. J'ignore totalement ce qui pourrait être la suite des événements. Clotho est assez fort pour prétendre être le nouveau leader du coin. Le couple entre Izya et Reyson aussi. Également moi si l'envie m'en prend. Je me sens terriblement faible face à cette bataille. C'est la première fois que j'affronte un équipage d'un Empereur. Je me sens vidée, mais je reviens toutefois avec une seule ambition. Gagner un puissance! Affronter Teach à mon tour plus forte que jamais. Et pour ça, j'ai besoin de prouver ma valeur plus d'une fois.

Je ne réponds pas aux questions et j'avance au milieu de la foule. J'ai besoin d'être seule. J'ai besoin de me changer d'air. De faire une pause et d'arrêter de penser à mon avenir. Ça me use trop. Je me rends alors au Septième Ciel, l'hôtel de luxe de mon amant, Eisenheim. Les habitants des Précieuses sont intrigués, mais ne cherchent pas à me retenir. Finalement, ils se rabattent sur le Capitaine Pirate suivant.

— Capitaine Culliford, est-ce que l'Empereur est mort?

Lui aussi, il affiche une mine sévère, mais non pas parce qu'on a perdu, mais parce que c'est ça nature. Edward Culliford, le Terrible des Terreurs des Mers est violent, arrogant, teigneux et cupide.

Yark! Yark! Yark! Yark! Dégagez, les moucherons. Y'a rien à dire!! Yark! Yark! Yark!

L'aura de violence qui entoure le ténébreux provoque des changements dans la foule. Les gens sont plus nerveux et leur pulsion commence à se ressentir. Telle une ombre, il se mouve au centre des Précieuses. Ce dernier cherche à me joindre.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 11 Aoû 2017 - 0:53, édité 7 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6855
Popularité: -760
Intégrité: -585

Ven 4 Aoû 2017 - 3:07


Je me réconforte dans les bras d'Eisenheim. Je suis épuisée moralement. Je dois reprendre des forces avant de reprendre ma route pour Alabasta. Nous sommes sur un divan en velours. Lui, légèrement avachi. Moi, juste à côté, allongée la tête sur ses genoux. Ses mains me caressent le visage. Deux verres et une bouteille de vin sont posés sur la petite table en bois situé devant nous. L'ambiance est un peu tamisée.

Comment te sens-tu maintenant, Aoi?

Je tends légèrement le cou pour essayer de le regarder dans les yeux.

Mieux. Merci. Tu as le don de me rendre heureuse, tu le sais?

Mon amant se contente de sourire. Puis, passant ses doigts dans mes cheveux, il s'exprime.

Je suis content de te revoir saine et sauve. Encore une fois, j'ai bien fait de te faire confiance. Je suis convaincu que tu accompliras de grandes choses. Et peu importe la direction que tu prendras. Tu m'ouvres un peu plus les yeux sur ma destinée. Quelle qu'en soit la manière, je veux être prêt à te suivre dans tes projets et t'aider à les réaliser.

Je me redresse pour m'asseoir à côté de lui. Soudain, la porte de notre chambre conjugale s'ouvre à la volée alors que je m'apprêtais à parler. L'instant d'après on entend un bruit sourd. Un homme à la barbe noire et longue fait irruption. Il porte un tricorne et son charisme fait de lui un Capitaine certain.

Edward Culliford, le "Terrible" des Terreurs des Mers

4300 Dorikis - Haki de l'Armement, Ombre de la Mort et Aura de violence

Yark! Yark! Yark! Yark! Que c'est touchant!!

La voix du visiteur est forte et distincte. Mon compagnon réplique en gardant son calme. Il sait pertinemment qu'il a affaire un à chef sûr de lui. Eisenheim n'est pas du genre à foncer tête baisée. Cela dit, il sait garder son autorité et il est très sérieux. Il cherche dans ses souvenirs, dans ses connaissances, puis, il se souvient d'un nom.

Que nous vaut cette visite inappropriée, le Terrible?

De là où nous sommes, le nouveau venu semble être grand. Il reste droit et plonge son regard noir dans le mien. Je sens une aura singulièrement puissante se dégager de lui. Je ne le connais pas vraiment, mais j'ai vague souvenir de l'avoir vu quelque part...

Je suis venu voir Dame Nakajima et elle seule. Yark! Yark! Yark!

Dans d'autre circonstance, il me mettrait mal à l'aise, mais je reste stoïque. Je fronce les sourcils. Finalement, je lui adresse la parole tout en me relevant.

Tu peux parler en toute confiance. Que me veux-tu?

Il dévisage mon amant un petit temps, puis, après s'être convaincu de pouvoir faire une conversation à huis clos, il commence.

Je sais qui tu es, Nakajima. Je t'ai vu te battre contre McSmith. Impressionnant! Puis, je t'ai vu face à Manson. Et là, je me suis dit que tu n'es vraiment pas n'importe qui. Yark! Yark! Yark! Yark! Yark! Yark! Te voir aussi acharnée était un spectacle plaisant. Je suis satisfait de constater qu'il existe encore des pirates qui se battent encore pour leur conviction et qu'ils font preuve d'ambition sans pareil.
Merci pour ces éloges, mais viens en aux faits.
Yark! Yark! Yark! Une Alliance nous serait bien profitable pour nous deux. Qu'en dis-tu?

Eisenheim intervient.

En quoi cela serait profitable pour les deux partis? Qu'as-tu à nous offrir en échange?
Yark! Yark! Yark! Yark! Yark! Yark! J'offre mes services, moucheron. J'ai l'intime conviction que la Reine Rouge a le potentiel de devenir Yonkō. Red en avait le profil, mais il est mort. Ni Clotho, ni Reyson, ni personne ne peuvent prétendre pouvoir reprendre les rênes. Aoi a les capacités pour diriger une armada. Et disposer d'un équipage supplémentaire digne de confiance est plutôt le bienvenu en ces temps durs.

Pour l'instant, je me méfie. En principe, se faire caresser dans le sens du poil n'est pas très bon signe.

Laisse-moi y réfléchir.
Dans ce cas, retrouve-moi au Terminus quand tu auras pris ta décision.

Mon interlocuteur semble si sûr de lui. Il ne demande pas son reste et part, nous laissant alors avec une porte défoncée et un employé mal au point sur le seuil.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 11 Aoû 2017 - 1:08, édité 10 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6855
Popularité: -760
Intégrité: -585

Ven 4 Aoû 2017 - 4:22


Je me tourne vers Eisenheim.

Le "Terrible", hein?
Edward Culliford. Sa réputation n'est plus à faire. Il est de ta génération, je crois. En tous cas, il naviguait bien avant moi.
Je me disais bien. Moi aussi, j'ai entendu que du mal de lui. Dans le sens que ses victimes sont nombreuses, que ses ennemis ont peur de lui et que ses actes de barbarie parlent pour lui depuis longtemps. Est-ce que tu penses qu'il ferait un atout redoutable?

En réalité la question est rhétorique. Je me rappelle maintenant de certains faits que j'ai pu lire dans la presse. Je pense connaître suffisamment assez bien cet homme pour pouvoir accepter son offre. Je veux juste savoir ce que mon amant en pense. Je reste la seule à prendre la décision.

On dit beaucoup de choses. Sa soif de puissance est grande et sa détermination aussi. Personne ne fait mention de rébellion ou de traîtrise. C'est quelqu'un qui semble être loyal. Avant tout, il faut qu'on sache ce qu'il veut vraiment, mais je crois que nos adversaires sont communs.
Évidemment.
Je pense réellement que l'offre est à saisir, mais c'est toi seule qui décide. C'est toi la Capitaine.

Je fais un large sourire. Ma bonne humeur est revenu.

J'aime te l'entendre dire.

Mon choix est donc fait. J'accepte. Avant de rejoindre Edward, je reste encore avec mon compagnon pour terminer ce qu'on a commencé avant l'irruption du "Terrible". Entre les câlins et les discussions sérieuses, il se passe des heures.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 11 Aoû 2017 - 22:07, édité 3 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6855
Popularité: -760
Intégrité: -585

Ven 4 Aoû 2017 - 13:00


J'arrive au Terminus. Ça fait longtemps que je n'ai pas pas traîné les pieds sur le sol sablé de l'arène. La dernière fois, j'y étais pour protéger Armada des Poings Divins. J'avais donné tout ce que j'avais pour combattre Mogaba. Mais je le dois beaucoup à Reyson en réalité. Et l'idée d'être redevable à quelqu'un m'importune.

Désormais, je fais mes armes seule. Plus jamais je serais l'ombre de quelqu'un. Je tiens toujours à devenir Impératrice. Peu importe les moyens. Je remuerais Terre et Ciel s'il le fallait. Finalement, la piraterie, c'est ça. Défendre ses convictions jusqu'à la mort, se battre griffe et ongle pour ses croyances et sa liberté. Et je suis une femme déterminée. Je n'ai pas quitté mon pays pour le plaisir, mais pour être indépendante. Je sens mon Destin me guider vers les sommets. L'Âge de la Gloire est proche!

Voyant Edward au centre de la lice, je m'avance vers lui. Un rictus se dessine au coin de ma bouche. Les gradins sont à moitié remplis. Les spectateurs sont concentrés sur les combats entre les différents guerriers du moment. Il n'y pas vraiment de match officiel, ce ne sont que des gladiateurs qui s'entraînent. D'ici, je n'arrive pas à voir Angelica, la propriétaire du coin. Je me demande pourquoi il a choisi cet endroit pour parler de l'Alliance. Je suis la première à parler.

Qu'attends-tu de moi?

Un sourire méphistophélique apparaît sur son visage déjà froid. Le regard hautain, il me répond.

Frappe-moi.

Mon rictus disparaît. Je suis surprise. Je ne comprends pas. Pourtant, c'est d'une simplicité déconcertante. Frapper. Il n'y a rien de compliqué dans cette demande. Voyant que j'hésite, il répète en détachant bien chaque syllabe.

Frappe-moi.

Étant à sa hauteur, je serre fort mes doigts dans ma paume. Je lui donne alors un coup avec mon poing droit. Edward encaisse. Il ne bouge pas d'un pouce. La mine sévère, il reprend.

Je croyais t'avoir demandé de me frapper, nom d'un chien. Alors, frappe-moi.
C'est ce que je fais! Qu'est-ce que tu crois?!

Sans attendre, je lui assène une autre dans le bide. Toujours aucun changement. Il reste de marbre. Il m'agace. Je ne sais même pas pourquoi il me fait faire ça. Constatant que ma tentative est vaine, il m'aboie encore dessus.

C'est quoi ce que tu ne piges pas dans ce que je te dis? Le sens du mot frapper? Frappe-moi, corniaud!

Certains guerriers arrêtent leur entraînement en entendant Edward monter le ton. Ils nous regardent. Cette fois, je ne rigole plus. Mon visage s'assombrit soudainement. Je fais gonfler mon biceps jusqu'à voir les veines et je canalise toutes mes forces. Cette fois, je sens mes phalanges s'enfoncer dans sa mâchoire. Je ressens des os se fissurer. Les miens. La main crispée, je fais un pas en arrière.

Bordel!! C'est quoi ton délire? Qu'est-ce qu'on fout là?! C'est quoi le but, bon sang??
Tu ne comprends toujours pas? Je m'attendais mieux de la part de la Reine Rouge. Dans ce cas-là, je vais être plus clair. FRAPPE-MOI À MORT COMME SI TA SATANÉE VIE EN DÉPENDAIT!! De toute ta hargne!

Je n'arrive pas à comprendre. J'y mets toute ma force, toute mon âme. Rien. Je suis face à un mur inébranlable. J'enchaîne rudement. Coup par coup. Lui, à chaque fois qu'il me donne une torgnole, je tremble de crainte et de douleur. Mon corps entier peine à soutenir ses poings. Toute la journée, je m'épuise à faire ce qu'il me dit. Frapper. Encore en encore. Son ordre raisonne sans cesse dans mon crâne. Je veux déloger Edward, mais il ne ploie pas. Ça me frustre au point que des larmes ruissellent sur mes joues. Tout le monde me regarde, ça me rend extrêmement nerveuse. Je refuse de me faire ridiculiser. Je cogne, je tape, je baffe et je frappe. Mes mains sont endoloris et je ne ressens pratiquement plus mes avant-bras. Je suis vidée.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 11 Aoû 2017 - 22:07, édité 5 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6855
Popularité: -760
Intégrité: -585

Ven 4 Aoû 2017 - 15:31


Yark! Yark! Yark! Yark! C'est l'heure de reprendre la leçon.

Je suis tirée de mon sommeil violemment. Je me réveille difficilement. Je n'ai pas le souvenir de m'être endormie. Tout se bouscule dans ma tête. Je retrouve à peine mes esprits qu'Edward me force déjà à me battre. Encore. J'ai rien mangé depuis la veille. J'ai le ventre qui crie famine. L'arène est quasi déserte à cette heure-ci. J'ignore ce qu'il s'est passé hier, mais à ce stade, je m'en fiche. Je ne compte pas me laisser faire. Je cogne. Inlassablement. La colère monte rapidement en moi.

À quoi ça rime tout ça? Et l'Alliance, elle est où là-dedans?!
Je t'offre la possibilité de conquérir le monde, alors contente-toi d'accepte ce présent.
Je ne comprends rien à ce que tu me dis. Oui, je veux devenir plus forte. Toujours. Mais tu ne me dis rien.
Tu ne le sens pas couler dans tes veines???
De quoi?!
Le Haki de l'Armement, misérable! L'Esprit Combatif. Le Fluide!!

Je manque de peu de m'écrouler en entendant cela. Cette aura... Elle m'avait sauvé lors de mon affrontement contre Ao Novas. J'étais vraiment très mal au point. J'ai l'occasion de pouvoir le maîtriser, mais je n'ai pas les codes pour l'utiliser. Haletant et suant, je réplique sèchement.

Dis-moi comment faire.

Edward s'avance alors vers moi, ses yeux plongeant dans les miens. Il me regarde alors attentivement, l'air sérieux. Il prend une grande respiration et me balance sa tirade.

Ce n'est pas une question de vouloir, Nakajima. Vouloir, c'est une chose. Ce qui importe dans ton cas, c'est de connaître comment contrôler ta colère. Car pour l'instant, c'est elle qui te guide et qui te forge. Mais la colère, ce n'est qu'une émotion volatile. Un pic. Ça vient et ça repart. Alors que savoir la maîtriser, ça, c'est autre chose.

Il s'arrête comme content de sa déclaration. Une boule glisse dans ma gorge. Je suis à bout de nerf, j'ai mon corps qui tremble tellement je suis moralement hors de moi. La colère... Depuis mon enfance, je n'ai fait que rechercher en vain ma place. J'ai choisi la voie de la piraterie pour trouver un semblant de satisfaction dans ma quête de reconnaissance. Que le monde puisse me connaître. Et là encore, j'ai l'impression que je cours après le vent. Une chimère! Et je sais qu'au fond de mon être, la haine et la rage bouillent.

Plus facile à dire qu'à faire...
Je n'ai jamais dit que ça serait facile, Nakajima. La colère doit être ton allié et non ton tyran. Ce n'est pas ton cas. Toi, c'est plus la peur ton moteur. Finalement, tu as passée toute ta vie à fuir. Fuir ton père, fuir ta patrie. Fuir tes responsabilités. Je ne connais pas ton passif exactement, mais je vois clairement que tu le caches et que quelque-chose ne va pas. Tu fuis ta propre vie, Nakajima. Accepte-toi comme tu es. Alors, arrête de courir et affronte tes peurs. Ne reste pas faibles.
Je ne suis pas faible!
Tu l'es.
NON! JE NE SUIS PAS FAIBLE!!
Prouve-le moi, alors.
Tu ne sais rien de moi, Culliford. Je n'ai rien à te prouver! À PERSONNE!! J'ai souffert comme les autres et j'ai galéré comme tout monde, mais j'ai toujours su me relever. La Vie m'a peut-être détruite de l'intérieur, mais j'ai su aller de l'avant. Je n'ai pas de remords pour ce que je suis devenu. NON! Je suis fière d'être pirate! Je n'ai pas de regret à marcher sur des cadavres pour m'en sortir et revenir plus forte que jamais. Je n'ai pas peur de me souiller pour obtenir ce que je veux. Je me fiche de mon passé. L'important, c'est l'avenir!! Et je vais montrer aux yeux du Monde que je ne suis pas n'importe qui! Alors, ne me dit pas que je suis faible, ou trop ceci, ou trop cela.

Je ne m'entends pas crier. Les mots sortent d'eux même tant je suis énervée. Je m'apprête à reprendre, mais il m'interrompt avec un seul geste.

Là.

Il me désigne. Moi, mon corps entier. Un vieux silence plane soudainement. Je ne fais strictement pas attention si des gladiateurs sont venu entre-temps. Je fronce mes sourcils et je le fixe, l'air intriguée. Il parle bien de moi. Il se reprend alors pour se justifier.

Tu sais pourquoi j'y arrive, Nakajima? C'est parce que je suis toujours en colère. Contre mon père. Contre toutes les merdes qui me sont arrivés. Contre moi, aussi. Et tu sais quoi? Ça a fini par plus me bouffer. Au début, ça m'aidait. Puis, quand ça ne l'a plus fait, j'ai décidé qu'il fallait que j'en use autrement. À t'écouter, je vois bien que tu as la volonté de vivre. De survivre, même. Et que tu l'emploies comme il faut. Ne frappe pas avec les poings….

Afin d'illustrer ses propos, il resserre son poing fermement et se prépare à cogner. En lui et autour de lui, je vois passer ce Fluide qui l'irrigue totalement. Je ne sais pas comment il fait. J'ignore contre qui il se bat… On aurait dit un combat perpétuel contre lui-même. Finalement, je ne suis pas la seule à me débattre avec mes propres démons.

Frappe avec ta putain de vie!


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 15 Aoû 2017 - 20:24, édité 3 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6855
Popularité: -760
Intégrité: -585

Mar 8 Aoû 2017 - 0:39


Yark! Yark! Yark! Y'a du progrès, mais ce n'est pas encore ça. Tu restes faible, Nakajima.

Je ne réplique pas. J'en ai marre de me battre pour me faire humilier.

La leçon n'est pas terminée, sacrebleu.

Il m'agace. Je ne suis faible. J'ai l'impression qu'il joue volontairement avec mes nerfs. Je refuse de croire que je suis une empotée pas très fine, une chétive qu'on veut charrier. Non! Je ne suis pas n'importe qui. Je suis la Reine Rouge! Je me relève toujours de mes défaites, j'ai la force de persévérer. Ça me met en rogne de le voir m'appeler sans cesse comme ça. C'est sûrement fait exprès. J'imagine que c'est pour me stimuler, mais pour le coup, je ne bouge plus. Mes deux mains le long du corps tremblent de rage. Je sens la colère fulgurer en moi. La faiblarde c'est terminé. Je suis forte maintenant.

Bon, alors? Qu'est-ce que tu glandes, là? Je n'ai pas que ça à foutre!

Je suis forte et déterminée. Je sais ce qu'il fait. J'essaie de me retenir, mais c'est plus fort que moi. Je sens autour de mes poings ce Fluide chaud qui glisse lentement. Je le sens m'envahir. Il fait un tout avec mon corps. Un bouclier. Là, à cet instant précis, tout ce qu'il a cherché à me faire comprendre, finalement, j'ai enfin réussi à apprendre.

Je ne suis pas FAIBLE!!

Je prends une profonde inspiration. Puis, d'un mouvement souple, je sens mon pied décoller du sol, je me sens partir vers l'avant, m'élancer vers lui, les poings toujours fermés. Et d'un coup, je saute dans sa direction pour me hisser à sa hauteur. Je lui colle mes phalanges dans la joue. Ma main lui perce alors sa défense naturelle en s'imprimant dans sa pommette aussi facilement qu'un couteau dans du beurre. Je retombe sur le sol pendant que lui décolle du plancher. Il roule alors plus loin.

TU AS BESOIN QUE JE TE L'IMPRIME ENCORE UNE FOIS DANS LA GUEULE POUR QUE ÇA RENTRE?!

Il se relève ensuite en massant sa peau. Il s'avance vers moi avec un sourire carnassier.

Yark! Yark! Yark! Yark! Ça, c'est ce que j'appelle frapper.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Ven 11 Aoû 2017 - 1:53, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6855
Popularité: -760
Intégrité: -585

Mar 8 Aoû 2017 - 1:32


Prends-en soin d'elle, Eisenheim. Elle a besoin de repos.
Je veillerai sur elle. Tu as ma parole, Edward.

Le Capitaine des Terreurs des Mers me remet à mon amant aussi délicatement que si j'étais un œuf fragile. Je suis tellement fatiguée que mon corps ne répond plus à mes commandes. Je suis inerte, inconsciente.

Je ne te connais pas spécialement, mais elle à l'air de beaucoup te tenir. Ne la déçois pas.
Évidemment. Pour qui tu me prends?!

Les deux hommes se jaugent du regard. Le sourire à l'envers.

Qu'en est-il de l'Alliance?
À ton avis? Fais marcher ton cerveau, moucheron.

Pour la Capitaine, le pacte est accepté. Son entraînement en est la preuve. Après tout, en ce qui concerne les termes du contrat, pour Edward, il peut désormais naviguer au nom des Ombres du Chaos en échange de donner un entraînement adéquat pour l'apprentissage du Haki de l'Armement pour Aoi.

La Reine Rouge a vraiment le potentiel de devenir quelqu'un d'important et je veux y croire.
Je sais.
Tant mieux. Dans ce cas, on se retrouve plus tard, corniaud. Yark! Yark! Yark!
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1