AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La bande à Bonno

Invité
Invité


Ven 28 Juil 2017 - 21:49

Salut,

Je viens poster quelques PNJ qui me serviront de potes durant mes débuts de périples sur la voie 3 de Grand Line (en supposant qu'on valide la quête futur qui sera associée). J'avais pensé à deux solutions:

-Soit la bande a été envoyé sur le chantier de Clockwork pour les contrôler et ils y vont sans encombres
-Soit ils prennent la fuite et tente des trucs de révos (sachant qu'ils pourraient entrainer Marcel à terme)

Enfin je verrais bien sur le tas

Pour le moment, vous pouvez les classer dans les anarchistes révolutionnaires (ou dans autres révolutionnaires)


Adelin De Poe
Le beau-gosse




"Une de perdue, dix de retrouvées"

De Poe, c’est le beau gosse de la révolution, l’aimant à femmes comme a pu le surnommer Wade la seule fois où il l’a croisé dans les couloirs du QG. Sûr de lui, soin de lui, Adelin est ce genre de type pour qui une égratignure peut faire basculer une vie. Vous vous demandez alors pourquoi il est révolutionnaire, mais la réponse est simple.

Son physique avantageux lui est particulièrement utile lors des missions de discrétions et on dit de lui qu’il est persuasif. En effet, même Ombre lui-même sourit quand il voit De Poe lors des meetings. Adelin est un jeune homme qui a survécu grâce à la pitié des gens et à ses talents de persuasions. On dit qu’il a même réussi à rejoindre la révolution alors que son recruteur voulait juste le laisser en plein milieu de nulle part, prétextant que son cheval ne pouvait pas porter plus d’une personne. Ce jour-là, non seulement De Poe rejoignit la révolution, mais il y alla en cheval alors que son collègue fît le périple à pied. Il enchaîna les missions d’infiltration sans intérêt, mais ce qui l’intéressait vraiment était les sensations fortes.

C’est cette envie d’extrême qui le poussa à écouter Bonno le jour où il raconta sa vie. De Poe fût persuadé que s’il rejoignait la bande à Bonno, il pourrait vivre les montagnes russes tous les jours. Son bonheurs fût exaucé quelques mois, mais son ami étant mort, il refusa d’être dirigé par Burdot et consort, estimant être aussi légitime qu’eux. La révolution l’envoya sur le premier bateau en direction de Clockwork Island quand ils comprirent qu’Adelin était responsable de la mort de certains de ses camarades (pas directement bien sûr).



Niveau évalué :
Dorikis : 550
PP : 70
PI : //
PRIME ://
Localisation : Où le vent l'emporte
Créateur du PNJ : Marcel

Habiletés/Pouvoirs :
Aucun, à part son charisme naturel



Code:
<div class="pnj_fiche">
<div class="pnj_nom">Adelin De Poe
<span>Le beau-gosse</span></div>

<img src="https://img15.hostingpics.net/pics/422546Adelin.jpg">

<div class="pnj_quote">"Une de perdue, dix de retrouvées"</div>
<p class="pnj_description">De Poe, c’est le beau gosse de la révolution, l’aimant à femmes comme a pu le surnommer Wade la seule fois où il l’a croisé dans les couloirs du QG. Sûr de lui, soin de lui, Adelin est ce genre de type pour qui une égratignure peut faire basculer une vie. Vous vous demandez alors pourquoi il est révolutionnaire, mais la réponse est simple.

Son physique avantageux lui est particulièrement utile lors des missions de discrétions et on dit de lui qu’il est persuasif. En effet, même Ombre lui-même sourit quand il voit De Poe lors des meetings. Adelin est un jeune homme qui a survécu grâce à la pitié des gens et à ses talents de persuasions. On dit qu’il a même réussi à rejoindre la révolution alors que son recruteur voulait juste le laisser en plein milieu de nulle part, prétextant que son cheval ne pouvait pas porter plus d’une personne. Ce jour-là, non seulement De Poe rejoignit la révolution, mais il y alla en cheval alors que son collègue fît le périple à pied. Il enchaîna les missions d’infiltration sans intérêt, mais ce qui l’intéressait vraiment était les sensations fortes.

C’est cette envie d’extrême qui le poussa à écouter Bonno le jour où il raconta sa vie. De Poe fût persuadé que s’il rejoignait la bande à Bonno, il pourrait vivre les montagnes russes tous les jours. Son bonheurs fût exaucé quelques mois, mais son ami étant mort, il refusa d’être dirigé par Burdot et consort, estimant être aussi légitime qu’eux. La révolution l’envoya sur le premier bateau en direction de Clockwork Island quand ils comprirent qu’Adelin était responsable de la mort de certains de ses camarades (pas directement bien sûr).
</p>

<span class="pnj_pvr">Niveau évalué :</span>
Dorikis : 550
PP : 70
PI : //
PRIME ://
<span class="pnj_champ">Localisation : Où le vent l'emporte</span>
<span class="pnj_champ">Créateur du PNJ : Marcel</span>

<span class="pnj_pvr">Habiletés/Pouvoirs :</span>
Aucun, à part son charisme naturel

</div>


Octave Garner
La force tranquille




"Plutôt méditer que clamser !"

Octave c’est la force tranquille par excellence. Quand quelqu’un veut lui prendre de force son sandwich au pâté, il va lui donner avec un de ses sourires franc et niai à souhait. Il ne faut cependant pas se fier aux apparences car Garner attendra que vous ayez pris la première bouchée pour vous faire avaler le sandwich d’une traite, quitte à mourir étouffé.

Ce révolutionnaire et anarchiste dans l’âme est le plus ancien membre de la bande à Bonno, puisqu’il fût ami avec James Bonno dès l’enfance. Les deux hommes firent les quatre cents coups, passant du vol à l’étalage au casse du siècle. Ils s’engagèrent mutuellement pour la révolution, mais se rendirent rapidement compte que l’autorité ce n’était pas leur fort. Si Octave était du genre patient et à laisser passer quelques écarts, James ne pouvait s’empêcher de crier haut et fort ce qu’il pensait.

Les deux hommes enchaînèrent donc les missions et les coups d’éclats les uns après les autres, recrutant au passage des membres supplémentaires dans leur équipe. La bande tomba cependant sur un os le jour où ils tentèrent de s’attaquer à l’une des plus grosses fortunes des Blues. Non seulement les choses avaient mal tourné, mais en plus Octave avait perdu ce jour-là un ami cher. Il jura de se venger un jour ou l’autre, mais la révolution voulant éviter le pire, elle l’envoya sur le premier bateau venu direction Clockwork Island.



Niveau évalué :
Dorikis : 2500
PP : -50
PI : -50
PRIME : 2.500.000
Localisation : Où le vent l'emporte
Créateur du PNJ : Marcel

Habiletés/Pouvoirs :
Aucun



Code:
<div class="pnj_fiche">
<div class="pnj_nom">Octave Garner
<span>La force tranquille</span></div>

<img src="https://img15.hostingpics.net/pics/690596Octave.jpg">

<div class="pnj_quote">"Plutôt méditer que clamser !"</div>
<p class="pnj_description">Octave c’est la force tranquille par excellence. Quand quelqu’un veut lui prendre de force son sandwich au pâté, il va lui donner avec un de ses sourires franc et niai à souhait. Il ne faut cependant pas se fier aux apparences car Garner attendra que vous ayez pris la première bouchée pour vous faire avaler le sandwich d’une traite, quitte à mourir étouffé.

Ce révolutionnaire et anarchiste dans l’âme est le plus ancien membre de la bande à Bonno, puisqu’il fût ami avec James Bonno dès l’enfance. Les deux hommes firent les quatre cents coups, passant du vol à l’étalage au casse du siècle. Ils s’engagèrent mutuellement pour la révolution, mais se rendirent rapidement compte que l’autorité ce n’était pas leur fort. Si Octave était du genre patient et à laisser passer quelques écarts, James ne pouvait s’empêcher de crier haut et fort ce qu’il pensait.

Les deux hommes enchaînèrent donc les missions et les coups d’éclats les uns après les autres, recrutant au passage des membres supplémentaires dans leur équipe. La bande tomba cependant sur un os le jour où ils tentèrent de s’attaquer à l’une des plus grosses fortunes des Blues. Non seulement les choses avaient mal tourné, mais en plus Octave avait perdu ce jour-là un ami cher. Il jura de se venger un jour ou l’autre, mais la révolution voulant éviter le pire, elle l’envoya sur le premier bateau venu direction Clockwork Island.
</p>

<span class="pnj_pvr">Niveau évalué :</span>
Dorikis : 2500
PP : -50
PI : -50
PRIME : 2.500.000
<span class="pnj_champ">Localisation : Où le vent l'emporte</span>
<span class="pnj_champ">Créateur du PNJ : Marcel</span>

<span class="pnj_pvr">Habiletés/Pouvoirs :</span>
Aucun

</div>


Raymond Callepin
La science




"Réfléchir à deux fois avant d'agir, vaut mieux ça que mourir !"

Callepin, c’est la science infuse et la confiance en soit à toute épreuve. L’homme que l’on surnomme Mac Donneur dans le milieu révolutionnaire a dit-on des mains en or. Il est capable de construire une maison avec une planche en bois et deux clous ou de construire une épée avec un caillou et une ficelle. Il tient son génie de ses heures perdues étant enfants à regarder les grands travailler et à lire des bouquins, la mémoire eidétique aidant légèrement. Ecoutant les beaux discours qu’il pouvait entendre sur son île à propos de la révolution, Raymond rejoignit la révolution à la fin des années 1580.

Il grimpa les échelons au fur et à mesure des années pour atteindre un post important de stratège pour la révolution, mais c’était avant de rencontrer James Bonno, révolutionnaire anarchiste dont le seul but était de piller et de voler pour le compte de la révolution et surtout lui-même. Ce dernier convaincu Raymond de servir à ses côtés au grand dam de l’élite révolutionnaire qui voyait un talent partir en vrille. Leur vision fût juste, puisque Callepin perdit du gallon et fût cantonné à des missions sans grands intérêts. Après le coup de trop de la part de Bonno, la révolution pris la solution radical de l’envoyer en direction de Clockwork afin de travailler sur le chantier du Bahamut. La raison à cela ? Etre sûr qu’il ne ternisse pas davantage l’image de la Révolution.



Niveau évalué :
Dorikis : 750
PP : -60
PI : -60
PRIME : 8.900.000
Localisation : Où le vent l'emporte
Créateur du PNJ : Marcel

Habiletés/Pouvoirs :
Mémoire Eidétique



Code:
<div class="pnj_fiche">
<div class="pnj_nom">Raymond Callepin
<span>La science</span></div>

<img src="https://img15.hostingpics.net/pics/232348Raymond.jpg">

<div class="pnj_quote">"Réfléchir à deux fois avant d'agir, vaut mieux ça que mourir !"</div>
<p class="pnj_description">Callepin, c’est la science infuse et la confiance en soit à toute épreuve. L’homme que l’on surnomme Mac Donneur dans le milieu révolutionnaire a dit-on des mains en or. Il est capable de construire une maison avec une planche en bois et deux clous ou de construire une épée avec un caillou et une ficelle. Il tient son génie de ses heures perdues étant enfants à regarder les grands travailler et à lire des bouquins, la mémoire eidétique aidant légèrement. Ecoutant les beaux discours qu’il pouvait entendre sur son île à propos de la révolution, Raymond rejoignit la révolution à la fin des années 1580.

Il grimpa les échelons au fur et à mesure des années pour atteindre un post important de stratège pour la révolution, mais c’était avant de rencontrer James Bonno, révolutionnaire anarchiste dont le seul but était de piller et de voler pour le compte de la révolution et surtout lui-même. Ce dernier convaincu Raymond de servir à ses côtés au grand dam de l’élite révolutionnaire qui voyait un talent partir en vrille. Leur vision fût juste, puisque Callepin perdit du gallon et fût cantonné à des missions sans grands intérêts. Après le coup de trop de la part de Bonno, la révolution pris la solution radical de l’envoyer en direction de Clockwork afin de travailler sur le chantier du Bahamut. La raison à cela ? Etre sûr qu’il ne ternisse pas davantage l’image de la Révolution.
</p>

<span class="pnj_pvr">Niveau évalué :</span>
Dorikis : 750
PP : -60
PI : -60
PRIME : 8.900.000
<span class="pnj_champ">Localisation : Où le vent l'emporte</span>
<span class="pnj_champ">Créateur du PNJ : Marcel</span>

<span class="pnj_pvr">Habiletés/Pouvoirs :</span>
Mémoire Eidétique

</div>


Sophie Burdot
L'habile




"Qui s'y frotte s'y porc-épic !"

Sophie, c’est le grand amour de Bonno et sans doute le dernier. Anarchiste dans l’âme comme son fiancé, elle est celle qui a repris le flambeau à la mort de ce dernier. Si Burdot tente en vain de garder un groupe soudé, elle sait que c’est loin d’être évident.

Cette jeune femme de North Blue a connu les galères. Entre harcèlement et tentatives diverses et variées, cette fille de paysan a appris à se battre à l’école des champs, en frappant épouvantail et autres intrus tentant de voler les pommes de terre nouvelles de la saison. Cette dureté cache cependant une femme jovial et inspirant la sympathie si peu qu’on la connait un peu. Elle connut James Bonno sur une scène de crime. En effet, James et elle était sur le même pigeon à voler. Non seulement elle réussit à récupérer le pactole, mais un amant en plus de cela. Leur relation était aussi tumultueuse que leurs escapades, c’est-à-dire en véritable dents de scies.

Rejoignant la révolution pour être aux côtés de Bonno et Octave, Burdot continua malgré tout à servir la cause à la mort de son amant. Elle se mit en tête de faire des larcins, comme pour se rappeler le bon temps. Parmi ses trophées, il y a ses coquillages qu’elle aurait soit disant volé à la reine des dragons, célèbre pirate sévissant au côté de Rouge.



Niveau évalué :
Dorikis : 1000
PP : +30
PI :-50
PRIME : 4.700.000
Localisation : Où le vent l'emporte
Créateur du PNJ : Marcel

Habiletés/Pouvoirs :
Un Flash Dial, un Thunder Dial accroché à un bâton semblable à celui de Sabo et un Sub Dial


Code:
<div class="pnj_fiche">
<div class="pnj_nom">Sophie Burdot
<span>L'habile</span></div>

<img src="https://img15.hostingpics.net/pics/498244Sophie.jpg">

<div class="pnj_quote">"Qui s'y frotte s'y porc-épic !"</div>
<p class="pnj_description">Sophie, c’est le grand amour de Bonno et sans doute le dernier. Anarchiste dans l’âme comme son fiancé, elle est celle qui a repris le flambeau à la mort de ce dernier. Si Burdot tente en vain de garder un groupe soudé, elle sait que c’est loin d’être évident.

Cette jeune femme de North Blue a connu les galères. Entre harcèlement et tentatives diverses et variées, cette fille de paysan a appris à se battre à l’école des champs, en frappant épouvantail et autres intrus tentant de voler les pommes de terre nouvelles de la saison. Cette dureté cache cependant une femme jovial et inspirant la sympathie si peu qu’on la connait un peu. Elle connut James Bonno sur une scène de crime. En effet, James et elle était sur le même pigeon à voler. Non seulement elle réussit à récupérer le pactole, mais un amant en plus de cela. Leur relation était aussi tumultueuse que leurs escapades, c’est-à-dire en véritable dents de scies.

Rejoignant la révolution pour être aux côtés de Bonno et Octave, Burdot continua malgré tout à servir la cause à la mort de son amant. Elle se mit en tête de faire des larcins, comme pour se rappeler le bon temps. Parmi ses trophées, il y a ses coquillages qu’elle aurait soit disant volé à la reine des dragons, célèbre pirate sévissant au côté de Rouge.
</p>

<span class="pnj_pvr">Niveau évalué :</span>
Dorikis : 1000
PP : +30
PI :-50
PRIME : 4.700.000
<span class="pnj_champ">Localisation : Où le vent l'emporte</span>
<span class="pnj_champ">Créateur du PNJ : Marcel</span>

<span class="pnj_pvr">Habiletés/Pouvoirs :</span>
Un Flash Dial, un Thunder Dial accroché à un bâton semblable à celui de Sabo et un Sub Dial
</div>
Invité
Invité


Lun 31 Juil 2017 - 22:41

Désolé de ce up des forêts bien moche, mais j'avais la flemme de supprimer le code et le refaire ^^
Myosotis De Ville
Myosotis De Ville
Admin en Chef
Ambassadeur du Gouvernement Mondial


Feuille de personnage
Dorikis: 5656
Popularité: 220
Intégrité: 126

Mar 1 Aoû 2017 - 10:45

Salut, validés !

_________________


La bande à Bonno  1500824581-kakyoin



Spoiler:
 

http://www.onepiece-requiem.net/t15222-http://www.onepiece-requiem.net/t16409-fiche-technique-de-myosot
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1