AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Décohabitation.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Lun 28 Aoû 2017 - 18:25


Cela fait maintenant plusieurs semaines que je m'entraîne au Haki de l'Armement grâce à Edward Culliford, un allié que j'ai rencontré après mon retour de Thriller Bark. Durant ce laps de temps, j'ai laissé aux habitants de mon quartier le choix de me suivre ou de rester à Armada. J'estime le délais suffisamment assez long pour réfléchir. Il est donc l'heure de faire cap vers une aventure inouïe! Je me sens beaucoup plus revigorée que jamais. Résolue de passer une nouvelle étape dans ma vie, je m'adresse aux forbans sur la place public au centre des Précieuses. Ce lieu se situe non loin du "Royal", l'Hôtel de luxe de mon amant Eisenheim. Des centaines d'individus sont alors rassemblés pour m'écouter. Élevée sur une sorte de podium improvisé, je peux voir l'ensemble de l'agora. Mon compagnon et Edward se tiennent à mes côtés. J'échauffe ma voix pendant un court instant, puis, je me lance.

Habitants des Précieuses! Vous n'êtes pas sans savoir que nous arrivons à la date échéance que je vous ai fixé. Je vous ai invité à me faire confiance, je vous ai demandé d'être solidaires dans mon projet et vous avez accepté de suivre la voie que je vous propose. Je vous en remercie.

Je marque une petite pause.

Si vous vous tenez à présent devant-moi, c'est parce que vous savez que l'avenir d'Armada est incertain. Vous sentez profondément que le futur de notre cadran est prometteur et qu'il vous appelle!! Oui! Nous sommes à l'aube d'une ère nouvelle. J'annonce donc dès à présent notre indépendance!!!

S'en suit alors un tonnerre d'applaudissement mêlé à des sifflements d'approbation et des chapeaux qui volent haut dans les airs. Le grondement général fait vibrer les vitres avoisinantes tant il est fort. Les citoyens des Précieuses sont prêts à me suivre et acceptent avec enthousiasme le choix d'orienter le quartier vers une nouvelle destination. La notre. Je pourrais carrément prendre la tête de tout Armada, mais ça risque de foirer d'autres plans sur le long terme. Je dispose d'alliés puissants au sein de la cité-flottante et il est plus profitable pour les deux parties de se séparer sans accroche. Autant, j'apprécie Armada, autant, je ne porte pas dans mon cœur leur nouveau pseudo-dirigeants.

Maintenant que c'est officiel, prenez vos armes et vos outils. Il est l'heure de marquer nos frontières. Et pour que les Précieuses puissent jouir pleinement de leur potentiel, je vous demande sans attendre de vous atteler à votre tâche.
Et vous croyez sincèrement à toutes ces sornettes? Pensez vous réellement qu'une fois indépendantes, les Précieuses vous rétribueront? Ce cadran est la propriété d'Armada! Elle appartient aux Neufs Flibustiers. La Guilde vous demande de ne pas détacher ce quartier du reste de la cité. Seulement, vous vous obstinez à suivre la folie d'une empotée sanguinaire, ce qui vous mène à votre perte!

Togashi Tomoe, dit la "Grande Reine Naga", de l'Écume Sanglante.

4000 Dorikis - Haki de l'Observation, Karaté Aquatique et Voix hypnotique.

Du milieu de la foule, une silhouette se démarque des autres. Jetant son manteau dans le vent de façon déterminée, une femme de la race des Homme-Poissons se dévoile. Elle dégage une aura étrangement sombre. L'air mécontente, elle me fixe du regard sans se soucier des habitants des Précieuses. Les pirates sur la place ne sont pas émerveillés de voir venir une personne d'un tel gabarit m'arrêter dans mon processus. Ils craignent le pire tout comme moi. Après tout, n'est-elle pas celle qui était présente lors de l'affrontement entre les Sea Woves et les vermines du célèbre Drake?

Les Neufs Flibustiers ont été suffisamment patients, Nakajima. Tu m'obliges à intervenir.

Eisenheim et Edward ne sont pas rassurés également. Ils attendent ma réaction. Tout comme moi, ils préfèrent éviter un bain de sang, mais si les circonstances l'exigent...

Tu n'es pas obligée de m'affronter, Togashi. Conformément à ce que Red m'a prescrit, ce quartier m'appartient de libre de droit. Il faut se rendre à l'évidence, Armada n'est plus la Tortuga de Drake...
TU OSES?! Tu oses encore prononcer son nom et parler de lui! N'insulte pas son œuvre, Nakajima. Cette citée appartient encore à Drake lui-même au travers des Neufs Flibustiers. Et puisque tu t'entêtes à partir, tu dois désormais assumer les conséquences.

Aussitôt, elle se met à siffler une étrange mélodie stridente. Ça me rappelle une sirène quand j'ai débarqué sur Whiskey Peak... Un à un, les mains aux oreilles, mes hommes présents sur l'agora s'écroulent comme une série de dominos. Comment peuvent-ils s'endormir aussi rapidement?! La scène m'exaspère. Je suis au bord de l'énervement. Fixant la femme-poisson, je fais signe d'un mouvement de tête à mes compagnons de commencer l'opération.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 27 Fév 2018 - 0:27, édité 6 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Lun 30 Oct 2017 - 19:59

Quelques jours auparavant...

Je pars voir les Neuf Flibustiers au Kraken, le cadran central d'Armada où ils se réunissent. Je ne fait que prévenir de mes intentions. Je souhaite détacher mon propre quartier du reste de la cité. Je sais que cette manœuvre ne sera pas sans dommage. Je ne désire pas reproduire les mêmes gaffes lors de l'invasion des Poings Divins et de mon affrontement avec Mogaba.

On me fait entrer dans un bâtiment qui n'a rien à voir avec le siège de l'organisation. Je sens l'embrouille. Je n'aime pas ça. Je pourrais partir illico sans informer qui que ce soit, mais j'ai besoin de garder une bonne entente avec Armada par la suite. Après tout, cette vaste île-flottante reflète encore la Liberté. Je ne souhaite pas salir cette image en prenant sa tête ou en l'anéantissant. Je ne veux qu'une sorte d'Alliance. Je veux rouler ma bosse avec mes possessions. C'est tout.

Des représentants de chaque chef se présentent donc devant moi. La salle où je suis est assez petite pour contenir l'ensemble convenablement. Une atmosphère sombre plane dans un nuage de fumé. L'odeur du tabac parcoure mes narines. Finalement, on ne voit pratiquement que des silhouettes. Fixant tout ce petit monde d'un mauvais œil, je me contente de rester debout, le sourire à l'envers. Finalement, on m'invite à les rejoindre.

— Prenez place, Madame Nakajima.

Je souffle un peu et je m'assoie.

— Souhaitez-vous un petit digestif?
Sans façon. Dites-moi plutôt pourquoi cette réunion ne m'inspire pas? J'ai demandé la présence des Neuf Flibustiers et tout ce qu'il me fait face à moi n'est qu'une bande d'émissaires apeurés.
— Écoutez, Madame Nakajima, nous représentons les Neuf Flibustiers quand ils ne sont pas disponibles au même titre qu'Eisenheim vous représente quand vous n'êtes pas là.
De toute façon, ça ne change rien au problème. Dites-leur simplement que je pars d'Armada. Définitivement. Je ne me considère plus comme une Libre Pirate depuis que Red est mort. Mon Destin m'appelle et je m'en vais le rejoindre en emportant avec moi toutes mes possessions.
— Nul ne vous retient, Capitaine Nakajima. Si vous voulez partir sans retour, rien ne vous en empêche de le faire. Après tout, Armada n'est que le synonyme de Liberté, n'est-ce pas? Je ne vois pas l'intérêt de convoquer le Conseil Neuf Flibustiers pour si peu.
— Une minute. Qu'entendez-vous par "toutes vos possessions"?

J'incline la tête sur un côté tant je suis exaspérée par ce débat inutile. Je serre mes dents.

Que cela vous plaise ou non, je partirais avec les Précieuses et ses habitants. J'ai laissé du temps aux citoyens qui y vivent dessus pour y réfléchir. Après quoi, je ferais le nécessaire pour mettre définitivement les voiles.

Un silence s'installe pendant un court instant, juste le temps que les envoyés s'échangent quelques regards stupéfaits et ahuris.

— Vous n'êtes pas sérieuse?!
— Vous êtes complètement folle!
— Vous songez réellement à arracher ce cadran d'Armada??

Je me lève de ma chaise brusquement, faisant alors secouer la table et les verres de leur contenu.

Écoutez-moi bien, bande de pleurnichards attardés! Je suis une femme déterminée et résolue. Je n'ai à présent aucune raison de m'attacher à Armada et au petit monde qui y gravite. Je suis une pirate, je suis libre! Rien, ni personne s'opposera à ma conduite. Si je décide de partir avec les Précieuses, alors je partirais avec les Précieuses. Si je convoque un Conseil avec les Neuf Flibustiers aujourd'hui, c'est pour pouvoir partir sans s'accroche et que demain ne soit pas une journée de plaintes et de désolation. Si vous voulez la guerre, vous l'aurez!! Tenez-le vous pour dit.

Et sans attendre mon reste, je repars de l'endroit, l'esprit complètement désinvolte.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mer 17 Jan 2018 - 1:53, édité 16 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Lun 30 Oct 2017 - 22:40

— Elle ne manque pas d'air...
— Il faut prévenir les Neuf Flibustiers!
— Les Précieuses sont la propriété d'Armada. Et par conséquent, des Neuf Flibustiers. Elle ne peut pas partir sans en payer le prix.
— Et comment comptez-vous vous y prendre?
— Ma Capitaine saura parfaitement résoudre ce problème.
— Togashi Tomoe?
— Exact. Mais de toute façon, nous ne pouvons pas prendre d'initiative. Nous allons simplement soumettre l'idée à nos patrons respectifs. Ils trancheront eux-même la question. En attendant, nous sommes d'accord que cette Nakajima est une menace pour la cité, n'est-ce pas? Alors, il faut s'arranger pour qu'ils acceptent d'intervenir contre cette folle.
— Je suis d'accord.
— Moi aussi.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mer 17 Jan 2018 - 1:52, édité 3 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Mar 31 Oct 2017 - 19:02


Aujourd'hui.

Mon amant contacte par Den Den Mushi l'un de ses plus fidèles nakamas.

— Oui, Cap'taine?
Vous avez le feu vert.
— On aimerait bien, mais y'a comme qui dirait un hic, M'sieur...

Eisenheim craint le pire.

Qu'importe ce qui vous retient, gardez votre position et exécutez les ordres. Je me dépêche de vous joindre.
— Mais chef... On ne peut paaahh!!! Arg. Eurf.
— Nooooonnn!!! SALAUD! Buurb. Aaarrg.
Et merde.

Le Capitaine des Charmeurs Pirates part sans attendre aider ce qu'il reste de son équipage situé à l'autre bout des Précieuses. Quant à Edward, il reste avec moi.

Muchimitsu!!

Au travers la foule encore debout, Tomoe réalise une simple goutte d'eau avec sa main. Elle l'éjecte dans ma direction. Aussi terrible qu'une balle de pistolet, le projectile vient fracasser le podium d'un coup. Je tombe alors dans les débris avec mon camarade. Je pense qu'il s'agit d'un acte d'intimidation, car elle aurait carrément pu me toucher aisément. Je me relève alors, l'air de rien. À côté de moi, Edward commence à s'énerver.

Ça commence à bien faire!!

La place se vide peu à peu. Les habitants partent aux quatre coins du quartier pour aider ceux qui ont déjà commencer à scier ce qui nous retient d'Armada. Seulement, dans les rues, il semblerait que l'équipage de mon adversaire empêche toute progression. J'entends des coups de feu et les bruits des sabres entre les cris des pirates agonisants. Moi aussi je rentre dans une colère rouge. Regardant sévèrement Tomoe, je projette avec mon poing droit un éclat de magma filant à vive allure dans sa direction.

Eruption!!

Contrairement à elle, je ne fais aucunement un tir de somation. La boule pâteuse s'écrase cependant derrière ma cible. J'aurais juré avoir bien visé. Se tenant fièrement au centre de la place, la représentante des Neuf Flibustiers me fait savoir qu'elle n'est pas n'importe qui. En voyant cela, je crains que le combat s'éternise alors qu'il commence à peine... Sortant de mes pensées, le Capitaine des Terreurs Pirates m'adresse la parole.

Tu as déjà combattu un Homme-Poisson, Nakajima? Yark! Yark! Yark! Yark! Yark!
Laisse-moi quelques minutes et je te répondrais "oui".

En réalité, j'ai déjà affronté Ishii Môsh lors de ma traversée de Reverse Mountain. D'ailleurs, je lui dois ma série de mésaventures à l'entrée de Grand Line... Satané poiscaille!

Yark! Yark! Yark! Yark! J'adore cette témérité, mais il va falloir que je t'épaule un peu.

Le Capitaine Culliford termine toute juste sa phrase que Tomoe se lance vers nous, résolue de mettre un terme à tout ceci. Faisant preuve de violence, mon collègue fait une contre-attaque, mais la Femme-Poisson semble se mouvoir comme une anguille et esquive le coup. Les paumes étant gorgées d'eau, elle m'assène une puissante frappe au niveau du ventre. N'ayant pas vu venir l'attaque, je me retrouve totalement prise au dépourvue. J'encaisse alors avec mal. La force est si grande qu'elle me fait décoller de mes appuis. Je vole alors loin derrière jusqu'à ce que je traverse une maison. À l'atterrissage en catastrophe, je roule en boule pathétiquement, renversant ainsi tout le meublier. Repoussant avec désinvolte les planches de bois qui me couvrent, je me redresse comme je peux. Guettant l'arrivée de mon adversaire, je me parle à moi-même.

Kof! Kof! Ainsi donc, les Neuf Flibustiers préfèrent faire la guerre... Kof! Ils ne seront pas déçus...

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Dim 25 Fév 2018 - 19:05, édité 7 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Ven 5 Jan 2018 - 0:34


Je n'ai pas encore assez mal pour considérer l'attaque au sérieuse, mais je grimace quand même. Ce n'est que le début. Je me dépêche de sortir de la maison en réfléchissant à ma prochaine attaque. J'entends Edward qui retient Tomoe avec difficulté. La sirène exécute une technique du Karaté Aquatique pour repousser son adversaire un peu plus loin. Étant enfin débarrassée de celui qui l'importune, elle se tourne vers moi, l'air agacée.

Vous êtes pathétiques.

Je me souviens encore à quel point cette race est forte. Et ça m'exaspère de savoir que Dame Nature défavorise trop l'espèce humaine... Mais comme lors de mes affrontements précédents, je ne ploierais pas. Jamais! Ce foutu Devon McSmith, cette vermine d'Ao Novas et cette garce de Maria Manson n'ont été au final que des moins que rien. Et désormais, cette insouciante de Tomoe ne me fera pas plus guère reculer qu'eux. J'incarne la Liberté. Les habitants de mon quartier le pensent sincèrement. Et je ne veux pas les décevoir. J'en ai le potentiel. Je ne tolère absolument pas qu'on vienne remettre en cause mes Rêves et mes Ambitions. Je suis une pirate! Je fais ce que je veux et quand je veux.

Muchimitsu!!

Cette fois, la Capitaine de l'Écume Sanglante me tire dessus avec la ferme attention de m'arrêter. La balle d'eau me traverse et vient détruire ce qui l'a déjà été. Un nuage de poussière s'élève derrière moi dans un vacarme. Autant, me faire frapper à pleine puissance, je le ressens. Autant, me perforer à coup de goutte, non. Mon corps se recompose immédiatement. Je suis surprise. Assez pour que Tomoe en profite pour se faufiler vers moi et me cogne à nouveau. Sans Haki de l'Armement, elle est capable de me mettre mal à l'aise. Je ressens déjà des hématomes. Je vole un peu et je m'écroule sur le plancher d'une nouvelle bâtisse.

Kof! Kof! Kof! Elle ne perd rien pour attendre.

Je me redresse avant qu'elle n'arrive et je crache un mollard plein de sang. Je commence à être sérieusement irritée. Mon corps bout autant au sens figuré que propre. Une brume m'aveugle. C'est la frustration. J'essaie de penser à mon enseignement sur le Haki de l'Armement. C'est le moment où jamais. Il faut que je contrôle mes émotions. J'essaie de rebaisser la tension en soufflant. Je me concentre.

Eruption!!

Aussi vivement que possible, j'enchaîne une série d'éruption volcanique avec mes poings. J'essaie sans succès de renforcer le tout avec le Fluide. Une pluie fulgurante horizontale s'abat alors sur ma cible. Qu'importe où Tomoe se mouve, un de mes projectiles finira bien par la percuter. Tout comme moi, elle n'est pas sur son terrain de chasse. Il lui faut un point d'eau et moi de la terre ferme. Or, tout cet environnement en bois est problématique. Malgré la perception aiguisée de mon adversaire, mon assaut touche à son but. Quelques poings de magma entre en collision avec la Sirène alors que les tirs manqués balaient la zone avoisinante. Du feu se propage rapidement. Le choc est assez violent pour envoyer cette peste hors de la place centrale. Elle traverse un navire transformé en commerce prestigieux. Ou plutôt, transformé en tas de décombres...

Yark! Yark! Yark! Yark! Avec le Haki, tu aurais pu lui faire dire bonjour aux poissons...

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Dim 25 Fév 2018 - 19:14, édité 3 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Sam 6 Jan 2018 - 2:48


Un peu partout aux abords des Précieuses, la cohue fait rage. En plus de l'équipage de l'Écume Sanglante, d'autres citoyens de la cité flottante se joignent à l'appel des Neuf Flibustiers, également mécontents qu'on puisse arracher un bout de cette citadelle faite de bois. Synonyme de Liberté, la ville ne serait plus qu'une hérésie si on laissait la Capitaine des Ombres du Chaos agir selon son bon désir. En l'espace de quelques minutes, l'émeute prend d'avantage d'ampleur et devient de plus en plus incontrôlable. Il ne s'agit plus d'une guerre civile, mais d'un chaos générale progressive. L'ordre ne peut plus régner en l'absence d'un seul homme. Red. À sa chute, Armada est plus instable que jamais. Et la "Reine Rouge" le sent. Elle aurait préféré partir bien avant que tout cela n'éclate, mais le prix de son départ a malheureusement bien un prix. Celui de la dévotion de ses fidèles!

Toutes les zones périphériques qui retiennent les Précieuses des autres cadrans tels que la Mascarade et le Kraken sont sujets de turbulence. Tous les hommes d'Aoi s'attellent pour découper, scier, scinder, arracher et démanteler définitivement leur quartier du reste d'Armada. Leur ambition est sans faille. Ils protègent leur propre intérêt, leur possession. Ils savent qu'ils ont plus à gagner en restant avec la "Reine Rouge". Les Précieuses deviendront bientôt le nouveau Joyaux de Grand Line. Et pour ça, il faut payer le prix par les armes et acquérir la Liberté par le sang.

Un groupe de pirates téméraires tentent dans leur coin de séparer un gros bloc à coup de dynamites et une sacré bonne dose de poudre. Les exposions retentissent et signalent leur présence. Contrairement à d'autres, leur effort porte du fruit, car des sessions conséquentes des Précieuses se disloquent de manière radicale. Du feu se propage et perturbe les avancés, mais au moins, le travail est efficace. D'autant plus que les habitants des Précieuses ont en réalité besoin de temps. Et de renfort...

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:15, édité 5 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Sam 6 Jan 2018 - 21:38


Le Capitaine des Charmeurs Pirates s'engage dans les profondeurs de la cité. Il accède dans une série de navires aménagés pour les humains, car en temps normal, l'endroit est déjà submergé par les flots. Il s'agit en fait du plus grand cadran d'Armada puisqu'il recouvre la citadelle de part en part. Les Abymes sont le royaume des Homme-Poissons. Et une bonne majorité d'entre eux vivant dans le coin sont à la solde de la Capitaine Togashi. Et depuis le début des hostilités, Aoi se doute bien que quelque-chose de vicieux s'y trame. Elle craint le pire, mais pour l'instant, elle doit faire face à la Sirène seule. En s'y aventurant, Eisenheim découvre avec effroi ses compagnons morts ou mourants. Prenant sur lui ses émotions, il continue d'avancer inlassablement.

Eisenheim Adamovitch, dit le "Gentleman", des Charmeurs Pirates.

2000 Dorikis - Aucune capacité.

Eisenheim est un Capitaine qui sait garder le sens du devoir avant tout, mais n'est pas pour autant sans compassion pour le malheur de ses nakamas. Consciencieux et méthodique, il s'enfonce profondément dans les entrailles d'Armada. Se considérant plus que l'amant d'Aoi, il est convaincu d'être un atout majeur pour l'avenir des Précieuses. En effet, étant amoureux de son quartier, son implication pour l'Indépendance du cadran est quelque-chose de... précieux en beaucoup de points. Nombreux sont ceux qui l'apprécient et qui reconnaissent son autorité ou sa sagesse. Loin d'être un dictateur, il sait être proche du peuple. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il bénéficie un statut de représentant lorsque que la Capitaine Nakajima n'est pas là.

Accomplissant son devoir avec prudence, le "Gentleman" suit la trace des Homme-Poissons qui ont massacré une partie de ses hommes. Étant un pirate intelligent, il sait qu'il risque gros s'il se fait surprendre. Désireux de voir ce que l'Équipage de l'Écume Sanglante manigancent, il se met en poste d'observation. Un groupe commando de cinq H-Ps sont en train de faire des trous profonds dans la coque d'Armada. Le but de leur manœuvre est de ruiner secrètement les Précieuses si jamais elles finissaient par prendre le large. Imaginant le scénario, Eisenheim grince des dents et cherche une solution dans sa tête tant il est horrifié.

Conscient qu'il ne peut pas avertir pour le moment sa Capitaine, Eisenheim se dit qu'il pourrait faire appel à des allier de poids. Malheureusement, il doit agir vite avant que les Précieuses ressemblent à du gruyère et ne coulent. Il craint que d'autres groupes d'Homme-Poissons saccagent le cadran un peu partout sans que personne ne soit au courant. Il réfléchit où les nakamas de Tomoe peuvent démanteler facilement le quartier. En attendant, il pense pouvoir agir seul. Une occasion s'offre peut-être à lui...

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:15, édité 8 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Mer 10 Jan 2018 - 0:50


Tomoe sait très bien qu'affronter Aoi est inutile et même suicidaire. La retarder est une solution envisageable. La nuire sans la confronter est sans doute mieux. Se relevant alors des décombres avec un mal de ventre, elle se met à fractionner le sol pour s'y engouffrer avant que ça ne chauffe pour elle. La Sirène utilise son Mantra pour localiser son adversaire afin de l'éviter. En effet, elle cherche à garder ses distances tout en démantelant les Précieuses à sa manière. Grâce à sa force d'Homme-Poisson, elle est capable de faire une grande crevasse verticale à grands coups de paume. Les morceaux de bois s'émiettement alors comme de simples brindilles et les fondations s'ébranlent. Disloquant ainsi navire par navire, Tomoe rejoint les Abymes et commence à atteindre le niveau de la mer.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:16, édité 4 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Mer 17 Jan 2018 - 1:17


Je me dépêche de voir où Tomoe est tombée. Je dois absolument l'empêcher les atrocités qu'elle commet. Je refuse de voir les Précieuses sombrer en haute mer à peine détachées. Je sens mon corps en ébullition. Je cherche à canaliser ma colère pour pouvoir tirer un avantage certain. J'ai l'impression d'entrer dans une phase de transe tant je suis embrumée par mon indignation. J'entends à peine Edward m'encourager derrière moi.

N'oublie pas ce que je t'ai enseigné, Nakajima.

Constatant avec haine que ma cible n'est plus là, je m'obstine à la traquer. Sans me retourner, j'ordonne à mon compagnon d'aider les plus faibles à tenir leur position et de remonter leur moral. Je dois me battre seule.

C'est l'heure de la pêche! Arrange-toi pour que les vermines disparaissent à mon retour.

Et sans plus attendre une seconde, je m'engouffre dans le trou. Je devine aux secousses la présence de la Sirène. Je tombe alors le long d'une pseudo-paroi. Au moment où je m'apprête à plonger définitivement dans l'eau, je sors mon sabre et je le plante dans un élément en bois. Je fais une rotation et je pénètre une cloison en la défonçant. Je soupçonne que Tomoe est retournée dans les Abymes. Je crains pour Eisenheim, mais je dois passer outre mes sentiments et accomplir mon devoir. Et je ne pourrais libérer les Précieuses qu'une fois mon ennemie vaincue.

Je sais où tu te caches, Togashi! Tu ne m'échapperas pas!!

J'essaie de la provoquer afin qu'elle arrête de détruire mon quartier. Seulement, elle reste impassible à mes menaces et continue inlassablement de démanteler mon cadran. M'enfonçant alors un peu plus à sa recherche, je constate avec frayeur que de grandes voies d'eau inondent des zones entières. Je suis obligée de la combattre sur son propre terrain. Je préfère prendre le risque et maximiser mes chances d'arrêter le massacre. Je m'en voudrais à mort de gagner, mais que les Précieuses coulent...

Mes bottes pataugent dans un écoulement en continue. Je continue mon avancée avec détermination et en repoussant sans cesse mes peurs. Oui, je ne me réjouis pas de m'aventurer dans un lieu aussi dangereux. Alors que j'explore des couloirs à n'en plus finir, je me concentre pour garder mes sens en alerte. J'entends toujours Tomoe démolir des bâtiments entiers. Je me rapproche.

Ne te crois pas en sécurité, Tomo... AH!!

D'un coup, un mur en bois se fend en deux sous la pression. Alors que je me fais emporter par le courant en arrière, un peu affaiblie, un Homme-Poisson surgit avec une attaque marine monstrueuse. En l'espace d'un instant, je panique intérieurement. Malgré ma méfiance, je me suis laissée prise au piège.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Lun 26 Fév 2018 - 0:35, édité 5 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Mer 17 Jan 2018 - 1:49


N'étant pas vraiment d'accord avec l'ordre d'Aoi, le visage du Capitaine Culliford s'assombrit. Toutefois, sans plus attendre, il part prêter main forte ses compères. Conscient qu'il est un atout majeur en tant qu'allié pour défendre les Précieuses, il accomplit sa tâche avec une dévotion sans faille. Il aurait nettement préféré aider la "Reine Rouge" à parfaire son Haki de l'Armement selon leur entendement, mais Edward sait qu'il peut utiliser tout son potentiel autrement. Affichant une mine sévère, il rejoint d'autres hors-la-loi mal au point se battant pour l'Indépendance. L'une des artères principales joignant le quartier au Kraken est obstruée par des barricades improvisées. Des forbans à la solde du reste d'Armada canardent sans pitié au bout de leur pseudo-fortification. En le voyant, un des insurgés, interpelle Edward.

— Capt'ain, vous tombez bien. Ça chauffe trop par ici. On est bloqué.
Yark! Yark! Yark! Yark! Vous n'êtes qu'une bande de moucherons!!

Le Capitaine des Terreurs des Mers se fiche pas mal qu'un misérable ne puisse pas exécuter un ordre. Faisant preuve d'agressivité et d'arrogance, il s'avance dans la rue à la vue des ennemis. L'aura de violence qui entoure le ténébreux provoque des changements soudain dans les deux rangs. Les gens sont plus nerveux qu'ordinaire et leur pulsion commence à se ressentir dans l'ensemble de la zone. Telle une ombre, il se mouve à la rencontre des pirates répondant à l'appel des Neuf Flibustiers. Ne faisant aucune pitié, avec son arme à feu, il tire tout en faisant attention de ne pas se faire toucher. D'un pas assuré, il galvanise les hommes et les femmes, les poussant à se battre à mort et les rendant quasiment comme des animaux.

Edward Culliford, dit le "Terrible", des Terreurs des Mers.

4300 Dorikis - Haki de l'Armement, Ombre de la Mort et Aura de violence.

D'un air antipathique, il s'avance lentement, sûr de lui. Il ouvre de cette manière la voie derrière une traînée de sang. Ses yeux sont ceux du Diable. Teigneux et cupide, le Capitaine Culliford poursuit sa mission en massacrant ses opposants en compagnie d'autres gens des Précieuses qui le rejoignent. Rapidement, un obstacle tentaculaire s'oppose à son avancée. Un Homme-Poisson de la race de pieuvre le défie en duel. Alors que les habitants des Précieuses cherchent tant bien que mal à séparer leur cadran du reste d'Armada, Edward confronte ce nouvel adversaire avec hargne. Animés par la fougue du "Terrible", les indépendantistes détachent à grand coup de lames, de scies, de haches et d'autres objets tranchants leur territoire.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:17, édité 6 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Jeu 18 Jan 2018 - 5:44


LIBERTÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ!!!!!!!!!!

La femme qui hurle "Liberté" n'est autre qu'Agar Chandrasekhar, une ancienne esclave de l'île d'Imashung et Capitaine Pirate. Elle aspire à la liberté et à la liberté seule. Elle cherche dans sa quête perpétuelle l'indépendance de chacun. Elle se fait une fixation de défier toutes les autorités. Elle n'obéit qu'à sa propre volonté. Faisant parfois preuve d'insouciance, elle sait cependant mener son équipage à la victoire. Plutôt spécialisée dans des raids éclairs, elle s'est déjà attaquée à des navires transportant des esclaves et à quelques prisons mineurs. Son message est clair. Délivrance.

Malheureusement, elle n'est pas prise au sérieuse par beaucoup. Pourtant, ses agissements sont sincères et pleinement dévoués à sa juste cause. Seulement, ses méthodes sont quelque peu... un peu trop incendiaires. De plus, il faut ajouter qu'un certain nombre de gens l'imagine folle. En effet, elle s'est mise en tête qu'elle est sous la protection d'une Déesse et que son rôle est de purifier le Monde... par le feu. Elle croit fermement que cette Être Supérieure lui aurait confié la Loi Divine d'incendier les oppresseurs de la Liberté.

Elle pensait qu'Armada était la cité par excellence pour faire tout ce qu'on veut jusqu'à ce qu'elle se fasse déranger par l'émeute qui gronde autour de son navire. Ayant reformé tout juste un équipage, elle s'apprêtait à reprendre la mer. Agar ne peut pas croire qu'une guerre civile puisse éclater à ce moment précis. Immédiatement, elle s'entête et décide de se ranger du côté des oppressés. Elle appréhende un habitant des Précieuses pour qu'il lui fasse un topo sur la situation.

Agar Chandrasekhar, dit la "Tête Brûlée".

1/5 des Dorikis de Nakajima D. Aoi - Ignifuge.

Hé! Toi. C'est quoi tout ce bordel?! Qui nous attaque et pourquoi?

Question un peu conne, mais l'interlocuteur préfère ne pas faire une réponse conne.

— Armada refuse de nous laisser partir.
QUOI?! Et où est la Liberté dans tout ça?!!
— Ils nous encerclent et nous empêchent de séparer les Précieuses...
Très bien, mon équipage va vous prêter main forte. Je refuse de voir des innocents se faire restreindre par des brutes! Quant à moi, je m'attaque au plus important.
— Je ne vous remercierais jamais assez... Euh, Madame?

Aussitôt, armée d'une torche banale et de son sabre, Agar part aux jonctions qui retiennent encore les Précieuses. Dans sa frénésie, elle enflamme tout en peu de temps. Aveuglée par sa propre ambition, elle se met à tuer toutes les personnes qui s'opposent à elle sans réfléchir. Telle une bête assoiffée, elle commence à disloquer un bout du cadran par le feu... Se faisant carboniser sur place, ses adversaires n'arrivent pas à l'arrêter. En voyant à quel point la Capitaine Chandrasekhar est bornée, ses ennemis préfèrent fuir plutôt que de finir en cendre. Ils abandonnent alors leur position en pensant qu'elle se cramera elle-même.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:18, édité 9 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Jeu 18 Jan 2018 - 5:57


Non loin de la position d'Eisenheim, un bateau baptisé le "Naufragé" fait office de mini forteresse pour les intérêts de Tomoe. Minuscule, car il est très peu surveillé et quasiment délaissé de toute protection tant il est presque englouti. Il faut dire que son seul accès se fait à la nage, ce qui empêche toute tentative d'intrusion à un bon nombre de gens. De plus, les courants marins peuvent être fatals à n'importe quel humain non préparé. Étant donné la situation, la "Grande Reine Naga" peut se permettre de réduire ses effectives pour un tel endroit afin de maximiser ses chances de réussir sa mission. Après tout, ce lieu plus ou moins stratégique ne sera plus d'aucune utilité une fois les Précieuses dans les fonds marins...

L'amant d'Aoi se souvient qu'un équipage entier d'Homme-Poissons est enfermé à bord du "Naufragé". Conscient des risques, il s'éloigne de son poste d'observation pour aller solliciter les prisonniers. Il nage alors de toutes ses forces dans les eaux tumultueux de Grand Line. Les Abymes sont inhospitaliers pour les Humains et le Capitaine des Charmeurs Pirates le sait. Il fait froid et sombre. Il puise toute son énergie pour parvenir sain et sauf dans le bâtiment pénitencier. Après avoir vérifié que nul garde ne soit présent, il se met à parcourir la zone en abandon. Chemin faisant, il pénètre enfin dans la salle où sont retenus les captifs. Trouvant enfin ce qu'il convoite, il s'arrête au milieu de la pièce. Droit comme un "I", il fait face à une créature dégoûtante.

Hody Lynch, dit le "Visqueux", des Démanteleurs.

NON NOTÉ Dorikis - NON NOTÉ.

Séquestrés par Tomoe depuis quelques mois dans les geôles des Précieuses, le Capitaine Hody Lynch et ses hommes sont condamnés à être oubliés de tous en finissant leurs jours en prison. D'un parent de la famille des homme-crabes de type Crabe de cocotier et un autre des homme-requins du genre Mégalodon, le "Visqueux" est un monstre sanguinaire puissant. Sans scrupule, hautain et arrogant, il prône la suprématie de sa race en écrasant ses adversaires dans d'atroce souffrance. Il arrive même à influencer ses camarades par sa force d'esprit. Dans les rixes, il peut leur octroyer sa hargne et sa ténacité. Qualifié d'instable mental, il est connu comme étant un véritable danger par le Gouvernement Mondial. En effet, il lui arrive de faire du cannibalisme quand l'envie lui prend. Méprisant facilement un bon nombre d'Humains, il est néanmoins capable d'apprécier la compagnie d'un être qu'il juge honorable.

Hé, les gars. Regardez donc qui voilà, mouah-mouah-ah-ark! Eurk!! Kof! Kof! Kof!!

Le rire se veut démoniaque, mais il se transforme rapidement en une violente quint de toux. Toutefois, la voix tonne comme un grondement intimidant. Elle est rapidement suivie par d'autres plus moqueuses.

— Hé, hé, hé, hé. On s'est perdu, l'ami?
— Tiens, tiens, tiens, mais serait-ce... Notre menu du jour?
— Yar-ah-ah-arh.

La pénombre ne laisse qu'un filet de lumière qui traverse la pièce depuis les sabords en hauteur jusqu'en bas des barreaux des cellules. De sa position, Eisenheim reconnait une masse énorme devant lui et devine les silhouettes des membres de l'équipage. L'ambiance donne une sensation de mal-être pénible, mais le Capitaine des Charmeurs Pirates prend sur lui ses émotions et se contente de ne rien dire. Restant à bonne distance, il cherche à obtenir le silence de son auditoire en gardant son air grave. Seulement, parmi les prisonniers, certains sont tellement à cran qu'ils font vibrer la salle. Secouant les barres d'acier de leur main et piétinant le plancher de leur pied, ils se mettent à proliférer des menaces. Ils n'ont qu'une seule idée en tête à ce moment-là.

— Tu veux nous humilier, c'est ça?! Tu ne perds rien pour attendre!!
— Casse-toi avant qu'on ne t'arrache les boyaux, microbe!
— Tu penses avoir les couilles pour te moquer de nous assez longtemps avant de mourir??
— Ouais, dégage! On n'a pas besoin d'un cloporte de ton genre, saleté d'Humain!

Même s'ils sont aujourd'hui enfermés et enchaînés comme des bêtes par Tomoe elle-même, les Démenteleurs gardent une haine féroce à n'importe quel Humain. Eisenheim ne dit rien. Il fixe la seule personne qui l'intéresse. Quant à Hody, il hurle d'une voix puissante.

SIIILENCE, BANDE D'IDIOTS ÉCERVELÉS!!

L'aura ténébreuse qu'il dégage suffit à calmer ses hommes.

Ne voyez-vous pas qu'il veut nous dire quelque-chose?

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:19, édité 22 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Lun 29 Jan 2018 - 11:45


La force de l'écoulement m'empêche de rester debout. Je suis emportée sans pouvoir agir. Je perds mes forces à cause de la Malédiction des Fruits du Démon. Ne pouvant pas utiliser les capacités de mon Logia à cet instant, j'essaie tant bien que mal à m'agripper à un quelconque objet solide le temps que l'eau cesse de se répandre. Seulement, le flot est en continue et inonde la salle jusqu'à la hauteur des seins. Je me retrouve plaquée contre une paroi tant la pression du courant est puissante. Des remous éclaboussent mon visage. Je tousse et je recrache de l'eau par la bouche. Je commence à paniquer. Je sens mon cœur battre plus rapidement et je peine à respirer. Je sue d'angoisse. Malgré la peur de me noyer, je m'accroche à ce qu'il me reste. Mon Espoir. Je refuse d'abandonner! Je sais que les Précieuses et mes nakamas comptent beaucoup sur moi.

De ma position de moribond, je vois vaguement un Homme-Poisson fendre sur moi. Le liquide qui s'écoule autour de moi baisse de niveau à vue d'œil, mais je reste toujours submergée. Ayant l'eau jusqu'aux hanches désormais, je retrouve peu à peu ma liberté de mouvement. Malheureusement, je n'ai pas le temps d'agir à temps que mon adversaire plante son bident dans mon flanc gauche. Les yeux écarquillés, je plie sous le choc et je crache du sang. Étant autant vulnérable que si je n'étais pas un Logia, j'encaisse l'attaque en me crispant. La puissance du coup défonce la cloison intérieur en bois au passage et me fait basculer derrière où la mer se retire davantage plus loin dans les méandres des Abymes. Maintenant émergée à la moitié de mes jambes, je vacille en manquant presque de tomber à la renverse. Retrouvant mes appuis, je redresse la tête afin de dévisager mon assaillant. Ma respiration se faisant moins saccadée, je souffle.

Il faut croire que Tomoe... Kof!! Kof!! Préfère envoyer ses hommes au casse-pipe... Kof!! Kof!! Kof!! Plutôt que de faire son boulot elle-même. Kof!! Elle me dégoûte.
Insolente, tu vas regretter d'avoir insulté ma Capitaine!!

L'être qui me fait face est sans doute le meilleur élément de la "Grande Reine Naga". Je ne dois pas le sous-estimer. Équipé d'une cuirasse en fer et d'un bident, l'Homme-Poisson à l'allure de soldat est de type requin-marteau. Féroce et intrépide. Je sens la haine qu'il éprouve pour moi. De son air farouche, il se lance aussitôt vers moi avec son arme. Je contre immédiatement avec mon sabre. Le bruit métallique raisonne dans les environs. Je me défends, mais je reconnais que la force brute de cette race est nettement supérieure à celle des Humains. À chaque fois que je force un peu trop mes appuis sur le pied gauche, je ressens la douleur sur ma côte.

Yhhs! Yhhs! Yhhs! Yhhs! Yhhs! Tu faiblis!!

Je ne dis rien. Je bloque ses assauts. Il ne trouve pas d'ouverture pour me porter le coup final, mais il croit que je perds mes forces. Il semble même énervé de voir que je puisse rivaliser mon art d'épéiste à son style de combat. Par contre, moi, je suis sur le point de perdre la raison tant ce duel m'empêche de m'approcher de Tomoe. Mes yeux sont embrumés par la colère qui monte en moi. D'un coup, je bloque ma lame entre les pointes de son bident et d'un mouvement de poignet, j'éjecte son arme. À mon tour de contre-attaquer. Je fends ma lame de tous les côtés, il parvient à esquiver. Prenant sur moi mon mal, je redouble d'effort. Je perds un temps précieux. Le regard sombre, je m'acharne sur mon adversaire sans la moindre pitié. Je vois la frayeur dans ses pupilles. Réussissant enfin à passer outre sa défense, j'assène un coup d'estoc en plein dans son ventre. Ma lame pénètre son armure, puis, dans sa chair jusqu'à en ressortir au-delà du dos. Le corps plié en deux, il crache une grosse gerbe de sang avant de s'écrouler sur place en se tortillant de douleur.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Lun 26 Fév 2018 - 1:13, édité 26 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Ven 2 Fév 2018 - 3:38


Dis-moi, Hody. Qu'est-ce que tu sacrifierais en échange de ta Liberté? Donnerais-tu volontiers ton bras ou ta jambe? La vie de tes nakamas, peut-être? Sans doute, faire une croix sur l'occasion de te venger de ton Némésis? Ou bien, préfères-tu avoir...
Viens-en aux faits, Eisenheim. Tu commences à agacer mes compagnons. Ta présence les insupporte. Et ça ne saurait tarder pour moi.

On sent dans sa voix l'autorité d'un capitaine. Les mots sont fermes, mais pas agressifs. L'amant d'Aoi s'approche alors des barreaux et plonge son regard dans celui de son interlocuteur. Il devine la puissance qui émane de l'H-P. L'aura qui se dégage du condamné ferait fuir plus d'un, mais le Capitaine des Charmeurs Pirates montre une fois de plus qu'il ne craint absolument rien.

Votre foyer, les Précieuses, sont en effervescence depuis que Tomoe s'est mise en tête de les faire sombrer dans les profondeurs abyssales. Et visiblement, elle ne se soucie guère des conséquences sur ta vie.

Comme Hody est un être fruité, Eisenheim accentue sur le fait que l'Homme-Poisson est sur le point de mourir s'il ne sort pas de prison.

Voilà ce que je te propose. Au nom de la "Reine Rouge", je vous libère, toi et tes hommes, de l'emprise de Tomoe. En échange, tu combats à nos côtés le temps de mettre un terme au carnage qui se déroule plus haut. Après tout, tu as bien fait escale sur Armada pour pouvoir jouir d'une liberté certaine, n'est-ce pas? Les Ombres du Chaos ne font que rendre ce qui est déjà à toi.

L'emprisonné semble réfléchir un instant.

Alléchant...

Hody se lève soudain de son banc et se dirige vers le Capitaine Adamovitch. Agrippant sa main et sa pince de crabe autour du barreau, il vient se mettre à la lumière. Sa musculature et ses cicatrices sont révélées. Mesurant bien plus haut qu'un simple humain, il donne l'impression d'être un monstre. Plongeant son regard ténébreux dans celui de son interlocuteur, il cherche à détecter la moindre anomalie.

Fascinant! Tu connais ma réputation et tu es prêt à prendre ce risque. Au nom des Précieuses? Au nom de ta Capitaine? Au nom...
De la Liberté!! Nous sommes des Libres Pirates ou ne le sommes-nous pas?

Le sourire d'Hody s'efface. Il accepte un fait indéniable.

Nous sommes des Libres Pirates.
Dans ce cas... La porte t'est grande ouverte, Capitaine Lynch.

Aussitôt, Eisenheim assène un coup de sabre sur la serrure pour la couper en deux et retire l'entrave en Granit Marin. Faisant de même pour les autres, ces derniers récupèrent aussitôt leurs armes et leurs effets personnels. L'Équipage des Démenteleurs est spécialisé dans le démantèlement de navires. La réputation de leur férocité n'est plus à refaire. Presque sauvages, les Homme-Poissons du Capitaine Lynch sont connus pour faire beaucoup de violence.

Tu es un bon pirate, Eisenheim. J'admire ton courage. Au nom de la Liberté, nous allons honorer notre part du contrat et empêcher les Précieuses de sombrer.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:20, édité 10 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Ven 2 Fév 2018 - 3:41


J'abandonne mon adversaire à son triste sort pour rechercher où se cache Tomoe. Pour cela, je repère la provenance des grosses secousses. Je suppose qu'elle se cache quelque-part dans les Abymes pour me tendre un piège où pour éventrer de l'intérieur les Précieuses. Plus je progresse dans les couloirs labyrinthiques de son quartier, plus j'imagine le pire. Je n'aurais pas dû avertir les Neuf Flibustiers... Maintenant, je regrette amèrement ce choix de partir pacifiquement. Alors que je m'aventure dans ce que je présume être la direction où se trouve la "Grande Reine Naga", je commence à m'essouffler. La plaie à ma hanche ne m'arrange pas les choses. La douleur est soutenable, mais elle m'empêche de tenir ferme. J'essaie de me concentrer, mais je crains que la blessure ne s'aggrave au fil du temps et mes pensées se bousculent de plus en plus.

Je traverse une zone fragile en reconstruction. En effet, lors de mon combat contre Mogaba, des parties entières des Abymes avait été détruite à cause du duel. L'intensité des attaques avait endommagé en profondeur mon cadran et celui de Tomoe. Peut-être qu'elle me déteste autant à cause des dommages collatéraux... Je me souviens encore à quel point c'était galère. Rien que d'y penser, ça me donne envie de vomir. Il faut dire que j'avais tout misé pour envoyer l'ex-Marine dans les abysses de Grand Line en saccageant sans état d'âme le quartier en dessous du mien. Au fur et à mesure que je progresse, je réalise que des structures sont à peine colmatées.

Les attaques de la Sirène sont de plus en plus proches. Je sens que je ne suis pas loin. Là où je me trouve désormais, l'eau semble stagner à hauteur des chevilles. J'entends derrière-moi des bruits de pas. Consciente d'être sur le terrain de la Capitaine de l'Écume Sanglante, je me prépare à toute éventualité. Je me retourne alors et je constate avec dégoût que l'homme-requin-marteau est de retour. Visiblement, il lui en faut plus pour s'avouer vaincu. Pour quelqu'un qui doit être le Second de mon adversaire, ça ne m'étonne pas. Seulement, je ne suis plus autant désavantagée. Je grogne d'exaspération.

Encore toi?! Tu ne perds rien pour attendre...

Se mouvant rapidement, il s'apprête à fendre son bident dans ma poitrine, mais je repousse au dernier moment avec ma lame. Nos armes s'entre-choquent aussitôt. Les échanges des frappes sont véloces et frénétiques. Je sens la hargne dans le moindre de ses gestes. D'un coup, l'une de ses pointes arrache un bout de chair au niveau de mon bras droit. Je reste quand même vulnérable, car je ne peux toujours pas compter sur l'intangibilité que me procure mon pouvoir. Je reste vigilante. Étant en position de défense, je me retrouve à parer une frappes avec mon canon d'avant-bras gauche. Ayant dévié sa lance à deux piques en la faisant ficher sur le plancher, je contre-attaque aussitôt avec mon sabre. Il esquive à temps en laissant son arme, mais il ne voit pas le coup de genoux que je lui assène dans l'entre-jambe. Il grimace.

Aileron Faucheur!!

Faisant finalement place à son art martial, avec sa nageoire dorsale, mon adversaire me fauche au niveau du ventre. Je me courbe sur moi-même de justesse en reculant d'un bond. Étant alors au sec à ce moment précis, je réalise l'une de mes techniques.

Divine Wrath!!

Je m'explose soudain en projetant sous forme de sphère de la lave partout autour de moi. Ne pouvant pas éviter, le nakama de Tomoe reçoit le gicle rouge au visage et au reste du corps. Temporairement aveuglé, il tente un coup de poing de panique. Je retombe les deux pieds fermement sur mes appuis et je contre avec le bras. Déstabilisé, l'Homme-Poisson vacille et laisse son dos à exposition. Sans pitié, je lui donne alors un coup de sabre. Ma lame lui fait une entaille allant de l'omoplate droite jusqu'au niveau du rein gauche. Le coup le fait presque chuter en avant, mais il se retient à un poteau en bois. Il est énervé.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Lun 26 Fév 2018 - 1:34, édité 12 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Lun 5 Fév 2018 - 3:05


Je vais pour l'achever, mais il fait volte-face et dévie ma lame avec sa paume. Mon sabre se perd un peu plus loin. Aussitôt, il m'assène un puissant uppercut.

Sentence des 5000 Tuiles!!

Je me retrouve alors propulsée plus loin dans la salle. Mon dos s'écrase alors dans l'eau. Heureusement, je peux me relever. À peine debout, mon adversaire enchaîne ses techniques à distance.

Flèche d'Eau!!

Après avoir enduit ses bras d'eau, le requin-marteau propulse des flèches aquatiques. Je fais alors un pas de crabe pour éviter l'attaque. Les piques d'H2O viennent transpercer le décor derrière-moi dans un violent vacarme. Un craquement se fait entendre et une cloison pète violemment. Aussitôt, la mer pénètre dans la pièce en cumulant d'avantage de liquide. J'abandonne alors le duel pour me sortir de cet endroit avant que je me retrouve comme avant. Je cours maintenant dans un corridor.

Manifestation Aqueuse!!

Cette fois-ci, il me projette des giclées aqueuses sous la forme d'un requin. L'attaque me manque de peu et se perd contre une nouvelle paroi en bois. La palissade craque sous l'effet du choc. L'océan s'engouffre alors et m'emporte au loin dans le couloir. Je tente de m'agripper à des éléments ça et là, mais sans succès. L'eau me monte jusqu'à la taille. Je suis sur le point de me noyer. Mon adversaire profite de ma faiblesse pour nager vers moi. Me rattrapant, il me percute de toute sa force pour nous faire traverser un mur extérieur. Tout en m'entraînant hors d'Armada par le fond, il m'enlace le corps. Ses pieds prenant appuis sur mon ventre et ses deux mains empoignant mes bras, il me mord l'épaule droite à la manière d'un vampire. En me débattant, j'incline la tête pour qu'il rate la jugulaire. Le sang se mêle à l'écume. Il semble vouloir m'achever par la pression. J'ai mal et je me sens terriblement faible. Je ne vois pas comment je peux m'en sortir.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Lun 26 Fév 2018 - 1:38, édité 8 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Ven 9 Fév 2018 - 6:48


Eisenheim, Hody et ses nakamas sortent du bâtiment pénitencier. Le fruité et l'Humain sont dans une bulle d'air grâce à un coquillage spécialement conçu par les habitants de l'Île des Homme-Poissons. Protégés de la pression et pouvant respirer normalement, ils peuvent bouger dans l'eau sans le moindre problème de Malédiction. Le groupe voit de loin une masse sombrer dans les profondeurs marins. L'un des compagnons du Capitaine Lynch semble reconnaître une silhouette.

— Chef! Regardez, là-bas. On dirait...
— Ça ne peut qu'être lui. C'est sa signature.

L'homme-requin-crabe serre sa seule main en signe d'énervement. Des nerfs apparaissent sur son front visqueux.

Morgan...

Le Capitaine Adamovitch se doute que le fameux Morgan n'est pas très apprécié par les Démenteleurs. Et pour cause, c'est notamment à la suite de sa mutinerie que ces derniers sont en prison. Autrefois, l'homme-requin qui entraîne dans le fond de la mer Aoi était l'ancien Second d'Hody. Maintenant, ce vil félon travaille pour Tomoe. Il y a de bonnes raisons de péter un câble en le revoyant. S'intéressant au problème, Eisenheim scrute scrupuleusement l'individu à la solde de la "Grande Reine Naga" et constate avec frayeur que la "Reine Rouge" est terriblement mal au point.

— Hé, mais? Serait-ce...
Aoi!!!

La situation est critique. Sans attendre une seconde de plus, Hody se lance en direction de Morgan. Le rattrapant, il l'intercepte en réalisant sa technique Foreuse du Vagabond. Il précipite pour cela une généreuse portion d'eau sur sa main avant d'asséner un coup de poing dévastateur, propageant une onde de choc aqueuse dans le corps du traître. Cette attaque ignore la défense de son armure et vient causer d'importants dégâts internes. Percuté de plein fouet, le nakama de Tomoe crache une gicle de sang en échappant sa prise et se retrouve désorienté quelques secondes. Le Capitaine des Charmeurs Pirates s'empresse de recueillir son amante pendant que le reste des Homme-Poissons exécutent à l'identique une série de frappes à distance, mettant définitivement hors d'état de nuire l'homme-requin.

Tiens bon, Aoi!! Je suis là!

Dans son élan, Hody remonte en direction de la périphérie des Précieuses. Il met de toute sa force et de toute son âme un puissant coup dévastateur. L'attaque est si violente qu'elle fissure verticalement les Abymes jusqu'à atteindre le sol du cadran du dessus, pile à l'endroit où les habitants des Précieuses fracturent un maximum le plancher, faisant alors perdre l'équilibre à la plupart des gens. Les vibrations se font ressentir aux alentours et même jusqu'à la Sirène. Suite aux efforts des citoyens d'Aoi et à cet assaut sismique, la Mascarade se sépare finalement définitivement. Le gouffre qui se forme permet aux indépendantistes de prendre courage et de continuer les opérations.

Alertée par cet exploit dont elle reconnait l'auteur, la Capitaine Togashi stoppe immédiatement son sabotage et part arrêter son homologue mi lamniforme mi crustacé. Elle se faufile alors dans les eaux de Grand Line sous les Abymes. Retrouvant rapidement son adversaire, elle réalise sans prévenir des attaques aquatiques à distance. Se faisant toucher, Hody contre-attaque à son tour. Un combat marin s'engage dans de violente proportion.

Alors que les Démenteleurs partent à droite à gauche à la recherche des H-Ps de Tomoe, Eisenheim et leur docteur se dirigent vers les Abymes. Ils déposent Aoi dans le couloir où elle se trouvait auparavant, mais dans un endroit reculé et au sec. Le "Gentleman" est rassuré de voir qu'Hody tienne sa parole. Faisant un massage cardiaque et du bouche-à-bouche, il réanime la "Reine Rouge" avec l'aide du médecin.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:21, édité 15 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Ven 9 Fév 2018 - 6:49


Travaillant de mèche avec les pirates aux explosifs, Agar fout radicalement le feu sans réfléchir aux conséquences. La jonction entre les Précieuses et le Kraken se sépare à son tour sous un déluge de bombardements et d'explosions. La zone est secouée au point de faire perdre l'équilibre aux combattants des environs. Les vibrations se répercutent partout. Le coin est désormais une véritable fournaise et empêche n'importe qui de venir. Des sections enflammées tombent dans l'eau en traversant les Abymes dans un terrible fracas.

N'étant plus que relié à un seul cadran, le quartier d'Aoi commence à se détacher de lui-même. Ballotté et secoué, la grande portion de bois qui forme le district de la "Reine Rouge" est mal mené de partout. Les forbans à la solde des Neuf Flibustiers craignent de rester bloqués du mauvais côté et commencent à croire que leur objectif est utopique. En ce qui concerne la Capitaine Togashi, elle redouble d'effort pour battre son adversaire tant les événements l'énervent.

Entre les incendies, les barricades improvisées et les retournements de situation, les Précieuses sont sens dessus dessous et semblent réellement vivre ses derniers instants. Si deux tiers du travail sont faits, il reste encore un problème majeur à régler. Arrêter l'hémorragie qui fait prendre l'eau au cadran petit à petit. Connaissant mieux que quiconque les méthodes de démantèlement, les compagnons d'Hody se désignent pour empêcher les nakamas de Tomoe de progresser dans leur vile tâche. Les retrouvant facilement, ils se battent corps et âme pour protéger la cité de sombrer en mille morceaux.

De fait, les combats font rage partout. Les habitants des Précieuses font tout pour gagner leur Indépendance. Ils sont prêts à donner leur vie pour que d'autres terminent l'ambitieuse entreprise. Sachant qu'il ne manque plus qu'un petit bout, ils se dépêchent de plus en plus. Encouragés, ils parviennent à tenir bon. Avec l'aide de pirates connus comme les Capitaines Culliford et Chandrasekhar, ils arrivent à scier et décorder davantage de portions jusqu'à atteindre les Abymes.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:22, édité 13 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Ven 9 Fév 2018 - 7:46


Un peu plus loin au large, une flotte de quatre navires se dirigent en direction de la ville-flottante. À la tête, se trouve le Capitaine John Mohr.

— Capt'ain, quelque-chose droit d'vant! On dirait un navire gigantesque.

La voix de la vigie sort l'équipage de leur tâche habituelle. Tous viennent observer en s'appuyant sur le bastingage. Étant à la barre, John tend la tête vers l'horizon et réalise qu'un ensemble de bâtiments entassés les uns sur les autres fait face. L'homme perché dans le nid-de-pie s'exclame encore.

— Euh... Non!! Attendez, on dirait plutôt une île. Ah, non, c'est... C'est... C'est un... Un navîle!!

Il faut dire que les Précieuses commencent à devenir un véritable champ de ruines vue de l'extérieur. Il est difficile de comprendre ce qu'il se déroule depuis un angle externe. Le cadran de la "Reine Rouge" illumine le ciel à cause des incendies. De la fumé s'échappe ça et là. Même si les autres quartiers ne sont pas réellement en crise, depuis l'océan, tout Armada donne l'impression d'être en effervescence. C'est en se retrouvant peu à peu proche du seul point d'accès visible que le propriétaire des quatre bâtiments en approche décide de mouiller ses vaisseaux à cet endroit.

À la base, John aurait aimé pouvoir crouler des jours heureux dans la tranquillité pendant un certain temps à Armada, mais comme les circonstances en sont autrement... Il pensait faire don de l'ensemble de ses bateaux à la citadelle, mais en voyant le remue-méninges, il se dit qu'il devrait mieux savoir ce qu'il se passe avant. Accostant sans vraiment prendre le temps de faire les choses bien, il débarque en pleine bataille. Sautant depuis le pont supérieur de son bateau, il départage les deux groupes qui s'entre-tuent en hurlant.

PAR MA BARBE, C'EST QUOI TOUT CE FOUTOIR?! Z'AVEZ INTÉRÊT À M'EXPLIQUER CE QU'IL SE PASSE, CRÉNOM DE NOM!! ALORS, C'EST ÇA ARMADA?!?!

Il faut dire que John imaginait un rassemblement de criminels sous une seule tutelle et en parfaite harmonie. Même s'il est au courant que le Capitaine Rossignol est définitivement mort, il pensait que ce que le défunt avait entrepris resterait intact. Malheureusement, après la chute de Red, son idéologie s'envola aussitôt. Le leader de la cité avait réussi à unir les pirates qui faisaient vivre ce qu'on appelait Tortuga tant qu'il restait le maître incontesté du lieu. Maintenant qu'il est absent pour toujours, n'importe qui peut désormais revendiquer quoique ce soit dans la citadelle. C'est pourquoi, John se retrouve confronté à une émeute. Une lutte acharnée pour séparer les Précieuses du reste d'Armada...

Évidemment, chacun des deux camps donnent leur argument convaincant pour rallier le nouveau-venu. En effet, John rassemble un équipage composé de 500 hommes et de femmes prêts à se battre. Voir autant de monde débarquer d'un coup peut faire peur plus d'un. Et les deux factions savent très bien que si le Capitaine Mohr choisi un parti, l'autre groupe est indéniablement condamné à perdre. La logique numérique s'impose. Finalement, craignant le courroux du seul nom qui l'interpelle, John préfère se ranger auprès des habitants des Précieuses.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:23, édité 16 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Jotunheim
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7391
Popularité: -962
Intégrité: -768

Ven 9 Fév 2018 - 10:22


John Mohr, dit le "Lunatique".

1/5 des Dorikis de Nakajima D. Aoi - Aucune capacité.

John est un amoureux de la mer. Il avait commencé sa carrière de marin à bord d'un navire marchand dans sa jeunesse, mais il s'est vite rendu compte qu'il n'arriverait jamais à grimper les sommets en restant un simple mousse. Il suivit alors sa propre voie. Peu à peu, il gagna en expérience et en malice. Il comprit que pour obtenir des choses, il fallait se salir les mains, finissant alors par devenir pirate. Convaincu que la vie est trop courte, il s'est mis en tête qu'il devait la vivre pleinement sans avoir peur du lendemain. Depuis, il savoure son instant présent dans les pires vices qu'on peut accorder à humain.

À force de fréquenter des îles malfamées telles que Jaya, Alvel, Dead End ou Tortuga, il prit goût à faire des rapines de toutes choses et de n'importe quoi pour finalement les bazarder sans état d'âme. Certains le qualifieraient d'instable mental, mais John est seulement conduit par ses pulsions. En fait, richesse, gloire ou renommé ne sont que futiles pour lui. L'idée de se retrouver parmi les meilleurs s'envola également. Après tout, la Mort est aux basques de chacun et elle finit par dérober tout ce que l'Homme peut accomplir et détenir. Alors, à quoi bon cumuler?

Restant en fin de compte un pirate sans intérêt aux yeux des Puissants les plus craints, John jouit de ce statut pour faire ce qu'il veut sans attirer les foudres de ces derniers. Ainsi, vivant sa vie comme il l'entend, il se spécialisa pendant un moment dans le kidnapping et dans les raids éclairs. Finalement, au bout d'un certain temps, il finit par arrêter, préférant faire autre chose de moins prenant.

_________________


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mar 29 Mai 2018 - 2:24, édité 6 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant