AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un vieillard moustachu à couettes blondes et froufrous

avatar
Télesphore Brocolis


Feuille de personnage
Dorikis: 700
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 8 Sep 2017 - 15:04

Télesphore Brocolis
Pseudonyme(s) : Commodore Légume (40 ans plus tôt)

But(s) : Retrouver Franken Buchenwald pour rendre son corps à sa nièce et aller chercher le record qu'il convoite

Métier(s) : Héros oublié de la Marine
Équipage : Commodore retraité d'un équipage lambda

Popularité : 0. Il était connu y a 40 ans, plus maintenant. Ceux qui connaissent son passé ne sont plus nombreux.



Techniques

# Geppou
Non maîtrisé
- Ancien expert de la technique en sa qualité de commodore, a complètement perdu la main après la retraite et en est terriblement incapable dans son corps actuel


Capacités et styles de combat
Fruit du démon : Nope
Haki : Nope
Meitou(s) : Nope
Capacité(s) évolutive(s) : Ancien pratiquant du Rokushiki.
Capacité(s) spéciale(s) : Moustachu
Autres : Nope

Style(s) de combat : Casse-pied


Biens et historique des mises à jour
Médaille de Vice-Amiral d'honneur de la Marine et Manteau frappé du grade correspondant, l'une rouillée, l'autre pas du tout adapté à sa nouvelle morphologie


Train de Vie & PNJs
Pauvre

Homme de peu, Télesphore possède le strict nécessaire pour voyager et se nourrir.


Chronologie/Actions d'éclats


Février 1512 : Naissance de Télesphore Brocolis, 3ème enfant d'une famille aisée.

1524 : Le garçon entre dans la Marine en tant que recrue. Au regard de son âge,il passera ses cinq premières années à faire ses classes, à son entraînement et à son éducation. Élève modeste, il passera la formation pour devenir soldat à ses 16 ans et sera nommé directement sous-lieutenant en raison de la pénurie d'officier qu'a engendré la première grande guerre, au regard  de ses résultats satisfaisants et de sa formation à l'intérieur de l'organisme.

1531 : Télesphore atteint le grade de Vice-Lieutenant suite à la deuxième grande guerre et continue tranquillement sa formation. Ses supérieurs remarquent ses capacités de stratège et de gestion des hommes, parfois trop exigeante mais pour le moins efficace.

1532 : Récompensé pour sa première victoire en tant que Marine sur un équipage pirate, Brocolis est nommé Lieutenant et hérite d'un navire de patrouille. Il se met à rêver de grandes batailles et des hauts rangs de la Marine.

1534 ; Alors que lui est proposé le grade de Commandant, Télesphore se retrouve père malgré lui à cause de Gargarine, sa sœur, qui disparaît après avoir déposé son nourrisson sur son paillasson. Contraint par l'honneur et parce que ni son frère, ni ses parents ne sont en condition d'élever un enfant, le jeune homme abandonne ses rêves carriéristes et se consacre à celui qu'il considérera toute sa vie comme son fils, Assemeth.

1541 : Assemeth étant un enfant intelligent et débrouillard, Télesphore s'autorise à le laisser en institution et repart en quête de gloire et de grade et accepte enfin le titre de Commandant qu'il avait mit de côté toutes ces années. Il ne lui faut pas plus de quelques mois pour franchir un nouvel échelon et hériter du poste de Lieutenant Colonel.

1544 : Après 3 années riches en succès divers, Télesphore est nommé Colonel en poste à Shell Town. Plutôt homme de flotte que de garnison, il s'ennuie et profite de la vie tranquille de la ville pour s'assurer de l'éducation de son fils. Il rencontre Camille Satin, une douce professeur faisant partie du groupe qui s'occupait de l'apprentissage d'Assemeth. Elle devient le seul et unique amour de sa vie.

1549 : Après de nombreuses demandes, Brocolis obtient finalement le poste de Commodore et prend le commandement du mythique cuirassé « La bonne Franquette » dont il restera le capitaine jusqu'à la retraite.

1551 : Alors qu'il revient victorieux du tristement célèbre Équipage des pirates Tortillas, il se voit proposer un poste de contre-amiral au sein du QG Marine de West Blue. Préférant les mers à la paperasse, il refuse le poste alors qu'il en rêvait des années plus tôt.

1561 : Après un quatrième refus de promotion, Télesphore rentre à son domicile à Kanokuni où Assemeth l'informe de son désir de partir vers St-Urea afin de se former auprès d'Anne Stanhope, la toute jeune dame de Pierre, une noble avocate arriviste qui, du haut de sa vingtaine d'année, est déjà parvenue à se faire un nom parmi les pontes du Royaume. Fier de son fils et de ses ambitions, il lui donne son aval et propose à Camille d'aller s'y installer également, dans l'idée de les rejoindre dès que l'amirauté lui autoriserait.

1562 : Télesphore Brocolis obtient finalement, après moult négociations, sa mutation sur South Blue. Son refus catégorique de monter en grade a failli lui mettre des bâtons dans les roues puisque ses supérieurs avaient en tête de le nommer sous-amiral responsable du QG des mers du Sud. Parce qu'il est têtu et qu'il demeure l'un des meilleurs soldats de la flotte des Blues, Brocolis ne finit par obtenir gain de cause qu'à la condition qu'il accepte les responsabilités militaires qui lui incombent, à savoir le commandement de la flotte de South Blue, laissant seulement de côté tout le travail de paperasse, de sécurité, de garnison et de recrutement à ses collègues colonels.

1563 : Alors que la paix règne sur les Blues, l'armée révolutionnaire à la surprise générale débarque à St-Urea et met la ville à feu et à sang. Les troupes marines en poste sont rapidement submergées et la terreur règne dans le royaume alors que la guerre fait rage dans les rues. Inquiet pour son fils et sa compagne, Brocolis se rue avec sa flotte pour empêcher toute retraite autour de l'île avec pour seul envie que d'y poser le pied avec d'assurer la sécurité de sa famille. Cependant, malgré l'horreur de la situation, le soldat en lui sait que son rôle est d'enfermer les révolutionnaires en attendant le renfort de l'amirauté.

Quand quelques jours plus tard, la flotte marine menée par les vices-amiraux Regalius et Farran arrive sur place, Brocolis décide, malgré l'opposition de ses supérieurs dont l'objectif est d'attendre la sortie des révolutionnaires pour les vaincre, de débarquer sur St-Urea afin de libérer la ville du joug de l'armée rebelle. Cependant, le Commodore sait très bien ce qui l'attend si il débarque sur l'île par la mer seul avec « La Bonne Franquette » et il faudra l'idée farfelue de son fidèle lieutenant Koulllalamorondibert pour débloquer la situation. Aidé seulement de ses plus fidèles soldats, le marin et son coéquipier de luxe parviennent à construire une énorme soufflette dont l'idée est de propulser le navire de guerre au beau milieu du royaume lorsqu'une quantité suffisante de personnes se jette dessus en même temps.

Le tournant de la bataille de St-Urea est évidemment le moment grotesque où s'écrasa « La Bonne Franquette » au beau milieu des rues du Royaume, provoquant un vent de panique dans les rangs révolutionnaires, renforcé par l'attaque féroce de Brocolis et de Koulllalamorondibert dont les exploits lors de la bataille qui suivit ne cessent d'être chantés. Ces deux hommes et leurs soldats devinrent les héros de South Blue en parvenant à eux seuls à repousser les rebelles jusqu'à la rive d'où le reste de la flotte Marine put tranquillement vaincre le reste des troupes ennemies.

La ville libérée, Brocolis s'empressa d'aller chercher sa famille dans le centre de la ville tenu par les quelques marines qui avaient résisté à l'envahisseur. Malheureusement il n'y trouva qu'un Assemeth dévasté par le décès de Camille qui avait donné sa vie pour aller chercher le matériel nécessaire aux blessés à l'extérieur de la zone sécurisée par les troupes de la Mouette. Si les témoins racontent que le commodore ne laissa transparaître aucune émotion, l’événement marqua Télesphore au plus profond de son âme au point d'en vouer une haine au sexe féminin qui « devrait rester dans sa cuisine plutôt que de tenter des folies », fer de lance d'une aigreur envers la vie et envers le monde qui ne cesserait d'évoluer au fur et à mesure des années.

1571 : Quelques heures après qu'il ait assisté avec satisfaction à la passation de pouvoir entre Koulllalamorondibert et l'amiral qui le précédait, Télesphore est invité par son fils adoptif pour qu'il lui présente sa nouvelle compagne, une jeune roturière aux ordres de Stanhope, devenue maître de St-Urea, qu'il a connu alors qu'il était l'intendant de cette dernière. Il apprend, au hasard d'une conversation entre sa bru et Assemeth qui affirmait que l'histoire était pleine d'ironie, que la dame de fer est devenue l'une des cibles principales des révolutionnaires quand quelques années plus tôt elle entretenait des relations de commerce avec eux. Intrigué par cette affirmation, le commodore décide de lever le voile sur l'affaire et se consacre à l'étude du dossier pendant le peu de temps libre que lui accorde sa vie maritime.

C'est en 1578, alors que l'amirauté tente à nouveau de pousser un Télesphore plus que grisonnant vers des fonctions de commandement derrière un bureau, que ce dernier découvre que la dame de fer aurait presque totalement organisé l'attaque des révolutionnaires 15 ans plus tôt, expliquant ainsi l'imprévisibilité de celle-ci, avec pour unique but de se débarrasser de la plupart des nobles et autres dirigeants de l'époque. Devenue dirigeante du royaume de St-Urea et ayant une main mise sur tout le commerce de South Blue, le succès criant de l'opération parlait de lui-même tandis qu'une telle position embêtait évidemment l'armée rebelle qui n'avait finalement rien gagné dans cette affaire. Brocolis, comprenant que Stanhope était responsable de la mort de tant de personnes, parmi lesquelles Camille, s'enferma définitivement dans sa rancœur avant de se fixer comme nouvel objectif de carrière la destitution légale de la dame de fer.

1581 : Quand naquit Rosaline Brocolis de l'union d'Assemeth et de la roturière, le commodore refoula ses envies d'être un grand-père poule. Il refusait de la voir grandir dans un monde peuplé de tous les immondices qu'il lui trouvait. Fermé à tout ce qui n'était pas sa propre pensée et rongé par le besoin de faire tomber la dirigeante de St-Urea, Télesphore s'abandonna corps et âme dans son métier, malgré son âge avancé avec un succès toujours aussi resplendissant. La tristesse qui en résulta chez Assemeth fut le point de départ de la maladie qui le traînerait jusqu'à sa mort quelques années plus tard. Il ne revit son père qu'une toute petite dizaine de fois avant de partir.

C'est seulement deux courts mois avant son décès que Télesphore prit conscience de l'état de santé de son fils au hasard d'une visite impromptue à son domicile. D'abord dans le déni, le grand-père cria sa colère contre les aléas de sa propre vie sous les yeux d'une Rosaline terrifiée. Brisé, le gradé ne parvint à se relever que grâce à la petite qui, du haut de ses 6 ans, lui expliqua qu'Assemeth racontait toujours comme il était fier d'être son fils. Le Brocolis faible et apeuré par l'idée de finir seul trouva là suffisamment de motivation pour promettre à son fils mourant qu'il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour que Rosaline vive une belle vie, quand bien même dusse t-il sacrifier la sienne.

Ainsi, c'est en 1587 que Télesphore vint trouver l'amiral Koulllalamorondibert, le seul homme en qui il avait encore confiance dans la Marine pour lui demander s'il pouvait se retirer. Ce dernier, surpris, accepta néanmoins dès que son assignation actuelle serait terminée. Le commodore ne remercia jamais tant quelqu'un. Le jeune amiral lui avait toujours été fidèle. Aussi, le futur retraité partit s'occuper de sa dernière mission, à savoir l'arrestation d'un certain Franken Buchenwald, un scientifique criminel notable. Un petit nom dans le gros palmarès qui suivait Brocolis. L'un des plus marquant malgré tout.

Quand Assemeth fut enterré dans le cimetière de St-Urea, Anne Stanhope était là. Il avait été son intendant pendant plus de 30 ans, après tout. Le vieil homme vindicatif la scruta des yeux tout au long de la cérémonie. Et tandis qu'elle partait en direction de ses quartiers elle lança un regard victorieux au marine qui soupirait à l'idée d'avoir laissé la criminelle la plus importante de sa carrière s'échapper. C'est malgré tout sans se retourner qu'il allait, dès la fin du rituel, trouver son vieux partenaire et ami pour lui rendre tous ses effets, à l'exception de sa médaille d'honneur et de son manteau. Il disait là adieu à son métier, mais aussi à « La bonne Franquette », son précieux navire qui ne trouverait pas meilleur capitaine que lui, à sa flotte qui malgré ses humeurs l'avait toujours soutenu, mais aussi à des symboles de son héroïsme telle que la soufflette géante qui ornait son navire et qui finirait par être racheté par un prêtre bizarre bien des années plus tard.

1599 : Rosaline présente son amour d'adolescente à son vieil oncle, un certain Saveyvouplantay D. Choux, qu'il prendra en grippe très rapidement pour, d'une, simplement exister, de deux, être le nouvel homme dans la vie de sa petite fille. Brocolis n'avait pas besoin de plus de raison pour être exécrable avec quelqu'un. Durant les 15 années de leur relation, Télesphore fit vivre l'enfer à son beau petit-fils, le forçant à éloigner peu à peu Rosaline de lui. Ennuyé, il ne trouva plus comme seule occupation que de se consacrer à un record stupide dont il avait entendu parler, celui de l'homme le plus vieux du monde, une fausse excuse pour camoufler sa peur de partir à son tour.

1614 : Quand la petite vint au monde et que Rosaline laissa Télesphore Brocolis la porter dans ses bras, ce dernier crut voir dans la petite bouille toute fripée de l'enfant toutes les misères du monde qu'il avait connu transformées en un tout petit morceau de vie. Quand la jeune mère déclara au vieil homme que la petite s'appelait Camille, le moustachu en tomba définitivement amoureux. Tout ce qu'il avait entreprit, tout ce qu'il avait fait jusqu'ici n'avait servi qu'à arriver à ce moment précis, à ce point là, où la petite ouvrirait les yeux pour la première fois pour plonger son regard dans celui de son arrière grand-oncle. Pour la première fois depuis son plus jeune âge, Brocolis lâchait une larme.

1627 : Quand Télesphore Brocolis ouvrit l’œil à la suite de sa rencontre avec Franken Buchenwald, il pensait d'abord enfin être mort. Puis il aperçu les couettes blondes de sa petite nièce juste à coté de ses yeux et fut soudain rassuré. Il entendit Rosaline lui parler. Mais elle s'adressait à lui comme elle s'adressait à sa fille. Il trouvait ça étrange. Alors il répondit, mollement, avec tout le manque de délicatesse dont il savait faire preuve. Un silence suivit. Il tourna la tête pour chercher sa petite fille du regard et quand il y parvint enfin, il la trouva main sur la bouche, stupéfaite et les larmes aux yeux. En se relevant il tomba sur son reflet dans le miroir de la chambre de sa nièce. Il y voyait la mauvaise personne. Et pendant ce temps, dans la véritable chambre de Télesphore Brocolis, dans le corps de ce dernier, la petite Camille D. Choux était prise d'un cauchemar. Celui d'être enfermée dans un endroit duquel elle ne devait jamais ressortir.


[*]Rp se déroulant dans cette période :

- Un homme sain dans un corps sein (présentation)

- L'architecte, les lunettes et le bébé (Duo Tar) (en cours)





ONE PIECE REQUIEM ©️



Dernière édition par Télesphore Brocolis le Mar 26 Sep 2017 - 21:05, édité 5 fois
avatar
Annabella Sweetsong
Cœur d'Acier
♦♦♦ Directrice du CP9 ♦♦♦

♦ Localisation : Reverse Mountain
♦ Équipage : Les Tyrans

Feuille de personnage
Dorikis: 9360
Popularité: 1200
Intégrité: 1200

Dim 10 Sep 2017 - 16:16

Holà !

Pour le Geppou on va jouer sur la forme et le barrer comme ceci, histoire de bien comprendre que c'est simplement cosmétique.

Sinon c'est bon, juste indiquer le train de vie.

_________________

http://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce-
avatar
Télesphore Brocolis


Feuille de personnage
Dorikis: 700
Popularité: 0
Intégrité: 0

avatar
Annabella Sweetsong
Cœur d'Acier
♦♦♦ Directrice du CP9 ♦♦♦

♦ Localisation : Reverse Mountain
♦ Équipage : Les Tyrans

Feuille de personnage
Dorikis: 9360
Popularité: 1200
Intégrité: 1200

Dim 10 Sep 2017 - 18:39

Validé

_________________

http://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1