AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Convalescence et remise en question

avatar
Rey Bolgarski
♠ Valet de la révolution ♠

♦ Localisation : East blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1880
Popularité: -103
Intégrité: -44

Ven 24 Nov 2017 - 16:31

Bruit des machines

Docteur

Rey




-Bip Bip Bip Bip.

-N'oubliez pas de changer ses bandages toute les....

Ce fut d'abord un bruit aiguë , puis un début de dialogue, un dialogue   dont le révolutionnaire n'arrivait  à en entendre  que la moitié qui s'en suivit.Une lumière le sortit de sa torpeur, et c'est un peu groggy qu'il reprit ses esprits dans  une petite pièce rythmé par l'agitation du corps médical un peu pris de court.
Le jeune homme était allongé sur un lit, perfusé  par une poche de sang et recouvert de bandage. Avant même qu'il n'eut à parler le médecin se dirigea en sa direction avant de commencer calmement.

-Bon retour parmi nous agent Bolgarski. Vous êtes tiré d'affaire mais  ne forcez pas trop vous avez subit quelques dommages internes.

-Où suis...

Commença il avant de se rétracter au vu de la stupidité de la question qu'il s'apprêtait à poser. Son dernier souvenir était son arrivé au point de rendez vous de l'autre coté de l'île  fatigué et sévèrement touché  en compagnie de Mikaela en mauvais état également.

-Vous êtes sur le navire disposé pour assurer l'évacuation.Vous nous avez fait peur cela dit, vous aviez un début hémorragie interne, quelques heure plus tard et vous y seriez resté, mais par chance avec quelques jours de repos vous irez mieux..

-Mikaela, est ce qu'elle....

-Elle va bien  ne vous inquiétez pas. Elle était également piteux état mais rien d'alarmant, elle se repose pour l'instant. Par contre j'ai le regret de vous informer que nous n'avons rien pu faire pour votre  camarade, il n'a pas survécu à l'intervention, son état était trop critique, toute mes condoléances.

-Je vois...Merci docteur.

Pas de réponse, juste  un hochement de tête et quelques tests pour voir comment s'en remettait le révolutionnaire.Le corps médical disposa peu après, laissant le patient se reposer. Se reposer pas vraiment, Rey était perdu dans ses pensées, plusieurs vies étaient tombés au combat affin de
réoccuper un fruit  du démon *cela en valait il la peine ?*. Bien évidemment il était le premier à vouloir prendre le fruit, mais il opta  plutôt pour sauver une vie au détriment d'un pouvoir, un acte altruiste de sa part. Il ne savait pas exactement il avait agi  contre sa nature primaire, pourquoi Mikaela exactement ?
De plus avec le recule, en pesant  le pour et le contre, pouvoir nager conférait un avantage  dans le cadre des traversées  maritimes qu'il serait amené à faire, même s'il ne mettait pas de coté l'idée d'un  jour pouvoir acquérir le pouvoir d'un  fruit du démon si l'occasion se présentait de nouveau. Bien évidemment tant que des pertes humaines ne soient à déplorer, ou d'une manière trop importante.
Un acte a demi altruiste en réalité,  certes guidé par la volonté de sauver sa partenaire, mais également par pure intérêt étrangement ,  en accomplissant sa mission et en aidant quelqu'un par la même occasion il  redorait un peu son image d'odieux manipulateur, ou du moins en apparence. Mais ce n'était comme si il avait vraiment eu le choix maintenant qu'il y repensait, agir impunément  lui attirerait les foudres de ses supérieurs.


Dernière édition par Rey Bolgarski le Jeu 4 Jan 2018 - 3:24, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14949-dobro-pojalovat-reyhttp://www.onepiece-requiem.net/t15051-priviet-mina-san
avatar
Rey Bolgarski
♠ Valet de la révolution ♠

♦ Localisation : East blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1880
Popularité: -103
Intégrité: -44

Jeu 4 Jan 2018 - 3:18

Rey


Mikaela





Après le départ du corps médical, Rey sortit de la petite pièce et  longea le couloir. Ses pas étaient rythmé par les mouvement du navire, il devait se trouver dans la cale du bateau, il y avait peu de porte à disposition. Il arriva enfin   après quelques seconde de marche devant une porte en bois, sans motif particulier si ce n'est un numéro. Il  s’apprêtait alors à toquer  mais la personne le devança. La porte s'ouvrit alors, laissant entrevoir son intérieur, un lit   nappé de drap blancs défaits, mais il n'eut pas le temps de voir plus en détail, il se  retrouvait face à face avec Mikaela qui semblait aussi surprise de le voir que lui l'eut été. Après ce moment gênant, ni l'un ni l'autre ne trouvait les mots  tant la situation était bizarre. Mais le jeune homme prit les devant un peu maladroitement.

-Alors...Tu sembles aller mieux.

-Ah ...Oui..., Un peu mal pour l'instant mais ça devrait aller mieux dans quelques temps.

-Qu'est ce que tu f...

-Je voulais prendre l'air.

-Je vois.

Sans un mot, la mine  dépitée en repensant à  ce qui s'était passé. Mikaela sûrement ébranlée dans ses  convictions révolutionnaires alors que Rey  quant à lui,   perdant quelques peu sa foi en l'humanité  en plus de  se prendre les répercutions de ses actes en pleine figure. Et c'est dans un silence mortuaire  que les deux personnes sortirent sur  le pont, quelques personnes s'attelaient encore à nettoyer ce dernier.
Les deux jeunes soldats s'isolèrent  un peu avant de reprendre la discussion qui avait maladroitement commencé,  rythmant le silence au son de leur pas sur le  vieux bois qui grince.

-Est ce qu'on a fait était  le bon choix là bas ? Est ce qu'on aurait pu  faire autrement ?

-Je ne sais pas. Tout ce que je sais c'est que la  mission est accomplie.

-Oh...Pourquoi n'ai je pas le sentiment du  devoir accompli alors ?

-Mikaela je …

-Au début   après chaque mission  j'ai toujours eu  ce sentiment, ce sentiment d'avoir fait le bon choix. Je veux dire, ce n'est pas la première fois que des collègues meurent dans le cadre d'une de mes missions, mais cette fois ci je n'ai que du regret...

Comprenant  que cela n'allait que toute réponse ne ferait que briser un peu  plus son sens de la justice  qui  guidait  ses pas, Rey ne pouvait trouver les mots sur le moment et n'étant pas vraiment le parfait soldat agissant pour la cause révolutionnaire  au vu de ses actions cela le desservait  encore plus. Parfois le silence était la meilleur des réponses. Mikaela regardait fixement l'horizon,  comme si son regard était en quête d'une réponse  hors de portée.

-Rey, crois tu en la justice ?

-Pas vraiment, ou pour être plus précis pas au sens ou tu l'entends. Il est évident qu'il n'existe pas une seule justice, et que se fier qu'à une seule te fera tôt ou tard plus de mal que de bien. Toutefois je crois en l'humanité, et en cela je ne prétend pas  croire un jour à une justice  toute faite. Il est vrai qu'aujourd'hui j'ai très probablement mal agis et que bien que cela ne soit pas nouveau  tu t'en doutes j'en suis aussi atteint que toi.

-Je t'ai vite jugé Rey Bolgarski * dit elle en esquissant un sourire qu'elle rétracta  aussitôt *  Je conçois que tu dis vrai et que  la justice  en laquelle  j'ai toujours cru  n'est qu'une parmi tant d'autre. Mais si j'avais tort depuis le début que je ne valais pas mieux qu'une vulgaire criminelle ! Penses tu que cela soit aussi simple de changer ses idéaux? Sur un coup de tête, juste comme ça ?!

-Je le sais bien, mais dorénavant j'en fais le serment, pour moi et pour tout les soldats de la révolution sacrifiés comme de la chaire à canon : Je deviendrais le symbole de la justice à partir d'aujourd'hui ! Je ferais de mes convictions une force qui  balaye tout sur son passage !

-Une promesse noble de ta part mais tu n'as ni le rang ni l’expérience pour de tel ambitions. Et par dessus tout tu n'es qu'un Homme sur cette terre, tu es loin d'être parfait  et  ta « justice »  encore moins...

-C'est pour cela que j'en assumerais l'intégralité, les réussites et les échecs, les innocents  sauvés  et les vie perdues par ma faute, je serais celui à blâmer quand les choses seront au plus bas. Je ne prétend pas réussir à être absolument juste, comme tu le rappelles  je ne suis qu'un Homme. C'est pour ça que j'ai besoin des autres, que j'aurais besoin de toi.

-De moi ? Pourquoi faire,

-Ta  propre « justice » n'est pas  désuète pour autant, je serais  celui qui représenterais ta justice comme la justice des autres, et cela aussi longtemps que je serais en vie. Pour cela il me faudrait un garde fou, capable de me ramener sur le droit chemin quand mon âmes s'égarera.

-A quoi bon, je vois pas comment je pourrais aider à cela je ne suis qu'un être de plus dans ce vaste monde.

-Justement  c'est là où tu trompes ! Ne sous estimes pas  le pouvoir infini de l'humanité, ensemble tout est possible ! Et si j’échoue c'est pas grave j'aurais   eu le mérite d'avoir essayé de changer le monde, après tout ce n'est pas ça être révolutionnaire ?

Pas un mot au départ, cela faisait beaucoup  à encaisser. Pour la première fois  avait compris que sa vie ne se résumait pas qu'à survivre mais à  rendre le monde meilleurs, devenir le symbole de la justice  et d'y accueillir ses mille et une facettes. Il savait que cela semblait fou, mais c'était un pari qu'il était prêt à prendre. La jeune  femme finit par changer d'expression, comme si le sacrifice de son collègue  lui redonnait foi en quelque chose après avoir  été ébranlée dans ses idéaux. Elle arbora alors  un air plus sérieux tout en  ne pouvant cacher la naissance d'un sourire.

-C'est un défis totalement impensable mais pourquoi pas. Et de toute manière je te l'avais dit  que je garderais un œil sur  toi non?!

Sur ces paroles le jeune homme solitaire s'était  fait son premier allier  dans sa quête utopique d'une justice  la plus parfaite possible. Aidé désormais de Mikaela, ils n'était certes que deux mais  Rey avait de grandes ambitions * bientôt je changerais le monde * pensait il à cet instant présent.
http://www.onepiece-requiem.net/t14949-dobro-pojalovat-reyhttp://www.onepiece-requiem.net/t15051-priviet-mina-san
Page 1 sur 1