AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Elric l'agent du Cipher Pol

avatar
Elric


Lun 4 Déc 2017 - 0:16

Elric
Pseudonyme : Champion
Age : 34 ans
Sexe : Homme
Race : Humain

Métier : Vigie
Groupe : CP 2

But : Devenir le meilleur catcheur du monde...

Équipement : Un masque de tigre.

Parrain : Non

Ce compte est-il un DC ou un "reroll" ? Non
Si oui, quel @ l'a autorisé ? ...

Codes du règlement :


Description Physique
Elric avait un physique extraordinaire, c'était un homme peu commun. En effet il mesurait plus de trois mètres de haut, trois mètres dix pour être plus précis. Il avait une carrure de catcheur, une grosse brute sans cervelle. Son apparence en fessait reculé plus d'un, son caractère convenait parfaitement à son physique. Finalement, Elric n 'était qu'une grosse brute sans cervelle, entant que brute, il avait ses points forts. Comme ses jambes qui étaient particulièrement musclée, ses bras n'avaient rien a envié à ses jambes. Il pouvait arracher un arbre sans difficulté rien qu'avec la force de ses bras, il avait des muscles assez impressionnant pour un humain. Je ne dirais pas qu'ils seraient comparables à ceux d'un géant, mais ce n'était pas loin. Il avait un torse parfait, des pectoraux imposants. Des abdominaux bien formé, avec une silhouette gracieuse.

Pour son visage, il était caché par un masque de tigre. En dessous du masque, il y avait ça plus grande honte, il avait reçu durant un entraînement avec son père une cicatrice à l'œil droit. Il n'était pas borgne, mais c'était pour lui ça plus grande honte. D'avoir été faible au point de garder un souvenir douloureux, il avait les yeux verts avec des cernes sous les mirettes. Des sourcils assez fins, une barbe de trois jours avec des dents jaunes. Il avait une bouche en cœur, un nez de boxeur. Il était cassé avec deux bosses dessus, des oreilles assez grandes. Il avait les cheveux en batailles, ils étaient de couleurs noires. Tous ses poils étaient noirs de toute façon, il n'avait pas de pilosité sur le torse. Ni en dessous des bras, seul son visage était recouvert de poil.

Il portait de grandes bottes noires, avec un collant bleu avec des traits noirs dessus. Il avait toujours sur lui un slip noir aussi, enfaîte il avait deux slips. Un slip sous le collant et un autre dessus, tout deux étaient noires. Il avait des bracelets blancs aux poignets, une cape avec des rayures de tigre jaune et noire à l'extérieur. Mais rouge à l'intérieur, le masque maintenant. Il portait un masque de tigre, il était de couleur jaune avec des rayures noires. Des yeux orange avec des oreilles en pointe, des crocs sortaient de sa gueule, ils étaient de couleur blanche. C'était de vrai crocs de tigre qu'il avait mis à la place des factices, il avait aussi des ongles tranchants comme des rasoirs au bout de ses doigts.


Description Psychologique



Le champion comme il aimait se faire appeler, était un homme cruel et assez arrogant durant ses combats. Du fait de son caractère arrogant et violent, Champion ne félicitait pas ses adversaires lorsque ceux-ci parvenaient à l'égratigner ou quand ils lui avaient porté une attaque inattendue. Il leur annonçait simplement qu'ils venaient de réduire leur durée de vie. Le champion possédait également un caractère taquin. Il aimait s'amuser avec ses adversaires et prendre du plaisir à les faire souffrir. Sadique, il se délectait de la douleur qu'il infligeait aux autres et montrait des signes de déception lorsque ses opposants n'étaient pas à la hauteur de ses attentes. Le champion était aussi connu pour être le genre de personne qui utilisait la force et la violence plutôt que son cerveau. Il était peu futé, malgré son sadisme, Champion n'hésitait pas à vouloir éliminer rapidement son adversaire si celui-ci le mettait en rage. Il avait tendance à perdre rapidement patience et à se mettre en colère s'il se sentait mit dans une mauvaise posture.

En ce qui concernait ses amis, il était plutôt du genre à vouloir les laisser se débrouiller. Si un homme n'était assez fort pour survivre, le Champion n'avait aucune estime pour lui. Il allait même dans la logique de la loi de la jungle, seul les plus forts avait le droit de survivre. Il n'était pas protecteur avec ses hommes, il laissait le sale boulot a ces derniers. Mais quand un vrai challenge arrivait, seul le Champion pouvait régler le problème. Il était respecté dans le CP 2, il avait quartier libre dans tout East Blue. La justice était pour lui, la seule réponse à cette période de trouble. Il devait se montrer plus cruel et plus puissants que les menaces de ce monde, pour lui seul la force pure était synonyme de justice. Sans puissance et volonté d'acier, la justice ne tiendrait pas le coup dans cette période.

Voilà, en gros le caractère du champion. Il aimait la justice bien plus que sa propre vie, il se battait chaque jour pour qu'elle puisse s'entendre sur le monde. Il était toujours prêt au combat, aucun lâche n'avait sa place dans le CP 2. Si un homme n'avait pas de courage, le champion le laisserait derrière lui. Il finissait à chaque fois ses phrases par un " Roar !", il ne pouvait pas s'empêcher de le faire. Il adorait les tigres, au point de vouloir en devenir un.





Biographie

Cette histoire commença sur une ile banale d’East Blue, son nom n'avait aucune importance. Une discussion entre père et fils avait lieu dans une cachette du gouvernement à l'abri des regards.

-Non père ! Je refuse de suivre, le même chemin que toi !

- Mon Fils, écoute-moi ! Une chance comme celle-ci ne se représentera pas deux fois, je te supplie de vouloir accepter la proposition.

L'honneur d'une famille était en jeu, deux hommes se battaient pour leur conviction. L'un voulait un avenir meilleur pour son fils, l'autre voulait poursuivre son rêve. Mais qui avait raison et qui avait tort ? La discussion avait lieu autour d'une table, le père avait avec lui deux de ses subordonnés. Ils restaient immobiles sans dire un mot, le fils continua de refuser la proposition de rejoindre le gouvernement. Le rêve du gamin était toute autre, lui, il voulait devenir un champion. Mais pas n'importe quel champion. Un champion de catch réputé pour son incroyable puissance et sa virilité. Alors, la négociation était terminée. Le père souffla en réprimandant son fils, les autres agents s'étaient placés aux côtés du père. Il se leva de la chaise, puis remit son chapeau correctement. Puis il ouvrit la porte de la maisonnette, avant de partir avec ses hommes, il disait à son fils.

- De toute manière, tu le sais mieux que moi. Tu es fait pour ce travail, si un jour nous estimons que nous avons besoin d'un gaillard dans ton genre. Nous te recontacterons de toute façon, tu deviendras un membre du Cipher Pol tu as subi un entrainement rigoureux pour ça.

À peine que son père avait claqué la porte, Elric frappa du poing sur la table en bois. Il n'était plus un enfant, avoir entendu de telles paroles, surtout de la part de celui qu'il respectait le plus au monde le fit souffrir. Ce jour-là Elric décidait de poursuivre son objectif jusqu'au bout, même s'il devait mourir sur le ring. Il prouverait à son père qu'il était capable de réussir.


Quelques années plus tard :


Mesdames et Messieurs ! J'ai l'immense honneur de vous présenter des combats titanesques qui vont avoir lieu ce soir, éloignez les enfants. Je vous rappelle que tout accident n'est pas de notre faute, si vous êtes blessé ou même tuer durant les combats, c'est de votre faute !

Sur une île d'East Blue, se déroulait tous les ans des combats en tout genre. On avait surnommé cette île, l'île des champions. Un tournoi avait lieu tous les ans, tous les styles de combat étaient permis. Même les armes étaient autorisées dans certain cas, il était injuste de privé un sabreur de son sabre. C'est comme si on interdisait à un boxeur d'utilisé ses poings, il y avait trois règles importantes dans le tournoi.

1) Il était interdit de saisir ou d'agrippé les parties sensibles.
2) Si l'un des deux combattants déclarait forfait, le combat s’arrêtait automatiquement. Si l'autre concurrent ne respecterait pas cette règle, il serait disqualifié.
3) La plus importante de toutes les règles, interdiction et cela messieurs je vous le répète. Il était interdit de tuer ou même de faire preuve d'obscénité durant les combats, nous avions une certaine réputation à tenir.

Bon, les premiers combats vont commencer. Seul les meilleurs combattants de leur catégorie, aurons le droit de représenter leur dōjō. Ce tournoi était connu de tous dans la région, même les marines participaient au tournoi. Les concurrents étaient nerveux, ils étaient dans la salle d'attente. Certains se rongeaient les ongles et d'autre essayer de se rassurer, mais parmi ces trouillards, il y avait un homme. Un homme plutôt calme de nature et sûr de lui, il avait les bras croisés. Une allure de vainqueur, mais surtout il savait qu'il allait remporter ce tournoi d'amateur.

*Ding

Une cloche venait de sonner, c'était le début des hostilités. Tous les combattants rentraient sur le ring, devant eux se trouvait une foule immense dans les tribunes. Des nobles étaient présents. Tous les combattants étaient alignés devant les tribunes, certain fessait montrait leurs muscles et d'autres prenaient des poses ridicules. Le champion quant à lui, resta les bras croisés sans dire un mot. Tous les concurrents étaient interrogés par le présentateur, il y avait une belle bande de ringard et de prétentieux.

- Monsieur, vous êtes le challenger de ce tournoi que pensait vous de vos concurrents ?

Le challenger cette année, était un certain Rapace. Certaine rumeur disait qu'il avait des pouvoirs étranges, comment notre champion allait pouvoir le vaincre ?

-Pardon !? Des concurrents, je ne vois ici qu'une bande de flemmard et de perdant !

- C'est une réponse claire du challenger, je rappelle que monsieur Rapace avait déjà gagné trois fois le tournoi.

Le champion avait pris le micro du présentateur, il hurla si fort dedans que le public s'était calmé. Il pointa son doigt en direction du Rapace, ce dernier était impressionné par son audace.

- Je suis le champion ! Je suis celui qui va te démolir toi et ta réputation, je ne sais pas quel genre de pouvoir tu crois avoir reçus. Mais je peux te dire qu'ils te seraient inutiles face à moi ! Roar !

Fou de rage le Rapace répliqua avec arrogance.


- Petit arriviste ! Je te prends ici et maintenant !

Les deux combattants était prêt à se battre pour leur honneur, la foule était en délire une fois de plus. Le présentateur descendit du ring et sonna la cloche.

De nombreux combats inintéressants, passèrent sous les yeux d'Elric. Il observa à peine les combats, il bailla de fatigue. Le Rapace quant à lui regarda attentivement les mouvements de ses futurs adversaires, Champion s'allongea par terre les bras derrières la tête et s'endormit. On pouvait entendre les autres concurrents critiquer le Champion, mais ce dernier dormait profondément. Une bulle de morve sortait de son nez, il ronfla si fort qu'il déconcentrait les autres participants. Après quelques combats et quelques pauses bien méritée, le premier combat de notre champion était arrivé. Il était réveillé de force par son adversaire, il le secoua dans tous les sens. Il ouvrit un œil, puis se releva et hurla en s'étirant. Il entra sur le ring, son adversaire était énervé et serra les poings. Le présentateur sonna la cloche, Champion resta immobile toujours à moitié endormi.

- Yah !

*Zbaf

L'adversaire avait donner un coup de poing dans le visage du Champion, la foula hurlait de plaisir. Mais le poing de l'adversaire n'avait pas fait reculer Elric d'un seul pas, il recula impressionner devant le Champion. Elric ouvrit un œil et disait avec un sourire arrogant.

Ma résistance est supérieure à la normal. Roar !

Le style de l'adversaire était celui d'un boxeur, son punch efficace n'avait pas réussi a faire reculer Elric. Mais il tenta quand même le coup, il tourna autour du champion est le frappa de toutes ses forces à multiples reprise.  Le champion ouvrit les deux yeux et regarda son adversaire complètement déconcerté. Elric leva son pied droit et lui porta un coup de pied d'une rare violence qui l'envoyait hors du ring. Il venait de remporter son premier combat avec une facilité déconcertante, le Rapace transpirait de peur et ne croyait pas ce qui venait de voir. Elric sorti vainqueur du premier combat.

Le deuxième adversaire d'Elric était un géant, Elric observa la taille de son adversaire. Puis il se mit à rire, en provoquant son adversaire Elric pensait le déstabilisait. Le combat du Rapace avait été rapide, il avait vaincu son adversaire, mais il était blessé. Il ne restait que quatre concurrents encore en lice, le combat d'Elric arrivait enfin après une pause bien méritée. Les deux combattants rentrait sur le ring, le Champion était en pleine forme. Le géant lui était en colère après Elric, à peine que la cloche sonnait. Le géant donna un coup de poing en plein milieu du ring, le Champion avait sauté dans les airs avant que le coup ne touche le sol. Le géant était très lent, il regarda Elric qui s'était mis face au soleil. Le géant était aveuglé, il avait mis ses mains devant ses yeux. Quel grave erreur, Elric utilisa une technique peu banale. Il avait disparu subitement, il était arrivé aux pieds du géant, il attrapa le pied gauche, puis réussi à faire tomber le géant a terre. Elric en profitait pour le saisir par la jambe droite, puis il tournoya sur lui-même. Il lança violemment le géant hors du ring, il s'était écrasé dans les tribunes sans faire de mort. Il venait de remporter sa seconde victoire, le Rapace trembla de peur a l'idée d'affronter Elric. Mais son orgueil l'empêchait de renoncer à la victoire, le combat du Rapace avait cette fois-ci était plus dur que l'autre. Il perdit la mobilité de son bras droit, Elric regarda avec mépris le Rapace.

Le dernier combat arrivait, le Rapace se tenait prêt au combat. Champion quant à lui afficha un sourire hautain, la cloche avait à peine sonné que le Rapace sorti des lames de ses poches. Ce n'était pas interdit, il lança les lames si vîtes et si fort que les spectateurs n'arrivait pas à percevoir ses mouvements. Après 30 seconde de lancer de couteaux, Rapace tomba de fatigue sur les genoux. Elric avait réussi a esquivé tous les couteaux, le Rapace l'avait complètement raté, en réalité il était nul, Elric n'avait même pas bouger, les couteaux étaient parti dans tous les sens. Champion couru subitement pour arriver devant le Rapace épuisé, ce dernier refusa d'admettre sa défaite. Elric lui avait saisi le crane, il montra aux tribunes leur soi-disant champion. Puis avant de le jeté en de hors du ring, il dit au Rapace.

-Tu vois t'es attaques n'avait aucune chance contre moi ! Roar !

Il lança d'une main son adversaire sans aucune pitié sur le bureau du présentateur, le tournoi était terminé. Elric avait remporté le championnat, il avait reçu la ceinture du Champion d'East Blue en récompense.

A la fin du tournoi :

Des hommes habillés en noire était venu féliciter Elric pour sa victoire, mais ils avaient aussi une mauvaise nouvelle a lui annoncé. Son père avait perdu la vie durant une mission, Elric était devenu fou de rage. Il brisa tout ce qui l'entourait, mais pour le calmer les hommes qui appartenaient au gouvernement. Lui remettent une lettre de son père, Elric lisait la lettre. Des larmes coulaient de son masque, les dernières volontés de son père étaient de faire d'Elric un agent du Cipher Pol. Elric n'avait pas encore réussi son rêve, devenir un champion, mais il savait qu'il devait sa réussite à son père et à ses entraînements. Pour honorer sa mémoire, Elric avait rejoint le Cipher Pol 2.


Test RP
Red Town, était une ile banale qui se trouvait près de la montagne Red Line. Cette ile était l'une des dernières ou l'ont pu faire escale avant de s'aventurait sur la route de Grande Line, elle avait une particularité. L'ambiance et le décor était similaire au far west. Des saloons et des cow-boys avec des revolvers, étaient présents partout sur l'ile. L'ile n'avait pas de protection, pour interdire la venue de pirate et autres bandits. Red Town était une des îles les plus malfamés de tout East Blue, les racailles de Grande Line qui n'avait pas réussi a dompté cette mer est qui étaient de retour sur East Blue, fessaient escales sur Red Town pour ce ravitaillé. Les habitants avaient peur des pirates, ils avaient même nommé pour leur sécurité un shérif qui aurait pris en main Red Town.

Il avait une certaine expérience dans les armes a feu, un ancien chasseur de prime qui s'était installé sur Red Town. Donc comme je le disais, certain pirate revenaient de Grande Line la queue entre les jambes. Le shérif s'occupait évidemment de la racailles sans aucun problème, après tout ce n'était que des pirates de seconde zone. Les habitants de l'ile menaient une existence plus agréable et plus heureuse avec la présence du shérif, les enfants jouent dans les rues. Les femmes fessaient la lessive et les hommes étaient occupés à boire au saloon, l'ambiance était chaleureuse. Pas de bandits notoire, mais ce qui était intéressant avec Red Town. Ce n'était pas son folklore ou encore sa position maritime, mais plutôt sa relation avec le gouvernement mondial. La marine était autant détestée que les pirates, les habitants n'avaient jamais pu compter sur leur aide. Ils s'étaient débrouillés seul, mais il ne fallait pas croire que les habitants étaient des surhumains. Ils avaient juste l'habitude de faire face à des pirates, si je devais estimer leur puissance en Dorikis. Pas plus de 10 Dorikis, pour les plus expérimentés. Le shérif était l'exception qui confirmait la règle, étant un ancien chasseur de prime, il avait déjà une certaine expérience.

Un jour très ensoleillé, commençait sur Red Town. Le Shérif était de mauvaise humeur ce jour-là, il n'avait pas réussi à fermer l'œil de la nuit. Il avait des cernes en dessous des yeux, un café à la main avec une clope au bec et il était parti pour sa journée. Il contrôla chaque boutique et surtout fessait du charme aux demoiselles, ce Shérif était un bon vivant. Mais un groupe d'hommes étaient arrivés en ville, ils avaient pris possession du saloon favori du shérif, ce dernier avait vaguement entendu le raffut qu'ils firent. Avec son revolver à la ceinture, il entra dans le saloon et lança un regard froid aux gibiers de potence tous les pirates arrêtèrent le vacarme, ils avaient remarquèrent la présence du shérif. Les pirates étaient devenu silencieux, pas un son ne sortait de leur bouche. Ils tenaient fermement leur pistolet a silex dans leurs mains, le shérif cracha par terre, il avait toujours sa clope au bec qui n'était pas allumé.

- Qu'avons-nous là ? Une belle bande de mauviette !

- Hein !?

Les pirates avaient dans leur ligne de mire le shérif, ils levèrent leur pistolet. Le shérif avait été d'une rapidité fulgurante, il descendit cinq pirates. Les douilles tombèrent du revolver, il ne restait plus qu'un seul pirate apeuré devant lui. Il tremblait de peur, les cadavres de ses compagnons de fortune gisaient sur le sol. Le barman était caché derrière son bar, le shérif était en pleine possession de ses moyens. Il restait encore plein d'autres pirates dans le bistro, une chose était certaine, ce shérif n'avait peur de rien. Le pirate apeuré avait fait l'erreur de reculer de deux pas, il avait pris une balle dans le dos par un homme tapis dans l'ombre depuis le début. L'homme jouait au poker avec ses sbires, il n'avait pas hésité à assassiner son soldat. Il était assis à une table du fond, caché par la fumée des cigares. Le shérif avança jusqu'à lui, il était entouré de pirate, mais il n'avait pas peur. Il demanda à l'homme de sortir à l'extérieur, pour un duel à un contre un. L'homme était sorti de la fumée, il était assez musclé et imposant. Il regarda fixement le shérif et lui disait.

- Pauvre minable, tu sais qui je suis au moins pour me défier !? Le grand Atlas, le plus grand lutteur des quatre blues.

Le shérif n'avait pas eu le temps de répondre, qu'un pirate lui avait brisé une chaise sur le dos. Il tomba à terre, les pirates le battirent et lui crachèrent dessus. Après une certaine correction, le capitaine des pirates avait saisie le shérif par la gorge et lui souffla sa fumée au visage. Dans une dernière tentative, le shérif tira ses dernières balle sur le capitaine. Il avait raté son coup, deux pirates étaient tombés derrière le colosse. D'un coup de poing, le shérif fut éjecté du saloon.Il était étendu devant un homme, la cape de l'homme était soulevée par le vent. Le shérif ouvrit un œil qui était boursouflé, devant lui un homme de trois mètres de haut avec un masque de tigre. Il était devant le saloon prêt à accomplir sa mission, il ignorait complètement le shérif.Il avait un Escargophone et parlait avec un supérieur, il racontait son périple et la situation actuelle.

- Agent Elric, d'après nos informations, les pirates Amigos auraient pris un tableau d'une valeur inestimable. Votre Mission Elric, sera de récupéré cette toile, je vous donne carte blanche sur ce coup-ci.

- Roar ! Bien reçu !

Les cris du champion avaient attiré l'attention des pirates, Elric était prêt à en découdre. Tous sortaient du bar, le capitaine des pirates Amigos, avait un cigare dans la bouche. Il rigola avec tous ses hommes, Elric avait eu carte blanche. Mais face à dix pirates et leur capitaine, le challenge serait dur. Elric ordonna à Atlas (le capitaine) de rendre son butin gentiment au gouvernement, Atlas demanda à ses hommes de s'occupaient d'Elric. Tous se mirent en cercle autour d'Elric, notre champion sauta dans les airs, si haut que le soleil avait ébloui les pirates. Elric arriva pile devant Atlas, ce dernier sorti un flingue. Elric lui fit lâcher son arme avec un coup de poing dans le visage, les pirates sautaient sur Elric. Dans le bar Atlas qui avait atterri contre une table, se toucha le nez qui saignait. "Grr..." Qu'il faisait, il se releva, mais cette fois il sortit son arme la plus lourde. Il sortit du bar, se retrouvant devant Elric avec un de ses pirates dans la main, les autres avaient été aussi impuissant face à notre agent. Armé d'un bazooka, Atlas visa Elric.

- Ok ! Amigo, tu vas connaître la fureur...

*Zbaff

Les cris du champion avaient attiré l'attention des pirates, Elric était prêt à en découdre. Tous sortaient du bar, le capitaine des pirates Amigos, avait un cigare dans la bouche. Il rigola avec tous ses hommes, Elric avait eu carte blanche. Mais face à dix pirates et leur capitaine, le challenge serait dur. Elric ordonna à Atlas (le capitaine) de rendre son butin gentiment au gouvernement, Atlas demanda à ses hommes de s'occupaient d'Elric. Tous se mirent en cercle autour d'Elric, notre champion sauta dans les airs, si haut que le soleil avait ébloui les pirates. Elric arriva pile devant Atlas, ce dernier sorti un flingue. Elric lui fit lâcher son arme avec un coup de poing dans le visage, les pirates sautaient sur Elric. Dans le bar Atlas qui avait atterri contre une table, se toucha le nez qui saignait. "Grr..." Qu'il faisait, il se releva, mais cette fois il sortit son arme la plus lourde. Il sortit du bar, se retrouvant devant Elric avec un de ses pirates dans la main, les autres avaient été aussi impuissant face à notre agent. Armé d'un bazooka, Atlas visa Elric.



   
Informations IRL

• Prénom : Elric
• Age : 19 ans
• Aime : Plein de chose
• N'aime pas : Plein de chose
• Personnage préféré de One Piece : Don Krieg
• Caractère : Pff... Je sais pas, gentil.
• Fait du RP depuis : 4 ans
• Disponibilité approximative : 5/5
• Comment avez-vous connu le forum ? Top site


ONE PIECE REQUIEM ©️



Dernière édition par Elric le Sam 9 Déc 2017 - 0:59, édité 6 fois
avatar
Elric


Lun 4 Déc 2017 - 0:21

Fiche terminée ^^
avatar
Myosotis De Ville
Admin en Chef
Le Stratège

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 4648
Popularité: 104
Intégrité: 76

Jeu 7 Déc 2017 - 19:17

Salut bienvenue à toi, je passais pour te donner ton test, mais il semblerait que certaines choses ne soient pas en accord avec nos règles.

Tu utilises le Soru et le Tekkai dans ta présentation, ce qui n'es pas possible. Ces capacités ont des prérequis, prérequis que tu ne remplis pas étant donné que tu n'es pas validé (et donc tu ne peux savoir combien de dorikis tu vas avoir pour les remplir).

Je vais te demander d'effacer toute trace du Rokushiki présente dans ta présentation, et de tourner le combat autrement pour faire en sorte que ton personnage ne l'ait pas.

Patience, acquérir le Rokushiki se fera en RP par la suite !

Merci !

_________________





Vile 東方 - Thème de Myosotis

Spoiler:
 


http://www.onepiece-requiem.net/t15222-http://www.onepiece-requiem.net/t16409-fiche-technique-de-myosot
avatar
Elric


avatar
Daemon Wall
Modérateur à l'essai

♦ Localisation : Manshon
♦ Équipage : Les Pirates du Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 4390
Popularité: -410
Intégrité: -378

Ven 8 Déc 2017 - 11:45

Coucou ! Je suis là pour te demander de corriger ce morceau de ta biographie qui implique "L'adversaire avait donner un coup de poing dans le visage du Champion, la foula hurlait de plaisir. Mais le poing de l'adversaire était brisé en deux, il tomba la main bleutée avec les os brisait devant le Champion." et "Champion retira de son torse les deux poignards, il disparut subitement pour arriver devant le Rapace épuisé, ce dernier refusait d'admettre sa défaite." je te demande ça car tout bonnement c'est ce que Myo' plus haut t'a demandé d'enlever, car avec ou sans prénom, on peut facilement reconnaître le rokushiki, sachant que tu n'y as pas encore accès.

En plus de ça certes nous commençons tous avec plus de Dorikis qu'une personne lambda mais rien les personnages restent humains, ils saignent comme tout le monde, ils se prennent des coups comme tout le monde ce ne sont pas des surhommes, surtout aux débuts ! Il ne faut pas aller trop vite en besogne.

Alors si tu pourrais corriger ça et je te file ton test rp !

Merci à l'avance !

_________________
Thème du borgne
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
avatar
Elric


avatar
Daemon Wall
Modérateur à l'essai

♦ Localisation : Manshon
♦ Équipage : Les Pirates du Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 4390
Popularité: -410
Intégrité: -378

Ven 8 Déc 2017 - 22:43

Et voilà ton test rp ! Si il ne te convient pas, fais-le moi savoir ! Sinon, bon courage !

Raconte une mission que t'as confié le gouvernement et les bâtons qui t'ont été mis dans les roues à cause de concurrences entre les différents services d'intervention et d'enquête.

_________________
Thème du borgne
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
avatar
Elric


Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1