AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Libération surprise, mission impossible !

avatar
Ragnar Etzmurt
♠ As de la révolution ♠

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 7347
Popularité: +757
Intégrité: -361

Ven 29 Déc 2017 - 0:05



Notre dernier raid ne s’est pas très bien déroulé. Enfin, comment vous dire ? La mission est un franc succès, sauf que Suelto s’est fait prendre pour corriger mes erreurs. Et ouais, je suis ce genre leader qui enchaîne bourde sur bourde. Et comme vous pouvons vous en douter, il n’est pas question que mon meilleur élément reste enfermé derrière des barreaux. Et comme vous pouvez également vous en douter, j’ai ordonné à un navire qu’on utilisation pour justement filer nos proies, de suivre le navire dans lequel le rouquin est enfermé.

Si un jour on m’avait dit que je tenterais sauver un roux…

Bingo ! Suelto est enfermé au QG de West Blue. Probablement que c’est temporaire, mais il est hors de question qu’il soit envoyé ailleurs. Au vue de notre effectif actuel, nous sommes incapables de lancer un assaut contre cette base. Hùhù. Qu’est-ce qu’on fait ? On y va quand même ? Absolument pas. C’est en regardant Maria aider à Robert à soigner les blessés, qu’une idée me vient subitement, aussi insensée soit-elle.

« - Maria ! Dis-moi, tu n’trainais pas avec des pirates autrefois ? dis-je en m’approchant d’elle.
- Ouais, probablement. Pourquoi ? répond-t-elle avec toujours autant de nonchalance.
- Pour tenter de monter une armada temporaire et attaquer le QG.
- Je ne comprends vraiment pas pourquoi te donner autant de mal pour un roux…
- C’est pas gentil ça. J’suis à peu près certain qu’il donnerait sa vie pour toi.
- Je m’en carre. Bref, qu’est-ce que tu m’veux ?
- Que tu t’renseigne avec tes anciens contacts, voir si des mecs plutôt habiles sont chauds pour nous prêter mains fortes.
- J’vais voir ce que j’peux faire. Maintenant, tire-toi, on bosse ici. »

Oui, c’est Maria. Moi, capitaine ? Non. Un sous-fifre à ses yeux seulement. Ni plus ni moins qu’un mâle abruti. Cette femme est un véritable monstre. Je suis certain qu’elle pourrait me tuer durant mon sommeil. C’est bien la seule personne au sein de cet équipage qui se permet de me parler de la sorte. C’est bien la seule à qui j’autorise ce genre d’écart, du moment qu’elle fait correctement son boulot. Elle fait du bien à l’équipage et elle me soulage du poids qui m’incombe.

L’île sur laquelle nous venons de nous réfugier nous est encore inconnue. Pendant que chacun s’installe et que les blessés se font soigner, je décide de partir en exploration. La surface de l’île ne m’a pas l’air excessivement dense. Au pas de course, je devrais pouvoir en explorer au moins la moitié avant la tombée de la nuit, éventuellement ramener du gibier.

[•••]

Quatre longues heures plus tard, entaché de sang qui n’est pas le mien, je reviens en soulevant à bout de bras de grosses carcasses de sangliers empilées les unes sur les autres. Ouais, là, j’ai la classe pour une fois. Mon équipage semble ravi du fait d’avoir de quoi manger ce soir. Quel odieux capitaine laisserait ses hommes mourir de faim ? Je suis un parfait connard mais tout de même. Et c’est alors que je dépose à peine tous ces kilos de viande, que Maria me tend l’escargophone.

« Tiens. C’est l’ami d’un ami, qui connait quelqu’un qui a demandé à quelqu’un, qui a demandé à son capitaine qui connait quelqu’un, qui nous a mis en relation avec ce type à l’appareil. »

Ça en fait du monde. Excellent boulot. Je saisis l’escargophone.

« - Ici Ragnar Etzmurt. 
- Ouais, la gonzesse m’a raconté.
- Je tenais à rentrer en communication avec toi pour…
- Elle m’a raconté également.
- Ah… soupiré-je étonné. Et qu’en est-il ?
- S’il m’est possible de piller les ressources présentes sur place, j’en suis.
- Si l’on décime les lieux, alors prends tout ce que tu pourras prendre. Seul mon camarade m’importe. Le reste est à toi. »

Bon, c’est tout ce que j’ai pu obtenir comme aide. Qu’importe le nombre d’alliés, je m’efforcerai de récupérer mon ami. Une mission suicidaire ? Certainement. Mais là encore, ce n’est qu’un détail qui m’importe peu. Je n’entrevois pas de grand projets, mais lorsqu’une chose me semble essentiellement, je vais jusqu’au bout pour l’accomplir.



.
http://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttp://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Page 1 sur 1