AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Comme une évidence

avatar
Ragnar Etzmurt
♠ As de la révolution ♠

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 6121
Popularité: +681
Intégrité: -300

Dim 7 Jan 2018 - 16:08



Un bandeau autour de la tête afin de couvrir mes plaies, je suis de nouveau sur l’espace d’entraînement improvisé la veille. Mon professeur, bien plus fort que je ne l’imaginais, est également déjà présent. Le soleil vient à peine de se lever, la journée n’a pas réellement commencée pour la majorité des types présents sur l’île. Othar, torse-nu, s’approche de moi en jouant avec sa hache.

« Bon. Tu arrives à varier la projection du haki dans les différents membres de ton corps. C’est plutôt mal. Cependant, il te faut recouvrir une plus grosse partie de celle-ci, voire en couvrir plusieurs à la fois. Ça sera ta seconde leçon. La troisième concernera la puissance, mais on y est pas encore. On va s’échauffer en effectuant quelques échanges. »

Aujourd’hui, j’ai confié Divinité à Suelto, à qui elle sera bien plus utile. Actuellement, nul besoin d’armes pour me perfectionner au haki. Le viking avance vers moi en renforçant ses deux bras de haki. C’est ainsi qu’il me fait comprendre que je ne pourrais pas lui résister avec un seul bras. Hùhù. Il est plutôt malin ce type. Je le vois bien formateur sur Jaya, on va faire un carnage. Ouais, j’ai pour ambition de créer une cellule d’élite sous mes ordres… C’est une autre histoire.

« J’oubliais. interrompt le guerrier. J’ai éveillé mon Empathie. Rassure-toi, je ne compte pas l’utiliser contre toi. »

Il sait que je le maîtrise et ne me demande même pas de l’aider. Il est fantastique ce type. Allez, je commence à lui foncer dessus. Exactement ce qu’il ne voulait pas, je concentre mon haki dans mon poing droit pour l’attaquer, puis dans le gauche pour parer son contre, formant d’incessants allers-retours. Si mon adversaire se battait à fond, je serais probablement déjà foutu.

« - Dis-moi, Ragnar. À ton avis, pourquoi est-ce que nous autres, utilisateurs de l’armement, cherchons constamment à être en capacité d’envelopper entièrement notre corps de haki ?
- Vous cherchez réellement à faire ce genre d’horreur ?
- En réalité, je réalise mon mon erreur avec toi…
- Hum ?
- On change de programme. Je ne t’oblige à répartir le haki sur plusieurs parties de ton corps à la fois. Au lieu d’envelopper seulement ton poing, je veux que tu enveloppe tout ton bras. conclu-t-il en souriant. »

Et bizarrement, ça me semble de suite plus réalisable. Alors me voici de nouveau face à des rochers. Othar, à l’aide de sa hache, va et revient des cavités en soulevant seul à la force de ses bras, d’énormes rochers pour mon entrainement. Quel genre de vie a-t-il bien pu mener pour être aussi fort ? Nous avons pourtant quasiment le même âge. Enfin. L’heure est à l’entraînement. Je casse. Je casse. Mais toujours avec des minuscules coups de poing sur d’imposants rochers. C’est inefficace.

« Ta volonté est faible. dit Othar avant de s’en aller dans grotte. »

Tout n’est question que de volonté ? Je parviens déjà à activé le haki, c’est plutôt pas mal. Qu’est-ce que je dois faire ?…

« - Salut l’abruti ! intervient une voix familière. Quoi ? Ne me dis pas que j’ai échappé à ta vigilance. Tu deviens vraiment pathétique.
- Suelto ! Comment mas-tu trouvé ?
- Il n’y a rien que je ne puisse pas trouver.
- Tss… Qu’est-ce qui t’amène ?
- Pas grand chose. Je désirais seulement voir à quel point tu échouais.
- T’es servi.
- Écoutes, je sais pas trop comment fonctionne le haki et compagnie. Tout ce que je vois, c’est que ton poing sur durcit, je me trompe ?
- Ouais, continues.
- Cela ne te rappelle rien ?… Fais un effort, crétin. d’un ton plus agacé, tapant du sol avec son fusil.
- Alors là…
- Pourquoi est-ce que mon pote, qui plus est mon capitaine, est aussi débile !? Little Garden ! Ton logia, bougre d’ignare !… Quand tu te liquéfiais sans arrêt, qu’est-ce qui t’as permis de te solidifier ?… Ton esprit, connard ! Ta putain d’imagerie cérébrale ! Tu vois dans ta tête, tu reproduis en vrai. C’est comme ça que tu fonctionne. Tu m’étonnes que t’apprends relativement vite les choses, salaud… Bon, c’est pas que tu m’ennuies, mais j’ai un agent du gouvernement à retrouver sans me faire choper. »

Je reste bouche-bée. Il s’en va en râlant des conneries de sa langue natale, me laissant seul face à mes poings. Je suis bouche-bée parce qu’il a entièrement raison. Je veux brûler les étapes à cause de l’échéance qui nous attend, sauf que j’en perds davantage en me comportant comme un enfant. L’esprit et le corps. Le haki de l’armement, c’est pratiquement comme les propriétés solides de mon logia.

À moi de jouer ! Merci Othar. Merci Suelto.

http://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttp://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Page 1 sur 1