AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Modifications Armada

avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Jotunheim

Feuille de personnage
Dorikis: 9294
Popularité: 749
Intégrité: -528

Jeu 7 Juin 2018 - 1:51

Nyoup,

J'ouvre ce topic pour commencer à faire les diverse modifs, je ferai un up quand j'aurai tout finalisé. Et je mets tout sur le même sujet, histoire que ce soit traité ensemble, vu que tout est lié !

Armada
Grand Line


Population & Particularités

Armada n'est rien de moins que la plus grande plateforme flottante du monde. Un immense et invraisemblable assemblage de navires de toutes sortes, de ponts et de tout ce qui a déjà flotté un jour sur Grand Line accrochés et reliés les uns aux autres par un écheveau serré de cordes et de câbles. Comme une immense toile d'araignée tendue dans l'anarchie la plus complète sur une flotte entière de navires.

Une véritable ville navire toujours en mouvement, vivant tel un gigantesque organisme dont les sens sont les innombrables bateaux qui chaque jour s'en éloignent pour subvenir à ces besoins et pécher, commercer ou pirater au large.

Armada est un coupe gorge ouvert aux pirates, révolutionnaires et à tout ceux qui n'ont pas vraiment la faveur du gouvernement mondial. Une plate forme commerciale fabuleuse ou s'échangent d'innombrables marchandises et ou accostent des navires de toutes les mers. Un coin assez rentable pour que tout le monde y trouve son compte et dont les mouvements incessants permettent d'échapper à la marine tout en entretenant de fructueuses relations avec les îles près duquel Armada vient croiser.


  • La ville flottante :
    Armada vue du ciel ressemble à une immense roue posée au milieu de l'océan. Une roue dont les rayons sont des canaux qui permettent aux plus petit navires de circuler dans la cité. Ici les quartiers sont appelés des cadrans. Ils sont intérieurs ou extérieurs suivant leur position au sein de la roue et dépendent chacun d'un Libre Capitaine Pirates qui prennent les grandes décisions pour la ville lors de Red Conseils, en hommage au défunt Capitaine Red qui a réussit à mettre la cité à flot.

  • L'Atterrissage du Dragon :
    Son nom lui vient du fait que son centre est l'emplacement où Izya est venu se poser sous sa forme de Dragon après s’être emparé des drapeaux des pirates de Tortuga. C'est le cœur d'Armada et le lieu de réunion des Libres Capitaines lors des Red Conseils. Ce quartier est donc l'un des plus surveillés de la ville flottante, et bien qu'il soit remplis de pirates, l'ordre y règne grâce à la patte griffue d'Izya qui gère ce cadran et n'hésite pas à remettre n'importe quel fauteur de trouble, logia inclus, à sa place.
    Au centre de ce quartier, en plus d'y trouver l'Usage Modéré de la Force lorsqu'il n'est pas en vadrouille, trône le Repos des Cieux, hôtel de luxe et emblème du coin, rappelant à tous les origines célestes de la dirigeante de ce cadran ainsi que son titre Royal.
    Tout cela fait de l'Atterrissage du Dragon le coin parfais pour tous pirates prêt à vivre une vie paisible de citoyen d'Armada mais aussi l'endroit où les gens se réunissent lors d'événements importants.

  • Le Kraken:
    Le Kraken est le nom du navire amiral de la flotte des Usuriers. Et il constitue comme de juste le Point d'Ancrage du Cadran qui porte son nom. Il est amarré au centre de l’île, à proximité de l'Atterrissage du Dragon, de l'Usage modéré de la Force et du Fortune Carré. C'est le Cadran des affaires et l'endroit où passe l'essentiel des richesses d'Armada. Ici tout est à vendre et à acheter. Et ceux qui n'ont pas les moyens ont toujours le choix de s'endetter jusqu'au cou en empruntant aux Usuriers dont le chef de guilde, Johanna Starling, contrôle le cadran.

  • Fortune Carré:
    La Fortune carré est le nom que porte la dernière voile que l'on largue dans une tempête. Celle qui ne sert qu'à fuir la tourmente en filant droit devant au hasard. C'est aussi le nom que porte le navire où se réunit le conseil des Neuf Flibustiers, ainsi que celui du Cadran qu'ils contrôlent via l’Ancêtre. Un cadran classique de pirates indépendants, et le meilleur endroit pour changer de capitaine, demander un arbitrage pour un litige entre pirates ou trouver un bateau pour embarquer vers une campagne de flibuste.

  • La Mascarade:
    Ce cadran est le lieu d'accueil d'un bal masqué permanent, sauf qu'ici c'est le visage qui tient lieu de masque. En effet, les résidents du cadran peuvent changer d'aspect physique grâce aux hormones du Libre Capitaine Reyson D. Anstis. Ici tous les changements et toutes les apparences sont possibles, des plus belles jusqu'aux plus étranges. Et tous les trois mois, toutes les apparences sont renouvelées et changées ce qui peut s'avérer assez perturbant pour les visiteurs extérieurs et qui facilite grandement la vie de tous ceux qui veulent disparaître dans le coin. C'est aussi une garantie d'obéissance pour le capitaine qui peut à volonté refuser de reconduire un masque. Les fauteurs de troubles sont aisément visible, car ils portent le masque de la femme à moustache pour un délai de trois mois, pire humiliation qui soit selon le Capitaine.

  • La Dépouille :
    La Dépouille et le quai des prises sont le premier aperçu d'Armada pour tous ceux qui n'ont pas demandé à aborder sur la cité pirate. C'est ici que sont déchargés les bateaux saisis par les pirates et qu'on procède au tri des civils encore à bord. La procédure est simple, tout les biens encore en leur possession sont confisqués, ils seront inventoriés puis vendus et les bénéfices reversés à l'équipage pirate ainsi qu'à la Guilde des Usuriers, en la personne de Ragondin Bigoudi qui gère ce Cadran. Puis les civils sont triés en deux catégories. Ceux qui disposent d'une famille assez riche pour payer une rançon sont gardés en lieu sur, les autres sont employés comme travailleurs sur Armada en fonction de leurs talents. Ils n'ont que peu d'espoir de quitter l’île un jour mais peuvent s'y rebâtir une vie et s'installer dans le coin, ou économiser sur leur maigre salaire dans l'espoir de pouvoir un jour s'offrir un débarquement sur une île. Pour reconnaître les pirates des pièces rapportés on prend soin de tremper la main des arrivants dans de l'encre provenant de poulpes de Grand Line. Celle ci est indélébile et sa couleur bleue ne s'efface qu'au bout de plusieurs mois.

  • Flottebaie :
    Plus qu'un simple chantier naval il s'agit plutôt du plus gros rassemblement de désosseur et de trafiquant de bateau au monde géré par nul autre que Teddy la Démonte, membre de la Guilde des Calfats. C'est simple, Armada est faîte de bateaux enchevêtrés, parfois sur plusieurs étages. Un assemblage extravagant de passerelles et de cordages donne à l'ensemble une allure de toile d'araignée géante où se seraient collés des mouches grosses comme des navires et tout les pirates de GL viennent ici pour revendre leurs pillages.
    Bref, pour peu qu'on ait pas peur de se faire désosser son bateau dés qu'on a le dos tourné, c'est un coin rêvé pour faire des affaires.

  • Le Terminus:
    Le Terminus est le nom d'un vaste navire de commerce reconverti en une grande arène pour en faire l'endroit rêvé pour tout pirates. On peut y boire, manger, miser et y combattre et cela dans n'importe quel ordre. Pourquoi ce nom me direz-vous pour un tel paradis ? Et bien rentrez dans l'arène pour le savoir. Cette dernière se situe au milieu du navire sur une plateforme en contre-bas. Vous pourrez y gagner quelques Berrys en fracassant le crane de vos semblables sous les invectives et les acclamations de pirates qui ne tiennent pas debout. Mais gare à vous. La plateforme est mobile et peut s'ouvrir à tout moment si les spectateurs s'ennuient ou que le maître des lieux, Skuka Angelica, n'aime pas votre style, vous envoyant directement rejoindre les poissons. Il sera inutile d'appeler à l'aide une fois à l'eau, l'île n'est pas du genre à faire demi-tour. Terminus, tout le monde descend... Le bateau étant devenu le point phare de la zone, le cadran a évidemment adopté son nom.

  • Les Abymes :
    Abyme est le plus grand des cadrans d'Armada, et pour cause, il s'étend sous la surface d'un bord à l'autre de la cité. Essentiellement constitué d'une série d'immenses filets amarrés aux navires les plus fixes de la cité, Abyme est la demeure des vrais maîtres des profondeurs, le peuple des hommes poissons. Et seuls habitants de la partie aquatique d'Armada, ils ont droit sur tout ce qui, vivant ou non, finit par tomber à l'eau et atterrir dans leurs filets, y compris les offrandes à Davy Jones que font régulièrement les pirates partant pour la course ou revenant d'un raid victorieux. En échange de ce droit et de l'autorisation d'habiter les dessous de la cité, les hommes poissons jouent les radoubeurs et s'occupent de la maintenance des coques de la cité, de sa protection contre les courants ou les monstres marins et apportent un apport non négligeable à l'approvisionnement par la pêche d'Armada.
    Bien que la majeur partie du cadran soit inaccessible pour les humains non équipés, il existe une série de navires ou sont ménagés des zones accessibles à tout le monde, et qui servent de marchés ou les hommes poissons vendent tout ce qu'ils prennent dans leurs filets. Le cadran est dirigé par la sirène Tomoé, et protégé par son équipage, l'écume pourpre.

  • La Frapperie :
    Un quartier à Armada en plein essort, récupéré par Clotho. L'ancien marin a ramené des spécialistes en armes de Rokade et s'est installé dans le quartier qu'il a renommé la Frapperie. Pourquoi ? Parce qu'il a bien l'intention d'en faire le berceau de la création et de la réparation d'armes tranchantes sur Armada. Ici, on trouve des forgerons par dizaine, des créateurs d'armes plus loufoques les uns que les autres. Besoin de sabre ou d'épée avant de partir en guerre ? La Frapperie sera un passage obligé pour vous. A moins d'aller voir les usuriers et de s'endetter pendant trente ans …
    Ajouté par Clotho

  • La Main Rouge.
    La Main Rouge est le seul cadran qui ne soit pas construit sur des navires. Et pour cause, il s'agit du Groove 20, un des 89 arbres géants qui composent l'archipel flottant de Shabondy. Groove que le Capitaine Red à arraché de force à son écosystème natal avant de le remorquer jusqu’à la cité pirate pour en faire un nouveau cadran. Apportant à la cité une nouvelle stabilité grâce à l'assise de l'arbre ainsi que la production de bulles si pratiques à Shabondy et un espace vert très pratique pour aider à nourrir la cité.
    Depuis que le Capitaine Golden dirige les lieux, aidé par l'Omnisciente, le Groove est devenu la plaque tournante du commerce avec l'extérieur. Important ou exportant tout ce qui se vend facilement hors et à Armada. De plus, de nombreuses installations ont été construite pour parvenir au besoin nourricier d'Armada, certaines sur des plate-formes de bois flottantes sur l'eau, d'autres installés presque de la même manière mais sur des bulles créent par l'arbre. Pour la viande, des enclos sous le cadran ont été construit, élevant plusieurs sortes de poisson et autre animaux marins. Contrairement aux autres cadrans, le navire du Capitaine ne sert pas de demeure à ce dernier, c'est un bâtiment juché sur le tronc du Groove qui remplit cette fonction, la vue parfaite donne sur tout Armada. Comment s'y rendre vous vous demandez ? Par les nombreux ascenseurs/cabines-bulles. Il aurait été dommage de ne pas se servir d'un truc aussi cool et pratique !
    Ajouté par Adell "Golden" Dandy

  • Les Sœurs Yanagiba :
    Les constructions que sur Armada tout le monde appelle les Soeurs Yanagiba, du nom de l'ingénieur qui les a conçues et construites, sont quatre immenses roues à aubes bien plus grosses que celles jamais construites pour des navires. Et dont la fonction est de mouvoir et de manœuvrer l'énorme masse qu'est la cité flottante. Capables de pivoter sur place pour brasser l'eau dans n'importe quelle direction, reliée les unes aux autres par des den den visant à coordonner leurs manœuvres, les Sœurs Yanagiba sont une véritable prouesse de la technologie navale. Elles sont confiés à la guilde des Nochers et contrôlés par les meilleurs pilotes ingénieurs de la Guilde.
    Ajouté par Red

  • L'Usage Modéré de la Force:
    L'Usage Modéré de la force est un vénérable cuirassé de la marine. Construit à une époque exempte des technologies actuelles c'est un véritable géant conçu pour supporter les affrontements les plus lourds et devenir le fer de lance de la marine de l'époque. Gigantisme qui eut rapidement la peau du modèle dès qu'il fut question de coût de fabrication et d'entretien, et qui valut à la série d’être rapidement supplanté par des modèles plus compact, plus rapide, et bien plus pratique. Récupéré par Red au large de Tortuga, le cuirassé est devenu l'un des navires le plus imposant du coin, le centre de l’île et la résidence des anciens de la treizièmes divisions de la marine qui décidèrent de suivre Red lors de sa désertion. Et ses puissantes roues à aubes contribuent sensiblement à la pénible avancée de la ville.  

  • Tire la treize:
    Ceux qu'on nomme Tire la treize sont la réponse de Red au problème posé par le ralliement par les navires d'un comptoir commerçant itinérant sur Grand Line. C'est en fait très simple. Au lieu de balancer a la mer les types reconnus coupables de crimes nécessitant un châtiment, on leur offre à la place le choix de rester nourri et logés dans un coin de prison agréable pendant un an, et on leur fabrique des vital card. Treize chacun. Vital card qui sont distribués ou vendus aux pirates et aux marchands désireux de commercer avec la cité flottante. Simple et pratique.
    Pourquoi ce métier de rêve n'attire t'il aucun volontaire ? Simple aussi. Si par malheur l'un des capitaines a qui l'on a donné une vital card a le moindre ennui avec la marine, le guide associé est immédiatement balancé a la mer avec un boulet autour du cou. C'est de la que vient leur surnom, de la treizième carte du tirage du tarot, la Mort.

  • Les Précieuses (jusqu'en 1627):
     


Forces de l'ordre et respect de la loi


Même si une charte ou quelque chose d'équivalent pourrait finir par apparaître dans le coin il n'y pour l'instant qu'une seule règle d'or que tout le monde applique sur Armada pour éviter que le coin ne vire au chaos le plus complet. Elle est très simple et tout droit tiré des règles en vigueur sur les mers, Chaque Capitaine est seul maître à bord de son bâtiment. Avant, Armada étant le bâtiment du capitaine Red, mais ça, c'était avant. Maintenant, la règle à quelque peut changé : Chaque Capitaine est le seul maître à bord de son Cadran. C'est aussi simple que cela. Et lorsqu'il s'agit de prendre des décisions pour la ville entière, ce sont ces mêmes Libres Capitaines qui décident lors de Red conseils qui les rassembles tous.

Historique & Événements récents


 ► [1623] Le Pirate et le Corsaire :
L'ile de Tortuga tombe sous la botte du Terrible Corsaire Greed, lui même allié au pirate Drake Percecoeur. Le Concile du Crane comme les Usuriers sont forcés de plus ou moins bon gré de composer avec le nouveau duo de patron et les affaires continuent presque comme avant.

 ► [1625] La fin du Concile du Crane :
A alliés puissants, ennemis puissants. L'équipage des Sea Wolfs, menés par le Contre Amiral Arashibourei débarque bille en tête sur Tortuga pour y affronter Drake. Le conseil du Crane est décimé, Greed tombe au combat et Drake et sa flotte sont dispersés en mer.
Seul les Usuriers s'en tirent une fois de plus à bon compte en changeant de camp au moment opportun pour soutenir les hommes de la marine en poignardant dans le dos leurs anciens alliés.
Bien leur en prend, quand la poussière retombe et que la tempête s'éloigne, la Guilde des Usuriers est devenue la puissance dominante de l'ile.

 ► [1625] Naissance d'Armada:
Fraichement viré de la Marine Red revient sur Tortuga accompagné des évadés d'Impel Down, les pirates Izya, Reyson, Rimbaud, Lion et Grey et décide d'abandonner l'ile et sa sécurité menacée pour un projet plus fou. Remettre à flot les navires qui composent la cité pirate pour en faire une flottille itinérante. Tortuga est morte, gloire a Armada. Le plus grand bateau pirate du monde.

 ► [1626] If you smell what the rock is cooking !
Lancé dans ce défi un peu par dépit, les deux punks des Saigneurs des Mers sont désormais obligés d'affirmer que le Catch, c'est pas pour les chochottes.
Événement joué ici par Kiril Jeliev et Mahach

 ► [1626] Bloody Sorrow :
Les Bloody Sorrow ont été pendant un temps un équipage de pirates ayant l'avantage de la fougue de la jeunesse et la volonté de réussir. Sauf qu'ils se sont faits prendre à revers à l'entrée de Grand Line, montrant que la route de tous les périls portent plutôt bien son nom. Mais tous ses membres ne sont pas morts, et deux d'entre eux entretiennent même des querelles qui ont causé bien des dégâts sur Armada. Une amitié et confiance brisée coute parfois très cher, Grey et Galowyr Dyrian peuvent en attester.
   Événement joué ici par Grey et Galowyr

 ► [1626] Coup de Laser sur Armada :
Les possesseurs de logias n'en finissent plus de venir s'échouer sur Armada pour tester leurs pouvoirs. Après Grey le pyromane, Aoi la volcanique et Galowyr la tornade de sable, c'est Rydd Steiner, alias le Tigre Rouge qui vient de tenter de faire exploser la tête du capitaine Red au laser grâce au pouvoir du terrible fruit de la lumière. Tentative heureusement contrecarrée par Izya Tahgel, qui, après un duel sauvage, rappelle à tout le monde que si les logias c'est bien, les zoans mythiques, c'est mieux.
Événement joué ici par Izya, Rydd et Red

 ► [1626] Un chantier digne de son Nom :
De retour de son île Céleste de Stymphale, Izya fait construire à l'aide des Usuriers un hôtel digne de son nom. Mais c'est sans compter sur l'aide de ceux qu'elle paye... A force de négociation, elle finit par choisir elle même un charpentier pour diriger la construction de son projet, qui n'est autre que Kiril Jeliev, ancien traître-Saigneur et autoproclamé meilleur charpentier du monde en devenir.
Événement joué ici par Izya et Kiril.

 ► [1626] Tapage à la Dépouille :
Un révolutionnaire de passage sur l'île a fait du bruit. Voulant libérer des hommes, on raconte qu'il aurait affronté l'un des responsables du secteur, dans l'arène. Et qu'il l'aurait battu après un combat difficile et pas forcément fair-play.
Événement joué ici par Clotho

 ► [1626] L'attaque des Chapeaux Volants :
Tous les chapeaux rouges du tristement célèbres Red ont été animés par le fruit de la Vie et ont semé le chaos dans Armada, menés par le terrible Choixpeau Magique. Encore maintenant, les couvre-chefs volent en nuée au-dessus de l'île flottante, à la recherche de victimes à martyriser et de duels de rap. Dans tout ça, un duo de forbans a discuté avec Tomoe de Respora avant de repartir. Respora cherche officiellement un porteur qui en soit digne.
Événement joué ici par Fantine et Kurn

 ► [1626] La fureur du dragon :
Dans une Armada vidée par l'attaque de Navarone, la vie bat toujours son plein, surtout au Terminus, l'arène de combat flottante, où les affrontements s’enchaînent... Dont un qui oppose l'autoproclamé grand Lloyd Barrel à la nouvelle recrue des Poings Divins : Alexander Carmine, le poing du dragon. Leur combat sera si intense qu'une bonne partie de l'arène et de son cadran éponyme subiront des dégâts, sous le regard enjoué de sa Libre Capitaine, Skuka Angelica.
Événement joué ici par Lloyd Barrel

 ► [1626] Retrouvailles musclées :
Après leur première rencontre il y a plus d'un an, Mizukawa B. Sutero et le grand Lloyd Barrel ne s'étaient pas quittés en très bons termes... Et la rancœur était encore présente lorsqu'ils se sont recroisés à Armada. Le combat aura été en sens unique en faveur de Mizukawa, et d'une violence telle qu'il aura laissé ses traces dans les ruelles de la ville-île. Le PINGOUISTA 1.0, gardien d'Armada en l'absence de ses maîtres, aurait même été aperçu à la recherche des deux blondinets, c'est dire...
Événement joué ici par Lloyd Barrel, Mizukawa B. Sutero

 ► [1627] Indépedance:
La très célèbre Capitaine des Ombres du Chaos, propriétaire légitime du deuxième cadran le plus prestigieux d'Armada, voit ses citoyens contraints d'entrer dans une guerre civile extrêmement sanglante. En effet, revendiquant être à la tête de la citadelle depuis que Red est mort, les Neuf Flibustiers refusent catégoriquement de laisser cette dernière arracher le quartier du reste de la cité, considérant ce bien comme étant une partie intégrante et indissociable de tout Armada. N'entendant pas de cette oreille, la Reine Rouge décide de passer à l'action malgré les avertissements, entraînant alors les Précieuses dans une lutte pour l'Indépendance. Finalement, après une journée d'acharnement, Nakajima D. Aoi parvient à déjouer les tentatives de stoppage de ses adversaires, laissant alors une nouvelle Mini-Armada naître sur Grand Line...
Événement joué ici par Nakajima D. Aoi.


Boutiques de l'île


Personnalités importantes


Les Libres Capitaines d'Armada
Lien cliquable :

Les Libres Pirates d'Armada
Lien cliquable :

La Guilde des Usuriers
Lien cliquable :
 
Les Neuf Flibustiers
Lien cliquable :

La Guilde des Nochers
Lien cliquable :

La Guilde des Cartographes
Lien cliquable :
 
La Guilde des Armuriers
Lien cliquable :

La Guilde des Calfats
Lien cliquable :
 
Île accessible Uniquement par Vive Card
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Jotunheim

Feuille de personnage
Dorikis: 9294
Popularité: 749
Intégrité: -528

Mer 15 Aoû 2018 - 10:21

Les Usuriers :



   
Edouardo Malatesta, Ex - Numéro 1 des Usuriers
   Usurier sur Liste Noire rétrogradé

     
   

   
Il n'y a que les pauvres pour croire qu'on peut jamais être assez riche !


   Edouardo Malatesta est un ex marchand, ex pirate, ex contrebandier et l'actuel dirigeant du cercle des Usuriers, le groupe le plus riche et le plus puissant de Tortuga. Il trafique avec tout et tout le monde, s'assurant de rester utile a suffisamment de gens et de garder assez de façade légale pour ne pas se retrouver a se contempler sur une affiche. Il a passé les dernières années la tête de la Guilde a lutter contre le conseil du Crane, l'autre groupe dirigeant de Tortuga, regroupant les pirates les plus forts du coin. Une lutte de longue haleine que l'arrivée successive de Drake Percoeur, de Greed le corsaire puis des Sea Wolfs à parfaitement anéanti. D'abord persuadé d'étre enfin débarassé de tous ses empécheurs de tourner en rond, Malatesta a vite déchanté quand Red s'est repointé dans le coin pour reprendre les affaires du défunt Corsaire au nom de la marine. Et la ou il se voyait enfin patron unique et tout puissant de l'ile il se retrouve une fois de plus a devoir courber l'échine devant un type plus puissant que lui dont la marque noire qui lui bouffe le cou lui rappelle sans cesse la présence.  

A la mort de Red, bien évidemment, Malatesta a enfin vu une opportunité de tirer son épingle du jeu et de rafler le poste de "dirigeant" de la ville pirate. Et ça a presque marché d'ailleurs, mais c'était sans compté sur la présence de l'Ancêtre, le chef des Neuf Flibustiers, qui visait lui même ce poste plus pour sa confrérie que lui même. Pendant de long mois, s'en est suivit une guerre interne pour la place vacante de Capitaine suprême d'Armada. Guerre qui incita notamment Aoi D. Nakajima a abandonner la ville avec son porpre cadran des Précieuses.
Mais c'était sans compter sur le retour des Libres Capitaines Izya et Reyson qui sonna la déchéance d'Edouardo Malatesta qui y perdit toutes ambition, mais aussi sa place au sein des Usuriers.

Aujourd'hui, ce pirate est sous l'emprise des hormones de Reyson D. Anstis qui le fait souffrir d'un odieux chantage l'obligeant à venir quémander un remède auprès du Libre Capitaine au mal qu'il lui a volontairement provoqué.
Et bien que ses idées de revanches sont plus ancrée que jamais dans sa petite tête, il est, plus que jamais, contraint de se tenir tranquille sous peine de finir en pâture aux requins des Abîmes.



   Niveau évalué :
   Dorikis : 2000
   PP : 350
   PI : -50
   Localisation : Armada
   Créateur du PNJ : Red

   Habiletés/Pouvoirs :
       


Code:
<div class="pnj_fiche">
    <div class="pnj_nom">Edouardo Malatesta, Ex - Numéro 1 des Usuriers
    <span>Usurier sur Liste Noire rétrogradé</span></div>
      
    <img src="http://image.noelshack.com/fichiers/2016/22/1464955362-boone2-imagesia-com-8oqz-large.jpg">

    <div class="pnj_quote">Il n'y a que les pauvres pour croire qu'on peut jamais être assez riche !</div><p class="pnj_description">
    Edouardo Malatesta est un ex marchand, ex pirate, ex contrebandier et l'actuel dirigeant du cercle des Usuriers, le groupe le plus riche et le plus puissant de Tortuga. Il trafique avec tout et tout le monde, s'assurant de rester utile a suffisamment de gens et de garder assez de façade légale pour ne pas se retrouver a se contempler sur une affiche. Il a passé les dernières années la tête de la Guilde a lutter contre le conseil du Crane, l'autre groupe dirigeant de Tortuga, regroupant les pirates les plus forts du coin. Une lutte de longue haleine que l'arrivée successive de Drake Percoeur, de Greed le corsaire puis des Sea Wolfs à parfaitement anéanti. D'abord persuadé d'étre enfin débarassé de tous ses empécheurs de tourner en rond, Malatesta a vite déchanté quand Red s'est repointé dans le coin pour reprendre les affaires du défunt Corsaire au nom de la marine. Et la ou il se voyait enfin patron unique et tout puissant de l'ile il se retrouve une fois de plus a devoir courber l'échine devant un type plus puissant que lui dont la marque noire qui lui bouffe le cou lui rappelle sans cesse la présence.  

A la mort de Red, bien évidemment, Malatesta a enfin vu une opportunité de tirer son épingle du jeu et de rafler le poste de "dirigeant" de la ville pirate. Et ça a presque marché d'ailleurs, mais c'était sans compté sur la présence de l'Ancêtre, le chef des Neuf Flibustiers, qui visait lui même ce poste plus pour sa confrérie que lui même. Pendant de long mois, s'en est suivit une guerre interne pour la place vacante de Capitaine suprême d'Armada. Guerre qui incita notamment Aoi D. Nakajima a abandonner la ville avec son porpre cadran des Précieuses.
Mais c'était sans compter sur le retour des Libres Capitaines Izya et Reyson qui sonna la déchéance d'Edouardo Malatesta qui y perdit toutes ambition, mais aussi sa place au sein des Usuriers.

Aujourd'hui, ce pirate est sous l'emprise des hormones de Reyson D. Anstis qui le fait souffrir d'un odieux chantage l'obligeant à venir quémander un remède auprès du Libre Capitaine au mal qu'il lui a volontairement provoqué.
Et bien que ses idées de revanches sont plus ancrée que jamais dans sa petite tête, il est, plus que jamais, contraint de se tenir tranquille sous peine de finir en pâture aux requins des Abîmes.</p>

    <span class="pnj_pvr">Niveau évalué :</span>
    Dorikis : 2000
    PP : 350
    PI : -50
    <span class="pnj_champ">Localisation : Armada</span>
    <span class="pnj_champ">Créateur du PNJ : Red</span>

    <span class="pnj_pvr">Habiletés/Pouvoirs :</span>


        </div>


   
Johanna Starling, Numéro 1
   Patronne du Kraken et des Usuriers


   

   
On dit que les marins ont une femme dans chaque port...
   Ici la place est prise !


   Avant, Johanna n'était qu'un agent dormant de plus au CP5. Le genre d'agent qu'on abandonne dans un coin pourri avec pour seule consigne d'y creuser son trou et d'y rester en balançant régulièrement des infos locales au bureau Renseignement et Analyse. Le climat malsain de Tortuga l'avait rendu paranoïaque, nihiliste, et tout ce qu'il y a de dépressive. Mais ça c'était avant.
   Parce qu'un jour les Sea Wolfs sont passés dans le coin et Johanna s'est retrouvé nez à nez avec l'ex-agent Red, si ténébreux qu'elle en est immédiatement tombée follement amoureuse, juste avant de se faire assommer par Rachel Blacrow.
   A son réveil, le monde avait changé, les pirates du coin étaient morts ou en train d'embarquer dans des cuirassés de la marine, Red avait un manteau d'amiral, et surtout, surtout, l'horrible Rachel avait disparu en mer...

   Et puis Rachel est revenu, mais Red est aussitôt passé pirate et s'est emparé d'Armada pour se lancer dans la flibuste. Et laissant derrière elle un cp décidément dépourvu de la moindre reconnaissance, Johanna s'empresse de se jeter dans les bras enfin libre du nouveau capitaine du coin.  

   Depuis Johanna a trahi plusieurs fois, participant activement à la liquidation des agents dormants du coin et aux repérages de quelques nouveaux, elle est aussi devenu la représentante de Red auprès des instances d'Armada lors de ses trop nombreuses absences. Et en même temps que sa prime, elle a gagné le garde du corps le plus impressionnant du coin.

Après la mort de Red, Johanna a sombré dans une profonde dépression. N'étant plus que l'ombre d'elle même, elle a longtemps été manipulée par Edouardo Malatesta notamment dans la direction du cadran du Kraken, et surtout pour faire face aux Neuf Flibustiers dans la guerre interne pour le contrôle de la cité pirate.
Et finalement, après le retour de Reyson D. Anstis et d'Izya Tahgel, après que ceux ci ait décidé de déposséder Malatesta de toutes ses fonctions sur Armada, elle a été nommé par Izya chef des Usuriers.
Et, parce qu'elle avait besoin de retrouver le sourire et une part de Red quelques part, Izya lui a ramené Damien Dalton Désiré, fils de Red, qu'elle forme pour qu'il se fasse une place dans la guilde.
   


   Niveau évalué :
   Dorikis: 2000
   PP: 150
   PI: -120
   PRIME: 40 000 000 Berrys
   Localisation : Armada
   Créateur du PNJ : Red

   Habiletés/Pouvoirs :
   Rokushiki (un peu)

   


Code:
<div class="pnj_fiche">
    <div class="pnj_nom"> Johanna Starling, Numéro 1
    <span>Patronne du Kraken et des Usuriers</span></div>

    <img src="http://image.noelshack.com/fichiers/2015/51/1450361264-previous-life-by-odilemurmansk-d323e2w.jpg">

    <div class="pnj_quote">On dit que les marins ont une femme dans chaque port...
    Ici la place est prise ! </div><p class="pnj_description">
    Avant, Johanna n'était qu'un agent dormant de plus au CP5. Le genre d'agent qu'on abandonne dans un coin pourri avec pour seule consigne d'y creuser son trou et d'y rester en balançant régulièrement des infos locales au bureau Renseignement et Analyse. Le climat malsain de Tortuga l'avait rendu paranoïaque, nihiliste, et tout ce qu'il y a de dépressive. Mais ça c'était avant.
    Parce qu'un jour les Sea Wolfs sont passés dans le coin et Johanna s'est retrouvé nez à nez avec l'ex-agent Red, si ténébreux qu'elle en est immédiatement tombée follement amoureuse, juste avant de se faire assommer par Rachel Blacrow.
    A son réveil, le monde avait changé, les pirates du coin étaient morts ou en train d'embarquer dans des cuirassés de la marine, Red avait un manteau d'amiral, et surtout, surtout, l'horrible Rachel avait disparu en mer...

    Et puis Rachel est revenu, mais Red est aussitôt passé pirate et s'est emparé d'Armada pour se lancer dans la flibuste. Et laissant derrière elle un cp décidément dépourvu de la moindre reconnaissance, Johanna s'empresse de se jeter dans les bras enfin libre du nouveau capitaine du coin.  

    Depuis Johanna a trahi plusieurs fois, participant activement à la liquidation des agents dormants du coin et aux repérages de quelques nouveaux, elle est aussi devenu la représentante de Red auprès des instances d'Armada lors de ses trop nombreuses absences. Et en même temps que sa prime, elle a gagné le garde du corps le plus impressionnant du coin.

Après la mort de Red, Johanna a sombré dans une profonde dépression. N'étant plus que l'ombre d'elle même, elle a longtemps été manipulée par Edouardo Malatesta notamment dans la direction du cadran du Kraken, et surtout pour faire face aux Neuf Flibustiers dans la guerre interne pour le contrôle de la cité pirate.
Et finalement, après le retour de Reyson D. Anstis et d'Izya Tahgel, après que ceux ci ait décidé de déposséder Malatesta de toutes ses fonctions sur Armada, elle a été nommé par Izya chef des Usuriers.
Et, parce qu'elle avait besoin de retrouver le sourire et une part de Red quelques part, Izya lui a ramené Damien Dalton Désiré, fils de Red, qu'elle forme pour qu'il se fasse une place dans la guilde.
    </p>
    <span class="pnj_pvr">Niveau évalué :</span>
    Dorikis: 2000
    PP: 150
    PI: -120
    PRIME: 40 000 000 Berrys
    <span class="pnj_champ">Localisation : Armada </span>
    <span class="pnj_champ">Créateur du PNJ : Red</span>

    <span class="pnj_pvr">Habiletés/Pouvoirs :</span>
    Rokushiki (un peu)

    </div>


   
Damien Désiré Dalton
   Apprenti Usurier et Fils de Red


   

   
BANG ! BANG ! Tu nous dois toujours de l'argent ! Et tu sais ce qu'on dit ? Tel père, tel fils ! Alors méfie toi !


   Fils de Melody et de Red, Damien a grandi au sein de la famille Dalton sans jamais se demander qui était son vrai père. Enfin, pas vraiment. Faut dire que niveau famille élargi le clan Dalton se pose plutôt la, et que malgré un esprit relativement épais et un attachement certains aux traditions Amerzoniennes, les Dalton sont plutôt coulant avec les pièces rapportés, du moment en tout cas que le lien du sang est clair. Damien a été élevé comme ses demi sœurs, dans une inculture relativement plein de trous et un amour profond des valeurs de base de la famille, argents, armes, xénophobie. Jusqu’à qu'une fois ces 15 ans révolus, sa mère se décide enfin à lui parler de son vrai paternel, sous prétexte qu’après avoir traîné ces bottes quelques années en tant que chien du GM, celui avait enfin fini par trouver un métier honnête en devenant un capitaine pirate reconnu, et méritait donc qu'on lui donne une chance de réintégrer la famille. Plutôt content d'apprendre que son père était une terreur, Damien s'est empressé de changer de but dans la vie, passant sans complexe de devenir le plus grand chasseur de primes à devenir le nouveau roi des pirates.

Après la mort de son père, le pauvre Damien fut prisonnier pendant de long mois par Edouardo Malatesta qui vu en lui un potentiel héritier au trône de Red. Et sait-on jamais l'influence qu'il aurait pu avoir, il préféra le garder sous le coude plutôt que de le liquider dans un coin sombre. Désillusionné sur les dangers de la vie de pirate, Damien se retrouva prisonnier et en profita pour se remettre grandement en question. Et surtout, pour se rendre compte qu'au final, Maman avait raison, seul l'argent compte vraiment dans ce bas monde.
Il fut libérer par Izya quelques mois plus tard et confié au main de Johanna Starling, qui, nouvellement nommé chef des Usuriers et encore éperdument amoureuse de feu Red, y vu l'honneur de pouvoir prendre soin de cet héritage abandonné à son sort.
Bien-heureux d'être formé à la gagner de l'argent en masse, Damien accepta de rester sur Armada avec l'idée de ne pas faire la même erreur que ces aînés. Lui vivrai, amasserai et surtout ne prendrai jamais de risques inconsidérées.
   


   Niveau évalué :
   Dorikis: 2000
   PP: 100
   PI: -100
   Localisation : Armada
   Créateur du PNJ : Red

   Habiletés/Pouvoirs :
flingues à dials.
   


Code:
<div class="pnj_fiche">
   <div class="pnj_nom"> Damien Désiré Dalton
   <span>Apprenti Usurier et Fils de Red</span></div>

   <img src="http://image.noelshack.com/fichiers/2016/31/1470340137-western-02-imagesia-com-lm6c-large.jpg">

   <div class="pnj_quote">BANG ! BANG ! Tu nous dois toujours de l'argent ! Et tu sais ce qu'on dit ? Tel père, tel fils ! Alors méfie toi !</div><p class="pnj_description">
   Fils de Melody et de Red, Damien a grandi au sein de la famille Dalton sans jamais se demander qui était son vrai père. Enfin, pas vraiment. Faut dire que niveau famille élargi le clan Dalton se pose plutôt la, et que malgré un esprit relativement épais et un attachement certains aux traditions Amerzoniennes, les Dalton sont plutôt coulant avec les pièces rapportés, du moment en tout cas que le lien du sang est clair. Damien a été élevé comme ses demi sœurs, dans une inculture relativement plein de trous et un amour profond des valeurs de base de la famille, argents, armes, xénophobie. Jusqu’à qu'une fois ces 15 ans révolus, sa mère se décide enfin à lui parler de son vrai paternel, sous prétexte qu’après avoir traîné ces bottes quelques années en tant que chien du GM, celui avait enfin fini par trouver un métier honnête en devenant un capitaine pirate reconnu, et méritait donc qu'on lui donne une chance de réintégrer la famille. Plutôt content d'apprendre que son père était une terreur, Damien s'est empressé de changer de but dans la vie, passant sans complexe de devenir le plus grand chasseur de primes à devenir le nouveau roi des pirates.

Après la mort de son père, le pauvre Damien fut prisonnier pendant de long mois par Edouardo Malatesta qui vu en lui un potentiel héritier au trône de Red. Et sait-on jamais l'influence qu'il aurait pu avoir, il préféra le garder sous le coude plutôt que de le liquider dans un coin sombre. Désillusionné sur les dangers de la vie de pirate, Damien se retrouva prisonnier et en profita pour se remettre grandement en question. Et surtout, pour se rendre compte qu'au final, Maman avait raison, seul l'argent compte vraiment dans ce bas monde.
Il fut libérer par Izya quelques mois plus tard et confié au main de Johanna Starling, qui, nouvellement nommé chef des Usuriers et encore éperdument amoureuse de feu Red, y vu l'honneur de pouvoir prendre soin de cet héritage abandonné à son sort.
Bien-heureux d'être formé à la gagner de l'argent en masse, Damien accepta de rester sur Armada avec l'idée de ne pas faire la même erreur que ces aînés. Lui vivrai, amasserai et surtout ne prendrai jamais de risques inconsidérées.
   </p>
   <span class="pnj_pvr">Niveau évalué :</span>
   Dorikis: 2000
   PP: 100
   PI: -100
   <span class="pnj_champ">Localisation : Armada </span>
   <span class="pnj_champ">Créateur du PNJ : Red</span>

   <span class="pnj_pvr">Habiletés/Pouvoirs :</span>
flingues à dials.
   </div>
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Page 1 sur 1