AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une longue journée

Elric
Elric
• Caporal d'élite •

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 955
Popularité: 18
Intégrité: 17

2018-07-10, 02:20

Une longue journée  Latest?cb=20140727004859&path-prefix=fr
La balade de tigrou


Cette histoire commença, dans une caserne de la marine. Un petit groupe de Marin, arriva avec leur supérieur jusqu'à la réception. Une jeune femme blonde en mini-jupe, mâchant un chewing-gum coiffé d'un chignon, était à en pleine conversation avec l'Escargophone de service. Ignorant totalement les marins, le plus gradé du groupe s'avança vers le comptoir puis demanda à la jeune femme de s'occuper d'eux.

- Ouais...Mmm... Je vois très bien, je te l'avais dit rappelle-toi. Ce mec n'est pas assez bien pour toi, écoute ma chérie ça ne sert à rien de pleurnicher, il t'a quitté trouve-toi un autre mec...

Le lieutenant Bruce Walner, alias Nexus perdit son sang-froid, quand il comprit que cette réceptionniste profitait de son lieu de travail pour passer un coup d'Escargophone, en négligeant ses responsabilités. Nexus tapa du poing sur le comptoir, ce qui fit sursauter la blonde.

- Écoutez-moi, mademoiselle nous sommes assez pressés, si vous pouviez nous indiquer le bureau du contre-amiral.

La jeune femme toujours aussi méprisante, jeta un coup d'œil aux marins et à Nexus. Elle soupira en regardant le plafond, puis raccrocha le combiné.

- Vous avez rendez-vous avec le contre-amiral? Ou vous êtes juste venue faire un rapport.

Nexus répondit.

- Je suis le Lieutenants d'élite Bruce Walner, j'ai besoin de m'entretenir avec votre contre-amiral immédiatement.

En entendant le grade et le nom de Nexus, la réceptionniste changea d'attitude. Elle devint plus sérieuse et cracha un chewing-gum dans une poubelle à côté d'elle.

- Ah d'accord, je vous demande pardon. Mais je ne puis accéder à votre requête, je vous mets en relation par Escargophone avec notre officier le plus gradé en l'absence du contre-amiral.

La réceptionniste s'excusa encore une fois, elle prit le combiné de l'Escargophone et appela Estab Marcus, autrement dit le Colonel. Nexus demanda à la blondinette de lui passer le combiné, pendant que Nexus eut une petite conversation avec ce dernier. Avant toute chose, il ordonna à ces hommes de ne pas s'éloigner de la base, mais il remarqua qu'il manquait une personne.

- Bon, les gars... Attendez, il est passé où l'autre débile ?

Un soldat répondit en sueur.

- Heu... Bah, il est parti quand vous avez commencé à vous énerver contre la blondinette.

Nexus mit sa main sur le combiné, pour que le Colonel n'entendit pas ce qu'il allait dire.

- Retrouvez-le-moi tout de suite, fouillé la ville, si le Colonel débarque et que nous ne sommes pas au complet ce sera un déshonneur pour notre bataillon. Et faite vite, un de perdu passe encore, mais cinq, ce serait inamissible sous peine de sanctions à votre égard.

Tous les soldats répondirent.

- Bien chef !

Nexus enleva sa main du combiné, et reprit la conversation comme-ci de rien n'était. Les soldats partirent donc à la recherche du fuyard, qui n'était autre qu'Elric.


Mission
http://www.onepiece-requiem.net/t20750-ft-du-champion
Elric
Elric
• Caporal d'élite •

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 955
Popularité: 18
Intégrité: 17

2019-07-12, 10:44

- Ouah ! Elle est pas mal cette ville, ça change de mon île de naissance.

Elric était en plein centre-ville, il était reconnaissable parmi une foule d'individus qui peuplaient la ville. Il regarda dans tous les sens, en voyant des magasins d'armes ses yeux se mirent à briller. Il s'approcha d'une vitrine, collant son visage contre cette dernière et faisait de la buée en respirant contre la vitre. Il regarda plusieurs armes, des Shurikens, des sabres, et même quelque arme à feu.

- Comme vous le voyez, l'armurerie Sutano est la meilleure malgré la concurrence.

- Je vois ça, je vois ça.

- Après, les temps sont rudes. Mais, je peux vous dire une cho...

Le propriétaire, remarqua un grand type avec un masque de tigre sur lui en train de salir sa vitrine. Il prit un balai, et sortit en hurlant.

- Dégage de là, sale porc !

Cette insulte fit sortir Elric de son admiration pour les armes, et se retourna pour regarder le propriétaire. La différence entre Elric et Sutano, était considérable. Un monstre de plus de deux mètres de haut, pesant 100 Kilos de muscles. Pour un petit gars, dégarni pesant 40 Kilos tout mouillé.

- Je...

- Sale porc ?

- Quoi ?!

- Quelqu'un m'a traité de sale porc, je vais le mettre en morceaux.

Sutano se rendit compte qu'Elric n'avait pas la lumière à tous les étages, il en profita pour se sortir de ce mauvais pas.

- Ah oui ! C'était un mec, assez costaud comme vous.

- Pourquoi avez-vous un balai ?

- Bah, il avait l'air louche. Donc, je suis sorti avec mon balai pour lui demander de partir.

- Je suis un caporal de la marine, si ce type était louche mon devoir est de le mettre hors d'état de nuire.

- Il est parti par-là !

Sutano pointait la direction du port de la ville, il transpirait.

- Merci ! Grouah ! J'arrive, malfaiteur planquez-vous !

Elric s'empressa de courir à toute vitesse au port, sur sa route il croisa ses compagnons qui lui demandèrent pourquoi il était si pressé. Elric leur raconta, les soldats avaient des ordres, mais si la vie de concitoyens était menacée, le devoir passer avant tout.

- Allons-y Elric, les gars allaient prévenir Nexus.

Cinq soldats d'élite, se dirigèrent avec Elric au port. Une fois arrivé au port, Elric regarda dans tous les sens. Mais cet idiot, n'avait pas demandé à quoi ressemblait le criminel. Donc, il chercha au pif. Ce fut pareil pour ses compagnons, ils cherchèrent un mec louche.

- Ah ! Je commence à douter de la parole de ce monsieur, peut-être était-ce une femme ? Un balai, c'est pour le ménage, et à part les femmes, personne fait le ménage.

Elric était un peu macho, il se découragea et décida de rentrer à la base. Mais, ce fut un coup de chance. Car, quelques secondes plus tard, un navire de pirate assez connus jeta l'encre dans le port de Logue Town. Elric commença à partir, mais un de ses potes lui fit remarquer qu'il s'agissait des pirates du Sapin. Un équipage de pirate, de seconde zone qui en quelques années avait prix de l'importance dans les fiches de la marine. Une bande de pillards, de violeur, de tueur, des pirates sanguinaire.

Elric se retourna et regarda une trentaine de pirates descendre de leur navire, ils étaient en colère et affamé. Elric entant que Caporal, ne pouvait laisser des affreux comme eux pénétrer la ville de Logue Town. Le champion, c'est-à-dire Elric, c'était le surnom que les gars de sa division lui avait donné. Il s'approcha des pirates, ses derniers voulurent intimider Elric. Ils sortirent leur sabre et pistolet, Elric accompagné de ses hommes livrèrent bataille contre les pirates. Ce fut une bataille assez courte, les trente pirates avait eux affaire à l'élite de la marine. Ils étaient tous en train de gisaient sur le sol, le capitaine des Sapins sortit avec son bras droit. Il regarda Elric et ses pirates, et se mit en colère.

- Tu sais qui je suis ?! Je suis Numbus, le pillard qui veut 7 millions de Berry. Tu t'amuses à me tourner en ridicule, ce sont des pirates du Sapin que tu as attaqué. Jorge, occupe-toi de lui.

Le bras droit, s'avança sans dire un mot. Il leva son bras mécanique, puis il tira un boulet de canon avec, le boulet se dirigea vers Elric qui ne bougea pas d'un cil. L'explosion, attira l'attention de Nexus et de ses hommes.

- Bien joué, tu auras ta récompense... Quoi !

La fumée, se dissipa peu à peu. Laissant la carrure d'Elric, faire son entrée. Il prononça juste un mot, qui déstabilisa le capitaine et son bras droit.

- C'est mon tour.

Le Tekkai, Elric avait durci ses muscles et était devenus aussi durs que du métal. Cette technique était redoutable, le pirate sortit son sabre et avec son bras droit, ils foncèrent vers Elric. Mais, Elric les dépassa. Il fonça sur Jorge et lui porta des coups de griffe avec ses ongles acérés à très grande vitesse, Jorge tomba à terre. Ce fut le tour du capitaine qui prit la fuite, mais notre marin n'eut pas l'intention de le laisser s'échapper. Il apparut devant lui, sa vitesse était à des années-lumières de celle du pirate. Ce dernier un pistolet, mais Champion lui mit un coup de poing.

- Graoh !

Le capitaine s'envola à quelques mètres plus loin, Nexus arriva avec ses hommes quelques minutes plus tard. Les pirates étaient en prison, dans la base. Elric reçu une promotion, il passa de caporal-d'élite à sergent-d'élite, pour avoir capturé un pirate et empêcher un massacre.
http://www.onepiece-requiem.net/t20750-ft-du-champion
Page 1 sur 1