AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Quand les révos décident d'être super relous.

avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Jotunheim

Feuille de personnage
Dorikis: 9294
Popularité: 749
Intégrité: -528

Lun 16 Juil 2018 - 18:02

Cela fait maintenant quelques jours que nous avons quitté Jaya et que nous naviguons vers les Allods d'Akeem afin que je puisse voir de mes propres yeux ces fameux dragons dont m'avait parler Red. J'attends ce moment depuis si longtemps, plus d'un ans, et le voilà qui se dévoile enfin à l'horizon. Devant nous, nous pouvons voir une énorme plateforme de bois où de nombreux hangars se distinguent des habitations environnantes. Et au dessus, les fameux Allods. Deux grosses îles célestes faites de terre flottent au dessus des flots à quelques milliers de kilomètre du niveau de Grand Line. Et autour, d'innombrables restent d'îles flottants eux aussi dans cette zone où la terre semble posséder des ailes.

Je devrais être ravie de ce paysage, j'attends cela depuis si longtemps... Mais rien n'y fait. Depuis que nous avons quitté Jaya, mon morale est bas. Et le pire dans tout ça, c'est qu'il s'est créé une nouvelle sorte de mur entre Reyson et moi.
Et pour ça, je hais ce maudit Ragnar. Je hais ce maudit plan qui va nous forcer une fois de plus à nous séparer. Mais je n'arrive pas à l'exprimer. J'ai toute cette colère enfouie en moi qui ne demande qu'à sortir, et pourtant, elle est comme coincée. Coincée par la peur qui m'habite, une peur que je ne veux pas écouter. Une peur qui me hurle de tout laissé tomber. Après tout, qu'est ce qu'on en a vraiment à faire de libérer Mandrake ? Je ne le connais pas, moi, ce type. Je ne lui dois rien !

Pourquoi faudrait-il que je sacrifie ma vie pour lui ? Le mérite-t-il seulement ?

Oh, bien sûr, ce n'est pas vraiment pour lui que nous allons faire cette attaque. Mais les risques encourus valent-ils vraiment le peu que nous y gagnerons ? Dans l'optique où nous gagnerions quelque chose...

J'en doute fortement. Mais la réalité c'est que je doute uniquement parce que je ne veux pas être à nouveau séparer de Lui.
On a mis tellement de temps à se retrouver. Combien nous faudra-t-il la prochaine fois ? Si tant est qu'on se retrouve un jour.

Alors je suis là, seule, accoudée sur le garde fou, à regarder l'île de mes désirs se rapprocher lentement de nous.
Je voudrais qu'il soit là, prêt de moi. Je voudrais avoir le droit d'être faible et de céder à ma peur, aussi bête soit-elle.

Mais je refuse de le décevoir.

J'inspire à fond l'air marin et tente de calmer mes angoisses. Après tout, le plan de la révolution n'est pas encore pour maintenant. Et je suppose qu'une si grosse logistique demande beaucoup de préparations.

Je ne dois donc plus y penser.

Pour l'heure, nous devons d'abord nous concentrer sur le ralliement des anges chevaucheurs de dragons à mon Empire céleste.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8508
Popularité: -662
Intégrité: -550

Lun 16 Juil 2018 - 20:39

Oui, pour l’heure nous n’avons à nous concentrer que sur ces dragons et des projets d’Izya. Enfin, c’est ce qui était prévu initialement. Mais le denden qui a sonné quelques minutes plus tôt ne semble pas tout à fait de cet avis.

« J’ai une mauvaise et une mauvaise nouvelle. Je commence par laquelle ? »

J’ai rejoint Izya, regardant dans la même direction qu’elle mais posant ma main sur la sienne, sur le garde-fou. Moi non plus je n’apprécie pas l’idée, mais pouvons-nous vraiment cracher sur une solution qui s’offre à nous ?

« Ragnar a appelé. J’ai l’impression qu’il n’attendait que son « appât » pour lancer son attaque… Il est prêt et n’attend que toi. »

La seconde mauvaise nouvelle en découle automatiquement : les dragons devront patienter. Je me tourne alors vers Izya, caressant sa joue de ma seconde main.

« Et moi aussi je t’attendrais. Quoiqu’il arrive. Et si les choses tournent mal, j’irais même te chercher. »

Je lui offre un sourire rempli d’assurance, de la certitude que tout ira très bien et que nous nous retrouverons très vite. Mais au fond de moi, ce vieux doute persiste toujours. Celui de ma fameuse malédiction. Moi qui survis et mon entourage qui périt. Le projet de la révolution n’est-il pas un peu trop gros ? Mais nous avons besoin de son soutien en retour, pour pouvoir nous protéger de la revanche impériale. Voire des.

Avons-nous vraiment le choix ?

« Reviens-moi en vie… »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Jotunheim

Feuille de personnage
Dorikis: 9294
Popularité: 749
Intégrité: -528

Lun 16 Juil 2018 - 21:07

Je me souviens de toutes ces fois où j'ai été en colère. De la fois où, cherchant des indices pour localiser un trésor qui s'est avéré bien vide, ma coéquipière Adrienne Ramba m'a enfermée dans les égouts.
Je me souviens de la fois où, cherchant à aider une vieille femme, je me suis faite berner par une bande de chasseurs de primes. Ou encore de la fois où un type que je pensais pouvoir appeler "mon ami" m'a finalement trahie pour m'envoyer à Impel Down.

Il y en a bien d'autres encore, mais je crois qu'aucune ne rivalise avec ma frustration du moment. Qui est telle que mon apparence change sans même que je le veuille, et pourtant je maîtrise totalement mon fruit du démon, pour me donner une allure piquante, tranchante.
Agressive.
Mes doigts, quant à eux, se resserrent sur la rambarde de bois, qui craque soudainement sous la pression que je lui inflige. Mes yeux, eux, n'ont pas décollé de l'horizon, de cette île dont j'espérais que la conquête apaiserait mes craintes, détendrait mon esprit.

Et bien non, rien de tout ça. Nous voilà bon pour faire demi tour, direction Armada pour y façonner une vive card et ensuite...

Ma colère redescend instantanément. Mon apparence redevient celle d'une ange et malgré moi mon corps est parcouru de tremblement.  La peur reprend ses droits. Mais je fais encore une fois de mon mieux pour ne rien laisser paraître.

Mes yeux cessent de parcourir l'horizon et se pose sur cette main recouvrant la mienne. Cette même main que j'ai du chercher jusque dans les blues pour qu'elle puisse être de nouveau a mes côtés et dont on va bientôt me séparer. Retournant ma paume, je la serre dans la mienne.

Tu sais aussi bien que moi que je ne pourrais pas en revenir Reyson... Cette fois, ça va être à toi de venir me chercher.

Et donc de surmonter ses propres démons. Parce que c'est bien beau de compter sur Ragnar pour casser le système de refroidissement, mais la prison étant sur un iceberg, je doute qu'elle en ait réellement besoin pour m'immobiliser, moi qui craint le froid plus que tout.

Et puis, c'est toi qui auras ma vive card. Toi et personne d'autre. Alors où que je sois, je t'attendrai. Sois sûr que je t'attendrai Reyson, et je ferai tout pour rester en vie jusqu'à ce que tu puisses enfin me retrouver.

J'ose enfin affronter son regard pour lui prouver la sincérité de mes propos. Mes yeux sont humides, mon corps est tremblant, mais mes paroles sont ce qu'il y a de plus sincère.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8508
Popularité: -662
Intégrité: -550

Mar 17 Juil 2018 - 19:45

Rester fort. Ne pas tressaillir. Ne pas montrer sa peur et ses craintes pour qu’elle, elle puisse suivre le plan plus sereinement. Pour qu’elle ne se mette pas à douter du projet comme je le fais actuellement.

« Sois certaine que si je vois la vive card diminuer de taille, j’accourrais aussitôt. »

Et cela qu’importe les ordres et directives de Ragnar. Mandrake peut bien moisir éternellement en prison. Il faut juste qu’elle, elle s’en sorte. Au moins elle… Pourquoi faut-il que la prison soit de glace ?

« Et s’il t’arrive quoique ce soit, je traquerais Ragnar. Je le capturerais et le traînerais dans une geôle pour lui briser les os un à un. Je lui trancherais les doigts et les tendons. Je l’écorcherais vif encore et encore avec mes pouvoirs… Je lui ferais payer ce qu’il t’a fait subir. »

Trouver un bouc-émissaire est si simple. Un objet vers lequel tourner sa colère plutôt que de songer à la tristesse d’une perte. Rester fort. Ne pas tressaillir. Pas devant elle en tout cas. Tenir bon encore quelque temps.

« Mais tout devrait bien se passer. Tu t’en sortiras. On s’en sortira très bien. Et nous reviendrons sur Armada, une nouvelle alliance et des alliés en main. Après nous pourrons venir saluer tes cousins les dragons. Et alors notre réputation redeviendra bonne pour nos concitoyens, bien que nous devrons poursuivre nos efforts pour nous prémunir d’une attaque impériale. Mais nous serons en bonne voie.
Oui, nous faisons ce qui doit être fait. Et nous réussirons…
Pardon de retarder ton projet. »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Jotunheim

Feuille de personnage
Dorikis: 9294
Popularité: 749
Intégrité: -528

Mar 17 Juil 2018 - 23:00

Tu n'as rien à te faire pardonner tu sais.

Sa voix apaise mon cœur, je ne tremble plus. Après tout, ce n'est pas de sa faute si Ragnar a décidé d'agir maintenant. Et puis, je lui ai confié ma vie sans crainte, et si c'était à refaire, je le referais sans une once d'hésitation parce que j'ai toute confiance en sa force, en sa détermination et en notre amour.

Tu as raison, nous faisons ce que nous devons faire. Même si je ne peux m'empêcher de penser que c'est trop tôt. Cela dit, je suppose que nous n'avons plus vraiment le choix, maintenant...

Je le regarde un instant dans les yeux, puisant dans son regard envoûtant pour me convaincre que tout ce passera bien. Que le plan se déroulera sans accro.
Qu'il viendra me délivrer, et que nous reprendrons notre vie exactement là où nous la laissons aujourd'hui, devant cette île au loin, qui semble se jouer de moi à longueur de temps tant elle me reste inaccessible.

Détournant la tête, je m'adresse subitement à l'un des matelots.

Changement de cap ! On rentre sur Armada.

Puis je fais de nouveau face à Reyson, prenant ses mains dans les miennes, mes doigts entre les siens.

Heureusement nous avons encore un peu de temps devant nous.

Le temps d'un voyage vers la cité pirate où je pourrais faire faire ma vive card afin de la lui confier, à lui, garant de ma liberté.
Je viens couvrir ses lèvres d'un baiser prometteur avant de me blottir dans ses bras pour regarder les Allods d'Akeem se détourner de l'horizon qui nous fait face tandis que notre embarcation vire de bord.

Tu devras veiller sur mes biens le temps de mon absence. Je ne tiens pas à prendre le risque de les perdre aux mains du gouvernement, que ce soit mes meitous ou simplement mon Denden qui me relie à Alina. Sans parler de cette pierre...

Celle là même que je décroche de ma ceinture pour la lui rendre.

Au moins, je suppose que tu peux aujourd'hui mesurer à quel point j'étais sérieuse lorsque je t'ai dis que je ferai tout pour toi. Car ce n'est rien de moins que mon avenir que tu tiens entre tes mains.

Et c'est d'autant plus vrai que sans lui, je ne réussirai jamais à retrouver ma liberté.

Ah, et je compte sur toi pour prendre soin des otages aussi, il ne sera pas dit que nous avons négligé notre parole les premiers. Tu n'auras qu'à en parler à Alfred et les installer dans mon hôtel, ça devrait surement leur plaire. Et qui sait, à la fin de leur séjour ils seront peut être tellement content qu'ils nous remercieront d'avoir excuser leur absence à cette bataille qui nous attend... Qui t'attend...

Mes pensées rassurantes redeviennent sombres. Et s'il se faisait tuer en tentant de me délivrer ? Et si ses démons reprenaient le dessus et que personne n'arrivait à le résonner ?
Et s'il se faisait capturer et enfermer dans une autre prison que Jotunheim... Nous serions alors condamnés à vivre dans des enfers loin l'un de l'autre sans jamais pouvoir nous revoir...
Et moi, entourée de neige et de glace, je ne pourrais absolument rien faire pour empêcher de telles fatalités.

Quelle folie nous a pris lorsque nous avons accepté de livrer ce combat qui n'est pas le notre ?!

Je l'ignore... Mais nous devons le faire, n'est ce pas ?

Pour le bien d'Armada.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8508
Popularité: -662
Intégrité: -550

Mer 18 Juil 2018 - 9:58

« Je prendrais soin de tes biens… »

Je pose mon front contre le sien, mes bras l’enserrant un peu plus contre moi. J’aimerais ne jamais avoir à la lâcher, mais je sais ce qui nous attend. Je sais aussi qu’il n’y a aucune certitude à notre réussite et à nos retrouvailles futures. Mais j’y crois. Je veux y croire. Parce que sans ça, je ne pourrais pas me battre.

« Je prendrais soin de ton avenir… »

Front contre front, nez contre nez, je sens son souffle sur mon visage et elle le mien. Nos cheveux se mêlent et s’entremêlent. Nos regards plongent et se noient l’un dans l’autre, oubliant ce qui nous entoure. Essayant d’oublier ce qui nous entoure. D’oublier le risque. De ne pas y penser. Au moins le temps qui nous reste.

« Je prendrais soin de toi. »

Un baiser. Une promesse scellée. Quoiqu’il arrive, jamais nous ne serions séparés. Si elle vient à mourir, je la suivrais sur l’autre rive. Si elle reste prisonnière, je remuerais ciel et terre pour l’en sortir. Quoiqu’il arrive.

« Je t’aime. »

Quoiqu’il arrive…

« Profitons du temps qui nous reste. De ce temps qui n’appartient qu’à nous. Comme ces trois jours sur Reverse Mountain. Profitons l’un de l’autre. Profitons de nous… Comme s’il n’y avait rien d’autre. Comme si le reste n’importait pas. Comme s’il n’y avait que nous. Dans notre cabine, le temps d’un voyage.
Le temps qui nous reste… »


Pour oublier la menace et les risques. Pour oublier le monde. L’espace d’un instant. L’espace de nos instants. Car ce sont les trésors les plus importants à mes yeux. Les trésors que je ne cesserais jamais de désirer, de vouloir piller. Ces moments passés avec toi.

Quoiqu’il arrive.
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1