AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[FB] Traque du Diable.

avatar
Abraham Barrett

♦ Localisation : Jotunheim (Grand Line)
♦ Équipage : Aucunement actuellement.

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 16 Aoû 2018 - 2:26

Maigre récolte, cette semaine pour le chasseur Barrett, cela faisait 4 jours qu'il chassait dans les terres désertiques du centre de l'amerzone, à peine vêtu d'une cape recousu et sale de sable et de terre pour le protéger d'une surexposition du soleil, voyageant pendant les temps calmes où le vent ne balaye pas le sable pour créer de véritables bourrasques capable d'ensevelir un homme, avec quelques rares dunes et cavités rocheuses pour s'abriter un peu avant de reprendre sa chasse, pourquoi avoir tenté ce voyage si loin des Zoniens ?

Simplement car Abraham voulait voir un diable des sables, la seule bête qui n'est pas à son tableau de chasse, ils vivent sous le sable donc au centre de l'ile vu que le reste n'est que mangroves et marécages remplis de Crocodrilles, de Kangarous et de Wendigos.

Le cinquième jour se termina comme les autres, rien à signaler, Abraham voulait trouver une cavité rocheuse qui menait un peu plus profondément sous le sable, une sorte de galerie naturelle des Diables des sables, le meilleur endroit pour les débusquer, la méthode pour en attirer un étang plus que simple, frapper le sol fort, faire des vibrations, d'après ce qu'il savait, c'est comme cela qu'ils détectaient leurs proies, mais même s'il a étudié son sujet avant de partir en chasse, Barrett n'a tout simplement rien trouver, ce qui l'agaçait au plus haut point.

Une nuit sous une petite protection rocheuse au clair de lune, au moins le désert est calme, Barrett pouvait se reposer un peu, il avait un sacré bagage sur le dos qu'il soulevait aisément maintenant, son matériel de chasse bien à lui, ayant planté des sortes de piquets de métal rouillé tout autour du camp jusqu'à ce que la tète soit proche du sol, la tète de pique qui était orné d'une cloche tout autant rouillée mais qui marchait encore, toute la zone en était infesté, une sorte de système d'alarme contre les prédateurs comme les Diables, le feu de camp fut éteint avant que Abraham ne sombra dans son sommeil.

La nuit fut calme jusqu'à environ 5 heures du matin, un violent tremblement fit sonné tous les cloches ce qui réveilla en sursaut le chasseur, l'endroit même s'effondrait, Abraham voyait le sol s'enfoncer, comme s'il était sur une plateforme dont on aurait détruit les piliers porteurs, il ne pouvait rien faire à part s'accrocher à la masse rocheuse ou il était pour camper, celle-ci se cassa vite, emportant Abraham dans les profondeurs formées par l'affaissement du terrain brute et soudain.


UNE HEURE PLUS TARD...



Le contact chaud du sol sur sa joue, le goût âcre du sang en bouche, la douleur vive qui le harcelait sous divers parties du corps, ce fut les premières sensations du chasseur à son réveil, se tenant le crâne comme s'il venait de subir un lendemain d'une cuite mémorable, le sang perlant sur son front, les roches ne l'avaient pas épargné dans la chute même s'il s'en sortait relativement bien vu la chute, il le constata en levant les yeux, le trou formé par l'affaissement du terrain était à plus d'une dizaine de mètres au-dessus de lui, rouler contre le sol qui s'écroulait et percuter quelques obstacles sont ce qui l'a tenu en vie au final.

Son sac n'était pas loin, par contre le matériel dedans a certainement subi des dommages, allant à quatre pattes jusqu'à lui, il s'adossa contre un rocher épais et fouilla dedans, ses deux gourdes d'eau allaient bien ainsi que son bâton de combat qui était accroché au sac, les clochettes d'alarmes étaient sans doute sous la plupart des rochers l'entourant, détruites, d'ailleurs Abraham put constater l'endroit l'entourant, c'était comme une gigantesque grotte avec quelques couloirs creusés, menant sans doute à d'autres lieux sous le sable, il devait avoir soit la plus grande des malchances, Doit avoir trop souhaité de trouver les Diables des sables car à présent, le voilà chez eux, en plein milieu d'une galerie gigantesque, tous les Zoniens ne suffiraient pas à la remplir.

Ses blessures n'étaient pas graves, les bras très peu coupés par les rochers, des plaies au dos, seul celle qu'il avait à la tête méritait d'être "inquiétante", le sang coulait et ne s'arrêtait pas depuis son réveil, il prit vite un tissu qui faisait office de bandage et l'enroula autour de son front, stoppant le sang après avoir fait ce bandeau sur le tour de son crâne, un souci en moins c'est déjà cela.

Maintenant la question qui dévorait l'esprit d'Abraham était, comment sortir d'ici ?

http://www.onepiece-requiem.net/t21140-abraham-barrett-chasseur-et-savant-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t21185-fiche-technique-abraham-b
avatar
Abraham Barrett

♦ Localisation : Jotunheim (Grand Line)
♦ Équipage : Aucunement actuellement.

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 17 Aoû 2018 - 3:40

La structure de la caverne autour de lui semble presque gronder, quelque chose vit dans ses tunnels c'est plus que certain pour Abraham, il est bien atterri chez les Diables des sables, il va devoir trouver un moyen de regagner la surface avant qu'un Diable adulte ne le trouve, ils feraient une vingtaine de mètres d'après les racontars mais peu ont survécu pour le témoigner.

Les nombreuses roches de divers tailles autour de lui pourraient lui permettre de grimper au trou qui a été former après l'affaissement du terrain, quelques possibilités émergeaient dans l'esprit du chasseur, la plus simple était de sauter de rochers en rochers et grimper mais la taille de ceux-là ne peut le permettre, de plus Abraham connaît ses capacités et prend en compte son état quelque peu diminué actuellement, une telle entreprise ne peut se faire.

Les grondements se sentirent à nouveau, ça circule dans les galeries autour de la cavité, le bruit de l'effondrement a dû attirer un ou plusieurs visiteurs, Barrett savait qu'il était hors de question de circuler dans les galeries pour chercher une autre sortie, c'était de la stupidité même, une idée à tomber en tète a tète avec les mâchoires des Diables, un seul choix s'imposait à lui, grimper, sa seule issue était celle par laquelle il était entré.

Fixant le trou béant au-dessus de lui, Abraham prit ses gourdes, les accrochant à sa ceinture et saisissant son bâton de combat, laissant son sac et le reste de son équipement sur place, grimper avec tout ça ne lui serait pas du tout aisé, il commença finalement la rude escalade qui l'attend, montant sur les rochers et sautant jusqu'à une façade rocheuse plus verticale et proche du trou, les grondements se rapprochent à ce moment même.

" - L'heure de vérité… Ça me fera une sacré histoire à raconter, une fois rentré... Si je rentre en vie.

Bâton dans le dos, gourdes à la ceinture, Abraham commença à escalader le mur rocheux de ses mains nues, entre l'état de ses mains et sa vie, le choix fut vite fait, il dut donc retenir ses grognements à force de se déchirer la peau sur la roche de sa seule porte de sortie, une main après l'autre, le voilà presque a mis chemin de la sortie quand ce qui sembla comme une détonation retenti en dessous de lui, des éclats de roches volant dans la cavité en dessous de lui, il regarda un instant derrière lui et constata l'horreur qui venait de surgir d'un des murs de la caverne.

Un Diable des sables, la bête la plus dangereuse de l'ile et c'est un sacré spécimen qui était là, une dizaine de mètres en longueur, Ver ou mille pattes, Abraham ne saurait dire et il n'attendit pas pour accélérer son escalade, il voulait voir un Diable, il l'a vu et regretta vite d'avoir pris une décision aussi stupide, il aura dû rester chez les Zoniens à chasser le Kangarou et le wendigo.

Le Diable des sables lui, leva ce qui lui servait sans doute de tète, il se mouva alors très rapidement et percuta le mur ou était Abraham à sa base, le faisant trembler avec une violence peu commune, le rouquin manqua presque de chuter, sueur et sang se mêlant sur son front alors qu'il escaladait encore et toujours, le Diable percuta encore le bas de la paroi, Barrett chuta alors un instant avant de se rattraper à un creux de roche in extremis, il avait bien perdu 2 mètres de progression, fixant la bête plus bas qui s'apprêtait à recommencer ses frappes.

Grimper, toujours grimper, survivre avant tout, la bête se stoppa dans ses assauts, reculant et passant dans une galerie, elle abandonnait . Le chasseur ne le savait pas mais ne se fit pas prier pour finalement sortir de la caverne, roulant sur le sable, sa respiration frénétique accentuée par son torse se bombant à chacune d'elles, il se redressa avec toute la peine du monde et se mit à marcher, il venait d'échapper aux griffes du Diable, non la bête mais bien du Démon, maintenant il était temps de revenir chez lui.

Cela était encore trop beau pour lui, pour le Diable des sables par contre, lui n'en avait pas terminé avec la proie qui était atterrie chez lui, le sable détona quand la bête jaillit à 5 mètres devant Abraham, celle-ci étant à hauteur pour lui arracher la tète, le chasseur se coucha au sol, laissant le monstre passer au-dessus de lui avant qu'il ne se renfonce sous terre, le sang du barbu ne fit qu'un tour et il se fit à courir, cherchant un lieu sûr, les remous du sable derrière lui commencèrent à se faire, la bête avait perdu du temps à faire demi-tour, une telle masse n'est pas simple pour les virages mais sa vitesse compensa vite cela, l'homme n'est pas aussi rapide qu'un cheval au galop, le Diable si.

Une sorte de mini montagne de roche se fit voir, pour Abraham c'était soit ça, doit se faire happer par une bouche avec 4 rangers de dents aiguisées comme des rasoirs, il allait bientôt y arriver, le Diable arriva a pleine vitesse et bondit du sable pour tenter à nouveau d'attraper sa proie humaine dans sa gueule, Barrett parti sur sa droite à temps pour sentir la légère brise dans son cou que créait le monstre au frôlant à pareille vitesse, une chance que ses réflexes et sa vitesse soient meilleurs que la généralité Zonienne, sinon il serait mort une dizaine de fois aujourd'hui.

Le voilà à présent prêt de son salut, ce monticule, cette surface de roche haute et pouvant être facilement monté, le voilà hors de danger pour le moment, le Diable se renfonça dans le sable, Abraham ne sut qu'il était encore là qu'une demi-heure après, buvant l'eau d'une de ces deux gourdes et reprenant son souffle, il a saisi un gros galet qu'il a jeté sur le sable, le Diable émergea à l'endroit même ou le galet frappa quelques secondes avant, il était encore là, rôdant autour de la seule protection du chasseur, la nuit commençait à venir, les poussiéreux ne sont sans doute pas loin, deux kilomètres au nord selon la mémoire d'Abraham qui se souvenait parfaitement de son parcours mais pour le moment il devait se reposer et réfléchir à comment se débarrasser du Diable qui rode dans les parages.

http://www.onepiece-requiem.net/t21140-abraham-barrett-chasseur-et-savant-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t21185-fiche-technique-abraham-b
avatar
Abraham Barrett

♦ Localisation : Jotunheim (Grand Line)
♦ Équipage : Aucunement actuellement.

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 18 Aoû 2018 - 1:30

12 heures, tout ce temps qu'Abraham a passé à se reposer et espérer que le Diable parte, le soleil commençait déjà à frapper sur sa cape de protection, la chaleur écrasante des derniers jours n'était pas si forte vu que le roux était en pleine possession de ses capacités mais son état affaibli le rendait plus sensible à la lourde chaleur présente en plus de la crainte générée par la présence du Diable qui rode dans les parages.

Barrett savait qu'il devait bouger, la zone d'habitation des poussiéreux et a deux kilomètres de là, le seul endroit où il pourra trouver une sécurité relative, les habitants n'allaient certainement pas l'aider, ils voudront plus le piller vu son état mais entre ça et le diable, le choix fut vite fait, cassant un peu la roche où il est assis avec son bâton pour créer quelques galets, il en saisit quelques-uns qu'il jette sur le sable, voyant les remous fait par le Diable attiré par les vibrations de l'impact des galets.

" - Faut que je bouge ou je vais mourir ici…"

Une idée germa dans l'esprit d'Abraham, il allait devoir faire la course du siècle au risque de se faire gober tous les 20 mètres donc les chances étaient très réduites ou il pouvait piéger le diable des sables à son propre jeu, il commença alors à casser le rocher sur lequel il est, une chance que son bâton soit d'acier, créant pendant toute la journée, un creux dans son rocher, le Diable va sans doute constater qu'une fois a une certaine profondeur, il pourra creuser dans la roche et tenter de happer le chasseur, et celui-ci contait bien sûr ce fait, le Diable est une bête, l'intelligent et la créativité ne font pas vraiment partie de lui.

La nuit arriva très vite avec le rythme rude qu'Abraham s'imposait, le creux était presque creusé entièrement, le Diable s'était éloigné un moment, les remous occasionnels étaient à une distance d'environ une trentaine de mètres du monticule de quelques mètres de hauteur où Abraham s'était posté, ses muscles étaient à bout, ses mains écorchées, son corps commençait à gronder du manque de nourriture, c'était ce soir ou il était mort.

Remontant de son trou, Abraham savait que maintenant, il fallait forcer le Diable à venir et pour ça, il allait jouer l'appât, il sauta donc dans le sable et frappa le sol à plusieurs reprises avec son bâton, les remous changèrent de direction et foncèrent droit sur lui, le Diable arrive, prêt à faucher la vie du chasseur roux, il attendait, frappant encore au sol pour maintenir l'attention du Diable, 15 mètres… 10 mètres… 5 mètres…

Ce fut le moment quand le Diable sort de sa boîte, du sable en l'occurrence, gueule grande ouverte prête à dévorer l'homme qu'il a pris en chasse pendant tout ce temps, Abraham parti sur le côté droit, se jetant pour éviter le prédateur qui percuta la roche, creusant juste assez pour atteindre le creux que le chasseur avait fait précédemment, se retirant de là, le Diable prit en chasse le rouquin qui courait autour du monticule, pivotant de sa course avec le Diable, entrant dans le trou qu'il avait fait et y plantant son bâton avec violence, une véritable lance prête à accueillir la bête, tapant du pied pour l'attirer, le Diable compris vite où était sa proie et depuis son coin sombre dans la roche, le chasseur voyait arriver le monstre de dix mètres qui fonçait sur lui, attendant encore comme quand il l'a forcé à percuter le monticule de roche, 15 mètres… 10 mètres… 5 mètres…

Et la bête ressurgit pour une dernière fois, Abraham sauta et écarta les jambes et les bras, le Diable lui, s'empala sur le bâton d'acier, le cri strident surgit alors qu'elle s'agitait et ressorti de la petite cavité creusée, s'éloignant et s'enfonçant dans le sable en s'agitant, Abraham ne se fit pas prier pour filer, courant tant qu'il le pouvait encore.

Il arriva finalement chez les poussiéreux après une course effrénée et une légère marche de soulagement en se sachant suffisamment prêt des habitations pour être en sécurité, le voilà ressorti des griffes d'un Diable des sables d'une dizaine de mètres, il avait tout de même perdu son matériel et son cher bâton mais il pourra avec un peu de temps se refaire tout cela une fois de retour chez les Zoniens, pour le moment, retour aux vieilles habitudes, il était temps pour Abraham de voler de la nourriture et ensuite repartir chez lui.



THE END.

http://www.onepiece-requiem.net/t21140-abraham-barrett-chasseur-et-savant-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t21185-fiche-technique-abraham-b
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1