AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Récompensez un pendu

Jacob Longdrop
Jacob Longdrop


Feuille de personnage
Dorikis: 1993
Popularité: -160
Intégrité: -85

Lun 10 Déc 2018 - 10:15

Jarrosé:
 


Dernière édition par Jacob Longdrop le Mer 21 Aoû 2019 - 19:02, édité 3 fois
Jaros Hekomeny
Jaros Hekomeny

Modérateur
••• Agent de catégorie III •••

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 3201
Popularité: 52
Intégrité: 72

Mar 1 Jan 2019 - 17:43

Bonjour ou bonsoir !

Je viens pour votre RP à Manshon, les grisards. Mes excuses pour le délai, la fin d'année n'est décidément guère propice à ce genre d'exercice ^^'. Vous avez suffisamment patienté, il me semble.

Je vois que vous enchaînez derrière sur Luvneel, j'en suppose donc que la collaboration s'est bien passé pour vous. Sans plus bavasser donc...



Point Forme :


C'est du propre ma foi, assez peu étonnant de ta part mais bon. Mis à part un petit cafouillage sur lequel je reviendrai plus bas, rien de bien notable. Tu maîtrises bien le médium et ça se sent, ne serait-ce que dans l'utilisation des différentes polices d'écritures ou leurs tailles. Pas la peine de trop gloser sur le fait que ça se lit très bien, c'est aussi clair qu'agréable, seul quelques rares formulations un brin répétitives seraient à noter, et encore.

Ah, si je noterai tout de même l'utilisation d'un anglicisme, vil traître à la Nation ! Certes marqué d'une police en italique, mais la pureté de la r... langue s'en voit tout de même entachée Récompensez un pendu  2983686574



Point Fond :


Globalement un bon RP. Je vais donc m'arrêter sur quelques points qui m'ont fait tiquer. Je me suis un peu demandé comment vous alliez vous rejoindre et négocier le tout, mais Jacob a tendu une bonne grosse perche dès le début, tout charitable qu'il est, et ça me semble tout à fait bienvenu. Canaille se permet une petite péripétie qui ne débouchera sur rien, juste pour le plaisir du trucider du gus et de laisser planer le doute sur si oui ou non il va mettre un bon petit vent à son partenaire, puis la prend, ouf.

Canaille a écrit:
(...) Elle tira la photo de Jacob de sa poche, et alla frapper à la première porte venu (...)

- Ce mec, tu l'as déjà vu ? Qu'elle fit en montrant la photo de longdrop qu'on lui avait fournit.
- Non, ça me dit rien du tout ma petite !
- Ment pas, ce genre de gars cours pas les rues dans vot' petite communauté... Essaye encore. Qu'elle fit en rapprochant l'image de son gros nez en patate, se faisant plus menaçante.
- Maintenant que tu me le dis, j'lai déjà vu dans les parages, c'est vrai ! Qu'est-ce que tu lui veux ? Fit-il, comme très concerné par tout ce qui se passait dans le coin.
- Ca, c'est mes affaires tu vois... L'habite où le gaillard ?
- Deux ponts en dessous, troisième maison à gauche.

Dialogue assez peu naturel s'il en est, et pour un mec apparemment cueilli au pif il crache bien vite le morceau le bougre, on se croirait dans TES IV Oblivion ou quelque chose du genre Laughing. Mais bref, altercation avec le Pendu, il dénonce l'importune sans vergogne, et voilà qu'elle retourne chez Joey, le vieux mec, rencontré uniquement parce qu'elle est allée frapper à la première porte venue. Donc...

Jacob a écrit:
(...) Avant elle, combien de jeunes recrues naïves et stupides avait-il recueilli ? Combien s'étaient confiés à lui sans savoir que leurs confidences étaient rapportées dans la foulée à pléthore d'hommes en uniformes qui n'avaient plus qu'à se baisser pour les appréhender ? La révolution mêlait dans ses rangs les idéalistes et les cyniques. Les seconds vivaient en général plus longtemps que les premiers. (...) Autrefois, il avait cru comme elle au grand soir, à la nécessité de renverser l'ordre établi.

Lorsque plus tard, dans le post de Jacob, on nous le présente ainsi, on se demande un peu quoi. Après tout pourquoi pas, des idéalistes aigris on en croise partout, certes. Reste qu'entre ça et ce qu'en faisait Canaille, on hésite entre le simple développement bienvenu et la petite dissonance. M'enfin, je chipote je chipote. C'est avant tout pour Jacob un prétexte pour s'épancher dans le registre qui lui sied bien.

Bon, un peu après je note qu'il y a eu cafouillage avec les couleurs, Jiggs passant de ceci à ceci chez Jacob, ce qui n'est pas dramatique, et il se fait carrément piquer sa couleur par Méyo chez Canaille un peu plus tard ! Je ne sais pas si c'est encore un de ces fameux bugs forumactif, en tout cas ça avait le démérite de rendre la compréhension inutilement compliquée le temps de se refaire toute l'action pour être sûr de qui parle.

Du reste, que dire. Les dialogues sont plutôt savoureux, un peu rigides et peu naturels chez Canaille parfois mais rien de bien vilain, l'action a le mérite de ne jamais être trop brouillonne. Quelle action d'ailleurs, Jacob a intérêt à faire attention à Luvneel, après tout certaines des Familles y ont une présence notable également.

Bref, c'était plutôt chouette pour une première collaboration, je suis curieux de voir la suite !



Les gains :

Tarif normal, pas de malus fb ou autre ==> jusqu'à 520 dorikis de gain.

Pour le tout, 430 dorikis.

Pour les actions, après m'être cassé les dents sur des additions et approximations je vais tomber d'accord avec toi, -35 PP et -35 PI.

Ce qui nous amène donc à 1230 Dorikis, -35 PP et -35 PI.

Si tu as des questions ou autre n'hésite pas, et dans tous les cas amuse-toi bien ^^.
http://www.onepiece-requiem.net/t21020-jaros-hekomeny-justice-et-reformismehttp://www.onepiece-requiem.net/t21029-jaros-agent
Jacob Longdrop
Jacob Longdrop


Feuille de personnage
Dorikis: 1993
Popularité: -160
Intégrité: -85

Dim 17 Fév 2019 - 17:29

Jarrosé:
 
Jaros Hekomeny
Jaros Hekomeny

Modérateur
••• Agent de catégorie III •••

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 3201
Popularité: 52
Intégrité: 72

Mar 19 Mar 2019 - 16:01

Bonjour ou bonsoir les grisards !

Bon, vous avez largement assez attendu pour cette récompense, alors ne traînons pas plus.

Rien à dire coté forme, c'est propre comme toujours et tout me semble maîtrisé. Je dirais peut-être que quelques virgules semblent parfois en trop, hachant certaines phrases plus que de raison, mais ce serait du chipotage.



Point Fond :


C'était bien ma foi.

On a droit à une contextualisation suffisante en entrée, histoire de ne pas perdre son lecteur d'emblée si jamais il n'a pas lu les précédentes aventures des deux révolutionnaires. C'est tout con, mais force est de constater que ce n'est pas si fréquent ^^'.

La collaboration entre vous deux, sans non plus être incroyablement fluide et truculente, est plutôt efficace et plaisante à lire. Jacob semble éprouver un malin plaisir à prendre à revers Canaille de temps en temps, sans jamais outrepasser les bonnes manières de joueur cependant. Je dirais bien que lorsque vous vous chargez de faire parler le personnage de l'autre l'effet est parfois un brin décalé, mais c'est très léger.

Les nombreux détails qui parsèment le récit participe à une ambiance qui fait son effet. Autre bon point, les combats qui ont le mérite de proposer autre chose que du simple "bim-bam-boum" chiant et long. Les dialogues sont chouette, aussi. Autrement, je n'ai pas grand-chose à dire de votre RP. Beaucoup de péripéties, parfois plus drôles que d'autres, la tension n'est pas mal gérée quand il en faut, mais rien qui fasse sauter au plafond. Je pourrais dire que la fin qui vous ramène à Manshon est un peu brève, c'est posé un peu vite. C'est toujours le souci avec quelque chose de plutôt bien écrit et au scénario qui se tient, on se retrouve avec assez peu à dire, à moins de s'épancher dans un commentaire de texte qui serait ici aussi pédant que stérile.

Passons donc aux gains, vous les avez suffisamment attendu ^^.



Les gains :

Tarif normal, pas de malus ==>  jusqu'à 420 dorikis de gain.

Pour le tout, 390 dorikis.

Pour les actions, ma petite addition arriverait plutôt à -45 PP et -25 PI, mais c'est demandé si gentiment de ta part que je me sentirais mal de refuser Smile. Va donc pour -40 PP et -25 PI.

Ce qui t'amène donc à 1620 dorikis, -80 PP et -60 PI.

Si tu as des questions ou autre surtout n'hésite pas, et dans tous les cas amuse-toi bien ^^.
http://www.onepiece-requiem.net/t21020-jaros-hekomeny-justice-et-reformismehttp://www.onepiece-requiem.net/t21029-jaros-agent
Jacob Longdrop
Jacob Longdrop


Feuille de personnage
Dorikis: 1993
Popularité: -160
Intégrité: -85

Jeu 9 Mai 2019 - 16:27

Kosmagique:
 
Alexandre Kosma
Alexandre Kosma
•• Lieutenant d'élite ••


Feuille de personnage
Dorikis: 3510
Popularité: +141
Intégrité: 126

Jeu 20 Juin 2019 - 14:47

Hop Jacob, me voilà pour ce Rp à quatre sur Manshon.

Pas de point forme pour toi, y a tout de même de temps en temps de vilaines fautes qui traînent, souvent de l’inattention et un manque de relecture. Juste un petit point, le verbe pallier n’est jamais employé avec « à » derrière, on ne dit pas « pallier à ce problème », mais « pallier ce problème », c’est une erreur courante, il faut le savoir.

Et on commence le point fond, et je vais faire ça chronologiquement, post par post, histoire de ne rien oublier.
Me manque dans les posts d’introduction de l’introduction. Les deux révos, vous parlez de grabuge que vous avez provoqué sur l’île, sans jamais remettre de contexte. Je me doute que vous avez dû faire ça dans un précédent Rp, mais, pensez au lecteur qui lui, n’a pas forcément lu, et se demande à quel point vous vous êtes faits remarquer, qu’est ce que vous avez bien pu faire pour être persona non grata sur l’île, bref, pourquoi vous êtes si flippés d’être repérés ?
Secondo, l’introduction de pourquoi vous êtes ici ? Une mission d’infiltration. Certes. Mais pour infiltrer qui ? Et dans quel but ? Parce que quand Jacob « Torpille » une mission dont le lecteur ne connaît pas les tenants et les aboutissants en gueulant dans un bar, on se dit qu’il aurait aussi bien pu la bousiller en se faisant cuire une flammekuche tant on ignore tout de ladite mission.
Ensuite, c’est au tour de Laïra de s’auto-détruire, elle vient d’empocher de l’argent, peut potentiellement en gagner trois fois plus, et elle ouvre sa gueule pour trahir son employeur, elle a pas trois sous de jugeote la petiote. D’autant qu’elle le fait par réflexe, réflexe de quoi ?
Ensuite, vient l’introduction du côté Peeter, et là, c’est plutôt bien fait, on comprend ce qui se passe, c’est clair concernant la réception des armes, la fabrication de la poudre (qui était clairement dite aussi dans le post de Laïra, juste que là, on a enfin, au bout de quatre posts posé l’intégralité des bases de la situation). Mais la situation exposée par Peeter me fait tiquer quant à la mission des révos. Ils sont censés infiltrer le hangar pour récupérer les armes ? Sachant que tout le monde les connaît alors aucune chance d’infiltrer ? Du coup, ils préfèrent gueuler dans un bar pour avoir une idée d’où chercher, pourquoi pas, mais pas à deux, ils n’ont aucune chance de s’en sortir après… Bref, tout ça me fait dire que la Révolution est toujours aussi peu capable de faire des plans d’action efficaces, utiles et intelligents.
Le post suivant de Canaille ne fait pas vraiment avancer l’intrigue, du coup difficile de dire quoi que ce soit dessus, vous êtes juste sortis de l’auberge (pas de mauvais jeu de mots).
Puis vient la blagounette de Jacob qui va acheter ses clopes pour éviter une poursuite inutile et dangereuse, car les mafieux sont effectivement beaucoup plus nombreux que vous. La décision de temporiser est bonne. Cela dit, vous avez laissé partir votre « piste », sans savoir ce que sait Laïra sur les affaires qui vous intéressent (finalement pas grand-chose, le gars n’a pas eu le temps de lui dire ce qu’il attendait d’elle).
Faut faire attention quand on reprend ce qui s’est passé dans les post précédents de son point de vue, à ne pas changer le cours des événements : « À peine sur pied que la crasseuse venait l'alpaguer, l'excentrique à la corde sur les talons ». Quand Canaille vient chercher Laïra, Jacob ne peut pas être sur ses talons, puisqu’il a filé presto s’acheter des clopes dans un élan de manque intense. À part ça, Laïra justifie effectivement qu’elle a trahi le mafieux sans aucune raison valable et elle s’en fout d’obtenir le reste de la paye, soit. Mais elle va avoir la mafia au cul et ça, elle a pas l’air d’en avoir grand-chose à faire non plus, elle préfère aider de parfaits inconnus qui pourraient être bien pires que les mafieux, on ne sait pas.
Puis elle évite à Jacob de se prendre une balle d’un tireur d’élite qui cherche à le buter et elle se la prend dans le flanc ? Mais il visait quoi ? Les couilles du type ? L’abdomen ? Le plus simple quand on a un beau fusil à lunettes et qu’on sait s’en servir, ce qui semble être le cas du type puisqu’il a été formé comme tireur d’élite par la marine, c’est sans doute de viser la tête ou à la limite le torse. Et il n’y a pas mention d’un problème de trajectoire de la balle, juste de Laïra qui se fout dans celle-ci. Ou alors Laïra a les flancs au niveau de la tête ou du cœur de Jacob ?
Ensuite Canaille fait un aller-retour à l’endroit où est supposé être le tireur d’élite sans vraiment chercher à le retrouver et en retournant sur ses pas pour aider Laïra, dont elle ne sait rien, mais qu’elle suppose amie parce qu’elle les aide et qu’elle ne semble pas attirée par l’argent. Qu’est ce qui lui fait se dire ça ? A priori, Canaille n’est pas au courant de la transaction entre le mafieux et Laïra, aucune raison pour qu’elle sache qu’en vendant la mèche elle a perdu l’opportunité de gagner un paquet de fric. On a l’impression que Canaille sait énormément de choses sur Laïra alors qu’ils ont à peine échangé trois mots.
Ensuite, ils lui cherchent un médecin, bon, pourquoi pas, elle leur a dit qu’elle pouvait les aider. Mais aucune mention du fait que peut-être le tireur d’élite est toujours là quelque part, ils ont pas l’air de faire trop gaffe. Puis on enlève la balle, on la recoud à l’arrache, ok. Puis Jacob se barre, sans avoir les infos de Laïra ? Pourquoi ? Il l’a soignée juste pour ça, et il se barre, alors qu’en l’état, avec le sang qu’elle a perdu et qu’elle perd sûrement encore, parce que l’hémorragie interne, c’est rarement bon, on se dit difficilement qu’elle va le suivre. Puis Jacob se fait à son tour tirer dessus et se fait toucher… Au mollet ! Mais là, on a la justification, qui est vraiment bienvenue, parce que sinon, on commencerait à se dire qu’il est vraiment nul ce tireur d’élite.
« Restait que piquer les armes avant qu'elles ne soient en possesion de Carbopizza était le meilleur stratagème possible. »
Je cite ici une phrase d’un post de Canaille parce que ça résume un peu tout ce que je pense de votre mission de révolutionnaires : Piquer des armes au moment où c’est le moins difficile, c’est pas un stratagème. Le stratagème, c’est la façon de le faire, et le moment fait partie de la façon. Mais pour l’instant, votre manière de faire n’est très certainement pas la meilleure possible. Vous faites un bruit de dingue alors que vous n’êtes que deux et tout ce que vous avez réussi à récupérer sur les armes, c’est potentiellement leur planque et deux balles, une dans Jacob, une dans Laïra… Si vraiment vous êtes persuadés d’agir pour le mieux, alors la révo est condamnée, parce que stratégiquement, ça n’a aucun sens, c’est un plan de bourrins pas très au courant des forces en face.
Et plutôt que de fuir sachant qu’ils vous ont perdu de vue et que vous pourriez foncer directement à l’entrepôt, mais non, vous vous remettez dans la ligne de mire du sniper et allez vous battre. Mais pourquoi ? Pour avoir une séquence de baston ? Il suffisait de ne pas sortir ce genre de phrase : « ils en profitèrent pour passer d'un toit à l'autre sans être vu. Même le sniper ne les avaient pas encore remarqué. » Si vous n’êtes pas vus, que vous vous baladez sur les toits, barrez-vous, vous êtes dans la merde ! Ah non, pas tant que ça, le sniper vise dans les pieds de Canaille, probablement qu’il doit penser que vous êtes comme Achille, vulnérables au niveau des talons.
Petite parenthèse spéciale Jacob qui a demandé un avis sur le duel avec le tireur d’élite : En soi, c’est bien écrit, c’est plutôt chouette à lire, bien construit, l’effet fonctionne. Le seul truc que j’ai à reprocher c’est le manque complet d’opposition du gars. C’est un ancien Marine, tireur d’élite, et il fuit ? Il a pas une autre arme sur lui ? Il est pas capable de tenir un peu ses nerfs ? Mais il devrait être canné depuis longtemps le bonhomme alors… Du coup, ce zoom express sur ce passage en particulier ne fait que préciser mon impression générale sur le Rp : Vous faites des trucs sensass, du spectaculaire, avec des blessures, des bastons, des incendies, des fusillades, mais vos personnages passent à travers tout sans les difficultés qu’ils devraient subir. (Non, pour moi une balle n’est pas une difficulté, la preuve, c’est que vous continuez à combattre sans vraiment de problème après) Et vu le merdier dans lequel vous vous êtes mis, et avec la tactique que vous adoptez, vous êtes morts une demi-douzaine de fois dans ce Rp pour moi.
Bref, je reviens au déroulé avec le post suivant de Laïra et enfin, les révos apprennent où est l’entrepôt. C’était moins une qu’ils crèvent avant même d’avoir essayé de réussir leur mission… Puis Laïra gambade et tue du mafieux sans plus tenir compte de sa blessure…
« Toi aussi lecteur, tu trouves qu'elle se laissait distraire par un rien ? Et encore, vous ne l'avez pas vu durant son cycle menstruel. » Ça, vraiment, je trouve ça d’un très mauvais goût. Ca ne sert à rien, ne fait pas avancer l’histoire, suppure le machisme et la misogynie, c’est vraiment très bof.
Outre ce petit passage, Canaille vient de se prendre une balle dans l’épaule, de se faire souffler par une explosion contre un mur et malgré tout ça, elle continue de se battre comme si de rien n’était, c’est magique. Et elle pare des balles avec son sabre ? Je suis allé zieuter le fiche technique et y a bien la toupie qui peut protéger Canaille, mais contre les balles ? C’est un peu fort de café. D’autant que Canaille dit qu’elle lui laisse une chance de se défendre, pourquoi ? C’est un peu stupide, vous êtes pas en bonne posture et Canaille laisse attaquer son adversaire ? On a l’impression que c’est juste pour caler la technique, c’est dommage. Et un chouïa grosbill. Elle se prend malgré tout des blessures au niveau des jambes, j’espère qu’elle a du mal à se déplacer pour la suite…
Bah non… Elle court comme une gazelle… Bon, de toute façon, je crois que vos blessures vous font finalement pas grand-chose, Laïra a une hémorragie au flanc, Jacob, une blessure à la jambe, une autre au cou, et désormais une bastos dans le bide, Canaille est blessée aux jambes et à l’épaule et devrait souffrir de l’explosion, ça commence à faire pas mal pour une équipe qui réussit malgré tout à toujours continuer.
Et là, pour moi, avec le dernier post de Jacob, on arrive à l’apothéose du grosbill. Le gars est au bord de la mort, il peut à peine déglutir, il se fait bazarder à la flotte, mais comme il a une corde, ça devient super man. En plus, il s’attaque à un bateau qui est censé arriver dans une demi-heure selon les gars à bord et il zigouille tout le monde dans un baroud d’honneur, puis pense à foutre un drapeau pour prévenir ses potes qu’il a réussi à récupérer les armes parce que franchement, il est trop fort. Non. Juste non. C’est pas possible. Vous aviez aucune chance de réussir cette mission et pourtant, vous y arrivez…
Et Canaille et Laïra arrivent à se défaire de Peeter et à nager jusqu’au navire, qui doit quand même pas encore être arrivé sur le port puisqu’il n’y a plus personne pour naviguer.
Dernière petite citation de Canaille : « Elle n'avait même plus la force d'aller vérifier la marchandise qui se trouvait en cale, et pria pour qu'ils ne se retrouvent pas avec des sacs de contrebande plutôt que les armes qu'ils devaient voler ». > Très sincèrement, étant donné le déroulé scénaristique du Rp, j’hésite à valider cette option…

Commentaire général, vous écrivez bien, vous marchez bien ensemble, y a des séquences qui sont vraiment chouette, mais il manque un scénario. Ou au moins des décisions un peu logiques et des difficultés qui soient réellement traitées. Parce qu’une blessure, oui, ça peut être une difficulté, mais quand celle-ci n’a aucun impact sur les actions que vous faites après, ben… C’est juste grosbill et pas très intéressant.

Bref, je vais en terminer avec cette récompense par un petit point personnel pour chacun :
En règle générale, j’aime beaucoup ta plume, les descriptions des événements sont plutôt chouettes, ça s’enchaîne bien, c’est fluide, imagé, on se représente bien le personnage. Ce qui me chagrine beaucoup, c’est le grosbillisme dont tu fais preuve tout du long du Rp. Non, pour moi à la fin, tu n’es plus à même de couvrir la distance qui te sépare du navire pas plus que tu ne l’es de te débarrasser de tout son équipage. C’est même pas une question de faiblesse ou force des adversaires, juste que tu es sur-blessé, ce n’est pas possible. Deuxième point que j’ai à te reprocher, t’as tendance à « corriger » tes partenaires Rp, souvent sur des décisions absurdes certes, mais parfois en compensant par une décision aussi absurde, tout en disant au lecteur que c’est vraiment très intelligent et que c’est la meilleure chose à faire. Quitte à corriger des décisions scénaristiques pas folichonnes, j’aurais préféré que tu ne fasses que le changer par des trucs plus logiques. Pour ton commentaire personnel, oui, le registre de la terreur est correctement joué et plutôt agréable, j’aurais pas de commentaire particulier pour que tu puisses t’améliorer dans ce domaine.

Et on passe aux points patates, je vais partir sur 231 Dorikis et 40 PP, (pas de PI, le gouvernement n’a rien à voir là-dedans et je doute que la mafia leur en fasse part)

Ce qui nous amène à 1851 Dorikis, -120 PP, PI inchangés

Voilà, si questions ou autres, n’hésite pas.
http://www.onepiece-requiem.net/t11736-rest-in-peacehttp://www.onepiece-requiem.net/t11858-tout-ce-qu-il-faut-savoir
Joe Biutag
Joe Biutag
Modérateur
Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Jeu 20 Juin 2019 - 19:34

Merci pour la récomp complète et détaillée.

Pour l'absence de scénario... je ne te ferai pas l'affront de le nier Laughing moi-même je n'en suis pas satisfait, seule la mise en scène m'importe. Normalement, je pense que ça doit être criant. D'ailleurs, je n'ai jamais réellement été foutu de faire un RP avec un scénario de qualité. Je me sers de l'intrigue comme d'un prétexte pour générer des situations à mettre en scène, ça va difficilement plus loin.

Le Grobillisme de fin restait assumé. Jacob est juste une bête sauvage que je voulais présenter comme increvable et implacable, je savais que ce faisant, j'exposais le flanc à une critique justifiée. J'aurais juste voulu savoir, indépendamment des trois balles dans la peau et de l'absence de force réelle en face, ce que tu as pensé de son dernier post. Du point de vue de la mise en scène j'entends, vu que je ne jure que par cela en premier lieu.

Ma tendance à «corriger» mes partenaires tient plus en réalité de la dérive autoritaire que de la volonté d'imposer un choix plus judicieux. Quand je n'aime pas la direction que prend le RP, je ne cherche pas à continuer sur la lignée, j'impose la mienne. C'est une manœuvre de sans-gêne, mais ça me facilité l'écriture.
En revanche, le seul point sur lequel je m'inscris en faux dans cette récompense est celui relatif au fait que je présenterais les idées de Jacob comme des idées intelligentes. Jamais dans la narration je n'ai fait cela, est pour cause : Jacob est un con. Il est apathique, a des répliques classe, mais c'est un bœuf. L'infiltration était vouée à l'échec car les seuls calculs sont il s'embarrasse sont «Je dois me rendre d'un point A à un point B, il y a des obstacles sur la trajectoire. L'obstacle doit disparaître afin d'atteindre le point B». Implacable, dépourvu des capacités élémentaires de réflexion d'un homme censé.

Jacob, c'est Terminator. Increvable, inébranlable, mais juste capable de répondre à des ordres simples de la manière la plus simpliste qui soit. À aucun moment je ne l'ai présenté comme intelligent. Qu'il annonce avec aplomb ce qu'il compte faire ne signifie pas que ce qu'il dit est pertinent. Le con s'illustre avant tout par le fait qu'il se fourvoie dans sa connerie avec une assurance crasse et bornée. C'en est un, c'est indéniable. Il présente juste mieux que François Pignon, c'est donc moins apparent au premier regard. J'aurais dû insister davantage là-dessus en narration.

Merci encore pour le commentaire et surtout pour l'examen approfondi post par post.

_________________
Tarif Joe:
 


Cafard:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttp://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Alexandre Kosma
Alexandre Kosma
•• Lieutenant d'élite ••


Feuille de personnage
Dorikis: 3510
Popularité: +141
Intégrité: 126

Lun 24 Juin 2019 - 13:02

Rebonjour vous,

Okay, je vois ce que tu cherches à faire. Et je comprends plutôt bien. Donner de l'effet à une séquence, c'est toujours sympa. Et je dois dire que tu le fais très bien. Généralement, sur une récompense, je vais m'attarder plus sur ce qui selon moi ne fonctionne pas, en espérant une amélioration future, pour que mes conseils puissent avoir un quelconque impact.

Alors oui, je viens de relire le dernier post et c'est très bien construit pour faire de la mise en scène et le scénario un peu bafouillant du Rp n'enlève rien à ce genre de séquence. Si tu veux essayer de pousser plus loin ce genre de mise en scène, je dirais qu'être un peu moins descriptif dans l'action et un peu plus introspectif. D'essayer de toucher le sentiment plus que le visuel: avoir des passages en narration indirecte libre pourrait aider par exemple, pour qu'on puisse plus avoir de l'empathie pour ces personnages. Il manque sans doute ce soupçon d'intérêt pour les personnages qui meurent pour vraiment rendre la scène brutale sur un plan émotionnel. Le côté mise en scène est bien construit, les enchaînements d'actions sont correctement utilisés, il me manque juste de l'empathie pour m'y plonger totalement.

Je vais revenir maintenant sur les réponses.
Du coup, le Grosbillisme assumé de la fin, je comprends. Je suis pas fan, c'est vraiment pas ma tasse de thé, mais je comprends ta façon d'appréhender le truc.
Pareil, la dérive autoritaire, c'est pas trop ma façon d'appréhender le Rp à plusieurs, mais je comprends ce sentiment de frustration de voir un Rp dériver dans une direction qui ne nous semble pas la bonne, j'ai connu ça. Simplement, j'aime essayer de "faire avec" parce que c'est pour moi l'idée du Rp à plusieurs, tisser avec les idées des autres pour construire ensemble.
Et pour le côté "con" de Jacob, j'avoue que c'est pas toujours l'impression que ça m'a donné. Après réflexion, c'est sans doute le côté badass inébranlable qui fait cet effet, couplé au fait qu'il n'est pas souvent contredit ou jugé par ses partenaires, il manque peut-être un petit recul pour qu'on prenne pleinement conscience de sa bêtise, en tout cas de mon point de vue.

Je finis sur le point qui me parait le plus important : le scénario. Pas besoin nécessairement de faire du gros scénario bien ficelé, une petite base tranquille mais logique peut suffire. Seulement, vous partez plutôt sur un Rp qui demande un scénar. Je comprends ton envie de mise en scène, mais je trouve que celle-ci serait encore plus belle avec un scénar rodé et efficace, ça aide à croire à ces petites séquences de mise en scène bien senties et à ne pas sortir de la narration.
Bref, je suis un partisan du scénario, surtout pour les Rp à 4 qui sont plutôt longs, comme le votre.

J'espère avoir répondu à tes interrogations et bonne continuation !
http://www.onepiece-requiem.net/t11736-rest-in-peacehttp://www.onepiece-requiem.net/t11858-tout-ce-qu-il-faut-savoir
Joe Biutag
Joe Biutag
Modérateur
Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Lun 24 Juin 2019 - 13:23

Nickel, j'ai ce que je voulais.

Merci.

_________________
Tarif Joe:
 


Cafard:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttp://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Jacob Longdrop
Jacob Longdrop


Feuille de personnage
Dorikis: 1993
Popularité: -160
Intégrité: -85

Mer 21 Aoû 2019 - 19:02

Minostracisé:
 
Minos
Minos

°• Roi Démon •°

♦ Équipage : La Légion

Feuille de personnage
Dorikis: 4970
Popularité: +355
Intégrité: -114

Ven 11 Oct 2019 - 12:42

Coucou Jacob ! Désolé pour le délai, toi-même tu sais que je galère en disponibilité et tout mais déso quand même, c'était long à venir. C'est parti pour le retour sur ton rp "Unreaconciables". Fais des titres en anglais, le français c'est has been. Récompensez un pendu  4231687190

Comme d'hab, on torche la forme d'abord et assez vite, d'autant que je n'ai pas grand chose à dire. T'as quelques fautes çà et là mais rien qui ne gêne la lecture. Je t'en poinçonne deux-trois:

Causer du temps qui faisait ne l'intéressait pas - qu'il

Le tavernier, effacé jusqu'à lors, alla sans un bruit illuminer la lampe à pétrole située derrière les visiteurs du soir - allumer, c'est la lampe qui illumine le reste.

Et au fond, tous s'en accommodaient for bien - fort bien, même s'il y a un religieux parmi vous, dans les bars c'est toujours santé.

Aeden s'était trouvée trop contente de se débarrasser de Longdrop débarrasser pour un temps
- je vois double, à mon avis il a amené trois whiskys ton rouquin.

Car ils étaient peu en clin à céder devant - enclins

- Caporal, on est suivi. - suivis

Le vautour avait manqué de s'écraser le bec contre terre pour sauver trois lionceaux d'une horde de hyènse - coupain de coquilles panda14

Tu écris bien, comme d'habitude et cette fois un grand chapeau à l'emploi du décor, souvent peu ou mal exploité car interchangeable avec n'importe quelle île. Ici, Amerzone est un personnage, voire le personnage central du récit, au même tire que la forêt dans Predator que tu cites et ça fait plaisir. L'idée même d'incarner la figure prédatrice est bonne, même si plus tard je reviendrai là-dessus. Dans le concept c'est cool et tu prends le temps de bien tout décrire. Ca commence d'ailleurs avec l'ambiance du bar, qui m'a évoqué du Rodriguez, mais dans ce qu'il fait de bien. Il y a même le petit côté "je les filme comme si je les aimais, tout en les caricaturant comme un gros raciste de texan bourré à la despé" du bougre et ça marche avec le profil de Jacob, puisque raciste lui-même et assez méprisant de ce qui l'entoure. Donc c'est ben vu, bien ouèj.

La partie prédation où tu décris Jacob plus comme une bête ou un charognard qu'un humain fait le taff aussi, on sent l'application et pendant toute la battue on aime voir le noeud se resserrer peu-à-peu. De fait, l'histoire d'une traque d'un présumé coupable par trois partis avec des objectifs distincts (interroger, appréhender, lyncher) offre une intrigue simple, mais très efficace. C'est un peu westernien comme démarche et ça m'a plu, tu te dis que tout peut arriver et il y aura forcément des échecs. C'est aussi ce qui fait que jouer le Predator avait son risque de sacrifier le pouvoir de l'intrigue au pur effet de style et tu as plongé à pieds joints dans ce travers. Et au-delà.

Je vais te poser une question très sérieuse. Est-ce que tu as écrit ce rp avec un esprit trollesque ou pour tester le détecteur grosbill du récompenseur ? Parce qu'au fur et à mesure du récit, on perd de l'intérêt pour les scènes, passant même d'un début prometteur et assez soigné à un léchage de cul obsessionnel de son propre personnage. Je vais devoir détailler pour que tu comprennes bien ce qui a ruiné, à mon grand regret, l'intérêt de ce rp.

Qui est Jacob ? C'est un révo raciste et critique envers tout, y compris sa propre hiérarchie. Il a un traitement classique de shonen poseur et tu décris un univers manga certes, mais avec des réflexions politiques et un rendu très seinen, voire réaliste. Et sérieux, surtout. On n'est pas dans l'esprit de coller de l'exagération loufoque pour parodier ou tenir un propos de second degré. Pourquoi, alors, faire de Jacob un mec qui, de base, joue la démonstration de mâle alpha dans le début du rp taverne ? Tu dénonces toi-même ce truc chiant, vu et revu, pour en servir une énième version plate, sans justificatif. On brosse juste Jacob dans le sens du poil. Déjà rien que là j'ai tiqué, mais j'aurais pu m'en foutre si tout ce qui suivra ne sera pas pire encore.

Jacob ne vient pas d'une jungle, mais il semble mieux s'y fondre et y circuler que la marine (ça ok c'est justifié), mais aussi les autochtones, que tu dis bien habiles chasseurs dompteur de la nature etc. Nature dont vous avez fait un personnage, donc en fait quand je dis qu'il existe trois partis, en vérité il y en a quatre. Mais Jacob, les dangers que tu passes ton temps à exposer et magnifier, il y est immunisé. Une petite griffe sur la joue pour le style, une blessure quand la scène justifierait qu'il souffre passe encore, mais bon, Longrambo III arrive à faire du feu avec un bout de corde et des arbres secs en pleins marécages, invoque des dangers pour génocider une troupe de marines sans même se protéger, comme s'il savait que son auteur l'avait à la bonne, dupe les autochtones, dupe la marine, dupe la cible, qu'il chope facilement là où tout le monde galère à l'attraper et le tout dans une sorte de complaisance à tout justifier sur un postulat qui ne tient pas longtemps : Jacob est méthodique, rusé et méprise tout le monde, donc c'est que forcément tout le monde est bordélique, bête et impressionnable. Et ça ne marche pas, pas du tout. C'est même mauvais, pour le dire directement. D'autant que tu n'emploies pas une forme d'écriture qui excuse la subjectivité. C'est froid, descriptif, analytique, à la troisième personne en plus. Ce n'est plus de l'omniscience, c'est du prosélytisme.

Et ça me conduit à une piste de réflexion te concernant et concernant ton travail des personnages, de l'univers etc. Tout le monde a son style et je ne peux pas vraiment émettre un jugement de valeur sur le tien, après tout on écrit ce qu'on veut. Par contre, je vais quand même essayer de t'amener à une réflexion sur ce qui fait que, malgré ta qualité de plume et malgré ton intelligence de joueur, parfois ce que tu crées se casse royalement la gueule.

Tu es misanthrope irl, c'est pas un secret et on vit très bien avec. Un misanthrope, c'est forcément quelqu'un qui n'aime pas les gens parce qu'il les a compris. Sinon c'est juste être un con. Et ce qu'on comprend, même si on ne l'aime pas, on peut le recréer. Pourquoi, alors, fais-tu de tous tes personnages des misanthropes qui altèrent le monde à leur vision imposée par un joueur paradoxal ? Parce que tu critiques les scènes débiles de bars pour en livrer une, parce que tu craches sur le solo, pour ne pas donner grand chose à manger à celui avec qui tu joues en multi, parce que tu te fous des gens qui usent de facilité, de gore gratuit et grosbillisme sans aucun intérêt derrière, pour plonger toi-même dans tous ces travers que tu fustiges. pourquoi :

Citation :
Vetinari et ses hommes sautèrent à pieds-joints dans le nid à emmerdes, poursuivant les branches cassées pour retrouver leur proie. Ils en avaient suffisamment chié pour ne pas supporter de se la voir raflée sous leurs yeux.

Qu'ils courent. Jacob avait brouillé les pistes sur trois-cent mètres, dévastant la flore afin de simuler le passage du poisson-volant.
 

Il fait tout ça pendant que les autres sont inertes, faut croire. pourquoi :

Citation :
D'un coup sec du bras gauche, il tira sur la corde pourtant solidement nouée autour de son camarade. La puissance de ce mouvement brutal, la friction, la rugosité de l'instrument, tant de paramètres qui firent qu'en se dénouant aussi violemment, la corde arracha la peau et même jusqu'aux muscles du malheureux sur toute la surface du tronc, bras compris. Un morceau de chair sanguinolente et hurlante s'écrasa au sol avec fracas avant qu'un autre son de chute plus gracieux et discret ne l'accompagne. Longdrop avait lui aussi retrouvé la terre ferme, disposé à laisser les restes de son en-cas aux bleus alertés par le cri d'agonie.

"puis, il prit un gros concombre" Récompensez un pendu  2661047600 pourquoi :

Citation :
Si le braillard n'aurait pas la satisfaction de voir demain, il se paierait au moins un révolutionnaire avant d'y passer.
La gâchette, le percuteur, la détonation, tout ça en bon ordre pour au final se terminer avec Longdrop se contentant de pencher la tête sur sa droite afin d'éviter la cartouche.
 

Qu'il a sans doute esquivée en fermant les yeux avec un petit sourire en coin, comme on le voit six fois par chapitre dans Saint Seiya et compagnie. Pourquoi :

Citation :
Si l'animalerie locale n'avait pas de scrupule, elle avait en tout cas la dalle. Une trentaine de cadavres semés au gré du plomb et de la poudre : une aubaine pour le cycle de la vie. Ce fut d'abord le tour des insectes. Les bougres s'étaient glissés lentement et insidieusement dans les plaies ouvertes. Elles étaient nombreuses. Habituellement nécrophages, les bestioles avaient fait bombance dans les entrailles du tout venant. Jusqu'à ce que l'engeance aviaire ne fasse valoir ses droits. Des larves gorgées des sang humain ; les piafs en avaient fait un festin. De ça, et des chairs mortes et calcinées présentées à elles.

On picora bien sûr les yeux et la gorge en premier lieu. C'était là où la viande était la plus tendre, pas nécessairement la plus savoureuse. Mais un attroupement de créatures à plume, ça suffisait à susciter la curiosité de celles à poils durs et à dents longues. Les volatiles n'avaient pas le monopole de la charogne. Quelques petits mammifères divers et variés s'agglutinaient, toujours plus nombreux.

"puis, l'un d'eux prit un gros concombre..." Et surtout, pourquoi :

Citation :
Perdu au milieu d'un marécage hostile, blessé, peut-être un début d'infection sur la route, isolé, seul, sans aucun soutien sur lequel compter, il devait retrouver le littoral.

Non mais de qui tu te fous ? Récompensez un pendu  695731864 Xx_PGM_Jacob_xX a passé son temps à marcher sur l'univers, les pnjs, le pj, mais ouais, sitôt tout danger écarté il est blessé. Pour le screenshot ça fera épique. Mec, on n'y croit pas une seconde. T'as humilié l'univers entier avec ton god mod, puis tu fais genre t'es harassé et fichtre, courageux de s'en sortir dans un monde si difficile ? Mais non ! C'est du Clotho ça, c'en est même un plagiat total. Et si c'est le but de le parodier, lui et tous les gens que tu vois grosbills, ben bien ouèj, t'as géré comme un chef. Outre cette explication, tu viens de produire le rendu d'un joueur de 12 ans qui débute le rp et n'a d'autre objectif que se polir le chinois sur la perfection absolue de son avatar. D'où ma question du début, est-ce un rp troll ?

Comme j'ignore si c'est le cas et que je ne connais de Jacob que ce rp, je vais juste te dire, avec des pincettes, qu'il est pour moi juste un "je vous emmerde les révos" et qu'il n'a pas les épaules de sa prétention. Comme toi, je suis souvent mitigé ou déçu de la façon simpliste d'incarner les gris (surtout quand ça se résume à révo = anti-esclaves). Mais comme je le suis avec les personnages de la marine, les chasseurs et les autres. Pour le dire autrement, si le seul but de Jacob est de troller les révos, ça n'a pas d'intérêt. Joe il est misanthrope et fucked up, mais tu comprends ce qu'il vit et le perso est intéressant, Derrick est misanthrope et gros boeuf, mais ça colle bien avec un CP radical et le traitement que tu lui offres fait qu'on pige que l'univers dépeint est le sien. Jacob, c'est aussi un misanthrope mais lui pourquoi il reste à la révo qu'il critique tout le temps ? Pourquoi il méprise les civils ? L'ordre ? Tout ? Alors là, c'est le creux. Le rendu de ce personnage, avec ce rp toujours, c'est juste un grosbill qui abuse de ses cordes pour tout faire avec, y compris des trucs impossibles. Bon, ok. Sachant qu'on partait à la base sur une intrigue intéressante où Amerzone était le danger, voilà quoi. Ca vire mauvais. Même jouer un perso creux peut donner de super trucs, mais faut creuser (hu hu) pour déterrer des trésors. J'ai plus l'impression que tu ne fais que de l'exercice de style sans te soucier du rendu général. Qui n'est pas si compliqué à ajouter, ou apprendre. Le truc de base de la traque avec plusieurs camps c'est simple mais cool. Suffisait de continuer le boulot.

Il y a quand même une réflexion que j'ai aimé et j'aurais espéré qu'elle amène à une suite.

Citation :
Il fallait trouver l'enfant de salaud avant la concurrence.
Et pourquoi au juste ? Pour que le même sort lui soit attribué, mais en différé ? La Justice institutionnelle avait ça de dysfonctionnel qu'elle travaillait plus lentement que les tribunaux populaires et avait en plus la prétention d'être moins faillible. Sophistiquer la potence rendait - paraît-il - la sentence plus acceptable aux yeux de l'opinion.

Bon ben voilà. Ca ne vole pas haut, mais c'est une très bonne amorce sur le développement que tu pouvais en faire. Sachant que t'as viré le parti amerzoniens parce que zut et rendu le parti Amerzone esclave de ta mise en scène poussée à l'absurde, puis que même quand tu fais tirer le parti marine sur ton perso, ou il esquive, où il est dans son bouclier god mod, bon ben voilà, c'était pas plus simple de juste nous dire que le monde est craignos sans devoir le convier à se ridiculiser via tes fils de marionnettiste ? Tu fais ce que tu veux de mes conseils et de mes attentes, mais j'aspire toujours à lire de toi une histoire humaine, ou juste bien ficelée du début à la fin. Parce que l'univers j"emmerde le monde qui ne me vaut pas et je vous le démontre en le maniant comme je veux", ben c'est bien mais moi aussi je tue des dinosaures quand je les achète en biscuits au carrefour. Je peux même les noyer dans du lait. Ca ne veut pas dire que les dinos sont faibles.

Tu écris bien, t'as un cerveau, essaye de sortir de ta zone de confort pour progresser. Sans corrompre ton style, mais prends des risques. Voilà pour mon conseil sur ton écriture, en espérant que ça te profite.

Bon, au final tuer une gamine et la violer, c'est bien, mais on en fait quoi de tout ça à la fin ? Ca je ne te le reproche pas, ton perso s'en fout de cette affaire. Mais disons que plutôt qu'une capture offerte de Jacob dans un épilogue étrange, la suite de l'enquête ou même faire porter le chapeau au Jacobounet aurait créé un truc. Le souci de mentir et sacrifier quelqu'un ( coupable d'autres délits, mais néanmoins innocent concernant celui-ci) pour rassurer une population, tout ça. Ca aurait donné un intérêt au sujet. Or, en l'état à part une chouette mise en valeur de la nature d'Amerzone et la solitude de la marine qui doit bosser là, y a rien. L'univers est réussi et bravo à vous, j'ai kiffé, mais l'aventure et les personnages c'est presque catastrophique.

Côté récompenses, je vais tabler dur 1/3 pour les dodos. Parce que si la mise en scène fonctionne, le reste est assez bâclé et nuit à la mise en scène sur la fin, pour aboutir à du grotesque. C'est dommage que je ne sache pas si tu as joué grosbill vomitif exprès, ça aurait pu monter la note. Mais bon, j'ajoute une petite tape sur la fesse si c'était bien l'intention. 140/420. Ca fait 1991, mais on va monter à 1993. Ce chiffre te portera chance. Récompensez un pendu  3017773895

Citation :
Traque, massacre de 23 marines, utiliser des moyens détournés pour les  piéger (les moustiques), récupérer une info pour la révolution, tuer un  camarade, se faire capturer... allez, je vous fait un prix de gros.  -40PP et -25 PI et on n'en parle plus.

Oui, d'autant que vu le bordel il y a encore plein d'autres trucs qu'on aurait pu ajouter. D'accord avec ta proposition.

L'échelle de Jacob !

Dorikis: 1851--------> 1993 dorikis
Popularité: -120----> -160 pp
Intégrité: -60 --------> - 85 pi

Questions, remarques, douchée dorée, n'hésite pas à t'exprimer. Bon, sauf pour la douche dorée, là j'avoue j'aurais pas envie de rester. Et que le côté obscur du post soit avec toi. Récompensez un pendu  1220368077

_________________
Récompensez un pendu  28i5dow
Spoiler:
 


Récompensez un pendu  Hannem10
http://www.onepiece-requiem.net/t956-minos-kahezaro-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t985-techniques-de-minos
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1