AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Un géant et les verts

Atoum Bahara
Atoum Bahara

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2230
Popularité: +67
Intégrité: -21

Mar 29 Jan 2019 - 7:53

Une floppée de nouvelles affiches étaient apparues et certaines retenant plus l'attention d'Atoum que d'autres. Chasseur de prime depuis peu, a part quelques mec n'excédant pas les 800 000 berrys il n'a rien eu de bien croustillant à se glisser sous la dent. A vrai dire il n'est ni assez discipliné ni assez informé pour viser plus haut. C'est pour cela qu'il a décidé de prendre les devants et de récupérer de la paperasse pour savoir ce qu'il se passe dans le monde.
Feuilletant pages après page, il tombe nez à nez avec des hommes dont la simple vu inspire la terreur, d'autre qui le fond éclater de rire et tellement d'autres bien trop banal pour être remarqué. Assis sur son fauteuil dans cet hôtel minable, les cafards ayant élus domicile également dans le salon, le natif de Kage Berg se prépare. Son corps lui demande de l'action mais lui est affalé comme un vulgaire sac de tissu. La vie de fier chasseur de prime qu'on lui a compté est largement démonté par ce qu'il a vécu jusqu'à présent. La pauvreté et les galères s'enchaînant, il n'a pas vraiment profité de la reconnaissance, des femmes et de l'alcool à foison. Enfin, ce n'est pas si grave car c'est en pêchant de gros poissons qu'on devient un bon pêcheur.
Terré dans la pénombre octroyée par le pont sous lequel Atoum a trouvé un petit coin de repos, il observe inlassablement ses feuilles. Il se doit d'en attraper un, il ne peut rester là plus longtemps à boire de la piquette et ne rien faire. Dans un regain d'énergie il se décide à se lever et une fois debout pointe le nez dehors. Le soleil vient lui taper directement dessus et une douce chaleur le recouvre aussitôt. Aux anges il sort tout entier et plie les affiches qu'il range immédiatement dans sa poche.
Remontant au niveau de la civilisation, le fraîchement chasseur de prime décide de se mêler à la population locale, composée de savants et autres civiles bien trop intelligents pour l'esprit embrumé par l'alcool d'Atoum. Repérable comme un géant chez les tonttatas, bien trop excentrique à cause de son armure violette sur les épaules, le chasseur de prime arpente les rues. Marchant sur les pavés, croisant une foule de monde et ne retenant pas un seul visage il n'est que légèrement interpellé par un chat fonçant à toute allure et poursuivit par un poissonnier. Détournant le regard, nonchalant au possible l'homme au chignon glisse maladroitement sur le rebord d'une brique mal posée au sol. Bousculant une femme qui elle-même fait tomber un homme vient comme le salut divin ou comme un coup de pouce du destin sauver la mise du petit félin. Le dernier de la lignée de domino s'écrase sur le poissonnier qui bien évidemment perd de vue le voleur.

S'époussetant sans pour autant s'excuser et ce, malgré les remontrances des locaux, Atoum poursuit sa route quelques mètres plus loin. Une jolie taverne lui fait face, il en meurt d'envie. S'imaginant d'ors et déjà le doux liquide alcoolisé à outrance parcourir son œsophage il en salive presque.
Cependant, une femme apparaît à sa droite comme une furie énervée d'avoir été bousculée.

> Monsieur vous êtes un goujat ! Vous n'avez donc aucun scrupule à bousculer une femme ?! vocifère-t-elle outrée.
> Elle m'veut quoi Marie pervanche ? Casse toi d'là ! répond Atoum avec un élan de flemme dans la voix.

Pestant, la dame sort d'un petit sac de toile une poignée dont le contenu est inconnu au natif de Kage Berg puis le lui balance droit dans les yeux. Aussitôt ses yeux le brûle et il ne peut les ouvrir. La douleur lui arrache un râle gras. Portant ses deux mains au visage il tente d'enlever le mal mais n'y peut rien. La femme se carapate ensuite à toute vitesse, ne souhaitant pas subir de quelconques représailles.

> La salooooope ! P'tain d'merde !

Essayant de rejoindre tant bien que mal sa terre promise, Atoum avance à tâtons tandis que les passants le dévisagent avec méfiance. Un être aussi bizarre ici, ce n'est pas vraiment aux goûts de ces hommes et femmes qui préfèrent éviter tout problème, on ne sait même pas pourquoi d'ailleurs, enfin quoi que…

Après deux ou trois minutes d'aveuglement, le chasseur de prime arrive enfin à pousser une porte et peut ouvrir les yeux. Il se sent à l'abri, la salive lui coule dans le coin des lèvres tant l'alcool lui fait envie mais ce n'est nullement l'odeur de quelques savoureuses années de maturation qu'il renifle. Non, c'est la poussière de l'âge qui lui obstrue les narines, le faisant éternuer bruyamment. Quel est cet endroit, des livres, absolument partout et des gens qui les scrutent avec une attention religieuse dans un silence morbide. Quelques "chut" lui sont envoyés mais il n'en a rien à faire.

> Oi c'par où pour picoler dans c'te ville ?!
http://www.onepiece-requiem.net/t21402-les-bouteilles-d-un-ivrog
Sakina
Sakina

♦ Localisation : Zaun

Feuille de personnage
Dorikis: 2945
Popularité: 74
Intégrité: 23

Sam 9 Fév 2019 - 10:34

Je marche non loin du grand arbre, l'attraction phare de l'île, enfin attraction on se comprend, les moutons de Tanuki sont bien plus amusant que les millions de bouquins que renferme ce tronc. Sans parler de ce silence plus que perturbant qui règne à l'intérieur.
Cette première journée avec Bastet avait bien démarrée ! Hier elle a mangé un fruit du démon, le fruit de l'homme. C'était encore ma petite boule de poiles tout innocente et inconsciente, aujourd’hui la voilà dotée de "conscience".. Puis à vrai dire je la trouve bien plus calme depuis qu'elle a mangé ce fruit, qui l'eut cru. En même temps ça doit être un assez gros bouleversement dans la vie d'un chat, ouais… Ca doit être le bordel là-haut !

Du coup pas de raison que ça change, je sens un bon vent derrière nous ! Je me sens de plus en plus à ma place dans cette vie de chasseuse de prime. Ma détermination pour me faire un max de thune n'a jamais été aussi profonde. Avec Bastet à mes côtés je vais pouvoir chasser de bien belles sommes !

-Ho regarde Bastet ! Ca, ça pourrait t'aller !

Je suis pas fort shopping d'habitude mais j'ai trouvé Bastet si belle hier,  quelques habits ne feraient que la mettre en valeur, puis ça lui évitera de se retrouver en petite tenue ou complètement nue à sa prochaine transformation.

Je me pose devant la vitrine et montre l'ensemble du doigt.

-Noir et gris, avec le col et les manche qui tiennent bien, comme ça tu seras pas gêné. T'en pense quoi ?

-Hum...

-Putin elle est où.. BASTET !!!!


Les quelques gens à proximité se tournent vers moi, je remarque vite qu'aucun ne me regarde pour m'aider. Non ils regardent plus qui les dérange un si beau matin, je me calme vite avec la pression des alentours avant de voir Bastet sortir d'un bâtiment à toute allure ! Je la vois me chercher du regard tout excitée jusqu'au moment où elle m'aperçut.

REVIENT ICI SALOPRIE !!!

Deux secondes d'inattention et c’est fait ! QU’EST-CE QUE TU AS CHOURE ? ARRÊTE-TOI !

Elle arrive vers moi la gueule remplie d'un gros poisson doré, derrière-elle, un pêcheur avec un petit couteau de vidage. Ne vous méprenez pas, la tête de l'homme suffit à elle seule à rendre l'homme terriblement effrayant. Puis, c’est pas forcement la taille qui compte et ça mon père me l’a bien appris ! Bastet me passe entre les jambes telle une souris franchirait le pas de son trou. Me voilà face au chat, tout ça n'a aucun sens ! Bastet n'est pas une souris, le chat est un cuisinier et je suis loin d'être un simple trou ! Une seule solution possible dans un moment aussi trouble.

ATTEND-MOI BASTET !!!

Il le sait pas ce gars mais la fuite ça me connait, même durant mes combats je fuis. Rester le plus loin possible de ma cible et l'allumer. Ici j'ai même pas à me préoccuper de l'allumer puis n'oublions pas que c’est un simple vendeur de poisson ! Je suis Bastet jusqu'au moment où un illustre inconnu me lance un gros coup d'épaule qui me fait entrer dans un gros carambolage. Plusieurs personnes vacillent ou trébuchent finissant leur course au sol. Le pêcheur a fait une sale chute et Bastet a pu filer c’est cool mais ce bouffon ne paye rien pour attendre !!

Je me redresse et lui adresse quelques mots comme pour lui laisser une chance de s'excuser mais qu’ose-t-il me répondre alors qu'il venait de me bousculer ???! Un « casse-toi de là » j'ai pas le temps de discutailler maintenant ! Je glisse ma main dans mon petit sac à poussière d'étoile et lui en jette un max dans la face. Mais cette attaque est à double tranchant, le vent est contre moi et une partie me revient en pleine narine !! Mais je ne perds aucun instant et reprends la fuite. Mmm

AAAAAH
AAH

AAAAAHHH

AAAAAHTchOUM !!!!! HE !!! ON SE RETROUVERA, TU PAYES RIEN POUR ATTENDRE !!!!!


HO ho attend ! Si tu montes sur l'arbre et que tu m’laisses seule je te tire dessus j’déconne pas Bastet !!!

Je la suis et heureusement pour elle, elle longe le gros arbre très vite le cuisinier est hors de vu, suivant la courbure du tronc nous tombons rapidement sur la porte d'entrée. L'entrée de notre refuge !

A peine la porte ouverte que Bastet s'engouffre à l'intérieur avec son butin, je la suis de près remplie d'une excitation semi enfantine. Les gens devant l’accueillent nous regardent, je prends une petite respiration pour me calmer. j'hoche la tête en signe de respect et passe. La bibliothécaire replonge vite dans son travail.

Le poisson, j'en suis malade mon odorat est pas vraiment développé hormis pour ces bestioles-là. Le pire c’est que Bastet en raffole, moi ça me fait vomir. C’est simple tant plus j'ai la nausée tant plus je me rapproche de ma compagne et son butin. J'entre dans plusieurs allées remplies de grosses étagères en bois lourdes, elle-même remplies de livres, venant j'imagine du monde entier. Ok c’est impressionnant mais quand on a vu une allée on les a toutes vus… Bref ! L'odeur s'intensifie elle ne doit plus être loin je commence même à l'entendre déguster son repas. Cette idée me donne des relents, c’est à ce moment qu'un petit claquement retentit dans la bibliothèque suivit d'une demande d'aide de ce qui semble être un alcoolique. Ces sages paroles envoient un blanc dans toute la bibliothèque, moi qui la pensais déjà silencieuse.

Quelques secondes suffisent pour que certain bruit refasse surface, le déclencheur ? La vieille bibliothécaire, je la pensais fébrile mais elle a la réprimande facil.

Bastet rejoint moi quand tu as fini !

Je ne la voyais pas mais je peux le garantir, elle m’entendait. Je reviens sur mes pas pour revenir à l'entrée et qui vois-je ? L'homme qui a osé me bousculer alors que j'étais en pleine fuite. Il est vraiment impoli ce type !!!!

Bon sang, et vous avec votre armure à la noix ! Ecoutez ce que vous dit la vieille bibliothécaire ça se fait pas de parler si fort en un lieu consacré à l'intellect ! Nous ne sommes pas dans un Zoo, ici, monsieur !! En plus de ça vous vous permettez de bousculer des jeunes filles fragiles et innocentes comme moi !!

Hein comment ça ?

Bah oui j’vous jure m'dame, avant que j'entre ici, il m'a bousculé sans la moindre raison, cet homme n'est qu'un sauvage !

HO mais jeune homme ! En plus de crier dans ma bibliothèque vous bousculez cette charmante jeune fille !? Comment vous osez vous permettre de telles choses, en plus avec vos allures de jeune vicelard je suis sûre que t'en a profité pour peloter ! Bon sang les jeunes de nos jours !! Et j'en ai pas fini avec toi je vais t'apprendre à respecter une bibliothèque mon garçon !

Haha voilà ce que ça coûte de me bousculer ! Après tous elle est quand même fun cette bibliothèque !
http://www.onepiece-requiem.net/t19175-sakina-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t19251-fiche-sakina
Atoum Bahara
Atoum Bahara

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2230
Popularité: +67
Intégrité: -21

Sam 9 Fév 2019 - 13:29

Entre les réprimandes d'une bibliothécaire et celle de la fameuse demoiselle qu'il a poussé tout à l'heure, Atoum se fait bombardé de tous les côtés. N'ayant même pas le temps de rétorqué, il doit faire le sage et attendre qu'elles aient fini. Se faisant grondé comme jamais, le chasseur de prime se tait.

> Bon j'men branle ! dit-il avec un air d'une arrogance sans nom. J'me fais chier ici y'a qu'des livres ! Il est où l'bar histoire que j'me mette un truc dans l'gosier ?!  Puis d'ailleurs, mon armure elle t'emmerde toi !
> Je n'ai jamais vu personne aussi malpolie et avec si peu de savoir vivre que vous ! Je vais appeler la sécurité, il va voir, non mais sérieux pour qui il se prend celui-là ! Puis il s'est cru à la campagne ? Nous sommes dans un lieu civilisé ici, Ohara ce n'est pas pour ces hommes sans aucunes manières.. Non mais sérieusement..

Observant avec étonnement le long monologue de la bibliothécaire remontée comme une pendule, Atoum s'ennui à mourir. Il se met à bâiller, avec la fâcheuse manie de ne pas mettre sa main devant sa bouche pour couronner le tout. Puis son regard se porte sur les alentours et notamment le chat, poisson dans la gueule qu'il a vu tout à l'heure dans la rue. Alors c'était la bestiole de cette dame. Comment quoi tout se recoupe, les situations sont marrantes parfois faut bien se le dire.

La tranquilité de la bibliothèque troublée par ces trois individus, les intellectuels commencent à en avoir marre. Leur concentration n'est plus optimale et, perturbés par ces bruits, ne peuvent effectuer leurs recherches dans le meilleur environnement possible. Agacé, certains commencent à se lever en refermant leurs bouquins pour lire ailleurs. D'autres, plus courageux semble-t-il décident d'aller s'adresser à ces troubles-fêtes pour en finir rapidement.

> Bon mes dames je m'en fou d'vos état d'âme ! J'me tire !
> Garçon, c'est quoi ça ?! questionne l'un des lecteurs assidus de la bibliothèque.
> Calmez-vous nous allons évacuer cet homme, annonce un homme de la sécurité en mettant la main sur l'épaule d'Atoum.
> T'es qui toi lâche moi ! hurle le chasseur de prime en se dégageant.

Exaspérés, une quinzaine d'intellectuels se pressent dans le hall d'entrée de la bibliothèque pour faire face à Atoum.

> Monsieur c'est innaceptable, nous demandons votre départ immédiat d'Ohara ! Ce n'est pas un lieu pour vous !
> Oui tu as raison Edward !
> T'es l'roi d'ce bled ?!
> Hein ?
> Il veut dire "es-tu le roi de cette île" son langage est assez primitif il faut dire ! rétorque un autre binoclard.
> Suivez-moi monsieur, averti une seconde fois l'agent de sécurité.
> Bon tu m'saoules toi ! lui répond Atoum du tac au tac en le poussant en arrière. J'bougerais pas d'ici tant qu'on m'aura pas dit où s'trouve l'bar !


Décidant de bouder tel un enfant, le chasseur de prime s'assoit au sol, croise bras et jambes pour ne finalement plus bouger du tout. Sa position de siège trouvé, il reste dès lors stoïque comme un roc.

> C'est un gamin ce type ! s'indigne Edward le chef de file improvisé des intellectuels.
> Bon on en fait quoi ?! 
> Laissez je m'en occupe, annonce l'agent de sécurité. Il tente de glisser ses mains sous les aisselles du fauteur de trouble à plusieurs reprises mais n'y parvient pas. Quelqu'un peu m'aider, il est vraiment chiant ! 


Bien plus loin dans la ville, accroupit dans une salle partiellement adapté, un colosse bois un tonneau. Il rigole avec nombre d'amis à lui et la fête va bon train. L'un des bars d'Ohara exulte du bonheur de ses hôtes du jour. 

> Ils l'ont fait ! 
> C'est fantastique oui, on va y aller prudemment maintenant mais d'abord, fêtons ça ! commente une voix caverneuse et inquiétante. Celle-ci fait presque trembler les murs tant elle porte comparé à celle d'un humain normal.
http://www.onepiece-requiem.net/t21402-les-bouteilles-d-un-ivrog
Sakina
Sakina

♦ Localisation : Zaun

Feuille de personnage
Dorikis: 2945
Popularité: 74
Intégrité: 23

Jeu 14 Fév 2019 - 20:52

L'odeur de poiscaille se rapproche devant ce spectacle, comme cette géniale idée d'un petit travail tranquille !

Bastet lâche ça, on a du travail !

Puh !

Le reste du poisson file sous une armoire, Bastet se rapproche de moi léchant ses babines. C’est une idée à deux sous, surtout après les 7 000 000 que je me suis fait il y a trois jours ! Mais n'oublions pas que ce débile m’a poussé, du coup ! J'avance de quelques pas l'air embêté..

PFFFFFFfff muarf moi qui voulais lire tranquille... Bon je vais vous aider, je vais le sortir d'ici laissez-moi faire.

L'homme de sécurité me regarde pensif quelques petites secondes et puis fait trois pas en arrière, il va à sa ceinture et attrape un petit vaporisateur. Sûrement du poivre, vu comment il la prend ça doit être son arme de dernier recours. Après tout un vrai garde de sécurité lui aurait sûrement mis un bon gros poing dans la gueule, alors que moi je vois bien plus loin.

Bon du coup je dois te payer un verre pour qu'on puisse lire tranquille ?? Pas loin il y a une petite taverne, ils ont le meilleur rhum de west blue et du saké spécial savoir une spécialité de l'île !!

Les gens de l'île doivent me regarder bizarrement mais je reste pleine de confiance, d'un coup dans un mouvement rapide l'homme à l'armure se lève. Le sourire aux lèvres, il prend une pause de gagnant avant de tendre le bras vers la porte de sortie.

Dans ce cas, après toi ha ha ha ! VOILA !!! J'ai juste très soif les abrutis !

On se dirige vers la sortie, les gens sont presque émus de cette grande victoire je me demande même si certaines personnes n'hésitent pas à m'applaudir. Dans son coin, Edward ronchonne en retournant à sa lecture.

CLAP nous voilà tous les trois dehors, un petit coup d’œil rapide aux alentours à la recherche du pêcheur... Tout semble ok ! Je vais pouvoir me focaliser à fond sur ce débile.

Dans une ou deux minute on i sera, Tu sais déjà ce que tu vas prendre..HO En faite, tu t'appelles comment ?? Moi c’est Sakina et elle Bastet.
http://www.onepiece-requiem.net/t19175-sakina-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t19251-fiche-sakina
Atoum Bahara
Atoum Bahara

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2230
Popularité: +67
Intégrité: -21

Dim 17 Fév 2019 - 8:51

Un verre, en voilà une idée formidable qui redonne le sourire à Atoum. Après s'être fait embêter par l'agent de sécurité cette proposition est plus que bienvenue. Après tout c'est la seule chose qu'il demande, savoir où l'on peut se bourrer la gueule sur cette île d'intellos. Enfin, accompagné de la femme qu'il a poussé tout à l'heure le voilà qui sort de la bibliothèque soulagé. Ce genre le lieu lui donne le cafard, non pas qu'il soit illettré ou phobique des livres mais ce n'est simplement pas sa tasse de thé.
S'imaginant d'ores et déjà le meilleur rhum de West Blue lui couler dans la gorge le fait frémir d'impatience. Il ne cherche cependant pas à prendre de l'avance car, après tout, il ne sait pas où se trouve cette taverne. Le chasseur de prime entend des acclamations dans son dos et sourit. Il s'imagine être encouragé par les binoclards de la bibliothèque et, pas des plus modestes pour le coup, place ses mains au dessus de sa tête tout en leur faisant signe d'augmenter le son de leurs applaudissements. Edward, chef de file des "Chercheurs Enervés Contre Atoum" (le CECA), retourne à ses livres déçu de ne pas être la star, s'étant fait piquer la vedette par la jeune femme et son chat. Les 3 compagnons de fortune s'en vont donc, laissant derrière eux une bibliothèque retrouvant son calme et sa sérénité.

> J'prend c'que j'veux du coup ?! Demande Atoum en espérant avoir la réponse qu'il espère. Le meilleur rhum de West Blue, ça ne se loupe pas.
> Un verre, après c'est toi qui paye ! Rétorque la jeune femme. Putain Bastet reste là ! Hurle-t-elle à son chat prêt à chiper à nouveau un poisson à un commerçant du coin.

Ayant pour espoir d'être récompensé en alcool, Atoum prend les devants et saute sur le chat, qui, obnubilé par l'odeur de poisson fraîchement pêché ne l'a pas anticipé.
Saisissant le félin à deux mains, il parvient à le maintenir même si celui-ci se débat. Finalement, stressé d'être pris en tenaille par quelqu'un d'autre que sa maîtresse le chat panique et commence à sortir les griffes. Il lacère le bras gauche de l'alcoolique avant de tenter de l'atteindre au visage tout en sifflant agressivement.

> 'tain l'connard !

Remuant dans tous les sens l'animal de compagnie parvient à se libérer de l'étreinte d'Atoum et court se réfugier dans les jupons de sa mère.

> Il y va pas d'main morte, c'est un chat-tigre ou quoi ! Râle le chasseur de prime. Bon allez on s'grouille j'ai soif !

Le petit groupe reprend sa route et finalement arrive devant une belle enseigne. Le bâtiment est impressionnant de par sa hauteur mais pas seulement. Depuis la porte on y entend une ambiance endiablée, parsemée de rires et de chants. La bonne humeur semble y être contagieuse et déjà atteint Atoum à le souriré aux lèvres. Il sent déjà presque l'alcool lui couler dans le gosier et s'apprête à chanter ses meilleures chansons paillardes. Oui, le natif de Kate Berg est le parfait compagnon de beuverie.

Heureux comme tout il pousse la porte d'un coup de pied enjoué et s'imprègne des lieux avec un souriré communicatif. Comme si de rien n'était il passe devant un géant, un vrai géant au sens littéral du terme, comme s'il ne l'avait pas vu. Il s'accoude au comptoir d'un barman à la moustache grisonnante et bien fournie puis l'interpelle.

> J'prendrais l'meilleur rhum qu'vous avez, on dit qu'c'est l'meilleur de tout West Blue ! Puis c'est la d'moiselle qui paie !

PS:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t21402-les-bouteilles-d-un-ivrog
Sakina
Sakina

♦ Localisation : Zaun

Feuille de personnage
Dorikis: 2945
Popularité: 74
Intégrité: 23

Ven 22 Fév 2019 - 16:44

Ce Atoum est clairement alcoolique et tant mieux. Il a pas marché pour le saké mais de toute façon un alcoolique assumé de ce genre, ça ne va pas être bien difficile de le mettre minable. J'avoue que lui payer son verre ça me fait mal à la gueule, mais c’est un genre d'investissement. Une sorte de boîte mystère acheté à un inconnu ou quelquefois avec un peu de chance, on peut décrocher un vrai petit trésor hahaha ! J'ai qu’à regarder Bastet et mon porte feuille pour le voir, cette île me porte chance et ce gars va me permettre de voir, si ma chatounette chérie à des pouvoirs cachés hé hé hé.

Alors qu'on arrive devant la taverne il passe devant moi, je ne savais pas que les gars comme ça pouvait être gentleman et quand je l’ai vu aller vers la porte le premier il est légèrement remonté dans mon estime. Mais après tout je lui paye un verre c’est la moindre des choses ! C’est ce que je me disais, jusqu'à ce que son pied ouvre la porte à la place de sa main et qu'il passe devant sans même me regarder ! Quel fumier, ça me refait penser au moment où il m'a poussé, quel connard ! C’est clair que j'aurais aucun remord quand Bastet lui volera... le trésor de ma boîte mystère mhahahahaaaa !!!

A peine rentrée, que je le regarde se diriger vers le bar à grande enjambée, j'attrape Bastet par la nuque et vais vers la gauche, où se trouve la porte des toilettes, je me mets devant en gardant un oeil sur Atoum qui est déjà au bar.

Bon, soit tu lui voles un truc discret, soit tu lui fais un peu des frottes, frottes avant comme ça il fera moins gaff, mais mets y pas du coeur !! Les vrais câlins et tout ça, pour moi hein !!!

Ok mais s’il me voit tenter ???

Bah t'es un chat, tu veux qu'il dise quoi !?

Ah ouai ! Ok ça marche !

Atoum semble me chercher du regard depuis quelques secondes, hum… Je pose Bastet au sol quant à Atoum il me trouve enfin et fait des signes. Je tente alors de prendre un joli sourire, m'imaginer ma future récompense m'y aide beaucoup je vous l'avoue. Je vais aussitôt vers le bar rejoindre l'homme en armure et le Moustachu cinquantenaire.

-Bien le bonjour demoiselle, c’est donc vous qui payez le rhum de monsieur ??

Quel accueil, un vieux et un alcoolo qui me sourient, tous deux voulant quelques choses de moi, mes thunes.

Oui bien sûr ! C’est combien ??

Sept cents berrys, pour le rhum et vous que désirez-vous ??

Sept cents ?! Normalement c’est deux cents, voir aller au grand max trois cents ! Il les sort d'où ces sept cents !!

Ha, … Niquel, moi je vais prendre de l'eau merci et tenez !


Je fourre ma main dans une de mes poches et en sors un billet de mille, tout beau tout propre, marquer du seul plis que je lui avais fait avant de le mettre dans ma poche avec tous ses autres amis billets... Ca fait mal surtout quand il me rend deux cents quarante-cinq malheureux pauvres berrys en pièce. Technique de vieux vicelard pour se voir dire « c'est bon gardé la monnaie » ou « ce sera pour le prochain verre. Sauf qu'il y aura pas de prochain verre, donc je mets mes berrys en poche même si j'ai plus beaucoup de place avec mes billets d'un côté et mes munitions de l'autre.

Du coup t'aime pas lire ???

HAHA non j'aime boire, d'ailleurs le verre il arrive ? La d'moiselle t’as payé déjà héhéhé, je suis impatient de le goûter ton rhum à sept cents berrys le vieux héhéhé.

Boire de l'alcool, tu bois souvent j'imagine ?


Disons plutôt que je ne bois papa souvent ! héhé t’as compris ?

Le barman au moins fait bien son métier. Mon eau est en train de se faire verser dans mon verre alors que la bouteille de rhum ne semble toujours pas avoir bougé de sa place. Toute façon c’est la même chose, on recevra nos verres en même temps mais ça semble être un détail important pour Atoum qui fixe les trois quarts du temps les actions du Moustachu.

Héhé hé, ouais... Bah c’est cool faut profiter des fois !! Et tu comptes profiter ce soir j'imagine?? Tu vas passer ta soirée ici ?


A mon avis c’est bien parti, faut que je goûte le rhum d'abord après j'pourrais t'répondre, voir si j'reste ici ou pas. Sinon, t'es d'ce bled?

Bastet observe le jeune homme du sol. Elle n'est pas très discrète mais ça fait plutôt naturel pour un chat, elle se débrouille plutôt bien pour le moment, même si c’est que de l'observation.

Non, non, je suis de North blue, mais je voyage pas mal depuis cette année et je suis arrivée sur cette île il y a seulement quelques jours et toi tu viens d'où ?

Deux verres se posent devant nous, Atoum ne me répond pas, reste silencieux et suis la main du barman avec ses yeux de très près. Genre moins de dix centimètres, sa tête s'abaisse jusqu'au niveau du bar. Moustache lâche les verres en même temps. Sous le regard vif d'Atoum, je n'avais jamais vu ses yeux remplis d'une telle conviction, enfin depuis les cinq minutes où il a commencé à me gaver. 

Santé à vous !
http://www.onepiece-requiem.net/t19175-sakina-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t19251-fiche-sakina
Atoum Bahara
Atoum Bahara

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2230
Popularité: +67
Intégrité: -21

Dim 24 Fév 2019 - 22:06

Le rhum dégouline dans l'œsophage d'Atoum tout en le ravissant de plus en plus au fur et à mesure. Cet alcool est réellement divin, un goût prononcé, de la force et un vrai voyage dans le verre. Les papilles du chasseur de prime sont en extases, lui à l'impression que le temps c'est arrêté. Il ne regarde plus personne, n'écoute plus la jeune femme au chat, ni même le barman et ne calcul pas non plus la grosse voix du géant. Les yeux dans le vague il fait tourner son verre deux fois, respire un bon coup puis le porte à nouveau à ses lèvres. Dégustant son présent avec une délicatesse qui lui est rare, l'alcoolique semble presque philosophe l'espace d'un instant. Presque nostalgique, on pourrait déceler un milliard de choses dans le regard du natif de Kage Berg. Figé, il savoure, encore encore et encore, à outrance même.
Soudain, il se décide à reconnecter avec la réalité, non sans regret.

> Moi j'viens d'là campagne, Kage Berg, un père alcoolo d'quoi faire un bonne ivrogne sans vergogne ! Oh Bertand l'barman note là celle-ci ! ahaha ! raconte-t-il sans quitter son verre des yeux. Du coup t'fais quoi comme métier ?!
> C'est pas ça mon nom à moi !
> Qu'est-ce qu'on s'en fout !
> Alors ce rhum ?! dit le barman pour détourner la conversation visiblement bouchée.
> C'est l'meilleur rhum qu'j'ai jamais bu d'ma putain d'vie !
> Il est fort, très fort par contre alors allez-y doucement, il se déguste celui-là !
> Ah bon ? Comme ça ? se moque Atoum en faisant un cul sec de ce qu'il lui restait dans le verre.

Le rhum lui brûle la trachée, il sent très précisément le trajet de l'alcool qui descend rapidement jusqu'à son estomac. Pourtant il ne grimace pas, il ferme les paupières l'espace d'un instant. Alors que ses yeux se réouvrent, un nouveau regard a prit place sur son visage. Une détermination sans faille, celle d'un homme prêt à réaliser de grandes choses.

Alors qu'il s'apprête à se lever de son tabouret il sent sa poche droite bouger. Les sens aiguisés par son taux d'alcoolémie croissant, Atoum se retourne en un éclair. Il n'a pas le temps de frapper son pantalon pour fermer l'accès à sa poche que le chat de sa camarade de fortune lui retire tout son contenu.
Le félin d'étale dans un premier temps pour s'éloigner le plus loin possible de l'alcoolique. Sans attendre une seconde supplémentaire le chasseur de prime saute de son perchoir les bras en avant pour l'intercepter mais se fait éviter par l'animal. Il s'étale alors la tête la première contre le parquet, la face au sol et les pieds en l'air. Bastet en profite pour rejoindre sa maîtresse et lui dépose de grandes affiches pour qu'elle les regarde. Curieuse par nature elle feuillette le butin de sa complice et tombe nez à nez avec un géant, primé pour 87 millions. Une sacrée somme qui lui donne une soudaine envie d'action surement. Puis, regardant le colosse qui se trouve à sa gauche elle se rend compte d'un espèce d'air de famille peu banal. Atoum lui, n'a toujours rien compris et se relève à peine, le visage rougit par le choc.

HRP:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t21402-les-bouteilles-d-un-ivrog
Sakina
Sakina

♦ Localisation : Zaun

Feuille de personnage
Dorikis: 2945
Popularité: 74
Intégrité: 23

Ven 1 Mar 2019 - 17:47

Quelle gourde, enfin au moins c'était marrant et le coup qu'il s’est pris marque le début de ma vengeance, Bastet revient en se dandinant. Toujours un oeil sur l'ivrogne la gueule pleine de berrys. A peine a portée que j'attrape le tout et dans l'espoir de vite pouvoir calculer grosso modo ce qu'il y a, avant de me faire la malle, je m'aperçois que ce sont des bêtes bouts de papier !

Pfff t'es sérieuse Bastet ça c’est précieux pour toi ??

Bah, ouais à chaque fois que tu en regardes, tu pars dans des délires de sous..

PFF !

Je feuillette, je feuillette, l'armure, les affiches... Je suis encore débutante mais je me trouve bien plus pro que ce soulard... S’il est fort vaut mieux pas avoir de soucis avec, surtout qu'il boit, je voudrais pas qu'il s'énerve ici. Même si j'ai Bastet maintenant, je sais pas vraiment ce qu'elle vaut..

C’est qu'il vise le haut du panier, beaucoup de grosse prime et HO ! Quatre-vingt-sept millions. Une affiche où il y a marqué quelques choses dessus, c’est écrit à la main en tout petit.

"Yo Atoum semi clean ? C’est Atoum bourré, c'gros lard là, faut l'pecho si on l'croise j'me sens cap et chui putin d'chaud !!!
PS: Quand tu t'réveilles, s’il y a encore ce cadavre puant à côté de toi, c’est juste celui d'un type qui voulait ma dernière bouteille de saké, t'en fais pas c'était un vrai connard. On se revoit bientôt frérot !!"


Oui, c’est sérieux. En tout cas, il écrit bien, même bourré tous les caractères sont parfaits et tout est régulier. Je regarde l'affiche de plus près.

Mais cette tête, je la connais !! C’est... ouais c’est bien lui, Balgrid. Merde !! Je savais même pas qu'il était primé. J'ai bouffé avec un gars qui vaut quatre-vingt-sept millions !!! Sérieusement un gars gentil comme lui, je me tourne vers Bastet pour lui montrer l'affiche. Derrière elle, seulement maintenant je remarque un semi-géant. Mais pas n'importe lequel !!

Un géant et les verts 1421529063-pnj-balgrid

Arg ! Vu sa taille il faudrait au moins un canon pour le buter puis les griffes de Bastet ne vont pas changer grand chose. Sans oublier que c’est les potes de ceux qui lui ont fait manger son fruit et à ça je dis merci ! Le déchet d'à côté se relève. Bon on va faire quoi avec lui si c’est un chasseur de prime, ça peut éventuellement devenir un compagnon de cible, si je tombe sur un trop gros poisson... Il ferait un appât parfait, je pourrais jauger la force de mon ennemi et voir si je dois fuir ou tenter d'empocher la cible avec lui héhé ! Mais pas Balgrid, ça hors de question, ne serait-ce que vis-à-vis de Marcel et Raphaël.

Non pas lui, j'ai fait mon premier repas d'humaine avec !

Ouais on est d'accord.

>Hein, putin, j’vais finir par le buter ton chat !


Atoum !!

Je lui montre l'affiche de Balgrid et de mon autre main je pointe le géant du doigt, Bastet se joint à moi sous forme de chat. Elle se met sur ses pattes arrières et pointe Balgrid de son petit doigt de chat tout en regardant Atoum les sourcils froncés.

J'ai pas le temps de lui expliquer, que l'homme se redresse à toute vitesse. Il ne regarde pas le barman pour recommander un verre. Non, il a plus l'air de regarder le géant et d’vouloir faire une belle connerie. Au beau milieux de cette taverne. Ma réaction fut rapide ! Je lâche l'affiche de Balgride attrape mon arme et PAF un coup de crosse de toutes mes forces sur ce crâne vide !

>Aie, putin mais qu’est-ce que tu fous !

WOOOH, euh.. Pardon scuse-moi, j’voulais pas..


Sérieux.. Il a la tête solide ce bougre ! Ou c’est peut-être l'accole qui le préserve du mal.. Ouais, c’est sûrement mon manque de force. Heureusement, Bastet est là maintenant et sa réaction est rapide autant que sa transformation. Pouf et voici Bastet humaine qui prend un tabouret juste à côté, ce genre de tabouret en vieux bois de chêne bien solide et CRAC de toutes ses forces, elle envoie un coup verticalement sur la tête d'Atoum qui se retourne directement vers elle.

>Quoi mais.. t'es l’chat ? Ouais c’est sûr maintenant, il est vachement bon ce rhum...


Le chasseur tombe dans les pommes, rejoignant le sol. Du coup j'ai l'air de quoi maintenant..

Ola, je suis Sakina, chasseuse de prime tout se passe bien, ne vous inquiétez pas !!!

C’est à ce moment que tout un tas de regards, tous plus hostiles les uns que les autres se tournèrent vers moi. Même le barman a arrêté de travailler et me regarde d'une drôle de manière jusqu'au moment ou une voix lourde, aussi bien en décibel qu’en autorité vient interrompre ce silence.

Mais ce serait pas la femme chat et sa maitresse ??? Hahaha ça fait plaisir de vous revoir !!


Je sais pas quoi répondre, j'aurais su il y a une heure à peine mais maintenant que je sais qu'il vaut quatre-vingt-sept millions de bouboules c’est dur. Il a plus de valeurs que le contenue de mon compte, et je respecte mon compte.

BALGRID ! Ca fait un moment que j’voulais v’nire te dire bonjour, mais on était en mission !


Ouais c’est ça, on était en mission héhé.. Ca va Balgrid.. Ca, ça me fait super plaisir de te revoir, sérieusement !?

Ouais parfaitement bien, mais dis-moi c’quoi ce p’tit bout d’papier que tu tiens dans tes petites mimines ??


Ho ça rien, c’est sans importance je l’ai pris au gars à terre là. C’est rien, c’est pas important vraiment.

Je fous cette affiche en boulette et la jette par-dessus mon épaule, ouais en direction du barman qui se presse de déplier l'affiche et de cafarder son contenue.

Hé Balgrid c’est ta tête la-dessus !

HAHAHA sérieusement !? M’dis pas que tu voulais tenter un géant gamine ? Puis on s’est bien amusé pendant ce banquet, j’aimerais pas devoir écrabouiller Bastet elle m’a bien fait rire.

Arg, Bastet est déjà dans sa main en train de se faire caresser.. Hum…

Non, c’est lui qui voulait, moi je te respecte ! Sans Marcel et Raph j'aurais pas eu Bastet donc j'ai pas l'intention de faire mal à un de leurs amis héhé..

Ha, ça va alors ! Ca m'aurait bien embêté !! Continuer à boire les amis j'ai l'impression que j’vais devoir m’occuper d'une donzelle et de sa chatte héhéhé !!

Il se lève, Bastet dans sa main droite, il attrape son énorme verre de la main gauche, le bois d'une simple gorgée et se déplace vers moi. Le sol tremblote, le bois craque sous son immense masse. Il lui suffirait de se laisser tomber sur moi pour me tuer, donc espérons qu'il trébuche pas...

Boarf fait pas ta timide comme ça, c’est les autres qui te gênent ? T'en fais pas c’est tous des frères. Tu peux parler librement haha, alors en vrai tu voulais mon autographe c’est ça ?

Ha non pas du tout, l'affiche est vraiment au gars à terre et c’est un chasseur de prime. Si je l'avais pas arrêté il serait venu t'emmerder huhu.

Eh c'moi qui l’ai empêché de venir !

Ouais bah moi j'ai essayé de l'empêcher c’est bien aussi !

HA HA HA, dans  ce cas on va sortir d'ici. Fallait pas emmener un gars comme ça ici Sakina..

Hum ?

Ps:
 
 


Le géant dépose son verre sur le bar et attrape Atoum à l'aide de son gros pousse et son grand indexe, il se dirige vers la porte et me fait signe de le suivre. Pff comme si j'allais le laisser partir avec Bastet, je me place derrière lui et marche dans ses pas. On sort de la taverne et on se dirige vers l'extérieur de la ville en papotant. Mon stress redescend vite, c’est qu'il est bon pour mettre à l'aise le géant.

Alors c’est bon tu peux m’l’avouer maintenant ? Envois ton affiche je vais t’le faire cet autographe !

Ha, Ha, non mais sérieusement c’est son affiche à lui.

Ha, lui voulait un autographe alors ?


NON, non, il voulait ta prime !

Quoi HAHAHAHAHA un moucheron comme lui !!! BOUHAHAHAHAHAHARG continue à m’faire rire comme ça et t'aura sûrement ma peau.

Quelle humilité, c’est fou ! Enfin en même temps il ne doit pas avoir tort. Être géant ça doit donner une sacré force ! Encore bien qu'il a bien pris cette histoire et qu'il a pas un tempérament trop nerveux.. Je regarde Atoum pendouillant dans le vide entre les doigts de Balgrid. Il serait peut-être mort à cette heure si je l'avais pas stoppé, c’est rare quand je sauve des vies. Je suis assez fière de moi même si mon coup lui a quasi rien fait c'était quand même mon idée héhé !!

Et Sakina t’as vu comment j’l’ai éclaté Atoum, PAF dans la tronche, puis avec un bout de bois pas avec du fer bien solide hihihi !

Ouais j'ai vu. Ce qui compte c’est le résultat Bastet, seulement le résultat.

Le résultat de MON initiative et de MON idée ! J'ai sauvé la vie à quelqu'un point barre. Je capte pas bien où se dirige Balgrid, on quitte la ville, il va quand même pas enterrer Atoum vivant !?

Dis-moi, on va où en fait ?

Bah chez moi, ce sera plus tranquille pour parler !


Mais parler de quoi ??

HA ha, tu crois au destin Sakina ? Moi oui et te voir aujourd’hui, avec Bastet ça ne peut être que ça ! Tu veux nous rejoindre c’est ça ??

Mais non, c'était un pur hasard vraiment..

Il y a pas de hasard Sakina fous-toi ça dans l’crâne, puis même, si. J'ai un truc en tête et j'aimerais bien t'en parler à toi et Bastet.

Ha bon, c’est à propos de ta prime ?


Ouais on peut dire, hummmmmmm, bon ! Tu sais je fais partie d'un petit groupe qui se bat pour aider les gens et rendre le monde meilleur, c’est comme ça que j'ai eu cette prime. Vous pourriez nous rejoindre si ça vous dit. Bastet serait un énorme atout et ta carte de chasseur de prime l’a déjà été une fois. Sept millions de berrys ça fait du bien à notre caisse je te le cache pas.


Ha mais t’as empoché une partie des primes des trois gusses ?

Euh ouais, pas moi directement c’est pour l'assoss mais du coup on forme les gens à devenir plus fort puis on les envoie faire des choses pour le bien de la planète.

Ouais c’est intéressant, même si quelque part, je fais déjà le bien en voyant tout un tas de criminel en prison.


Tu sais tout n'est pas toujours noir ou blanc Sakina. Voir la vraie couleur des choses, ou plutôt la non-couleur est un exercice vraiment difficile.

Deux petites minutes plus tard nous voilà arrivé devant une petite maison, surtout pour le géant qui habite dedans. Toute faite en pierre tailler, en bord de forêt, devant une passerelle de jardin avec des légumes jonchant le sol, un épouvantail pour éloigner les oiseaux et une énorme brouette pleine de terre.

Je ferais jamais de mal à un proche. Les autres gens, la marine, les pirates et tout le tralala. Personne s’est vraiment jamais trop intéressé à moi. Je regarde juste les primes et quand j'aurais assez j’pourrais rentrer chez moi et être peinard avec ma famille et peut-être un ou deux amis qui sait ! Puis un ou deux servants aussi et quelques gardes au cas ou des gens viennent m'emmerder parce que j'aurais foutu leur frère en taule hahaha. Ce sera la belle vie, mais ton truc là, ça semble pas rapporter blinder de sous et moi j'aime les sous !

Non c’est sûr, les sous c’est pour les gens qui sont dans les bureaux hahahaha. Il reste une solution, j'ai entendu des choses bien sûr toi, sur le petit combat contre l'vieux luffy et son équipage. Puis des choses intéressantes sur Bastet aussi, j’voudrais voir de mes propres yeux ce que vous valez au combat et peut-être qu'un jour, on pourrait vous appeler. Si l'occasion se présente on pourrait faire appel à des mercenaires.

Il regarde Bastet sur la fin de sa phrase, si ça fait de l’argent pourquoi pas. Puis ce genre de manoeuvre ça doit apprendre deux, trois trucs intéressants, il s’y connait p’t’être bien en fruit du démon..

Le géant ouvre la porte et entre, de suite il installa Atoum sur un grand fauteuil gris capable de contenir à lui seul les fesses de Balgrid. Il est un peu creusée d'ailleurs et assez vieux, à côté une petite table en bois avec une chaise en bois, enfin petite pour Balgrid ! Parce que pour moi elle est bien trop grande. Il y a une fourchette qui traine à terre juste à côté de moi, il l’a sûrement faite tomber par inadvertance. Je deviens mélancolique et repense aux histoires que me racontait papa pour me faire peur. C’est vraiment cool l'aventure.

WAAww !! Je me retiens depuis tantôt Balgrid mais merci, en vrai t'es le deuxième géant que je vois et tu me rappelles franchement le premier. Pas que tu sois comme lui mais juste la taille, et là, avec ce décore j'ai vraiment l'impression d'être en pleine aventure.

Arg et dire qu’Atoum est dans le calcule.

HAHAHA tu sais, je suis qu'un demi-géant !

Ouais deuxième fois qu'on me la sort. Ca doit être une blague de géant ou un truc du style parce que c’est carrément louche là, deuxième géant qui me répond ça d'entrée. C’est sûrement pour effrayer les débile.

Ouais, ouais je sais bien t'en fais pas !!

Le regard complice je me prends un mini-vent, ces géant sont vraiment bizarres, bref !

Mouais, alors pour la p’tite démonstration, t'es d'accord ?

Ha mais il veut que je bute Atoum !? Mais, mais, mais, il est fou en fait ce géant !

Bah beuh euh bah... Bastet ! Viens ici arrête de chipoter sur son plan de travail !


Ouais Bastet t'en penses quoi ? Toi et Sakina contre moi ! Ca vous dit ou pas !!

HA mais pour de faux alors ?


Bah non pour de vrai, mais pour de vrai-faux !

Ha ouais je vois c’que tu veux dire, ok je marche ! On y va Saki ?

Wattth ! Elle comprend vite les gens bizarres apparemment ! Donc c’pour de faux si j'ai bien compris, du coup j'utilise pas les guns ? Je vais servir à rien..

Bah ok mais sans arme je suis inutile..

Bah c’est pour de vrai-faux, alors tu dois garder tes armes et me tirer dessus.

Mais comment ? En faisant "piou, piou" ??

Non tu me tires vraiment dessus !

HA mais toi tu vas me taper vraiment ???

Bah oui mais c’est pour de faux !

Ca a pris quelques minutes avant que je comprenne que j'allais sûrement me faire exploser. Ce géant va me massacrer mais ce qui ne tu pas nous rend plus fort, je dois prendre ça comme un gros entraînement d'après lui... Ca nous fera sûrement du bien à moi et à Bastet, bon ! Comme c’est pour de faux profitons-en ?

Et Atoum ?

Ho laisse le là, il finira bien par se réveiller, puis j’l’ai observé ce machin, en même temps il passait pas inaperçu. Puis j’lui ai pris une bouteille de rhum, avec un peu de chance ça le calmera un peu à son réveille.

Balgrid va dans sa profonde poche et sort une immense bouteille de rhum, mais pas n’importe laquelle une de ces bouteilles. Le barman lui remplit soigneusement cet immense récipient pour que le géant ait sa réserve à lui. Qui lui dure plus d'un ou deux verres, qui galère pas à ouvrir avec ses gros doigts à la peau épaisse. Il la pose à côté du chasseur en armure et se retourne vers nous.

Bon vous êtes prête ??
http://www.onepiece-requiem.net/t19175-sakina-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t19251-fiche-sakina
Atoum Bahara
Atoum Bahara

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2230
Popularité: +67
Intégrité: -21

Dim 3 Mar 2019 - 16:03

Plongé dans un délire onirique à cause du coup porté par Bastet qui comme par magie s'est transformée en humaine, Atoum ne sent rien de ce qu'il se passe à l'extérieur de son corps.

Rêve

Se balladant tranquillement sur la rive d'une île paradisiaque, Atoum se fait attaqué par un crabe colossale. Le crustacé essai tout d'abord de le découper avec sa pince droite avant d'envoyer la gauche pour le balayé. Propulsé à une dizaine de mètre le chasseur de prime se retrouve piégé, la tête enfoncée dans un trou creusé dans le sable de la plage. Pieds et mains au sol il pousse pour s'extirper de là d'autant plus que le crabe s'approche dangereusement de lui. Alors que l'énorme tenaille de l'animal s'apprête à le sectionner sec au niveau de la taille il parvient à se dégager, valdinguant en arrière sur plusieurs mètres et évitant une mort douloureuse. Puis, fort de son style si particulier de combat Atoum parvient à esquiver de nombreux assauts avant de sautet par dessus la carapace du crustacé et de la brisée net d'un coup de talon descendant. Le crabe s'effondre et ne bouge plus, inconscient à cause de la violence du choc.
La plage semble immense et l'eau si loin d'un coup. Plaçant sa main gauche comme une visière le chasseur de prime essaie de la distinguer mais ne voit rien dans un premier temps. Enfin, c'est vraiment à première vue car quelques secondes plus tard c'est une vague gigantesque d'une vingtaine de mètres de haut qui déferle dans sa direction. Prit de panique le natif de Kage Berg comprend que s'il ne fuit pas il mourra sans doute noyer ou peut-être même broyé vu l'ampleur du phénomène.
Prenant ses jambes à son cou il se démène pour s'échapper de là mais le sable se dérobe sous ses pieds. Il manque de tomber deux ou trois fois et entend la puissance dévastatrice du tsunami le rattraper. Il déglutit d'un coup et réessaye de fuite sans pour autant y parvenir. Pieds au mur il comprend qu'il est condamné. Ses chances de survies sont infimes mais il y croit, il y a forcément un moyen. C'est alors qu'il se rappelle de l'un des fameux escargofilm de la célèbre actrice France, face à une vague grande comme une montagne elle ne prit pas la fuite mais l'affronta de face et parvint à la surpasser.

Atoum hurle comme un fou affrontant son destin tout en courant droit vers la déferlante. Seulement la seule donnée qu'il n'a pas pris en compte c'est que dans l'escargofilm France était sur un navire et lui non. Enfin, tête brûlée comme à son habitude il foncé jusqu'à ce que le tsunami se dresse devant son nez.

> Tu n'm'auras pas connard !!!

La seconde d'après la vague brise tout sur son passage, balayant par la même occasion le chasseur de prime comme l'on aurait balayé un moustique du revers de la main. Plus rien, juste une énorme étendue d'eau, voilà ce qu'il reste.

La réalité

Atoum se réveille en suffoquant comme s'il s'était noyé. Les yeux exorbité il crache mais aucune trace d'eau, ce n'était qu'un rêve et il en est désormais conscient. Voyant se dresser un immense colosse barbu devant lui le chasseur de prime a un flash. Il se souvient d'une affiche, une énorme prime alléchante avec laquelle il pourrait boire jusqu'à la fin de ses jours. Le natif de Kage Berg se tient la tête qu'il a l'impression de s'être fait concassée, puis se lèche les babines. Enfin attraper une grosse prime, c'est son heure de gloire et il le sait.

> Casse toi d'là gamine c'est l'mien !! hurle Atoum en se relevant.

Sans attendre il fonce comme une furie sur le semi-géant et saute, poing armé pour lui défoncer la tempe. Cependant Balgrid n'est pas un idiot et a bien vu l'attaque venir. Il se décale en reculant d'un pas et envoie une claque colossale de sa main gauche qui, à elle seule, fait déjà la taille du buste d'Atoum. Celui-ci se fait projeter comme une balle de fusil et s'éclate au sol. L'impact est dur et il en crache même du sang. Serrant les dents il ne comprend pas vraiment ce qu'il s'est passé, comme une impression d'être passé sous un cuirassé de la Marine.

> Attend un peu petite ! Je vais signer un authographe à mon fan ! ricane Balgrid en s'approchant de l'alcoolique.

Le révolutionnaire se penche sur le corps du chasseur de prime qui se remet les idées en place et lui pause la main droite dessus, le bloquant ainsi au sol.

> Enculé, j'vais t'niquer dégage p'tain d'merde !!!! hurle le natif de Kage Berg en se débattant comme un gosse.
> Reste là gamin !

Le semi-géant prend la petite bouteille qu'il a récupéré dans la taverne de tout à l'heure, la débouchonne d'une main et enfonce le goulot dans la bouche d'Atoum, espérant le calmer comme ça. N'en manquant pas une seule goutte le soulard tète comme s'il s'agissait d'un biberon et se délecte du délicieux liquide alcoolisé. Un fin filet dégouline sur le côté de sa lèvre gauche et, ayant fini son breuvage, il parvient à recracher le goulot et se lèche pour ne pas en perdre une seule goutte.

> T'es un dieu ?! demande Atoum penaud.
> Ah tu vois Sakina, je t'avais dit que c'était un fan ! se vante Balgrid.
> Mais qu'il est con se géant, se lamente la chasseresse.
> J'voulais t'défoncer et toi tu m'donnes de l'alcool, bien sûr que je suis ton fan !
> Tu veux un authographe du coup ?!
> Plutôt une bouteille de rhum si ça t'dérange pas !

Le rire tonitruand du colosse retentit comme un roulement de tambour et en fait même trembler le sol.

> Bon Atoum rejoins nous ! J'entraîne la gamine et sa chatte !
> Oh c'te connasse de chatte, c'est toi j'me souviens qui m'a tapé !
> Tu veux que j'aille chercher ma chaise pour te mettre k-o encore ?
> En plus elle m'chercher !
> Bon allez en garde Atoum ! prévient Balgrid en lui mettant un shoot monumental.

Envoyé valdingué à plus de 10 mètres le chasseur de prime se retrouve encore à mordre la poussière.

> P'tain tu m'avais pas dit qu'ça commençait !
> Vous faites équipe tous les trois, allez on se bouge ! annonce le semi-géant.
> Ah non pas avec lui, se lamente Sakina.
> Pas question que j'te protège de quoi qu'ce soit la moche ! se moque Atoum en fonçant droit sur le géant pour se le faire.

Pas habitué à se battre en duo, Atoum est au final malgré ses airs assez avenant un type plutôt soliste. Il n'a d'ailleurs jusqu'à présent jamais combattu en cohésion avec qui que ce soit d'autre. Une première, ou pas. Pour le moment il préfère prendre les devants, n'ayant aucune notion de synergie l'alcoolique n'est pas forcément le meilleur parti. Comme quoi du début à la fin il va donner du fil à retordre à ces deux demoiselles.
http://www.onepiece-requiem.net/t21402-les-bouteilles-d-un-ivrog
Sakina
Sakina

♦ Localisation : Zaun

Feuille de personnage
Dorikis: 2945
Popularité: 74
Intégrité: 23

Dim 17 Mar 2019 - 20:12

Casse-toi d'là gamine c'est l'mien !!


A ce moment Atoum fonce vers Balgrid, je suis pas vraiment prête à prendre ce genre de coup, je parle physiquement. Je risque de mourir... J'ai encore mal à mon genou de quand l'alcoolo m’a poussé. Puis sans compter la puissance, il vise bien, pile poil sur l'entrée Atoum finissant sa course dans la cour, j'ai pas vu la chute mais ça a dû faire mal. Par chance le géant semble d'abord vouloir s'occuper de lui, je les suis dehors et heureusement, le géant y va avec les mots. Puis sa grosse main aussi, qu'il utilise pour écraser Atoum sur le sol. Sakina viendrait de mourir une deuxième fois, oui je parle de moi à la troisième personne dans ces cas-là, ça me donne l'impression que c’est la vie d'une autre personne qui est en jeu peut-être ? C’est une sorte de mensonge à moi-même mais je suis un peu au courant, il me rassure quand même.

Bref, je suis dehors avec eux, une petite conversation commence, plutôt désagréable du fait que c’est peut-être la dernière de la vie de Sakina et que bah j’l'aime bien Sakina et je sais qu'elle aurait sûrement préféré parler à d'autres personnes et dans le cas d'un combat, un allier de moins c’peut-être ?

Bwoarf, allons-y pour ce trois contre un Bastet !

Je lui parle mais elle est déjà plus à côté de moi, l'excitation du combat semble intense pour ma nouvelle compagne, c’est plutôt positif. J'attrape mon gun et regarde le géant quelques secondes avant de rejoindre la bataille.

Pan, pan dans la face, panpan dans le bide ou panpan dans le cul, le prendre par l'arrière serait peut-être la meilleure solution, puis de très loin surtout. C’est que la longue portée ça me connait. J’dois pas me faire toucher sur ce coup ! Même si c’est un "entraînement" j’dois pas me prendre de coups. Atoum et Bastet sont bientôt au corps à corps, moi je prends du recule, je tente de me faire discrète. Je sifflote légèrement puis j’me faufile dans l'épouvantail, à cet instant ce qui me fait le plus peur c’est d’me prendre une écharde, j'ai bien regardé, il m’a pas vu investir son homme de paille.

Je bouge pas, je regarde le combat attendant le moment opportun pour presser la détente. Je viserais donc le cul, ce serait dommage de crever l'oeil de mon potentiel futur employeur !

BIM, BAM Balgrid envoie valser Bastet et Atoum de quelques mètres. Le coup était fort mais Bastet est solide, elle se relève aussitôt que son roulé boulé est fini. Ca donne quand même assez de temps à Balgrid pour penser à moi et me chercher d'un coup d'oeil avant que les deux corps à corps reprennent l'assaut, tous deux dans l'idée de montrer leur meilleur potentiel à leurs "amis" ?

SAKINAAAAAAAAAAAAA HAHAHA ton p’tit chat il court vite mais il fait que me chatouiller, aller t'es où, plus on est de fous plus on rit !!?

J'ai pas besoin d'une bestiole dans les pattes casse-toi !

Mes collègues de baston retournent tous deux à l'attaque voulant prouver chacun que c’est bien lui le meilleur. En plus il a traité ma Bastet de bestiole et il y a que moi qui peut lui dire casse-toi ! Elle s'en foutrait ? Moi ça me va pas, il a de la chance que la priorité est Balgrid. Balgrid qui se retrouve entre mon amour de bestiole et l'autre ivrogne...

J'ai épousé la forme de cet épouvantail avec perfection. Je plie le poignet de cette sainte position, gun en main. Vu la taille du machin et mon habilité, c‘est impossible que je le rate ce géant, il tourne doucement, encore quelques pas et il me tournera parfaitement le dos...

Click, la détonation retentit et je suis sûre de moi et assez fière aussi. Mais c'était sans compter l'habiliter et la vitesse du géant qui attrapa Bastet par la peau de la nuque et vient la suspendre sur la trajectoire de la balle. M’aurait-il vu me cacher, aurait-il des oreilles ultra-sensibles ??? C’est pas important ce qui importe c’est la vie de Bastet et si elle se prend la balle je me le pardonnerais pas ! Je lâche mon arme et tente de sortir de se déguisement ridicule au plus vite, si Bastet se fait toucher il lui faudra les premiers soins, il joue à quoi ce connard de géant !!!

Poof une fumée apparaît autour de Bastet et quand elle disparait je peux l'apercevoir qui bouge encore sans avoir l'air d'avoir la moindre blessure, la balle a dû passer en dessous. Je suis au sol je ramasse mon arme et cours vers ma cible les larmes me montant aux yeux. L'enculer, ce coup de frayeur je lui pardonnerais pas comme ça ! Me voyant venir il balance Bastet sur un côté tout en retenant Atoum se débattant de toutes ses forces contre l'indexe du géant posé sur son front.

Putin tu joues à quoi Atoum sérieux, tu laisses Bastet en danger parce que son doigt te retient !!!

J'envoie trois balles en plein vers Balgrid qui utilise sa main libre pour m'envoyer un gros courant d'air, le genre qui arrête les balles et qui m'envoie plusieurs mètres en arrière. Il profite du mouvement pour attraper la brouette semi-géante remplie de terre et l'envoyer vers mon frêle petit corps qui fini tout juste son roulé boulé incontrôlé de stabilisation.

SAKINA LAISSE MON EPOUVANTAIL EN DEHORS DE CA ! Ceci dit belle cachette hahahahahaa!!!!

Mes balles non encore servie à rien, qui l'aurait cru. Toucher ce géant semblait simple mais il ne laisse rien l'atteindre. Mais prend-il vraiment ce combat au sérieux ? Une énorme brouette vole vers moi, Atoum se bat contre un doigt et Bastet retombe seulement maintenant sur le sol.... Une énorme brouette vole vers moi...!!

Je me tortille comme un verre de terre un peu plus sur la gauche, là où une jolie petite bosse pouvant me sauver la vie se tient !!! Par miracle j'arrive à ramper derrière juste avant l'impact, le bois craque, la terre retombe un peu partout sur la trajectoire du projectile. Par chance aucune planche me retombe sur le coin de la tronche, puis c’est promis je me servirais plus de cachette. Pour que mes balles aient une chance de le toucher je dois me reprocher ! J'ai encore mon gun en main. Il me reste huit balles, je me relève couverte de terre. Je crache au sol pour en évacuer un max de ma bouche. Il m’a fait bouffer de la terre, j’vais lui faire bouffer mon chargeur et le contenu de ma cartouchière.

Je cours vers le géant qui me regarde, à sa droite Bastet le charge et Atoum se tient à sa gauche. Je dois profiter de Bastet qu'il n'a peut-être pas vu.

J'envois trois balles sur son côté gauche en espèrent que ça lui fasse un peu plus tourné le dos face à Bastet. On avisera après, il me reste cinq balles je dois continuer de me rapprocher en attendant de voir ce que Bastet va faire face au géant et ce que celui-ci va faire face à mes balles. Quand à Atoum peut-être qu’il va réussir à faire quelque chose contre cet indexe géant plus que gênant !!!
http://www.onepiece-requiem.net/t19175-sakina-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t19251-fiche-sakina
Atoum Bahara
Atoum Bahara

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2230
Popularité: +67
Intégrité: -21

Mer 20 Mar 2019 - 22:40

L'humiliation la plus totale pour Atoum, contraint à se débattre contre l'index d'un géant qui se joue de lui ouvertement. Le chasseur de prime ambitionne de récupérer la prime du révolutionnaire, mais au vu de cette simplement démonstration de supériorité tout semble remis en question. Et pourtant…

Faisant une feinte au doigt de Balgrid par la gauche, l'ivrogne parvient à le prendre en traitre et le mord de toute ses forces en son sommet, là où la douleur se fait la plus vive. Le colosse râle de douleur et secoue la main de toute ses forces, faisant valser Atoum à quelques pas de là.

> C'est que t'es pas très fair-play toi ! ahah tu vas voir maintenant, s'emporte Balgrid.

Surement furax de s'être fait mordre le bout du doigt, le géant serre son poing gauche dont la contracture fait déglutir Atoum. Une situation très inhabituelle, qui heureusement n'est pas exposée en place publique. Quoi qu'il y a tout de même la jeune femme et sa chatte-humaine qui sont présentes.
Peut-être faudrait-il que le chasseur de prime les liquides, pas de témoin pas de honte donc y'a surement quelque chose à creuser là-dessus.

> Bon je passe à la vitesse supérieur gamin, montre moi ce dont tu es capable un peu au lieu de me mordre ! ahah, se moque le géant primé.
> Comment ?! s'énerve l'alcoolique.

Puis il observe le bras du colosse qui se crispe d'un seul coup, non pas que des veines deviennent saillantes car il est un peu potelé mais son bras se replie, son poing se serre et sa mâchoire également.

> P't'ain d'merde... peste Atoum en se rendant compte de ce qu'il est entrain de se passer.

Le bras du géant fait un mouvement de balancier vers l'arrière puis, avec force, déclenche une gauche qui s'annonce tout à fait magistrale. Quelques gouttes de sueurs perlent sur le front du natif de Kage Berg, il le sait, il est mal. N'ayant même pas la force de bouger tant il est apeuré par la situation il ne peut qu'observer la masse de Balgrig s'approcher de lui. Le chasseur de prime sert les dents, il aimerait tellement être autre part en cet instant. Accoudé à un bar, bouteille de rhum à la main, il en rêve tellement. L'air déplacé par l'attaque de Balgrid commence à lui parvenir quand, comme prit d'une idée génial un sourire naît sur son visage.

> Pouuuuuuceeeee !!!! hurle-t-il en levant ledit doigt entre son visage et le poing du colosse qui s'en approche bien trop dangereusement.

Déconcerté, le révolutionnaire s'arrête net, ne terminant pas son attaque mais expulsant une vague d'air qui décoiffe l'alcoolique en défaisant son chignon. Lui arrivant au dessous des épaules, sa tignasse noire comme la nuit est lâchée pour la première fois depuis très longtemps.

> Qu'est-ce qu'il se passe ? se demande le géant.
> Bah écoute pour s'battre c'pas l'mieux ! J'suis pas assez bourré, passe moi les bouteilles et après je s'rais plus fort que jamais ! L'truc c'est qu'j'me sens tout mou là ! Passe moi un requinquant et promis j'te déglingue en deux s'condes ! argumente le chasseur de prime, heureux d'avoir stoppé une attaque qu'il aurait eu du mal à encaisser. Toi la chatte calme toi, fais pas du kung-fu pendant qu'j'bois j'veux pas perdre une miette d'ce combat ! indique-t-il. Puis toi aussi tu t'calmes la pistolero ! J'pas b'soin d'toi pour bouffer c'gros tas !
> Non mais tu te prends pour qui à... commence Bastet avant que Balgrid envoie valser Atoum en terminant son mouvement, paume ouverte, en éclatant le chasseur de prime contre un mur.

Légèrement encastré dedans, l'alcoolique tombe à genou sur le sol en crachant une fine gerbe de sang.

> 'foiré, passe moi l'alcool et j'te défonce ! provoque-t-il une nouvelle fois.
> Tu en penses quoi ma petite ? demande Balgrid à Sakina.
> Hum, laisse le picoler, bourre le un max comme ça il nous laisse tranquille, enfin ! soupire la maîtresse de la chatte humanoïde.
> C'est vrai bonne idée, tu es vraiment futée toi ahaha !

Le colosse s'exécute en allant chercher les fameuses bouteilles citées plus tôt afin de coucher Atoum s'en avoir à s'embêter avec un tel vanupied. Pendant ce temps Sakina et Bastet discutent, planifiant leurs futurs assauts sur Balgrid. En effet bien que la chatte soit assez tête brûlées elles savent qu'elles ne pourront rien faire en agissant sans cohésion. Réussir avec son partenaire à trouver une symbiose est un atout indéniable qui pourrait leur permettre de triompher d'ennemis bien plus coriace qu'à l’accoutumé.
La tireuse fait quelques gestes et mime le geste d'utiliser son arme ce qui pourrait donner des indications sur son plan mais Atoum n'en a que faire pour le moment. Solitaire, trop peu discipliné pour apporter une véritable valeur ajoutée en tant que coéquipier, ce n'est vraiment pas un cadeau.

Rapidement le révolutionnaire débarque avec son alcool et en donne deux bouteilles à Atoum, un sourire immense sur les lèvres. Le chasseur de prime l'arrache des doigts du colosse et la débouchonne avec ses molaires avant de cracher le bouchon de liège sur sa droite.

> Merci t'es un bon gars en fait toi !
> Merci gamin, je te signe l'autographe où ?
> T'emballes pas l'géant, dès qu'j'ai bu j'te déboîte et j'récupère les millions qui sont sur ta tête !
> Aller bois et arrête de nous faire chier, intervient Sakina avec autorité, frustré d'avoir trop cautionné les paroles d'Atoum jusqu'à présent.
> Pourvu qu'il s'étouffe, glisse Bastet en ricanant.
> Bon on continu les filles ?
> Chaaaaaa, j'ai fini ! annonce le chasseur de prime.
> Tiens la seconde !
> Parfait l'ami.

Buvant tout son saoule, Atoum se tape la seconde cul-sec en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Pendant se temps la jeune femme regarde Balgrid avec un air circonspect, étonné du comportement de l'alcoolique mais surement aussi de sa descente, somme toute impressionnante.
Le liquide fermenté descend dangereusement jusqu'à complètement disparaître du contenant en verre avant que le chasseur de prime le balance au sol. Il s'essuie le coin des lèvres en ayant un premier coup de hoquet. Ses jambes se tordes, il courbe légèrement l'échine. Ses joues rosissent, ses yeux se ferment un peu et il arbore un sourire de béatitude à la limite de l'idiotie. Chancelant, le natif de Kage Berg a complètement changé de posture, puant l'alcool et le portant sur sa figure il est transformé.

> Hic… j'vais bien mieux, hic..
> Les hommes sont tous aussi déglingués que celui-là Sakina ?! s'inquiète la chatte.
> Heureusement que non, lui c'est un sacré spécimen, tente de la rassurer sa maîtresse.
> Hic... hoquete Atoum une nouvelle fois.

Puis sans crier gard, poussé par ses instincts il s'élance à une vitesse folle sur son ennemi. Le géant n'est pas surpris et tente d'appuyer à nouveau sur la tête du chasseur de prime avec son index. Seulement rien n'est plus pareil, exécutant une esquive à mi-chemin entre la prouesse et la maladroitesse il parvient à poursuivre sa course et évite la deuxième main de Balgrid. Finalement il parvient à atteindre le visage du révolutionnaire dans lequel il tente d'enfoncer son talon férocement. Bloqué habilement par son coude, le colosse dévie l'attaque et riposte d'un coup de paume qui, une fois encore est un échec.
Ne réfléchissant plus, l'alcoolique se laisse aller à la puissance de l'ébriété. Evitant coups après coups, il n'arrive cependant pas à cogner correctement son opposant avant de se faire repousser par celui-ci.

> Bah voilà, là tu me fais plaisir gamin ! Allez venez TOUS qu'on rigole enfin ahah !
http://www.onepiece-requiem.net/t21402-les-bouteilles-d-un-ivrog
Sakina
Sakina

♦ Localisation : Zaun

Feuille de personnage
Dorikis: 2945
Popularité: 74
Intégrité: 23

Dim 24 Mar 2019 - 12:56

C’est le moment Bastet on y va !

uMMH !

Ce petit hochement de tête était sublime, Bastet est vraiment belle avant un combat. Je suis heureuse de l'avoir comme nouvelle équipière et c’est un peu notre premier vrai combat, on va lui montrer notre coordination, après tout on se connait depuis que je suis gamine et elle, chaton ! Je cours droit sur le flan du géant se battant avec Atoum. Il me voit venir mais c’est pas moi qui compte, Bastet reste dans mon ombre sous sa forme naturelle. Restant hors de porté du regard de Balgrid qui commence à se tourner un peu plus vers nous.

Héé Sakina enfin je te vois d'un peu plus près !!

Dégager les poufs !!! CETTE PRIME EST A MOI !!

Putin quel blaireau !! En plus même s’il a l'air d'opposer plus de résistance Balgrid domine clairement le combat. Mais bon sa présence nous profite même sans son accord, je redresse mon calibre et tire une balle. Sans difficulté Balgrid lève une de ses mains pour envoyer un coup sur la trajectoire de ma balle et la dévier, Bastet a déjà eu le temps de se faufiler entre mes jambes et fait un magnifique bond reprenant par la même occasion sa forme humaine, griffes sorties elle se tient au niveau de la tête du géant.

Ho la gamine m’veut me voler la vedette !

Atoum à côté est vraiment passé à l’offensive, il se lance.. Ha non en fait il trébuche et !! NON incroyable reprise en main de son corps ! Il fait un petit bond et parvient à grimper sur l'autre poing de Balgrid, celui qui lui donnait le plus de mal jusque là, deux puissants et rapides bonds plus tard le font se retrouver sur l'épaule du géant, au même niveau que Bastet dans les airs.

Laissez-le moi j’vous ai dit, vas jouer avec une pelote bouffonne !!

NON MeouWww!!! Je vais lui foutre un gros coup dans la tronche !!

Bastet arrive à toute vitesse vers le visage de Balgrid poing en arrière prenant un max d'élan pour y mettre toute sa puissance, au même moment Atoum envoie un gros directe vers le bas, visant la mâchoire de Balgid. Mes coups de feu retentissent au même moment deux coups rapides visant à toucher les yeux de Balgrid, il a voulu m'effrayer avec Bastet tout à l'heure montrons lui de quel bois nous sommes faites ! Au coup de feu Bastet arrête son attaque et se re-transforme en chat, elle cachait les balles et prenait une part de la concentration du géant le coup d'Atoum prenant le reste. Un petit nuage de fumée apparait autour de Bastet qui se remet en chat, les balles traverse cette magie avec facilité et viennent surprendre le géant qui n'a plus assez de temps pour les dévier !!

OUAI !!

Mais ce géant est agile, son esquive est indescriptible surtout pour un gars de sa masse.
Atoum tombe de haut, comme nous tous d'ailleurs, quand Balgrid reprend sa position normale et balaye Bastet d'un revers de la main, je comprends que c’est mon tour. Atoum me délivre encore quelques secondes d'incompréhension supplémentaire en retombant bizarrement bien sur ses jambes et en repartant à l'assaut directement, un seul saut lui suffit pour atteindre la zone ciblée. C’est qu'il a un côté sournois le chasseur, à viser les parties génitales !!! Mais... Balgrid voit le coup arriver juste à temps et place un énorme contre, énorme dû à la taille de son poing serré balayant Atoum comme un vulgaire moucheron.

C’est mon tour.. Je suis comme paralysée devant Balgrid qui lui aussi semble s'être mis un peu plus en mode combat. Son air a changé, il parle moins il rigole moins aussi puis son regard semble bien plus observateur que tout à l'heure. D'un coup il fait un peu moins stupide... Il envoie sa main rapidement vers moi mon premier réflexe fut de fermer les yeux, la demi-seconde d'après il était trop tard... Je les rouvris et..

Il fait noir, je suis serrée. Tout a été tellement vite, je m'imaginais pas qu'un géant pourrait être si rapide, je suis à l'intérieur de sa paume et il y a pas beaucoup de place la-dedans. Tout se met à raisonner, sa voix fait trembler mon petit espace vital.

T'es faible Sakina je sens même pas de résistance, t’as bien observé Bastet et Atoum ?! Alors au moins retombe sur tes pattes aussi hahahahahahaha !!!

Le sol se fissure sous mon frêle petit corps, la main de  Balgrid se resserre m'emportant avec une petite masse de terre touffue d'herbes au-dessus du sol. L'instant d'après fut extrême, sûrement bien plus que toutes les attractions qu'il peut y avoir sur Suna Land. Je pris une vitesse folle avant de revoir la lumière du jour. Il y a de la terre qui vole partout autour de moi, au sol Balgrid tient une position de fin de lancé. Je vole dans les airs, moi qui suis plutôt terre-à-terre ça fait bizarre. Quand je toucherais le sol je mourrais, ce sera la fin de ce vrai faux combat... Non je peux pas terminer comme ça, je dois au moins toucher une fois ce gros tas, ce serait une honte sinon !!! Je serre ma main droite pour sentir mon gun entre les mains, fière d'avoir serré la main, instinctivement en ces derniers instants ajouté, je le pointe vers Balgride. Cette fois Bastet est loin comme je lui ai demandé. Quand je suis loin elle doit l'être aussi, bon là, elle s’est fait éjecter mais ça marche aussi !

Je vise le flan du géant, il vient de ma lancer et sa position est parfaite pour lui trouer le foi pour de vrai faux à ce stupide géant inconscient ! Une balle suffira, même si j'ai du mal à viser au milieu de ce vole plané puis toute cette boue et ces cailloux en train de m'gener. Mais je dois faire de ce moment, mon moment ! J'utilise mes fins muscles pour tenir une bonne visée et presse la gâchette, la balle part comme il faut et avec cette position je vois mal comment il pourrait utiliser ses mains.

Mais le géant prend un sourire, il tourne un peu plus sur le côté et donne un petit coup de hanche au moment de l'impact. Cette esquive était parfaite et tellement inattendue !!! Quel équilibre, ce géant est étonnant !!

AAAAAAAAAAAAAAAHHHH !!!!


PAN PAN Cick Click Click

C’est pas précis mais ça détend. Je retombe vite il serait temps de regarder comment atterrir sur mes pattes !! Putin ça va trop vite !!!!!

J’me prends des branches plein la gueule un tas de coups horizontales en pleine tronche mais apparemment ma tête est plus solide que ces bouts de bois jusqu'à ce coup vertical. Ce tronc me stoppa net heureusement le tas de branches pris juste avant avait ralenti ma course. Ma tête prit cependant le rôle d'amortisseur dans le calcule et à l'heure actuelle je vois une flopée de billet qui danse autour de moi… J’espère que c’est pas ceux qu’il y avait dans mes poches......












...


...

*-*

"Bastet du présent ». Et merde, je me souviens de ce moment ça faisait mal... Quand je n'étais qu'un chat personne me maltraitait, maintenant les gens me frappent  sans hésiter, c’est moi qui dois compter en plus ? Dans un moment pareil ? Purée ça veut dire que ce gros lard a mis Sakina HS !!! Elle m'avait dis qu'elle avait profiter de ce moment pour lui tendre un piège... Ces vrais quand j'i repense il n'y a u aucun piège ce jours la.. Je vous ai déjà compté quelques fois des bouts d'histoire mais jamais au début de ma vie d'humaine !! C’est parti, j'espère que j’vais bien faire ça !!

"Bastet de mille six cents-vingt-sept sur Ohara" Désolé pour ce gros bordel mais ça fait que trois jours que j'ai mangé ce fruit et depuis tout ce qui se passe est grandiose ! Même si je ne sais pas comment réagir ? Comme ici, Atoum c’est un ennemi ou pas en vrai ? Mes seules consignes c'étaient d'attaquer Balgrid le géant au baffe terrifiante et c’est pas parce que le géant me dit qu’on doit tenir ensemble que je dois. Je le sais, je dois écouter que Sakina !

J'ai mal au crâne, à la fin de mon vol plané je me suis pris un gros choque, comme si un arbre m'était tombé sur la gueule. J'ai jamais eu d'arbres qui me tombent sur la tronche, je suis plutôt du genre à les grimper moi les arbres.

Debout !

Je me redresse aussitôt, je cherche Sakina du regard mais personne hormis se stupide chasseur de prime ! D'ailleurs je remarque vite que c’est lui l'arbre qui m’est tombé dessus. Bon sang je dois faire quoi dans une telle situation...  

Je réfléchis et je réfléchis... Quand Sakina a besoin d'un truc elle me le demande et si j’veux pas elle m’achète avec du lait ou quand c’est sérieux me menace de m’jeter son arme à la face, elle vise bien et un truc tout en métal comme ça, ça fait mal quant on le reçois sur le coin du museau !

Atoum, on doit se mettre ensemble, et euh je te filerais du rhum. Mais euuuhh s’tu veux pas gare à toi, je te lacérerais la tronche avec mes griffes !!

Hum, je crois que j'étais plutôt convaincante, moins que Sakina ça ne fait aucun doute mais je suis assez fière de moi ! C’est donc avec un grand sourire et pleine de fiertés que j’attends la réponse du chasseur de prime qui se relève.

Donc on l'attaque ensemble !? Ok ??

Il ne répond pas, c’est quoi ce bordel quand c’est Sakina qui fait moi je lui réponds toujours !!! Quelle injustice. FLINK, mes griffes sortent, il me prend peut-être pour une simple chatte complètement inutile et inoffensive... Mais maintenant que j'existe réellement dans ce monde d'homme je ne veux plus jamais être ignorée ou qu'on me prenne de haut. la il me cherche clairement !

Aie j'ai un de ces mal de crâne putin, ça c’est quand je bois de la piquette !

Arborant une belle bosse sur son crâne, il se redresse. Je le regarde prête à le terminer le plus rapidement possible s’il refuse de faire équipe ! Ensuite il se tourne vers moi et me regarde quelques courtes secondes avant d'enfin me répondre !!!
http://www.onepiece-requiem.net/t19175-sakina-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t19251-fiche-sakina
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1